StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Rétrospective] Delcourt et Star Wars en dix moments-clés
 
[Rétrospective] ... et vingt ans d'histoire(s) !
07/06/2020

Après notre édito hommage aux éditions Delcourt, nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur dix moments majeurs qui ont marqué l’histoire de la licence Star Wars chez Delcourt. Bien évidemment, ce top 10 possède un certain degré de subjectivité, tant le partenariat entre l’univers de George Lucas et l’éditeur de comics s’est avéré fructueux. Nous espérons tout de même que nos lecteurs adhèreront à cette sélection, que l’on vous invite à découvrir sans plus attendre !

 

1999 : La licence change de mains !

Après près d’une décennie sous la tutelle de Dark Horse France, Delcourt récupère la licence Star Wars côté comics. En cette année charnière pour la franchise, marquée par la sortie en salles de La Menace Fantôme, Delcourt va notamment s’atteler à la publication des adaptations en bande dessinée des quatre films qui composent alors la saga. Petit clin d’œil au destin : l’éditeur au triangle rouge s’associe également avec… Panini Comics pour publier en kiosques trois magazines de comics (pour les curieux, ceux-ci regroupaient le récit Prélude à la Rébellion ainsi que trois des quatre aventures plus tard baptisées Épisode I – Révélations).

  •  
  •  

 

2004 : La machine se lance réellement

Malgré les belles promesses de 1999, les années suivantes se révèleront décevantes. C’est bien simple : nous n’aurons quasiment droit qu’aux adaptations manga des films au cours des deux années suivantes. Quant aux années 2002 et 2003, elles ne donneront lieu qu’à des miettes, avec respectivement deux et trois albums à peine. Le tournant n’intervient réellement qu’en 2004, où la hype liée à la sortie prochaine La Revanche des Sith commence à se faire ressentir. Les séries Clone Wars et Jedi, véritables fleurons du comic Star Wars, battent leur plein, et le rythme de parutions des bande dessinées issues de la saga de Lucas s’enflamme. Le point culminant est atteint en 2008, année dorée où pas moins de dix-huit comics (dont un manga et trois ouvrages jeunesse) voient le jour !

  •  
  •  

 

2006 : Delcourt s’exporte en kiosques

Face à l’afflux de comics en provenance de l’autre côté de l’Atlantique, et porté par un lectorat qui répond toujours plus présent, Delcourt entreprend de diversifier son offre en mai 2006. L’éditeur français lance ainsi le Star Wars BD Magazine, bimestriel exclusivement consacré aux comics Star Wars qui sera rebaptisé La Saga en BD dès son troisième numéro. L’ambition est de taille : ce magazine doit permettre la publication de récits inédits en albums qui n’auraient pas trouvé leur place dans les ouvrages publiés en librairie. Le succès est immédiat, puisque le périodique perdure jusqu’en décembre 2013, non sans avoir connu un changement de format (et été renommé Star Wars Comics Magazine à cette occasion) début 2012.

  •  

 

2009 : Delcourt débarque à Cusset

Nous évoquions lors de notre édito hommage à Delcourt la proximité que l’éditeur a su tisser avec son lectorat au fil des années. Celle-ci se matérialise notamment par la présence régulière de Thierry Mornet, responsable de la collection Star Wars, lors de la convention Générations Star Wars & Science-Fiction de Cusset, principal rendez-vous annuel des fans français de la saga. C’est en 2009 que Mornet y représente pour la première fois sa maison d’édition : il y revient depuis chaque année sans discontinuité, participant également à l’édition virtuelle de 2020, pour y tenir le traditionnel panel de Delcourt, théâtre d’annonces relatives aux futures parutions. Particulièrement prisé par les amateurs de comics Star Wars, cette conférence devient rapidement l’un des moments forts de la convention.


Thierry Mornet à Cusset en 2019

 

2010 : La collection Atlas

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fameuse collection aura fait parler d’elle, et pas qu’en bien à l’époque de sa sortie ! En février 2010, Delcourt s’associe avec Atlas pour proposer un nouveau périodique : le Star Wars Comics Collector, une collection bimensuelle qui rassemble les comics Marvel parus dans les années 70 (mais si, souvenez-vous, les Marvel Comics !) et au milieu desquels sont insérées, de manière chronologique, les adaptations de strips remontés par Dark Horse. Le défi est de taille, ces récits cultes demeurant à l’époque quasiment inédits en France. En outre, de fréquents problèmes d’approvisionnement ne manquent pas d’exaspérer le lectorat. Mais après trois ans de travail et 81 numéros (dont un hors-série), le pari est réussi : les fans les plus complétistes tiennent l’intégralité de ces histoires venues d’un autre temps, dans un format rétro de toute beauté qui permet de « retrouve[r] ce sentiment du comics des années 70-80 », pour reprendre les termes de Thierry Mornet.

 

2011 : Le 100e album

Si j’ai bien compté (et normalement c’est le cas ^^), c’est à l’aube de l’année 2011 que la collection Star Wars de Delcourt franchit la barre symbolique des cent albums publiés (hors mangas et jeunesse). L’heureux élu ? Le Destin de Cade, neuvième tome de la célèbre série Legacy, paru le 5 janvier. Le chiffre est impressionnant, d’autant plus que l’histoire est très loin de s’achever.

 

2012 : La première intégrale

Les plus pointilleux rétorqueront que la première intégrale proposée par Delcourt date en fait de 2007, et correspond au regroupement des adaptations comics des six premiers films de la saga regroupées en un seul énorme volume. Et ils auront entièrement raison ! Mais en 2012, l’éditeur au triangle rouge ajoute une nouvelle flèche à son arc en lançant une série de rééditions d’aventures au format intégrale, dont chacune rassemble le contenu d’environ trois albums standards. Le Cycle de Thrawn, adaptation en bande dessinée de La Croisade Noire du Jedi Fou, voit ainsi le jour au mois de juin. Une trentaine d’autres suivront.

 

2015 : Le partage de la licence

Après plus de quinze années d’hégémonie sans partage, Delcourt enregistre son premier gros coup dur. Après le rachat de Lucasfilm par Disney fin 2012, les comics Star Wars passent chez Marvel (également propriété de la firme aux grandes oreilles) aux États-Unis. Panini Comics, partenaire privilégié de Marvel depuis plusieurs années, s’invite alors dans la danse et se voit offrir les droits de publication de la quasi-totalité des parutions Star Wars à venir côté comics. Delcourt ne parvient à sauver que des miettes, conservant uniquement les droits sur un univers désormais estampillé Legends (publications antérieures à septembre 2014) dont il a déjà largement exploré le contenu. L’éditeur publie également les nouveaux titres jeunesses, mais le butin reste bien maigre… Le dernier acte du mandat de Delcourt est ainsi marqué par une abondance de rééditions, qui ne laissent à ses lecteurs historiques que peu de chose à se mettre sous la dent.

 

2018 : Ambitions déchues

Pour la première fois depuis quatre ans, Delcourt aborde l’année avec un programme résolument enthousiasmant pour les fans les plus hardcores. En effet, la maison d’édition propose enfin des récits inédits en VF dans deux superbes albums : l’intégrale Droïdes, compilation des aventures de R2-D2 et C-3PO publiées dans les années 80, ainsi que la première partie des Strips Quotidiens, ces récits parus à l’époque dans certains journaux américains. Ce dernier ouvrage, présenté dans un superbe format à l’italienne, reste sans doute aujourd’hui le plus beau jamais publié par Delcourt. Malheureusement, la chute est rude : aucune de ces deux intégrales ne parvient à trouver son public, donnant lieu à des chiffres de vente catastrophiques. L’intégrale Ewoks et les deux autres volumes des Strips Quotidiens, initialement prévus pour 2019, sont annulés, au grand dam des lecteurs les plus fidèles. Rio ne répond plus.

 

2020 : La fin du chemin

Le 4 juin 2020, ironiquement douze ans jour pour jour après la sortie de l’album La Chute des Sith (La Légende des Jedi T2), Delcourt annonce sur sa page Facebook la fin de sa collaboration avec Disney, les conditions commerciales de l’accord ne permettant plus à l’éditeur de rentrer dans ses frais. Les intégrales prévues pour fin 2020 et début 2021 sont annulées, et c’est une immense page qui se tourne pour la licence Star Wars en France.

 

***

Et de votre côté, quels sont vos meilleurs souvenirs liés à l’ère Delcourt ? Venez nous raconter tout ça sur le forum !

Parution : 07/06/2020
Source : Les souvenirs du staff !
Validé par : Jies
Section : Littérature > Comics
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 07/06/2020 - 11:03
    Jies revient sur dix dates clés ayant marqué l'histoire de Delcourt et des comics Star Wars en France : https://www.starwars-universe.com/actu- ... -cles.html :)
  • 07/06/2020 - 11:18
    Très cool ! :)

    Petite question... Du coup je vais essayer de finir le Legends manquant non sorti en France en récupérant les VO (Tales, Ewoks etc.). VF/VO c'est kif-kif pour moi, et je cherche juste à compléter, pas à remplacer Delcourt (non mais !).

    Je me suis fait un petit tableau de ce qui n'a pas été publié chez nous (merci encore à ce site et sa base de données des éditions VO & VF qui est une absolue mine d'or).

    Pas mal de choses sont sur Amazon (exportés et à des prix très... comment dire... :x ). Pas qu'Amazon me gène en l'occurrence, mais existe-t-il des alternatives évidentes pour les connaisseurs (sites web etc.) que je ne connais évidemment pas, après 20 ans à me concentrer sur les éditions franco-françaises de Star Wars (quand j'avais 11 ans, je ne parlais pas anglais bien sûr !).
  • 07/06/2020 - 11:18
    Les années 2004-2012 ça me parle. Les premières bds Delcourt SW que j'ai eu (Clone Wars, Jedi, le Côté Obscur) quelques mois avant la sortie de ROTS, alors qu'avant les seules bds SW qu'on avait à la maison et que j'avais "lues" (à l'époque je regardais plus les images plutôt que les bulles de dialogue :transpire: ) c'était Dark Empire I & II et Rogue Squadron de Dark Horse France. En 2006, les premiers La Saga en BD, auquel j'ai été abonné pendant 7 ans.

    Legacy qui débarque en 2006 aux US, mais ça m'intéressait pas à l'époque. Il a fallut attendre fin 2007, quand alors que je surfais sur SithClan, j'ai découvert une news qui révélait l'identité de Dark Krayt, et là c'était le choc pour moi qui était un fan absolu de A'Sharad Hett :lol: Ça m'a obligé à commencer cette série pour savoir de quoi il en retournait. Ainsi commence ma deuxième vague de bds Delcourt avec Legacy, KoTOR, Dark Times,...

    C'était le bon temps :( Avant Disney, avant l'âge sombre...
  • 07/06/2020 - 11:28
    Par curiosité, est-ce qu’on sait qui va récupérer les droits sur les parutions jeunesse ?
  • 07/06/2020 - 11:33
    DarkDindoule a écrit:est-ce qu’on sait qui va récupérer les droits sur les parutions jeunesse ?


    Pour l'instant : personne, Panini n'étant aux dernières nouvelles pas intéressé par le catalogue jeunesse :neutre:
    Après peut-être qu'il y a des éditeurs sur le coup, on n'en sait rien.

    Hybrid Soldier a écrit:mais existe-t-il des alternatives évidentes pour les connaisseurs (sites web etc.)


    Comme ça, je te dirais ebay ou Rakuten.
    Sinon essaie de regarder chez Album : https://www.albumcomics.com/ ou chez Pulps : https://pulps.fr/ voir s'ils ont du stock de vieux comics, mais rien de garanti :jap:
  • 07/06/2020 - 11:43
    Merci !!!! :)
  • 07/06/2020 - 12:13
    En ce qui me concerne, c'est Delcourt qui a donné naissance à ma passion pour Star Wars.

    J'avais découvert l'univers en jouant à Lego Star Wars 2. Comme je trouvais ça très sympa, je suis allé à la médiathèque de ma ville pour chercher des bouquins Star Wars. J'y ai trouvé l'Encyclopédie Absolue que j'ai lue en entier (sans jamais avoir vu les films :transpire: ).

    Et surtout, j'y ai trouvé les 3 premiers tomes de la série Jedi, qui ont vraiment été ce qui m'a lancé dans l'univers.
    Et alors je ne vous raconte pas ma joie quand j'ai commencé les 10 tomes de Clone Wars et que je me suis rendu compte que c'était la suite des aventures de Quinlan Vos.
    Sans Delcourt, John Ostrander et Jan Duursema, je ne serais sûrement pas ici à l'heure qu'il est :jap:
  • 07/06/2020 - 12:13
    link224 a écrit:Jies revient sur dix dates clés ayant marqué l'histoire de Delcourt et des comics Star Wars en France : https://www.starwars-universe.com/actu- ... -cles.html :)

    Très belle rétrospective, merci Jies :)
    Nous espérons tout de même que nos lecteurs adhèreront à cette sélection, que l’on vous invite à découvrir sans plus attendre !

    Très bonne sélection pour cette très bonne rétrospective, donc :oui:

    Pour mes souvenirs associés à ce que l'on peut maintenant d'ores et déjà appeler "l'ère Delcourt", ma "période d'assiduité" correspond surtout à une plage de dates 2004-2012, en fait.

    En effet, je me suis mis à la Littérature Star Wars (que ce soit romans ou comics) en 1999. Pour suivre la rétrospective cela correspond donc aux débuts de Delcourt, sauf qu'à ce moment-là de mes débuts en comics Star Wars, ma "priorité" était de compléter/finir de découvrir les DHF.

    Ce qui m'a donc amené à 2004, moment de mon "vrai premier déclic Delcourt", l'année 2004 correspondant accessoirement à mon entrée en fac, synonyme en fait d'encore plus de facilité pour moi pour "accéder" aux comics.

    De ce fait, mes premiers tomes Delcourt ont été, pêle-mêle:
    - la toute première édition de ce qui est ensuite devenu les 3 premiers 'Jedi' (ce que j'aime encore appeler "ma trilogie Vos")
    - les Legacy (les 10 tomes qui sont ensuite devenus 'Saison 1')
    - les 4 premiers Clone Wars (car à l'époque, si je ne dis pas de bêtise, on a successivement eu: sortie du film Épisode II, puis les 4 premiers Delcourt Clone Wars, puis le film Épisode III)
    - etc

    En plus du côté purement nostalgique qui est indéniablement là (j'ai de toute façon toujours été quelqu'un comme ça :transpire: ), lié aux souvenirs des visites à la librairie pour surveiller les dates de sorties :wink: , tout ça correspond aussi pour moi, un peu plus pragmatiquement, à "la bonne vieille époque" des Delcourt sans bandeau sur la couverture et dont le prix éditeur ne dépassait pas, de mémoire, les 12euros95 pour les plus onéreux (les Legacy)...

    La maison d'édition au triangle rouge m'en aura vraiment amené, des paillettes dans les yeux, comme on dit. Encore une fois MERCI pour cette longévité, même si ces quelques mots seuls ne suffisent pas à décrire et transcrire toutes ces années avec des tomes Delcourt entre mes mains. MERCI.
  • 07/06/2020 - 12:21
    Merci pour l'article Jies. Ca m'a rappelé la période lycée quand je me réveillais 30mn plus tôt pour récupérer mon album CW ou Legacy en librairie, puis que je dévorais sur le chemin... C'est dur ! :(
  • 07/06/2020 - 13:02
    Mon plus beau souvenir lié à Delcourt date quant à moi de 2013. J'étais en première, et j'avais eu un souci d'impression avec mon exemplaire du Cycle de Thrawn, et après avoir fait remonter le problème, on m'a donné rendez-vous au siège de Delcourt (c'était dans le Xe à l'époque) pour échanger contre un exemplaire correct. Je débarque ainsi dans ce temple du comics, et suis accueilli par Mornet en personne qui me reçoit dans son bureau (y'avait des comics partout c'était dingue !), et m'offre en avant-première le dernier numéro du SWCM ainsi que le T1 de la saison 2 de Legacy, près de 10 jours avant sa sortie. Ca a duré 5 minutes maximum, et j'ai depuis recroisé Thierry Mornet plusieurs fois, mais à l'époque j'en avais eu des étoiles dans les yeux pendant longtemps !
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité