StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. La vie de Project 3
 
Petit Kid prend leçon de toutes ces défaites, et après avoir participé au relancement de SWU, se décide à se lancer pour la seconde fois sérieusement dans la conception d’un fan film. Nous voilà en 2001, l’odyssée de l’espèc...espace ! Pour ce nouvel essai, son idée est claire et se divise en trois parties distinctes.

La première consiste à enrôler une équipe non pas de fans de SW, mais de jeunes passionnés de cinéma qui soit étudient dans ce milieu, soit ont pour passion l’infographie, la lumière, le son... Ce choix ne permet aucune dissension, puisque ces personnes ont les compétences désirées et ne cherchent pas à se déchirer comme sur le projet précédent pour savoir qui a la paternité du projet ou qui est le plus "nul", le plus inutile. Et le faible nombre de personnes permet une bonne communication et une ambiance plus décontractée.

La seconde partie de l’idée est d’écrire un scénario qui tient la route, et qui ne ressemble pas à celui de la majorité des autres fan films, c’est-à-dire la célèbre équation suivante : 2 Jedi + 1 Sith + des combats de sabres laser + une forêt = un fan film.

Au final, le scénario de P3 (Project 3 !! Faut tout vous expliquer ma parole !!) est très noir, contient 12 secondes de Jedi et de sabres laser (véridique !!), un superbe combat spatial, et un personnage central intéressant bien que ce ne soit pas un… Jedi. Enfin, l’histoire se déroule sur Nar Shaddaa. Autrement dit, la barre est haute.

Troisième partie de l’idée : prendre son temps. Cela paraît simple, mais quand 50 personnes sont derrière vous sur un projet, la pression pousse à tout accelérer… et à tout rater.
2. La mort de Project 3
 
Les premiers tests d’effets spéciaux étaient très concluants, la production s’annoncait bien, alors pourquoi n’en avez-vous jamais entendu parler ? Simplement parce qu’il ne faut pas TROP faire à la fois, c’est-à-dire travailler en même temps sur des sites et autres projets. Il faut se concentrer sur un seul et unique but. De plus, quand on perd son PC où il y avait 75 heures de boulot et le net, on est forcément démotivé.

Nous appellerons ce type de projet presque abouti mais oublié une beta (de beta version). Si Kid a perdu cette bataille, il n’a pas perdu la guerre... Puisque ce projet existe toujours, mais est gelé faute de temps et de moyens.
<< Page précédente
Publicité