StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Critiques positives
 

TV Guide

Tim Surette

Le premier épisode de The Mandalorian est une rafale nostalgique entraînante, amusante et respectueuse des origines de la saga, ce que l’on ne peut pas dire à propos des récents films Star Wars. Mais ce sont ses emprunts aux codes du western qui la rendent excellente.

 

Washington Post

Hank Stuever

Il n’y a pas grand-chose à dire si ce n’est apporter la bonne nouvelle que la série est très fidèle à l’essence même de Star Wars : visuellement intrigante, à la fois amusante et aventureuse, c’est un western de l’espace qui connaît ses classiques.

 

The Hollywood Reporter

Dan Fienberg

Durant tout l’épisode, l’intrigue se résume au Mandalorian allant d’un lieu à un autre, et ne rencontrant pas d’autre défi que de parvenir à chevaucher un Blurrg. Ce n’est pas mauvais. C’est juste anecdotique et l’action avance à un rythme expéditif à défaut de proposer quelque chose de haletant.

 

Variety

Caroline Framke

Le show doit justifier son existence d’une manière totalement différente de la plupart des autres séries, et le premier épisode réussit un boulot acceptable dans ce sens. Quelqu’un qui ne s’intéresse pas à Star Wars ne va sûrement pas accrocher à The Mandalorian, bien que son intrigue a été conçue de manière à pouvoir s’adresser à n’importe quel type de public.

 

2. Critiques mitigées
 

Entertainment Weekly

Darren Franich

L’opposition des tons de ce premier épisode paraît cheap dans les deux cas, tout comme les efforts de trouver des justifications morales dans ce monde définitivement amoral. The Mandalorian est vraiment le Boba Fett de Disney, c’est un mercenaire conçu pour plaire aux enfants.

 

USA Today

Kelly Lawler

Construite autour d’un personnage sombre (il ne retire jamais son casque et sa voix est modifiée), il y a peu de place dans ce premier épisode pour créer une connexion émotionnelle. Une révélation à la fin de l’épisode laisse présager plus de choses à explorer que ce qu’on trouve actuellement dans les films Star Wars. Et à certains moments, bien que masqué, Pedro Pascal parvient à apporter de la profondeur au chasseur de primes qu’il incarne.

 

Vanity Fair

Sonia Saraiya

Si vous aimez regarder des soldats de l’espace en armure se tirer dessus avec des blasters, alors vous serez conquis. Mais – en l'absence de contexte, de motivations, ni même d’expressions faciales – la série paraît fade, tant l’aspect humain de l’univers Star Wars fait défaut.

3. Critiques négatives
 

Slate

Sam Adams

39 minutes de Star Wars médiocre, The Mandalorian (…) est réussie sur le plan visuel, en grande partie grâce aux 100 millions de dollars investis par Disney sur cette première saison. Mais la série souffre surtout d’un manque criant d’inspiration, et ce dès sa première scène.

 

<< Page précédente
Publicité