StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Cusset 2016 : Le récit d'une aventure
 
... ou le compte-rendu d'une forumeuse
08/05/2016
Mesdames, messieurs, cette année j’ai eu l’immense honneur de pouvoir participer à ma première convention de fans, ma première tout court, d’ailleurs. J’ai enfin réussi à me décrocher de mon écran pour sortir de mon trou (de Hobbit je précise) et rencontrer d’autres fans. Très bien me direz-vous, mais encore ? Eh bien rencontrer d'autres fous, euh, gens du forum SWU. Les simples membres, genre moi, les gens du staff, les administrateurs, tout ce beau monde, et aussi d’autres têtes puisqu'on a eu notamment un nouvel inscrit en live.

Mais Cusset, c’est le récit d’une aventure avant tout, comme par exemple la mienne avec les transports parisiens avant de pouvoir enfin rejoindre Chadax qui m’attendait à Créteil. Mais passons les détails. On arrive à Vichy le vendredi soir vers dix-sept heures sous un beau soleil, en espérant que ça durera : finalement, les mauvaises prévisions météo auront peut-être tort.

Vain espoir, puisque le week-end sera finalement sous le signe de la pluie et du froid. En arrivant sur place, on assiste tout de même au spectacle offert par l’Académie des Jedi Auvergnats, présente pour la première fois à la convention, venue nous présenter sa démonstration de combat au sabre laser. Parmi eux, on retrouve Wysele et ses yeux jaunes qui font peur aux enfants. Certains Jedi et Sith s’entrainent seulement depuis quelques mois mais le spectacle est bien rodé, chapeau bas. La chorégraphie est superbe, les mouvements des protagonistes sont fluides et harmonieux. L’enchainement des combats est un plaisir pour les yeux. On adore et on en veut à nouveau pour l’an prochain. On félicite Wysele et ses acolytes.

Puis, on se rend au stand réservé aux livres et aux dédicaces. De nombreux auteurs ont été conviés à la convention, non seulement les auteurs de livres consacrés à Star Wars mais aussi à d’autres univers, par exemple ceux de superhéros. Les Héritiers ont assuré. Je regarde les ouvrages et je craque pour deux d’entre eux. D'abord Les Guerres des Retours contre-attaquent, de Yodablog, que j’avais repéré à la FNAC sans oser franchir le pas. Maintenant c’est chose faite ! Et plus loin, Le Making of Star Wars, avec la préface de Peter Jackson.

Eh oui, les conventions servent aussi à compléter ou commencer une collection, et pour ça, quoi de mieux que prendre la direction du stand des goodies ? Et c’est tout d'abord une véritable claque visuelle ! Des huttes de pillards Tuskens ont été construites dans l’espace Chambon, un chasseur Jedi à taille humaine a été installé devant le portail, et un Dalek nous accueillait tranquillement dans la salle. Oui, les Daleks pacifiques existent. On se dirige vers les stands de goodies, on a envie de tout acheter, mais il faut résister à l’appel du Côté Obscur. Et de toute façon, l’an prochain, les stands seront à nouveau présents. J'en profite tout de même pour acheter une peluche crochetée Luke Skywalker.


Le dimanche midi, nous assistons à la conférence SWU, animée par Sky Karrde, Lain-Anksoo, et Uttini, dans le chapiteau Mustafar. Oui, ils l’ont fait sur une planète volcanique, mais aucun d’entre eux n’a été transformé en steak haché trop cuit (surtout vu la fraicheur de l'air). Tout le monde en est revenu sain et sauf. Le sujet de la conférence était vaste : les réactions des fans suite à l’Episode VII, le nouvel univers étendu (ou plutôt nouveau canon comme il faut l’appeler), Rogue One et sa bande-annonce, les réactions du public, les allusions à d’autres œuvres (comme l'inévitable comparaison avec Hunger Games via l’héroïne posant comme Jennifer Lawrence en fin du trailer), et enfin les autres films à venir et la possibilité que Disney prolonge encore la Saga après la postlogie (allez, on ose l’appeler l’épilogie ?)...


Le staff joue au jeu des questions-réponses entre chaque partie de la conférence, répondant notamment à une question de Graf Organa, qui voulait savoir à qui appartenait le vaisseau qui a déposé Rey sur Jakku. Lain-Anksoo répond qu’il y a eu un parallèle avec un vaisseau tiré des comics des années soixante-dix, et qui avait appartenu à Luke. Mais au-delà d'une similitude dans le design, rien ne permet d'émettre autre chose que des doutes. Nous n’aurons la réponse que dans l’Episode VIII, voire IX dans le pire des cas...

La conférence SWU laisse place dans l'après-midi au concours de cosplays, auquel participent notamment Graf Organa, Shess'caro'csapla, et DarkNeo, tous trois costumés en personnages de l’univers du Doctor Who. Après délibération du jury, une Luminara Unduli, une Padmé, un général Hux et un soldat en armure (d'un univers hors Star Wars qui m'échappe) sont appelés en finale. Et c’est le soldat en armure qui gagne le concours. Même si ça fait partie du jeu, on est déçus pour DarkNeo, qui aurait mérité mieux pour son costume d’Ange Pleureur. Il a intégralement maquillé son corps et ses dents pendant une heure trente, et a affronté le froid hivernal de l’extérieur dans sa robe grise. Franchement, chapeau.


Puis vient l’heure du quizz présenté par ObiwanCusset. Les sélections commencent par des extraits de dialogue issus de la trilogie classique, sept membres de SWU sont sélectionnés sur la première estrade ! Puis vient la deuxième phase de sélection, avec des questions portant sur l’Episode VII : dialogues, séquences du film et même novélisation. Au final, SWU brille toujours. Funi remporte la victoire, DarkNeo la deuxième place, et trois membres de SWU (Sky Karrde, The Negotiator et Wysele) sont sur la troisième marche du podium.

Graf Organa nous offre ensuite tout un set de cartes dessinées par ses soins, réservées exclusivement aux membres de SWU. Comme il n’a pas participé cette année au set de cartes offert par SWU, il offre ses propres créations. Puisqu'on en parle, comme chaque année, SWU offre un set de cinq cartes à collectionner aux participants de la convention. Le staff a choisi des personnages issus de l’Episode VII : Rey, Maz Kanata, BB-8, Kylo Ren et Phasma. Ces cartes sont réalisées par les membres de SWU, dessinateurs émérites : Effix (aka Dark Vicious), Obiwan Keshnobi, Lauma Vato, Uttini et Sol. Ces cartes sont distribuées au cours des deux jours : Rey, Maz Katana et la moitié des BB-8 le samedi. Phasma, Kylo Ren et le reste des BB-8 le dimanche. Sky Karrde (aka Captain Tabouret) en profite pour ajouter une autre carte produite par ses soins représentant un garde impérial.


En parlant de dessins, j’en profite pour passer commande auprès de Sol et d’Uttini pour avoir des fanarts représentant Anakin et Padmé (oui, pour mon côté prélogiste). Les conventions sont aussi des moments privilégiés pour les échanges entre membres d’une même communauté. En effet, on peut enfin mettre des noms sur des pseudonymes, découvrir qui se cache derrière les messages d’un forum, on rencontre avec plaisir des gens avec qui on partage quotidiennement sur le net la même passion, avec qui on discute de tous les aspects de Star Wars, que ce soit les vaisseaux, les costumes, les dialogues, les personnages, leurs relations, tout y passe. Les liens se sont créés naturellement sur le forum, et on retrouve la même camaraderie "in real life".


C'est le cas par exemple au traditionnel Buffalo Grill SWU du samedi soir, l’occasion de tous se retrouver autour d’un repas qui se prolonge jusqu’à minuit. On réserve tout d'abord la place pour 25 personnes. Les gens arrivent au compte-goutte au cours de la soirée, mais tout le monde répond présent. Ca y est, la fièvre du samedi soir peut commencer. On parle de nos passions, surtout de Star Wars et de l’Episode VII qui vient de sortir, notre ressenti et bien sûr, il est comparé aux autres films. Au final, ça ne change pas beaucoup de ce qu’on vit tous les jours sur le forum. Sauf qu’on échange en vrai et ça n’a pas de prix : on a plus de plaisir à le faire.


Pour revenir à la convention elle-même, ce qui m’a certainement le plus séduit, ce sont les stands réservés aux maquettes et sabres de l’univers Star Wars. A la base, les maquettes ne sont pas vraiment ma spécialité, au contraire, je suis davantage accro aux fan-fictions. Je n’ai jamais conçu de maquettes, je regardais juste les avions construits par les autres, sans m’en émouvoir réellement. Mais à cette convention, j’ai eu une belle claque visuelle. Par où commencer ?

Le stand réservé à la conception des sabre lasers m’intrigue beaucoup. Ils sont exposés sur des supports transparents et chacun est une représentation très détaillée de ceux des personnages des films. L’un d’entre eux est le prix de la tombola : le sabre de Kylo Ren. Je m’approche du stand et m’émerveille des détails apportés à chaque construction. Un enfant demande s’il peut prendre un sabre entre ses mains, sa mère répond qu’il faut toucher avec les yeux, mais le responsable du stand, le concepteur des sabres, nous rassure : on peut les prendre en main ! Vite, je cherche le sabre d’Anakin. Où est-il ? Ah ! Le voilà ! Je demande si je peux et je le prends en main. Le concepteur nous explique que le sabre est conçu avec des LED, des petites ampoules très puissantes (et qu'il vaut mieux ne pas regarder en face, en raison des risques pour des yeux). Avec regret, je pose le sabre d’Anakin sur et je continue mon chemin.



On arrive ensuite à la salle des Lego Star Wars. Plusieurs modèles sont représentés, notamment un X-Wing, un croiseur, et une partie de la tranchée de l’Etoile Noire. Elle occupe une table entière, et on félicite la personne qui l’a construite, même si elle n’était pas présente au moment de ma visite. Je demande à un des créateurs combien de pièces composent la maquette mais il ne sait pas. En revanche, on peut demander combien de temps la construction a duré. On se doute du travail que cela représente. Détails amusants, de chaque côté de la tranchée, des morceaux de la vie de tous les jours des forces impériales sont représentées : un stormtrooper homme offre à un stormtrooper fille une glace, un concert avec Dark Vador en star du rock, un match de foot entre stormtroopers. On revient plusieurs fois admirer cette création sans s'en lasser.



Et le meilleur pour la fin, un très grand diorama de maquettes suspendues au-dessus d’un ciel étoilé, les maquettistes racontent leurs déboires et quelques anecdotes sur la conception de ces objets. Par exemple, une maquette qui lui paraissait trop trapue refaite à sa manière. Le ciel étoilé est lui construit à l’aide de plus de dix mille fibres optiques assemblées. L’impression de flotte spatiale sur fond étoilé est parfaite. C’est clairement le genre de choses qu’on aimerait avoir dans son salon.



En résumé, je me suis beaucoup amusée au cours de ce week-end, et j’aimerais vraiment revenir l’an prochain. J’ai pris beaucoup de plaisir à faire la connaissance des membres "in real life" et à échanger avec eux, à mettre des des têtes sur des pseudos. Je remercie également le staff de SWU de m’avoir permis (ou plutôt bizutée pour ça :p ) de rédiger ce compte-rendu et pour leur confiance. Je m’attendais à en avoir plein les yeux, mais pas à écrire cet article, ça m’a un peu surprise, mais je m’y suis attelée, et j'espère qu'il vous aura plu. J'ai sans doute oublié de parler de plein de choses, mais voici quand même pour finir quelques autres photos en vrac (merci à Jedi-Mich et Obiwan Keshnobi) :

 

Amitiés,

Joysstar
Parution : 08/05/2016
Source : Joysstar à Cusset
Validé par : Chadax
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité