StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Soleils Perdus
  • Titre original The Lost Suns - The Old Republic #7 à 11
  • Genre Comic-Book
  • Série The Old Republic (Comics) (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période -3643 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) Alexander Freed
  • Dessins Dave Ross
  • Encrage Mark McKenna
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Benjamin Carré
  • Traducteur(s) Jérôme Wicky
  • Synopsis : Un nouveau héros, une nouvelle mission !

    Le plus grand évènement Star Wars de l'année 2011 (la sortie du MMORPG de Bioware et LucasArts The Old Republic) est accompagné par une toute nouvelle histoire parallèle au jeu-vidéo.

    The Lost Suns introduit un nouveau héros avec une nouvelle mission. Il s'entrelace avec l'histoire du jeu-vidéo, dévoilant des secrets que les joueurs ne trouveront nulle part ailleurs ! Theron Shan, descendant de la légendaire lignée des Jedi Bastila Shan et Satele Shan, n'est pas un Jedi, mais un espion de la République. Sa mission : découvrir le plus noir des secrets cachés au sein du diabolique Empire Sith !
  • Note du staff SWU
     (60 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (50 % - 3 commentaires)
 
     (60 %)
    Scénario :

    The Lost Suns est le 3ème arc de comics reliés au jeu vidéo massivement multi-joueurs The Old Republic. Alors que ses deux prédécesseurs étaient sortis sous le format de webcomics avec les difficultés scénaristiques que cela implique, The Lost Suns est sorti comme un comics classique : Un arc de 5 numéros d’une vingtaine de pages, parus au rythme d’un numéro par mois, rassemblés pour former un Album comme on les connait en France.

    Alors qu’il y avait déjà eu une amélioration entre La Menace de Paix et Le Sang de l’Empire, cette simple politique de parution tendait à l’optimisme : les comics TOR sont désormais assez sérieux pour être commercialisés de la même façon que n’importe quel autre comics SW. En outre, après deux arcs situés chronologiquement en amont du jeu afin d’en explorer le background, The Lost Suns se déroule lui en parallèle du jeu ce qui promettait d’intéressantes révélations. Avant d’ouvrir ce comics tous les voyant étaient donc au vert.
    Le scénariste est toujours Alexander Freed et il nous propose une intrigue pour le moins alléchante : suivre Theron Shan, un agent des renseignements de la République et accessoirement le fils de Satele Shan, Grande Maître de l’Ordre et descendante des célèbres Revan et Bastila Shan, dans sa quête de découvrir les dessous du traité de Paix proposé par l’Empire ! Oui vous vous souvenez ? Le traité aperçu dans La Menace de Paix, le traité qui fait suite au pillage de Coruscant par les Sith, pillage entrevus dans ce même comics et dans l’excellent trailer Deceived. Alors oui, c’est une accroche plus qu’attirante car depuis l’annonce de TOR on se demande bien ce qui a pu pousser l’Empereur à proposer ce traité de paix alors qu’il tenait Coruscant et pouvait en profiter pour subjuguer la République. Las, la révélation n’est pas forcément à la hauteur même si la découverte de Theron Shan n’est sans doute pas la seule raison pour laquelle ce traité a été proposé.



    L’histoire est néanmoins de qualité. Ce comics nous permet d’en savoir plus sur ce si mystérieux traité tout en étant agrémenté de nombreuses références croustillantes, qu’elles soient connues (La Légende des Jedi), ou obscures (guides de jeux de rôle, The Adventures of Lando Calrissian !). Ce souci du détail est le bienvenu et montre que les équipes de chez Bioware, dont est issu Alexander Freed, maîtrisent leur sujet. Les personnages sont de qualité, comme dans Le Sang de l’Empire on a un petit casting bien exploité, composé ici de Theron Shan, d’un mystérieux Jedi fou, d’une Twi’lek hors la loi et d’un Seigneur Sith du Conseil Noir. Le rythme monte en puissance au fil des numéros et un jeu de flashback savamment maîtrisé apporte au lecteur des éléments de contexte bienvenu, surtout en considérant que les 2 arcs précédents pêchaient de ce point de vue là. Néanmoins, la fin est décevante et parait bâclée. On a l’impression d’un soufflé qui, après avoir gonflé régulièrement de façon prometteuse, s’est affaissé au dernier moment. Dommage.

    Dessins :

    Aux dessins aussi, l’équipe est la même que pour Le Sang de l’Empire. David Ross est donc de retour aux crayons et c’est LA grosse déception de ce comics ! Alors qu’il nous avait gratifié de planches soignées et détaillées lors de l’arc précédent, le travail de Ross sur The Lost Suns est franchement décevant ! A vrai dire, on a presque du mal à reconnaitre qu’il s’agit bien du même dessinateur. Ses dessins paraissent brouillons, quelque peu bâclés et beaucoup moins fouillés que dans Le Sang de l’Empire. Les plans larges restent de bonne facture mais c’est à peu prêt tout. Les visages sont peu détaillés et leur rendu est bien moins agréable à l’oeil que ce à quoi Ross nous avait habitués. Dans certains cas ils sont presque caricaturaux. Quand on pense au réalisme auquel il nous avait habitué, cela à de quoi surprendre. Je ne parlerais pas des lekku de Teff’ith qui sont tellement disproportionnés qu’ils en deviennent monstrueux. De quoi casser le mythe de la Twil’ek sexy engendré par Oola et alimenté par la célèbre Aayla Secura vous en conviendrez! Pour couronner le tout, certaines cases sont tellement fouillies qu’on ne comprend pas très bien l’action qui s’y déroule. Embêtant.



    Rien à signaler concernant Atiyeh et Carré, qui conservent leur poste respectivement à la colo et aux couvertures. Les deux fournissent un travail soigné à la hauteur du talent qu’on a pris l’habitude de leur reconnaitre.


    Conclusion :

    Alors qu’il s’annonçait très prometteur, qu’on l’attendait comme le comics qui ancrerait la série The Old Republic dans la catégorie « comics de qualité » et non plus seulement « attrape gamers », The Lost Suns est donc une semi déception. Certes le scénario est sympathique et on sent le travail de l’auteur qui a cherché à proposer une bonne histoire avant d’en faire une mine d’infos intéressantes pour les fans de la période, mais il n’empêche que si les erreurs de La Menace de Paix ne sont pas reproduites, on reste tout de même sur notre faim. La révélation attendue est décevante et certaines scènes sont assez invraisemblables en plus d’être desservies par des dessins brouillons qui n’aident pas à la compréhension de certaines cases. L’impression d’ensemble mitigée n’est donc pas rattrapée par des dessins parfois grotesques ou tout simplement moches (demandez à Satele Shan ! Entre le Theron Shan de Benjamin Carré et celui de Ross, il y a aussi un monde).



    Tout n’est cependant pas à jeter, il est juste décevant de constater qu’un comics plutôt « moyen bon », aurait, à peu de choses prêt, pu se changer en un bon comics. Croisons les doigts, ce sera pour la prochaine fois ! Si suite il y a, bien sûr ! The Lost Suns est donc une lecture agréable sans plus. S’il n’est malheureusement pas à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre au vu des synopsis, il a le mérite d’être plus impactant sur la période et de proposer plus d’éléments contextuels que ses deux prédécesseurs.

    + Les plus

    • Un héros non Jedi !
    • Une histoire se déroulant en parallèle du jeu
    • Une révélation d'envergure

    - Les moins

    • Les dessins
    • Un final décevant
    • Certaines scènes trop invraisemblables pour être crédibles et un côté James Bond trop prononcé.
  • 22/06/2014
     (60 %)
    Postez-ici votre commentaire sur l'ouvrage "Soleils Perdus"
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

93 membres le possèdent (qui ?)
74 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité