StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Avis] Le Mythe Star Wars. VII, VIII & IX par Thibaut Claudel
 
Le contrebandier Republ33k nous fait voyager dans l'ère Disney
24/11/2020

Tout d'abord remercions Thibaut Claudel et Third Editions pour l'ouvrage envoyé pour la critique !

Maintenant petit rappel :

Le Mythe Star Wars, VII VIII & IX, Disney et l’Héritage de George Lucas

Yoda avait tort. Il n’y a que des essais. Encore plus quand on rachète la plus grande des sagas de l’histoire du cinéma, pour la modique somme de quatre milliards de dollars. Le 30 octobre 2012, Disney s’offrait l’intégralité de Lucasfilm. Mais de toutes les lignes d’un contrat que l’on imagine massif, Star Wars était évidemment la plus importante.

Dès janvier 2013, l’ambition de Bob Iger, l’ancien président de The Walt Disney Company, se fait palpable. À n’en pas douter, l’entreprise inaugure ainsi l’un des plus gros chantiers de son histoire et des nouveaux longs-métrages qui resteront entourés de mystère malgré leur ampleur.

Qu’ils soient issus de la nouvelle trilogie, composée du Réveil de la Force, des Derniers Jedi et de L’Ascension de Skywalker, ou de cette fameuse collection de spin-off, aujourd’hui faite de Rogue One : A Star Wars Story et Solo : A Star Wars Story, ces films entretiennent une relation complexe avec les trois premières aventures signées par George Lucas, qui semblent former le mètre étalon de Disney pour sa propre interprétation de la saga.

Alors, comment Disney réinterprète-t-il la trilogie originale dans ses nouveaux films, séries et autres produits dérivés ? En cinq films et des centaines d’oeuvres en tout genre, l’entreprise s’est souvent limitée à la simple imitation. Mais elle a fini par trouver le courage de prolonger avec plus ou moins d’audace l’oeuvre originale, quitte à la réinventer, parfois radicalement. Et c’est ensemble que nous allons explorer les nouvelles histoires, les hybridations, voire les contradictions que Disney a pu créer en se frottant à l’oeuvre de George Lucas.

 

L'avis de Lain-Anksoo

Avant-Propos

Comment faire pour écrire un texte au sujet du premier livre de Thibaut Claudel : Le Mythe Star Wars, VII VIII & IX, Disney et l’Héritage de George Lucas ?

Beaucoup de points difficiles à mes yeux pour m’acquitter de cette tâche.

Le premier est que j’appréhende toujours ce genre de lecture. En effet on peut dire que ce livre rentre dans la case « analyse » or c’est typiquement le genre de livre qui, si son auteur choisit l’approche de la facilité, tombe trop vite dans l’ouvrage d’intention. J’entends par là que son auteur va choisir d’y développer son point de vue, qu’il va vouloir rendre parole d’évangile, citant exclusivement les faits qui lui donnent raison en nuançant le moins possible. Bien évidemment si le lecteur est de l’avis de l’écrivain c’est du petit lait pour lui puisque ça donnera de l’eau, que dis-je, un fleuve à son moulin ! Heureusement ce n’est pas le cas dans le présent ouvrage et je développerai un peu plus loin pourquoi.

Le deuxième point qui rend l’exercice de cette critique difficile est le titre de l’ouvrage : Le Mythe Star Wars, VII VIII & IX, Disney et l’Héritage de George Lucas.
Que veut faire ce livre ? Nous présenter le mythe de Star Wars ? Ah non, juste celui des épisode VII à IX ? Mais sous le prisme de l’Héritage de Lucas sous l’ère Disney ? Je dois dire que ça m’a un peu perdu, heureusement la quatrième de couverture est là.
Le plus dérangeant dans ce titre reste le « VII, VIII & IX » puisque finalement à peine plus de la moitié du livre en parle avant de passer aux spin-off, Univers Etendu et séries TV (entre autres). Cela étant dit la promesse de parler de tout ça en tant qu’héritage de George Lucas est respectée puisque que ce soit pour parler des films en tant que « soft reboot », réinterprétation de l’œuvre originelle de Lucas, ou pour parler des séries et de l’UE qui s’inspirent de tout ce qui a été fait avant le rachat, cet angle d’attaque reste présent tout le long de notre lecture.

Enfin il me reste un détail que je juge important de citer et qui influencera indubitablement sur mon avis. Je côtoie Thibaut depuis maintenant presque aussi longtemps que le rachat et je le considère comme un de mes amis. Je connais ses avis personnels sur l’ère Disney et je les sais assez proche des miens, par conséquent bien que je me veuille toujours objectif, un biais conscient ou inconscient sera toujours là.

Cela étant dit passons au cœur du sujet !

 

Avis ou Analyse ?

On commence avec le plus gros morceau, cet ouvrage est-il une analyse ou un avis de Thibaut Claudel sur l’ère Disney ? Je vous nuancerais bien mon argumentaire en décortiquant chaque point et en vous montrant si oui ou non il est pertinent avec des exemples concrets du livre, mais je n’ai pas vocation à écrire un livre sur son livre, ainsi permettez-moi directement de sauter à la conclusion : ni l’un ni l’autre et heureusement.

Le livre de Thibaut Claudel est davantage un journal de faits, une compilation de l’histoire de Star Wars depuis le rachat qu’un avis ou une analyse. Son but étant de nous présenter les faits de la manière la plus objective possible afin que nous lecteur nous forgions notre propre opinion.

On peut donc lire, avec une petite tasse de thé à nos côtés, les productions faciles ou plus souvent tumultueuses des films, leur réception et ce qui leur est reproché, ou au contraire ce qui a plu.

En même temps, pour chaque film, l’auteur rentre un peu plus dans l’analyse en parlant des inspirations, thèmes de l’œuvre et ce qu’elle veut raconter. Mais il est malin le Thibaut, il utilisera rarement ses mots, s’appuyant à 90% du temps sur ceux des équipes des films.
Là où on rentre un peu plus dans de l’analyse mais sous le spectre de l’héritage de Lucas, c’est quand il parlera du reste de l’Univers Star Wars, que soit l’UE ou les séries. En effet, ayant moins d’interviews d’auteurs de ces œuvres, Thibaut Claudel appuiera un peu moins les faits exposés de sources, tombant un peu plus dans le domaine de l’examen.

Cependant, jamais son livre ne tombera dans l’écueil de l’avis pur et simple. Même si par moment, si on est attentif, ça peut transparaitre. J’y viens.

 

Une objectivité par définition impossible

Il y a quelques années, j’avais parlé dans une critique que nos goûts découlent toujours de nos expériences de vie personnelles et quand bien même on se veut objectif, le subconscient rode toujours.

Avec Thibaut, on a débriefé les films ensemble à la sortie de nos séances presse ou même l’UE et les séries dans son podcast Outrider, je connais ses convictions profondes. Sachant cela, on peut lire entre les lignes et comprendre certaines choses.

Je ne le lui reproche aucunement, l’exercice auquel il se livre est infiniment plus compliqué que celui que je suis entrain de rédiger avec ma deuxième tasse de thé à mes côtés. Il utilisera donc souvent un procédé qui malheureusement m’a sauté aux yeux. Un procédé qu’on a tous, j’en suis sûr, utilisé à l’école : Thèse/Antithèse. Au début d’un chapitre sur une œuvre, prenons l’Episode IX par exemple, il va énoncer les mérites d’une décision. Par exemple, il va longuement nous expliquer pourquoi c’est intelligent d’avoir fait revenir Palpatine (Thèse). Ensuite dans un autre chapitre on va avoir droit à un long réquisitoire pour nous montrer pourquoi cette décision entraîne pléthore de problèmes dans le film, son histoire et surtout vis-à-vis de l’héritage de la saga (Antithèse). En revanche, point de Synthèse car souvenez-vous, maintenant que le lecteur a toutes les informations en sa possession, c’est à lui de se forger son avis.

Je dois dire que j’ai eu un peu de mal avec ce procédé, car si l’auteur avait juste exposé les faits sans vouloir mettre l’accent sur leurs avantages et leurs inconvénients, je n’aurais peut-être pas tiqué dessus. Là je dois dire que lire deux paragraphes aussi éloignés l’un de l’autre en termes d’appréciation, mais aussi proches l’un de l’autre dans le livre, donne un léger côté sournois.

 

Des faits, toujours des faits ?

Vous l’aurez compris, les goûts de l’auteur sont présents entre les lignes. Mais ce n’est pas grave car l’ensemble du livre s’appuie sur un grand nombre de faits qui sont pour 90% sourcés. Vous pouvez donc ,grâce à des notes de bas de page, retrouver les interviews des réalisateurs, scénaristes mais aussi les références des livres desquels Thibaut tire ses informations.

Ça reste l’intérêt majeur donc je vais le redire : c’est pour mon plus grand plaisir, car ça m’évite de devoir faire un contre-argumentaire. Ce livre n’est pas un parti pris, c’est l’histoire de l’ère Disney. Pas une histoire complète, une histoire sous le prisme de George Lucas et de la transposition de son héritage (ou pas) dans ces nouvelles œuvres.

Notons tout de même un pari osé de l'auteur quand ce dernier nous parle de Bo-Katan, Boba Fett et Ahsoka dans la série The Mandalorian, mais l'avenir semble recompenser cette prise d'initiative !

Bien sûr, personne n’est parfait, les plus attentifs d’entre vous noterons deux ou trois erreurs de dates, de chronologie ou de classifications des œuvres. Mais heureusement, rien qui ne remette en cause ses propos.

 

 

Vous l’aurez donc compris à travers cet avis, je vous encourage à lire le livre de Thibaut Claudel, non pas par impartialité mais surtout pour son travail de compilation sur la construction des œuvres sous l’ère Disney. Je sais déjà qu’à l’avenir, quand j’aurai besoin d’une source pour étayer un de mes propos, je prendrai son livre sur l’étagère pour retrouver telle ou telle interview de tel ou tel scénariste ou réalisateur.

En espérant un avenir pour Star Wars aussi radieux que celui qu’il nous décrit en fin d’ouvrage, bises sur le front Thibaut, et bon voyage à nous tous pour les années à venir !

(Une note sera présente dans la fiche du livre car on ne peut pas faire autrement, mais dites-vous bien qu’elle n’est qu’indicative, j’aurais souhaiter faire comme l’auteur et m’exempter de tout avis personnel).

 

On en parle sur le forum !

Parution : 24/11/2020
Source : Le Staff
Validé par : Lain-Anksoo
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 11/09/2020 - 15:32
    Oh que ça me plait, ça ! Chez le même éditeur, j'ai dévoré l'ouvrage consacré à Saint Seiya, donc j'ai hâte d'avoir celui-là entre les mains ! :oui:
  • 28/10/2020 - 13:00
    https://www.starwars-universe.com/actu- ... ities.html

    => J'ignorais qu'un tel livre existait ça a l'air interessant même si la mention de princesse/personnage féminin de Disney me semble des plus étrange et peut fait un peu peur sachant que la seule chose qui a un rapport avec Disney dans le livre me semble être Rebels.
  • 11/11/2020 - 17:52
    Voici la couv' exclusive de Le Mythe SW :love:

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... R-ix-.html
  • 24/11/2020 - 0:07
    Je viens de finir Le Mythe Star Wars. VII, VIII & IX et j'y ai pris pas mal de plaisir.

    Ca se lit tout seul et j'y ai appris des trucs intéressants sur les coulisses de Disney dans son rapport à la franchise.
    La réflexion sur les raisons de tel ou tel événement ou de tel ou tel choix de la direction et des créatifs est toujours argumentée et nuancée.

    Même chose sur les oeuvres elles-mêmes. Mêmes si, pour écouter depuis un moment Thibaut Claudel dans l'Outrider, et avant dans Wookileaks, je sais quels films il a aimés ou non et, si on le ressent forcément dans ses propos, son discours est nuancé et tente de rester le plus neutre et analytique possible.

    Bref je suis content de cette lecture et je m'y suis laissé prendre avec plaisir. A tel point que je l'ai terminé en numérique avant même d'avoir reçu mon exemplaire papier commandé jeudi (l'ebook est offert tout de suite pour l'achat de l'édition First Print). :transpire:

    Je mettrai ma critique sur la fiche du livre mais je laisse la primeur à Lain qui s'en chargera je pense ces jours-ci :).
  • 24/11/2020 - 20:48
    Molli a écrit:Je viens de finir Le Mythe Star Wars. VII, VIII & IX et j'y ai pris pas mal de plaisir.

    Ca se lit tout seul et j'y ai appris des trucs intéressants sur les coulisses de Disney dans son rapport à la franchise.
    La réflexion sur les raisons de tel ou tel événement ou de tel ou tel choix de la direction et des créatifs est toujours argumentée et nuancée.

    Même chose sur les oeuvres elles-mêmes. Mêmes si, pour écouter depuis un moment Thibaut Claudel dans l'Outrider, et avant dans Wookileaks, je sais quels films il a aimés ou non et, si on le ressent forcément dans ses propos, son discours est nuancé et tente de rester le plus neutre et analytique possible.

    Bref je suis content de cette lecture et je m'y suis laissé prendre avec plaisir. A tel point que je l'ai terminé en numérique avant même d'avoir reçu mon exemplaire papier commandé jeudi (l'ebook est offert tout de suite pour l'achat de l'édition First Print). :transpire:

    Je mettrai ma critique sur la fiche du livre mais je laisse la primeur à Lain qui s'en chargera je pense ces jours-ci :).


    Actuellement en train de l'écrire

    -- Edit (Mar 24 Nov 2020 - 20:48) :

    Et voici mon avis !

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... audel.html
  • 24/11/2020 - 21:17
    Lain-Anksoo a écrit:
    Et voici mon avis !

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... audel.html


    Merci Lain ! Attention à une fôte de frappe : « récompenser » et non « recompenser ».
  • 24/11/2020 - 21:21
    Je suis en train de le lire actuellement, quelques pages par soir, et c'est vraiment une lecture super agréable, vu que je suis l'actualité d'assez près depuis le rachat et que j'ai lu pas mal d'interview, les art of... je connais déjà pas mal du processus derrière ces nouveaux films, mais ça n'empêche pas que j'apprenne des choses, et puis le travail de compilation est fluide donc très agréable à lire, et ça fait du bien de pouvoir remettre certains évènements dans l'ordre :)

    Les prismes par lesquels sont analysés les films (en tous cas les VII et VIII) me semblent très pertinents, effectivement les avis de l'auteur transparaissent en sous texte mais la prise de recul me parait suffisante pour que chacun puisse s'y retrouver, quelque soit son avis sur la postlogie !

    J'ai hâte de retourner à ma lecture en tous cas :D
  • 25/11/2020 - 19:39
    La biographie d'Anthony Daniels franchement j'ai juste adoré la lire ! Incroyable tout ce qu'il a fait pendant ses 40 ans :)
  • 25/11/2020 - 20:21
    DarthMaulZBK a écrit:La biographie d'Anthony Daniels franchement j'ai juste adoré la lire ! Incroyable tout ce qu'il a fait pendant ses 40 ans :)

    Ahhhh, "Gold" News, il est sur ma table de chevet... j'attend de finir le RockyRama de Blade Runner, après, je l'attaque :D
  • 28/11/2020 - 11:36
    :D
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité