Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Une lueur dans l'obscurité

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mandoad » Sam 10 Oct 2020 - 15:31   Sujet: Une lueur dans l'obscurité

Rebonjour ! Je pose ça ici :wink:

Une lueur dans l'obscurité


Dans pas trop longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine....


Les Chevaliers Jedi, gardiens de la paix, protecteurs d’une République millénaire, porteurs d’espoir pour certains, ombres d’une grandeur d’un autre temps pour d’autres. Durant des siècles, l’Ordre a maintenu l’équilibre au sein de la Force et de la République Galactique, mais leur aura autrefois brillante a désormais faibli. La balance depuis longtemps maintenue du côté de la lumière commence à s’incliner vers les ténèbres. Une menace fantôme s’avance, invisible à leurs yeux jadis clairvoyants. Plus que jamais, les membres de cet ordre ancien seront amenés à maintenir une lueur au cœur de l’obscurité qui s’annonce. Encore devront-ils apprendre à la garder en eux-mêmes lors d’un parcours initiatique qui s’annonce semé d’obstacles et mettra à l’épreuve leur foi en le Code Jedi et leur conception même de la Force....


Image

Partie I - Novice

Chapitre 1
Modifié en dernier par Mandoad le Lun 12 Oct 2020 - 18:05, modifié 4 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar darkCedric » Sam 10 Oct 2020 - 15:42   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Joli teasing... :sournois:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Tome 1 [Epilogue]
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3337
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar Den » Dim 11 Oct 2020 - 0:36   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Ohhh!!! Ca, c'est du teasing!! :x
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5492
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar L2-D2 » Dim 11 Oct 2020 - 11:24   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Ooooooh!!!

Que vois-je? Un teaser de Mandoad ?

Vivement la suite! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6325
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Dim 11 Oct 2020 - 11:26   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Roh! J'ai hâte d'avoir, au moins, un petit synopsis! :love:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5492
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Dim 11 Oct 2020 - 14:09   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Hello ! Je vois que ce petit teasing en a intéressé certains :wink:

Je vais donc en dire un peu plus, mais pas d'inquiétude, mon but n'est pas de faire languir pendant un mois.
En bref, il s'agira d'une histoire en cinq parties (chacune avec 4 chapitres, normalement) retraçant diverses périodes vécues par Deekon Jeren (Vous ne savez pas qui c'est ? C'est normal vu que c'est un personnage original). Cette histoire me trottait déjà dans la tête lors de l'écriture du tome 2 de Vauriens et Hors-la-loi. J'ai donc décidé de me pencher dessus depuis quelques temps et de laisser mon duo de contrebandier tranquille pour un petit moment.
Voilà donc pour ces quelques infos... mais... que vois-je ?
Den a écrit:Roh! J'ai hâte d'avoir, au moins, un petit synopsis! :love:


Allez, c'est cadeau:

Une lueur dans l'obscurité


Les Chevaliers Jedi, gardiens de la paix, protecteurs d’une République millénaire, porteurs d’espoir pour certains, ombres d’une grandeur d’un autre temps pour d’autres. Durant des siècles, l’Ordre a maintenu l’équilibre au sein de la Force et de la République Galactique, mais leur aura autrefois brillante a désormais faibli. La balance depuis longtemps maintenue du côté de la lumière commence à s’incliner vers les ténèbres. Une menace fantôme s’avance, invisible à leurs yeux jadis clairvoyants. Plus que jamais, les membres de cet ordre ancien seront amenés à maintenir une lueur au cœur de l’obscurité qui s’annonce. Encore devront-ils apprendre à la garder en eux-mêmes lors d’un parcours initiatique qui s’annonce semé d’obstacles et mettra à l’épreuve leur foi en le Code Jedi et leur conception même de la Force....
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Dim 11 Oct 2020 - 16:33   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Mandoad a écrit:En bref, il s'agira d'une histoire en cinq parties (chacune avec 4 chapitres, normalement) retraçant diverses périodes vécues par Deekon Jeren (Vous ne savez pas qui c'est ? C'est normal vu que c'est un personnage original). Cette histoire me trottait déjà dans la tête lors de l'écriture du tome 2 de Vauriens et Hors-la-loi. J'ai donc décidé de me pencher dessus depuis quelques temps et de laisser mon duo de contrebandier tranquille pour un petit moment.


Ah! Intéressant! J'aime déjà son nom! C'est bon signe!^^

Maintenant, je vais lire le synopsis tant attendu! :love:

Merci pour le cadeau!!!

Mandoad a écrit:Les Chevaliers Jedi, gardiens de la paix, protecteurs d’une République millénaire, porteurs d’espoir pour certains, ombres d’une grandeur d’un autre temps pour d’autres. Durant des siècles, l’Ordre a maintenu l’équilibre au sein de la Force et de la République Galactique, mais leur aura autrefois brillante a désormais faibli. La balance depuis longtemps maintenue du côté de la lumière commence à s’incliner vers les ténèbres. Une menace fantôme s’avance, invisible à leurs yeux jadis clairvoyants. Plus que jamais, les membres de cet ordre ancien seront amenés à maintenir une lueur au cœur de l’obscurité qui s’annonce. Encore devront-ils apprendre à la garder en eux-mêmes lors d’un parcours initiatique qui s’annonce semé d’obstacles et mettra à l’épreuve leur foi en le Code Jedi et leur conception même de la Force....


Wahou! ça c'est un synopsis qui en dit peu et beaucoup à la fois! J'avoue que je suis très impatient de découvrir ce qui se cache derrière ce synopsis intrigant!

Quand tu parles de "menace fantôme", c'est pour nous indiquer la période à laquelle l'histoire se passe? :sournois:

A moins que ça ne soit pour nous mener vers au fausse piste? :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5492
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar L2-D2 » Dim 11 Oct 2020 - 20:01   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Oh là là, voilà un synopsis des plus prometteurs ! :love:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6325
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Dim 11 Oct 2020 - 21:08   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Et le synopsis emballe aussi. Tout se passe à présent comme je l'avais prévu :diable:

Den a écrit:Quand tu parles de "menace fantôme", c'est pour nous indiquer la période à laquelle l'histoire se passe?


Bien vu :wink:

Den a écrit:A moins que ça ne soit pour nous mener vers au fausse piste?

Ah mais c'est vrai que ça m'arrive aussi ça pour le coup :think:

Les réponses à vos interrogations devraient arriver demain soir (quand je vous disais que mon but n'est pas de faire un looooooong teasing).
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Jenos Idanian » Dim 11 Oct 2020 - 22:20   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Tiens, un voisin de palier compatriote de nouvelle fan-fiction mise en route ce mois-ci :wink:
Comme les camarades je trouve le synopsis intéressant.
Nous suivrons [ton récit] avec le plus grand intérêt :)
Il y a beaucoup moins d'ingrats qu'on ne croit car il y a bien moins de généreux qu'on ne pense - Ch. de Saint-Évremond
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore votre rêve - A. de Saint-Exupéry
Fan-Fic': À La Croisée des destins
Jenos Idanian
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 723
Enregistré le: 17 Sep 2018
Localisation: Au fin fond d'une caverne vosgienne
 

Messagepar Mandoad » Lun 12 Oct 2020 - 18:04   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Hello! Sur ce, il est donc temps de vous présenter le premier texte de ce récit, ainsi que quelques-uns des personnages que vous pourrez rencontrer.
Comme pour mes précédentes fan-fics, j'ai l'intention de vous présenter un texte par semaine (si je ne prends pas de retard). J'avais essayé de le démarrer en avance pour avoir tout prêt et n'avoir qu'à publier, mais il se trouve que je n'arrive pas à travailler de cette façon en fait. :D
Bref, voilà sans plus attendre la première partie. Bonne lecture!

Partie I - Novice


Chapitre 1 : Maya


40 av. BY, Temple Jedi de Coruscant, Système Coruscant

Le son de sa propre respiration, les murmures des autres qui l’observaient, le déplacement de sa cible, le faible courant d’air qui effleurait son visage et la faible chaleur sur ses mains, l’odeur du nettoyant aux orchidées d’Akiva qui avait récemment été utilisé pour nettoyer le sol et les baies vitrés, ainsi que celle subtilement ozonée qui flottait devant lui. Il pouvait percevoir tout cela dans ce monde sombre dans lequel il était entré deux minutes auparavant. Incapable de voir l’environnement qui l’entourait, le jeune Kage entendit le léger sifflement se déplacer sur son côté gauche. Il pivota, mais rien ne se passa. Le bruit se mouvait maintenant uniformément vers son autre flanc. Il resserra la prise sur le cylindre d’argent qu’il tenait entre ses deux mains et le bourdonnement qui en émergeait se cala sur celui de l’objet qui le narguait. Il se tenait prêt à répondre à la moindre de ses actions. Seuls lui étaient maintenant audibles les sons presque imperceptibles produits par les mouvements de ce qui devait représenter son adversaire. L’attaque pouvait venir à tout moment et il ne pouvait pas se permettre de relâcher sa concentration. Il continua de tourner sur lui-même, prenant appui sur sa jambe gauche sans jamais lever ce pied qui le mettrait immédiatement en déséquilibre. Lorsque la déflagration retentit, il était prêt. D’un mouvement sec du poignet, il inclina son arme avant de ressentir la désagréable piqûre sur sa cuisse droite, signification de son manque flagrant de réactivité. Il ne put retenir un léger couinement, mais évita de pousser l’unique juron qu’il connaissait et qui lui avait valu une remontrance le jour précédent.
Je la suivais, pourtant.
Vexé par son échec, il releva le casque d’entraînement qui l’avait privé de sa vue durant les dernières minutes et put enfin observer son précédemment invisible agresseur. Sphérique et gris, l’objet était truffé de capteurs, de stabilisateurs et de canons miniatures. Ceux-ci étaient réglés pour ne causer que de simples éraflures, mais ne l’empêchaient pas de toujours sentir une désagérable brûlure là où le laser l’avait atteint. Il refusa néanmoins de se masser la cuisse, préférant éviter de se montrer plus vulnérable qu’il ne se sentait auprès de l’audience qui se trouvait dans la salle circulaire. Parfaitement mis en lumière par les rayons d’un pâle soleil matinal traversant les imposantes baies vitrées, une quinzaine d’enfants d’un âge proche du sien entouraient un individu à la peau verte dont la taille ne reflétait de loin pas son expérience. Mesurant à peine moins de soixante-dix centimètres, l’individu plissa les lèvres et ses oreilles s’abaissèrent légèrement avant qu’il ne s’appuie sur sa courte canne de bois.
Je l’ai déçu. Encore une fois.
Le Grand Maître de l’Ordre Jedi, le sage Yoda, jeta un regard aux autres novices présents dans la pièce.
— L’erreur du jeune Deekon, l’un de vous peut-il me donner ? demanda le Maître Jedi.
Il y eut tout d’abord un instant de timide silence, jusqu’à ce qu’une voix que le Kage n’appréciait pas particulièrement n’émerge :
— Il est juste nul.
Deekon Jeren serra les dents. Il n’avait pas besoin de tourner la tête pour savoir de qui venait la pique. Le ton cassant de Leev Tannix, un Rodien bien plus doué que lui, ne lui était désormais plus inconnu et nombreuses étaient les nuits lors desquelles il rêvait de lui faire ravaler ses commentaires blessants. Pourtant, le Kage ne réagissait pas. Il était habitué aux airs moqueurs que les autres lui envoyaient depuis qu’il était entré dans le Clan des Nexu quelques mois auparavant. Il était conscient que les membres de son espèce étaient rares, si ce n’était inexistants, au sein de l’ordre. Après tout, les natifs de Quarzite n’étaient pas connus pour évoluer en pleine lumière et trainaient une réputation de guerriers pour quiconque avaient entendu parler d’eux. Sa peau d’un gris plus sombre que la plupart de ses semblables, ses cheveux argentés, ainsi que ses iris à la lueur dorée ne l’aidaient pas à passer inaperçu et avaient régulièrement provoqué des réactions de peur, de méfiance ou même de dégoût comme cela était le cas depuis peu. Il contrôla le sentiment de frustration et de colère qui montait en lui. Maître Yoda lui jeta un regard satisfait avant de se tourner vers les autres novices.
— De nos propres capacités, une erreur ne dépend pas, mais de la façon de les utiliser, rétorqua simplement le vieux sage.
Leev baissa la tête, une expression penaude sur le visage.
— Veuillez m’excuser, Maître. Ce n’était pas une réponse digne d’un Jedi.
Leur instructeur eut un mouvement de tête approbateur et continua de balayer la salle d’un air presque paternel.
— Personne ?
— Il n’a utilisé que ses sens.
L’ensemble des regards se tournèrent vers la petite voix inconnue provenant de l’entrée de la salle. Deekon vit, tout d’abord, le vénérable Maître Tera Sinube, un Cosien à la dégaine du vieillard qu’il était, mais son regard se posa ensuite sur l’être qui l’accompagnait. Petite, la peau pâle, ses longs cheveux blancs étaient rabattus du côté droit de son visage et descendaient jusqu’à hauteur du coin supérieur de ses lèvres azur.
Depuis quand nous observent-ils ?
Il observa la nouvelle venue, qui avait visiblement un âge proche du sien, et réalisa qu’il ignorait totalement de quel monde elle pouvait provenir. Jamais, il n’avait vu quelqu’un qui lui était semblable et cela l’intrigua, car le Temple de Coruscant était peuplé des représentants des quatre coins de la galaxie. Il ne lui fallut, cependant, qu’un court instant pour réaliser sa bêtise, lui qui était affecté d’être le seul représentant de son espèce dans l’enceinte de l’imposant bâtiment. Elle était aussi inhabituelle que lui, bien que moins intimidante. Au contraire, elle dégageait une indéniable innocence.
— Merveilleuse intelligence que celle d’un esprit frais, articula Yoda en faisant signe à la nouvelle venue de les rejoindre.
La petite proche-humaine hésita un instant et posa ses yeux à la lueur d’un bleu sombrement lumineux sur le Cosien qui était juste derrière elle. Ce dernier eut un regard empli de la bonté qui le caractérisait et cela sembla la rassurer. D’un pas confiant contrastant avec sa stature loin d’être impressionnante, elle pénétra dans la pièce circulaire pour se rapprocher du groupe des novices. L’ensemble des têtes, y compris celle de Deekon, la suivaient d’un air intrigué, ce qui ne semblait pas la perturber plus que cela.
— Un nom as-tu à nous donner, Padawan ?
— Maya.
Sa voix témoignait d’une aisance rare pour un représentant de son âge. Pourtant, elle diffusait également une incroyable et naïve douceur qui sembla affecter la totalité des enfants présents. Deekon, qui était toujours légèrement blessé par son échec et la remarque de Leev, senti un certain calme revenir en lui de manière inexpliquée. Même le Rodien ne trouva aucune remarque à faire en réaction à cette nouvelle arrivante.
— Maya, répéta Yoda de son habituelle voix emplie de réflexion. Une analyse exacte de la situation du jeune Deekon, tu nous a donné. La raison de ton sentiment nous expliquer voudrais-tu ?
Malgré l’attention dont elle était la cible, elle resta impassible et balaya l’assemblée du regard.
— Je n’ai pas ressenti la Force agir autour de lui, comme elle le fait toujours avec Maître Sinube. Il écoutait, mais ne voyait pas.
Leev Tannix eut finalement un petit rire moqueur, qu’il ravala presque immédiatement. Deekon n’y prêta pas attention. Il n’arrivait pas à détacher son regard de la pâle silhouette, qui le critiquait ouvertement avant même d’avoir pu échanger le moindre mot avec lui.
Voir ? Comment veut-elle voir avec ce casque ?
— Uniquement la surface des choses, l’œil peut voir, expliqua Yoda comme s’il avait entendu ses pensées. À votre intuition, vous devez vous fier. En la Force, votre confiance il vous faut placer, si ce que les autres ne peuvent pas percevoir vous voulez révéler.
— Maître, l’interpela le jeune Kage. Je ne comprends pas.
La petite créature verte eut un gloussement qui avait tendance à faire rire ses étudiants et tapa une fois le sol de sa cane avant d’y reposer ses mains à trois doigts sur le pommeau.
— Jeune Maya, une démonstration ?
L’enfant à peau pâle se contenta de hocher la tête et de s’approcher de Deekon. Celui-ci lui tendit son casque à la taille ridiculement disproportionnée, ainsi que son sabre d’entraînement après avoir observé qu’elle ne possédait aucun des deux. Avec un sourire de gratitude, elle s’empara du premier, mais refusa de se saisir du second. Interloqué, le jeune garçon tourna des yeux surpris vers leur instructeur et ne reçut qu’une expression amusée en retour. Peinant à dissimuler son incompréhension, il retourna se placer avec les novices.
— Je crois que c’est une Arkanienne, lui souffla Fizz Larik, un humain natif de Virujansi.
— Pas avec ces yeux et les cinq doigts, le contredit Osha Nil ses cours lekkus blancs striés de bleu s’agitant. Je pense que c’est une Scion Arkanienne.
Deekon tiqua à la mention de cette espèce dont les histoires la concernant ne lui étaient pas inconnues. Il se tourna vers la Togruta en fronçant ses sourcils.
— Une Scion Arkanienne ? Je croyais qu’ils n’existaient plus depuis que la République avait jugé leur « création » non…
Le Kage se mordit la lèvre en cherchant le mot qu’il avait entendu Maître Sinube prononcer lors de l’un de ses cours sur l’histoire galactique.
— Éthique, compléta Osha avec une expression qui en disait long sur sa joie d’avoir retenu la signification du mot.
Deekon fit la moue, mais se contenta de hocher la tête.
Non-éthique, oui.
Les Scions Arkaniens, tout comme les Arkaniens, étaient originaire de la planète Arkania. Pour autant, ils ne possédaient de loin pas des mêmes droits que leurs compatriotes. Les seconds étaient, initialement, l’unique espèce présente sur ce monde avant que certains des leurs ne deviennent particulièrement performants dans le domaine de la génétique. Le jeune garçon ignorait de quelle façon ceux-ci s’y étaient pris, mais ils étaient parvenus à créer une sous-espèce d’Arkaniens pour effectuer certaines tâches qu’ils n’estimaient pas être assez méritantes pour les entreprendre eux-mêmes. Ainsi étaient nés les Scions. Leur apparence avait beau être très semblable à celle de leurs créateurs, il leur avait été ajouté des caractéristiques jugées plus communes afin qu’ils ne soient pas confondus avec les représentants de la souche jugée pure. Les indices les plus évidents étaient la présence de cinq doits aux mains et aux pieds, contre quatre pour les Arkaniens. Ils disposaient également de pupilles et d’iris. Ce dernier point les rendaient, aux yeux du Kage, bien moins effrayants que les habituels représentant aux yeux blancs qui semblaient dénués de vie. L’existence des Scions avait fini par être découverte par la République qui avait interdit les expériences auxquelles s’étaient livrés les natifs d’Arkania durant des siècles. Cette décision avait d’ailleurs failli résulter en une rupture diplomatique, dont Jeren ne comprenait pas le quarte des aspects. Malheureusement, ce décret républicain n’avait pas eu l’effet positif escompté sur les anciens esclaves génétiquement modifiés. Exploités au sein des rôles les plus méprisés et placés en marge de la société arkanienne, les Scions avaient lentement dépéris, jusqu’à leur quasi-disparition. La présence de Maya au sein de leur groupe était donc encore plus étonnante que celle du natif de Quarzite et ce dernier n’osait pas imaginer les conditions dans lesquels se trouvaient ses semblables actuellement. Pour autant qu’elle ne fut pas la dernière représentante de son peuple.
Pourtant, elle n’en montre rien.
Son attention se reporta sur la frêle silhouette. Le casque qu’elle portait n’était pas adapté à la taille de sa tête et avalait une plus grande partie de son visage qu’il ne l’aurait dû. En temps normal, les initiés étaient affectés à leur groupe très tôt, aux alentours de trois à quatre ans. Or, Maya devait avoir un âge proche de ses six ans. Il arrivait que des élèves soient transférés dans de nouveaux groupes, mais cela restait des exceptions. Deekon scruta la sphère qui lévitait en face d’elle. Elle ne semblait pas avoir l’intention de s’emparer de l’un des sabre-lasers d’entraînement que chaque novice se voyait attribuer avant chaque leçon.
Peut-être que c’est pour cela qu’elle est spéciale. Même si c’est idiot.
— Une tournée de corvée qu’elle fait mieux que le Gris, s’amusa Leev derrière lui avec un ton plus que railleur.
Deekon ne releva pas l’utilisation du surnom peu flatteur dont certains des autres élèves l’avaient affublés. Bien que le Rodien aimât fanfaronné, il finissait toujours par être atteint lui aussi, tout comme les autres, et il en serait de même pour la Scion Arkanienne. Il fixa la sphère d’entraînement se mettre en fonction, voler, tourner, puis monter. Maya n’avait pas suivi son mouvement et était restée parfaitement calme.
Elle n’est pas plus douée que moi.
La sphère tira, mais n’atteignit jamais sa cible. D’une simple pirouette la fillette avait pivoté sur son pied gauche une fraction de seconde avant l’attaque et était à nouveau campée sur ses positions. Il était clair qu’elle se trouvait dans un équilibre parfait. Certains des membres du Clan Nexu ne purent retenir un léger souffle d’admiration. Deekon croisa les bras.
Un coup de chance.
L’adversaire mécanisé de Maya se remit en mouvement et tournoya autour d’elle, totalement insensible à l’absence de réaction chez sa cible. Un rayon rouge émergea, mais vint encore se perdre contre le sol lorsque la novice aux cheveux blanc se déplaça gracieusement sur le côté. Les iris dorée du Kage passèrent de la marque noircie laissée sur le sol à la Scion, mais sa démonstration n’était pas terminée. Cette fois, la boule ne lui avait pas laissé pas le temps de profiter d’un temps mort et tira une seconde, puis une troisième fois avec le même succès. Maya semblait glisser sur le sol, comme s’il ne s’agissait que d’une patinoire. Mieux encore, il était maintenant évident qu’elle anticipait chacune des attaques avec un certain temps d’avance. Deekon pouvait désormais sentir les vibrations rassurantes qu’elle émettait.
Confiance, bonté… Je les sens.
Il émanait également quelque chose d’autre de la nouvelle venue, quelque chose qu’il n’arrivait pas à décrire.
— Très bien, commenta Maître Yoda en rappelant l’objet dans sa main à l’aide de la Force. Très bien.
Maya releva maladroitement le casque qui lui avait bloqué la vue et révéla ses pétillants yeux bleus. Elle ne paraissait pas fière, ni arrogante. L’expression qu’elle leur présentait maintenant était encore plus déroutante pour le petit Kage, car il ne s’agissait tout simplement que de joie. Une joie qu’elle semblait avoir transmis aux autres occupants de la salle, tant leurs sourires venaient contrebalancer l’expression abasourdie de Deekon.
— C’est incroyable, souffla-t-il en trouvant enfin les mots.
Leur instructeur se tourna vers lui avant de s’appuyer sur sa canne et de le transpercer de son regard.
— Voilà pourquoi tu échoues, annonça-t-il simplement pour terminer la leçon du jour.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar darkCedric » Lun 12 Oct 2020 - 19:24   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Chapitre lu !

Sans surprise, c'était très bon ! Je vais pas revenir sur le style, maitrisé sur le bout des ongles : disons juste que j'ai encore plus envie de me plonger dans tes précédentes histoires :D

Tu arrives à nous immerger dans l'univers des jeunes novices. On s'attache beaucoup à ton jeune héros qui éprouve des difficultés et qui subit des moqueries de la part de ses petits camarades (même les jedi peuvent être des p'tits cons :paf: ) J'ai beaucoup apprécié les lieux avec The Clone Wars, avec la présence du vieux Sinube ou encore que ton héros soit un kage. Agréablement surpris de la présence d'une Scion Arkanienne, peut-être la dernière de son espèce : cela augure de futurs situations intéressantes :sournois:

Peut-on espérer une référence à Jarael de la BD KoTOR ? :whistle:

Impatient de voir comment tout ça va évoluer et vers quoi tu nous emmènes :cute:
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Tome 1 [Epilogue]
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3337
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar mat-vador » Lun 12 Oct 2020 - 21:58   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Lu !

Très belle entrée en matière dans le Tample Jedi, donc avec Deekon notre jeune Kage. Je sens que l'apparition de Maya ( une scion arkanienne, :shock: :shock: Jarael, sors de ce corps :x :x !! ) va être intéressante.

Quel destin, la Force leur réserve-t-elle :sournois: ?

la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2313
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mar 13 Oct 2020 - 13:30   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Hey! Merci déjà à vous deux pour votre retour (content de te voir ici aussi, après Vauriens, mat :jap: )!

darkCedric a écrit:Tu arrives à nous immerger dans l'univers des jeunes novices. On s'attache beaucoup à ton jeune héros qui éprouve des difficultés et qui subit des moqueries de la part de ses petits camarades

Cela fait plaisir à lire. Mon inquiétude était de dépeindre des gamins de 6 ans trop matures et non crédibles :)

darkCedric a écrit:J'ai beaucoup apprécié les lieux avec The Clone Wars, avec la présence du vieux Sinube ou encore que ton héros soit un kage. Agréablement surpris de la présence d'une Scion Arkanienne, peut-être la dernière de son espèce : cela augure de futurs situations intéressantes

Peut-on espérer une référence à Jarael de la BD KoTOR ?

mat-vador a écrit:Je sens que l'apparition de Maya ( une scion arkanienne, Jarael, sors de ce corps !! ) va être intéressante.

J'aime beaucoup placer des références à l'histoire d'origine de l'UEO pour mes textes, car plus de libertés, je trouve. Néanmoins, j'ai grandi avec le légende, donc j'apprécie de faire quelques "retcons" avec le Légendes quand je sens que c'est faisable :wink:

Heureux que cette première mise en bouche vous ait plu. La suite arrivera donc lundi prochain!

Oh et:
darkCedric a écrit:disons juste que j'ai encore plus envie de me plonger dans tes précédentes histoires :D

T'en prives pas, même si je vais avouer que Vauriens et Hors-la-loi est conséquent. Hajoo et Jaden est bien plus court et tu as le talent de LL-8 en bonus. Mais je me suis fait bien plaisir sur les deux :D
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Chasky » Mar 13 Oct 2020 - 13:44   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Je me souviens il y a très longtemps avoir lu une fanfic Star Wars qui portait le même nom (EDIT : ah non presque, ça s’appelait "Une lumière dans l’obscurité")

Depuis son auteur est devenue écrivain d'ailleurs ;)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nadia_Coste
Chasky
Chasky
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5602
Enregistré le: 26 Déc 2001
 

Messagepar Mandoad » Mar 13 Oct 2020 - 14:26   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Chasky a écrit:Je me souviens il y a très longtemps avoir lu une fanfic Star Wars qui portait le même nom (EDIT : ah non presque, ça s’appelait "Une lumière dans l’obscurité")

Depuis son auteur est devenue écrivain d'ailleurs ;)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nadia_Coste


Vraiment ?! Faudra que j'aille voir ça par curiosité (En plus, ma fic' s'appelait justement "Une lumière dans l'obscurité" avant que je ne change le titre au dernier moment en créant le topic, pour une raison inconnue :transpire: ).
Et elle est devenue écrivaine ? C'est un signe ça, non ? :paf:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 15 Oct 2020 - 10:01   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Chapitre 1 lu !

Pas de doutes : on reconnait bien ta patte, ton style. J'ai senti tout de même une nette amélioration à ce sujet, notamment avec des "phrases de pensées" en italique moins nombreuses mais peut-être plus percutantes. Et c'est un plaisir de te voir t'intéresser au cas des Jedi !

D'ailleurs, parlons-en : il est assez rare de voir un récit démarrer avec un personnage principal aussi jeune, et ça a été l'occasion pour moi d'aller enfin voir ce qu'est un guerrier Kage ! :D J'ai très envie de lire la suite, tant je trouve les personnages bien cernés : Yoda bien sûr, mais aussi la présence de Tera Sinube (issu de The Clone Wars si ma mémoire ne me joue pas de tours !) et nos deux protagonistes, avec en plus un "rival". Et tous les trois sont non-humains, ce qui apporte un net vent de fraîcheur dans un univers où les humains sont très (trop ?) nombreux !

Et comme d'habitude, tu nous gratifies de belles références aux films, notamment avec deux répliques de Yoda tirées du film central de la prélogie et de la trilogie originale.

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6325
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Dim 18 Oct 2020 - 16:20   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Merci pour le retour L2 !

Content de toujours de voir fidèle au poste (et sur autant de fan-fics' :x )

L2-D2 a écrit:J'ai senti tout de même une nette amélioration à ce sujet, notamment avec des "phrases de pensées" en italique moins nombreuses mais peut-être plus percutantes. Et c'est un plaisir de te voir t'intéresser au cas des Jedi !

Cela fait plaisir à lire. je voulais vraiment marquer la différence avec des personnages comme Jaden ou Liana, qui calculent tout et on plus d'un tour dans leur sac et un jeune Kage de six ans, loin d'être mature et beaucoup plus basé sur l'instinctif (d'où des pensées plus percutantes).

L2-D2 a écrit:Et tous les trois sont non-humains, ce qui apporte un net vent de fraîcheur dans un univers où les humains sont très (trop ?) nombreux !

J'avoue que c'est un reproche que je fais souvent. Il est rare de voir des personnages centraux non-humains, donc si en plus ça te fait aller jeter un coup d'oeil sur l'encyclo, c'est tout bénéf' :wink:

L2-D2 a écrit:Vivement la suite !

C'est pour demain avec un chapitre assez long (du moins dans ma moyenne haute :D )
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Jenos Idanian » Dim 18 Oct 2020 - 17:39   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Alors pour ma part, Chapitre 1 (re-)lu ! :)
Oui parce qu'en fait j'en avais déjà fait un premier "balayage-diagonale" le jour où tu nous l'as proposé, faute de temps à ce moment-là, pour ensuite mieux le relire bien à fond et à tête reposée aujourd'hui.

Ce qui prouve quelque part que si je n'avais pas aimé je ne l'aurais pas relu :wink:

Sinon, pour que mon avis soit un minimum constructif, je ne vais donc pas revenir sur ce qui a déjà été dit juste avant même si j'aurais pu dire "tout pareil" sur le fait que c'est bien écrit et que j'ai bien aimé les références/répliques et que... rhaa zut je suis en train de faire pile ce que j'ai dit que je ne voulais pas faire :lol:

Plus sérieusement, ce que j'ai AUSSI bien aimé: c'est l'idée (référence à la série Les Apprentis Jedi peut-être? C'est en tout cas à ça que j'ai pensé direct) du rival apprenti. C'est l'aspect qui m'a le plus plu, perso.

Rien que pour ça, "Je reviendrai", donc :)
Il y a beaucoup moins d'ingrats qu'on ne croit car il y a bien moins de généreux qu'on ne pense - Ch. de Saint-Évremond
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore votre rêve - A. de Saint-Exupéry
Fan-Fic': À La Croisée des destins
Jenos Idanian
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 723
Enregistré le: 17 Sep 2018
Localisation: Au fin fond d'une caverne vosgienne
 

Messagepar Mandoad » Lun 19 Oct 2020 - 18:17   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Hello tout le monde !
Tout d'abord merci pour le retour Jenos, content que le premier chapitre t'ait plu et effectivement, une partie de mon inspiration pour cette première partie (et une partie de ce qu'il y aura dans la deuxième) vient de la série des "Apprentis Jedi", ça fait plaisir que cela se voit.
J'espère donc que vous apprécierez tout autant ce deuxième chapitre. Bonne lecture !

Chapitre 2 : La Collecte


37 av.BY, Ilum, Système Ilum

Il faisait froid et même très froid. L’air était glacial et l’épais manteau dans lequel Deekon Jeren était emmitouflé ne lui semblait pas suffisant pour le protéger du blizzard qui tournoyait autour d’eux. Seule une paire de lunettes trop larges pour son visage empêchait les cristaux de glaces virevoltant autour de lui de le rendre plus aveugle qu’il ne l’était déjà. L’excitation qu’il avait ressenti depuis le moment où ils avaient pénétré dans le transport sur Coruscant s’était maintenant estompée et seuls ses pieds s’enfonçant péniblement dans la neige gelée lui importaient. Ceux qui l’accompagnaient n’en menaient pas large non plus. Osha était native d’une planète couverte de savanes et ne supportait que peu le froid mordant. Leev, d’habitude si prompt à se mettre en avant était exquisément silencieux. Quant à Fizz, sa position en queue de file témoignait à elle seule de son inconfort. Même Maya, qui avait tout d’abord progressé sans peine avait récemment commencé à paraître affectée par le climat de la planète blanche. Le jeune Kage accéléra le pas pour se placer à ses côtés.
— On aurait pu se poser plus près, maugréa-t-il entre deux tremblements.
La jeune fille tourna son pâle visage dans sa direction et un mince sourire vint se dessiner sur ses lèvres encore plus bleues que d’ordinaire. L’Arkanienne et le garçon aux cheveux argentés s’étaient très vite rapprochés. Peut-être était-ce en raison de leur origine unique en comparaison avec les autres novices, peut-être s’étaient-ils trouvés des sujets de discussion leur tenant tous deux à cœur ou peut-être était-ce tout simplement la bonté de Maya. Le Kage devait l’avouer, tout le monde appréciait la jeune fille et il ne pouvait que les comprendre. Plus douée avec la Force que tous les membres de leur groupe et aussi assidue que les novices plus âgés, elle possédait également une maturité et un calme étonnant pour une enfant de neuf ans. Pourtant, cela ne dérangeait pas Deekon. Au contraire, sa présence le rassurait. Depuis qu’elle était arrivée au Temple, trois années auparavant, il avait eu l’impression que le sol sous ses pieds était devenu moins friable. Pour la première fois depuis son entrée dans l’Ordre, il s’était senti capable de s’exposer sans pour autant se sentir vulnérable. Maya était d’une pureté rare et il le réalisait d’autant plus que son affinité avec la Force s’accentuait. Il émanait d’elle une lumière, une chaleur rassurante et il se demandait encore s’il méritait de participer à La Collecte avec celle qui le surpassait de toute évidence dans tous les aspects de la Force.
— Tu as l’air plus soucieux et moins confiant que lors de notre départ de Coruscant, déclara-t-elle d’une voix douce.
— Cela se voit à ce point ? répondit-il sans prendre la peine de masquer son sentiment.
Elle vint se coller à lui.
— Je croyais que tu rêvais de pouvoir construire ton propre sabre-laser plus que toute autre chose.
Le froid m’a calmé.
La bouche cependant trop sèche et trop gelée pour lui donner la réponse qu’il désirait, il dut se contenter d’un faible grognement. Il leva les yeux devant lui en direction du Jedi qui les accompagnait jusqu’au temple. De dos, il ne distinguait qu’une silhouette enrobée d’un épais manteau à capuche bleu sombre presque totalement dissimulé par le blizzard. Il frissonna encore une fois avant de remarquer que le Jedi s’était arrêté devant un mur de glace. Celui-ci leva la main et une ouverture se créa. Deekon et les quatre novices qui étaient avec lui s’empressèrent de traverser ce nouvel accès. Très vite, le blizzard s’atténua et les températures devinrent plus supportables.
— Cette première épreuve était exténuante, lâcha Fizz en soufflant tout en recoiffant ses courts cheveux noirs.
Leur accompagnateur ôta son capuchon à fourrure et une large paire de lunettes protectrices teintées pour révéler le visage juvénile d’un humain aux yeux bleus. Une tresse de cheveux bruns sur son côté droit trahissait cependant son statut de Padawan.
— Une épreuve ? sourit-il. Cela n’était que des complications météorologiques. Votre épreuve n’a pas encore commencé.
Génial.
Les soupirs et les commentaires marmonnés par les autres confirmèrent à Deekon, qu’il n’était pas le seul à s’inquiéter de la difficulté de ce qui les attendait. Encore une fois, Maya était la seule à continuer à sourire. Elle semblait presque amusée par le désarroi de ses compagnons.
— Par ici, jeunes novices, signala le Padawan aux cheveux bruns.
Alors qu’ils commençaient tout juste à se réchauffer, le groupe ne traîna pas à s’exécuter et suivirent leur guide au travers des couloirs gelés aux reflets bleutés. Il émanait de ce lieu une énergie profonde et rassurante, une énergie lumineuse même qui se propageait au sein même de leur être sans qu’ils ne furent capable de précisément décrire la sensation perçue.
— Tu les ressens ? L’interrogea Maya. Les vibrations.
Fasciné par ce qu’il discernait, le Kage se contenta de hocher la tête en continuant d’observer autour de lui, jusqu’à ce qu’ils pénètrent dans une imposante salle. Celle-ci était d’une hauteur impressionnante. Elle était richement décorée de figures géométriques, ainsi que de symboles qu’il ne pouvait déchiffrer. La vision de cette antichambre, autant que les vagues d’énergie qui s’y propageaient, lui valurent une silencieuse marque impressionnée. Deekon ne put toutefois pas empêcher sa bouche de s’ouvrir béatement en apercevant l’imposant cristal fixé au plafond, ainsi que la structure dorée qui l’entourait. Les réactions excitées de ses camarades l’informèrent qu’il n’était pas le seul à échouer à cacher ses sentiments.
Je n’arrive pas à croire que je me trouve ici.
Lorsque son regard doré tomba à nouveau à hauteur du sol, il se sentit idiot de na pas avoir immédiatement remarqué l’individu assis au centre de la pièce. Son émerveillement et son inquiétude émoussaient ses sens plus qu’il ne l’aurait voulu dans un moment pareil. Sans perdre un instant, il rattrapa le Padawan pour venir se placer en face de Maître Yoda.
— Bienvenue, jeunes novices, annonça le Jedi quand ils furent tous rassemblés. La Force sous forme physique, un Jedi est. De grandes responsabilités cela représente, oui ?
Deekon, comme les autres initiés, se contentèrent de hocher la tête sans pour autant oser prononcer le moindre mot. Satisfait, Yoda se releva et ses yeux emplis de sagesse et de force se posèrent sur chacun d’entre eux. Lorsque ceux-ci atteignirent le Kage, il sentit une inhabituelle décharge d’énergie le traverser renforçant sa détermination.
— Protéger les autres la mission des Jedi est.
Pour illustrer ses paroles, le Grand Maître fit léviter un petit cylindre devant lui avant qu’une lame de lumière verte en jaillisse faisant sursauter Osha et déclenchant un souffle impressionné chez les autres.
— Le temps de construire votre propre sabre-laser, il est venu, continua Yoda. Pour cela votre cristal vous devrez trouver.
Un Kyber !
Des murmures parcoururent le petit groupe, chacun anticipant la façon dont il devrait s’y prendre, ainsi que sur l’aspect qu’aurait sa future arme. Deekon, lui, resta fasciné par la lumière verte qui crépitait devant lui, avant que le sabre ne vienne s’éteindre dans la main de leur professeur.
— Le cœur du sabre-laser, le cristal est. La Force provenant du Jedi il concentre et propre à ce dernier, il est.
Il leva ensuite les bras et effectua un simple mouvement, qui précéda l’ouverture d’une trappe. En une fraction de seconde la lumière entra dans la salle et le mécanisme entourant le cristal géant se mit à pivoter permettant aux rayons du soleil de le frapper. Deekon ne savait dire s’il était plus impressionné par le phénomène même ou la facilité avec laquelle le Maître Jedi parvenait à manipuler la structure sans effort apparent. Il tourna sur lui-même, tout comme les autres novices émerveillés, et vit les rayons se réverbérer dans la partie supérieur de la pièce. L’un d’eux toucha une nouvelle surface réfléchissante, sans doute un autre cristal, et une lumière concentrée vint frapper une arche entourant une cascade gelée que personne ne semblait avoir remarquée jusqu’à présent. Des symboles inconnu du garçon à peau grise s’illuminèrent d’un bleu étincelant et la glace commença à fondre dévalant les escaliers telle une rivière dénuée d’impuretés.
— Si des Jedi, vous désirez devenir, déclara Yoda pour récupérer leur attention, entrer dans la grotte aux cristaux vous devrez. Avoir confiance en vous, en les autres et en la Force pour réussir il vous faudra.
— Alors, qu’est-ce qu’on attend ! s’empressa de déclarer Leev en se dirigeant vers l’entrée.
Deekon fut le premier à le suivre et ne tarda pas à entendre les pas des autres apprentis derrière lui. Néanmoins, tous s’arrêtèrent au moment de passer l’imposante porte, pris d’une hésitation commune. Ils se tournèrent vers Maître Yoda et le Padawan qui les avait menés jusqu’ici. Les deux se stoppèrent au bas des marches et Yoda fixa le jeune humain.
— Jeune Kenobi, vos conseils il est temps de partager.
L’apprenti Jedi sourit et fit un pas en avant.
— N’oubliez jamais que vous n’entrez pas dans ces grottes seuls. Ressentez, ne pensez pas, fiez-vous à votre instinct, autant qu’à la Force. Soyez attentif au chant de votre cristal, car celui-ci vous est réservé. Lorsque la lumière du jour disparaitra, la porte gèlera à nouveau et ne pourra plus être franchie.
Une minute…
— Comment ça ? s’inquiéta Osha.
— Pendant combien de temps ? renchérit Fizz.
— Une rotation complète, répondit simplement Kenobi.
Une rotation dans ces tunnels gelés ? Niveau confort…
— Alors il n’y a pas de temps à perdre, s’empressa de répondre Deekon en faisant volte-face pour entrer dans la grotte.
Il n’eut pas besoin d’utiliser la Force pour savoir que les autres le suivaient. Il trouverait ce cristal et reviendrait vers Maître Yoda en premier. Il construirait son sabre-laser. Il deviendrait un Jedi, rien ne pourrait s’opposer à cela.
À quel point trouver un simple cristal peut-il être compliqué après tout ?
La lumière diminua au fur et à mesure que les cinq novices s’enfonçaient dans les galeries. Très vite le seul éclairage fut les reflets bleutés de la glace dus à la faible luminosité qui perçait dans le temple. Les colonnes de pierre sculptée s’effacèrent peu à peu, tout comme le sol pavé sous leurs pieds et il n’y eu bientôt plus que de la glace, brillante comme du cristal, et Deekon se mordit la lèvre. Chaque stalactite ou stalagmite, chaque paroi ou aspérité aurait pu renfermer le précieux Kyber qu’ils cherchaient tous.
— Comment est-on sensé trouver un cristal dans une grotte de cristal, marmonna Fizz en regardant autour de lui.
— Nous devons nous fier à la Force, rétorqua Maya. Lorsque nous nous approcherons de lui, nous le saurons.
— Comment savoir qu’il s’agira bien du nôtre ? demanda Deekon qui avait légèrement perdu confiance en lui.
— Il nous est destiné, répondit Osha la Togruta. Je pense que cela sera une évidence lorsque nous serons face à lui.
— Alors évitons de perdre du temps, s’impatienta Leev. Je vous rappelle que lorsque la porte aura gelé à nouveau, il nous faudra attendre une rotation complète pour pouvoir ressortir et cela risque fortement d’être très désagréable.
— Une rotation, ce n’est pas si dur, commenta Fizz. Après tout, on est habillé chaudement.
Leev se retourna et afficha une expression plus hautaine que dépitée en contemplant le groupe qui l’accompagnait. Le Rodien n’aimait pas dépendre des autres, ni se lier avec eux et il ne le cachait pas vraiment.
— Une rotation dure dix-neuf jours standards sur Ilum.
— Oh..
Deekon avait beau ne pas apprécier le non-humain originaire de Rodia, il était du même avis que lui. Ils avaient certainement déjà bien entamé le temps qui leur était imparti et se disputer ne servait à rien. Un pas après l’autre, il continua sa route avec les cinq autres enfants jusqu’à retrouver un sol dallé qui les conduisit tout droit à une intersection.
Parfait…
Osha fut la première à poser la question qui s’imposait :
— Quel chemin, maintenant ?
— Celui que la Force nous montrera, répondit Maya en fermant les yeux.
Elle tendit la main devant elle et prit une expression concentrée. Les autres l’imitèrent à l’exception du jeune Kage.
Tout droit.
Il n’avait pas besoin de se servir de la Force pour savoir où aller. Lorsqu’on ne savait pas quelle direction prendre, il fallait toujours se déplacer dans la même direction, la plus directe étant toujours la meilleure. Il devait faire confiance à son instinct, aussi avait-il déjà fait un pas lorsque Leev ouvrit les yeux en premier.
— À gauche.
— Droite, déclara Osha d’une voix confiante.
— Gauche, annonça ensuite Fizz, déclenchant une expression d’exaspération sur le visage du Rodien à côté de lui.
— Tout droit, murmura ensuite la dernière membre du groupe.
Deekon sourit en voyant son amie le rejoindre et elle lui rendit cette même expression joyeuse. Parfois, le hasard faisait bien les choses.
— Que la Force soit avec vous, les salua Osha avant de s’enfoncer seule dans son tunnel.
Tous lui répondirent et franchirent le seuil de leur chemin. Immédiatement, un courant froid entoura le Kage et lui fit presque douter de son choix. Il effaça, néanmoins, cette pensée aussi vite qu’elle était venue. Un Jedi se devait d’être sûr de lui. Comme si elle avait senti ses doutes, Maya vint lui frôler le bras et, l’espace d’un instant, il fut traversé par sa confiance et la lumière douce qu’elle émettait. La jeune fille serait la première à trouver son cristal, il n’en doutait pas une seconde.
— Tu n’as pas utilisé la Force.
Ses paroles surprirent le garçon aux cheveux d’argent. Elle avait senti qu’il ne s’était pas ouvert au flux d’énergie comme les autres. Cela ne le surprenait pas en soi. En revanche, le ton qu’elle avait utilisé n’était pas celui auquel il s’était attendu. Elle avait prononcé cette phrase, non pas comme une question, ni comme une simple constatation, mais comme un reproche, un reproche teinté de déception.
— J’aurais dû ? plaisanta-t-il à moitié.
L’expression contrariée de Maya lui montra que sa diversion n’avait pas fonctionné comme il l’avait voulu. Pendant une seconde, il fut empli de regrets. Il ne détestait rien plus que décevoir les personnes qui comptaient pour lui. Or, la jeune fille à la peau pâle était au sommet de cette liste et il exécrait les rares moments où elle ne souriait pas.
— Ce n’était pas nécessaire, se justifia-il en évitant le regard bleu de l’Arkanienne.
Il ne s’était pas arrêté aussi se plaça-t-elle face à lui pour l’obliger à la regarder dans les yeux, ce qu’il fit à contre-cœur.
— Tu n’as donc rien appris depuis notre première rencontre ? Tu te fies toujours à tes sens et à ton instinct plutôt que d’accepter de t’ouvrir à la Force.
Il y avait de l’agacement dans la voix de celle qui l’accompagnait, il le percevait distinctement.
— Je ne veux pas que tu échoues, ajouta-t-elle en baissant les yeux.
Il soupira en secouant la tête.
— Maya… Mon peuple est un peuple de combattants, de guerriers. Nous fier à nos sens est dans nos gènes. La Force n’est rien de plus qu’un sixième sens. Même le Padawan Kenobi nous a dit de nous fier à notre instinct.
— Et à la Force, insista Maya. Il ne s’agit pas que d’un sens additionnel. Elle englobe les cinq autres et tout ce qui les entoure. Pourquoi n’as-tu pas compris cela après six années passées au Temple ?
Il serra les dents. Il aimait beaucoup son amie et était conscient qu’elle était infiniment plus douée que lui, mais elle leur faisait perdre du temps et se retrouver coincer pendant l’équivalent de dix-neuf journées ne lui était pas le sentiment le plus agréable à cet instant précis.
— Ce n’est pas le moment d’en discuter, se borna-t-il à répondre. Nous avons quelque chose de plus important à accomplir maintenant.
— Et comment comptes-tu t’y prendre sans la Force ?
— J’utiliserai la Force quand cela sera nécessaire.
— Un Jedi ne s’ouvre pas à la Force uniquement « quand cela est nécessaire », Deekon.
— Alors, sois heureux que je ne sois pas encore un Jedi.
Il regretta immédiatement le ton qu’il avait employé à la vue de l’expression choquée de l’Arkanienne, mais il décida de se remettre en route sans lui donner une nouvelle occasion de le ralentir.
Est-ce que je lui donne des leçons, moi ?
Ils effectuèrent les quinze minutes de marche suivantes sans prononcer un seul mot. Il avait blessé l’Arkanienne, il en était plus que conscient, mais elle ne semblait pas prendre en compte la vitesse avec laquelle la cascade de glace pouvait se reformer. Il voyait déjà la lumière faiblir autour d’eux. Les reflets bleu pâles s’étant de plus en plus assombris à présent et il apprécia particulièrement la très bonne vision nocturne dont il bénéficiait. Un vague d’excitation l’atteignit soudainement, sans provenir de lui.
— Une lumière !
Maya se mit immédiatement à courir vers le bout du couloir et il s’empressa de la suivre, non sans une certaine incompréhension.
Qu’a-t-elle vu ?
Ils atteignirent tous deux une sombre et étroite ouverture dans la paroi gelée, mais il ne distinguait que faiblement l’endroit sur lequel débouchait le passage, malgré sa vue plus développée que la moyenne.
— Tu la vois ? s’enthousiasma son amie qui semblait avoir oublié leur dispute. La lueur !
Il scruta l’accès avec attention et perplexité.
— Maya. Sans me vanter, mon espèce a une excellente vue nocturne, mais je ne vois rien.
— Comment ? Mais… la lumière est pourtant si vive.
Lorsqu’elle se tourna vers lui, l’incompréhension qu’elle ressentait était évidente et il s’amusa d’avoir, pour une fois, compris ce qu’il se passait avant elle.
— La Force provenant du Jedi il concentre et propre à lui il est, énonça-t-il en imitant la voix de Yoda.
Maya eut un léger rire avant de regarder à nouveau dans l’ouverture.
— C’est mon cristal. Je crois que je vois un passage.
Elle s’engouffra dans l’ouverture, mais Deekon la vit cependant hésiter un instant lorsqu’elle constata qu’il ne la suivait pas.
— Tu viens ? demanda-t-elle d’une voix plus faible que d’ordinaire.
Il lui sourit comme pour essayer d’effacer le doute qu’il percevait chez elle.
— C’est ton cristal. Je dois trouver le mien. De plus, je suis bien trop musclé pour passer par cette ouverture.
Il vit qu’une fois encore, sa blague ne fonctionnait pas. Pour la première fois en trois années il fut capable de lire la peur sur le visage de l’Arkanienne et cela le perturba bien plus qu’il ne l’aurait cru. Elle commença à s’extirper de l’ouverture.
— Il y a sûrement un autre accès, tenta-t-elle de se convaincre.
Il la stoppa en lui attrapant le bras.
— Maya. C’est toi qui me disais de me fier à la Force. Ce n’est pas le hasard si tu as pu voir cette lumière ici et maintenant.
— Non. Il y a un autre accès.
Sa voix était maintenant presque paniquée et bien plus sèche que d’habitude.
Qu’est-ce qu’il lui arrive ?
– Maya. Je vais prendre un autre chemin et…
— Non ! Tu ne peux pas me laisser toute seule, Deek !
La violente terreur dans la voix de l’Arkanienne fut suffisante pour qu’il se fige. Elle avait maintenant les larmes aux yeux. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre et se sentir tel le plus grand des idiots de la galaxie.
— Je ne veux plus être seule.
Elle n’avait pas besoin de lui expliquer. Il ne lui avait jamais demandé et sûrement n’était-ce pas le moment de le faire. Aussi se contenta-t-il de lui serrer la main.
— Tu es forte. Bien plus que forte que moi. Maître Yoda nous a dit d’avoir confiance en nous-même, mais aussi en les autres. Alors ait confiance en moi et va chercher ce cristal pour le ramener avant un idiot comme Leev.
Il vit les lèvres bleues de son amie remuer, mais aucun mot n’en sorti. Il fixa son regard qui avait maintenant la même couleur que les parois de glace qui les entourait, puis vit la peur se transformer en gratitude et en détermination. Il lui lâcha la main et resta un instant devant l’ouverture, jusqu’à ce que la jeune fille aux cheveux blanc eut disparu. Il inspira.
Maintenant, à moi de trouver le mien.
Il fit volte-face et emprunta un autre couloir qui s’offrait à lui, puis un autre et encore un autre. L’air se refroidissait de plus en plus et le doute le rongeait désormais. L’entrée serait bientôt close et il serait bloqué à l’intérieur. Il accéléra. Le craquement qui en résulta fut trop fort pour qu’un flux d’adrénaline évite de le parcourir et il jura lorsque le sol sous ses pieds disparut. La chute ne fut pas longue et une substance froide et assez moelleuse qu’il jugea être de la neige amortit sa chute. La douleur dans son dos lorsqu’il se tourna témoigna, néanmoins, du fait qu’elle ne l’avait pas assez atténuée et il grogna. Il fixa un instant le plafond gelé et poussa un cri. Un cri d’agacement, qui se mua en exaspération ou en rage, il n’en était pas certain.
À quoi bon ! Je ne trouverai jamais ce fichu Kyber.
Il avait cherché partout, observé le moindre recoin, retourné chaque bloc de glace, mais le cristal demeurait invisible. Pour ne rien arranger, il était maintenant seul dans l’obscurité et il avait froid. C’est alors qu’une présence familière et rassurante vint toucher son esprit. Il y lut de la joie, de la détermination et une confiance infinie.
Maya.
Il soupira. Il savait ce qu’il devait faire.
— Tu gagnes.
Lentement, il s’assit en tailleur sur le sol gelé, ignorant la glaciale humidité. Il inspira profondément, puis expira avec la même intensité avant de recommencer. Il continua à respirer sur le même rythme, calmant ses pensées et se focalisant sur son environnement. Il entendit le bruit des gouttes tombant des stalactites de glace, ressentit le flux d’eau qui coulait ou se solidifiait, ainsi que la présence de Maya, puis une autre lumière émergea des ombres. Il la visualisa, lui fit prendre forme, écouta chaque note qu’elle produisait telle une mélodie unique, puis il la situa et finit par ouvrir les yeux. La musique était encore là et la lueur brillait juste au-dessus de lui, telle une unique étoile bleutée fixée dans la voute céleste. Il éclata de rire. Il deviendrait un Jedi finalement.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar darkCedric » Lun 19 Oct 2020 - 18:48   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Chapitre 2 lu !

Ah, ça fait du bien de revoir Ilum et la chasse aux cristaux ! Et je me suis douté de suite de l'identité du padawan qui les accompagnait :transpire:

De nouveau, tu explores les relations entre les personnages et c'est très bien fait. Le duo Maya & Deekon est des plus touchant : j'ai beaucoup aimé la petite crise d'angoisse de l'arkanienne alors qu'elle doit continuer son chemin seul. Tu as juste envie de lui faire un gros câlin :D

Intéressant également que Deekon rechigne à ce point d'utiliser la Force. Est-ce que ça fait parti de la philosophie des guerriers Kage ? Doit-il d'abord maitriser parfaitement tous ses sens, avant d'être digne de se servir de la Force ? Dans tous les cas, je sens venir des développements intéressants :sournois:

La suite maintenant !
« Tout cul tendu mérite son dû »

Le Règne de Grievous - Tome 1 [Epilogue]
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3337
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Sur une plage de Zeltros
 

Messagepar mat-vador » Lun 19 Oct 2020 - 18:53   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Lu ! :x

Dingue, j'ai eu l'impression de faire la quête de Cal Kestis de Jedi fallen Order :oui: ! En tout cas, le Kage va peut-être accepter d'utiliser la Force plus souvent :whistle: , suite à cette épreuve ! Et Kenobi qui coache un peu les Novices, un signe ? :sournois:

Vivement la suite :cute: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2313
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 19 Oct 2020 - 19:17   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Chapitre 2 lu !

Ah, sympathique caméo d'Obi-Wan qui nous livre une future réplique de Un nouvel espoir, non ?

Nos deux héros sont un peu plus vieux, mais demeurent encore de "jeunes novices" (j'adore cette expression !) et c'est tout à ton honneur de réussir à retranscrire les pensées et les émotions d'enfants qui n'ont, quoi, même pas dix ans ? Et j'aime beaucoup toute la description de la "musique", on se croirait dans le roman Ahsoka ! :jap:

Bon, la découverte de la Force, c'est fait, l'appropriation d'un kyber également. Prochaine étape, un Maître Jedi ?

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6325
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mer 21 Oct 2020 - 15:34   Sujet: Re: Une lueur dans l'obscurité

Wow! je vois que vous n'avez pas tardé à lire ce deuxième chapitre (et moi qui craignait que la longueur ne fasse peur :transpire: ).

Le caméo de ce cher Obi-Wan a donc été particulièrement apprécié. La période me permettant de l'utiliser pour cet événement, je ne me suis pas privé.

darkCedric a écrit:Le duo Maya & Deekon est des plus touchant : j'ai beaucoup aimé la petite crise d'angoisse de l'arkanienne alors qu'elle doit continuer son chemin seul. Tu as juste envie de lui faire un gros câlin

J'adore réellement travailler sur un duo dans mes fics'. C'était déjà le cas pour la précédente et je n'ai pas réussi à me détacher de cette habitude :D

darkCedric a écrit:Intéressant également que Deekon rechigne à ce point d'utiliser la Force. Est-ce que ça fait parti de la philosophie des guerriers Kage ? Doit-il d'abord maitriser parfaitement tous ses sens, avant d'être digne de se servir de la Force ? Dans tous les cas, je sens venir des développements intéressants

C'est l'un des points central de la Fan-fic en cours, la balance entre instinct et utilisation de la Force.

mat-vador a écrit:Dingue, j'ai eu l'impression de faire la quête de Cal Kestis de Jedi fallen Order !

J'ai revisualisé les décors de TCW et de FO en écrivant, donc heureux que cela ait servi à rendre la scène crédible. :)

L2-D2 a écrit:Et j'aime beaucoup toute la description de la "musique", on se croirait dans le roman Ahsoka !

Depuis que ce nouvel aspect des sabre-lasers et de leurs cristaux a été abordé dans l'UEO (et brillament dans Ahsoka), j'ai tellement aimé que j'adore écrire sur le sujet. Il n'y a qu'à voir dans Vauriens :oui:

L2-D2 a écrit:Bon, la découverte de la Force, c'est fait, l'appropriation d'un kyber également. Prochaine étape, un Maître Jedi ?

Il manque quelque chose... Mais quoi donc... :think:

La suite lundi ! :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8) & Une lueur dans l'obscurité
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 981
Enregistré le: 28 Nov 2014
 


Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations