StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Trahison
     (76 %)
    Scénario

    Se déroulant après L'Empire des Ténèbres, ce premier tome de L'Empire Écarlate propose une histoire originale et très prenante. Si depuis Le Retour du Jedi les Gardes Rouges de l'Empereur étaient un véritable mystère pour vous, alors Trahison va vous ravir. Le scénario est simple mais diablement efficace : Kir Kanos, un des derniers survivant de la Garde Impériale, veut la mort de tous les traîtres à l'Empire, Carnor Jax (seul autre survivant de cet ordre) en tête de liste. Ainsi, le personnage de Kir Kanos, entièrement guidé par son désir de vengeance, représente le gros point fort de l'histoire. Traité comme l'archétype du vengeur (masqué pour le coup), il s'inscrit jusqu'au bout dans cette logique, ce qui lui donne une vraie contenance à défaut de bénéficier d'une introspection fouillée.

    KirKanos_1



    Outre le fait qu'il en impose avec une efficacité spectaculaire dans le maniement de la double-vibrolame au combat et un attachement à l'honneur sans faille, il agit dans le récit comme un prisme permettant de voir le passé des Gardes Rouges. On y voit l'entraînement cruel qu'ils subissent, leur rapport avec Palpatine et Vador, et plus tard leur massacre par Carnor qui règne désormais sur ce qui reste de l'Empire. Un éclairage intéressant et bien inséré dans le récit cadre. À l'histoire de vengeance se superpose un aperçu de la situation des Vestiges de l'Empire (post clonage de Palpatine) et de celle de la Nouvelle République (avec une apparition en prime de Wedge et du Lusankya). Tout cela est fait de manière assez succincte, et parfois un peu caricaturale. Mais le cœur de l'intrigue reste lui très palpitant, et est servi par des dessins... Et bien... Parlons en justement, des dessins ! (Si ça c'est pas une des plus belle transition que vous ayez lue sur le site...).

    Dessins

    Les dessins sont un peu comme une grosse glace au chocolat. Voilà. Maintenant que cette image, qui de prime abord semble totalement inadéquate, est posée, expliquons-la : le premier contact avec les illustrations est plutôt dérangeant, comme lorsqu'on croque dans quelque chose de trop froid. Difficile d'en apprécier la saveur, car les dessins de Paul Gulacy sont très « directs », avec un contour noir appuyé, qui semble placer tous les éléments au même plan (on est pas dans Daria non plus, mais pas loin...). Les couleurs sont elles aussi très tranchées, les teintes choisies ne cherchent définitivement pas du côté du subtil ou du discret (les armures d'entraînement des gardes allant du vert au rose en passant par le jaune...hum). Et l'incrustation de planètes en images de synthèse dans le ciel n'arrange rien. Néanmoins, on se laisse prendre par l'histoire, et, au fil des cases, le dessin révèle ses qualités (vous savez, comme la glace qui fond dans la bouche...), interpellant plus par sa force de représentation que par son manque de finesse.

    KirKanos_2



    Certaines cases adoptent ainsi une composition très cinématographique et audacieuse dans leur cadrage. Les couvertures sont pour leur part très réussies, mettant judicieusement en avant ces personnages secondaires dans les films (mais si intriguant) que sont les Gardes Rouges. Tout ceci laisse donc plutôt un bon goût, et arrivé au bout, on en reprendrait bien 160 pages...

    Conclusion

    Crimson Empire prend le parti de développer un récit très personnel, et qui entre finalement en perspective avec l'évolution de la Galaxie. Comme dans une célèbre saga en somme... Si l'ensemble manque un peu de profondeur, flirtant parfois avec le simpliste ou l'effet attendu, le comic n'en demeure pas moins original et entraînant, parvenant alors à faire oublier ses quelques défauts. Et le final (que nous ne révélerons pas ici, ce serait mal) laisse présager d'un second tome du même niveau, voire meilleur...
  • 11/10/2004
     (65 %)
    C'est moche mais c'est vraiment bien raconté et l'histoire est intéressante. A lire et à retenir ! Tout savoir sur les gardes royaux qui apparaissent dès l'épisode 2 dans le bureau du chancelier Palpatine.

    ... j'ai dit que c'était moche ? et le A4 de la VF n'arrange rien...
  • 08/09/2006
     (80 %)
    Une histoire très sympa, des infos sur les gardes de Palpatine... une BD que je trouve bien plus intéressante que Dark Empire. Le seul point faible ce sont les visages assez mal faits et tous les mecs ont un visage assez resemblant...
  • 10/09/2006
     (40 %)
    Sympa mais pas transcendant, c'est ce qui m'est resté de ma lecture de Crimson Empire...

    Niveau scénar, on a déjà vu mieux quand même. Le coup du seigneur très puissant / impitoyable / terrifiant / sensible à la Force / philosophe (rayez la mention inutile) qui veut devenir "Empereur à la place de l'Empereur", ça commence à devenir lourd. Après, le personnage de Kanos est assez sympa (enfin c'est une façon de parler hein ?). Pour une fois (pour l'instant en tout cas), on a pas un ex-méchant rempli de vengeance qui se fait peu à peu amadouer par la jolie rebelle (pas si jolie que ça d'ailleurs, mais j'en parle après) pour finalement se découvrir des sentiments nobles et altruistes. Non, à la fin, il n'hésite pas une seconde à pourfendre le pauvre trandoshéen qui essaye de se mettre en travers de sa route. Après, les rebelles de la base sont sans consistance réelle à mon gout. La seule chose, c'est que pour une fois on trouve un trandoshéen qui se soucis un peu plus des autres que de lui même. Comme quoi, faut faire gaffe aux préjugés même dans l'univers SW !

    Après pour les dessins, là, ça se gâte sérieusement. Les visages (surtout sur les gros plans) laissent vraiment à désirer ! (Pauvre Wedgeounet, qu'est ce qu'ils t'ont fait ? :'( ) Et les tentatives pour leur faire afficher une quelconque expression est au mieux hasardeuse, au pire catastrophique ! Et les stormtroopers censés représenter la puissance militaire de l'Empire ressemblent plus à des ballerines qu'à autre chose.

    Bon après, ça reste du SW, donc, j'ai bien aimé la description de l'entraînement des gardes impériaux (mis presque au même rang que les jedis !). On remarque au passage qu'ils sont formés dans la discipline de l'art échani, ce qui contribue à faire d'eux de redoutables combattants ! Le principe de la tornade est impitoyable, ça ressemble bien à l'Empire tout ça. Et ça fait plaisir de revoir le Lusankya au passage. Globalement, je trouve que l'histoire exploite bien l'univers étendu dans son ensemble.

    J'attends donc quand même le prochain tome avec impatience !
  • 11/11/2006
     (60 %)
    C'est un bon comic qui a évidement pour principal interet l'entraînement des gardes royaux. En dehors, l'histoire reste classique, est ce le contexte politique de l'époque qui veut ça. En tout cas les dessins restent trés correct, même si je déplore quelques drôles de têtes parmis les héros. Enjoy Lusanskya surtout. :cool:
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

137 membres le possèdent (qui ?)
99 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité