StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Rebellion
  • Genre Stratégie
  • Année de sortie 1998
  • Année et période 0 (Empire)
  • Plate-forme(s) PC
  • LucasArts sort ici son premier RTS dans l’univers Star Wars sur PC. Star Wars Rébellion est un jeu de domination et d’expansion Galactique dans lequel les joueurs devront user de leur meilleure stratégie pour contrôler la Galaxie toute entière. Des décisions considérables, des administrations de ressources dans un environnement en temps réel et trois niveaux de difficultés vont mettre à l’épreuve les ardeurs stratégiques des joueurs.
  • Note du staff SWU
     (70 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (91 % - 5 commentaires)

Introduction

LucasArts sort ici son premier RTS dans l’univers Star Wars sur PC. Star Wars Rébellion est un jeu de domination et d’expansion Galactique dans lequel les joueurs devront user de leur meilleure stratégie pour contrôler la Galaxie toute entière. Des décisions considérables, des administrations de ressources dans un environnement en temps réel et trois niveaux de difficultés vont mettre à l’épreuve les ardeurs stratégiques des joueurs

Configuration Minimale

Windows 95/98
Processeur 266 Mhz 100% compatible Windows 95/98 et direct X
64 Mo de RAM
Carte graphique 8 Mo
Carte son 16 bits
Lecteur de Cd-rom 4x, Direct X 7.oa

Mode multijoueur : réseau local : 2 à 4 joueurs ; connexion modem : 2 joueur. Modem 28.2 kbps, câble Null requis.

Le jeu, l'histoire et l'environnement

Le jeu propose deux types de parties avec à chaque fois, le choix d’une galaxie petite, moyenne ou grande. La prise du QG consiste à prendre Coruscant pour les Rebelles et à trouver le QG des Rebelles pour les Impériaux. La partie normale consiste à faire la même chose mais à capturer les membres adverses les plus importants et à protéger les vôtres. Le jeu se passe pendant la guerre opposant les forces de l’Empire Galactique à la Rébellion. Pour être plus précis, après la destruction de la première Etoile Noire puisque les Rebelles ont d'ores et déjà une base sur Yavin et le Grand Moff Tarkin n’est pas présent. On retrouve dans ce jeu pas moins de 55 personnages présents dans la Trilogie et dans l’Univers Etendu tels que Luke Skywalker, Pellaeon, Bevel Lemelisk, Carlist Rieekan, Amiral Thrawn, Daala, l’Empereur Palpatine et bien d’autres encore.
On peut utiliser chacun de ces personnages et les envoyer en missions telles que le sabotage d’installations adverses, l’espionnage, l’assassinat, l’enlèvement, la libération, la diplomatie, la répression d’insurrection... On peut envoyer certains personnages tels que Bevel Lemelisk et Wedge Antilles en mission de recherche en développement Naval, on peut en envoyer d’autre vers des missions de recherche en développements de constructions et d’unités...

La galaxie proposée compte plus de 200 mondes à explorer de fond en comble. Les planètes et les systèmes ont été placés en respectant l’Univers Entendu, le contraire aurait été étonnant, mais il est bien de le préciser. Le jeu laisse aussi soin au joueur de gérer ses constructions, c'est-à-dire de construire sur des planètes des chantiers, des camps d’entraînements, des chantiers navals, des boucliers planétaires et même des Etoiles Noires et des canons de défense. Les garnisons peuvent être gérées par le joueur mais aussi par l’ordinateur, ou plutôt le droïde qui vous assiste.

On peut contrôler des Stormtroopers, des Noghris, des Calamariens, des Wookiees et même des Bothans. Les chantiers navals permettent de construire des chasseurs et des vaisseaux lourds allant du TIE à l’Etoile Noire, en passant par le croiseur lourd Mon Calamari ou le chasseur B-Wing.

Note : Au cours d’une partie, les missions de recherche en développements vous offriront la possibilité d’utiliser de nouveaux vaisseaux, de nouvelles garnisons et des bâtiments de construction plus développés. Une énorme encyclopédie regroupe toutes les informations sur tous les éléments pré-cités avec une image pour chaque élément.

La technique

Les thèmes originaux de John Williams rythment l’action des combats et de l’interface. Les bruitages des tirs et des explosions sont très réalistes, en fermant les yeux, on s’y croirait. Lorsque l’on donne une mission à un personnage principal de la Trilogie, une petite phrase accompagne son départ et les voix sont vraiment bien faites. On n'a pas droit au « ptiou ptiou » présents dans Force Commander mais à de vrais bruits de lasers et ça c’est un bon point pour un jeu bénéficiant malheureusement de graphismes pas à la hauteur.

Les combats

Les combats ont seulement lieu lorsque une flotte adverse se rend sur une planète ennemie sur laquelle il y a des chasseurs ou une flotte, ou bien si elle est occupée par vos soins. Lorsqu’une telle situation se présente, vous pouvez soit : fuir la planète et perdre le combat, simuler la bataille, ou encore faire la bataille normalement.

Si vous choisissez la troisième option, une vue en 3D de la planète se mettra en place et ensuite libre à vous d’employer les tactiques adéquates afin de réduire la flotte adverse en poussière ou bien de fuir si vous sentez que le combat est en votre défaveur. Les proportions des vaisseaux les uns par rapports aux autres et par rapport aux planètes sont très bien respectées. Cela dit, les combats offrent un autre jeu dans le jeu.

Le mode multijoueur

Le mode multijoueur est trait pour trait similaire au mode solo. Il propose le même type de parties et les mêmes possibilités, ce qui change, c’est que l’on joue à deux en un contre un sur Internet. Et en réseau local jusqu'à quatre joueur.

Conclusion

Star Wars Rébellion est le premier RTS Star Wars fait par LucasArts et quel jeu ! En dehors de graphismes un peu faibles, l’univers est enivrant et grâce à la musique on s’immerge totalement dans le jeu et on ne peut s’arrêter de jouer tant qu’on n’a pas anéanti son ennemi. L’intelligence Artificielle est très bien gérée et ne commet aucune erreur et battre l’ordinateur en mode difficile doit être une prouesse dont peu peuvent se vanter. Bref ce jeu est très bon pour tout amateur de jeu de stratégie en temps réel bien qu’un peu long pour finir une partie.

Bréjé Olalé.
Rebellion
Plate-forme :  PC

Points positifs

  • Immersion totale dans le jeu
  • Respect de la Trilogie et de l’Univers Etendu
  • Très bonne bande sonore
  • Difficulté toujours présente

Points négatifs

  • Graphismes pas très bons
  • Parties interminables
Note :
(70 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

48 membres le possèdent (qui ?)
38 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité