StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. La dernière édition de la version d'origine
 
En 1995, George Lucas fit part de son intention de retoucher Un Nouvel Espoir, Aussi les publicitaires annoncèrent-ils que la Trilogie serait rééditée en vidéo « pour la dernière fois dans sa version d'origine ». À cette occasion, la certification THX fut étendue aux VHS, au grand dam des puristes qui dénoncèrent le dévoiement de ce label de qualité par les gourous du marketing.
2. Outre-Atlantique
 
De nouveaux LD furent commercialisés aux États-Unis à la fin du mois d'août. Ils étaient réalisés à partir du même master que le coffret Definitive Collection, mais les films étaient cette fois gravés en CLV, répartis sur trois faces, et vendus séparément. L'ensemble, beaucoup moins luxueux, conservait néanmoins le charme propre aux laserdiscs, d'autant que chaque épisode disposait d'une pochette double. Une fois dépliée, celle-ci révélait un descriptif du film et la liste des chapitres, le tout étant agrémenté d'une large photographie. À la fin de chaque épisode, on trouvait un extrait différent de l'entretien accordé par George Lucas au critique de films Leonard Maltin. Il y était question, entre autres, du futur de la saga.

Par rapport à ceux du coffret CAV, dont ils partageaient la qualité technique, ces disques avaient l'avantage d'être plus abordables et d'imposer moins de coupures causées par les changements de face ou de disque. Jusqu'à la réutilisation de leurs masters sur les DVD de 2006, ces LD furent incontournables pour les inconditionnels de la trilogie originale.



* Un Nouvel Espoir. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, VO, son digital, Dolby surround, THX, États-Unis, 29 août 1995, réf. 8763-85.

* L'Empire contre-attaque. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, VO, son digital, Dolby surround, THX, États-Unis, 29 août 1995, réf. 8764-85.

* Le Retour du Jedi. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, son digital, Dolby surround, THX, États-Unis, 29 août 1995, réf. 8765-85.
3. Rééditions multiples au Japon
 
Quelques mois plus tard, en octobre 1995, la Trilogie bénéficia de plusieurs rééditions simultanées au Japon. Chaque épisode fut commercialisé individuellement dans une version CLV équivalente à l'édition américaine : le transfert utilisé était toujours le master THX disponible depuis deux ans, et l'entretien avec Lucas était divisé là aussi en trois parties à la fin de chacun des films ; en revanche, les pochettes arboraient un design complètement différent, qui devint bientôt familier du public français.

Ces disques furent également disponibles dans un coffret, intitulé Collector's Set, qui incluait en supplément From Star Wars to Jedi : The Making of a saga. Rappelons qu'un autre coffret, évoqué un peu plus haut, regroupait les trois films en CAV ainsi que les trois documentaires The Making of Star Wars, SP FX : The Empire strikes back et Classic creatures : Return of the Jedi. Disponibles aussi à l'unité, ceux-ci « connurent enfin une édition en son digital avec, selon Lasermania, une image superbe, excepté certains passages assez granuleux ». Ils continuent de faire rêver bien des collectionneurs !



* Un Nouvel Espoir. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, VOSTJ, son digital, Dolby surround, THX, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2076.

* L'Empire contre-attaque. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, VOSTJ, son digital, Dolby surround, THX, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2077.

* Le Retour du Jedi. NTSC, 2 disques, 3 faces, CLV, cinémascope, VOSTJ, son digital, Dolby surround, THX, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2078.

* La trilogie Star Wars, Collector's Set. 11 faces, CLV, cinémascope, VOSTJ, Dolby surround, THX, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2070.

* The Making of Star Wars, as told by C-3PO and R2-D2. 1 disque, 1 face, CLV, plein écran, VOSTJ, son digital, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2079.

* SP FX : The Empire strikes back. 1 disque, 1 face, CLV, plein écran, VOSTJ, son digital, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2080.

* Classic Creatures : Return of the Jedi. 1 disque, 1 face, CLV, plein écran, VOSTJ, son digital, Japon, 21 octobre 1995, réf. PILF-2081.
4. THX hexagonal
 
En France, à l'automne 1995, les dernières éditions de Star Wars n'étaient plus disponibles depuis quelques mois. Les nouveaux disques étaient attendus avec d'autant plus d'impatience qu'ils furent les tout premiers LD du marché français à bénéficier du label THX. Annoncée pour le 4 octobre, leur sortie fut repoussée au 2 novembre pour cause d'approbation tardive par George Lucas, qui aurait tenu à vérifier lui-même les disques-test.

Chaque épisode, en version française, était réparti sur deux disques et quatre faces, toutes en CAV, et vendu à l'unité. Les pochettes doubles arboraient le même graphisme que les VHS, également utilisé pour les laserdiscs japonais.

« L'image possédait enfin un éclat digne des films, se félicite Lasermania. Le son, lui, ne put être remasterisé aussi sérieusement que pour le version originale sous-titrée, mais connut malgré tout un lifting. » Ces LD étaient fabriqués en France par MPO à partir des mêmes masters que les éditions THX américaines. Les séquences d'ouverture n'ont pas été modifiées, si bien que les génériques déroulants apparaissent en anglais, accompagnés de sous-titres.

Un Nouvel Espoir présentait des images de qualité variable selon Les Années Laser, « avec de belles séquences et des scènes granuleuses », notamment dans le désert ; les couleurs, assez vives, auraient toutefois pu être plus présentes, et bien que l'image soit « globalement bien définie et d'une bonne tenue », « quelques drops malvenus viennent ajouter des étoiles jusque dans les barres noires du cinémascope » ; « le disque 1 est plus "touché" que le second, mais l'ensemble est largement meilleur que les anciennes moutures ». La bande-son, privée de Dolby surround depuis l'origine en version française, est jugée des plus honorables : « Excellente stéréo. Voix claire. Bonne dynamique. »

L'Empire contre-attaque bénéficiait quant à lui d' «un master de bon niveau avec des séquences à l'image vidéo très précise ». « Quelques drops de ci de là sont présents au fil de certains plans. À noter que les nombreuses scènes tournées en intérieur "passent" correctement, mais les séquences dans la neige sont très granuleuses. » Le son, lui, est jugé « brillant », avec « un beau rendu général des séquences d'action ». « C'est dynamique, ça bouge. Dolby surround aux effets distincts (passage avant/arrière des vaisseaux). »

Enfin, Le Retour du Jedi profitait d'une « très belle définition, malheureusement parasitée par quelques drops » ; les couleurs étaient « parfaitement respectées » et le son « très clair, bien défini et enveloppant », doté d'une « belle dynamique ». L'explosion de la barge de Jabba et la poursuite en moto-speeders étaient alors « idéales pour tester vos enceintes » ! Cet épisode souffre hélas d'une coupure particulièrement malencontreuse (la première face s'achève alors que Luke vient de s'avancer vers le précipice du Sarlacc). Le "timing" étant assez serré, peut-être était-il impossible de faire autrement sans ajouter un troisième disque.

La sortie des films en VF fut suivie, quelques semaines plus tard, par celle d'un coffret en version originale. C'était la première fois que la Trilogie était disponible en LD avec des sous-titres français. Dans le boîtier en carton noir, où chaque épisode disposait toujours de sa propre pochette, on trouvait neuf lithographies. « L'image vidéo de cette Trilogie en coffret n'est pas réellement différente de celle de la VF, remarquèrent Les Années Laser, quoiqu'il y ait moins de drops de pressage recensés sur notre exemplaire. Les passages où il y avait du grain image sur la VF se retrouvent tout aussi granuleux en VOST, de même que les défauts de pellicule. » Le son, lui, était « globalement plus séduisant que celui de la VF, surtout si on compare le premier volet qui connaissait un mixage étouffé des dialogues en français » ; « la VO semble éviter le problème, et on a bien affaire à un Dolby surround : les effets sur nos enceintes arrières l'ont confirmé ».

L'entretien avec George Lucas, inclus sur les laserdiscs américains, japonais et allemands, ainsi que sur les VHS françaises, n'a pas été reconduit ici. La place manquait sur les disques gravés en CAV.

C'était un moindre désagrément comparé à celui infligé aux Britanniques : ceux-ci ne bénéficièrent d'aucune réédition THX. Ils durent se reporter sur l'un 5 000 coffrets LD diffusés en France, ou sur le magnifique coffret VHS qui leur était destiné, la plus complète de toutes les éditions vidéo de la trilogie originale.



* Un Nouvel Espoir. PAL, 2 disques, 4 faces, CAV, cinémascope, VF, son digital, stéréo, THX, France, 2 novembre 1995, réf. 113039.

* L'Empire contre-attaque. PAL, 2 disques, 4 faces, CAV, cinémascope, VF, son digital, Dolby surround, THX, France, 2 novembre 1995, réf. 142539.

* Le Retour du Jedi. PAL, 2 disques, 4 faces, CAV, cinémascope, VF, son digital, Dolby surround, THX, France, 2 novembre 1995, réf. 147839.

* La trilogie Star Wars. PAL, 6 disques, 12 faces, CAV, cinémascope, VOSTF, son digital, Dolby surround, THX, France, décembre 1995, réf. 168035.
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité