StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars Chronicles
  • Genre Beau Livre
  • Synopsis : Il s’agit d’un ouvrage qui peut être considéré comme essentiel voir indispensable pour le collectionneur avec plus de 2000 photos d’archives concernant les 3 films de la Trilogie à savoir les Episode IV, V et VI. On y trouve des tonnes de détails sur l’envers du décor comme les maquettes, les costumes ou encore les peintures sur verre.
  • Note du staff SWU
     (95 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (100 % - 1 commentaire)
     (95 %)
    Ce livre est indispensable pour les fans qui veulent tout savoir sur l’envers du décor avec un grand nombre de photos inédites sur l’aspect technique de ce qui fait la richesse de la Trilogie.

    Le livre, enfin je dirais plutôt le pavé est inséré dans un joli boîtier cartonné avec des découpes sur la face et une fenêtre qui se ferme grâce à un petit bouton aimanté. C’est la classe.

    La présentation est assez linéaire avec la succession des films dans l’ordre de leur sortie. Mais ce n’est pas tout, d’autres films ont aussi droit à quelques pages dont les 2 téléfilms sur les Ewoks et le fameux Star Wars Holiday. Les dessins animés avec les séries Droids et Ewoks, l’attraction Star Tour ainsi que quelques romans et comics de l’époque (1997) sont également présents.

    Evidemment, ce sont les 3 Episodes qui ont la part belle dans cet ouvrage. Chaque chapitre se conclut par une chronologie succincte de la fabrication de chaque film passant de la pré-production à la post-production.

    Pour chaque film, on suit à peu près la trame de l’histoire et on s’attarde sur un grand nombre de détails des différentes scènes avec de nombreuses images de maquettes, de dessins préparatoires contenant différents designs de costumes, d’aliens, de créatures, de vaisseaux ou de véhicules. On a aussi pas mal de photos des techniciens en plein travail sur des effets spéciaux comme le ‘stop motion’ ou la peinture sur verre qui donnent des résultats bluffant. Parfois, on suit l’évolution d'un élément entre le prototype et le produit final.

    Pour se donner une idée, les clients de la Cantine à Mos Eisley sont répertoriés sur 14 pages incluant les dessins d’aliens qui n’ont pas été retenus. On se rend compte du travail accompli pour des personnages que l'on voit une fraction de seconde à l’écran. Il en est de même pour la population bigarrée du Palais de Jabba sur plus de 16 pages. On peut être surpris que chaque personnage possède un nom.
    Les extraterrestres sont soit joués par des acteurs ou des membres de l’équipe du staff, ou, sont articulés par des mécanismes externes. On peut admirer les costumes sous plusieurs angles ainsi que les éventuels accessoires.

    Les modélistes vont trouver leur bonheur en voyant toutes ces maquettes à différentes échelles. Par exemple, dans l’Empire Contre Attaque, un des Destroyers Stellaires avait une longueur de 2.60m et une largeur 1.37m. C’est énorme, surtout quand on voit la minutie apportée aux détails et les matériaux installés à l’intérieur de la "bête".
    Je parle même pas du Millennium Falcon qui a été fabriqué sous diverses tailles selon les besoins du tournage. Et c'est pareil pour les quadripodes AT-AT, et tous les chasseurs et vaisseaux qui composent les flottes rebelles et impériales. Au fil des pages on se rend compte du travail d’orfèvre de toutes ces personnes ayant participé au projet Star Wars.
    Et que dire de la surface de l’Etoile de la Mort qui s’étale sur plusieurs mètres avec des morceaux de plastiques utilisés pour des maquettes d’avions ou de bateaux.

    Les effets spéciaux ne sont pas en reste avec les magnifiques peintures sur verre qui représentent un paysage ou une baie d’accostage d’un croiseur afin d’être incrustées dans l’image finale. La qualité de ces œuvres est indéniable. On nous montre aussi quelques effets pyrotechniques pour de futures explosions comme la destruction d’un chasseur ou la chute de l’Executor sur la Death Star II.

    Et pour finir, la cerise sur la gâteau avec quelques informations sur les scènes coupées au montage. Et à l’époque (1997), c’était très intéressant de lire ces quelques lignes. C'est ainsi qu'on découvre entre autres qu’un combat entre le Rancor et un dragon Krayt n’a finalement pas été utilisé dans le montage final et qu’un duel entre le droid assassin IG-88 et Boba Fett qui amenait Han Solo vers Tatooine a été abandonné.


    Il est à noter que cet ouvrage a été édité avant la sortie des Editions Spéciales. De ce fait, les éléments présentés ne concernent que la Trilogie dite Classique sans les modifications ultérieures sur les films.

    jedi-mich

SWU fan database
 

Statistiques globales

11 membres le possèdent (qui ?)
5 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité