StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Introduction
 
Cette page est dédiée à une critique approfondie de la série Clone Wars. Après une énumération de ses caractéristiques reconnues, en tant qu’amateur des trois saisons, je tenterai de donner envie aux profanes de la visionner, et de convaincre ses détracteurs qu’elle possède plus de qualités que de défauts (mission impossible ? Qui n’essaie rien…). En revanche, la parole est ensuite laissée à un détracteur indécrottable…
2. Spécificités de la série
 
Voici les différentes caractéristiques (généralement reconnues) qui marquent profondément cette série :

- des dessins ultra caricaturaux, simplifiant à l’extrême les personnages et exagérant certains de leurs traits. Le style visuel de Tartakovsky est relativement unique (voici le principal point de discorde au sein des fans) ;

- une animation plutôt fouillée et agréable, elle reprend même parfois un certain style cinématographique ;

- des histoires inégales : certaines sont intéressantes, d’autres trop simplistes ;

- une très bonne qualité sonore (effets sonores & musiques aux petits oignons) ;

- une durée spécifique (des épisodes trop courts, mais c’est en amélioration dans la saison 3) ;

- et enfin, des situations et des actions exagérées (autre point de débat).
3. Avis détaillé sur la série
 
Les faits ci-dessus peuvent plaire ou non, mais dans cette critique je vais tenter d’expliquer pourquoi ces choix sont légitimes…

Pour tout avouer, à la vision des premiers dessins au printemps 2003, j’ai tout de suite perdu mon intérêt pour cette future série. Les dessins caricaturaux ne me plaisaient pas (du tout). Mais avec la force de l’habitude et les avis très positifs de certains fans, j’ai fini par goûter au produit honni en février 2004. J’ai alors ingéré l’intégralité des deux premières saisons en l’espace de deux semaines !
Car l’animation et l’ambiance m’ont rapidement conquis.
D’abord l’animation, car à mon goût ce dessin animé est de meilleure facture que la production animée actuelle à la télévision. Si les dessins s’éloignent de la réalité (à l’inverse d’un 'Ghost in the Shell' et consorts), leur animation est parfaite. Et si les dessins choquent, ils sont en adéquation avec l’univers ‘cartoon’. En effet, les concepteurs de la série sont allés au bout du concept : c’est vraiment du StarWars en dessin animé ; tout est exagéré. Les actions des personnages le sont souvent (ah Mace Windu…) et comme pour les dessins, le courant ne passe pas toujours auprès des fans.
Pourtant, si l’on accepte le concept (des batailles de Jedi version animée), on peut passer outre ces exagérations, qui sont logiques et abouties (car liées au concept). A ce propos, on a pu noter un large succès critique auprès des fans aux USA, alors qu’en France l’accueil fut mitigé. Peut-être les Américains sont-ils déjà habitués à ce style ?
Globalement, les évènements contés dans la série sont d’un intérêt… euh… disons… hétéroclite ! La durée ne permet pas de nombreux développements, en tout cas pas autant que dans les autres médias de l’univers étendu. Mais, dans l’ensemble et grâce aux arcs narratifs, la série garde un grand intérêt et gagne une place dans la mythologie Star Wars.
Rien que d’assister à la Guerre des Clones…ça peut satisfaire un fan !

Enfin, la série a su s’améliorer au cours des saisons :

Première & Seconde Saisons : séparées dans leur diffusion, elles sont pourtant conçues comme une seule entité d’une heure. La durée n’est pas si gênante car certains évènements nous tiennent en haleine. De qualité inégale, les histoires seront plus ou moins appréciées selon les personnes. Personnellement, je préfère de manière générale la seconde saison, dont les quatre derniers épisodes font ‘monter la sauce’. Coup de cœur pour l’épisode 10 (enfin un combat spatial !) et pour le cliffhanger final avec Grievous.

Troisième Saison : conçue après le succès des deux premières saisons, elle tire la série vers le haut. Des leçons ont été visiblement tirées. Si cette saison pêche un peu au niveau de l’histoire (si l’action sur Coruscant est très entraînante, l’aventure finale est un peu trop simpliste et légèrement décevante), elle brille par ses évènements, devenant un prologue excellent à la Revanche des Sith. A voir absolument (surtout avant l’Episode 3, la série s’arrêtant là où commence le film) !

En clair, je conseille vivement de regarder Clone Wars, complément satisfaisant aux films. Il faut bien sûr relativiser (et si cette série n’existait pas, il n’y aurait pas le même manque qu’avec l’absence de l’Empire Contre-Attaque, si vous voyez ce que je veux dire !), mais la troisième saison se démarque par sa qualité. Libérez juste votre âme d’enfant et plongez dans une nouvelle facette de notre univers préféré…


Kid
4. Avis d'un détracteur
 
WARNING !
Cette critique a été rédigée par un mec qui à grandi avec Ken le Survivant comme modèle.
Ceci pourrait expliquer cela…

J’aime pas Clone Wars.
Enfin, c’est pas que j’aime pas, mais plutôt que j’ai pas été convaincu de l’intérêt global du dessin animé. J’avais rien contre l’idée initiale pourtant. J’ai beau être un partisan de l’école nipponne en matière d’animation, je ne crache sur rien, vu que je suis très curieux.

Le premier choc a été celui de l’esthétisme choisi par la maison mère. Les productions de Cartoon Network m’ont presque toujours laissé de marbre et le style de Tartakovsky et Rudish (ou Tartadish, pour faire court) ne m’a jamais emballé plus que ça. Attention, je reconnais tout à fait la qualité générale des Powerpuff Girls ou de Dexter ; ce sont d’excellents divertissements pour les têtes blondes de moins de… huit ans, dirons-nous. (En fait, je voulais pas citer les Powerpoufs, mais ma nièce de sept ans vient de me dire « Les Super Nanas elles déchirent, alors t’en dis du bien et tu fais pas chier sinon je te casse les pouces. » Alors bon…) Divertissant, mais c’est tout. Après, vous allez me dire que c’est amplement suffisant, et vous auriez sans doute raison.
Quant à Samouraï Jack, désigné par tout le monde comme modèle à CW, j’avoue accrocher un peu plus. Il m’est arrivé de tomber sur des épisodes par pur hasard, et j’ai suivi jusqu’au bout avec plaisir. C’est totalement subjectif, mais je rajouterai qu’on sent une réelle inspiration dans ce dessin animé-ci. On reconnaît sans mal la patte des auteurs mais le design est moins « étrange » et l’animation nettement au dessus.

Mais revenons à CW. Les studios d’animation américains réputés ne sont pas légion il me semble, et s’il n’y avait pas cette légende californienne disant que Lucas avait kiffé le travail de Tartadish, une telle entreprise n’aurait pas été tentée (chose dont je doute vu l’opération mercatique de masse qu’est la Guerre des Clones). Cartoon Network disposait de toute la structure pour accueillir un produit Star Wars.
C’est donc pas spécialement contre l’existence même de cette série que je brandis l’étendard de la déception, bien au contraire, mais ce qu’elle est devenue. L’aspect sirupeux de la chose est la seconde chose qui m’a déçu. Certes, c’est un dessin animé. Certes, c’est un dessin animé pour enfants, principalement. Mais bon, on est loin du sérieux et de la tension qui qualifie la prélo. C’est pas non plus vraiment l’ambiance Fantasy de la trilo originale.

Ce qui m’amène à parler du « rendu » de Clone Wars. Si je voulais pousser le bouchon en faisant une comparaison avec le reste de l’Univers Étendu, on fait face à une groooooooosse chute de qualité scénaristique. Pour peu qu’on connaisse les romans ou les comics, on se mange non seulement des histoires très pauvres mais aussi une exagération de… tout. (Et là, je parle même pas de la cohérence entre tout ça.) Je suis sûr que le bourrinage en cascade vous a interpellé, vous aussi, en bien ou en mal. Mais qu’on ne me dise pas que les épisodes sur Windu ou les batailles spatiales démesurées font de celles de la trilogie des petites rixes de quartier, en comparaison. Ca, c’est si on prend tout au premier degré bien sûr, mais on est là pour faire le plus de liens possibles, même les comparaisons les plus nazes.

Le format des épisodes, maintenant. Ceux des saisons 1 et 2, d’abord. Eh ben il est pas très judicieux. L’intrigue principale est morcelée comme c’est pas permis. Bien évidemment, on a aucun mal à suivre à chaque reprise, mais c’est pas ce qu’il y a de plus intelligent, d’autant plus que les épisodes « intermédiaires » ne brillent pas par leur originalité. Je rajouterai qu’on les entend pas beaucoup, les personnages. C’est un concentré d’action, ok, mais y’a des épisodes réellement muets. Faut pas déconner…
La saison 3 a opté pour un format de 12 minutes. Résultat, j’irais presque à dire que je me suis fais chier 5 fois 12 minutes. Tout avait été fait dans les vingt premiers épisodes, je voyais pas ce qu’on pouvait rajouter de percutant. Cette fois, le développement à été privilégié, c’est pas une mauvaise chose. Du côté Anakin/Obi-Wan, deux ou trois bastons qui n’ont rien d’extraordinaire (une fois qu’on a goûté aux épisodes 18 et 19 que j’ai beaucoup aimé, ben…), et à part un énième signe qui montre à l’élu qu’il va embrasser un destin douteux, ben… nada. Bon, le côté tribal était sympathique, j’avoue. Côté Coruscant, c’est aussi le gros soupir. On sait tous que tout est lié au prochain Episode cinématographique, mais une fois l’intrigue terminée, j’ai sorti un « C’est tout ? » qui vous fera piger que ça m’a pas vraiment emballé. Franchement, y avait rien de palpitant. Non, vraiment, cette saison 3 était inférieure encore aux deux précédentes, tant au niveau scénaristique qu’à celui de l’animation. Je la trouvais très bonne avant, mais là j’ai été choqué par la baisse de qualité, mais visiblement je suis l’un des seuls.

Voilà. Je sais que beaucoup ont sauté au plafond en me lisant, et tant pis. Je ne m’excuserai pas d’avoir donné mon point de vue, manquerait plus que ça. Je remercierai ceux qui ne partagent globalement pas mon avis et qui ont écouté mes arguments afin de peser le pour et le contre intelligemment, sans m’accuser de crétin fini. Si en plus parmi eux il y en a qui respectent mes avis, c’est génial !

Nan, parce que rien qu’entre-nous, ce serait vachement con que de s’énerver rien que pour du Star Wars…

Cesba
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité