StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Solo : A Star Wars Story
  • Titre original Solo: A Star Wars Story
  • Genre Roman
  • Série Novélisations (Vol. 8.5)
  • Univers Officiel
  • Année et période -10 (Empire)
  • Auteur(s) Mur Lafferty
  • Synopsis :

    Novélisation de Solo: A Star Wars Story.

  • Note du staff SWU
     (86 % - 6 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (88 %)

    Et on est reparti pour une novélisation. Les habitués vont se dire « va-t-il mettre encore une fois 85% faute d’arriver à juger cette œuvre ? ». Et bien je crois que je vais sortir du moule habituel car cette novélisation a vraiment apporté de bonnes choses.

    Encore une fois, il sera question ici de l’intérêt de cette novélisation et de l’adaptation de l’œuvre, non pas de l’œuvre en elle-même. Pour savoir ce que j’ai pensé du film Solo, je vous renvoie vers mon autre critique qui doit être quelque part sur SWU.

    Solo: A Star Wars Story

    D’habitude une novélisation a tendance à gommer des défauts du film et revaloriser certaines scènes, je dois dire que cette novélisation Solo m’a fait un peu l’effet inverse. Des scènes très impressionnantes dans le film, comme le raid de Kessel, font l’effet d’un pétard mouillé dans le livre. Je pense que l'auteure a quelques soucis pour les scènes d’action et de tension qui sont souvent expédiées.

    A côté de ça pour une fois on a un livre très fidèle, on sent bien que Lafferty a eu accès à un script très définitif, voire même a pu écrire après avoir vu le film. Pas de petites incohérences ni de mauvais placement de personnages ou de réplique. Là-dessus j'ai été plutôt comblé !

    Bien évidemment comme d’habitude des dialogues sont « rallongés », sans coupure, ce qui donne lieu à des scènes semi-inédites.

    Enfin pour passer à ce que le livre propose en plus, plus d’une fois un personnage, via ce qu’il vit, va se souvenir d’un événement passé occasionnant par la même occasion des flashbacks…

    Les autres histoires…

    Les personnages principaux vont avoir droit à beaucoup de background supplémentaire, via soit des flashbacks, comme ce sera le cas pour Q’ira, des dialogues pendant lesquels ils vont raconter leur vie (Lando et L3 entres autres), voire carrément des chapitres entiers entre différentes scènes du film. Ce dernier point concerne surtout Han avec des chapitres par exemple avant le film ou pendant son séjour à l’académie (attention j’ai retenu les noms des personnages, ils ont intérêt à être raccord avec le comics à venir !).

    Tout ça pour dire que chaque personnage, sauf Chewbacca, est approfondi et qu’il était temps de proposer quelque chose de ce genre dans une novélisation. Je sais qu’il est tabou de faire ça pour Rey, Ben, Leia etc. Mais Solo montre que même si on ne peut pas approfondir les personnages principaux (ce que le livre fait tout de même) on peut approfondir les personnages secondaires.

    J’explique, au début du livre presque chaque chapitre va commencer en se focalisant sur un figurant du film. Ça peut être un membre des Vers Blancs, une officière impériale, un instructeur et j’en passe. La preuve qu’on peut donner un intérêt à une novélisation dont on connait déjà l’aboutissement. On apprend par exemple que Beckett avait un quatrième membre dans son équipe sur Mimban !

    Enfin, même si le début du livre est génial de ce point de vu là, passé Vandor ça se raréfie un peu (bah oui enchaînement d’action) et on se consacrera exclusivement aux personnages principaux. On retrouvera cependant ce principe dans une conclusion magnifique ouverte, qui raccroche les wagons !

    Conclusion :

    Voilà enfin une novélisation que j’ai trouvé digne d’intérêt, là où à mon sens les autres rallongeaient juste des scènes et gommaient, avec le format papier, des défauts, celle-ci parvient véritablement à créer !

  • 08/07/2019
     (90 %)  •  Langue : VO
    J'aime beaucoup cette novélisation car on a pas mal de scènes étendues.
    Voire même des scènes inédites.
    On découvre un peu plus le passé des personnages tels que Han ou Qi'Ra.
    Et c'est appréciable.
    On a même une scène post-générique. En quelque sorte ^^.
  • 24/04/2020
     (90 %)  •  Langue : VO
    Solo, c'est simplement la meilleure novelisation de l'ère Disney. J'ai aimé le film. Mais il n'y a presque pas besoin de l'avoir vu tant le récit est complet, clair et précis pour apprécier le bouquin en lui-même. Les ajouts et scènes coupées sont très bien intégrées. Elles sont même très inventives parfois. Le bouquin joue complètement son rôle UE-esque, encore plus que le film lui-même. C'est un sans-faute !
  • 30/06/2020
     (90 %)  •  Langue : VF
    Je n'ai pas revu le film depuis mon seul et unique visionnage au cinéma, en mai 2018. Je me souvenais donc des passages marquants mais de plus grand chose dans le détail... J'ai donc pu aborder cette novélisation sans aucun sentiment de lassitude à l'idée de redécouvrir les événements du film. Car c'est bien d'une redécouverte qu'il s'agit ici !

    Une novélisation ou un véritable roman ?

    La question a le mérite d'être posée. Oubliez la moyennement convaincante (pour ne pas dire autre chose) novélisation du Réveil de la Force : celle de Solo – A Star Wars Story fait totalement le job. Nous avons là un véritable roman dont le film pourrait être finalement l'adaptation. On trouve de nombreuses scènes supplémentaires – là-dessus, l'accroche de la quatrième de couverture est absolument vraie – et il n'est pas rare que des scènes du film soient narrées du point de vue d'un personnage tertiaire du film, pour certains qui n'étaient même pas nommés dans le film ! La narration est au top, les scènes d'action sont parfaitement décrites et les dialogues semblent parfaitement naturels (à la poubelle, les dialogues de la novélisation de Rogue One en mode : « jai envie de dire ceci ou de poser cette question mais je vais plutôt dire cela ! »).

    Un autre point positif, donc, c'est que cette novélisation se démarque totalement des autres, y compris de celle très réussie des Derniers Jedi. Ces deux œuvres ont beau être le même type de « produit », elles sont radicalement différentes, ce qui prouve bien que leurs auteurs respectifs ont su s'approprier l'exercice d'une fort belle manière.

    Une intégration parfaite dans l'Univers Officiel

    On a beaucoup parlé de la révélation finale sur le patron de Qi'ra. Cette scène est naturellement présente dans le roman, mais si elle a du mal à atteindre la maestria tant visuelle que sonore du film lors de ce court passage.

    Mais plus encore, ce roman s'intègre parfaitement à tout le pan d'Univers Officiel développé autour du film. Enchaîner, comme cela a pu être le cas chez nous, la lecture de Morts ou vifs avec celle de Solo – A Star Wars Story se fait avec une fluidité et une évidence parfaites, on a le droit à des passages dignes de la mini-série Han Solo – Cadet Impérial et l'apparition de l'un des cadets, etc. L'épilogue est sublime et fait regretter de ne pas l'avoir vu dans le film d'ailleurs, cela aurait fait une jolie scène post-générique si la saga avait été du genre à en proposer !;-)

    Le roman se permet également d'apporter quelques précisions bienvenues sur la chronologie du film. On apprend ainsi qu'il s'écoule bien trois années entre le départ de Han de Corellia et l'intrigue principale, un point un peu flou dans le film !

    Des personnages développés de fort belle manière

    Les personnages sont tous très bien écrits. Et la narration permet à Mur Lafferty de nous en apprendre davantage sur la plupart d'entre eux. Au détour d'un dialogue, Han semble par exemple nous laisser croire que son père serait toujours vivant, une excellente piste pour une future histoire ! On en apprend également davantage sur Qi'ra et la manière dont elle a progressé dans l'Aube Écarlate, sur L3 et sa « fusion » avec le Faucon Millenium, un passage des plus émouvants qui apporte beaucoup au personnage de Lando en le nuançant considérablement... Et la liste est longue !

    Mention spéciale à Dryden Vos, fantastique personnage dont l'auteur a parfaitement su retranscrire l'incertitude et la folie qui l'entourent... On ne sait jamais sur quel pied danser avec lui et j'ai eu l'impression de le voir devant moi. Jolie performance !

    BILAN

    Jusqu'à présent, ma novélisation préférée était celle des Derniers Jedi de Jason Fry. Après avoir lu celle de Solo – A Star Wars story, je dois changer mon classement : c'est désormais celle-ci qui est la plus réussie pour moi ! Véritable roman à part entière, la lecture donne envie de redécouvrir le film. Une belle réussite !

    NOTE : 90 %
  • 15/11/2020
     (90 %)  •  Langue : VF
    Une novélisation remarquable car pour une fois, celle-ci parvient à être un très bon roman indépendamment du film, tout en le complétant. Et avec en prime un épilogue qui fait le pont entre Solo et... autre chose !
  • 21/01/2021
     (70 %)  •  Langue : VF
    Globalement d'accord avec les commentaires de mes collègues. C'est une très bonne novélisation qui peut très bien se lire même sans avoir vu le film.
    Le style est fluide, agréable, les ajouts sont bienvenus et certains très surprenants.

    Maintenant j'ai trouvé que tout cela manquait un peu de cœur et reste assez scolaire dans son traitement. La novélisation de l'épisode 8 passait un peu mieux à ce niveau à mes yeux, même si c'était inégal.

    Très bonne lecture pour découvrir l'exercice par contre.
La série
 
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

57 membres le possèdent (qui ?)
34 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité