Honneur et Devoir
  • Titre original Honor and Duty - Republic #46 à 48
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -24 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins C. P. Smith
  • Encrage Jasen Rodriguez
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Steve Firchow
  • Synopsis : Un vote important se profile au Sénat, et un sénateur d’un petit système se retrouve soudainement en possession de deux choses auxquelles il n’avait même jamais rêvé : une voix capable de faire pencher la balance et une menace de mort ! Sur l’insistance du Chancelier Suprême Palpatine, Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker doivent aider à protéger le sénateur en travaillant avec l’équipe régulière de Gardes Sénatoriaux chargés du sénateur. Normalement, quatre protecteurs bien charpentés seraient plus que suffisants, mais comme les Jedi et les Gardes vont le découvrir, la situation est loin d’être ordinaire...
  • Note du staff SWU
     (80 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (80 %)
    Scénario.

    Obi-WanOstrander nous offre une aventure se déroulant dans un contexte original, avec des têtes d’affiches dont l’on a pas l’habitude. On y reviendra en conclusion, mais il y arrive avec brio. On assiste à une très bonne intrigue mélangeant action et policier. Anakin et Obi-Wan sont de la partie, mais ils n’ont qu’un rôle accessoire par rapport à la famille Autem. Tout s’articule autour de Seguro Autem, issu d’une famille de gardes sénatoriaux depuis plusieurs générations. Il est totalement dévoué à l’idéal républicain et à son devoir de garde, ce qui l’amène à gravement négliger sa famille qui ne supporte pas aussi bien que lui le poids des traditions familiales. Le profil traditionnel du super flic en somme, qui doit faire face à un frère qui est devenu son anti-thèse après avoir pris conscience de l’état de corruption de la République. Les problèmes personnels de Seguro se superposent avec l’affaire qu’il doit élucider créant un mélange détonnant avec en toile de fond la remise en cause de ses idéaux. Ajoutez à cela une bonne dose d’action, des relations gardes sénatoriaux-Jedi pas toujours évidentes servis par un certains sens de la répartie d’Ostrander et la dynamique est excellente. La conclusion est agréable, lourde de sens et d’implications par rapport à l’Attaque des Clones qui va suivre. D’autres références à des histoires de l’Univers Etendu Star Wars ponctue l’histoire, à vous de les découvrir ;) On peut juste espérer que des personnages aussi intéressants

    Dessins.

    Venco Autem


    Le moins que l’on puisse dire de C.P. Smith, c’est que son style est plutôt atypique, loin des stéréotypes qui collent aux comics américains. Dans le cas présent, ils collent parfaitement à cette histoire « décalé » par rapport aux habitudes de la série. Le trait de Smith est plutôt dépouillé, ce qui ne nuit pas à l’attitude de ses personnages ou à leurs expression par exemple. Par contre, ces décors en sont pas assez recherchés à mon goût. Globalement, je ne suis pas fan de C.P. Smith sur la longueur, mais à l’occasion son style est rafraîchissant. Les couleurs sont très biens, et l’encrage est quasi absent, ce qui n’est pas forcément un mal par rapport au style de Smith. Enfin, mention très, très bien pour les super couvertures de Steve Firchow.

    Conclusion.

    AnakinAvec cette histoire, Ostrander brise les vieilles habitudes. Les Jedi sont par habitude les héros de la grande majorité des histoires se déroulant durant la période prélogique. Au départ, le phénomène est compréhensible, né certainement d’un manque de Jedi frustrant pour les fans que la prélogie a libéré. Mais avec le temps, on peut se demander si ce n’est pas devenu une contrainte. Les romans sont moins assujettis à cette règle grâce à des intrigues complexes dans lesquelles sont emmêlés les Jedi, mais pour Republic elle se vérifie avec régularité. Il en profite pour créer des personnages à fort potentiel, et on peut juste espérer que les aventures de Seguro ou de la Princesse Tsian ne resteront pas sans lendemain.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

18 membres le possèdent (qui ?)
16 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité