StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Haute Trahison
  • Titre original From the Ruins of Alderaan - Star Wars #7 à 12
  • Genre Comic-Book
  • Série Star Wars (Dark Horse) (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Brian Wood
  • Dessins Carlos d'Anda & Ryan Kelly
  • Couleurs Gabe Eltaeb
  • Couverture Hugh Fleming & Sean Cooke
  • Synopsis : La Princesse Leia fait passer la mission secrète des Rebelles au niveau supérieur ! La jouer tranquillement n'a abouti à rien, et ils manquent de ressources et de temps. Quel est le moyen le plus rapide de s'infiltrer dans l'Empire ? Faire capturer vos meilleurs pilotes !
  • Note du staff SWU
     (69 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
 
     (75 %)
    Après un premier arc poussif, qui ne décollait vraiment que vers la fin, la série Star Wars, se déroulant après les évènements de l’Episode IV, a-t-elle pris son essor lors du second arc, From the Ruins of Alderaan ?

    Scénario :

    Tout comme pour le premier arc, on retrouve Brian Wood aux commandes. J’avais reproché au premier arc de nous proposer 80 pages de vide, avant que l’auteur ne se décide à faire avancer les choses. Wood a visiblement appris de cette erreur car ici, le scénario s’emballe dès les premières pages de l’arc.

    Tout au long de l’arc, ce sont trois intrigues qui vont se succéder l’une après l’autre : l’intrigue de la Rébellion avec Mon Mothma, Leia, Luke, Wedge et tout le Stealth Squadron ; l’intrigue « Han Solo et Chewbacca sur Coruscant » ; et enfin l’intrigue Impériale mêlant un officier pompeux, Dark Vador et une Moff souhaitant se faire sa place.

    Les trois intrigues ont donc le mérite d’avancer vraiment bien dans cet arc, et surtout, elles sont intéressantes. Toutes trois ont de plus le mérite de se finir sur de bons cliffhangers, nous donnant vraiment envie de lire la suite. Gros coup de cœur pour l’intrigue « Mon Mothma », qui nous offre un rebondissement extrêmement difficile à voir venir.

    La grande majorité des personnages est également très étoffée : que ce soit pour Leia, pour qui Wood semble avoir un coup de cœur, ou encore Birra Seah, la Moff Impériale, et Perla, une femme mystérieuse venant en aide à Han Solo, on sent une vraie volonté de caractériser ces personnages.

    Cependant, il faut quand même parler d’une chose assez bizarre : les liens avec l’UE, et avec les films. Dans le premier arc, on se posait la question de la canonicité de l’œuvre (vis-à-vis, justement, des nouveaux personnages, ou de la caractérisation assez bizarre de Luke et Leia notamment) au sein de l’UE (même si ça passait plutôt bien). Dans ce second arc, on assiste à un mélange de liens très intéressants avec l’UE (notamment par les présences de Boba Fett, de Bossk, ou encore la mention d’un Seigneur du Crime issu des jeux de rôle de chez Wizards of the Coast), mais aussi à un ensemble de choses carrément invraisemblables lorsque l’on sait que cette série se déroule avant L’Empire Contre-Attaque (on pense notamment à la façon dont Luke se bat au sabre laser face à une vingtaine de stormtroopers alors qu’il n’a eu que quelques semaines d’entraînement avec Obi-Wan et qu’il n’a pas encore vu Yoda… ou encore à la création de l’Escadron Rogue : oubliez tout ce que vous savez, ça ne se passe pas comme ça dans la série… et les détails de ce genre sont nombreux). Mais tout ceci ne nous empêche pas de passer un bon moment en lisant cet arc.


    Dessins :

    Carlos d’Anda s’était occupé des dessins du premier arc, on le retrouve pour la seconde moitié de celui-ci. C’est Ryan Kelly qui est en charge des dessins pour le début de l’arc.

    Les dessins sont toujours aussi soignés, et constituent indéniablement le gros point fort de la série. Malgré quelques difficultés à reconnaître certains personnages (comme Wedge ou parfois Mon Mothma), l’ensemble est somptueux, notamment lors des combats et des décors dans l’espace.

    A noter également que la transition entre les deux artistes ne se remarque absolument pas, contrairement à ce que l’on a pu voir dans d’autres séries.

    Conclusion :

    Si l’on oublie les incohérences avec l’UE et avec l’Episode V, il s’agit là d’un très bon arc, bien meilleur que le premier, grâce à des intrigues intéressantes et surtout qui avancent. Le tout est servi par des dessins magnifiques.
  • 22/06/2014
     (60 %)
    Postez-ici votre commentaire sur l'ouvrage "Haute Trahison"
  • 14/07/2014
     (60 %)
    On continue avec la série qui « parvient à capturer l'émerveillement ressenti après avoir vu ce film qui s'appelait alors "La Guerre des Étoiles" » d'après Delcourt, rien que ça ! Disons-le d'emblée, ça n'est pas encore ça !

    Graphiquement, lorsque Carlos d'Anda n'est pas là, ça se voit. Le trait est moins net, moins précis, les visages moins expressifs et plus allongés... Ryan Kelly ne livre pas un mauvais travail, mais assez quelconque avec des personnages ratés (son Vador est assez loupé, dans le genre). Mais ouf, arrivé à la moitié du tome, Carlos d'Anda revient et la série retrouve son haut niveau graphique jusqu'à la fin de l'arc. C'est donc globalement satisfaisant sur le plan des dessins.

    Niveau scénario, ça se gâte. Méchamment. Brian Wood continue de livrer une intrigue non-linéaire, qui se permet des ellipses, ce qui est parfois assez gênant dans la lecture par recueil. On passe d'une intrigue à l'autre, sans transitions, sans trop d'explications non plus d'ailleurs...

    On a donc le droit à l'inévitable passage de Luke sur Tatooine (quel dommage que l'Empire n'ait pas installé de garnison sur la planète parce qu'entre ça, Rebel Force, les Ombres de l'Empire...), une sous-intrigue inutile entre Leia et un certain Tag Rotaren (qui est là pour remplir 10 pages), un Vador à l'autre bout de la galaxie qui tourne en rond, une confrontation Han Solo/Boba Fett à la limite du compréhensible (d'ailleurs, je ne suis pas certain d'avoir tout compris...) et une bataille finale... inutile ? Mal narrée ? Dont les enjeux sont nébuleux ?

    Et la révélation finale sur le colonel Bircher m'a fait lever les yeux au ciel. Voilà comment on réduit à néant un antagoniste intéressant, en une poignée de pages et de façon, là encore, assez nébuleuse. Une nouvelle fois, je ne suis pas certain d'avoir tout compris entre les tenants et les aboutissants des intrigues et des personnages depuis le premier volume. Et je n'aime pas ne pas comprendre. Ça m'agace.

    Finalement, les incohérences éventuelles avec l'UE, je m'en fiche. Qu'on nous organise (peut-être) un mariage pour Leia, ça ne me gêne pas, c'est de toute façon le même point de départ que dans "Le mariage de la Princesse Leia". Mais le récit livré ici par Brian Wood est bancal, tient difficilement debout. On est à des années-lumières d'autres série Star Wars : un exemple idiot, "Dark Vador et la Prison Fantôme" n'a pas la prétention de réécrire l'UE mais c'est largement plus fun.

    Je ne suis vraiment pas certain de lire la suite. Et si c'était pour continuer cette série, franchement, vivement la reprise par Marvel.

    Note : 60 %
  • 24/08/2017
     (80 %)  •  Langue : VO
    On reste sur du très bon niveau sur cette arc-ci avec des dessins toujours très beaux. Deux dessinateurs se partagent le travail, ma préférence allant à Carlos d'Anda.
    L'intrigue principale avec Luke et Wedge est un peu facile, il faut le reconnaître. Mais le déroulement des événements ne laisse aucun temps mort! Et la révélation de la fin m'a quand même bien pris par surprise! ;)
    A noter quand même plusieurs points qu'on peut qualifier de Retcons... mais je n'en dis pas plus. :chut:
    Mais ça reste une lecture très agréable que je ne peux que recommander !
    Hélas la suite de la série ne restera pas sur cette lancée. :cry:
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

80 membres le possèdent (qui ?)
65 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité