StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Membre Fantôme
  • Titre original Star Wars Special: C-3PO - The Phantom Limb
  • Genre Comic-Book
  • Univers Officiel
  • Année et période +34 (Nouvelle Grande Guerre)
  • Scénariste(s) James Robinson
  • Dessins Tony Harris
  • Couleurs Tony Harris
  • Couverture Tradd Moore
  • Traducteur(s) Mathieu Auverdin
  • Synopsis :

    - Suivez le droide de protocole préféré de tous dans une histoire Journey to the Force Awakens, dans son numéro spécial nous montrant pourquoi il a cette apparence dans le film ! Comment 3PO a eu ce bras rouge ? Découvrez-le ici ! 
    - Vous n'êtes pas obligé de parler six millions de forme de communication mais ce comics est un indispensable dans toutes les langues !

  • Note du staff SWU
     (77 % - 7 commentaires)
  • Note des internautes
     (86 % - 7 commentaires)
     (82 %)

    On retrouve une team de droide echouée sur une planète hostile, comment s'en sortiront-ils et surtout comment ce comics s'en sort-il ?

    Dessins 

    J'ai du longtemps réfléchir avant de me décider si j'aime ou pas … 
    Finalement j'ai décidé que oui pour la prouesse et l'originalité dont fait preuve Tony Harris. C'est tellement différent et dépaysant que ça force l'admiration. 

    Il y a principalement deux choses à relever :

    La première est la dualité mécanique/organique. En effet tous les droides sont dessinés à la perfection. Ils ont des bords nets, des couleurs métallisées, ça brille, c'est géométrique : en un mot un être mécanique est parfait. En effet l'être mécanique suit une programmation il est donc carré et ne prête pas à changement (même si on le verra par la suite cette notion fait partie intégrante de l'histoire). Un être organique par contre possède son libre arbitre, il est moins prévisible, plus dur a appréhender et donc en général plus brouillon. On retrouvera pour tout ce qui est organique des bords irréguliers, des traits non nets, des mélanges de couleurs... bref des dessins imparfaits. Ca va même plus loin car la planète elle-même est un ensemble biologique donc la nature aussi sera imparfaite dans les dessins. 
    C'est très original et j'ai vraiment apprécié ce parti pris.

    La seconde est l'utilisation des cases de dessins. Harris se lâche complètement en faisant des cases rondes, ovales, rectangulaires ou des formes beaucoup plus abstraites. Mais ce qui est le plus original, c'est que souvent les cases sont en adéquation avec l'histoire. En effet quand un droide regarde les autres personnages, les cases représenteront la forme de sa tête, et on aura aussi souvent des cercles pour représenter les yeux d'un personnage qui observe la planète. Etc... C'est encore une fois le genre d'idée que j'apprécie. 

    Enfin il faut parler de la colorisation : c'est chargé, très chargé, migraineux comme je suis j'en aurai presque mal à la tête. Mais au moins ça nous fait nous arrêter sur les dessins, ce qui n'est pas plus mal car pour certaines pages il y a énormément de dialogues. Après ça suit ce que j'ai dit au dessus : les droides sont clinquants et les animaux eux sont sales. On s'y fait vite et on fini presque par l'apprécier. 

    Scénario 

    Eh bien, je m'attendais à du 3PO mais en vrai c'est beaucoup plus profond et surtout l'enjeu est majeur !

    On commence comme on pouvait s'y attendre d'un comics 3PO : une équipe uniquement composée de droides, échouée sur une planète hostile. Mais au lieu de chercher de l'aide pour pouvoir quitter la planète et rejoindre les leurs, il y a une vraie mission à remplir dont dépend le sort d'une des plus grandes figures de la Résistance (sans doute en lien avec un épisode de la série TV Lego Star Wars: The Resistance Rises).

    Se rajoute à ça un ton très tragique, tous les droides ne s'en sortiront bien évidemment pas et on s'attend presque à voir C-3PO écraser une larme au coin d'un de ses photorécepteurs. C'est d'autant plus mis en contraste avec le sauvetage à la fin, sauvetage qui ne s'intéresse aucunement des pertes mécaniques. 

    Enfin la dernière trouvaille de ce comics est la remise en question de la condition de droide. Vous avez peut être lu la Condition Humaine de Malraux, je vous invite à lire la Condition Droide de Robinson ! 3PO aura tout le long de l'histoire une discussion avec un autre droide au sujet de leurs expériences passées, sur l'effacement de mémoire et en quoi le tout influence leurs actes. Je n'en dis pas plus de peur de vous spoiler mais tout ça n'est pas là uniquement pour faire joli ! 

    Et enfin OUI on saura pourquoi et comment C-3PO a eu son bras rouge et c'est très émouvant et absolument pas vide de sens ! 



    + Les plus

    Dualité organique/mécanique 
    Utilisation des cases de dessin 
    Une vraie mission 
    Les questionnements de C-3PO

    - Les moins

    Un peu mal à la tête 
    Possible rapprochement entre le comics et un épisode de la série Lego

  • 13/04/2016
     (65 %)
    Bien avant la sortie en salles de l’épisode VII, l’information avait été dévoilée : C-3PO, le droide de protocole le plus connu de la galaxie, aurait un bras rouge durant le film. L’explication ne se trouvant pas dans le film, Marvel a annoncé un comics, un one-shot de 30 pages plus précisément, pour nous raconter cela. Après moult retards (le comics devait initialement sortir le 16 Décembre), le voici enfin ! 

    Dessins 

    J’ai plutôt l’habitude de commencer par le scénario, mais là je vais faire l’inverse pour une raison très simples : les dessins, signés Tony Harris, m’ont sauté aux yeux, dans le mauvais sens du terme, dès les premières pages de preview. Alors certes, ça reste très subjectif et je sais que certains les apprécieront. Cependant, je leur ai trouvé un aspect vieillot, comme les vieux Marvel des années 1980, les paysages sont très spéciaux, presque inachevés, aux teintes souvent unies, et les scènes de combat sont très brouillons (le dynamisme ne ressort pas). 

    Mais, et c’est la raison pour laquelle j’ai parlé des dessins en premier, il ne faut pas s’arrêter de lire le comics parce que les dessins vous rebutent. La preuve dans le paragraphe suivant. 

    Scénario 

    C’est James Robinson qui signe le scénario de ce comics. Et je dois avouer que c’est une vraie belle surprise. On retrouve C-3PO après le crash de son vaisseau sur une planète hostile. Les seuls survivants sont cinq autres droides, dont un droide prisonnier, travaillant pour le Premier Ordre. 

    Le premier point positif, c’est que l’on a un vrai background, et une vraie raison quant à la présence du droide prisonnier. C’est tellement bien trouvé que l’on a juste envie d’en savoir plus à la fin, sur l’information que détenait ce droide. Là où certains d'entre vous vont tiquer, c'est qu'il y a un gros lien avec le premier épisode de la série TV Lego Star Wars: The Resistance Rises. De là à ce que la série soit canon, il n'y a qu'un pas que certains ne franchiront pas... 

    Second point positif : même si les péripéties des droides à la surface de la planète ne sont pas originales, le scénariste nous glisse quelques touches plutôt sombres, des discussions philosophiques bienvenues, et surtout beaucoup d’émotion… humaine. 

    Conclusion : 

    Malgré des dessins que je n’ai pas apprécié, ce one-shot est une bonne surprise, avec un scénario très intéressant, et un bon traitement des protagonistes, malgré le faible nombre de pages. On en redemande !
  • 14/04/2016
     (80 %)  •  Langue : VO
    Quel petit bijou ce one-shot. J'étais prêt à troller un max avec le retard inexplicable de Marvel, mais finalement, ça vaut quand même le coup. Au niveau du scénario c'est du tout bon. L'auteur creuse bien son sujet avec un esprit bien plus poussé que ce qu'auraient pu (du ?) nous offrir les droïdes. Finalement, derrière la carcasse mécanique, il y a bien plus, et ce fut une très bonne surprise de voir ça. Finalement, il y a bien plus que l'histoire du bras de C-3PO dans ce comics et, d'ailleurs, la manière dont il perd son bras est anecdotique. Par contre, le bras rouge qui le remplace est rempli de sens. Et le petit plus concernant un personnage important de la Résistance n'est pas à jeter non plus...

    Au niveau des dessins c'est assez singulier aussi. Comme je le disais lors de la preview, on a l'impression de lire un Marvel des années 80. Je ne suis pas spécialement fan mais certains trouveront leur compte. Pourtant, certaines planches sont vraiment très belles - surtout C-3PO, mais ça manque vraiment de dynamisme lors des scènes "d'actions". Bref, avis mitigé pour ces dessins qui plairont surement à certains, mais que d'autres détesteront.
  • 14/04/2016
     (75 %)  •  Langue : VO
    Bon et bien il s'est fait attendre, mais globalement ce petit comic en valait la peine! ^^

    Comme de nombreux camarades ici, j'avais plutôt peur au sujet des dessins. Mais j'ai été forcé de constater que finalement, ils ne m'ont pas tant gêné que ça. J'ai eut juste un peu de mal lors de certaines scènes d'actions où il était notamment pas simple de bien saisir le déroulement des évènements... J'ai relu plusieurs fois et reregardé avant de comprendre qu'un droïde venait d'y passer :paf:
    En revanche Poe Dameron est particulièrement moche x)

    Mais la plus grosse surprise réside pour moi dans l'histoire: la caractérisation des droïdes est juste super originale pour une fois et touchante . La fin où 3PO obtient son bras est vraiment bien pensée et crédible, j'adhère!
  • 19/04/2016
     (60 %)  •  Langue : VO
    Bon, ok, on sait d'où vient son bras rouge.
    Ok, l'aspect psychologiques de droïdes est sympa, surtout l'histoire de la mémoire fantôme.
    Mais sinon, la trame principale est bof, bof.
  • 01/12/2016
     (90 %)  •  Langue : VF
    Bon soyons clairs : ce one-shot est excellent ! Non pas parce qu'il répond à une question (sans grand intérêt pour ma part) soulevée par Le Réveil De La Force, mais bien parce que, d'une part, il renoue avec la prise de risque, visuellement parlant, dont a pu faire preuve l'UE du temps de Dark Horse, et d'autre part, apporte un regard très humain sur la condition de droïde d'un point de vue assez métaphysique ! Lecture recommandée !
  • 30/01/2017
     (90 %)  •  Langue : VF
    L'Amiral Ackbar a été enlevé par les forces du Premier Ordre ! Une équipe de droïdes de la Résistance a réussi à capturer Omri, un droïde de la sinistre organisation susceptible de détenir des informations précieuses sur le lieu de détention du Mon Cal. Mais une erreur de navigation va conduire au crash du vaisseau censé les ramener au QG de la résistance. Livrés à eux-mêmes face à une planète à la faune et aux conditions hostiles, C-3PO va prendre les choses en main. Enfin, façon de parler, étant donné qu'il va au passage perdre l'un de ses bras !

    Ah, le fameux one-shot C-3PO… Maintes fois annoncé, tout autant décalé, que ce soit en VO ou en VF, les moins patients d'entre nous auront cru que ce numéro ne sortirait jamais… Le but avoué du numéro est de nous narrer les circonstances ayant poussé le droïde de protocole préféré des fans à se retrouver affublé du bras rouge que l'on voit dans le Réveil de la Force. Justificatif purement commercial, me direz-vous ? On pourrait le croire. Mais à partir de cet argument de base, James Robinson et Tony Harris vont nous livrer une histoire étonnement réussie.

    Le duo formé par les deux créateurs n'est pas une nouveauté. Ensembles, ils ont développé l'une des plus fameuses séries de comics des années 1990, j'ai nommé Starman. Seuls, Robinson s'est fait remarquer par des passages de qualité chez Marvel ou chez DC, et Tony Harris a notamment illustré la très bonne série Ex machina dans les années 2000. Tout cela pour dire qu'un comic spécial, signé par ces deux grands noms de l'industrie, avait toutes les chances d'être une réussite. Et elle l'est. :oui:

    Les dessins, tout d'abord. Au-delà de dessins qui pourraient sembler « démodés », Harris réussit à nous prouver que ce qui importe le plus, c'est le découpage des cases, les effets de couleurs et de lumières, le dynamisme des personnages – qui sont pourtant des droïdes, aux mouvements plus « saccadés » que leurs homologues vivants. Les expressions des protagonistes sont extraordinairement vivantes pour des êtres au visage d'acier. Une réussite, de la première à la dernière case. :love:

    Le scénario, à présent. Il aurait été facile de livre une histoire un peu bateau, qui se serait tout aussi bien vendue, pour justifier le bras rouge de C-3PO. Mais James Robinson n'a pas choisi la facilité. L'histoire s'intègre dans un récit bien plus vaste consacré à l'enlèvement d'Ackbar, dont on ne saura guère ici les tenants ou les aboutissements. Et pourtant, cela fonctionne à merveille, grâce notamment à une caractérisation exceptionnelle des différents droïdes, des interactions qui fonctionnent très bien, un C-3PO fidèle à lui-même mais également vecteur de questionnements intéressants sur la nature même des droïdes et leur libre arbitre. Rarement C-3PO aura été aussi bien mis en avant, rarement le personnage aura paru si émouvant, si humain, alors qu'il se remémore par flashs très rapides des images, des sensations, de sa mémoire effacée il y a pourtant bien des décennies (ce qui permet au passage de faire plusieurs références plus qu'agréables à la prélogie!). L'intrigue est d'une rare maturité, et c'est aussi ce qui fait du bien dans ce one-shot. Si le temps a passé pour le lecteur, pour les fans de Star Wars, il a aussi passé pour les personnages in-universe. C'est ce que l'on voit, ici, pour C-3PO. :oui:

    Le risque, lorsqu'on attend si longtemps un numéro repoussé régulièrement, c'est d'être déçu à la lecture, de se dire « tout ça pour ça ». Ce n'est pas le cas dans ce one-shot qui porte décidément bien son nom : Le membre fantôme. Et la décision éditoriale de le publier en même temps que la série régulière consacrée à Poe Dameron se justifie.

    Une bien belle déclaration d'amour à C-3PO ! :oui:

    Note : 90 %
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

111 membres le possèdent (qui ?)
102 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité