StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
The Old Republic : Knights of the Fallen Empire
  • Genre Jeu de rôle
  • Série The Old Republic
  • Année de sortie 2015
  • Année et période -3637 à -3632 (Ancienne République)
  • Plate-forme(s) PC
  • Troisième extension dédiée à l'histoire de The Old Republic. Devenz l'Etranger, dernier espoir d'une galaxie écrasée sous le joug de l'Empire Eternel, surgi d'on ne sait où...
  • Note du staff SWU
     (80 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (70 % - 1 commentaire)

Introduction

Vous n'êtes pas sans savoir que le jeu Star Wars The Old Republic a vu sortir sa troisième extension scénaristique : Knights of the Fallen Empire (les Chevaliers de l'Empire Déchu). Axée sur une nouvelle histoire pour nos personnages elle nous promet un scénario des plus épiques, des rebondissements, un approfondissement de l'univers etc. etc... mais qu'en est-il vraiment. Les avis de l'équipe SWU... enfin le mien parce que mes collègues sont manifestement trop occupés à jouer...




Le fond de l'histoire

Au niveau de l'histoire, nous avions été habitués, dans la première version du jeu, à des scénarios élaborés, soignés, prenants, dignes de bons RPG, bien éloignés des intrigues souvent superficielles et anonymes des jeux du genre. Et ici nous ne sommes pas déçus : Bioware renoue somptueusement avec ce qui a fait son succès.
Dès le départ, on y va à fond et on ne lâche rien. Vous voyez le début de La Revanche des Sith, avec son texte défilant commençant par "C'est la guerre", suivi d'une bataille gigantesque avec deux héros qui donnent tout ce qu'ils ont, et qui se termine par la mort d'un important protagoniste ? KotFE c'est pareil, dès le début on en prend plein la figure !
Le nouvel ennemi, l'Empire Eternel de Zakuul (ou Zakel) se révèle une menace des plus sérieuses, et il faudra bien le héros que nous sommes pour l'abattre.

L'histoire, divisée en chapitres (9 actuellement, la suite à venir bientôt) est plaisante à suivre, avec des dialogues nous éclairant peu à peu sur la situation galactique, tout en introduisant ou ré-introduisant des personnages qui possèdent également un certain background (plus ou moins secret). Certaines séquences sont également très drôles (malgré la gravité de la situation globale). Je ne vous en dirais pas plus pour éviter de trop spoiler.

Je noterai juste un défaut. Je pense que certaines classes (et leurs backgrounds) sont moins bien adaptées que d'autres pour s'imbriquer dans ce scénario. Le Jedi Consulaire que j'ai joué fonctionne bien, c'est certainement le cas aussi pour l'Inquisteur ou le Chevalier, mais je serais plus sceptique pour un Soldat ou un Chasseur de Primes. Ce n'est toutefois qu'une impression personnelle et ceux qui auront incarné ces classes me contrediront peut-être.

Néanmoins, ce nouveau scénario est bien ficelé, intéressant, épique. Largement à la hauteur des histoires de classe du début du jeu, peut-être même meilleur en raison d'un rythme supérieur. La rejouabilité est évidemment moindre puisque l'histoire est commune, mais le passé de nos personnages étant pris en compte, et certaines rencontres ayant une toute autre dimension suivant notre parcours précédent, cela reste quand même moins ennuyeux que la première extension.


L'emballage

Comme je l'ai dit, la narration et le scénario sont excellents. Cependant, ce focus sur une histoire personnelle épique induit des éléments moins appréciables. On devient le centre de l'univers si l'on peut dire, et moins une pièce d'un conflit global comme auparavant. Certains préféreront, d'autre moins, mais dans tous les cas les missions se déroulant dans des parties instanciées (séparées des autres joueurs) sont beaucoup plus nombreuses que d'habitude. Certes cela permet plus d'intensité et de rythme mais on perd un peu le côté vivant du jeu : croiser d'autres personnes et tout et tout. Il y a certes des moments où les interactions sont possibles, mais il faut attendre le chapitre 9 pour vraiment retrouver un hub commun où les joueurs se croisent en nombre et fleurissent les propositions de coopération.

À propos du chapitre IX, il détonne d'avec les autres dans le sens où, étant temporairement le dernier, il fallait bien marquer une pause tout en offrant de quoi s'occuper. D'où le système d'alliance, permettant de recruter toutes sortes de personnages dans toute la galaxie pour les convaincre de rejoindre notre cause. Une bonne idée en soi, mais qui devient vite un peu répétitive et qui recycle des anciennes missions héroïques planétaires. C'est certes l'occasion de les refaire, mais au niveau de l'histoire ce n'est par exemple, pas très cohérent de retourner sur Aldérande participer aux conflits familiaux entre les maisons nobles alors qu'une menace d'ampleur galactique menace.

Les anciens partenaires, qui sont aussi de la partie parmi ces alliances, ont droit eux à des quêtes plus intéressantes que les personnages lambdas.

Ces missions d'alliance mettent également à contribution un "nouveau" système de dialogues, inspiré de KotoR. Et quand je dis inspiré... c'est un véritable retrour de 10 ans en arrière. Alors que quasiment tous les dialogues du jeux sont intégralement doublés, on a ici plus que les PNJ qui parlent et il nous faut nous imaginer prononcer les répliques proposées à l'écran. J'avoue que je ne comprends pas ce choix et qu'il me donne plus une impression de bâclage que de nostalgie...


Le reste

Comme dit en préambule, cette extension est centrée sur l'histoire. Il n'y a donc pas de véritables nouveautés à se mettre sous la dent concernant les autres aspects du jeu, mise à part la nouvelle zone litigieuse : la Forteresse Stellaire, fort sympathique. Si l'on peut regretter cet état de fait, on peut tout de même relever des points positifs : la remise à niveau de toute les opérations en mode difficile et cauchemar, redonnant un peu de challenge et un peu plus de diversité aux amateurs ; la modification des missions de niveaux 1 à 50, accélérant la vitesse de progression pour permettre de se concentrer sur le scénario principal, sans quêtes secondaires ; la synchronisation du niveau des planètes, permettant aux intéressés d'effectuer ces quêtes secondaires en gardant une petite difficulté, même en étant parvenu au niveau maximum ; la possiblité d'effectuer certaines zones litigieuses importantes en solo, pour bien en profiter ; les compagnons qui ne sont plus cantonnés à un seul rôle etc... Bref, une série de modifications améliorant l'expérience de jeu pour les amateurs de l'histoire.

Synthèse

Une extension axée sur l'histoire, c'est ce que Bioware a fait de mieux jusqu'ici dans ce jeu (ça tombe bien, c'est la partie principale) et ça continue. Ceux qui aiment aimeront beaucoup, les autres devront prendre leur mal en patience.

Ashlack
The Old Republic : Knights of the Fallen Empire
Plate-forme :  PC  -  Date : 04/11/2015

Points positifs

  • Un très bon scénario
  • Une bonne (ré)intégration des partenaires

Points négatifs

  • Un scénario pas forcément adapté à toutes les classes
  • Un contenu "annexe" restreint
Note :
(80 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

44 membres le possèdent (qui ?)
34 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité