StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars : The Arcade Game
  • Genre Arcade
  • Série Vintage
  • Année de sortie 1983
  • Année et période +1 (Empire)
  • Plate-forme(s) Atari 2600  Atari 5200  Colecovision  ZX Spectrum  Commodore 64  BBC Model B  Amstrad  Atari ST  Amiga
  • Star Wars : The Arcade Game n'est autre que le portage sur atari 2600 du jeu de borne d'arcade du même nom. Mais transformer un jeu d'arcade vectoriel en jeu pour console de deuxième génération n'est pas une mince affaire. Pourtant, Atari s'en est tiré avec les honneurs. Ce jeu très populaire est une réussite.
  • Note du staff SWU
     (90 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
 

Préambule

La fiche de ce jeu émulé a été réalisée dans le cadre du dossier exclusif SWU concernant l'émulation dans les jeux Star Wars. Pour plus d'informations, rendez vous sur la page d'introduction.

Introduction

Le jeu Star Wars : The Arcade Game est à l'origine un jeu vidéo dit “de café”, comme on les appellaient à l'époque. C'était une borne d'arcade très populaire conçue par Atari, proposant un jeu vidéo d'excellente facture. Il proposait des graphismes vectoriels en 3D fil de fer, ce qui relevait de l'exploit au début des années 80, ainsi que des voix digitalisées.
Mais adapter, ou plutôt réduire, ce formidable jeu 3D vectoriel pour la petite et, avouons-le, fort primitive, Atari 2600 relève là encore de l'exploit. Et celui-ci est réussi ! L'adaptation, bien qu'elle souffre des limitations propres à la petite console de deuxième génération, est plus qu'honnête. Atari a réussi à pousser sa machine dans ses derniers retranchements techniques pour produire ce superbe jeu. Basé sur la scène finale de ANH, il s'agit d'attaquer l'Etoile Noire à bord d'un X-Wing dont on ne peut voir que le nez et le bout des canons. Mais pas besoin de plus pour shooter les TIE et faire exploser la maudite base Impériale.

Fait remarquable, ce jeu fut peut-être le jeu Star Wars le plus “porté” sur de nombreuses consoles et surtout sur ordinateurs, de la petite Atari 2600 à l'Atari ST et l'Amiga.



Un gameplay devenu classique

Il s'agit donc de la scène finale de ANH, avec la fameuse tranchée qu'il faut suivre en rase-motte. Le jeu, tout comme son grand frère sur borne, emporte le joueur sur trois niveaux de base : l'espace autour de l'Etoile Noire, la surface de celle-ci et la tranchée, à la recherche de la bouche d'entrée des aérateurs. Dans la première phase, il s'agit de traquer les TIE fighters et d'éviter ou de neutraliser leurs tirs d'un coup de laser matérialisés par des nuages de pixels rouges (les boucliers sont en nombre limité).
La seconde phase, à la surface, consiste à éviter ou neutraliser les tirs, tout en détruisant les tourelles de turbolaser qui hérissent la surface de la base. Ces tourelles sont figurées par des “domes” au sommet de “tours” faites simplement de lignes. Attention à ne pas les heurter toutefois.
Enfin, certainement la plus difficile mais la plus intéressante, la troisième phase, la tranchée. Il s'agit là, tout en continuant à neutraliser les tirs ennemis, d'atteindre la bouche d'entrée et de la détruire. Ajouter à cela une différence par rapport à la première phase : on ne contrôle plus seulement l'angle de tir des lasers avec le stick, mais aussi la position du vaisseau, ce qui peut être particulièrement difficile à maîtriser. Une fois au bout, vous aurez la joie de détruire l'Etoile Noire et de reprendre le jeu avec un peu plus de difficulté : dans la seconde phase, par exemple, des obstacles se dressent devant le vaisseau, et en plus de devoir neutraliser les tirs ennemis, il faut également éviter ces obstacles horizontaux.

Technique presque irréprochable

Cette fois, le jeu bénéficie d'un semblant d'écran de présentation avec les copyrights LFL et Atari. Les graphismes sont vraiment réussis : certes ils ne peuvent rivaliser avec le vectoriel de la borne d'arcade, mais ils sont une prouesse pour une si petite machine et restituent bien l'aspect de base du jeu originel. Les TIE, n'étant plus en 3D, n'ont plus de perspective et se contentent d'envahir l'écran comme une nuée de mouches grises. Par contre, l'effet 3D est restitué avec assez de réalisme dans la phase en surface. Certes, les tourelles n'ont pas de réelle perspective, mais elles grandissent avec la distance.
Les effets sonores, tout comme le reste, ont été revus à la baisse par rapport à la borne, et les voix digitalisée qui scandaient “Use the Force, Luke” et faisaient froid dans le dos ont disparu. Les sons restent cependant honnêtes bien que très peu nombreux ; tirs de lasers, collisions, et surtout le thème principal de Star Wars présent au début du jeu et triomphalement à la fin d'une partie.
Quelques défauts : le contrôle de tir est affecté d'un certaine lenteur dans la réponse, ce qui fausse la précision. Le contrôle du vaisseau dans la tranchée est assez imprécis. Pour ce jeu, Atari a surtout misé sur la qualité graphique, sacrifiant d'autres détails au passage ; le jeu sur la console elle-même permet de le sentir. En effet, l'écran est affecté d'un clignotement désagréable, causé par la technique d'entrelacement utilisée pour pouvoir afficher tous les éléments de l'image. Il était nécessaire de faire des pauses pour s'éponger un peu les yeux. Heureusement, les versions actuelles sur émulateur ne souffrent pas de ce défaut et permettent d'apprécier le jeu pleinement.

Autres versions

Comme beaucoup de jeux de cette époque, Star Wars : The Arcade Game a été adapté sur d'autres plateformes : Atari 5200 et Colecovision pour les concoles de l'époque, mais aussi pour les ordinateurs Commodore 64, Sinclair ZX Spectrum, Atari 8-bits, BBC Micro, Amstrad CPC 464, Amiga et Atari ST. Au fur et a mesure des portages, le jeu s'améliore, se rapprochant de plus en plus de la version de la borne d'arcade, sans toutefois encore en égaler le design. Seules les versions sur les ordinateurs les plus récents arrivent à peu près au niveau du grand frère des salles de jeu.
Il existe également une version de ce jeu nettement améliorée développée sur l'ordinateur Sharp X68000, mais conservant le design vectoriel et le principe d'origine, sous le titre “Attack on the Death Star”.

Conclusion

Bien qu'il ne supporte pas la comparaison avec son grand frère des cafés et des salles de jeu, Star Wars : The Arcade Game est un bon jeu, ambitieux, agréable, prenant et plutôt difficile, mais devenant un peu ennuyeux à la longue. Le concept de ce jeu pose la base de bon nombre d'autres, c'est un digne ancêtre des Rebel Assault, Star Wars 32X et Rogue Squadron. L'une des grandes réussites parmi les jeux Atari 2600.
Star Wars : The Arcade Game
Plate-forme :  Atari 2600  -  Date : 13/12/2013

Points positifs

  • Graphisme
  • Technique solide, performances
  • Style impeccable
  • Durée de vie

Points négatifs

  • Sons très pauvres
  • Contrôles de jeu parfois pénibles
Note :
(90 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

2 membres le possèdent (qui ?)
4 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité