StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Qu'est-ce que c'est ?
 
Return of the Ewok est un documentaire-fiction humoristique d’une durée de 24 minutes (mais qui n’a jamais été vraiment finalisé), datant de 1982, et mettant en scène Warwick Davis, l’interprète de Wicket l’Ewok, dans sa quête de célébrité.

Encore peu connu des fans, il s’agit pourtant d’un cas unique dans l’histoire de Star Wars : le seul fan-film semi-officiel connu à ce jour.
Il a été en effet réalisé pendant le tournage du Retour du Jedi, par David Tomblin, le premier assistant réalisateur (et responsable de la deuxième équipe) du film. Impressioné par les qualités d’acteur du jeune Warwick Davis, l’idée lui serait venue en pleine nuit d’en faire le personnage principal d’un court-métrage ; écrivant rapidement un brouillon de script, il le proposa dès le lendemain au comédien, lequel accepta aussitôt.

Utilisant sa propre caméra 16mm, bénéficiant de la complicité de toute l’équipe (et de l’accord tacite de George Lucas), Tomblin tourna entre (et parfois pendant) les prises de vues, durant les pauses-déjeuner et les jours de repos.
Mélangeant fiction et réalité, véritable visite guidée à travers les principaux décors des studios Elstree, Return of the Ewok offre un aperçu unique des coulisses du tournage de l’Episode VI.

A l’occasion du Starday 2 (26 juin 2004), Simon Williamson (interprète de Max Rebo), nous confiait d'ailleurs que son meilleur souvenir du tournage du Retour du Jedi avait été sa participation à ce court-métrage.

Ultime consécration, Return of the Ewok a remporté en 2005 le Pioneer Award, lors des très officiels Star Wars Fan Film Awards.
2. Ça raconte quoi ?
 
Le film suit les tribulations de Warwick Davis, bien décidé à connaître "Fortune et Gloire". Après avoir tenté diverses professions (bodybuilder, footballeur), il décide de devenir acteur, suite à une rencontre avec Luke Skywalker, échappé d'un cinéma. Préférant les rôles de gentils, il endosse alors le costume d’un Ewok, bien que ni lui, ni son agent (joué par Roy Kinnear), ne sachent exactement ce que c’est.
Se rendant ensuite aux studios Elstree, il cherche quelqu’un qui pourra lui dire ce qu’est un Ewok et ce qu’il est censé faire dans le film. Passant par les loges (où il rencontre Ford, Hamill et Fisher) et les bureaux, traversant les décors du palais de Jabba et de l’Etoile de la Mort, croisant tous les personnages du casting, il finit par apprendre de Yoda qu’aller sur Endor, il doit.
Empruntant une fusée, il part donc sur la lune forestière, où il retrouve tous ses congénères Ewoks, ainsi que les rebelles en difficulté. Participant à la bataille, Warwick/Wicket finit par lancer une grenade dans le bunker impérial, faisant tout sauter. Il est chaleureusement remercié par les rebelles, avant d’être récupéré par ses (vrais) parents, qui ont bien du mal à croire à son histoire.
3. Où le voir ?
 
Sa diffusion est restée très confidentielle pendant des années. Il n’en existerait que 6 copies d’époque, le négatif original ayant été perdu.
Le Star Wars Insider (magazine du fanclub officiel) y consacra un article comprenant un long résumé en images, dans son numéro 46 de novembre 1999 (article traduit en français dans le LucasFilm Magazine n°20 de décembre 1999). Jusque là, il avait fallu se contenter de quelques rares allusions dans les publications officielles, ou lors d’interviews.

Boba Fett à la poursuite de WicketDe nombreux fans ont enfin pu le découvrir en mai 1999 à l’occasion de la convention Star Wars Celebration, à Denver (USA). Depuis il a été projeté dans plusieurs autres conventions sur les territoires américains et britanniques, où était invité Warwick Davis, ce dernier apportant sa propre copie.
Et c’est ainsi que Return of the Ewok a été projeté pour la première fois en France le 15 mai 2005, lors du Star Wars Réunion au Grand Rex à Paris, en présence de Warwick Davis.

Tout porte à croire que Lucasfilm en possède également un exemplaire, puisqu’un très court extrait peut être vu dans les bonus cachés des dvds de la trilogie ; et qu'un court montage (de 3'43") est visible sur le site officiel.
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité