StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Le principe
 


Star Wars Miniatures (également appelé SWminis) est un jeu de figurines pré-peintes et assemblées, édité par le géant américain du loisir Wizards of the Coast. Le jeu permet de reconstituer les plus grandes batailles des films ou celles que vous avez toujours rêvé de jouer. De 2 à 4 joueurs peuvent s'affronter, dirigeant une des grandes factions que la galaxie a connues au cours de son histoire - celles-ci seront présentées plus loin -, sur un champ de bataille 2D quadrillé représentant un des lieux remarquables de la saga. Ce jeu utilise le fameux système D20 de la firme américaine. Chaque joueur compose une escouade ayant la même valeur en points, constituée de héros (Yoda, Dark Vador, Leia …), et de soldats (stormtroopers, clones, chevaliers jedi…) issus de la même faction, ou de factions pouvant s’unir.



Néanmoins, avant de pouvoir jouer, il faut avoir les éléments de jeu nécessaires : les règles, des marqueurs (de forces et de dégâts, dont nous verrons l’utilité par la suite), un ou des plateaux de jeu, les inévitables dés à 20 faces, et surtout des figurines et leurs cartes de statistiques. Ces éléments sont disponibles dans les starters, qui sont des boites d’introduction des sets (attention, tous les sets n’ont pas obligatoirement de starters). Ces starters contiennent toujours deux figurines exclusives, plus des figurines aléatoires aux nombres de 4 à 7 (suivant le set). Evidemment, les starters ne permettent pas d’avoir les 60 figurines, il s’agit seulement d’une introduction au jeu, les boosters sont donc là pour permettre de continuer la collection. Les boosters sont de petites boites contenant un assortiment aléatoire de 7 figurines : une rare ou very rare (ayant statistiquement une fréquence de une pour 3 boosters), généralement les héros ou unités très puissantes ; 2 uncommon qui sont généralement les unités puissantes, et 4 common, la plupart du temps de l’infanterie de base, simple soldat et autres mercenaires anonymes. Toutes sont accompagnées de leurs cartes de statistique.



Cette présentation succincte de ce qu’est Star Wars Miniatures donne une idée de ce en quoi consiste ce hobby, et pourquoi tant de fans se sont déjà laissés tenter par ce magnifique jeu extrêmement réussi, et passionnant dans tous ses aspects.

2. Les origines des jeux de figurines dans l’univers Star Wars
 
Dans nos sociétés modernes, on remarque un engouement pour les jeux de batailles stratégiques où s’affrontent plusieurs joueurs de façon conviviale et amicale, en atteste le nombre de clubs et associations qui sont créés sur ce thème. Cela concerne les jeux de plateau (ex : les univers Warhammer, et son homologue futuriste Warhammer 40000, ou encore celui de Confrontation…), jeux de rôle (ex : Star Wars Roleplaying Game bien sûr en D6 et D20, Stargate SG1, Dungeons and Dragons…), jeux de cartes (ex : Magic, et Star Wars TCG et CCG évidemment) et enfin les jeux de figurines comme SW Minis (ou Héroclix pour ne citer que le plus célèbre). Cette diversification de jeu de stratégie a donc relégué depuis bien longtemps le jeu de dame et d’échecs de nos grands-parents aux musées.

On voit donc bien que SW Minis n’a pas inventé le jeu de figurines, et même dans l’univers Star Wars celui-ci n’est pas le premier. En effet, au début des années 90 est sortie toute une gamme de figurines éditées par la société West End Games, qui disposait à cette époque de la licence Star Wars (celle-ci a fait faillite en 1998). Elle avait édité ces figurines pour jouer à son jeu de rôle (le fameux D6, si si). Contrairement au jeu actuel, les figurines étaient à peindre soi-même.

Figurines West End Game


Suite au rachat de la licence Star Wars Roleplaying Game par Wizards of the Coast en 1999, la firme sort en 2001, à l’image de West End Games, une gamme de 15 figurines comme accessoires de jeu pour son jeu de rôle, à peindre soi-même également. Une vague de 15 figurines supplémentaires était prévue, mais la production s’arrêta subitement. Ceci s’explique par le matériel constituant les figurines, le plomb, récemment prohibé dans de nombreux pays du fait de sa nature cancérigène. L’avenir du jeu de personnage dans l’univers Star Wars paraissait sérieusement compromis.

Ce n’était que mal connaître la firme américaine qui n’avait pas dit son dernier mot : celle-ci annonça courant 2004 la création d’une nouvelle gamme, dont les figurines aux nombres de 60 - en plastique mou cette fois ci - permettraient de représenter les personnages des joueurs de JdR. Mais Wizards décida également de créer, à partir des règles simplifiées du système D20 du JdR, un jeu à part entière, permettant de jouer de petites escarmouches rapides (environ une demi-heure / une heure) avec une dizaine de figurines. Les règles étant très accessibles, le fait que le jeu ne soit disponible qu’en version anglaise ne pose pas de véritable problème. Rassurez-vous, pour les plus anglophobes d’entre-nous, une traduction des règles est proposée dans les parties suivantes.
3. Star Wars Miniatures, pour qui ?
 
Après cette brève présentation du jeu, on peut se demander si celui-ci va nous convenir, si cela vaut le coup, etc… Les réponses à vos questions sont ici.

Tout d’abord, il faut savoir que l’investissement que représente le jeu n’est pas négligeable, et exige une excellente santé financière, il est donc à proscrire lorsque l’on a du mal à boucler ses fins de mois, ou lorsque l’on est sans revenu (oui je sais c’est dur). Mise en garde à part, ce jeu conviendra aux stratèges en herbe - Napoléon et autres Alexandre, tracez votre route, car vous pourriez être décontenancé par la simplicité du jeu - et/ou aux passionnés de l’univers Star Wars, mais aussi collectionneurs, amateurs de figurines de bonne qualité de la saga (car malgré quelques figurines ratées au niveau de la peinture, la qualité est nettement supérieure aux autres jeux du même genre, comme Héroclix par exemple). Enfin, il faut savoir que l’investissement est nettement moins conséquent lorsque l’on achète pour jouer, et donc que l’on recherche une dizaine de figurines précises, que lorsqu’on collectionne, où il faudra dépenser plus pour avoir les 60 figurines de chaque set, néanmoins le plaisir que procure la contemplation de toutes ces figurines exposées, ne vous fera pas regretter le prix qu’elles vous ont coûté.
4. Et sur SWU ?
 
Nous espérons que grâce à ce dossier, de nombreux joueurs - déjà adeptes ou non du JdR - se mettront à SW Minis et rejoindront la communauté SWU sur le forum !
Page suivante >>
Publicité