StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critiques de Quest for the Hidden City, de George Mann
 
[Critique] La phase II de la Haute République version jeunesse
11/11/2022

Bonjour à tous

Après le roman Young Adult Path of Deceit, dont vous avez pu lire notre critique début octobre, et le roman adulte Convergence, dont la critique est disponible par ici bien que le roman ne soit pas encore sorti aux USA, place au roman jeunesse Quest for the Hidden City, écrit par George Mann, paru au début du mois outre-Atlantique (et pour lequel nous n'avons pas encore de date française).

Nos critiques sont à retrouver après un rappel de la couverture et du synopsis.


Synopsis :
Des pilotes audacieux cartographient de nouvelles routes au sein de l'hyperespace, tandis que des équipes de Pathfinders prennent contact avec des mondes frontaliers pour les inviter à rejoindre la République. Lorsque le droide de communications d'une équipe de Pathfinders est retrouvé à la dérive dans l'espace, endommagé et porteur d'un message énigmatique, la Chevalier Jedi Silandra Sho et sa Padawan Rooper Nitani sont envoyées pour retrouver les membres disparus de l'équipe. L'enquête les mène jusque sur la planète Gloam, un mode ravagé que les rumeurs disent hanté par des monstres mythiques.

Les Jedi pourront-elles trouver les Pathfinders disparus et percer le mystère des monstres ? Les réponses se trouvent dans une cité cachée sous la surface de la planète...

 


 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Premier roman jeunesse de la Phase II de la Haute République, nous y suivons un groupe hétéroclite de personnes sur une planète hostile à la recherche d’une expédition perdue. Cependant, cet endroit semble cacher de nombreux secrets.

 

Je dois dire que tout le début du livre, après la mise en place en place de la situation et de l’équipe de recherche, est peu passionnant. Pour préciser, je dirais que si c’est votre premier roman jeunesse Star Wars, vous trouverez peut-être ça passionnant, moi qui les ai tous lus, je me retrouve une nouvelle fois à lire les aventures d’un groupe de personnes sur une planète dont la faune locale est particulièrement violente. C’est donc reparti pour des péripéties en cascade à fuir des bestioles pendant plus de 100 pages. Heureusement on sent, et ce dès le début, que plein de mystères entourent cet endroit, son passé et même la mission elle-même.

Bon, on reste dans un roman jeunesse donc bien que quelques sujets très matures comme une crise énergétique, un complot, des morts violentes et une recherche archéologique soient présents, tout sera traité assez rapidement. Mais ça fait toujours plaisir de voir ces thèmes, qui font que ce livre ne se résume pas à de la survie.

En parlant de survie, il y a deux personnages présents sur la planète dont je n’ai toujours pas compris l’intérêt. Ils ne sont pas mauvais, ni mal caractérisés, ils n’apportent juste rien à l’histoire si ce n’est une cinquantaine de pages en plus. Allez si, de par la cause de leur présence, ils ne cessent de mentionner un personnage qui permet de rattacher ce roman à la Haute République, parce que sans ça, ce livre pourrait se passer n’importe quand.

Pour terminer avec les personnages, ce roman en introduit énormément, peut'être même plus que dans Convergence, le roman adulte de cette vague. Étrange pour un roman jeunesse, et ceci a pour conséquence qu’ils sont presque tous survolés. Heureusement, en fin de livre on apprend déjà que l’on en reverra certains, l’occasion de mieux apprendre à les connaitre.

 

Un roman jeunesse en demi-teinte, qui aurait peut-être eu plus sa place en format jeune adulte pour approfondir l’histoire et les personnages. On ne peut pas dire que le début de la Phase II reste dans les mémoires pour l’instant, à part l’incroyable Path of Deceit.

Note : 62%


 La critique sans spoiler de Dago

 

Cette critique est un grand paradoxe.

J'ai lu Quest of the Hidden City comme un livre adulte. Contrairement aux romans jeunesses classiques (Star Wars ou autres), l’auteur n’écarte pas les adultes pour que les jeunes héros vivent une aventure entre eux. Ici, les deux enfants (parce qu’il n’y en a que deux dans tout le livre) vivent dans un monde d’adultes – adultes qu’ils ne quittent jamais, qui prennent les décisions importantes et qui dans les scènes d’action protègent les enfants. À aucun moment dans ma lecture j’ai eu besoin de prendre ce recule qu’en tant que lecteur adulte je dois avoir en lisant un roman jeunesse (le fameux "oui, oui, t’as 12 ans et à toi tout seul tu vas sauver toute une planète, bien sûr, bien sûr"). Certes, le roman est court, l'histoire est linéaire, les phrases sont simples, mais j'ai été pris par le roman jusqu'à en oublier que c'était une jeunesse.

À cela s’ajoute que le roman ne raconte pas une histoire initiatique où les enfants vont recevoir plein de leçons de vie qui en tant que lecteurs adultes ne nous concernent plus vraiment. Quest of the Hidden City est un roman d’aventure, il y a un mystère, on explore des planètes, on rencontre une civilisation, on affronte des dangers, on échappe à la mort, on résout le mystère. C’est propre, la narration est bien construite, c’est bien écrit, et à quelques jours près on est en plein thème Halloween (pour le coup, niveau enfant, le livre n’est pas fait pour les traumatiser à vie).

Alors où est le paradoxe ? Au vu de ma critique je pourrai totalement recommander le bouquin à un lecteur de la Haute République qui ne lit pas les romans jeunesses parce que trop enfantin. Et bien oui… mais c’est le jeunesse le moins connecté à la période et donc le moins utile à lire… en dehors du contexte général de la présentation de cette phase II ("c’est une période d’exploration" -> on suit une équipe d’exploration), on a deux références au roman adulte et au roman jeune adulte qui, si on les efface, ne changent absolument rien à l’intrigue et ne procurent pas ce petit plaisir de lire un projet multi-supports (de façon général on devine que dans cette deuxième phase les 3 types de roman sont assez indépendants). Là où pour la phase I je trouve que les non-lecteurs de jeunesse perdent beaucoup en ne suivant pas Vernestra Rwoh (un de mes personnages préférés), je dois dire que pour cette phase II vous ne perderez pas grand chose en ne lisant pas Quest for the Hidden City.

En parlant de personnages, ce sera la seule note négative du roman en tant que tel, ils sont tous sympathiques mais restent très lambda (la maître Jedi est cool). En terminant le bouquin je ne ressens pas d’impatience particulière à les retrouver dans la deuxième vague.


Bref, j'ai passé un très bon moment à lire ce sympathique petit roman.

 

Voilà pour nos critiques. On attend vos réactions sur les forums.

Parution : 11/11/2022
Source : Le staff
Validé par : link224
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 11/02/2022 - 23:12
    Et donc 1er roman jeunesse de la phase 2. Sortie le 1er novembre.
  • 27/05/2022 - 8:49
    Couverture :

    Spoiler: Afficher
    Image
  • 09/09/2022 - 16:52
    Synopsis, dévoilé par Amazon : https://www.starwars-universe.com/actu- ... ique-.html

    Sortie toujours prévue pour le 1er novembre :)
  • 06/11/2022 - 22:08
    Cette critique est grand un grand paradoxe.

    J'ai lu Quest of the Hidden City comme un livre adulte. Contrairement aux romans jeunesses classiques (Star Wars ou autres), l’auteur n’écarte pas les adultes pour que les jeunes héros vivent une aventure entre eux. Ici, les deux enfants (parce qu’il n’y en a que deux dans tout le livre) vivent dans un monde d’adultes – adultes qu’ils ne quittent jamais, qui prennent les décisions importantes et qui dans les scènes d’action protègent les enfants. À aucun moment dans ma lecture j’ai eu besoin de prendre ce recule qu’en tant que lecteur adulte je dois avoir en lisant un roman jeunesse (le fameux "oui, oui, t’as 12 ans et à toi tout seul tu vas sauver toute une planète, bien sûr, bien sûr"). Certes, le roman est court, l'histoire est linéaire, les phrases sont simples, mais j'ai été pris par le roman jusqu'à en oublier que c'était une jeunesse.

    À cela s’ajoute que le roman ne raconte pas une histoire initiatique où les enfants vont recevoir plein de leçons de vie qui en tant que lecteurs adultes ne nous concernent plus vraiment. Quest of the Hidden City est un roman d’aventure, il y a un mystère, on explore des planètes, on rencontre une civilisation, on affronte des dangers, on échappe à la mort, on résout le mystère. C’est propre, la narration est bien construite, c’est bien écrit, et à quelques jours près on est en plein thème Halloween (pour le coup niveau enfant hein, c’est pas fait pour les traumatiser à vie :D ).

    Alors où est le paradoxe ? Au vu de ma critique je pourrai totalement recommander le bouquin à un lecteur de la HR qui ne lit pas les romans jeunesses parce que trop enfantin. Et bien oui… mais c’est le jeunesse le moins connecté à la période et donc le moins utile à lire… en dehors du contexte général de la présentation de cette phase II ("c’est une période d’exploration" -> on suit une équipe d’exploration), on a deux références au roman adulte et au roman jeune adulte qui, si on les efface, ne changent absolument rien à l’intrigue et ne procurent pas ce petit plaisir de lire un projet multi-supports (de façon général on devine que dans cette deuxième phase les 3 types de roman sont assez indépendants). Là où pour la phase I je trouve que les non-lecteurs de jeunesse perdent beaucoup en ne suivant pas Vernestra Rwoh (un de mes personnages préférés), je dois dire que pour cette phase II vous ne perderez pas grand chose en ne lisant pas QotHC.

    En parlant de personnages, c'est la seule note négative du roman en tant que tel, ils sont tous sympathiques mais restent très lambda (la maître Jedi est cool). En terminant le bouquin je ne ressens pas d’impatience particulière à les retrouver dans la deuxième vague.


    Bref, moi j'ai passé un très bon moment à lire ce petit roman très sympathique. :)
  • 06/11/2022 - 22:22
    Faut il avoir lu Path of Deceit pour le lire ?
  • 06/11/2022 - 22:25
    Non ;)

    Il est indépendant (même du roman adulte). Dago a bien résumé le truc : c'est un roman qui, si tu enlèves 3 phrases, peut se passer n'importe quand dans la timeline Star Wars :transpire:
  • 06/11/2022 - 22:26
    link224 a écrit:Non ;)

    Il est indépendant (même du roman adulte). Dago a bien résumé le truc : c'est un roman qui, si tu enlèves 3 phrases, peut se passer n'importe quand dans la timeline Star Wars :transpire:


    Cool alors comme je sens que la bibliothèque verte va le sortir avant les autres romans.
  • 11/11/2022 - 16:32
    Et voici nos critiques (bon en vrai, y'a que celle de Lain qui est nouvelle, vous avez pu lire celle de Dago au-dessus il y a quelques jours :D ) : https://www.starwars-universe.com/actu- ... -mann.html :jap:
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !