StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les Champions de la Force
  • Titre original Champions of the Force
  • Genre Roman
  • Série L'Académie Jedi (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période +11 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Kevin J. Anderson
  • Couverture John Alvin
  • Traducteur(s) Gilles Dupreux
  • Synopsis : Suspendu entre la vie et la mort, le corps de Luke Skywalker repose à l'Académie Jedi. Mais son esprit vit encore et lutte désespérément contre celui d’Exar Kun, l’antique Seigneur Noir des Sith, qui a déjà perverti le jeune Kyp Durron. Le jeune garçon parcourt la galaxie à bord du Broyeur de Soleil et fait justice lui-même, ivre de haine et de pouvoir. Yan Solo pense avoir une chance de stopper la croisade de son protégé ; après tout, il est celui qui l’a fait évader d’une terrible prison. Sur Yavin IV, les apprentis esseulés de Luke sont au bord du désespoir, effondrés par ces deux tragédies. Pourtant la solution à ces problèmes est évidente : il faut s’unir et faire front au Côté Obscur. Agir en Jedi, tout simplement, comme l’aurait fait leur maître.
  • Note du staff SWU
     (75 % - 5 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 10 commentaires)
     (70 %)
    I- L'amirale Daala : histoire d'une ratée
    Pour bien comprendre, reprenons tout depuis le début : dans La Quête des Jedi, on apprend que l'amirale Daala possède 4 superdestroyers, un prototype d'Etoile Noire, le Broyeur de Soleil (capable de détruire des galaxies) ainsi qu'un complexe technologique impérial hyperdéveloppé.
    De plus, l'amirale Daala est restée plus de 10 ans coupée de la galaxie avec rien d'autre à faire que jouer aux vibro-dominos ou élaborer une stratégie capable de rendre l'Empire invincible.
    Seulement voilà, malgré tout cet arsenal, l'amirale Daala est la plus grande perdante que l'Empire ait jamais porté. Elle n'a gagné AUCUNE bataille et ne fait pas plus peur à l'Alliance qu'un Jawa enchaîné ;)
    Alors, il faudrait demander à l'auteur quel est l'intérêt d'amener un amiral de l'Empire avec un tel potentiel si c'est juste pour faire de la figuration ?


    II- Luke vraiment mal en point
    Mis KO par Exar Kun dans Sombre disciple, Luke est défendu par ses élèves et même par son neveu Jacen (2 ans), qui maîtrise déjà le sabre laser alors pourquoi un entraînement Jedi ? Même si c'est Luke qui est sensé diriger les mouvements de Jacen, le gamin arrive quand même à recevoir les messages télépathiques de son oncle et à faire guider ses gestes par Luke inanimé !


    III- Une trilogie presque Junior
    Cette trilogie nous rappelle trop les livres Junior : en effet, à part les héros traditionnels, le véritable centre de la série est Kyp Durron, un adolescent.
    La plupart des héros sont au bord de la mort mais finalement les personnages principaux s'en sortent tous.
    Les seules morts marquantes sont celles de personnages secondaires. Presque toutes les victimes de Kyp sont souvent des civils mais des Impériaux donc pas vraiment innocents.
    En résumé, beaucoup de menaces mais aucune n'a vraiment blessé la Nouvelle République. Il fallait bien que le bilan reste positif avec la création de l'Académie Jedi.

    + Les plus

    - Luke en retrait pour la première fois
    - Les MT-AT, redoutables octopodes impériaux
    - La nouvelle génération de Chevaliers Jedi

    - Les moins

    - DAALA !!!
    - Jacen, 2 ans et déjà toutes ses dents ;)
  • 03/05/2002
     (85 %)
    Daala se plante tout le temps et on finit par se demander si l'auteur n'est pas mysogine là (nan j'déconne).
    De son coté Kyp perd la boule et ça chauffe grave pour la galaxie. Tout est là pour nous faire un troisième opus qui se finit plus vite qu'il ne s'achète. Ouah. Que la Force soit avec Eux
  • 03/05/2002
     (70 %)
    Je trouve que le dernier volume est légèrement bâclé. L’histoire d’Exar Kun finit trop tôt même si elle se termine correctement. Mais j’aurai préféré pour une trilogie du nom de l’Académie Jedi qu’on y voit plus les Jedi justement, et que l’intrique de la gueule et des super-armes passent au second plan.
    A part cela, Les champions de la Force et cette saga dans son ensemble offre un bon moment de littérature même si le style d’Anderson est bien inférieur à celui d’un Zahn ou d’un Stackpole (comment çà je me répète ? ;-)) Une fois qu’on à goûter à ces deux auteurs on devient forcement exigeant !
  • 28/08/2012
     (80 %)
    Le troisième tome est largement à la hauteur des deux précédents et la conclusion est au niveau de l\'œuvre! On est ravi du sort des protagonistes qui nous est narré dans un style égal aux deux premiers tomes, du bon boulot qui nous fait apprécier cette période de l\'histoire riche en évènements.
  • 02/10/2014
     (70 %)  •  Langue : VF
    Kyp Durron a sombré dans le Côté Obscur et s'est lancé dans une guerre personnelle contre l'Empire, avec le Broyeur de Soleil en guise d'arme secrète. Au passage, aveuglé par l'influence de l'antique Seigneur Sith Exar Kun, il a fait sombrer Luke Skywalker dans le coma, laissant les autres aspirants Jedi seuls face aux machinations de Kun, à moins qu'ils ne puissent compter sur des renforts inattendus car âgés de seulement deux ans ? Dans le même temps, l'Empire se lance à la recherche du petit Anakin Solo sur Anoth, tandis que Tol Sivron et les autres ingénieurs du Complexe de la Gueule embarquent à bord d'un prototype d’Étoile Noire...

    Kevin J. Anderson a beaucoup de choses à prouver lorsqu'on entame la lecture de cet ultime volet de l'Académie Jedi. Les deux premiers romans étaient trop rapides, ne s'attardant pas assez sur les événements ou leurs conclusions, conduisant comme par hasard les bons personnages aux bons endroits aux bons moments. Si "Les Champions de la Force" présentent quelques facilités scénaristiques, le niveau est d'emblée plus haut. Ce qui fait qu'on se dit que, finalement, on a (peut-être) bien fait de lire deux romans moyens pour un final réussi.

    Laissons de côté l'Amirale Daala, qui continue à enchaîner les défaites à une vitesse dépassant l'entendement (à se demander, vraiment, à quoi a servi le personnage, et si l'auteur n'aurait pas été plus inspiré en changeant ses plans dans le premier tome...) pour nous concentrer sur les véritables adversaires de ce tome : l'ambassadeur Furgan, l'ingénieur Sivron et Exar Kun. Tous trois dans un registre très différent, chacun tire son épingle du jeu, avec une mention spéciale pour les ingénieurs de la Gueule, dont il est hilarant de lire les discussions (même si c'est très cliché, difficile d'imaginer sérieusement que de tels incompétents puissent demeurer aux commandes de l’Étoile Noire).

    Exar Kun est vaincu assez rapidement, mais ça ne pose pas de réel problème à la lecture, d'autant plus que la méthode employée est convaincante et permet de valoriser les aspirants Jedi de Luke. Très bon point, donc, même si le combat au sabre-laser impliquant Jacen et Jaina aurait pu (du?) être évité...

    Finalement, il y a un phénomène assez semblable à la lecture de "La Quête des Jedi" : arrivé à la moitié du tome, l'auteur balaye son plan de travail et change les règles du jeu. On aurait pu imaginer que Luke ne sortirait du coma qu'à la fin du roman, ça n'est pas le cas, on aurait pu se dire que Furgan et/ou Kun tiendraient jusqu'à la fin du roman, ça n'est pas le cas. Pour dire, on retourne même sur Kessel, et on à nouveau droit à Moruth Doole dans une sous-intrigue qui tente désespérément d'intégrer Lando Calrissian à tout ce mic-mac, sans pour autant y réussir totalement.

    Kevin J. Anderson termine donc sur une note positive, mais il n'empêche qu'on aurait pu s'attendre à une mise en valeur plus important des Jedi et de l'Académie dans une trilogie qui porte ce nom. Ici, la vedette est bien Kyp Durron, ce qui est un peu dommage même si le personnage demeure intéressant.

    Note : 70 %
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

132 membres le possèdent (qui ?)
101 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité