StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Pourquoi lire Vector ?
 
Parce qu'il propose une histoire inédite (à défaut d'être originale), et qu'il donne une ouverture sur chaque époque au lecteur peu au fait des séries en cours. En prenant n'importe quelle partie du crossover, on comprend en gros ce qui se passe dans la série traversée, même si l'on ignore tous les tenants et aboutissants. Ainsi, si vous débarquez sur la période Kotor, vous comprendrez que Zayne Carrick à des soucis avec l'Ordre Jedi. Si vous vous plongez dans la période Legacy, vous aurez un bon aperçu des différentes forces en présence et de la place de chaque personnage.

cadeceleste

2. Comment lire Vector ?
 
Assis dans un fauteuil c'est pas mal. Au chaud dans votre lit ça le fait aussi. Bref. Pour avoir la meilleure compréhension possible de l'histoire de Vector en elle-même (soit le parcours de Céleste Morne), il est nettement préférable de lire tout le crossover, et de préférence dans l'ordre chronologique. Mais si une période en particulier vous intrigue, vous taraude, vous tarabuste au-delà du récit Vector, libre à vous de vous lancer dans cette série ! Et vous découvrirez avec plaisir qu'elles sont de manière générale supérieures à Vector.

intro
3. C'est si bien que ça au final ?
 
Lorsque l'on compare l'idée attrayante de départ et le résultat que l'on a entre les mains à la lecture, il est difficile de considérer Vector comme une totale réussite. Son défaut majeur repose peut-être en son centre : le principe de traverser les époques. Il est toujours agréable de lire une nouvelle histoire dont le développement va influer sur un élément déjà connu, que l'on pensait figé. Tel n'est pas le cas pour Vector. Il semble sans cesse «graviter autour de» sans jamais parvenir à «influer sur». Bien qu'il ne soit pas question de changer les événements clés de Star Wars, on aurait aimé que certaines données tenues pour acquises trouvent leur origine, leur explication, leur raison d'être par l'arrivée de Vector. Sans déformer l'histoire canonique mais en apportant un regard nouveau. En adoptant la démarche inverse, Vector parvient en effet à se frayer un chemin dans toutes les époques, mais en éludant à chaque fois la question primordiale du rôle qu'il a à jouer en leur sein. Ceci est surtout à déplorer pour les périodes Dark Times et Rebellion, qui sont des périodes insérées entre les films. Tout cet aspect constitue en quelque sorte le revers du talism... de la médaille, passons maintenant au bon côté de la chose.

muurmorne


Comme cela est dit plus haut, traverser les époques permet quand même d'en donner une bonne vision, même tronquée. S'ajoute à cela l'histoire de Céleste et de Muur. Certains seront déçus qu'elle soit étroitement liée aux Rakghouls, qui apportent un côté «monstres» pas toujours en accord avec le ton attendu d'un Star Wars. Néanmoins, le parcours de Céleste prend peu à peu une réelle ampleur tragique, qui a le mérite d'évoluer plutôt intelligemment jusqu'à un final assez bouleversant. L'histoire de Muur nous est révélée à chaque fois un peu plus au fil des numéros, et nous emmène extrêmement loin dans le passé de l'UE. En parallèle, le combat intérieur que lui et Céleste se livrent devient de plus en plus ambigu, si bien que nous lecteurs sommes souvent dans l'incapacité de savoir qui domine l'autre. Vector dispose ainsi d'un récit intrinsèque au mérite certain, mais dont les rapports aux autres séries ne sont guère capitaux.

story

4. Mais, si on a pas lu Vector, c'est grave ?
 
Bon, si vous ne voulez pas lire Vector, ça veut dire que ce dossier ne vous a pas donné envie... Allez, on ne vous en voudra pas. Plus sérieusement, bien que ce soit le plus souvent de l'ordre du détail, certaines choses seront un peu obscures si vous n'avez pas tout suivi du crossover, notamment pour la période Dark Times et Legacy bien sûr, moins en ce qui concerne Rebellion. Malgré son manque d'influence, Vector se fond quand même dans la continuité de chaque série et apporte donc sa petit pierre à l'édifice. Ainsi, si vous passez à côté de la partie Legacy de Vector, vous manquerez des événements majeurs concernant les personnages de la série ! Mais pas de panique, SWU est là pour ça, vous trouverez plus loin une liste de ce sur quoi Vector a laissé son empreinte...

raktrooper

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité