StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de The Shu-torun War, troisième arc du comics Darth Vader
 
[Critique] Y'a du mieux !
20/04/2016
Bonsoir, avec tout pile une semaine de retard, pour cause de Paris Comics Expo et d'événements IRL (in real life, pour les non geeks), voici enfin la critique du troisième arc (ou quatrième si on compte Vador Abattu) de la série Dark Vador : à savoir The Shu-torun War (La Guerre de Shu-torun). Bien évidement aucune date FR annoncée, mais il paraîtra dans les pages du magazines comics de Panini.

Petit rappel de la couverture et du synopsis :


Darth Vader (#16 à #19) - The Shu-torun War 




Le synopsis :

- La guerre sur Shu-Torun fait rage !
- Dark Vador réunira-t-il les Barons du Minerai ?
- Ou bien Cylo et ses guerriers montreront-ils à Vador comment les choses se passent ?



La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Scénario : bourrin ? 

Ceux qui voulaient moins de blabla dans une série Dark Vador seront servis ! Et j’avoue que même si je restais un des derniers défenseurs du scénario de Gillen, scénario compliqué, voire politique mêlant coup fourrés et trahisons, je dois avouer qu’avoir un arc explosif fait du bien.

En général quand je fais des critiques de cette série je dois relire l’arc en cours, une ou deux fois pour bien en saisir toutes les subtilités, là ce ne fut pas la peine !

On se retrouve donc sur la même planète que celle présente dans l'Annual, je félicite l’attention donnée à la continuité, pour découvrir Vador au cœur même d’une guerre ouverte. Ce qu’il y a de bien pour rester dans la lignée de la série et des arcs précédents (sauf le crossover Vador Abattu, mais ça on va tenter de l’oublier), c’est que Vador va finalement peu combattre sur le terrain et davantage mener ses troupes. On découvre donc un Vador tactique, plutôt que d'être une machine de combat.

Ceci ne l’empêche nullement de combattre, au contraire, mais il ne battra pas forcément contre ceux dont qu'on immagine !

Enfin, la hiérarchie et la politique jouent un rôle important car on garde le Vador intransigeant dans cet arc, mais qui n'hésitera pas quand une décision se représente, à changer sa manière de la gérer au vu d’événements passés. Notre Vador grandit ! De même, l’aspect machination est toujours très présent, machination politique au sein de la planète (c’est le sujet principal de l’arc) mais surtout au sein de l’Empire ! L’intrigue avance donc beaucoup et Vador abat ses cartes… au risque de se faire piéger comme le témoignera peut être la suite, au vu du twist final !

On regrettera cependant une trop grande rapidité dans la résolution des combats et une fin qui est tellement à suivre que pour moi l’arc n’est pas fini… 

40/50

 

Dessins : du progrès ! 

Et bien Larroca ! Quand tu veux tu peux !

Un des talents de Larroca, c’est de dessiner de la machinerie et des véhicules, heureusement qu’on se trouve sur une planète minière alors ! Toute la technologie est bien réalisée, on le sent à l’aise de pouvoir dessiner un grand nombre de décors technologiques et surtout des cavernes et de la roche en fusion. Ce qui nous donne aussi de magnifiques combats chaud bouillants et d’envergure !

Je pense qu’en fait, il a un problème avec le ciel, car toute l’intrigue se passant sous terre, on assiste à un résultat plutôt satisfaisant.

Larroca arrive toujours à se débrouiller avec les armures, Vador toujours impeccable et même flippant par moment grâce à l’ambiance souterraine glauque. Par contre, ça coince encore pour ce qui est des proportions des stromtroopers qui paraissent toujours aussi plats et difformes. 

Enfin, un dernier bon point même si c’est à relativiser : il s’est appliqué sur certains visages qui étaient sincèrement bien réalisés et attrayants.

A côté de ça, on en a toujours un grand nombre qui ressemblent à des tubercules (pour ne pas dire patates sinon les autres tubercules seront jaloux). 

30/50 

Un scénario à la fois recherché et explosif, un Larroca qui s’applique : tout ça nous donne un arc qui remonte le niveau de la série !

 

Les plus :

Le cadre : une planète volcanique
Une bonne intrigue sur deux fronts
Salvador Larroca donne tout ce qu’il a !

Les moins :

Toujours trop rapide
Toujours des problèmes de perspective, et de proportion aux dessins
Certains visages franchement pas jojo …

Note : 70%


On en parle toujours sur le forum !
Parution : 20/04/2016
Source : Le Staff
Validé par : Lain-Anksoo
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité