StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
The Mandalorian Saison 2 Chapitre 16 - Le Sauvetage - Avis 100% spoilers
 
Un final spectaculaire !
19/12/2020

Hier soir j'ai lutté pour ne pas me ruer sur mon PC pour écrire cette critique à chaud tant cet épisode m'a enthousiasmé ! Si d'autres épisodes ont pu être à mes yeux le catalyseur des défauts de la série, celui-ci nous offre ce que j'attendais de The Mandalorian depuis que la relation entre Din Djarin et l'Enfant nous a été montrée.

L'épisode n'est pas exempt de défauts et je vais en parler, mais à l'image de la toute première critique que j'ai réalisé pour le chapitre 9, je vous le redis une dernière fois pour cette saison 2 (pas dans l'absolu car avec toutes les séries que l'avenir va nous apporter il va y avoir pas mal de taf ici !) : je suis bon public. Il n'est pas difficile de me séduire.

Et ici... j'ai été très largement conquis.


Ainsi, entre émotion et action, entre tendresse et violence, entre rebondissements et traditions... Je vous invite à embarquer avec moi pour un dernier avis 100% spoilers de cet épisode 8 intitulé : Le Sauvetage !

Détruire votre planète n'était rien en comparaison de débarasser la galaxie du terrorisme.

Ce genre de discours ... je prends ! Il est tellement intéressant de voir les impériaux ne plus être de simples "méchants" binaires, mauvais par essence et nécessité scénaristique mais mus par des considérations politiques et idéologiques fortes. La propagande a des conséquences sur la psyché de ces soldats. Ils ont foi en l'Empire. Ils ont foi en sa proposition d'une société fondée sur l'ordre et la sécurité (big up à toi Palpatoche). Cela donne une profondeur, une raison d'exister et de se battre à cette masse, la plupart du temps indéfinie, de vilains (en anglais dans le texte).

Cette courte phrase témoigne aussi de l'embrigadement et de la vision extrême des hommes de Gideon. Rappelons que dans le chapitre 11, l'officier du vaisseau volé par Bo-Katan se suicidait, par pures convictions, dans une métaphore du nazisme assez bien trouvée.

Vraiment. Une simple phrase qui lie tout, donne de l'ampleur à la menace que représente Gideon et son plan de faire renaître l'Empire encore plus puissant, encore plus fort, plus sûr de sa volonté et de sa conviction de devoir faire régner (le Premier) ordre !

Tu es indigne de ton armure.

Une fois Pershing sauvé, Boba et Din vont à la rencontre de Bo-Katan et de son acolyte, profitant de sa haine pour Gideon et de la perspective de prendre le contrôle de son croiseur léger pour lui demander de l'aide.

La scène de confrontation entre vision de qui est vraiment mandalorien ou non est intéressante. De plus en plus les mandaloriens, que ce soit les extrêmistes de la Death Watch, les "modérés" à la Bo-Katan ou les sans foi ni loi à la Boba Fett me font peur ! Tous sont guidés par des visions très étriquées de ce qui est bien ou non. De ce qui est honorable ou non. Leurs armures sont classes ! Mais leurs valeurs et leurs sens moraux sont ... flippants ! Ils m'apparaissent comme une secte d'illuminés, persuadés d'avoir LA vérité en leur possession. 

Au milieu de tout cela nous avons Din. Qui a été sauvé par des représentants de ce peuple, a grandi avec eux, a fait sien leur crédo. Mais au contact des autres, il évolue. Il comprend petit à petit que ce casque qu'il porte sans cesse le tient éloigné des rares personnes pour qui il ressent de l'affection et surtout de la première d'entre elles : Grogu. Mais nous y reviendrons bien assez vite ! 

Donc oui, cette scène, au delà du combat sympa entre Boba et Koska Reeves, est avant tout une scène de développement des thèmes que portent The Mandalorian. Il me semble que, tout particulièrement cette saison, le sous texte de la série pourrait être : "oui les Mandaloriens sont cools et badass mais regardez les vraiment : ils sont seuls, isolés, perdus dans leurs convictions ancestrales, presques fous et surtout trop sûrs d'eux-mêmes". Je ne peux pas m'empêcher de voir ce message à travers cette saison et à l'intérieur de cet épisode particulièrement. Et le sujet me paraît intéressant. 

Où gardent-ils l'Enfant ? 

Une fois le plan pour libérer Grogu établi, l'épisode commence véritablement. La scène d'entrée dans le croiseur de Gideon est époustouflante ! Les TIE sortant en ligne, le vaisseau de notre équipe de sauvetage entrant de force ! Génial ! Cette scène m'a scotché !

Une fois descendu du vaisseau. Les uns font diversion pendant que Din va récupérer l'Enfant. 

Ici, les stromtroopers sont toujours aussi mauvais. Toutefois, la scène où certains tombent dans le vide de l'espace est marquante et annonciatrice de ce qu'il se passe ensuite avec leurs collègues droïdes car, fort heureusement, les stromtroopers sont rapidement remplacés par une vraie menace : les dark troopers.

Enfin ! Je crois que la première fois où j'ai vraiment eu peur pour les personnages lors de scènes d'action a été lors de cet épisode ! Les stormtroopers tombent si facilement que cela en est comique ! Or, même si nos héros sont tous des combattants aggueris ... les stormtroopers aussi ! Ce sont des soldats ! Entraînés ! Formés ! Aux ordres d'un homme qui semble dur et violent ! Mais ce même homme (Gideon) semble aussi conscient du problème ... Il l'affirme lui-même : les dark troopers suppriment la dernière limite pour avoir de supers soldats. Quel était ce soucis ? L'humain ! Sur ce point on en peut pas lui donner tort ! 

Donc le combat entre un dark trooper et Din était génial ! Les coups de poings du trooper sur le casque du Mandalorien sont d'une violence ! Tellement qu'ils font littérallement enfoncer la tête de notre héros dans le mur ! Quel choc ! Quelle puissance ! Une scène impressionnante ! Qui précède une autre encore plus forte dont on parle dans la section suivante.

La séquence s'achève sur l'aspiration dans le vide spatial du reste des dark troopers par Din. Mais ... pas pour longtemps !

Un conseil : dites vous que je sais tout.

Gideon.

Si vous lisez mes critiques depuis le début vous le savez : je suis fan de Giancarlo Esposito. L'acteur dispose d'un charisme impressionnant et ceux ayant vu Breaking Bad savent qu'il est très très bon pour interpéter les méchants. Alors le voir se jouer de Din en négociant pour survivre a été un des points forts de l'épisode. Evidemment qu'il n'allait pas laisser le Mandalorien partir ! Le Dark Saber à la main, il tente de tuer Din ! Tout en ayant parfaitement conscience des atouts qu'il a dans sa manche même s'il perd cet affrontement !

Le personnage est intelligent, sombre, manipulateur, sûr de lui. C'est un excellent méchant ! Il va même chercher à tourner Bo-Katan et Mando l'un contre l'autre (peut être que ce sera le cas dans la saison 3). Il sait probablement qu'il va perdre contre le Mandalorien mais il sait aussi et surtout que de cette manière Bo-Katan ne pourra pas récupérer le sabre noir qu'elle convoite tant car elle n'en sera pas la légitime propriétaire, ne l'ayant pas obtenu en combat singulier.

Oui ! Oui ! Oui ! Là on a un méchant ! Un vrai ! 

Le combat qui suit n'a pas été une suprise pour les amateurs de théories : lance en beskar pur vs dark saber ! La scène est vraiment cool ! La lance chauffant au contact du sabre ! Ce que j'ai préféré dans cette scène a été le visage de Gideon ! Déformé par la rage ! Wow ! 

Le défaut de la scène ? TROP COURTE ! Oui je sais je suis trop gourmand ! Mais avoir un tel acteur et un tel potentiel pour le personnage est tout de même enthousiasmant ! 

Vous êtes sur le point d'affronter tous les Dark Troopers.

Evidemment ! Ils reviennent ! Tous ! Et prennent d'assaut notre équipe victorieuse face à Gideon ! Ce dernier s'amuse de la situation et encore une fois on sent bien qu'il est prêt à tout et qu'il dispose de plusieurs coups d'avance sur ses ennemis. 

Les Dark Troopers progressent. Ils frappent la porte les séparant de nos héros. Petit à petit ils se rapprochent quand tout à coup...

Un seul X-Wing ? Super, on est sauvés...

Attention à l'ironie Cara Dune ! Car entre en scène la seule chose à laquelle Gideon n'avait pas pensé ... et beaucoup d'entre nous non plus d'ailleurs ! Ce fameux jedi promis par Ahsoka serait-il arrivé ? 

BZZZZZZ *BRUITS DE SABRE LASER*

Un jedi au visage dissimulé pénètre dans le vaisseau et détruit un par un les Dark Troopers sans aucune difficulté apparente ! 

Quelle scène ! La tension est à son maximum et même si on pourrait critiquer la sur-utilisation du bon vieux deux-ex machina comme logique scénaristique dans The Mandalorian on ne va pas bouder notre plaisir en cet instant !

La scène est exceptionnelle. Classe. Inatendue (quoi que...). Bref. Probablement un grand moment de The Mandalorian. Voire même un grand moment de Star Wars.

Mais qui est cet inconnu ?

I'm Luke Skywalker, I'm here to rescue you !

Ce n'est pas ici qu'il dit cette phrase ? Ah ? Oui c'est vrai ! Mais avouez que la situation s'y prêtait ! 

Luke ! On a donc Luke dans The Mandalorian ! Son apparition fait chaud au coeur, elle anime déjà des débats animés auquel je ne participerais pas ici, mais il est bien là.

Je dois être honnête intellectuellement. C'est un peu du fan service. Mais ici, au moins, ce fan service sert un propos : Grogu doit suivre un enseignement jedi. C'est pourquoi l'apparition de Luke me gène moi que celle d'un Boba Fett qui vient simplement pour aider. 

Son apparition m'a fait ressentir beaucoup d'émotions positives. Il n'est pas bien fait quand on le filme en gros plan. J'aurais personnellement préféré un recast plutôt que de la CGI. Mais il est bien là et prend Grogu avec lui. 

Un seul point me gène ici. Luke est très silencieux. Très distant (en plus de ne pas avoir changé de vêtements depuis 5 ans visiblement !). Il ne dit presque rien. Ainsi, si on se met du côté des personnages, même des secondaires qui sont derrière Gorgu et Din, on peut trouver étrange que tout le monde laisse cet inconnu partir avec l'Enfant si vite. 

Certes, l'inconnu en question vient de les sauver et c'est Luke Skywalker. Mais eux ne sont pas forcément censés savoir qui il est. Et l'épisode ne nous montre pas qu'ils semblent le connaître. Juste, ils lui font confiance immédiatement. Ce qui est bizarre. Sachant que l'Enfant est une proie, ils pourraient douter ! Se dire que c'est peut-être un piège, une mise en scène, pour kidnapper Grogu.

Hormis ce point (qui m'est venue après le visionnage), la scène devient immédiatemment culte, à l'image de celle de Vador à la fin de Rogue One.

Allez petit. L'heure est venue.

Mais l'apparition de Luke n'est pas le meilleur moment de l'épisode. Et là en disant cela je sens que je ne vais pas me faire que des amis ! 

Voir apparaître Luke dans The Mandalorian est cool mais ce n'est pas le point culminant de la série. Luke est ici un personnage secondaire. Non. Je ne regarde pas The Mandalorian pour revoir tous ces personnages qui viennent d'autres oeuvres Star Wars. Je regarde The Mandalorian, je m'enthousiasme pour The Mandalorian pour une seule et unique raison : la relation entre Din et Grogu.

Là est le ciment de cette série. Alors, cette scène d'adieu est pour moi le moment le plus émouvant, l'instant où j'ai ressenti le plus de choses, durant mon expérience de visionnage de la série toute entière.

Tout est là.

Il enlève son casque et se livre tel qu'il est à ce petit. La tendresse, l'amour, l'affection que l'un et l'autre se portent est palpable, les yeux embués de larmes de Din sont touchants, l'armure et le casque sont tombés. Il ne reste plus que l'homme. Face à lui même. Face à ses responsabilités. Face à ce qu'il a fait de mieux dans sa vie emplie, avant sa rencontre avec Grogu, d'extrémisme et de violence.

Nous avons eu 16 épisodes. Ils nous ont tous préparé à ce moment précis. 


Vous l'aurez compris. Cet épisode est une grande réussite pour moi et devient immédiatement mon épisode préféré.

Il n'est pas exempt de défauts comme nous l'avons vu mais je n'ai jamais ressenti autant d'émotions devant cette série. Non la réalisation n'est pas exceptionnelle, la musique non plus (à l'exception du thème des Dark Troopers qui m'a tout de même plu). Mais nous avons ce qui fait les grandes histoires : des personnages attachants. Des liens. 

Mais maintenant de nombreuses questions se posent ! Cet épisode pourrait ressembler à la fin de la série tant il apporte une conclusion satisfaisante à l'arc de Grogu et Din. Que va-t-il se passer ensuite ? Après cette épisode je fais confiance à Favreau et Filoni pour nous offrir une saison 3 étonnante et de qualité. Il y a aussi la scène post-générique qui demande à être précisée.

Je sais déjà que nous allons tous râler. Que les futurs épisodes seront parfois lents, parfois incohérents, parfois insatisfaisants, mais je leur pardonne si c'est pour nous donner d'autres moments aussi touchants que celui que nous avons eu ici.

Bravo.

Points positifs : 

- Les scènes d'action où l'enjeu pour la survie des personnages est bien présent.

- Luke.

- Le développement de la vision politique des impériaux.

- Les adieux entre Gorgu et Din.

Points négatifs : 

- Stormtroopers nuls.

- L'étrange réaction des personnages face à Luke.

- Des facilités scénaristiques.

Mais tout cela ne m'empêche pas d'avoir passé un super moment ! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Voyez plutôt ma note : 

NOTE : 100%

Et vous alors ? Vous en avez pensez quoi ? Les discussions vont bon train sur le forum dédié à l'épisode alors venez y participer ! Vous pouvez aussi déposer votre avis sur la fiche de l'épisode ! 

Parution : 19/12/2020
Source : Disney+
Validé par : ArnoDaveG
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 19/12/2020 - 12:38
    Tu résumes parfaitement la postlogie DRIII avec ta définition de la marvelisation :D (on peut toujours blaguer dessus hein ? :transpire:)

    Sinon je ne vois toujours pas pourquoi tu veux continuellement tout ramener à la prélogie. On a t'a déjà expliqué en quoi la présence de Luke ici était tout à fait cohérente.

    Et comme l'on dit les autres avant moi : s'il te plaît regarde une œuvre avant de la juger. Cela paraît assez fort de café de devoir rappeler à une personne adulte que l'eau ça mouille. Si tu avais regardé la série tu saurais que toute la quête de Mando dans cette saison est de retrouver un Jedi pour lui confier Grogu.
  • 19/12/2020 - 12:47
    Corleone a écrit: Si tu avais regardé la série tu saurais que toute la quête de Mando dans cette saison est de retrouver un Jedi pour lui confier Grogu.


    Mais ça je l'ai très bien compris. Mais le Mando peut très bien retrouver un Jedi pour lui confier mini-Yoda, sans que le même Jedi intervienne en conclusion pour tout résoudre facilement - au bon moment - en mode "bad ass, je défonce tout et je prends la livraison". Il y a plein d'autres façons d'envisager la rencontre entre le Mando, mini-Yoda et Luke. Y compris dans une scène d'action.

    Ce qui est proposé est juste très pauvre.
  • 19/12/2020 - 12:54
    DRIII a écrit:
    Corleone a écrit: Si tu avais regardé la série tu saurais que toute la quête de Mando dans cette saison est de retrouver un Jedi pour lui confier Grogu.


    Mais ça je l'ai très bien compris. Mais le Mando peut très bien retrouver un Jedi pour lui confier mini-Yoda, sans que le même Jedi intervienne en conclusion pour tout résoudre facilement - au bon moment - en mode "bad ass, je défonce tout et je prends la livraison". Il y a plein d'autres façons d'envisager la rencontre entre le Mando, mini-Yoda et Luke. Y compris dans une scène d'action.

    Ce qui est proposé est juste très pauvre.


    Justement, si tu avais suivi la série tu comprendrais pourquoi c'est lui qui se déplace.
  • 19/12/2020 - 12:55
    Tu n'as donc pas vu la série, tes propos le confirment. Ahsoka dit à Mando de poser Grogu sur le rocher du temple Jedi pour se connecter à la Force afin qu'un Jedi puisse le sentir. C'est exactement ce que Grogu fait.

    Donc ceci expliquant cela la présence de Luke est totalement justifiée dans cet épisode. Les clones arrivent au dernier moment pour sauver les Jedi dans AOTC tout comme Han sauve Luke au dernier moment dans ANH. Cela fait partie de l'ADN de SW en quelque sorte.

    Je ne donne jamais mon avis sur un livre que je n'ai pas lu. Fais-en autant. :). Sinon n'importe qui peut aller regarder un résumé sur Wikipédia et dire j'ai aimé ce livre ou non. C'est un manque de sérieux flagrant que tu démontres ici.
  • 19/12/2020 - 13:10
    Boba Fett a écrit:
    Mais ça je l'ai très bien compris. Mais le Mando peut très bien retrouver un Jedi pour lui confier mini-Yoda, sans que le même Jedi intervienne en conclusion pour tout résoudre facilement - au bon moment - en mode "bad ass, je défonce tout et je prends la livraison". Il y a plein d'autres façons d'envisager la rencontre entre le Mando, mini-Yoda et Luke. Y compris dans une scène d'action.

    Ce qui est proposé est juste très pauvre.


    Justement, si tu avais suivi la série tu comprendrais pourquoi c'est lui qui se déplace.


    Mais ce n'est pas le fait qui se déplace qui est l'objet de ma remarque... (je vais anticiper les prochaines réponses, en disant que ce n'est oas non plus parce qu'il est habillé en noir, ni parce qu'il a une capuche).

    Corleone a écrit:Tu n'as donc pas vu la série, tes propos le confirment. Ahsoka dit à Mando de poser Grogu sur le rocher du temple Jedi pour se connecter à la Force afin qu'un Jedi puisse le sentir. C'est exactement ce que Grogu fait.

    Donc ceci expliquant cela la présence de Luke est totalement justifiée dans cet épisode.


    Mais je viens d'écrire juste au-dessus que le fait qu'il apparaisse dans cette série et cette conclusion n'est pas un souci.

    Je ne donne jamais mon avis sur un livre que je n'ai pas lu.


    Et bien moi j'ai vu la scène dont je parle. C'est pour cela que je me permets d'en parler.
  • 19/12/2020 - 13:21
    DRIII a écrit:Mais ce n'est pas le fait qui se déplace qui est l'objet de ma remarque... (je vais anticiper les prochaines réponses, en disant que ce n'est oas non plus parce qu'il est habillé en noir, ni parce qu'il a une capuche).


    Où est le problème alors ?
  • 19/12/2020 - 13:23
    Je rebondirais sur les réponses de Boba. Avant de juger, autant voir en entier. Si cela t'ennuie, autant ne pas perdre du temps à critiquer.

    Récit simple et basique ne signifie pas forcément simpliste. Donc voir en entier, même quand, c'est simple, ça compte.

    Exemple de l'humanité de Luke : Ashoka refusait de former le petit, par peur du côté obscur car il était trop attaché au Mandalorien. Luke, après ce qu'il a vécu, ne se pose pas la question. Il a cette foi qui le caractérise à cette période.

    Il est un guest et remplit cette fonction en servant le récit qui pose l'enjeu de la séparation entre le mandalorien et Grogu. On avait nul besoin d'avoir ses doutes etc... C'est pas le sujet et c'est autre chose que juste du bad aaaaaaas. Même si les auteurs jouent avec ça, mais en même temps, il s'agit du fils d'Anakin/Vador, quel intérêt de le faire galérer ici ? Moi, ça ne me dérange pas.

    Je ne suis pas un adorateur de cette série, mais ce qu'elle a fait ici, elle l'a fait plutôt correctement.

    Bien d'autres films ont fait faire des choses bad aaaaas à leur personnages c'est pas pour autant que ça a plu à tout le monde ici. Au plaisir peut-être de débattre si un jour tu regarde en entier.
  • 19/12/2020 - 13:30
    Je rajouterai que Luke n'ai pas venue "en mode robot sans âme", il précise que Grogu doit être formé pour pouvoir exploiter ses aptitudes , il attend la décision de Grogu et de Djin. Luke ne procède pas à un enlèvement car il n'a aucun sentiment tel certain caricature les jedi de la prélo.
    +c'est Asohka qui précise que l'Enfant, mal éduqué pourrait mal tourné, la série n'allait pas faire une redite avec Luke qui le réexpose.
  • 19/12/2020 - 13:37
    Boba Fett a écrit:Où est le problème alors ?


    Je suis vraiment obligé de réécrire tout là ? :transpire:
  • 19/12/2020 - 13:41
    Exactement Fyris merci. Luke laisse le choix à Djin et à Grogu pour que ce dernier décide ou non de partir. Malgré la nécessité de reconstruire un Ordre Jedi comme l'avait souhaité Yoda, Luke laisse la décision finale aux personnages principaux de la série. On ne peut pas juger une scène sans le contexte l'entourant à savoir ici toute la saison 2 :neutre:

    Heureux de voir que je ne suis pas le seul à trouver absolument aberrant le fait de donner son avis sur une œuvre que l'on a pas vu du tout. Si je me contente de la scène "Je suis ton père" est-ce que je peux en toute honnêteté critiquer ESB dans son entièreté ? Je ne pense pas.

    La série a des défauts oui mais tout de même ne poussons pas trop loin les choses :)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité