StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Making Of Star Wars
  • Titre original The Making of Star Wars
  • Genre Art of... Making of...
  • Auteur(s) J. W. Rinzler
  • Synopsis : Ce livre retrace, étape par étape, la genèse, le tournage parfois difficile, la création des effets spéciaux pas toujours à l’heure, la sortie du film et son accueil par le public mondial. Extrêmement documenté, vous ne décrocherez pas tant les anecdotes sont foisonnantes tout au long des pages.
    Evidemment, de nombreuses photos agrémentent ce livre dont beaucoup restent inédites. Il est d’ailleurs intéressant de voir ces images montrant l’envers du décor sur les plateaux de tournage ou dans les différents locaux des divers départements artistiques.
    Après la lecture de ce pavé, si on a tout retenu, on est incollable sur cet Episode IV.
  • Note du staff SWU
     (90 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (90 %)


    La première chose que l’on remarque est que ce livre est lourd, dans tous les sens du terme. En effet, c’est un pavé qui pèse son poids et par ce fait, il contient de très nombreuses informations sur Star Wars. Pendant plus de 350 pages, on va suivre George Lucas jour après jour, je dirais même minute après minute depuis les débuts des années 70 jusqu’à la délivrance en 1977 avec la sortie cinéma du film. On peut dire que George Lucas en a bavé avant de donner vie à son rêve, et ce dans tous les domaines.


    Un film de la trempe d’un Star Wars ne se fabrique pas à la légère. C’est pourquoi la préproduction est très importante afin d’établir l’ossature du film avant de passer au tournage. Et déjà, cette phase ne s’est pas faite dans la facilité. George Lucas doit créer un univers nouveau tout en piochant dans la littérature fantastique. Des mots inconnus apparaissent pour désigner des noms de personnages ou de planète. Les grands studios hollywoodiens ont donc été très frileux à vouloir financer ce projet atypique. Malgré tout, l’histoire se développe avec plusieurs versions de scripts jusqu’en 1976.

    Avec, enfin, un budget, pour financer le film, les ennuis continuent d’agrémenter les journées de Tonton George. L’équipe a du subir une tempête en Tunisie qui a détruit bon nombre de décors et accessoires. Une société spécialisée dans les effets spéciaux (ILM) a été créée pour l’occasion, et les techniciens devaient inventer de nouvelles techniques pour obtenir les plans décris par George Lucas.
    Des acteurs renommés participent au projet, comme Peter Cushing ou Alec Guinness, sans trop savoir dans quelle galère ils allaient. Le tournage en studio se passe tant bien que mal malgré les soucis techniques. Puis vient la partie la plus délicate qui est la finalisation des effets spéciaux. Les équipes sont motivés et ne comptent pas leurs efforts mais les retards sur le planning s’accumulent. Pourtant le travail effectué est extraordinaire comme en témoigne les peintures sur verre qui sont des œuvres d’art ou la dyxtraflex qui une caméra dont les mouvements sont programmés par ordinateur. Bref, on suit pas à pas la préparation des plans avec effets visuels toujours accompagnée d’anecdotes non anodines.

    Puis, vient la délivrance avec la sortie sur les écrans de cinéma du film qui renouvelle le film d’aventure e ton se rend compte que les problèmes rencontrés sont à la hauteur du succès que cette saga a généré à travers le monde.

    La première édition de cet ouvrage contient un chapitre ‘bonus’ que n’ont pas les éditions ultérieures en ‘paperback’. Il s’agit de plus de 40 pages de stroyboards de Alex Tavoularis, de Ivor Beddoes et de Joe Johnston. Ces dessins successifs sont très intéressants car ils montrent les ébauches des personnages et des vaisseaux à leur tout début, c'est-à-dire en ressemblant aux premières esquisses Luke, de Han, du Faucon de Ralph McQuarrie, avant le choix définitif de leur allure.
    Quelques pages s’attardent également sur l’évolution de l’univers de George Lucas tout au long du processus de création de son œuvre.

    Voilà, il est rare d'avoir sous les yeux le déroulement du processus créatif d'une des oeuvres les plus marquantes de la culture populaire du 20ème siècle. Un livre à conserver précieusement dans sa bibliothèque sans l'ombre d'une hésitation.
SWU fan database
 

Statistiques globales

44 membres le possèdent (qui ?)
19 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité