StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Armageddon
 

Film de Michael Bay, USA, 1998

  • Harry Stamper (Bruce Willis) briefe son équipe sur la mission et Chick (Will Patton) crie : "Harry, ça ressemble à Star Wars, ça ! C'est pas pour nous."
  • Oscar (Owen Wilson) et A.J. (Ben Affleck) se comparent aux héros de la Guerre des Étoiles. A.J. prétend alors qu'il est comme Han Solo, Oscar réplique : "Non, c'est moi, Han Solo.
    - Non, toi, tu serais plutôt Chewbacca.
    - Chewbacca ? T'as jamais vu Star Wars ?"
  • Sur l'astéroïde, A.J. demande au cosmonaute russe Andropov s'il a déjà entendu parler du méchant Kinevil, et l'autre répond : "Non, je n'ai jamais vu Star Wars."
2. Austin Powers 2
 

Austin Powers 2: The Spy Who Shagged Me, réalisé par Jay Roach, USA, 1999

La sortie du film coincidant avec celle de l'Épisode I, toute la campagne de publicité a été axée là-dessus :

  • Ainsi cette affiche avec "Plus Grand" (texte barré) "Plus Fort" (texte barré) "Plus Drôle que Star Wars".



  • Puis une autre portant l'inscription: "Si vous n'avez qu'un film a voir cette année...allez voir Star Wars. Si vous en avez un deuxième à aller voir, aller voir Austin Powers 2".



  • La bande annonce démarre par un long travelling dans ce qui semble être les ruines d'une station spatiale. Pendant que la voix of parle d'un empire vaincu il y a des années, la caméra plonge au coeur des débris, jusqu'à arriver à une pièce où un trône fait face à une grande fenêtre circulaire. Le siège se tourne alors vers la caméra et apparait... le Dr Denfer lui-même, qui demande "Vous attendiez quelqu'un d'autre ?" avant d'éclater de son rire diabolique.

Voir la bande-annonce.

  • Durant le film, le Dr Denfer parle de son plan consistant à construire un "laser" géant sur la lune pour détruire Washington :
    "Vous voyez, j'ai fait de la lune... ce que j'appellerai « l'étoile noire »."
    A ce moment-là Scott, le fils du Dr Denfer, se met à tousser ; une interruption que son père n'apprécie guère :
    "Quoi ?
    - Rien, Dark.
    - Comment m'as-tu appelé ?
    - Rien. Oublie !"



  • Les fenêtres de la base lunaire du Dr Denfer ont la même forme que les hublots des chasseurs TIE.

  • Et enfin, lorsqu'Austin Powers se prépare à tuer le Dr Denfer, celui-ci lui essaye de le bluffer, avec une voix rauque et le bruit de respiration de circonstance :
    "Avant de faire ça... sache ceci... je suis ton père.
    - Vraiment ?
    - Non. En fait, je ne peux pas le prouver.
    - Très juste. c'est idiot."


    Voir l'extrait.

    Merci à Dark Paul et à Jaster Mereel de leur contribution.
3. Big Party
 

Can't Hardly Wait, réalisé par Harry Elfont et Deborah Kaplan, USA, 1998

Afin de faire louper la fête, 3 geeks parlent entre eux :

William : Ok, toi tu es Boba Fett, et toi le Grand Moff Tarkin
X-Phile 1 : Pourquoi c'est lui qui est Boba Fett ?
William : Ok, très bien, TU es Boba Fett, et TU es le Grand Moff Tarkin (en échangeant les rôles)
X-Phile 2 : Je veux pas être le Grand Moff Tarkin !

Alors qu'ils sont sur le toit, dans une autre scène, 2 des geeks se battent en duel avec un sabre-laser :

X-Phile 1 : (rejouant la scène de l'épisode V) Hé ! Luke pousse pas Vador dans le film !
X-Phile 2 : Ouais et bah il aurait du. Il lui a coupé la main quand même...

4. Boogie Nights
 

Film de Paul Thomas Anderson, USA, 1997

  • Pour essayer de convaincre un client de lui acheter un système stéréo, Buck (Don Cheadle) lui vante une "modification spéciale TK-421".

  • Eddie (Mark Walhberg) fait la connaissance de Reed (John C. Reilly), et ce dernier lui demande :
    "Tu as vu Star Wars ?
    - Oui, 4 fois.
    - Il paraît que je ressemble à Han Solo."


    Merci à DarthVador pour l'info.
5. Clerks, les employés modèles
 

Clerks, réalisé par Kevin Smith, USA, 1994

  • Dialogue culte, lorsque Randall demande à son pote Dante :
    "Qu'est-ce que tu préfères? 'Le Retour du Jedi' ou 'L'Empire contre-attaque' ?
    - 'L'Empire...'
    - Blasphéme !
    - La fin est meilleure : Luke se fait couper la main, apprend que Vader est son pére, Han est congelé et emporté par Boba Fett. C'est sinistre, et la vie est faite d'une série de fins sinistres. 'Jedi' c'est le 'Muppet show'.
    - Il y a autre chose dans 'Jedi'. Je m'en étais pas rendu compte avant. Ils reconstruisent l'Etoile Noire, d'accord ?
    - Ouais...
    - La première était achevée et complètement opérationnelle quand les rebelles l'ont détruite.
    - C'est Luke qui l'a fait sauter. Rends à César ce qui lui appartient.
    - Et la seconde était encore en construction quand ils l'ont fait sauter.
    - Grâce à Lando Calrissian.
    - Quelque chose me chiffonait là-dedans. J'arrivais pas à mettre le doigt dessus, mais quelque chose clochait.
    - Et maintenant, t'as trouvé ?
    - La première Etoile Noire abritait l'armée impériale. Les seules personnes à bord étaient les troupes d'assaut et les dignitaires de l'Empire.
    - Probablement.
    - S'ils explosent, pas de problème, le mal est puni.
    - Et la seconde fois ?
    - La seconde fois, elle n'était pas terminée. Elle était encore en construction.
    - Et alors ?
    - Et bien, un chantier de cette taille exige bien plus de main-d'oeuvre que ce que peut offrir l'armée impériale. Je te parie qu'ils ont engagé des indépendants : des plombiers, des couvreurs, etc.
    - En plus des impériaux, c'est ça que tu veux dire ?
    - Exactement. Pour que le travail soit fait rapidement, ils ont engagé tous ceux qui leur paraissaient capables. Tu vois les troupes d'assaut en train d'installer les chiottes ? Ils savent que tuer...
    - D'accord, donc ils engagent des travailleurs indépendants. Qu'est-ce qui te choque ?
    - Tous ces innocents se font tuer ; les hasards d'une guerre qui n'était pas la leur. Imagine, tu es couvreur. L'Etat te propose un contrat juteux. T'as une femme, des enfants, un pavillon de banlieue. Et c'est un contrat avec l'Etat, qui rapporte. Et puis arrivent les gauchistes qui font tout sauter à trois miles à la ronde avec leurs lasers. T'avais pas demandé ça, toi, tu fais pas de politique. T'essayais juste de gagner ta vie..."


    Voir l'extrait.

  • La musique qui accompagne cette scène est la chanson "Chewbacca" du groupe Supernova.
6. Coup de foudre et conséquences
 

Fools Rush In, réalisé par Andy Tennant, USA, 1997

Isabel (Salma Hayek), présente à Alex (Matthew Perry) son ami d'enfance Chuy (prononcer "chewie"). Alex lui tend la main avec un grand sourire : "Enchanté, moi c'est Luke Skywalker".
Long silence embarrassant ; Alex reprend alors : "Excusez moi, on a dû vous la faire souvent..."

7. Demain ne meurt jamais
 

Tomorrow Never Dies, réalisé par Roger Spottiswoode, USA, 1997

Lorsque James Bond (Pierce Brosnan) et son acolyte chinoise sont traînés dans les bureaux de Elliot Carver, celui-ci leur montre les gros titres de ses futurs journaux. L'un d'eux s'intitule "The Empire WILL strike back" (l'empire contre-attaquera, en référence à l'empire chinois). A ce moment là, Carver se tourne vers ses prisonniers et dit : "J'adore celui-là, il n'est même pas de moi !"

Merci à AirTwoDiTwo et Chasky pour leur contribution.

8. Demolition Man
 

Film de Marco Brambilla, USA, 1993

Lorsqu'un de ses collègues consulte son ordinateur portable pour connaître la procédure à suivre pour arrêter un dangereux criminel, John Spartan (Sylvester Stallone) lui conseille :"Hé, Luke Skywalker, utilise la Force !"

9. Dogma
 

Film de Kevin Smith, USA, 1999

Quand Bethany Sloane (Linda Fiorentino) demande à Jay et Silent Bob de la conduire dans le New Jersey, Jay compare la situation à une scène de l'épisode IV : "J'ai l'impression d'être Han Solo, toi, t'es Chewie, et elle c'est Ben Kenobi, et on est dans ce putain de bar !"

10. Event Horizon
 

Film de Paul Anderson, USA, 1997

  • On y fait mention du "Hangar d'atterissage 94" ("docking bay 94"), soit la même indication que pour le Faucon Millenium à Mos Esley.

  • Parmi les pièces utilisées pour fabriquer le vaisseau se trouve un X-Wing, recyclé en antenne.
11. Evil Dead 3
 

Army of Darkness, réalisé par Sam Raimi, USA, 1993

Ash (Bruce Campbell) évoque son séjour au Moyen Âge : "J'étais, comment dire... un chevalier Jedi pour eux."

12. Harry dans tous ses états
 

Deconstructing Harry, réalisé par Woody Allen, USA, 1997

Harry (Woody Allen) rêve de son enfance, mélangeant la réalité avec des personnages de fiction. Ainsi, il revoit une bar mitzvah à thème Star Wars : tout le monde est en costumes de la trilogie, les serveurs sont déguisés en Chewbacca, et l'orchestre porte des masques de Vader. Sur une banderolle est inscrit "May the Force be with you Donald", et les tables sont garnies de casques de Vader en guise de pieds de lampes.

Merci à Grégory Drai pour sa contribution.

13. Hot Shots 2
 

Hot Shots! Part Deux, réalisé par Jim Abrahams, USA, 1993

Hotshots 2Le président des États-Unis (Lloyd Bridges) affronte Saddam Hussein. Ils brandissent tous deux des tisonniers qui se transforment en sabre-lasers, et Saddam prend la voix de Dark Vador : "J'attendais ta venue, Obi Wan. Enfin tu es là. Le cycle est accompli."
Ils échangent encore quelques coups et quelques répliques, puis Saddam s'interrompt, en proie à une quinte de toux. Il se soigne avec un vaporisateur et reprend alors sa voix normale.
Voir l'extrait.

14. Human Traffic
 

Film de Justin Kerrigan, Grande-Bretagne, 1999

  • L'un des personnages, Moff (Danny Dyer) est un vrai fan de Star Wars : il porte un t-shirt SW, et possède plusieurs produits dérivés dans sa chambre (un stand-up R2D2, un Yoda grandeur nature, etc...).

  • Au cours d'une after party, Jip et Moff partent en délire au sujet de la drogue dans Star Wars. Ainsi, Han Solo ne serait en fait qu'un "dealer intergalactique d'héroïne" ; et le compartiment secret de R2D2 pourrait servir à cacher un bong...
    Ce qui ne les empêche pas aussi de philosopher :
    "L'empereur veut contrôler l'espace extérieur. Yoda veut explorer l'espace intérieur. C'est la différence fondamentale entre le côté clair et le côté obscur de la Force."
    Voir l'extrait.

    Merci à Gadro pour l'info.
15. Independence Day
 

Film réalisé par Roland Emmerich, USA, 1996.

Roland Emmerich et Dean Devlin ont dit que Star Wars avait inspiré leurs idées pour créer le film.

Durant la scène où les pilotes d'avions de chasse découvrent que les vaisseaux aliens ont un bouclier, l'un des pilote dit : "Ils sont trop nombreux !". La manière dont il le dit, le son utilisé et la scène font penser à la même réplique dans l'épisode VI.

16. L'indien du Placard
 

The Indian in the Cupboard, réalisé par Frank Oz, USA, 1995

Quand le jeune Omri découvre que son armoire a le pouvoir de donner vie à ses jouets, il a la surprise de voir une figurine de Dark Vador s'animer pour affronter un T-Rex.
Frank Oz (qui interprète tout de même Yoda dans la saga) précise dans le commentaire audio du DVD qu'il a eu l'autorisation de George Lucas pour utiliser le personnage de Vader.

Merci à Gregory Drai pour sa contribution.

17. La rançon
 

Ransom, film de Ron Howard, USA, 1996

Tom Muller (Mel Gibson), en voiture sur l'autoroute, suit au téléphone les instructions du ravisseur de son fils pour la remise de la rançon. Comme il s'impatiente, l'autre lui dit : "Je veux le pognon d'abord. Tu me remets les sacs, je te donne une adresse. La Force soit avec toi."

Merci à AirTwoDiTwo pour sa contribution.

18. Le 5e élément
 

Film de Luc Besson, France, 1997

Entre le faux air d'Obi Wan Kenobi du prêtre Cornelius (Ian Holm), et le côté un peu Twi'lek de la diva Plavalaguna, on sent bien que Star Wars n'est pas très loin.
Mais la référence est nettement plus flagrante lorsque le général présente à Korben Dallas (Bruce Willis) sa future coéquipière : le major Iceborg ! Une femme à la forte carrure, et coiffée avec les mêmes macarons que la princesse Leia dans l'épisode IV.

19. Le Détonateur (Y-a-t-il un fugitif a bord ?)
 

Wrongfully Accused, réalisé par Pat Proft, USA, 1998

Au tout début du film, à l'opéra, un employé indique sa place à Lauren Goodhue (Kelly LeBrock) à l'aide d'un sabre-laser au lieu de la traditionnelle lampe de poche.


Au cours d'une bagarre, Ryan Harrison (Leslie Nielsen) se fait écraser par une table en acier qui prend l'empreinte de son corps : il se trouve alors dans la même position que Han Solo lorsqu'il est dans la carbonite.


 

Merci à NomannSkull300 et à coco1603 pour leur contribution.

20. Le Droit de Tuer
 

A Time to Kill, réalisé par Joel Schumacher, USA, 1996

Harry (Oliver Platt) demande à Jake (Matthew McConaughey), au sujet d'Ellen (Sandra Bullock) : "Tu es sûr que tu ne veux pas voir son CV, Yan Solo ?".

21. Le Flic de Beverly Hills 3
 

Beverly Hills Cop III, réalisé par John Landis, USA, 1994

Dans sa course au suspect dans un grand parc d'attraction, Axel Foley (Eddie Murphy) n'hésite pas à passer devant plusieurs personnes qui faisaient la queue pour accéder à un manège ; dont George Lucas lui-même en première ligne (crédité au générique comme "disappointed man", l'homme déçu).

22. Leprechaun 4 : Destination cosmos
 

Leprechaun 4 : In Space, réalisé par Brian Trenchard-Smith, USA, 1997

Alors qu'il tente de séduire une belle princesse dans une caverne d'une planète volcanique, le Leprechaun (Warwick Davis) est assailli par un groupe de Marines gonflés à la testostérone. Mais le lutin fait apparaitre un sabre-laser vert, et découpe alors proprement les jambes d'un des soldats par derrière.

 

Merci à Lowie pour sa contribution.

23. Les Aventures de Zak et Crysta
 

FernGully : The Last Rainforest, réalisé par Bill Kroyer, USA, 1991

Vers la 58e minute du film, la chauve-souris Batty capte des ondes télévisuelles qui ne sont autre qu'une diffusion de Star Wars :
"Ça va secouer je ne vous dit que ça ! Ho-Ho, que la Force soit avec nous, on va semer les vaisseaux rebelles le temps de dire gare à vous ! Rock n'roll messieurs. (...)
- Non Batty la cabine la cabine !!
- Roger, Red Leader ! Red Leader !"


Merci à walker974 pour sa contribution.

24. Les glandeurs
 

Mallrats, réalisé par Kevin Smith, USA, 1995

Silent Bob (Kevin Smith) tente désespérément tout long du film d'utiliser la Force, notamment pour faire léviter une cigarette jusqu'à sa bouche. Mais ses efforts finiront par payer...
Et l'une des rares fois où il ouvre la bouche pour parler, il cite Yoda : "L'aventure, l'excitation... ces choses-là, un Jedi ne les désire pas".

Merci à Gregory Drai pour sa contribution.

25. Les Tortues Ninjas
 

Teenage Mutant Ninja Turtles, réalisé par Steve Barron, USA, 1990

Quand le grand méchant Shredder apparaît aux quatre tortues, l’une d’elles demande "Qui c’est ça ? Dark Vador, dopé à mort ?"

Merci à Séverin H. de nous avoir renseigné.

26. Men In Black
 

Film de Barry Sonnenfeld, USA, 1997

L'agent K (Tommy Lee Jones) montre à J (Will Smith) l'écran de surveillance des aliens vivant cachés sur Terre. On y voit plusieurs personnalités américaines, parmi lesquelles Steven Spielberg, Sylvester Stallone, et (sur la deuxième ligne à droite), George Lucas écrivant à son bureau, probablement en train de travailler sur les scripts de la prélogie !

 

K tente de calmer l'impatience de J : "Il y a des croiseurs de combat d'Uranus, des lasers corelliens, ou des virus de l'espace qui menacent trois fois par mois cette misérable planète."

27. Méprises Multiples
 

Chasing Amy, réalisé par Kevin Smith, USA, 1997

  • Au cours d'une convention de BD, les deux héros Banky (Jason Lee) et Holden (Ben Affleck), assistent à une conférence sur les minorités dans la bande-dessinée. Un auteur y prétend que les personnages noirs dans le milieu des comics et de la science-fiction ont toujours été cantonnés à des rôles caricaturaux et racistes. Holden réplique alors : "Conneries ! Lando Calrissian était noir, et il a piloté le Faucon Millenium.
    - Qui a dit ça ?
    - Moi ! Lando Calrissian est un modèle de rôle noir positif dans l'univers de la science-fiction.
    - J'emmerde Lando Calrissian ! Un nègre Oncle Tom ! Il faut toujours qu'il y ait un blanc pour invoquer la "sainte trilogie" ! Ces films racontent comment l'homme blanc maintient sa domination sur les frères, même dans une galaxie lointaine, très lointaine."


    Et il continue ainsi à déblatérer sur Star Wars, traitant Luke Skywalker "d'icone nazie", et Dark Vador de "dieu nubien" ; puis finit par péter les plombs.
    Voir l'extrait.

  • Silent Bob conseille à Holden : "Fais-le ou ne le fais pas, il n'y a pas d'essai".

    Merci à Lieutenant Ketch pour l'info.
28. Peut-être
 

Film de Cédric Klapish, France, 1999

Durant la soirée (costumée) du nouvel an au début du film, on peut voir une des invitées déguisée en princesse Leia version épisode IV, c'est à dire coiffée avec les (fameux) macarons.

29. Pirates
 

Hackers, réalisé par Iain Softley, USA, 1995

Lorsque les héros, Kate (Angelina Jolie) and Zero Cool (Jonny Lee Miller) quittent le métro pour échapper aux agents du FBI, Cereal Killer souhaite à son pote : "Que la force soit avec toi, mec."

30. Playing God
 

Film de Andy Wilson, USA, 1997

Lors de la poursuite en voiture finale, Raymond Blossom (Timothy Hutton) déjante et se met à vociférer des incantations diverses, récitant Samson et Dalila, et hurlant "Utilise la Force Luke !".

Merci à Séverin H. de nous avoir renseignés.

31. Pokemon – Mewto contre-attaque
 

Gekijô-ban poketto monsutâ - Myûtsû no gyakushû, réalisé par Kunihiko Yuyama, Japon, 1998

Outre le titre, il y a une référence visuelle lorsque Sacha reçoit une invitation pour un combat contre Mewto. Le message se présente sous forme d’un hologramme, identique à ceux de Star Wars.

Merci à Narusa Tio pour sa contribution.

32. Rush Hour
 

Film de Brett Ratner, USA, 1998

Le Consul chinois s'appelle Han Solon.

33. Scream 2
 

Film de Wes Craven, USA, 1997

Durant une scène à l'école de cinéma, on assiste à toute une discussion concernant les suites des films. L'un des étudiants prétendant que par définition les suites sont inférieures à l'original, des exceptions à la règles sont citées dont : "L'Empire Contre Attaque, histoire plus complexe, effets spéciaux améliorés."
Ce à quoi une fille répond : "J'ai adoré le Retour du Jedi, avec les boules de poil." Et elle se fait huer par une bonne partie de l'assistance.

34. Serial Lover
 

Film de James Huth, France, 1998

Le générique de fin signale que la scène où "les forces rebelles envahissent l'Étoile Noire avec Claire" a été coupée au montage.

35. Seven
 

Film de David Fincher, USA, 1995

Les inspecteurs Mills (Bradd Pitt) et Sommerset (Morgan Freeman) discutent du tueur, et Mills dit : "Ce n'est pas parce que cet enfoiré a une carte de bibliothèque qu'il a le cerveau de Yoda".

Merci à Darknab pour sa contribution.

36. Spawn
 

Film de Mark Dippé, USA, 1997

Lorsque Spawn (Mario Van Peebles) apprend de son mentor comment utiliser ses pouvoirs, il l'appelle "Yoda".

Merci à Darth Ol pour l'info.

37. Star Trek Premier Contact
 

Star Trek: First Contact, réalisé par Jonathan Frakes, USA, 1996

Bien qu'il soit à peine visible, le Faucon Millenium fait néanmoins partie de la flotte de vaisseaux qui attaquent le cube borg au début du film. C'est l'oeuvre de John Knoll, superviseur des effets spéciaux à ILM, qui en a profité pour insérer le modèle digital du vaisseau créé pour l'édition spéciale de la Trilogie.

38. Starship Troopers
 

Film de Paul Verhoeven, USA, 1997

Lorsque Johnny Rico (Casper Van Dien) est soigné de sa blessure à la jambe, il est immergé dans une cuve remplie d'un liquide vert. Vêtu d'un simple short, il respire grâce à un masque à oxygène. Une scène qui n'est pas sans rappeler celle où Luke fait un séjour dans une cuve à Bacta, dans l'Empire contre-attaque.

39. The Last Seduction
 

Film de John Dahl, USA, 1994

En pleine partie de jambes en l’air, Bridget (Linda Fiorentino) se voit demander d’où elle vient par son partenaire. Elle lui répond d’un ton approprié à la situation : "D’une galaxie très lointaine..."

Merci à Séverin H. pour l’info.

40. Toy Story
 

Film d'animation de John Lasseter, USA, 1995

Lorsque Buzz est placé sur le lit par Andy, on peut l'entendre respirer comme Dark Vador.

Dans la station service, Buzz parle de l'empereur qui a conçu une arme capable d'annihiler une planète toute entière. Et lui, Buzz l’Eclair, est le seul à détenir les informations qui permettront de sauver la Galaxie.

Même s'il n'est pas explicitement fait mention de Star Wars, cela rappelle quand même le scénario de l'épisode IV.

Quand Sid interroge Woody, il lui demande : "Oh, un survivant ! Ou est la base Rebelle ?!? Parle !!". Peu après il dit : "Ou sont tes amis rebelles maintenant ? Hahahaha !"

Merci à Frédéric pour sa contribution.

41. Toy Story 2
 

Film d'animation de John Lasseter et Ash Brannon, USA, 1999

  • Au début, Buzz atterit sur une planète et on a une vue subjective depuis son casque, où l'on entend la respiration caractéristique de Darth Vader.
  • Quand Buzz se trouve à l'extérieur du bastion de Zurg, un bras mécanique terminé par une boule, semblable à celui de l'entrée du palais de Jabba dans le Retour du Jedi, traverse une paroi et prend peur en voyant Buzz.

  • Toujours au début, quand Buzz passe la main dans l'hologramme d'une pile "Zurg power", on a le droit à un bon son de sabrolaser.
  • Lorsque Buzz affronte Zurg, le Dinosaure dit à Buzz : "Tu peux zigouiller Zurg ! Aie confiance en ton instinct ! La Force est avec toi !"
  • A la fin du film, Buzz se retrouve en mauvaise posture face à Zurg, et celui-ci lui dit :
    "Rends-toi Buzz l'éclair, tu es vaincu.
    - Jamais je ne me rendrai, vous avez tué mon père.
    - Non Buzz, je suis ton père.
    - Nooooon !"


    Merci à Mr. Yoda pour sa contribution.
42. Twister
 

Film de Jan de Bont, USA, 1996

Lorsqu'il aperçoit la tornade géante, Beltzer, l'un des météorologistes, s'exclame : "Ce n'est pas la lune, c'est une station spatiale !" (tout comme Obi-Wan Kenobi lorsqu'il découvre l'étoile de la mort dans l'épisode 4).

43. Une époque formidable
 

Film de Gérard Jugnot, France, 1991

Michel Berthier (Gérard Jugnot) tente de se remotiver devant un miroir :
"Berthier, t'es le meilleur. T'es le meilleur, Berthier, t'es le meilleur. T'es un tueur, un tueur, un "killer". Que la Force soit avec Toi, Berthier."

Merci à Amistoucha pour l'info.

44. Zonzon
 

Film de Laurent Bouhnik, France, 1998

Quand ses co-détenus se moquent de lui, parce qu'il a été arrêté pour avoir volé une voiture minable, Kader (Jamel Debouzze) prétend que tout est la faute d'Obi Wan Kenobi.

Plus tard, dans le gymnase de la prison, Kader essaye de soulever des haltères et se motive en disant : "La Force est avec moi, Ben Kenobi et tous ses amis."

<< Page précédente
Page suivante >>
Informations
 

Vous venez de voir une référence à Star Wars dans un livre, un film ou n'importe quoi d'autre, cette référence n'est pas présente dans ce dossier ? Contactez-nous !