StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Lando : Quitte ou Double
  • Titre original Lando: Double or Nothing
  • Genre Comic-Book
  • Univers Officiel
  • Année et période -10 (Empire)
  • Scénariste(s) Rodney Barnes
  • Dessins Paolo Villanelli
  • Couleurs Andres Mossa
  • Couverture W. Scott Forbes
  • Synopsis :

    Lorsqu'une jolie seigneur du crime engage le vaurien le plus talentueux de la galaxie pour aider à libérer son peuple asservi par l'Empire, Lando Calrissian doit tout miser sur une mission impossible pleine de dangers. Juste avant les événements de Solo: A Star Wars Story, notre charmant contrebandier doit faire face aux forces Impériales avec l'aide de son vaisseau, le Faucon Millenium, dans une course mortelle contre le temps. Mais même avec les mauvaises cartes en main, Lando ne peut pas s'empêcher de jouer.

  • Note du staff SWU
     (56 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (10 % - 1 commentaire)
     (52 %)

    Deuxième BD sur Lando dans l’univers Star Wars, j’ai attendu la VF pour en faire la critique. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement car je n’ai rien à en dire, comme en témoignera cette critique. Que ce soit pour l’histoire ou les dessins, tout est terriblement « standard ».

    Scénario : oubliable

    Je vais faire un parallèle dont vous vous fichez, sur le sujet d’une de mes thèses de mes études d’ingénieur (je cherche à meubler pour ne pas que la critique fasse que trois lignes).

    Voilà le sujet de mon mémoire : En quoi l’évolution des procédés viticoles et vinicoles et l’apparition d’une science du vin ont-ils impacté la représentation sociale de cette boisson, et inversement ?

    On va sauter directement à la conclusion qui disait que le gage de qualité a poussé la culture viticole à un haut niveau d’excellence en faisant du vin un produit d’érudits, ce qui a finalement inversé les tendances visant à créer un vin générique, abordable en termes de goûts et de prix pour le grand public « profane ».

    Revenons-en à Star Wars et à cette BD. L’ancien Univers Légendes est un produit à ne pas mettre entre toutes les mains, il faut un « bagage ». Dans ce nouvel Univers, d’excellents romans ou comics nécessitent aussi un bagage, ils peuvent être appréciés seul (comme un bon vin par un non connaisseur), mais si on a un peu de connaissances Star Wars-ienne, le plaisir est décuplé !

    Ce n’est pas le cas de cette BD Lando, cette BD a été écrite pour surfer sur un film, le scénario est standard au possible : « Lando rencontre une fille, elle le manipule avec ses beaux yeux pour aider sa planète, il se fait avoir, L3 sauve des droides, l’Empire se fait battre, FIN ». En soit, même scénario que pour les romans Ahsoka et Une Nouvelle Aube, ou que pour les comics Chewbacca, certains arcs de la série Star Wars et j’en passe. On assiste vraiment à un modèle type d’histoire : « prendre un héros, le faire aller sur une planète oppressée, il ne veut pas les aider puis finalement le fait, sauve pas mal de gens, fin ». J’en viens à me dire que les prochains comics Marvel Star Wars pourraient être écrits par une machine… c’est d’une tristesse.

    26/50

    Dessins : tout aussi standards

    Je vous ai parlé de mon mémoire ? Ah oui je vois la phrase en gras au-dessus. Même problème avec cet artiste, il créé quelque chose de ni beau, ni moche, pour plaire au plus grand nombre, il n’y a aucun parti pris, aucune audace, aucune empreinte personnelle, on se rapproche incroyablement du dessin jeunesse fait à la chaîne. Encore que, Elsa Charretier, dessinatrice jeunesse, possède un véritable style personnel par exemple.

    Encore une fois je n’ai rien à en dire, rien à critiquer, ça fait bien le travail sans en faire plus. J’ai failli écrire « c’est le minimum syndicale» mais le minimum syndical on connait déjà, et c’est moche. Je n’ai juste aucun point positif à relever ni aucun point négatif.

    La couleur c’est la même chose, ils ont pris le type de couleur qui marche bien en ce moment dans les comics, très lumineux et coloré, à la David Curiel. Pas de prise de risque.

    26/50

    En conclusion : à mes yeux ce comics est propre au film Solo, il fait le travail, c’est juste que ce n’est pas le travail le plus intéressant au monde.



    + Les plus

    - aucun

    - Les moins

    - aucun

  • 24/02/2019
     (60 %)  •  Langue : VF
    Afin de rembourser ses dettes, Lando Calrissian accepte d'aider Kristiss la fille d'un seigneur Pétrusien, à libérer son peuple, esclaves de l'Empire sur la planète Kullgroon et réquisitionnés dans une usine d'assemblage de droïdes. Vantard et charmeur, Lando ne résiste jamais à une jolie femme qui lui promet des crédits pour faire ce qu'il fait de mieux : la contrebande. A bord de son Faucon Millenium et flanqué de L3-37, il s'estime invincible. Mais ses anciennes fréquentations pourraient bien lui jouer des tours... et l'Empire n'entend pas perdre sa main d’œuvre gratuite !

    Quitte ou double est la deuxième mni-série consacrée au personnage de Lando Calrissian après Le casse du siècle (par Charles Soule et Alex Maleev). Cette fois, on oublie les quelques mois après la bataille de Yavin : le récit fait office de préquelle directe au film Solo – a Star Wars story et se termine alors que Lando se trouve sur Vandor afin de récupérer son Faucon Millenium mis aux fers par l'Empire. Le reste n'est finalement que prétexte et nous offre une aventure malheureusement bien trop classique : Lando accepte pour les beaux yeux de Kristiss d'aider à libérer son peuple en échange de crédits sonnants et trébuchants. Mais bien sur, derrière son apparente frivolité, Lando a des principes, bien dissimulés derrière son arrogance et sa vantardise. :roll:

    Le souci, c'est que Lando est ici assez caricatural. Alors oui, bien sûr, c'est un séducteur ascendant magouilleur, une canaille au sourire à faire tomber à la renverse, mais là, il est réduit à cette simple caractéristique. Dans Solo, cela va plus loin, là, il devient par moments difficilement supportable, entre sa tendance à nous asséner ses Chroniques de Lando Calrissian et son sentiment de supériorité flagrant. Bref, Lando a le melon... et ça se limite à ça ! Alors lu point positif, c'est qu'il a une nette marge de progression jusqu'à L'Empire contre-attaque, et on peut mettre ça sur des erreurs de jeunesse. Mais bon... :neutre:

    Le reste de l'intrigue est tout aussi banal. Alors oui, Lando ne remporte pas vraiment de victoires car s'il permet aux esclaves de s'échapper, il perd son vaisseau et l'avant-poste Impérial sera vite reconquis par les stormtroopers... Et les péripéties s'enchaînent pour arriver à ce résultat, assez facilement, sans jamais décoller vraiment. Je ne me suis pas ennuyé à la lecture, mais je n'ai jamais été totalement enthousiasmé non plus. C'est hélas un produit quelconque qui nous est livré là, qui fait le job... mais c'est aussi là qu'on voit la différence avec l'UE de l'époque Dark Horse : fut un temps où cette mini serait sortie avant Solo, et là elle aurait eu une valeur ajoutée. Mais aujourd'hui, elle est finalement assez inutile. Savoir pourquoi le Faucon est immobilisé ne sert à rien, et la raison est finalement assez décevante. :neutre:

    Aux dessins, Paolo Villanelli livre une prestation sympathique, soutenue par une colorisation très réussie. Tant mieux, la mini n'aurait pas supporté un dessinateur médiocre. Lando, L3 et le Faucon sont très réussis même si on aurait pu avoir quelque chose de plus dynamique.

    Sentiment mitigé à la lecture de ce Lando – Quitte ou double. C'est loin d'être nul, et bien plus réussi que des minis comme Princesse Leia, Chewbacca ou Phasma. Mais avec un Lando réduit au rang de caricature ambulante et un scénario assez quelconque, difficile de s'enthousiasmer... :neutre:

    Note : 60%
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

35 membres le possèdent (qui ?)
29 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité