StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
ROTJ : Death Star Battle
  • Genre Arcade
  • Série Vintage
  • Année de sortie 1983
  • Année et période +4 (Empire)
  • Plate-forme(s) Atari 2600  Atari 5200  Atari 400/800  ZX Spectrum
  • Basé sur la scène de bataille spatiale du Retour du Jedi, ce jeu met donc en scène un Faucon Millenium limité à quelques pixels de l'époque, dont le but est de shooter l'Etoile de la Mort.
  • Note du staff SWU
     (60 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (60 % - 1 commentaire)

Préambule

La fiche de ce jeu émulé a été réalisée dans le cadre du dossier exclusif SWU concernant l'émulation dans les jeux Star Wars. Pour plus d'informations, rendez vous sur la page d'introduction.

L'émulation dans l'univers Star Wars

Introduction

Return Of The Jedi : Death Star BattlePrésenté dans un superbe emballage soigneusement illustré, Death Star Battle est un jeu assez joli à voir, ingénieusement créé, mais d'un intérêt plutôt limité. Le joueur se trouve plongé dans la bataille spatiale autour de l'Etoile de la Mort, et doit en deux phases, détruire la base Impériale aux commandes d'un minuscule Faucon Millenium. Un jeu qui perd très vite de son intérêt par son absence totale de stratégie.

Jeu recherché mais inefficace

Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle


Basé sur la scène de bataille spatiale du Retour du Jedi, ce jeu met donc en scène un Faucon Millenium limité à quelques pixels de l'époque, dont le but est de shooter l'Etoile de la Mort. Durant la première phase, le vaisseau est cantonné au tiers inférieur de l'écran, la base Impériale en construction se découpant au loin au-dessus d'une sorte de bouclier arc-en-ciel. Cependant, tout n'est pas rose, en bas : des chasseurs TIE surgissent de nul part et disparaissent au hasard après avoir tiré sur le Faucon. Il s'agit plus dans un premier temps de chercher à éviter leurs tirs et les détruire. On peut faire un score formidable en descendant la navette de Dark Vador qui passe de temps à autre, comme la soucoupe de Space Invaders, mais mieux vaut s'occuper de la base Impériale très vite. Dès qu'on en a détruit assez, un signal retentit autorisant le passage dans le bouclier. De temps à autre, des trous s'ouvrent dans ce bouclier, de manière aléatoire, et le Faucon doit en profiter pour passer à travers le bouclier. Si on tarde trop en section basse, l'Etoile de la Mort finit par tirer à travers le bouclier avec la ferme intention de vous détruire.

Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle Return Of The Jedi : Death Star Battle


Une fois passé par le trou du bouclier, un écran style “warp” s'affiche et là, les choses sérieuses commencent : L'Etoile de la Mort incomplète occupe la quasi-totalité de l'écran, gros tas de blocs gris. Au centre de celle-ci clignote un pixel, c'est le cœur de la base qu'il faut toucher après avoir détruit la “coque” qui la protège. S'opposant au joueur : toujours les TIE, les navettes Impériales, mais aussi l'Etoile de la Mort elle-même qui tire régulièrement sur le Faucon. De plus, des blocs volants viennent compléter la sphère grise. Une fois le cœur touché, la base explose et il faut encore éviter les éclats, avant de reprendre le jeu au début, rien de plus, sinon que les TIE tirent un peu plus, et que les trous pour atteindre l'Etoile de la Mort se font moins nombreux.
Avec cette absence totale de stratégie, ce jeu s'apparente à un shoot-em'up primaire métissé de Breakout, le fun en moins. On se lasse très vite de tourner en rond, scotché dans une portion minable de l'écran de jeu, et de traquer les vaisseaux ennemis qui tirent parfois même avant d'apparaître à l'écran.

Technique

Pas d'écran de présentation, pas de crédits ni de copyright affiché, on entre là encore immédiatement dans le vif du sujet. Les graphismes témoignent d'une certaine ingéniosité : un fond étoilé, des TIE intercepteurs bien identifiables, le bouclier arc-en-ciel très cool, le petit Faucon parfaitement reconnaissable. Tout cela est assez joli à voir, somme toute, excepté que les intercepteurs sont violets, allez savoir pourquoi. L'explosion finale de la base impériale est assez jolie, même pour les standards Atari 2600. l'idée du jeu en deux parties aussi est ingénieuse, peu exploitée à l'époque.
Les effets sonores sont assez curieux, comparés à d'autres jeux de cette série. Les TIE font des bruits étranges, des sifflements bizarres, des grincements qui vrillent les oreilles.
Les contrôles du jeu sont précis, mais réussir à mettre le Faucon en position diagonale relève de l'exploit.
Pour ce qui est des astuces de jeu, il suffit de faire ce qu'on peut ! Ne pas rester trop longtemps en première partie et passer dès que possible au plat de résistance. A part ça, que la Force soit avec vous, vous en aurez besoin.

Conclusion

Un jeu assez vide, sans grand intérêt, ne réussissant pas à rendre le côté haletant du film, même s'il est fort réussi graphiquement. La boîte, par contre, est superbe, comme pour la plupart des jeux Star Wars, et fait vraiment bien sur une étagère de collectionneur.

Uttini.
ROTJ : Death Star Battle
Plate-forme :  Atari 2600

Points positifs

  • Graphisme intéressant (pour l'époque !)
  • Belle boîte

Points négatifs

  • Pas de fin de jeu
  • Pas de stratégie
  • Durée de vie très limitée
Note :
(60 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

2 membres le possèdent (qui ?)
4 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité