StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Rogue Leader
     (65 %)
    Scénario

    General Weir
    Le scénario de Blackman reprend les grandes caractéristiques qui ont fait le succès du genre : combats spatiaux, duels au blaster, de l’action, une dose d’investigations, les principales têtes des Rogues et bien sûr l’humour dont ils sont coutumiers. Et de surcroît, il s’offre un guest-star de luxe en la présence de Luke. Concernant le fond de l’histoire, cette histoire a le mérite d’explorer une période qui intrigue (celle séparant l’époque du Retour du Jedi de la première aventure de l’ancienne série : The Rebel Opposition) beaucoup les fans. Le revers de la médaille est que l’attente en devient d’autant plus grande et qu’on ne peut pas dire que Rogue Leader y répond réellement. Certes, les 3 numéros mettent en scène la passation de pouvoir entre Luke et Wedge, mais la manière laisse à désirer. En premier lieu, la narration est très lente et d’un bout à l’autre de l’arc il se passe finalement peu de choses. Le choix de Corellia est pertinent par rapport à son rôle particulier dans la galaxie, certaines scènes remuent pas mal en termes d’intensité dramatique ou d’actions, mais on parcourt les trois numéros en se disant que la trame générale reste superficielles, avec quelques idées de bases qui auraient pu être approfondies plutôt que de plonger tête baissée dans l’action. Le plus représentatif de ceci, c’est le leader des impériaux, terriblement caricatural. Enfin, j’aurais personnellement apprécié que Blackman donne à ses personnages plus de reliefs. Au mieux, on les confond les uns avec les autres (Wedge et Tycho), au pire ils ne font que de la figuration.

    Dessins

    Wedge
    Pour le moins, je suis obligé de reconnaître que Giorello progresse. Après ce compliment, je me sens forcé de préciser tout de suite qu’il est à mon avis bien aidé par son encreur et son coloriste qui font un excellent boulot. Ceci étant dit, pas de bouleversements, les défauts, même atténués par un encrage sophistiqué, demeurent. Pour cette fois, j’évoquerais le manque de personnalisation du groupe de héros (Luke, Wedge, Tycho, Wes et Hobbie) qui se ressemblent au point de les confondre certaines fois. J’ai trouvé aux scènes de gunfights plus d’envergure qu’aux combats spatiaux, quelques représentations de vaisseaux spatiaux étant passables. Pas de détails non plus sur l’architecture de Corellia. Rétrospectivement, et sans s’appuyer sur le background graphique offert par la prélogie, les dessinateurs de l’ancienne série X-Wing faisaient des efforts plus que louables. Un mot sur les couverture, techniquement agréables mais manquant de personnalité.


    Conclusion

    LukeSi Dark Horse voulait jouer le coup marketing à fond, c’est réussi. Rogue Leader plus, pour ceux n’ayant pas compris, des couvertures mettant en avant les chasseurs, un des plus gros icône de la saga, et on récupère allègrement tous les fans des Top Guns Républicains qui ont usés leurs yeux sur romans et jeux vidéos. C’est également une occasion habile de vérifier que la franchise X-Wing est bien vivante et éventuellement propice à de plus gros projet. Dommage que sur le fond, l’équipe éditeurs-auteurs n’ait pas pris le temps de proposer aux lecteurs une aventure au scénario un peu plus poussé. En l’état, deux regrets : d’un côté cette histoire ne méritait pas trois numéros, deux auraient suffit, de l’autre il est possible que Dark Horse n’ait pas voulu prendre le risque de 4 ou 5 numéros qui auraient laissé place à des développements supplémentaires. On ne peut que souhaiter qu’une éventuelle publication en français s’accompagne d’une histoire supplémentaire qui redonnera de l’intérêt à l’ensemble.
  • 15/06/2006
     (80 %)
    C'est beauuuuuuuuuuuuuuu. :debile: .C'est clairement une histoire qui à du punch.On voit bien la résistance impériale dépourvu d'unification. notre nouveau général en armure noir est trés charismatique. Bon, j'avoue que certaines planches auraient pus être mieux concernant les personnages, mais les batailles spatiales et les vaisseaux sont tous simplement un délice pour les yeux. Enfin, dernière chose qui à son petit intéret, c'est l'ambiance vraiment dans l'esprit des films et de la bataille de Yavin ou Endor en ce qui concerne la communication et l'esprit du Rogue squadron. Toutes ces caractéristiques en font un comic trés appréciable.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

105 membres le possèdent (qui ?)
86 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité