StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de Star Wars #7
 
[Critique] Un one-shot !
30/07/2015

Hier est sorti la septième issue de la série Star Wars (2015).
Cette issue est un one-shot, c'est à dire qu'à elle seule elle nous raconte une histoire complète. En effet, suite à la fin de l'arc précédent, Luke a trouvé le journal de Ben Kenobi, l'histoire de cette issue est donc tirée de ce journal... et il pourrait y en avoir d'autres dans le futur !

Après un petit rappel de la couverture et du synopsis je ne vous livrerai pas une, ni deux, MAIS trois critiques de la part du Staff SWU !


Star Wars (2015) #7 : From the Journals of Old Ben Kenobi: "The Last of His Breed" 

 




Le synopsis :
- Un conte unique et exclusif de Ben Kenobi.
- L'injustice règne sur Tatooine causée par les actions effrénées de quelques uns des pires malandrins.
- Ben risquera-t-il de se révéler pour faire ce qui est juste ?



Critique sans spoiler de Lain-Anksoo



I Dessins

Alors tout d'abord, bonjour à Simone Bianchi sur Star Wars. Je dois dire que j'ai été séduit par plusieurs scènes et moins par d'autres. En général, les auteurs qui ont un style très statique, à la Cassaday, sans grand dynamisme, sont doués pour faire des décors et surtout, ce qui nous intéresse dans Star Wars, des véhicules. Je dis ça car Bianchi n'a pas un style statique, on lit le mouvement dans ses dessins… et pourtant les décors et les speeders sont pour moi excellemment bien réalisés.

Donc à mon avis, Bianchi a plusieurs fusils sur son épaule. De même, je trouve son style assez proche de certains artistes de l'époque Legends grâce à ça et de par mes lectures précédentes, j'étais dans l'ambiance, c'est parfait !

Bianchi est très doué pour dessiner des personnages de près. Il fait des dessins très travaillés, très détaillés dès qu'on a un gros plan ou une vision globale, entière d'un personnage.

Mais, il y a toujours un mais, dès qu'il doit placer une personne dans l'arrière plan, ou tout simplement s'il y a un personnage dans le lointain ou dans un plan large, celui-ci correspond tout au plus à une tache flou. Ça m'a très déçu car en effet en général pour les auteurs c'est le dessin "zoom" qui est dur à faire (coucou Larroca) mais là il est maîtrisé, alors pourquoi ne pas s'appliquer autant pour le reste ?

C'était presque ça, d'autant plus que j'adore ce style "brouillon" aux contours abondants, et aux couleurs dégradés… dommage.


II Scénario

Alors je ne vais pas en parler pendant dix pages, c'est court, trop court. En effet il aurait fallu, pour un one-shot, une version augmentée. Là ça fait que l'histoire tient en vingt pages, mais elle reste trop anecdotique et surtout use de ficelles un peu trop grosses.

En effet, il aurait été plus intéressant de faire réagir Kenobi à la situation de crise de Tatooine sans faire intervenir Luke. Ses états d'âme auraient été plus intéressants s'il hésitait à intervenir pour un autre enfant… mais avec Luke la question ne se pose même pas.

Après, toutes les allusions à Luke et les projets qu'avait Ben pour lui sont un très bon point. C'est intéressant de voir ce qu'il avait en tête quand il a atterri sur la planète aux deux soleils à la fin de l'Episode III, même si à terme il ne mènera pas ses projets à bien...

Dans le genre ficelles trop grosses, à part Luke, on a aussi une certaine scène pendant laquelle les pouvoirs de Ben auraient vraiment du être démasqués, mais personne ne semble noter l'évidence.

Finalement le gros problème actuel qu'on retrouve pour ainsi dire partout, en roman ou comics : une résolution trop facile/rapide. Plus personne ne prend le temps de conclure ou de trouver des explications plausibles, c'est une déception que j'ai eu pour l'instant avec toutes les œuvres du nouveau canon, sauf le premier arc de Darth Vader

Les plus :
- Dessins détaillés
- Les projets avortés de Ben

Les moins : 
- Les dessins de loin 
- Trop court, trop facile

Note : 75%

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Critique sans spoiler de 7esk



I Scénario

Petit rappel dans cette critique : ce numéro 7 de la série Star Wars est un one-shot, c'est-à-dire une histoire qui se suffit à elle-même et qui ne fait pas partie d'un arc en particulier. Toujours écrit par Aaron. Bon, là en l'occurrence ce n'est pas un "pur" one-shot puisqu'il fait partie des histoires que Ben a écrites dans son livre qui a été trouvé par Luke Skywalker dans les numéros précédents. Cependant ce numéro 7 fait bien le boulot en tant que comics de "pause", puisqu'on a le droit à une histoire avec Obi-Wan en personnage principal. L'histoire se déroule quelques années après l'ordre 66 et Obi-Wan doit s'occuper de brigands travaillant pour Jabba et volant les fermiers. Bon, rien d'exceptionnel dans le scénario mais c'est plaisant et léger, simple à lire. J'ai même trouvé le fond intéressant, avec Obi-Wan qui doute, qui se pose des questions, et qui, finalement, retrouve la foi après s'être rappelé la raison de sa présence sur Tatooine.

II Dessin

Petit nouveau qui tient le crayon pour ce numéro 7 : Simone Bianchi. C'est un style assez particulier mais qui m'a plu. Les scènes d'actions sont pas évidentes à comprendre (j'ai buggé sur 2 cases notamment) mais globalement c'est un style qui colle vraiment bien à ce numéro 7. Mais uniquement ce numéro. La pauvreté des détails sur certaines cases colle bien (que ce soit le décor de Tatooine ou les fermiers et les voleurs) avec l'esprit désertique et pauvre de la planète. 


III Conclusion

Un numéro sympathique, agréable, avec ce retour en arrière et surtout avec Obi-Wan en personnage principal ! Finalement, j'ai hâte de lire d'autres aventures du livre que notre cher Luke a récupéré !

Note : 70%

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Critique sans spoiler de Dark Stratis 23



I L’histoire

Depuis Janvier 2015, Marvel publie régulièrement un numéro de la série sobrement intitulée Star Wars. Cette semaine est donc sorti Star Wars #7 (le comic, pas le film !). Le premier arc narratif s’étant achevé en juin, le suivant débutera en août. Ce septième numéro est un « one-shot » c'est-à-dire une histoire indépendante de la série et qui se déroule en un seul numéro. Mais alors ? Qu’est ce que ce Star Wars #7 raconte ? Si vous avez jeté un œil à la couverture (et vous l’avez fait, n’est-ce pas ?), on peut facilement deviner l’histoire : en deux mots : Obi-Wan et Tatooine. Là vous allez me demander ce que fabrique Obi-Wan alors que cette série de comics se déroule après la bataille de Yavin ? 
A la fin du dernier numéro, Luke se rend sur Tatooine, dans la maison du vieux Ben, et découvre un ancien journal ayant appartenu au Jedi. On a donc ici une petite aventure d’Obi-Wan du temps où il vivait sur Tatooine. C’est difficile de juger une histoire qui ne se déroule qu’en 20 pages : pas facile de faire un scénario bien creusé ! Sans être exceptionnellement originale, l’histoire n’est pas sans rappeler certains comics de l’Univers Étendu legends où Ben veille en secret sur Luke, le protège, tout en continuant sa vie au milieu des dunes de la planète… Et ça fait plaisir de voir ces idées reprises de manière officielle. Cette fois, Ben doit affronter les pires crapules de Tatooine qui harcèlent les pauvres fermiers. Même si ce comic n’est pas indispensable, il a le mérite de marquer une petite pause agréable dans la trame de la série principale en nous faisant découvrir une partie du passé d’Obi-Wan.

II Les dessins

Autre chose essentielle dans un comic : les dessins. Parfois c’est l’élément qui fâche, d’autre fois ils rattrapent une histoire médiocre. Ici les dessins sont sympathiques, l’ambiance de Tatooine et la pauvreté qui y règne sont plutôt bien retranscrites. Là encore les dessins ont le mérite de changer un peu par rapport aux 6 premiers numéros. J’ai quand même eu parfois du mal avec la tête d’Obi-Wan et surtout celle de Luke (ce qu’il est moche dans ce comic !). Il y a aussi une case où j’ai bien rigolé : Luke qui est encore un jeune garçon et qui est presque aussi grand que la maison !

III Conclusion

Une petite pause non indispensable dans la série Star Wars mais agréable et sympathique. Les dessins apportent un peu de nouveauté et l’histoire, sans être originale, permet de voir un peu la vie de notre cher Jedi dans l’Univers officiel. J’espère que d’autres one-shots du même style se feront par la suite. La dernière planche permet le raccord avec la série, Luke a achevé sa lecture et part pour de nouvelles aventures ! 

Note : 75%



Voilà, ça fait déjà beaucoup !
Donc je vous invite à donner votre avis par ici sur ce one-shot, et à en parler sur le forum par là !

Parution : 30/07/2015
Source : Le Staff !
Validé par : Lain-Anksoo
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 30/07/2015 - 20:17
    et voilà !
    http://www.starwars-universe.com/actu-11184-critique-de-star-wars-r7.html

    vous pouvez mettre une critique pour une seule issue là je vous autorise :P

    hésitez pas à la poster dans la fiche du comics :wink:
  • 30/07/2015 - 20:24
    Par contre le placement chronologique en 5 BBY, je sais pas qu'est-ce qu'ils ont fumé, mais je suis vraiment pas d'accord :non:
    C'est flagrant que Luke n'a pas 14 ans, et que Obi n'en a pas 53 ! Non pour moi, ce serait plus aux alentours de 10 BBY :neutre:
  • 30/07/2015 - 20:31
    Pourtant vos, c'est ce qui avait été annoncé :D
    Mais je suis bien d'accord avec ta remarque ceci dit...
  • 31/07/2015 - 2:11
    Il aurait peut-être fallu un arc, parce que là il n'y a pas d'enjeu, les cinq sous-fifres n'ont aucune chance contre Obi-Wan... ça manque de piquant cette histoire. Mais bon c'est joli et ça se laisse lire, comme les précédents.
  • 31/07/2015 - 10:30
    Même l'éditeur en chef de chez Marvel qui s'occupe des comics SW est pas d'accord avec le 5 BBY :transpire:

    https://twitter.com/cracksh0t/status/626888339249991680

    Je pense que ça devrait être rectifié bientôt...
  • 31/07/2015 - 12:47
    bien :oui:
  • 12/08/2015 - 15:43
    Star Wars #7 est une parenthèse plaisante avec en vedette Obi-Wan Kenobi durant son exil sur la planète Tatooine. J'ai beaucoup aimée ce récit qui est certes simple et classique, mais efficace et permet de souffler après les évènements de l'arc précédent. D'ailleurs j'espère qu'entre chaque arc majeur, Jason Aaron nous proposera un récit de ce type, que ce soit du journal de Benou bien d'un autre type. C'est un récit qui se déroule durant une période de sécheresse sur la planète désertique... non pas sourire ^^. Le problème c'est que tout le monde ne supporte pas cette sécheresse de la même manière et comme on le sait, cette planète abrite des criminels et notamment les sbires de Jabba qui eux, ne le supportent pas du tout.
    Ici Ben tente d'être anonyme alors qu'il fut assez célèbre si je peux employer ce terme durant la guerre et c'est plaisant de le voir dans cette situation et sur une planète que j'affectionne. La situation est quand même assez sombre vu que nous sommes en pleine période Impériale. Pour aggraver les choses, les hommes de main de Jabba pensent que leurs besoins sont plus importants que ceux des autres habitants de la planète et vu que les agriculteurs d''humidité ne peuvent pas faire grand chose pour changer les choses. J'aime beaucoup l'introduction du récit, c'est assez classique, mais elle met bien en situation et on peut dire que notre héros souffre de sa situation comme de la chaleur et les problèmes de la planète ne vont arranger les siens.

    Il y a une chose que j'apprécie dans le récit et qui je pense permet de situer à peu près la période ou se déroule le récit, c'est le fait que Obi-Wan mentionne son ancien maître, Qui-Gon Jinn,il le fait à quelques reprises durant le numéro et contrairement à Luke dans ESB et ROTJ, il n'y a pas de réponse, ce qui montre que Ben ne maitrise pas encore les connaissances que Yoda lui a inculqué durant le trajet entre Coruscant et Dagobah. J'aime beaucoup en tout cas les pensées/paroles ou on sent la frustration du personnage, le fait qu'il ne fut pas préparé par son maitre à certaines situations. On a limite l'impression de retrouver le padawan et moi j'aime cette situation plus que plaisante. L'apprentissage de Ben sera long je pense et je parie que Ben au moment de sa mort dans ANH était en plein pari, à savoir si oui ou non il ne pourrait faire qu'un avec la Force ou non, bref c'était plus qu'un sacrifice. J'aime beaucoup le fait en tout cas que Qui-Gon, enfin son fantôme ne soit présent dans le récit, c'est frustrant et amusant en même temps, amusant car comme je viens de l'écrire, on ne dirait pas que Ben est un maitre, mais encore un simple padawan et c'est intéressant comme approche.
    Je pense que Luke n'a pas plus d'une dizaine d'années à cette époque.
    J'aime beaucoup la manière d'agir deBen dans le récit, il utilise la Force sans que ses adversaires ne l'apprennent et c'est vraiment un bon point, de ce côté là le scénariste fait un excellent travail et on peut dire que c'est vraiment plaisant à voir, même dans les dessins c'est excellent. Luke ressemble vraiment à son père et Ben le constate de plus en plus. Cette mission est à la fois plaisante et énervante pour le personnage, on voit vraiment que le fait de ne rien faire justement le bloque, c'est un homme d'action. Certes il préfère le calme, la paix, mais la vie qu'il mène depuis de nombreuses années est quelque chose de très mouvementée et donc ici c'est un peu l'inverse. Il est loin de l'action et peut avoir le calme qu'il désire sauf qu'il se rend compte depuis des années que cette vie n'est pas satisfaisante et pourtant il est contraint de surveiller le jeune Luke, c'est son rôle. J'aime beaucoup le fait que ce récit vient d'un journal et j'espère que ce retour sera régulier dans les pages de la revue. J'aime bien d'ailleurs l'idée que les crédits du récit et donc du journal soient en Aurebesh, c'est simple, mais ça permet d'être encore plus ancré dans le récit.

    Les dessins ne sont pas mauvais même si je ne suis pas fan du dessinateur et que par moment je trouve les traits de l'auteur vraiment étranges et donnant au tout une apparence vraiment étranges, la colorisation n'arrangeant rien. Après ça reste vivant et ce n'est pas statique, donc on fait avec.
    Je suis impatiente de lire le prochain numéro en tout cas.
  • 13/08/2015 - 17:45
    Preview du #8 :

    Spoiler: Afficher
    Image

    Image

    Image
  • 13/08/2015 - 17:54
    Donc Immonen c'est ça ?
    La première double planche, très bien, ça claque :oui:
    Mais je me fais taper si je trouve que Han et Leia sont affreux sur la page 3 ?
  • 13/08/2015 - 17:56
    en gros plan ça passe mais de loin c'est bof bof han et leia oui
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité