StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Semaine spéciale Galaxy's Edge Jour 2] Que valent les attractions et quid du monde ?
 
Rise of the Resistance est-elle à la hauteur ?
18/02/2020

Salut à toutes et à tous,

Pour ce deuxième jour de notre semaine spéciale, on va parler des attractions ! Mais je vais également en profiter pour évoquer la question du monde dans le land vu que ça a fait beaucoup débat depuis l’ouverture. Je vais également couper cet article en deux parties distinctes, la première sans spoiler majeur tandis que la deuxième sera full spoilers, photos à l’appui, vous êtes prévenus !

Commençons par le monde dans le land, je ne vais pas y aller par quatre chemins, il y en a un paquet et ce dès l’ouverture du parc (entre 7 et 9h du matin selon le jour) jusqu’à environ 19h quand les gens se mettent en marche pour aller manger ou aller voir les spectacles nocturnes. Si certains ont vu le land de Disneyland vide (tant mieux pour eux ^^), je peux vous garantir qu’à Disney World désormais, c’est plein de chez plein. L’ouverture de Rise of the Resistance et le fait que Disney World est probablement plus international que Disneyland est passé par là. Le land est assez grand pour qu’à l’extérieur, cela ne pose pas encore trop de problèmes, mais là où le bât blesse, c’est quand cela concerne ce que je vais appeler les activités (Savi’s Workshop, Droid Depot et la Cantina) ainsi que le magasin de Dok Ondar. Ces lieux sont clairement trop petits pour le nombre de personnes qui veulent y accéder et c’est pourquoi il faut réserver pour les trois premiers et parfois faire la file pour le dernier. Néanmoins si ces lieux avaient été plus grands, cela aurait détonné par rapport à leur histoire, on est donc en plein paradoxe et je pense que Disney a fait le bon choix (sauf peut-être pour la Cantina, mais ça, on en reparlera un autre jour ^^). Un autre problème provient du réassort de certains objets des boutiques : il y a régulièrement des objets qui ne sont plus en stock. Lors de notre séjour, il n’y avait par exemple plus de sac pour ranger les sabres laser, ce qui nous a bien embêté pour ramener les nôtres (on s’est finalement débrouillés à coups de papier collant ^^). Enfin, dernière précision avant de passer aux attractions, la fin du mois de janvier et le début de février sont considérés en Floride comme la période la plus creuse de l’année, avec septembre et ses ouragans. S’il y avait du monde maintenant, je n’imagine même pas comment ce sera plus tard dans l’année…

Bien sûr, le monde, cela se ressent aussi au niveau des attractions, et pour l’instant, cela pose des difficultés pour y accéder. Pour ceux qui ne le savent pas, Rise of the Resistance fonctionne depuis son ouverture avec le système des boarding groups, une sorte de file virtuelle. Pour y accéder, il faut se connecter à l’application My Disney Experience et rejoindre un boarding group. MAIS ! Pour rentrer dans la file d’attente virtuelle, il faut que tous les membres de votre groupe soient dans le parc, ce qui est somme toute logique. Le plus compliqué, c’est que cette file d’attente est ouverte en même temps que le parc, soit 7h du matin lors de notre passage. Le mieux est donc d’arriver dans le parc, 30 à 15 minutes avant son ouverture officielle, sachant que la première zone ouvre environ 30 minutes plus tôt (6h30 ici donc), car il faut le temps de passer le contrôle des sacs et le contrôle des tickets. Il est actuellement impératif d’être dans le parc avant l’ouverture de la file virtuelle car 2 minutes plus tard, vous n’êtes déjà plus garantis de passer dans la journée. Vous êtes alors dans la réserve, au cas où l’attraction accueille plus de monde que prévu. Et 10 minutes plus tard, il n’y a définitivement plus de place du tout.

Ça a l’air simple comme ça, mais ce fut vraiment problématique dans notre cas : arriver à être dans le parc à 7h du matin fut assez difficile, les transports de Disney ne se mettant en route qu’assez tardivement par rapport à l’ouverture du parc, 7h n’étant pas une heure d’ouverture normale ^^ ! Il y avait donc plus de chances d’y accéder en venant en voiture qu’en logeant sur place (un comble…). Cela devrait néanmoins rentrer dans l’ordre car le parc est désormais repassé avec des heures d’ouverture plus classiques à 8 ou 9h du matin. Ensuite, il faut bien l’avouer, cela entraîne un autre problème. Il y a énormément de monde à l’ouverture du parc vu que tout le monde veut rejoindre un boarding group et vu que celui-ci est virtuel, les gens en profitent pour faire autre chose en attendant, c’est bien logique. Du coup, le parc Hollywood Studios est actuellement bondé et ce dès l’ouverture avec ses attractions principales (Millenium Falcon, Tower of Terror, Aerosmith, Toy Story Mania et Slinky Dog Dash) qui dépassent les 1 voire 2h de file chacune, et ce 15 minutes seulement après l’ouverture du parc !

Enfin et puis je termine là-dessus car ça devient bien trop long, il faut aussi savoir qu’actuellement Rise of the Resistance n’est pas encore ultra fiable niveau pannes. Elles sont encore assez nombreuses (je vous invite à lire notre compte instagram pour nos aventures à ce sujet) et il faut en tenir compte car cela fait perdre énormément de temps et cela impacte aussi fortement le nombre de gens qui peuvent accéder à l’attraction chaque jour. J’espère que la fiabilité de l’attraction augmentera avec le temps car spoiler, elle en vaut sacrément l’attente !

Vu que j’ai déjà dit que Rise était top, on va commencer par Millenium Falcon ^^. Il s’agit pour moi d’une attraction très chouette mais qui aurait pu/dû être encore mieux. En effet, la promesse de piloter le Faucon n’est, pour moi, qu’à moitié tenue. Pour rappel, il y a six places par cockpit avec deux pilotes, deux artilleurs et deux ingénieurs. Un pilote gère la droite et la gauche du vaisseau tandis que le second gère le haut et le bas. Si les places de pilotes sont du coup assez fun, je suis plutôt sur la réserve pour les quatre autres places. Être artilleur consiste à 90% à appuyer sur le même bouton et ce sans même viser sur quoi on tire tandis qu’ingénieur multiplie plus le nombre de boutons mais la seule chose à faire est d’appuyer le plus vite possible sur ceux qui clignotent. On n’est donc pas sur une interactivité folle et si on enlève ça, on se retrouve avec une attraction relativement proche de Star Tours niveau sensation vu que nous sommes dans un vaisseau qui bouge. Néanmoins, le parcours est fun et il y a de légères différences de trajet selon le niveau de votre équipage. De plus, se trouver dans le Faucon Millénium palie quand même grandement cette petite déception et on en ressort quand même avec un grand sourire et l’envie d’y retourner. Mention spéciale si vous êtes en groupe ou si vous avez de chouettes inconnus comme coéquipiers car ça fait clairement partie de l’expérience. Nous avons une fois fait l’attraction avec un groupe de Japonais et je peux vous dire qu’on s’est marrés comme jamais. Pour moi, la pérennité de l’attraction dépendra surtout de si d’autres missions sont proposées à l’avenir à la manière de Star Tours car avec une seule mission disponible actuellement, on en sera peut-être plus vite lassés.

  • Faucon Millénium Galaxy's Edge
  • Faucon Millénium Galaxy's Edge
  • Faucon Millénium Galaxy's Edge

Dans mon entrain, je suis tout de suite passé à l’attraction en elle-même en oubliant de mentionner l’endroit où vous passerez le plus de temps : j’ai nommé la file d’attente ^^. Comme pour le land, celle-ci est travaillée à outrance, avec un nombre de détails assez hallucinant. À partir d’un certain moment, vous vous retrouverez en face de « Spoiler », dont l’animatronique est d’une très grande qualité et qui vous expliquera le contexte de l’attraction. Après, vous ferez encore un peu de file avant de vous voir assigner votre poste dans le cockpit, et c’est là qu’il ne faut pas hésiter à bien réfléchir voire à y aller au culot car les emplacements sont donnés dans l’ordre : pilote, artilleur, ingénieur (si vous ne voulez pas être ingénieurs à chaque fois il faut la jouer fine ^^). En effet, nous avons remarqué qu’à Disney World, il y avait énormément de groupes de quatre personnes ou plus, or on ne sépare que rarement les groupes à Disney. Donc si vous êtes deux comme nous, vous allez vite vous retrouver à boucher les trous du groupe de devant et à vous la place d’ingénieur à chaque fois ^^. Pour cela, il faut pas hésiter à laisser passer des gens ou à demander au cast member qui distribue les places. Lors de notre troisième tour dans l’attraction, je lui ai dit qu’on en avait marre d’être ingénieurs tout le temps (oui l’exagération ça marche) et il a du coup accepter de nous laisser être pilotes ^^. Une fois votre sésame en main, vous arrivez dans la pièce où se trouve la table d’holoéchecs et c’est à cet endroit que j’ai été le plus déçu par Disney je pense. Il avait été promis que cet endroit servirait de salle d’attente mais aussi de point photo, or vous n’y passez finalement que très très peu de temps. Donc ayez votre appareil photo prêt et dépêchez-vous, car un cast member viendra très vite vous dire qu’il faut passer à la salle suivante. Pour vous donner une idée, sur nos trois passages dans l’attraction, nous n’avons réussi qu’à faire une seule fois des photos sur la banquette (car il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas que vous qui essayez de faire des photos ^^).

Bon, j’ai fait le tour je pense pour cette partie non spoiler pour le Faucon, on va donc passer à Rise of the Resistance. Une fois que votre boarding group a été appelé, vous avez 2 heures pour rejoindre l’attraction et pour vous mettre dans la file. Car oui, il faudra encore faire la file à l’intérieur, non mais ! La file est moins impressionnante que celle du Faucon car elle est plus petite, plus linéaire mais vous trouverez quand même des décors très travaillés et l’ambiance Star Wars est assurément présente. Je vais volontairement rester flou ici pour la partie non spoiler, car je pense sincèrement qu’il vaut mieux ne rien savoir de cette attraction avant de la faire. Le plus intéressant dans celle-ci est la surprise de ce que vous ferez. Sachez qu’elle est très ambitieuse, elle est divisée en plusieurs parties, certaines à pied, d’autres non et qu’elle dure au total une vingtaine de minutes à partir du moment où l’histoire débute réellement et jusqu’au moment où vous sortez. Après ces 20 minutes, vous ressortez bluffés car vous avez vécu une vraie aventure et je pèse mes mots. Vous avez vu plein de choses (et plein de monde !) et vous voulez y retourner. Mais, pas de bol, vous devrez attendre un autre jour car on ne peut la faire qu’une seule fois par jour actuellement ^^. Nous l’avons faite deux fois et la seconde fois perd un peu de sa magie car, comme je l’ai dit, l’effet de surprise est vraiment la principale qualité de l’attraction. Néanmoins, on est clairement sur une attraction de très haut niveau et je vous invite à croiser doigts et orteils pour que celle-ci arrive à Paris, ça en vaut clairement la peine.

On passe désormais à la partie full spoilers, si vous ne voulez pas en savoir plus, c’est ici que cela se termine et je vous donne rendez-vous demain pour un nouvel article !

 


 

En ce qui concerne l’attraction du Faucon Millénium, la file d’attente est en fait le siège et le garage d’Ohnaka Transport Solutions et l’animatronique que vous retrouvez dans l’attraction est bien évidemment ce cher Hondo ! Celui-ci s’est vu confier le Faucon par Chewie après la bataille de Crait afin de le réparer, mais vous vous doutez-bien que ce cher Hondo ne va pas en rester là et s’il est possible pour lui de tirer un bénéfice supplémentaire au passage, tant mieux. Il recrute donc des membres d’équipages (vous !) pour une mission afin de récupérer du coaxium (tiens j’ai déjà entendu ça quelque part ?). Vous décollerez donc de Batuu, direction Corellia pour arraisonner un train (ça me dit vraiment quelque chose cette histoire…). Bref, l’originalité n’est peut-être pas là mais le parcours reste fun et il y a quelques retournements de situation et de légers embranchements (même si cela reste difficile à dire, il y en a peut-être plus, qu’on n’a juste pas faits). À la fin de la mission, vous revenez sur Batuu pour livrer votre récolte à Hondo, qui vous attribue des crédits en fonction de la réussite de la mission. Cela ajoute un peu de compétition mais rien d’extraordinaire non plus. On a donc là une attraction tout à fait sympathique mais qui ne révolutionnera pas le monde contrairement à sa grande sœur : Rise of the Resistance !

  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run
  • Millenium Falcon Smuggler's Run

Si vous avez suivi l’article d’hier, vous savez que l’attraction se trouve dans la zone de la Résistance et la file d’attente est donc en toute logique une base de la Résistance, une sorte de Hoth mais dans un environnement de grotte de pierre. Dans celle-ci, vous retrouvez donc beaucoup de matériel, que ce soit des blasters, des grenades ou des tenues de pilotes. Ce sera aussi l’occasion de voir les consoles de commande de la flotte. Vous rentrez ensuite dans la première salle de l’attraction, où vous serez accueillis par un animatronique de BB-8 mais aussi des vidéos de Poe Dameron, Nien Numb et un nouveau venu le général Bek, un Mon Calamari. C’est aussi l’occasion de voir Rey via un hologramme (!) qui vous expliquera que la Résistance a besoin de vous et que vous êtes des nouvelles recrues. Poe vous invite ensuite à sortir de la salle car le Premier Ordre arrive et il vous faut fuir Batuu le plus vite possible vers une autre base de la résistance. Vous sortez et vous retrouvez à l’extérieur où des Cast Members vous disent de vous dépêcher : il n’y a pas de temps à perdre donc on presse collectivement le pas. Vous avez juste l’occasion de voir le X-Wing de Poe avant d’embarquer dans un transport de troupes piloté par un animatronique de Nien Numb et dirigé par un général Beck bluffant de réalisme. Le transport bouge et tout en étant debout vous décollez afin de quitter Batuu mais pas de chance, le Premier Ordre est déjà là et vous vous retrouvez au milieu d’une bataille spatiale (ça bouge moins que Star Tours mais il y a quand même de bonnes sensationsde vol). Pas de bol, vous êtes ensuite attirés par un rayon tracteur à bord d’un Star Destroyer. La porte par laquelle vous être rentrés s’ouvre et surprise, vous êtes vraiment à bord d’un hangar avec une quantité de Stormtroopers et un TIE taille réelle (me demandez pas comment on est passé l’un à l’autre, je n’ai pas compris…). C’est maintenant des Cast Members du Premier Ordre qui vous somment de sortir afin d’être amenés en détention ! On passe dans quelques couloirs du vaisseau avant d’être assignés à un cachot devant lequel le Cast Member vous fera bien comprendre que vous n’êtes qu’un « Rebel Scum » ^^. Une fois dans le cachot, c’est via un écran que Hux puis Kylo Ren viendront vous interroger afin d’obtenir le nom de la planète où se trouve la base de la Résistance. Après leur départ, un mur de la prison est détruit et, surprise, des membres de la Résistance (encore des Cast Members !) viennent vous sauver. On se dépêche donc de sortir et on monte à bord d’une sorte de véhicule (utilisant la même technologie sans rail que l’attraction Ratatouille) et Finn via un écran vous explique que le droïde qui pilote le véhicule va vous aider à vous enfuir. C’est parti pour une course-poursuite à travers le destroyer, où vous rencontrerez tout à tour des animatroniques de Hux et Kylo sur le pont de commandement mais aussi des quadripodes tailles réelles, un animatronique de Finn déguisé en Stormtrooper ou encore de vrais Stormtroopers qui vous tire dessus (les faux impacts sont bluffant !). Vous prendrez également un ascenseur, passerez devant des canons laser qui attaquent des vaisseaux de la Résistance à l’extérieur du vaisseau, croiserez un nouvel animatronique de Kylo Ren avant d’enfin parvenir à une capsule de sauvetage. Celle-ci va légèrement vous faire tomber afin de simuler le détachement de la navette et vous voilà repartis sur Batuu où votre navette va se crasher. Il vous reste juste encore à voir que le général Bek a également réussi à s’enfuir dans une navette et vous voilà sortis de l’attraction, prêts à (re)découvrir Batuu et à digérer ce que vous venez de vivre !

  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance

Vous l’aurez j’espère compris, c’est une véritable bombe cette attraction et le mélange des genres ajouté au mélange d’animatroniques et de personnes réelles rend extrêmement bien. La vingtaine de minutes passe à une vitesse folle et l’action monte crescendo avant d’atteindre la poursuite en véhicule qui est vraiment au top. Il y a même une légère différence de trajet en fonction de si vous êtes dans le premier transport pour vous échapper ou le second. On a eu la chance de ne pas avoir le même les deux fois de notre côté. Je terminerai juste par une petite remarque négative : nous avons fait l’attraction deux fois et il y a eu à mon sens une énorme différence entre les deux au niveau des couloirs du destroyer lorsqu’on descend du transport de la Résistance. La première fois, celui-ci était quasiment vide et nous avons pu ensuite enchaîner tout de suite avec la scène du cachot, tandis que la seconde, nous avons refait la file dans ce couloir car ils avaient laissé rentrer beaucoup plus de monde en même temps. Refaire la file à cet endroit est clairement pour moi une très mauvaise idée car cela casse l’immersion. On vous somme de vous dépêcher par deux fois déjà, ce qui n’a aucun intérêt si c’est pour après vous retrouver de nouveau à attendre pendant 5 bonnes minutes. Ce n’est pas un immense défaut mais c’est quelque chose qui, à mon sens, doit être amélioré.

  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance
  • Rise of the Resistance

Voilà, je pense avoir fait le tour en long, en large et en travers, si vous êtes restés jusqu’ici bravo. On se retrouve demain pour un nouvel article !

Enfin n'oubliez pas que tout (ou presque) ce qui concerne Galaxy's Edge se trouve dans notre dossier dédié.

Parution : 18/02/2020
Source : Moi-même
Validé par : shane1609
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 18/02/2020 - 14:11
    Jour 2 : les attractions et le monde :

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... onde-.html
  • 19/02/2020 - 11:50
    Merci pour ce retour d'expérience :D.
  • 19/02/2020 - 15:09
    J'assume, j'ai lu jusqu'au bout et me suis fait spoiler volontairement. Je sais que je n'aurai malheureusement jamais la chance d'y aller alors merci pour ces articles, le feedback et les photos :love: .

    Ainsi donc l’interactivité du Faucon est limitée, quand on est joueur ça doit faire très bizarre de voir l'assiette et la direction séparées entre deux personnes :x

    Rise of the Resistance a l'air complètement fou :shock: Je me demande ce que nous aurons à Paris niveau zone et attraction. Autant j'adore Star Tours autant Hyperspace Mountain manque un peu de polish et fait limite pale figure quand on voit les moyens mis en place aux States niveau thématisation, et je trouve très paradoxal de créer un "land" dans le Studio alors que les attractions SW existantes sont dans l'autre parc...
  • 19/02/2020 - 15:20
    C'est pour t'obliger à acheter les billets pour les 2 parcs :idea: :transpire:
  • 19/02/2020 - 15:34
    jedi-mich a écrit:C'est pour t'obliger à acheter les billets pour les 2 parcs :idea: :transpire:


    *Regarde son abonnement et fais semblant de rien :ange:
  • 19/02/2020 - 18:35
    Ou pour augmenter le prix des pass annuels du coup :paf:

    Jour 3 : les points de restauration

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... ange-.html
  • 19/02/2020 - 19:36
    Très bons articles.


    ça me donne encore plus le goût d'y aller.


    Est-ce que les prix sont raisonnables sans les bons de repas?
  • 19/02/2020 - 20:21
    Disons que c'est pas plus cher que dans le reste du parc. Un plat c'est 12-15 dollars environ. Un snack entre 3 et 8 dollars. Un cocktail 12-14 a peu près.

    Si tu veux les menus complets sont disponibles sur le site de Disney World :hello:
  • 20/02/2020 - 12:18
    Bonjour, est-ce que vous avez acheté des accessoires, sabres... lors de votre séjour? Je dois y aller en Septembre personnellement, mais je sais pas si dans les bagages en soute, on peut ramener plusieurs sabres, ou accessoires ? Peur d'acheter, et me faire recaler au point de contrôle aux US.
  • 20/02/2020 - 16:17
    Al3xis33 a écrit:Bonjour, est-ce que vous avez acheté des accessoires, sabres... lors de votre séjour? Je dois y aller en Septembre personnellement, mais je sais pas si dans les bagages en soute, on peut ramener plusieurs sabres, ou accessoires ? Peur d'acheter, et me faire recaler au point de contrôle aux US.


    Allez comme je suis sympa, je spoile déjà l'article de demain déjà ^^

    Pour un sabre laser avec lame, je te conseille de le prendre en cabine comme bagage à main. Pour cela, il te faudra le sac que tu recevras chez Savi's ou en acheter un chez Dok Ondar si tu comptes acheter un sabre Legacy. Dans l'avion, il faudra soit le donner à une hôtesse pour qu'elle le mette dans un placard soit le mettre sous les sièges (j'ai eu les deux cas). Je pense que c'est la seule solution pour éviter la casse :neutre:

    Pour un sabre Lagacy sans lame, ils sont fourni dans une boîte qui supportera le voyage en cabine ou en soute. Personnellement j'en ai acheté deux et un l'a fait en soute et l'autre en cabine ^^

    Si tu veux, plusieurs lame par contre c'est nettement plus chiant et nous on a du bricoler... J'avais mon sabre de chez Savi's dans son sac (avec une lame donc) et j'ai acheté une lame en plus qui est vendue dans une boite en carton (autant dire qu'elle ne survivrait pas au trajet en soute). Du coup, j'ai demandé à mon hôtel du papier bulle et du papier collant et on a attaché la lame dans son carton à l'extérieur du sac de chez Savi's. ça a été assez pénible mais ça a tenu le coup ^^

    Nos droïdes ont faire le voyage en soute bien entouré par du linge salle ^^ La boîte en carton, je l'ai pliée et mis au fond de la valise.

    Et les bouteilles, je l'ai expliqué dans la news d'hier.

    Je pense que le reste ne pose pas de souci sauf si c'est trop grand niveau taille par rapport à la valise :neutre: Par exemple y avait un jeu d'holo-echec que j'aimais bien mais on a abandonné au vu de la taille :hello:

    Le plus important est de partir léger pour revenir plein car mine de rien tout ça pèse très lourd notamment les sabres Legacy et les droïdes. Pour cela, on avait qu'une valise (avec un grand sac pliable dedans) à l'aller et 2 sacs en cabine. Cela nous a permis de revenir avec 1 valises et 1 sac en soute et 4 sacs en cabine ^^
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité