StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Signature du Traité de Vontor
  • Acteurs

    Xim
    Kossak le Hutt
    D'we'mouk
    Barada M'bek
    Kl'ieutu Mutela

  • Situation chronologique
    An -25130
  • Durant l'ascendance de Xim le Despote en 25 100 BBY, plusieurs voies s'élevèrent dans l'ombre pour contrecarrer les plans du corsaire. Les premiers à fomenter une hypothétique resistance furent les Hutts, menés par Kossak, l'un des leaders de son empire. 
    Il fit appel aux nombreux peuples tombés officieusement sous le joug Hutt pour renverser cette potentielle menace qui pouvait à tout moment faire revivre à la galaxie un règne sanguinaire, semblable à celui de l'Empire Infini.

    Niktos, Klatooiniens et Vodrans furent convoqués à une assemblée, dans le but de rallier leurs forces à celle de Kossak.
    Un traité fut rédigé entre le Hutt et les trois autres représentants de leurs mondes, à savoir D'we'mouk le Nikto, Barada M'bek le Klatooinien, et Kl'ieutu Mutela le Vodran. Le texte comprenait trois points capitaux:
    -Les peuples Niktos, Klatooiniens et Vodrans deviendraient pour l'éternité des esclaves de l'Empire Hutt, et ce, à travers les ages.
    -Les forces de ces trois peuples devaient allégeance à Kossak et ses descendants, ce qui eut pour conséquence le rattachement de leurs armées à celle des Hutts.
    -En contrepartie, les Hutts s'engagèrent à protéger contre tout type d'ennemi ces trois mondes, afin de prouver leur bienveillance envers leurs alliés.

    Grâce à cette alliance, Kossak renversa Xim et ses troupes mécaniques après trois longues et épuisantes batailles qui se terminèrent d'ailleurs sur Vontor.

Univers
 
Cet événement ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Publicité