Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres [FINI]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Adanedhel » Dim 19 Mar 2023 - 2:30   Sujet: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres [FINI]

Salut à toutes & tous !

Tout a commencé après la sortie en salle de Star Wars Episode IX - L'Ascension de Skywalker, et la frustration engendrée par un film qui m'a plu, mais semblait sur beaucoup de points précipité et inabouti. Quand le scénario de Trevorrow pour son Duel of the Fates a été dévoilé, avec autant d'idées géniales que d'éléments qui me laissaient perplexes, j'ai commencé à élaborer une fan-fic qui mélangerait les meilleur des deux propositions pour en tirer une conclusion plus satisfaisante. Au fil du temps, mes propres idées s'accumulaient en plus de celles développées par Abrams, Terrio et Trevorrow, et j'ai commencé à me dire qu'il serait vain de vouloir réécrire un film qui existait. Il est là, autant faire avec et plutôt tenter d’aller de l’avant, d'aller explorer l'inconnu. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire cette histoire, qu'avant d'avoir l'idée du titre j’appelais, un peu présomptueusement sans doute, Star Wars – Episode X. Aujourd'hui, je la présente sous le nom d'Un Spectre au-delà des Ombres, première partie des Échos de Mortis !

Sous sa forme actuelle, son écriture m'a demandé quelques mois, mais c'est en réalité un projet en gestation depuis plus de trois ans, qui a grandi, gagné en ambition au fil du temps et j'espère qu'il saura plaire à d'autres fans de Star Wars. J'ai hâte de le partager, et d'avoir des retours pour m'améliorer. 20 chapitres sont prévus (accompagnés de deux prologues et un épilogue), 17 sont déjà entièrement écrits et les évènements des trois derniers sont planifiés et leur rédaction suivra très prochainement, c'est pourquoi je me lance enfin dans le partage de ce j'ai écrit ! (et concernant une éventuelle suite aux Échos de Mortis, elle est là aussi planifiée en détails, avec certains chapitres déjà écrits à droite à gauche, une idée assez précise d'où je veux mener les personnages, j'espère donc pouvoir enchaîner peu de temps après !)

Cette histoire prend place dans l'univers canon, huit ans après les évènements dépeints dans la postlogie (et donc en 43 après la Bataille de Yavin). C'est une suite des films, mais je me suis également amusé à reprendre des éléments issus de romans, de comics, du Legends, à tisser des liens entre différentes œuvres et différents concepts (j'ai essayé de respecter au maximum l'univers et les œuvres canon, les bases de données de SWU et du Wookiepedia m'ont été d'une grande aide à ce niveau, à noter cependant que je me suis autorisé quelques légers retcons, mais je n'en dit pas plus pour le moment...).

Un bref synopsis, pour vous donner j'espère envie d'en découvrir d'avantage :
Dans une Galaxie durement marquée par le règne court, mais brutal du Premier Ordre, Rey tente d'améliorer les choses à son échelle en fondant une grande académie, ouverte à tous, et en entraînant en parallèle un nouvel ordre de gardiens protecteurs aux voies de la Force. Mais le Sénat ne voit pas ses activités et son indépendance d'un bon œil, tandis qu'un groupe de cyborg pouvant puiser dans les sombres énergies du Côté Obscur surgit des Régions Inconnus, avec pour objectif de retrouver la mythique Dague de Mortis...


En guise de mise en bouche, je vous laisse découvrir le traditionnel texte défilant, et vous donne rendez-vous ce vendredi 24 mars pour les deux prologues et le chapitre 1, le reste suivra chaque vendredi au rythme de deux chapitres par semaine ! Bonne lecture !


Dramatis Personae :
Spoiler: Afficher
Pha-Nastryyl, leader des Héritiers de Vador (Zabrak)
Gorrick, bras droit de Pha-Nastryyl (Fosh)
Rey, responsable de l’Académie Organa et Dai'Odan des Skywalker (humaine)
Poe Dameron, Sénateur de la Bordure Extérieur (humain)
Finn, relai entre l'Académie Organa et le Sénateur Dameron (humain)
Cos Dashit, Sénateur du Noyau, ennemi politique de Poe (humain)
Hephos Ha, Skywalker (Imroosien)
Ga'o-Ween, Skywalker (Kessurienne)
Kyls, Skywalker (Feeorin)
Sonata, membre des Héritiers de Vador (Theelin)
Kovbe, membre des Héritiers de Vador (Kyuzo)
Beaumont Kin, archéologue, professeur d'Histoire Galactique à l'Aadémie Organa (humain)


Sommaire :
Premier Prologue
Second Prologue
Chapitre I
Chapitre II
Chapitre III
Chapitre IV
Chapitre V
Chapitre VI
Chapitre VII
Chapitre VIII
Chapitre IX
Chapitre X
Chapitre XI
Chapitre XII
Chapitre XIII
Interlude & Chapitre XIV
Chapitre XV
Chapitre XVI
Chapitre XVII
Chapitre XVIII
Chapitre XIX
Chapitre XX
Chapitre XXI
Chapitre XXII
Chapitre XXIII
Chapitre XXIV
Chapitre XXV
Epilogue
Modifié en dernier par Adanedhel le Ven 01 Sep 2023 - 17:00, modifié 29 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Dim 19 Mar 2023 - 2:33   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Theme musical de circonstance (mais est-il vraiment nécessaire ?)


Il y a bien longtemps, dans une Galaxie
lointaine, très lointaine....


STAR WARS

LES ÉCHOS DE MORTIS - UN SPECTRE AU-DELÀ DES OMBRES


La Galaxie est à nouveau en paix. Le joug du Premier Ordre fut bref, mais intense, il laissa de profondes cicatrices et fit éclater au grand jour les dissensions qui couvaient depuis la chute de l’Empire. C’est dans cette agitation latente, en ces temps d’incertitude, que les braves héros de la Résistance tentent de bâtir un nouveau modèle de RÉPUBLIQUE GALACTIQUE !

De son côté, la vaillante Rey s’est entourée de plusieurs de ses amis afin de mettre leurs compétences en histoire, en sciences et en stratégie au service de l’ACADÉMIE ORGANA, visant à transmettre connaissances et erreurs du passé à une future génération, tandis qu’elle-même s’évertue à éveiller de plus en plus d’adeptes à la Force.

Cependant, la paix, aussi durement gagnée soit-elle, n’est jamais acquise. Elle se trouve à nouveau menacée, par la ténacité des idéaux impériaux s’infiltrant encore au cœur du Sénat, et par la résurgence occulte du Côté Obscur, incarné par les terribles HÉRITIERS DE VADOR. Les héros d’hier et de demain devront la défendre sur plusieurs fronts, tandis qu’une menace ancestrale, tapie dans l’ombre, attend son heure….



Chapitre suivant
Modifié en dernier par Adanedhel le Mar 02 Mai 2023 - 23:03, modifié 3 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar L2-D2 » Dim 19 Mar 2023 - 20:12   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

J'adore !

J'adore l'idée, j'adore le titre, j'adore le retour de Mortis, j'adore le texte déroulant avec des mots en MAJSUCULE, ça, ça fait Star Wars ! :love:

Tu pourras me compter parmi tes lecteurs ! :oui:

(En revanche, 2 prologues et le Chapitre 1 le même jour, tu ne crains pas l'indigestion pour nous ? :think: )
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur Fan-Fictions & Littérature VF
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9298
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Adanedhel » Dim 19 Mar 2023 - 20:33   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

L2-D2 a écrit:J'adore !

J'adore l'idée, j'adore le titre, j'adore le retour de Mortis, j'adore le texte déroulant avec des mots en MAJSUCULE, ça, ça fait Star Wars ! :love:

Tu pourras me compter parmi tes lecteurs ! :oui:

Merci pour cet enthousiasme, ça fait plaisir ! :D
Effectivement, j'ai essayé de coller au style assez caractéristique des textes des films, dans la manière d'écrire et dans la forme, je trouve que ça plonge tout de suite dans l'ambiance, content que l'effet fonctionne !

(En revanche, 2 prologues et le Chapitre 1 le même jour, tu ne crains pas l'indigestion pour nous ? :think: )

Je me suis posé la question en effet... les deux prologues sont un peu plus courts, globalement à eux deux ils font la même taille que le chapitre 1,et surtout le premier ne présente rien de vraiment inédit, donc en partant sur la base de publier les chapitres deux par deux, ça me paraissait pas "trop" d'un coup...
Je verrai, si je sens que ça fait un peu long je réduirai la voilure !
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Dim 19 Mar 2023 - 21:02   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Loucass824 a écrit:Un nouvel auteur qui se lance et publie sa réalisation ! C'est top ça ! Un projet en gestation depuis 3 ans, tu dois y fonder de gros espoirs/attentes.

Mais un épisode 10 qui va arriver au moment où mon épisode 9 va commencer, où j'avais d'autres annonces à faire, le tout qui débarque le vendredi... Je croyais pourtant avoir réservé ce jour là pour moi seul. Tu viens de déclaré une sacrée guerre camarade... Lol

Ah je ne savais pas que le bataille des jours de diffusion s'étendaient même ici, que le meilleur gagne donc :sournois:
Plus sérieusement aussi, ton épisode 7 fait partie des 4-5 histoires que j'ai l'intention de lire prochainement parmi les fan-fics du forum (j'y passais souvent à une époque, et puis les études sont passées par là, et j'ai loupé pas mal de belles choses j'ai l'impression), je suis curieux d'en avoir ton interprétation !

Non mais plus sérieusement, perdant le suivi d'une des deux fanfictions en cours que je suis sur le forum, voir qu'une nouvelle apparaît aussitôt, ça me plaît, comme une réponse tombant à pic ! J'ai été lire ta présentation dans l'autre sujet : ça présente bien, 17 chapitres de prêts sur 20, donc peu de chance de ne pas aller au bout. Compte moi à bord sauf cataclysme ! Je te laisserais le loisir de voir cela tel un bon ou mauvais présage... Lol

Je t'avoue que je ne suis pas fan de la postlogie... Mais tu dois t'en douter, tu suivais déjà le script de l'épisode 9 réalisé par FlocondeLune il me semble ? Et même si construire à partir du désastre de l'épisode 9 canon me paraît... Ahem, suicidaire ? Lol je veillerais à retenir mon ressenti, pour retenir ce que toi tu va tenter de proposer, comme je l'avais fait pour notre camarade il y a quelques mois. Et même si, en bon néophyte global que je suis, je vais être largué au sujet de la dague de Mortis, l'évocation de cyborgs capables de puiser dans la Force, ça promet !

Effectivement, je me souviens de tes interventions sur le topic de Flocon de Lune ! Content de te compter à bord malgré tes réticences envers la postlogie, j'espère parvenir à te faire apprécier ces personnages (ou au pire, accrocher aux nouveaux venus !)
Au sujet des éléments que je reprends de l'Univers Étendu, j'ai essayé d'avoir une approche assez accessible, d'expliquer sans noyer d'infos non plus... c'est un travail d'équilibriste, à vous de juger s'il sera réussi ^^

D'ailleurs, je m'interroge également sur l'envie de te lancer dans l'écriture en te basant sur un film que tu n'as pas aimé ? Ce n'est pas pour critiquer arbitrairement ton choix, plutôt comprendre ta démarche, en toute sincérité. Car sur des bases plus ou moins proches, j'ai justement fait autrement dans mon cas. C'est à dire partir sur une base que j'affectionne beaucoup, ma sacro-sainte trilogie originelle. Du coup, comment es-tu parvenu à construire ta vision artistique sur des bases qui t'ont déplu ? Car cela implique que tu as du composer avec des éléments qui ne te plaisent pas non ? Ça a été un frein ? Ou une motivation, pour la volonté de redresser la barre ? Je sais, je suis curieux et pose déjà beaucoup de questions... Lol mais je n'aurai pas ces réponses à travers ton récit, et j'aime toujours (trop ?) savoir de choses sur comment l'auteur envisage/voit les choses, ect.

C'est pas tant que je ne l'ai pas aimé, plus qu'il m'a déçu, j'y vois un potentiel qui n'est pas pleinement atteint... c'est pour ça que tout ce projet a commencé comme une réécriture du film d'ailleurs, avant d'évoluer en une suite. Mais au global c'est avant tout parce que j'aime ces personnages (notamment via leur développement dans The Last Jedi) que j'ai eu envie d'imaginer une suite, de ne pas les laisser sur ce goût d'inachevé !
Quand à la manière dont j'ai géré les éléments qui m'ont le plus déplus, le prologue en donnera un bon aperçu, je pense !

Au plaisir de lire tes retours :hello:
Modifié en dernier par Adanedhel le Mer 22 Mar 2023 - 15:31, modifié 1 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Den » Lun 20 Mar 2023 - 7:00   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Oh! Mais que vois-je? Il est bien chouette, ce texte "déroulant"! Ca me donne l'eau à la bouche! J'ai hâte de découvrir cette nouvelle histoire!

A bientôt et Bonne continuation! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6133
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mareva_mae » Mar 21 Mar 2023 - 22:30   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Oooh, une nouvelle proposition dans cette section, youpi ! :D

J'essaierai de suivre ta fanfic, l'idée est chouette (bon de base la notion de méchants cyborgs ne me botte pas des masses, mais comme dans beaucoup de domaines, l'application compte autant que l'intention, donc à voir !) et lire l'investissement que tu as mis dans ce projet donne envie.

Comme d'autres camarades, je me dis que ce serait chouette de ne pas nous noyer dès les premières publications (erreur que j'ai fait sur ma fan fic, d'ailleurs), surtout pour les lecteurs qui suivent déjà plusieurs publications dans cette section. :cute:

Hâte de découvrir ton récit en tout cas !

Image
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 632
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Adanedhel » Mar 21 Mar 2023 - 22:58   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci à vous deux !

Je prends bonne note des conseils des habitués de la section, je commencerai doucement avec les deux prologues dans ce cas :)
(J'ai écrit cyborg pour résumer ça rapidement, il y aurait sûrement une manière plus précise de les définir, mais je ne vais pas dévoiler toutes mes cartes dès maintenant ^^ disons que si Vador est en apparence d'avantage une machine qu'un homme, ce n'est pas forcément le cas pour eux... )
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 24 Mar 2023 - 14:34   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Theme musical pour accompagner la lecture


- PREMIER PROLOGUE -

An 35 après la Bataille de Yavin


— Je suis tous les Sith !
— Et… tous les Jedi… sont avec moi !
Rey tenait à peine debout, soutenue par la Force que tous les Jedi qui l’avaient précédée lui partageaient, ses deux sabres laser croisés devant elle. Deux sabres chargés d’histoire, celui qui avait autrefois appartenu à Leïa brillait d’un éclat cyan, tandis que la lame bleue, passée par les mains d’Anakin puis de Luke Skywalker, crépitait, rendue instable par son cristal fissuré. Avec toute la détermination et la volonté dont elle était capable, elle repoussait la tempête électrique qui jaillissait des mains squelettiques de Dark Sidious. Rassemblant ses dernières ressources, elle parvint à avancer d’un pas, puis d’un autre. Les éclairs parés par les sabres se retournèrent contre l’Empereur déchu. Alors que son enveloppe physique brûlait, les Maîtres Jedi d’antan, appelés en ce nexus où converge la Force, l’encerclèrent, et le transpercèrent de leurs sabres spectraux, anéantissant l’âme pervertie du Seigneur Noir. Ainsi s’acheva la quête d’immortalité de Sheev Palpatine, dernier des Sith.
Vidée de ses forces vitales, Rey s’effondra sur le sol en pierre, baignée par la lumière fantomatique d’Exegol. C’était terminé. La guerre allait enfin prendre fin. Elle ne pourrait pas y assister, elle le sentait. La Force s’écoulait lentement hors de son corps, la vie la quittait. Mais pour la première fois, elle se sentait vraiment… en paix. Elle avait trouvé une place dans le grand rouage de la Galaxie. C’était étrange, de mourir en un lieu où la Force était si présente. C’était comme si sa conscience flottait dans cette atmosphère pesante, et qu’elle pouvait voir son corps inanimé en contre-bas. En revanche, elle n’entendit pas Ben Solo lorsqu’il refit surface, émergeant de la faille dans laquelle l’avait projeté Sidious.
---

Il s’approcha péniblement, sa jambe droite brisée par la chute, et tomba à genoux face à Rey. Ils formaient une Dyade. Leur lien était fort. Il lui aurait même été difficile de mettre des mots sur cette connexion. Il avait senti le moment où Rey avait utilisé ses dernières forces, et jamais, même dans ses moments de désespoirs les plus intenses, il n’avait éprouvé un tel vide. Une absence dans la Force et dans son âme. Tout, autour de lui, semblait lent, étouffé. Il ferma les yeux, laissa la Force si présente en ce lieu imprégner son esprit, et il sut ce qu’il devait faire. Plus tôt, à l’issu de leur duel sur Kef Bir, Rey lui avait infligé une blessure fatale. Mais alors qu’il agonisait, elle avait partagé avec lui sa force vitale, et elle l’avait guéri. Guéri de cette blessure physique, mais son acte entraîna également des conséquences bien plus profondes. Il était à nouveau entier. Il était à nouveau Ben Solo.
Il laissa donc la Force s’écouler à travers son bras, et rendre le don que Rey lui avait fait. Elle s’éveilla, il l’entendit murmurer son nom, et pour la première fois depuis des années, depuis que Kylo Ren avait corrompu son âme, il sourit. Il avait finalement achevé ce que son grand-père avait tenté d’accomplir. Il avait sauvé de la mort celle qu’il aimait. Ils s’embrassèrent, un baiser qui sonnait à la fois comme une rencontre et comme un adieu. Puis il disparut, rejoignant la Force Cosmique, où sa mère l’attendait pour lui montrer le chemin.
---

Le regard de Rey se perdait au milieu de la Mer de Dunes, qui défilait devant le cockpit du Faucon Millenium. Ce paysage lui était à la fois familier et étranger. Pour la plupart des gens, les étendues désertiques de Tatooine et de Jakku auraient sans doute été indiscernables. Mais pour elle, qui avait passé son enfance à arpenter des dunes de sable, elle pouvait sentir, sans véritablement pouvoir l’expliquer, que celles de Tatooine étaient différentes.
Plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis le sacrifice de Ben. La douleur était toujours aussi vive qu’à l’instant où elle avait vu son corps se fondre dans la Force. Elle espérait que ce voyage l’aiderait à l’apaiser.
Elle posa le Faucon non loin d’une ferme isolée au milieu du désert. Elle était abandonnée depuis des années, et le sable avait en grande partie recouvert la cour intérieure. Comme elle avait pris l’habitude de le faire sur Jakku, elle se laissa glisser sur le sable à l’aide d’une plaque métallique, afin d’observer de plus près l’endroit où avait grandi Luke Skywalker. Cette maison correspondait à une période où son ancien maître était encore jeune et ignorait tout de la Force. Elle fut touchée par la vie simple et humble qu’il avait mené ici. Touchée également que, malgré la perte de ses parents, il ait eu un foyer.
En remontant à la surface, elle sortit de sa sacoche la tunique laissée par Ben lorsqu’il avait rejoint la Force, la posa sur le sable, et disposa dessus les deux sabres laser ayant appartenu à Luke et Leia. Elle les emballa dans la tunique, et l’enfouit dans le sable, en face de la ferme. Des funérailles allaient bientôt être organisées en mémoire de Han et Leia, et de tous les héros de la Rébellion puis de la Résistance qui s’étaient battus pour la Galaxie. Mais elle sentait que la famille méritait un lieu de repos plus intime. Et surtout, qu’ils méritaient d’être enfin réunis.
---

Comme à son habitude, Ella’na traversait le salant du Grand Chott, au sud des plaines du Jundland, son étobie chargée de denrées achetées à Mos Eisley. Elle connaissait ce chemin par cœur, savait quels sentiers prendre pour éviter les brigands ou les Tuskens. Mais ces derniers temps à chaque fois qu’elle l’empruntait, il semblait un peu plus long. Un peu plus pénible. Elle sentait l’âge la rattraper. Les sables de Tatooine étaient abrasifs, même pour une fermière robuste comme elle. C’est parce qu’elle connaissait chaque parcelle de ce coin du désert qu’elle fut surprise en apercevant une silhouette agenouillée devant l’ancienne ferme des Lars. Les pauvres avaient été massacrés des décennies plus tôt, par des pillards disaient les uns, par l’Empire, disaient les autres. Elle s’en souvenait comme si c’était hier. Rare avaient été ceux à s’aventurer autour de cette demeure depuis. Alors que la curiosité la poussait à s’approcher de l’inconnue, elle fut plus surprise encore de la voir dégainer une épée de lumière, semblable à celles des légendes de la Guerre Noire, brillant d’une lueur dorée. L’inconnue jeta un regard vers elle, et se releva en éteignant son sabre. Ella’na se risqua à l’interroger.
— Personne ne s’est approché de cette ferme depuis si longtemps… Qui êtes-vous ?
— Je suis Rey.
— Rey comment ? poursuivit Ella’na.
La dénommée Rey ne semblait pas hostile, et elle était curieuse de savoir ce qui pouvait conduire une Jedi - elle espérait être face à une Jedi – en un tel endroit.
---

Cette question, encore. Celle dont Rey cherchait la réponse depuis qu’elle avait été abandonnée sur Jakku. Celle qu’elle avait poursuivi à chaque étape de son voyage, cherchant qui elle était et qui elle allait devenir. Elle s’en rendit compte à cet instant : cette question avait auparavant hanté son esprit sans relâche, durant toute sa vie. Mais ces dernières semaines elle s’était… évaporée. Elle avait été occupée à monter un grand projet, avec l’aide de Finn et de Beaumont, et elle n’y avait pas pensé un seul instant depuis des jours. En tournant légèrement la tête, elle vit les fantômes de Luke et Leia qui la regardaient fièrement. Elle aurait aimé que Ben soit avec eux, aimé le revoir. Elle regarda à nouveau la vieille femme, et répondit :
— Je suis juste Rey. Je suis la dernière Jedi, et la première Skywalker.
Elle commença à repartir en la saluant, puis se retourna pour ajouter :
— Il y a une académie qui va ouvrir. Sur Takodana. Tout le monde y sera bienvenu. Faites passer la nouvelle.
Rey avançait en direction des deux soleils de Tatooine qui se couchaient derrière l’horizon, BB-8 sur ses talons. L’Académie Organa allait apporter le changement dont la Galaxie avait besoin. Elle en était convaincue. Pour la première fois de sa vie, elle attendait le lendemain avec impatience et sérénité.
Modifié en dernier par Adanedhel le Mar 02 Mai 2023 - 23:05, modifié 6 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 24 Mar 2023 - 14:35   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

- SECOND PROLOGUE -


Les corps qui entouraient Gorrick étaient encore chauds. Il avançait dans les ruines du yacht stellaire Third Light, serrant fermement la crosse de son blaster. Autour de lui, les autres mutins achevaient les derniers survivants de l’Aube Ecarlate.
Les pertes parmi les Partisans de Pha-Nastryyl étaient infimes. Seuls six d’entre eux ne participeraient pas aux célébrations de la victoire. Il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi facile. Depuis la chute de Dame Qi’ra, l’Aube Ecarlate avait certes perdu son influence, mais elle restait un des rassemblements d’assassins les plus dangereux de la Galaxie. Les anciens membres de l’Aube qui s’étaient réunis autour de Pha-Nastryyl ne croyaient pas réellement en son projet de mutinerie. Beaucoup l’avaient suivie pour ses promesses de pouvoir, envoûtés par les vieilles légendes dont Pha les abreuvait. Après tout, elle avait acquis un haut rang au sein des assassins de l’Aube, elle maîtrisait les pouvoirs de la Force, et soutenait qu’eux aussi pourraient un jour y avoir accès, grâce à elle. Ajouté au souhait d’un changement radical, dans l’espoir que l’Aube Écarlate retrouve sa place sur l’échiquier galactique, et Pha-Nastryyl put sans mal constituer un groupe d’adeptes prêts à la suivre. Pendant des années, elle les avait rassemblés en secret, leur affirmant qu’un jour, la simple mention de leur nom propagerait la peur à travers la Galaxie, tel le Seigneur Vador avant eux.


Plus tôt ce soir-là, après un de ces banquets ostentatoires auquel l’Aube Écarlate aimait s’adonner pour maintenir un semblant d’influence auprès des autres syndicats, elle les avait fait appeler. Gorrick s’était mêlé à la foule, incertain, d’avoir fait le bon choix. Il s’était placé à côté de Saezon, un grand Whiphid qui l’avait pris sous son aile quand il avait intégré l’Aube Écarlate. Le voir se joindre à cette conspiration avait rassuré le jeune Fosh. La meneuse de l’insurrection avait surgi au milieu de l’assemblée et s’était avancée face à eux. Sous sa capuche, un sourire déformait la peau brulée de son visage. De ses bras couverts de cicatrices, elle avait fait flotter autour d’elle une trentaine d’artefacts. La Zabrak les avait toisés, savourant le silence né de la crainte et du respect qu’elle inspirait. Puis elle avait proclamé de sa voix rauque :
— Il y a longtemps, je vous ai promis l’accès à un grand pouvoir, qui ferait de vous les égaux de Vador, Seigneur de la Mort, le grand bourreau des Sith, et qui nous permettrait de marcher à travers la Galaxie, manipulant ses rouages à notre guise, forgeant son Histoire sans que personne ne puisse nous faire obstacle. Ce jour, mes fidèles acolytes, est proche. La clef pour déverrouiller l’accès à la Force avait été découverte, jadis, par Adas, Premier Roi des Sith. Elle lui fut révélée dans son sommeil par Celui qui Murmure Derrière le Voile des Rêves. Et la seule trace qui en subsiste aujourd’hui, est ici !
Elle sortit de sa cape une pierre sphérique bleue pâle, marbrée de veines noires.
— L’Holocron perdu d’Adas. Détenu par l’Aube pendant des années, au sein des reliques rassemblées jadis par l’Archiviste. Et personne ne savait quelle puissance il renfermait ! Peut-être vous apparait-il, sous cette simple forme, comme une relique primitive. Mais je peux vous l’assurer, il renferme en son cœur de nombreux secrets inaccessibles. Pour déverrouiller ses savoirs immémoriaux, il nous faut d’abord trouver la légendaire Dague de Mortis, forgée par la Force elle-même ! Sans doute pensez-vous que ce n’est qu’une légende, un mythe, et que je nous envoie sur la piste de chimères oniriques. Mais la Dague existe. Elle a été trouvée, oui, puis caché aux confins des Régions Inconnues par nul autre que Dark Sidious. Mais Sidious est mort. Je l’ai senti. L’épais brouillard du Côté Obscur qui dissimulait ses secrets a disparu. Ce sera une quête périlleuse, qui commencera ce soir par la destruction des restes pitoyables de l’Aube Ecarlate, et se poursuivra au cœur de territoires où s’étendent les Ténèbres. Je vous ai promis l’accès aux pouvoirs de la Force, ce sera votre récompense à l’issue de cette quête, mais je vous en offre déjà… un avant-goût.
Les artefacts s’étaient élevés, et d’un très léger mouvement, elle les avait fait avancer vers la foule, qui scandait son nom.
« Pha-Nastryyl ! »
Gorrick avait levé la tête, et vu qu’ils avaient tous la forme d’un bras métallique.
« Pha-Nastryyl ! »
A mesure qu’ils s’approchaient, il put distinguer d’étranges symboles runiques gravés dans le métal.
« Pha-Nastryyl ! »
Les autres fidèles autour de lui avaient sorti des poignards et des couteaux. La main tremblante, il s’était emparé du sien. Il savait ce qui allait suivre.
— Ce soir, vous sacrifierez votre chair, comme le Seigneur Vador avant vous, comme moi il y a tant d’années !
Elle avait relevé sa capuche, dévoilant les cornes caractéristiques des Zabrak sur son crâne. Son œil droit était entièrement noir, donnant une étrange hétérochromie à son regard bouillonnant de rage, et sa peau brune n’arborait aucun tatouage rituel du peuple d’Iridonia. Seules de profondes brûlures et cicatrices ornaient son visage.

« Pha-Nastryyl ! »
Puis la foule s’était tue, tous se tenaient prêt à faire don de leur sang au Côté Obscur. Quand Pha avait repris la parole, c’était à peine plus qu’un murmure :
— Ce soir, je vous fais don de la science des Ascendants. Un don librement offert. Leur technologie vous permettra d’imiter les pouvoirs de la Force, jusqu’au jour où notre quête s’achèvera et où vous y aurez pleinement accès sans recourir à ces artifices. Ce soir, vous n’êtes plus au service de l’Aube Ecarlate. Ce soir vous alliez votre chair au métal, et nous devenons… les Héritiers de Vador !
Et d’un seul geste, trente lames avaient tranché.


Face aux adeptes de Pha-Natstryyl, tous usant de leur pouvoir nouvellement acquis, l’Aube Écarlate n’eut aucune chance. Debout au milieu des cadavres, dans ce qui était autrefois la salle de réception du yacht stellaire de l’Aube, Gorrick contemplait son bras de métal. Il était fin, squelettique. Il réalisait seulement, avec un mélange de crainte et d’excitation, les actes terrifiants qu’il venait de réaliser en se servant de ce nouveau don. C’était donc ça que l’on ressentait, lorsqu’on pouvait décider de la vie et de la mort d’êtres inférieurs ? Lorsqu’on pouvait plier l’Univers à sa volonté ? La douleur était encore vive là où l’organique et l’inorganique se mêlaient. Gorrick ne savait pas lire les antiques runes Sith qui y étaient gravées – peu de gens dans la Galaxie le pouvaient. À cette technologie d’apparence banale se mêlait un artefact des Ascendant, lignes rouges et cuivrées nichées au cœur du métal sombre. Gorrick savait peu de chose sur cette secte. Il avait déjà entendu son nom, elle fascinait de nombreux férus d'archéologie et de civilisations disparues. Mais parvenir à créer une technologie capable d'imiter une chose aussi puissante que la Force, sans que personne ne parvienne à répliquer cette technologie plusieurs centaines d'années plus tard, voilà qui relevait d'un des plus grands tours de force auquel il ait assisté.
Les autres fidèles rejoignirent à leur tour la grande salle circulaire. Ils s’écartèrent, libérant un passage pour Pha-Nastryyl, leur guide, la seule parmi eux qui pouvait naturellement puiser dans le Côté Obscur.
Elle avança, appuyée sur un long bâton, et arriva face à la porte scellée au fond de la salle. C’était le bureau où se terrait le chef actuel de l’Aube Ecarlate, un Ishi Tib à la peau vert pâle. Gorrick pensait que c’était un incapable. Beaucoup le pensaient également. Il était tellement obsédé par les Jedi qu’il avait gaspillé ses ressources à chercher leurs artefacts plutôt qu’à reconstruire l’influence de l’Aube. Pha pointa son bâton face à la porte, une lame rouge sang se déploya, et coupa la porte blindée sans la moindre résistance. À l’intérieur, les murs étaient couverts de dizaines de sabres laser, exposés comme des trophées. L’Ishi Tib était à genoux, au milieu de la pièce. Il en tenait un entre ses mains, et murmura en faisant claquer son bec :
— L’Aube t’a tout donné, Pha… pourquoi ?
— Non, Qi’ra m’a tout donné. Sa chute a signé le crépuscule de l’Aube Ecarlate. Et tu n’as rien fait pour lui rendre son éclat. J’ai des ambitions… autrement plus grandes.
Il leva vers elle un regard perdu qui n’inspira à Gorrick qu’un mépris encore plus grand, avant d’actionner le sabre face à sa propre poitrine. La lame jaillit de son dos, illuminant la salle d’une vive lumière émeraude. Pha s’avança, lançant un dernier regard dédaigneux à l’Ishi Tib qui gisait, inerte. Utilisant la Force, elle fit léviter le sabre qui était tombé au sol à côté du corps, et fit de même avec ceux exposés au mur. Les Héritiers avancèrent dans la pièce, chacun saisit un des sabres qui flottait au-dessus d’eux. La voix de la Zabrak résonna à nouveau, alors qu’elle avançait parmi eux pour quitter la pièce.
— Voici mon second don. Saisissez le dans votre nouvelle main, laissez son énergie imprégnez le sabre, faites saigner son cristal. À l’issue du rituel, il sera pleinement vôtre. Célébrez cette première victoire. Célébrez vos nouveaux dons. Et aux premières lueurs de l’aube, nous partirons pour les Régions Inconnues.



Chapitre suivant
Modifié en dernier par Adanedhel le Mar 02 Mai 2023 - 23:05, modifié 1 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 24 Mar 2023 - 15:33   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Voilà pour les deux prologues, qui se déroulent donc en parallèle de la fin du neuvième film, et permettent de recontextualiser du côté de Rey, et de présenter les antagonistes. Et c'est le chapitre 1 qui propulsera tout le monde en 43 après la Bataille de Yavin pour démarrer l'intrigue à proprement parler.
J'espère que cette introduction vous aura plu, au plaisir de lire vos retour :)
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Sam 25 Mar 2023 - 2:08   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci pour ta lecture et pour ce retour détaillé !

Loucass824 a écrit:Et bigre, tu cherchais à me torturer avec ton premier prologue ! Tous ces flashback du Vietnam en parcourant ces lignes sur l'épisode 9...

Ah oui, de ce point de vue là ça peut être un peu violent en effet :transpire:

D'abord sur la forme, c'est vraiment bien écrit. Alors un petit souci, à voir si ce n'est que moi : la police est minuscule ! Lol je suis sur smartphone, donc à voir pour d'autres. Mais c'est un peu moins agréable, ça a rendu la lecture plus laborieuse de mon côté. Souvent, c'était la fonction alinéa qui posait ces problèmes, raison pour laquelle je l'ai abandonné. A voir, mais en tout cas, tu n'en es pas responsable.

Oui, j'ai vu ça aussi, sur PC l'affichage est nickel, mais j'ai le même problème sur téléphone... Je ne sais pas si c'est quelque chose qui peut être réglé (si jamais un modo passe dans le coin, il y a quelque chose qui peut être fait à ce niveau là ?), sinon j'abandonnerai les alinéas aussi, tant pis...

Sinon, c'est très agréable à lire ! Les séparations, on voit bien quel perso on suit, on sent la sensibilité de celui qu'on suit, le champ lexical et vocabulaire varié... Pas trop de descriptions visuelles, mais plus de l'atmosphère que l'on ressent pour l'instant. Ça me va, je ne suis pas du genre friand des descriptions, même si je m'y mets. Je ne suis pas le spécialiste de ce côté, mais je n'ai pas cru repérer de fautes, donc un bon point encore. Pour une toute première expérience dans l'écriture, il faut souligner que la base de départ est élevée en tout cas.
Mais lors du deuxième, tu parles "d'organique et d'inorganique". Peut-être est-ce une intention précise, concernant quelque chose que tu veux amener par la suite. Mais j'aurai trouvé que "d'organique et de synthétique" sonnait mieux "qu'inorganique", terme dont j'ignorais l'existence d'ailleurs. Mais s'il s'agit d'un parti pris, ou même pas, c'est toi qui vois ! Lol

Merci beaucoup ! Dans l'idée j'aime bien les descriptions, surtout quand je me figure précisément un lieu ou un costume, mais je trouve aussi que ça peut alourdir un texte, alors j'essaye de rester léger, de distiller les éléments au fil du chapitre plutôt que de balancer des paragraphes entiers (j'ai été un peu traumatisé des lectures de Zola au lycée, je crois :paf: )
Première expérience que je me sens de partager, en tous cas, en dehors de ça j'ai toujours aimé écrire !
Alors pour le coup c'est peut-être une déformation liée à ma formation en sciences des matériaux (où on distingue les matériaux organiques à base de carbone, et les matériaux inorganiques, type métal et verre). Je trouvais que ça sonnait bien pour opposer ce membre qui n'était plus une part vivante de lui-même, mais synthétique serait peut-être plus conventionnel en effet ^^

Pour le premier prologue, je me suis tout d'abord interrogé sur la pertinence de reprendre à ce point les scènes du film. Bon, il y a mon affect (ou manque d'affect) qui joue, certes. Mais je me disais on sait déjà tout ça en fait. Excepté que peu à peu, on comprend où tu nous amènes, enfin je crois. Cette manière de re-caractériser Rey, y insufflant ta patte, nous révèle quelle va être ta Rey durant ton récit. Du moins est-ce ainsi que je l'ai perçu, dans le sens où j'ai déjà l'impression d'avoir une Rey se dirigeant sur des bases qui ne sont pas à 100% celles de la fin du 9.

Tu as touché le point qui m'a conduit à réécrire ce passage au fil de ton post, effectivement je voulais avant tout résumer le parcours de Rey, en tous cas la manière dont je l'ai perçu dans les deux premiers films, c'est ma manière de consolider un peu la fin du neuf pour poser les bases de ce que j'ai voulu développer !
(En y réfléchissant, je me dis que j'ai déjà vu des films où la suite s'ouvrait par la scène qui avait conclu le précédents, je me demande si c'est pas une idée que j'ai tiré de la Justice League de Zack Snyder :think: )

Bon, le passage de la relation/romance entre Rey et Kylo Ren... Tu l'écris bien, et... C'est tout. Je vais garder pour moi ce que je pense de cette... Ahem, hein ? Lol en préférant souligner que c'est bien écrit.

Là, pour le coup, je n'invente rien, ha ha


L'arrivée de la petite vieille (qui était dans le film ? Je ne m'en souviens même plus... Lol) pour formaliser le Rey Skywalker (je souffle un véritable tempête, mais je reste accroché !) pour planter ta base de départ la concernant : réformatrice d'un nouvel ordre Jedi à venir. Un Prologue court, où l'alternance de différents points de vue nous montre ta palette de ce que tu sais faire, et bien plaisant tout ça. C'est un modèle que tu vas reprendre d'ailleurs, de ne pas te fixer sur certains persos en focalisation interne ? Ou bien on va tourner autour de certains persos définis sans jamais changer ? C'est quelque chose que je me demande à ce sujet : en focalisation interne, est-il préférable de changer le point de vue quand on veut, ou bien partir dès le début avec tel et tel persos dont on suivra le prisme, laissant d'autres persos secondaires avec lesquels on ne rentrera jamais dans leur tête ?

Elle était dans le film en effet, mais elle arrive un peu de nulle part... ici j'ai inventé son nom et je lui ai donné un peu de background. Juste pour avoir un personnage qui donne un aperçu externe sur Rey.
D'ailleurs, tu noteras qu'elle ne dit pas, en réalité, qu'elle est Rey Skywalker, mais bien qu'elle est la dernière Jedi, et la première Skywalker. Ce brave JJ a du se tromper, et oublier quelques mots dans sa retranscription des évènements :siffle:

Chaque chapitre aura comme point de vue un personnage différent (avec parfois un changement en cours de chapitre, séparé comme sur le premier prologue quand on passe de Rey, à Ben, à Rey à nouveau...). Ca me plaisait de tenter différentes voix, de décrire des personnages et évènements via différentes perspectives... Je sortais d'une relecture de la trilogie Coeur d'Encre qui est construite comme ça et qui m'a sûrement pas mal influencé de ce côté là !
Et je dirais du coup que ça dépend de ce que tu veux développer. Je suis parti là dessus parce que je ne voulais pas rester uniquement sur Rey, elle sera rejointe par d'autres personnages et je voulais les développer en entrant dans leur tête le temps de certains chapitres.
Mais si j'avais opté pour un récit plus intimiste, par exemple si j'écrivais une histoire sur Din Djarrin entre les saisons 2 et 3 de The Mandalorian, je pense que j'opterais pour un point de vue unique :think:

On passe ensuite sur le début concret de ta proposition personnelle ! Alors j'ai bien eu la sensation qu'il existait des choses qu'on est censé savoir, mais que je ne connais pas... Pas mal de noms et de termes spécifiques, dont j'ai l'impression que la plupart est censée signifier quelque chose lorsque l'on tombe dessus. Alors une légère impression d'être perdu, pas si grave car c'est un prologue après tout ! Je me dis que la suite apportera son lot de contexte supplémentaire. Car oui, je suis un homme de contexte... Tu conserves une belle part de mystère, voulue ou non selon si on connaît ces éléments ou non. Tu poses nombres d'interrogations sur ces hybrides, maîtriser la Force sans être naturellement sensible, sorte de transcendance par hybridation technologique, c'est intriguant ! Et me plaît beaucoup pour ce que cela promet.

La plus grosse base de cette partie vient de Solo avec l'Aube Écarlate... J'ai repris le nom Adas de l'univers Legends, mais je compte en faire complètement autre chose, celui-là c'est vraiment plus pour le clin-d'oeil (et la ressemblance avec mon pseudo, j'avoue :whistle: ) et son histoire est un des mystères qui traverse le récit ouaip
Concernant les Ascendants, ils viennent effectivement des comics, je pensais avoir résumé l'essentiel (c'est un culte secret qui a reproduit les pouvoirs de la Force via une technologie propre à leur secte), mais si tu te retrouves perdu malgré tout il faudra peut-être que je détaille d'avantage (mon but premier est que tout le monde puisse s'y retrouver, que quelqu'un qui a lu ces comics soit amusé de voir des liens se tisser, et que quelqu'un qui découvre comprenne sans soucis et trouve l'idée sympa !)
(Et fun fact, si vous lisez l'épisode de Doctor Aphra paru dans le tome Crimson Reign Epilogue paru le mois dernier, vous pourrez y apercevoir l'Holocron dont il est question ici :sournois: )

On ne suit pas la cheffe du mouvement, pas pour l'instant en tout cas. Gorrick, où on ne connait pas son espèce, à moins que je ne l'ai pas retenu ? Un type un peu perdu, peu convaincu au sein d'un mouvement radical, culte extrémiste avec des pratiques assez fortes en terme de symboliques. On aurait envie de parler de côté obscur, en tout cas l'imagerie et les symboliques le laissent entendre, qu'un clivage va être à l'œuvre à l'avenir. Par contre, pourquoi cette adoration de Vador ? Parmis d'autres choses, je n'ai pas vraiment compris d'où cela venait, quel était l'ancrage. Alors comme j'ai dit, peut-être qu'il s'agit de planter beaucoup d'infos d'un coup, et on s'y fera ensuite avec le temps, avec plus de contexte apporté au fil du récit. Que pour l'instant, le mystère est voulu, et un des enjeux pourra être d'éclaircir ces mystères pour Rey et les siens.

L'info est présente, c'est un Fosh (un alien avec une tête d'oiseau, en gros ^^). Tu as bien cerné sa personnalité, c'est un gars un peu paumé qui s'est retrouvé dans le monde du crime et là se voit descendre encore sur l'échelle du non retour. Est-ce qu'il y trouvera une place, est-ce que ça renforcera ses doutes, c'est toute la question :oui:
Dans un premier temps, le lien avec Vador vient surtout l'aspect cybernétique. Mais pourquoi Pha-Nastryyl l'a choisi lui précisément, c'est en lien avec des éléments que je ne suis pas autorisé à divulguer pour le moment (de même que ses motivations, elles s'éclairciront, si j'ai bien fait mon job, au fur et à mesure !)

Je n'ai pas l'impression que l'on passera tant de temps avec Gorrick, dans le sens où son prisme sert principalement à nous faire découvrir l'hybridation pour la maîtrise de la Force. Ce qui est bien vu, je trouve pertinent le côté manque de compréhension de cette nouvelle hybridation et ce qu'elle implique, de la vivre sous le prisme d'un type aussi perdu que le lecteur. Et du coup, je veux en savoir plus à propos des principes de cette technologie permettant de s'approprier quelque chose d'inaccessible. A voir ce que tu vas en faire, mais le principe d'une technologie qui supplante le divin, la nature, ect dans l'esprit, c'est assez intéressant. Très proche de thèmes cyberpunk, si jamais c'est ton intention.

C'est le truc qui m'a fait adorer le concept dans le comics et qui m'a donné envie de l'utiliser, effectivement !
Quant à Gorrick il était initialement conçu comme ça, un simple vecteur pour découvrir Pha, mais je m'y suis attaché et on le retrouvera finalement plus que je ne l'avais anticipé. C'est un des trucs que j'aime le plus dans l'écriture, quand l'histoire semble se tisser d'elle même et prendre des chemins que même toi, en tant qu'auteur, tu n'avais pas prévu ! (c'est comme ça que j'en suis rendu à 21 chapitres rédigés et 25 prévus, au lieu des 20 que j'avais planifié au départ, plein de détails et de personnages se sont ajoutés au fil de l'écriture !)

Alors peut-être que je tire ou tente de tirer beaucoup de choses à partir de peu d'éléments, très exigeant avec ce que cela m'apporte, ect. Car il ne s'agit que de prologues après tout, présent pour planter des bases et donner l'eau à la bouche. Preuve qu'ils sont réussis si je suis autant impliqué sur différents aspects, non ?

Effectivement, content qu'ils suscitent autant de question, un peu stressant aussi, maintenant je suis en train de passer en revue mon texte dans ma tête pour voir s'il coche toutes les attentes :x

En tout cas, très plaisant malgré l'ampleur du mystère et de ne pas avoir compris certaines choses. À voir si des camarades plus calés que moi relèveront plus aisément d'autres points et références. Ah et oui, heureusement que j'ai jeté un oeil à ton petit message, pour savoir à quel moment se passent les deux prologues. Vas-tu matérialiser plus clairement ta chronologie, dans l'esprit d'indiquer les dates à chaque chapitres ? Je pose la question car des camarades le font. Et si tu ne l'avais pas précisé avec ton petit message, j'aurai cru que le passage sur les antagonistes se déroulait après ton ellipse des huits ans. Après, je ne suis pas du genre à dater formellement. Faire sentir le temps qui passe, mais sans trop figer les choses. Eh oui, quand on croit que j'en ai fini avec mes questions et les demandes...

Niveau date j'ai précisé pour le premier prologue, pas pour le second en me disant que sans indication ce serait implicite (d'autant que Pha mentionne avoir senti la disparition de Sidious, sous-entendant que ça a eu lieu récemment...). Le chapitre 1 démarre par un "huit ans plus tard", et ensuite on est parti (sans trop en dire, il y a un chapitre de flash-back, qui intervient assez tardivement, qui est aussi précisé, avec un "20 ans plus tôt" en l'occurrence)

En tous cas merci encore pour avoir pris le temps de lire & de rédiger ce long message ! En espérant continuer à piquer ton intérêt avec la suite :D
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar mareva_mae » Sam 25 Mar 2023 - 20:08   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Hello, deux prologues lu :D

Un peu comme Loucass (mon dieu, si on commence à être d'accord il va grêler quelques jours après le retour du printemps :paf: ) je ne suis pas convaincue de l'intérêt de revisiter des scènes montrées à l'écran, même si je n'ai pas un PTSD de la postlogie. Cependant, j'ai trouvé que tu parvenais à insuffler quelque chose en plus dans les scènes concernant Rey, qui apporte un vrai bonus et en fait un super prologue ! Bon, petit bémol sur les passages concernant la romance, que j'ai trouvé un peu pataud et qui auraient mérité plus d'émotions, à mon sens :cute:

Sinon je suis un peu perdue sur tout ce que tu nous décris dans le second prologue, mais je ne suis pas du tout experte en Legends et j'aime me laisser porter en lisant, donc j'en ai eu suffisamment pour me faire une idée de cette nouvelle menace et j'ai hâte de découvrir la suite.

Je trouve en tout cas ton style très fluide et agréable à lire, ça fait vraiment du bien :lol:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 632
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Adanedhel » Sam 25 Mar 2023 - 21:45   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

@Loucass Hé oui, je me suis dirigé vers un cursus scientifique, mais j'ai longtemps hésité avec une école de cinéma... difficile de choisir entre deux centres d'intérêt si opposés :transpire:

Coeur d'Encre (Sang d'Encre et Mort d'Encre pour ses deux suites,), c'est une trilogie de fantasy allemande, qu'on pourrait classer en young adult au vue du jeune âge de la protagoniste, qui part du postulat que certaines personnes ont le pouvoir de faire sortir des éléments ou personnages de livres en lisant à voix haute. Le premier tome était surement mon livre préféré quand j'étais au collège, et les suites sont tout aussi bonnes, elles prennent un tournant surprenant, un peu plus sombre. Et j'ai été ravi avec ma relecture récente d'être à nouveau séduit par les bouquins, notamment avec des réflexions sur la force des univers imaginaires qui m'a beaucoup touché et à côté desquels j'étais passé à l'époque ! (il y avait eu une adaptation en film à l'époque, avec Brendan Fraser et Andy Serkis, qui est honnête et apporte même quelques bonnes idées mais zappe une part importante du mystère qui se met en place dans le livre en révélant tout trop vite...)

Pour Vador je suis d'accord, je dirais même que la phrase de Kenobi a un double sens, à la fois physique et psychologique. C'est d'ailleurs un des plans que je préfère dans le Retour du Jedi, quand Luke tranche un des bras de son père et se rend compte de leur point commun, qu'il risque de commencer à devenir comme lui. C'est de là qu'est parti mon choix pour ce nom. A un moment donné j'ai voulu en changer, trouvant que "Héritier de Vador" faisait un peu trop raccrochage aux films, mais au final ça reste la meilleure manière de synthétiser la manière dont je les perçois (et puis il y a une ou deux lignes de dialogues que j'aimais beaucoup qui sont en lien direct avec ce nom, et c'était hors de question de les changer X) )

Sur ma méthode ouaip j'ai beaucoup planifié aussi, typiquement j'avais la trajectoire de tous mes personnages, et la résolution des mystères que j'installais, et ensuite j'ai découpé chapitre par chapitre pour pouvoir écrire certaines scènes que j'avais en tête sans que tout soit forcément rédigé dans l'ordre.

Je suis preneur de tous les retours, positifs comme négatifs ! C'est sûr que les positifs font plus plaisir, mais ce sont les négatifs qui permettent de s'interroger sur ce qu'on a écrit. Ces deux prologues et le chapitre 1 sont déjà passés par la lecture de mon frère, qui n'a clairement pas été tendre avec, mais m'a permis de corriger plein de trucs ^^

mareva_mae a écrit:Hello, deux prologues lu :D

Un peu comme Loucass (mon dieu, si on commence à être d'accord il va grêler quelques jours après le retour du printemps :paf: ) je ne suis pas convaincue de l'intérêt de revisiter des scènes montrées à l'écran, même si je n'ai pas un PTSD de la postlogie. Cependant, j'ai trouvé que tu parvenais à insuffler quelque chose en plus dans les scènes concernant Rey, qui apporte un vrai bonus et en fait un super prologue ! Bon, petit bémol sur les passages concernant la romance, que j'ai trouvé un peu pataud et qui auraient mérité plus d'émotions, à mon sens :cute:

Sinon je suis un peu perdue sur tout ce que tu nous décris dans le second prologue, mais je ne suis pas du tout experte en Legends et j'aime me laisser porter en lisant, donc j'en ai eu suffisamment pour me faire une idée de cette nouvelle menace et j'ai hâte de découvrir la suite.

Je trouve en tout cas ton style très fluide et agréable à lire, ça fait vraiment du bien :lol:

Merci pour ton retour ! Content que ce premier prologue fonctionne, c'est clair que je ne voulais pas juste décrire ce qu'on voit à l'écran, mais apporter une touche en plus pour le rendre intéressant.
J'ai cru voir que ta fan-fic était d'avantage centré sur une histoire d'amour, donc tu as sans doute une fibre plus précise sur la manière de les construire et de les amener... Je voulais surtout éviter d'être trop niais (même si je dois bien avouer apprécier les histoires d'amour un peu niaises de temps en temps ^^)

Le second semble ressortir comme étant un peu abrupt donc... dans l'idée, je l'ai imaginé comme le tout début du Fils des Brumes de Brandon Sanderson (un des mes bouquins de Fantasy préférés, j'ai pris une vraie claque en le lisant). Quand tu ouvres le premier chapitre, tu es un peu jeté dans ce monde sans avoir toutes les clefs, la magie de cet univers est très particulière, et quand le personnage l'utilise pour la première fois c'est assez déroutant. Les explications ne viennent qu'au fur et à mesure, et le lecteur s'habitue aussi à ces bizarreries. Mais c'est un équilibre assez difficile à trouver, j'attends vos retours sur la suite pour savoir si tout reste fluide ou si j'ai tenté quelque chose d'un peu trop ambitieux :think:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Alionouchka » Dim 26 Mar 2023 - 11:14   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Salut !

Je ne me suis jamais lancée dans la lecture d'une fanfiction sur ce site tout simplement parce que l'immense majorité des œuvres proposées ne correspond pas à mes goûts (très personnels, subjectifs, absolument pas meilleurs que les autres) en matière de fanfiction.
(A part une histoire courte assez ancienne centrée sur Luke, dans l'univers canon (entre le IV et le V ou le V et le VI il me semble), que j'avais envie de lire mais je n'arrive plus à mettre la main dessus. :cry: D'ailleurs au passage, si quelqu'un peut m'aider à la retrouver...)

Mais là plusieurs choses m'ont attirée :

- cela parle de personnages de l'univers canon et DANS l'univers canon (sachant que je pourrais remplacer "canon" par "légende" dans ma phrase si je connaissais cet univers, je ne suis pas sectaire, juste totalement inculte en la matière (je n'ai lu qu'un seul bouquin de l'UEL)...)

- tu ne sembles ne pas vouer aux gémonies la postlogie dans son ensemble (moi aussi ces films m'ont déçue, voire terriblement déçue par moment mais je ne pense pas que tout doive être jeté à la poubelle)

- je suis en train d'écrire une petite histoire sur Rey qui se situe à la fin du 9e film et j'aimerais bien comparer ta vision de sa refondation de l'ordre jedi à la mienne (qui restera pour ma part très abstraite, juste à l'état de projet)

Maintenant, je vais passer à des commentaires sur ton 2e prologue (je n'ai pas grand chose à dire sur le 1er. C'est propre et comme on connait déjà l'histoire, on n'a pas à se préoccuper de la façon dont les informations nécessaires à l'entrée dans l'histoire sont transmises.)

Déjà personnellement, le début in medias res ne me dérange pas du tout. Dans une œuvre qui privilégie l'action, qui plus est dans un univers que nous connaissons déjà, il ne sert à rien d'alourdir le commencement de l'histoire.

Sinon, il y a quelques petits passages où j'ai tiqué au fil de ma lecture, où je sortais de l'histoire à cause d'éléments qui me paraissaient maladroits

Par contre, je préviens, je vais chipoter et faire ma relou sur des détails, tout simplement parce que c'est ce que j'aime entendre comme conseils pour m'améliorer quand j'écris. Si ça te blesse, te contrarie, que tu trouves que je n'y mets pas assez les formes, n'hésite pas à me le dire, j'arrêterai !

Dès la 1ère phrase, le fait de dire le "Yacht stellaire Third Light", je trouve ça redondant. Je trouve que le nom seul suffit sachant que dans la 3e section de ton prologue, tu parles de la "salle de réception du yacht stellaire" donc on a l'info là et c'est bien suffisant. C'est plus subtil et naturel de dévoiler les infos progressivement.

Je changerais aussi le "l'Aube Ecarlate n'eut aucune chance" en "n'avait eu aucune chance" pour des raisons de concordance des temps

Voilà c'est tout donc ce sont vraiment des petits détails !

Sinon j'ai repéré aussi deux petites coquilles :

"Elle a été trouvée puis cachée

"saisissez-le"

Enfin, pour ma part, ce qui m'intéresse dans une histoire ce sont les personnages et pour le moment je crois à ceux que tu as créés donc tout va bien ! Mais j'avoue que j'ai surtout hâte de découvrir ce que sont devenus ceux que je connais déjà !

A bientôt pour la suite !
Alionouchka
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 277
Enregistré le: 29 Jan 2020
 

Messagepar mareva_mae » Dim 26 Mar 2023 - 12:28   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Adanedhel a écrit:J'ai cru voir que ta fan-fic était d'avantage centré sur une histoire d'amour, donc tu as sans doute une fibre plus précise sur la manière de les construire et de les amener... Je voulais surtout éviter d'être trop niais (même si je dois bien avouer apprécier les histoires d'amour un peu niaises de temps en temps ^^)

Arf, je crois que je me suis retrouvée estampillée docteur ès romance sans avoir eu mon mot à dire :paf:
Side note, je ne pense pas que la romance soit forcément quelque chose à soigner que dans le cas où elle est centrale dans le récit. Insuffler quelque chose de fort entre deux personnages ne se fait pas non plus forcément au détriment de la tension dramatique, de l'aventure, du drame et des autres strates d'une histoire. :cute:

Adanedhel a écrit:Le second semble ressortir comme étant un peu abrupt donc... dans l'idée, je l'ai imaginé comme le tout début du Fils des Brumes de Brandon Sanderson (un des mes bouquins de Fantasy préférés, j'ai pris une vraie claque en le lisant). Quand tu ouvres le premier chapitre, tu es un peu jeté dans ce monde sans avoir toutes les clefs, la magie de cet univers est très particulière, et quand le personnage l'utilise pour la première fois c'est assez déroutant. Les explications ne viennent qu'au fur et à mesure, et le lecteur s'habitue aussi à ces bizarreries. Mais c'est un équilibre assez difficile à trouver, j'attends vos retours sur la suite pour savoir si tout reste fluide ou si j'ai tenté quelque chose d'un peu trop ambitieux :think:

Je vois ce que tu veux dire mais comme on connait déjà Star Wars en général, on n'est pas non plus dans la découverte pas à pas d'un univers inconnu. Donc quand tu donnes beaucoup d'informations sur un culte / planète / groupe précis, ça fait vite info dumping je pense :think:

Alionouchka a écrit:Je ne me suis jamais lancée dans la lecture d'une fanfiction sur ce site tout simplement parce que l'immense majorité des œuvres proposées ne correspond pas à mes goûts (très personnels, subjectifs, absolument pas meilleurs que les autres) en matière de fanfiction.

Image
Ah ben ça fait plaisir :paf:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 632
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Adanedhel » Dim 26 Mar 2023 - 17:18   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

@Alionouchka Oh, merci beaucoup de ton intérêt, ça fait plaisir !

Alionouchka a écrit:- je suis en train d'écrire une petite histoire sur Rey qui se situe à la fin du 9e film et j'aimerais bien comparer ta vision de sa refondation de l'ordre jedi à la mienne (qui restera pour ma part très abstraite, juste à l'état de projet)


Si jamais tu te sens de la partager un jour, je serais curieux de lire ta proposition, sinon n'hésite pas à préciser en quoi nos visions se rejoignent ou s'opposent, quand on arrivera aux chapitres qui détaillent un peu plus la manière dont Rey gère l'héritage des Jedi !


Par contre, je préviens, je vais chipoter et faire ma relou sur des détails, tout simplement parce que c'est ce que j'aime entendre comme conseils pour m'améliorer quand j'écris. Si ça te blesse, te contrarie, que tu trouves que je n'y mets pas assez les formes, n'hésite pas à me le dire, j'arrêterai !

Ne t'en fais pas, si je partage ici c'est pour prendre tous les commentaires :wink:
D'autant que tes deux remarques sont tout à fait pertinentes !

Pour les coquilles, il y en a toujours une ou deux qui échappent aux nombreuses relectures :transpire:


Enfin, pour ma part, ce qui m'intéresse dans une histoire ce sont les personnages et pour le moment je crois à ceux que tu as créés donc tout va bien ! Mais j'avoue que j'ai surtout hâte de découvrir ce que sont devenus ceux que je connais déjà !

C'est un équilibre que j'ai essayé de maintenir tout du long, entre persos existants et persos que j'ai créés.

A la prochaine ! :D


mareva_mae a écrit:Arf, je crois que je me suis retrouvée estampillée docteur ès romance sans avoir eu mon mot à dire :paf:
Side note, je ne pense pas que la romance soit forcément quelque chose à soigner que dans le cas où elle est centrale dans le récit. Insuffler quelque chose de fort entre deux personnages ne se fait pas non plus forcément au détriment de la tension dramatique, de l'aventure, du drame et des autres strates d'une histoire. :cute:

:lol:
Je suis tout à fait d'accord ouaip ! Après, entre l'intention et la réalisation, il y a tout monde !

Je vois ce que tu veux dire mais comme on connait déjà Star Wars en général, on n'est pas non plus dans la découverte pas à pas d'un univers inconnu. Donc quand tu donnes beaucoup d'informations sur un culte / planète / groupe précis, ça fait vite info dumping je pense :think:

S'il y a bien un passage où j'ai peur d'avoir eu la main un peu lourde sur l'info dump, c'est plus le chapitre 1 que ce prologue... non non ne partez pas, il y aura de la bagarre aussi ! :paf:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Vulctyl » Dim 26 Mar 2023 - 17:22   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

C'est lu ! Alors, quand j'ai vu le synopsis, j'étais plutôt hypé, mais j'attendais de voir les premiers chapitres, histoire de savoir à quoi m'attendre. Et j'ai pas été déçu.
Au niveau de la forme, je trouve ça très bon : écriture intéressante et fluide. J'ai quasiment pas repéré de coquilles, si ce n'est l'étobie de la fin du premier prologue : un mélange entre un etobi et un éopie ?
Mais je chipote, d'autant plus que c'est vraiment chouette de voir les nombreux détails/références cachés dans le texte et qui le relient à l'univers : etobi justement, les déserts du Grand Chott et du Jundland, les diverses espèces à bord du Third Light, le nom même "Third Light" (référence au First Light de Dryden Vos ?), Adas, les Ascendants, etc...
Pour le fond, le contexte post-TROS m'intéresse beaucoup, d'autant plus que je ne me souviens pas avoir lu de fanfic dessus. Et si on rajoute Mortis & cie dans l'équation, ça devient très prometteur... Hâte de voir ce que tu vas en faire.
Par contre, j'ai dû relire plusieurs fois le synopsis et le 2e prologue pour comprendre où tu essayais de nous amener avec cette secte... ils sont méchants, d'accord. Ils veulent faire un voyage dans les Régions Inconnues, d'accord (ce qui est excitant, hein, j'ai hâte de voir ça). Mais j'ai eu du mal à saisir leurs motivations. Apparemment, tu comptes nous l'expliquer au fur et à mesure, mais je trouve curieux que ça ne soit pas à ça que serve le prologue.
Et j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce Gorrick, que son côté paumé fait apparaître comme plutôt sympathique malgré ce qu'il est en train de faire. J'ai l'impression que si le prochain chapitre se passe des années après, on le retrouvera avec bien moins de doutes et bien moins gentil...
Au final, j'ai bien aimé ces deux textes, et je suis bien intéressé pour la suite... et je suis aussi rassuré de savoir que tu as écrit la majorité de ce que tu avais prévu. On voit trop souvent des auteurs s'arrêter au milieu d'une fanfic. Content aussi de savoir qu'il y aura deux chapitres par semaine. En tous cas, merci pour ces chouettes textes, et bonne inspiration pour tes derniers chapitres !
"Beskar'gam nu'cuy mando'ad. Beskar'gam cerati shi kotyc bal kandosii kar'ta."
Vulctyl
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 18
Enregistré le: 28 Fév 2023
 

Messagepar Alionouchka » Dim 26 Mar 2023 - 18:14   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

mareva_mae

Ah ben ça fait plaisir :paf:


Je suis désolée. Je ne veux blesser personne. Il me semble que l'univers de la fanfiction contient suffisamment de visions différentes pour contenter tout le monde.

Le fait est que sur ce forum, beaucoup de personnes qui écrivent connaissent bien l'univers étendu, canon et/ou légende, et ont envie d'eux-mêmes poser leur pierre à l'édifice, en créant leurs personnages, en montrant leur vision de l'univers SW, ce que je trouve tout à fait respectable et admirable.

Je respecte aussi ceux qui veulent réécrire les éléments d'une histoire qui leur ont déplu, même ceux qui vont faire un AU coffee shop avec les personnages de SW. L'essentiel dans la fanfiction, c'est d'écrire quelque chose qui nous fait plaisir !

Mais par contre, je n'ai pas envie de lire ça, c'est tout. Ce qui m'intéresse dans la fanfiction, c'est de savoir ce qui se passe dans la tête des personnages que je connais déjà (et que j'aime / je trouve intéressants), et que leurs aventures soient compatibles avec le canon.

C'est une vision surement un peu réductrice mais c'est la mienne.


Adanedhel

Si jamais tu te sens de la partager un jour, je serais curieux de lire ta proposition, sinon n'hésite pas à préciser en quoi nos visions se rejoignent ou s'opposent, quand on arrivera aux chapitres qui détaillent un peu plus la manière dont Rey gère l'héritage des Jedi !


Il faut que j'arrive à avancer dessus déjà :paf:. J'ai voulu introduire des éléments Légende qui m'intéressaient mais je maîtrise tout ça tellement mal que je galère re :paf:. Mais si je l'achève, je la partagerai oui ! Et en attendant, je pourrai comparer ma vision à la tienne (sachant que je ne me suis jamais dit en envisageant mon option que c'était la seule possible. Je suis totalement ouverte à d'autres visions).
Alionouchka
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 277
Enregistré le: 29 Jan 2020
 

Messagepar Adanedhel » Dim 26 Mar 2023 - 22:43   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Vulctyl a écrit:C'est lu ! Alors, quand j'ai vu le synopsis, j'étais plutôt hypé, mais j'attendais de voir les premiers chapitres, histoire de savoir à quoi m'attendre. Et j'ai pas été déçu.
Au niveau de la forme, je trouve ça très bon : écriture intéressante et fluide. J'ai quasiment pas repéré de coquilles, si ce n'est l'étobie de la fin du premier prologue : un mélange entre un etobi et un éopie ?

Merci merci !
C'est censé être un etobi oui, je ne sais plus si j'ai voulu françiser le mot ou bien si j'étais tombé sur l'éopie aussi en faisant mes recherches et que j'ai mélangé les deux au moment de l'écrire :paf:


Mais je chipote, d'autant plus que c'est vraiment chouette de voir les nombreux détails/références cachés dans le texte et qui le relient à l'univers : etobi justement, les déserts du Grand Chott et du Jundland, les diverses espèces à bord du Third Light, le nom même "Third Light" (référence au First Light de Dryden Vos ?), Adas, les Ascendants, etc...

C'est le but, et c'est ce qui m'amuse le plus justement, de créer des liens entre différentes œuvres et différents pans de l'univers ! C'est ce que j'adore quand je lis les comics ou romans de Charles Soule par exemple. Ouaip, j'ai choisi le nom Third Light en référence au First Light (mais je dois bien avouer n'avoir aucune idée de ce qui a pu arriver au Second Light :think: )


Par contre, j'ai dû relire plusieurs fois le synopsis et le 2e prologue pour comprendre où tu essayais de nous amener avec cette secte... ils sont méchants, d'accord. Ils veulent faire un voyage dans les Régions Inconnues, d'accord (ce qui est excitant, hein, j'ai hâte de voir ça). Mais j'ai eu du mal à saisir leurs motivations. Apparemment, tu comptes nous l'expliquer au fur et à mesure, mais je trouve curieux que ça ne soit pas à ça que serve le prologue.

Le prologue introduit la motivation principale du groupe dans son ensemble, ils veulent du pouvoir, plus que l'Aube Ecarlate ne peut leur en offrir. Et Pha leur a promis un moyen d'avoir accès aux pouvoirs de la Force, c'est pour ça qu'ils la suivent elle. C'est pour expliquer ça que j'ai écrit ce prologue-là. Pour les motivations de Pha, j'ai voulu introduire un peu de mystère, d'où les explications au fur et à mesure.
Quant aux Régions Inconnues... j'ai peur de devoir te dire de ne pas y mettre trop d'espoir, étant donné qu'il y aura l'ellipse de huit ans entre les deux. :transpire:


Au final, j'ai bien aimé ces deux textes, et je suis bien intéressé pour la suite... et je suis aussi rassuré de savoir que tu as écrit la majorité de ce que tu avais prévu. On voit trop souvent des auteurs s'arrêter au milieu d'une fanfic. Content aussi de savoir qu'il y aura deux chapitres par semaine. En tous cas, merci pour ces chouettes textes, et bonne inspiration pour tes derniers chapitres !

J'ai attendu d'en avoir rédigé une grosse majorité (et d'avoir toutes les idées bien en place pour la fin) avant de me lancer pour cette raison justement.
Et merci, j'avance à un bon rythme dessus :oui:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar L2-D2 » Lun 27 Mar 2023 - 14:33   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Prologues lus !

Alors, pour le premier, pas vraiment de surprise en soit, étant donné qu'il s'agit d'une reprise des dernières scènes de l'Episode IX, si ce n'est que Rey ne se présente plus exactement de la même façon à la fin. Bien aimé la manière qu'elle a d'annoncer ce qu'elle va faire, même si je ne suis pas sur que l'information circule bien en partant de Tatooine ! :transpire: En revanche, je n'avais pas fait attention dans le film qu'elle enterrait la tenue de Ben en même temps que les sabres... à moins que ce ne soit de ton invention ?

Petit haussement de sourcils interrogateur en voyant cependant que plusieurs semaines se sont écoulées et que les hommages galactiques n'ont pas encore eu lieu. Bien vu en revanche le nom de l'Académie, Organa, c'est juste parfait : Rey Skywalker qui dirige l'Académie Organa, la lignée des jumeaux se préserve. :jap:

Le deuxième prologue est beaucoup plus convaincant, déjà parce qu'il montre des personnages inédits et surtout parce qu'il fait le lien avec une époque très dynamique des comics, le retour de Qi'ra et de l'Aube Ecarlate ! :oui: Avec des vraies références à l'Archiviste et à la technologie des Ascendants, tout en se greffant dans le moule des Héritiers de Vador, j'aime, ça donne vraiment l'impression que quelqu'un a un peu tout repris à sa sauce... :think: Bon, cela donne vite, très vite, un petit groupe de "Forceux" qui vont tous se retrouver en possession d'un sabre-laser, mais c'est le prix à payer pour instaurer un nouveau groupe d'antagonistes !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur Fan-Fictions & Littérature VF
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9298
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Adanedhel » Lun 27 Mar 2023 - 19:05   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci, @L2 !

L2-D2 a écrit:Bien aimé la manière qu'elle a d'annoncer ce qu'elle va faire, même si je ne suis pas sur que l'information circule bien en partant de Tatooine ! :transpire: En revanche, je n'avais pas fait attention dans le film qu'elle enterrait la tenue de Ben en même temps que les sabres... à moins que ce ne soit de ton invention ?

C'est sûr que l'info ne va pas partir uniquement de Tatooine (quoiqu'il y aurait déjà pas mal de gamins à la Luke/Anakin qui rêveraient d'y aller pour la peupler), mais il me paraissait important que Rey la fasse parvenir ici aussi, sur une planète assez similaire à celle où elle a grandi ! La tunique est un ajout de ma part, bien vu ! Je trouvais l'idée poétique, et j'avais aussi voulu rajouter les dés de Han pour que toute la famille soit symboliquement réunie, mais aux dernières nouvelles, ils sont sur Ahch-To. Rey aurait pu mettre la main dessus pendant son petit séjour sur la planète dans le IX, remarque.

Petit haussement de sourcils interrogateur en voyant cependant que plusieurs semaines se sont écoulées et que les hommages galactiques n'ont pas encore eu lieu. Bien vu en revanche le nom de l'Académie, Organa, c'est juste parfait : Rey Skywalker qui dirige l'Académie Organa, la lignée des jumeaux se préserve. :jap:

J'aurais même pu être un peu plus précis et préciser une vingtaine de semaines, le temps de poutrer les dernières poches récalcitrantes du Premier Ordre et que le calme revienne. Les évènements de ces 5-6 mois seront brièvement décris au début du chapitre 2 ;)
C'était l'idée en effet :D

Le deuxième prologue est beaucoup plus convaincant, déjà parce qu'il montre des personnages inédits et surtout parce qu'il fait le lien avec une époque très dynamique des comics, le retour de Qi'ra et de l'Aube Ecarlate ! :oui: Avec des vraies références à l'Archiviste et à la technologie des Ascendants, tout en se greffant dans le moule des Héritiers de Vador, j'aime, ça donne vraiment l'impression que quelqu'un a un peu tout repris à sa sauce... :think: Bon, cela donne vite, très vite, un petit groupe de "Forceux" qui vont tous se retrouver en possession d'un sabre-laser, mais c'est le prix à payer pour instaurer un nouveau groupe d'antagonistes !

Ca fait plaisir que toutes les références (plus ou moins) appuyées fonctionnent !
J'avoue que c'est un poil facile, surtout le coup des sabres... Le lien entre l'Aube et la tech des Ascendants se fait via les comics au final, et surtout je ne voulais pas avoir plusieurs manipulateurs du côté obscurs en vie à l'époque de la postlogie et qui seraient sortis de nulle part, donc ça me semblait assez pratique que leurs pouvoirs puissent "surgir" comme ça. Après pour les sabres, ça me semblait nécessaire pour l'équilibre des combats (et puis il faut le dire, ça a plus de gueule que des vibro-lames :whistle:), j'ai envisagé qu'ils les trouvent sur un vieux champs de bataille dans les Régions Inconnues (un peu comme sur Malachor dans Rebels), mais il y avait cette très chouette scène de Hux qui en a toute une collection et se seppuku avec dans le Duel of the Fates de Trevorrow, donc en la remaniant un peu j'ai tiré l'idée de là ^^
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 31 Mar 2023 - 14:10   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

[Theme musical pour la lecture du chapitre]



La Force. Si belle. Si mystérieuse. Son flot relie ensemble chaque être de la Galaxie. Mes compagnons et moi, nous fûmes rassemblés pour notre lien singulier avec elle.


- CHAPITRE I -
8 ans plus tard


Pha-Nastryyl fixait le village en contrebas. Le soleil couchant donnait l’impression que dans les rizières environnantes poussaient des flammes dansant au gré des vents. Elle restait sous le couvert d’arbres démesurément grands noircissant de leur ombre les collines qui enclavaient les habitations. C’était sur cette planète, dont le nom était oublié depuis longtemps, que se cachaient ceux qu’elle poursuivait. De nombreux mondes comme celui-ci, à la lisière des Régions Inconnues, étaient absents des registres, et faisaient d’excellents refuges pour faire profil bas.
Après toutes ces années passées dans les confins de la Galaxie, le résultat était pour le moins décevant. Sans Orienteur, trouver Exegol s’était avéré plus long que Pha ne l’avait escompté, et sur les vingt-quatre Héritiers qui avaient quitté le Third Light, trois avaient perdu la vie face aux dangers et aux mystères des Régions Inconnues. Des pertes acceptables. Mais la désillusion n’en avait été que plus grande lorsqu’elle avait découvert que la Dague n’était plus là. Elle avait d’abord craint que la République ou des Jedi ne s’en soient emparés, emportant les dernières chances d’accéder aux secrets ancestraux d’Adas. Mais les restes des laboratoires de Palpatine avaient fait l’objet d’une fouille minutieuse et ordonnée de la part de la République, tandis que la crypte secrète dans laquelle se trouvait la Dague de Mortis avait été pillée, sauvagement. Quelqu’un d’autre les avait pris de vitesse, s’en était emparé ne laissant aux Héritier qu’une piste à suivre.
Par chance, l’Ordre des Morgukai n’était pas réputé pour sa discrétion. Né des milliers d’années plus tôt sur la planète Kintan, ses membres haïssaient tous les utilisateurs de la Force. Ils s’étaient fait une réputation pour leur habileté à tuer des Jedi, mais les Sith ou tout autre adepte de la Force étaient aussi nuisibles aux à leurs yeux. Le chaos semé par le Premier Ordre était le terreau parfait pour voir ces anciens cultes – les Thaumaturges de Rhand, les Sorciers de Tund, l’ordre de Zeison Sha ou de Jal Shey – surgir au grand jour, pris d’une ardeur que la domination impériale avait longtemps étouffée. Il n'en fallait pas moins pour réveiller dans le même temps le fanatisme des Morgukai, et leur désir d'anéantissement. Sitôt la Dague entre leurs mains, ils s’en étaient vantés. La légende lui attribuait des pouvoirs incommensurables et mortels pour chaque utilisateur de la Force qui s’y blesserait.
Avec cette arme en leur possession, l’Ordre imaginait sans doute intimider les Jedi et les dernières sectes du Côté Obscur, afin de combler le vide laissé par la disparition de l’Empereur, et défaire une fois pour toute ses ennemis de toujours.
Ils avaient manqué de prudence dans leur précipitation. Ce qui avait mené Pha et les Héritiers de Vador précisément vers cette planète.

Le soleil disparut derrière les collines, et une douce lumière bleutée miroitait sur le cours d’eau qui serpentait entre les maisons et les champs inondés. Sous les toits en forme de barge retournée, des lanternes projetaient des reflets jaunes. Pour quelques instants encore, la vallée était plongée dans le silence. Pha-Nastryyl leva un bras et serra le poing, donnant le signal de l’attaque. Derrière elle, les Héritiers se divisèrent et se mirent en marche. Cinq avancèrent avec elle, droit vers le village. Sept partirent vers la droite, contournant les rizières, et six autres vers la gauche, restant sous le couvert des arbres, afin de prendre le village en tenailles. Les trois restants étaient positionnés sur la plus haute colline, équipés de fusils-snipers.
Les guerriers Morgukai se terraient ici depuis des semaines. S’ils avaient sans doute été prudents à leur arrivée, sachant les Héritiers sur leurs traces, ils avaient baissé leur garde, pensant leurs poursuivants semés, leur cachette trop difficile à trouver. Pha les avaient observés, plus tôt, préparant leur vaisseau au départ, sans une once de précipitation. Toutes les précautions de ce plan n’étaient peut-être pas nécessaires. Mais c’était leur négligence qui allait coûter la vie à ces voleurs. Elle ne commettrait pas la même erreur.
Le groupe mené par Pha emprunta le seul pont enjambant la rivière, les deux autres durent traverser à gué. Ils restèrent suffisamment silencieux pour que l’aube du moulin couvre leur traversée, et le village ne perçut aucun bruit inhabituel. Du coin de l’œil, Pha voyait l’étau se resserrer autour des habitations. La nuit était claire, la lune immense presque pleine. Si quelqu’un sortait à ce moment précis, il n’aurait aucun mal à les voir approcher. Des silhouettes encapuchonnées, dotées d’un bras mécanique, sabre laser en main, et avançant silencieusement… même sur une planète recluse comme celle-ci, on saurait reconnaître la menace du Côté Obscure. Il était donc impératif que cette nuit soit sans témoin.
La population de la planète était majoritairement constituée d’humanoïdes à la peau verdâtre parsemée de zébrures foncées, au nez aplati et aux oreilles pointus remontant en légère spirale le long de leurs cornes. Pha avait repéré plus tôt un Abednedo, deux ou trois Zeltrons. Avaient-il débarqué ici de leur plein gré, cherchant à fuir la civilisation, ou un crash de vaisseau avait-il décidé de leur sort, elle ne le saurait jamais, mais un bref instant elle envia cette vie paisible et reculée. Loin du bruit, loin de la mort. Elle chassa ces pensées. En mettant la main sur la Dague, en accomplissant les noirs rituels décrits dans l’Holocron, elle trouverait une paix plus grande encore.
Tout ce qui importait, c’était qu’au milieu d’une bourgade comme celle-là, il leur serait facile de débusquer une demi-douzaine de Niktos adorateurs d’un culte barbare. Néanmoins, il ne fallait pas qu’un seul d’entre eux ait la moindre chance de s’échapper en emportant la Dague. Le plan de Pha-Nastryyl était donc clair : elle réduirait cet endroit idyllique en cendres.
Les trois groupes atteignirent les habitations, et se séparèrent, chaque Héritier se positionnant face à une d’entre elles. Pha en avait ciblé plusieurs susceptibles d’abriter la Dague de Mortis. Mais rien ne pouvait être laissé au hasard. La totalité des quinze bâtiments était donc ciblée sans discernement. Les quatre Héritiers restant se positionnèrent sur le pont et sur les principales routes, afin de couper court à toute tentative de fuite. Rien ne pouvait être laissé au hasard. Quinze sabres laser s’allumèrent à l’unisson. Si celui de Pha-Nastryyl brillait d’un éclat rouge sang, ceux des Héritiers baignaient le village d’une lumière pourpre, comme un cri de détresse du cristal s’extirpant de la lame en gerbes d’éclairs.
D’autres cris déchirèrent le silence de la vallée. Les coups de sabre contre les murs de bois et les lanternes se brisant au sol transformèrent en un instant le hameau en brasier. Les Héritiers passaient d’un coin à l’autre des maisons, aussi rapides et silencieux que des ombres, détruisant chaque cachette susceptible de dissimuler la Dague.

Pha-Nastryyl se dirigeait là où le plus de Morgukai avait convergé dans la journée, un grand bâtiment circulaire qui trônait au centre du village. Au milieu des deux longues tables – l’endroit servait autant de lieu de réunion que de salle où célébrer fêtes et banquets – dormaient la plupart des non-natifs, dont quatre membres de l’ordre : trois Kajain'sa'Niktos, le crâne recouvert d’écailles orange, six cornes entourant leur visage et deux autres retombant au-dessus de leurs yeux, et une femme humaine à la peau mate et au crâne rasé. Les Morgukai formaient un ordre aux règles strictes, il était extrêmement rare que des femmes ou des étrangers y soient admis. Cette guerrière devait s’être illustrée par des faits d’arme hors du commun pour être acceptée parmi eux. Tous se levèrent d’un bon et saisirent leur lance. Les éclairs jaunes qui en jaillissaient faisaient crépiter leurs yeux de rage. Pha-Nastryyl tendit son bâton devant elle. Leurs armures noires étaient soigneusement posées sur un banc contre le mur de la grande salle. Ça lui faciliterait les choses. Non pas qu’elles auraient été d’une grande aide contre un sabre laser, manié par une main aussi experte que la sienne. Mais comme les lances, elles étaient faites d’un alliage de cortose, capable de résister à une lame durant quelques secondes, et chaque seconde était cruciale au cœur d’un duel.
Deux Niktos se précipitèrent vers elle, lançant un assaut coordonné sur chacun de ses flancs. Elle para le premier à l’aide de sa lame, et parvint à tenir le second en respect d’un coup de pied. La tête du guerrier se retrouva face à l’autre extrémité de son bâton. Un mouvement de poignet lui aurait suffi pour trancher la jambe de Pha, mais avant qu’il n’ait pu réagir, elle alluma sa seconde lame. Il tomba mort, laissant à la Zabrak un unique adversaire. Il n’eut qu’un bref regard pour son frère d’arme, et poursuivi le combat sans se laisser distraire. Il était rapide, et parvenait à parer les coups venant des lames de chaque côté du bâton.
Les autres habitants, réveillées par le combat, coururent vers la porte. Pha ne tenta pas de les retenir. Ils n’étaient pas armés, ils n’iraient pas loin. Elle était plus inquiète en constatant que la femme au crâne rasé et le troisième Nikto avaient enfilé leur armure et s’approchaient maintenant d’elle. Elle para un coup de lance, et à la surprise de son opposant, laissa tomber son bâton. D’une poussée dans la Force, elle s’éleva, atterri derrière lui et attira son arme. Le sabre s’éleva en diagonale et traversa la poitrine sans protection. La surprise se lisait encore dans son regard lorsque son visage heurta le sol.
Elle faisait à présent face à deux adversaires bien mieux préparés pour le combat à venir que ne l’étaient les deux précédents. Dans l’armure des deux guerriers se reflétaient les maisons en flamme, à travers l’embrasure de la porte. Les deux Morgukai tenaient fermement leur arme, sur leur garde. Pha faisait lentement tournoyer son sabre, laissant le bourdonnement sonner comme une menace.
— J’avais imaginé bien des gens pouvant être attirés par les secrets de Sidious, dit la femme en toisant Pha. Je pensais connaître tous ceux dans la Galaxie les convoitant. Tu m’es inconnue, et pourtant tu maîtrises les Arts Sith. Tu seras donc exterminée, comme tous ceux de ton engeance.
— L’ordre des Morgukai vit dans le passé. Vous ne rêvez que d’une gloire révolue. Je suis le futur.
— Ironique. L’arme que tu convoites a pourtant plus de six mille ans. Elle a été brandie par Adas, le premier des Sith, Impur parmi les impurs…
— Je sais ce qu’est la Dague. Je sais les pouvoirs que les mythes lui prêtent. Mais ce que je compte en faire, je peux te l’assurer, personne dans la Galaxie n’en a jamais été témoin.
Une pure terreur s’alluma dans le regard des deux guerriers.
— Non… non tu n’oserais pas…
Pha s’élança d’un bond pour se placer entre ses adversaires. Elle profitait de sa double lame pour les attaquer simultanément, chaque mouvement calibré pour pouvoir blesser les deux à la fois. Ils étaient bons duellistes, mais leur compétence restait celle de simples combattants, aveugles à la Force. Or, c’était elle qui donnait à Pha cet instinct, ces quelques fragments du futur qui lui permettaient d’anticiper, de bouger plus vite, de frapper plus précisément.
Les lames de Pha parvinrent à les toucher à plusieurs reprises, mais chaque fois le contact avec l’armure était trop bref pour la traverser. Pha attaqua la meneuse du groupe d’un puissant coup transversal, visant une zone non protégée au niveau de l’épaule, la lame à l’autre extrémité se dirigeant vers l’abdomen du dernier Nikto. La guerrière n’eut d’autre choix que de saisir sa lance à deux mains pour parer le coup, faisant brusquement dévier l’autre lame vers la jambe du Nikto. Elle fut bloquée par l’armure, mais Pha tint sa position en s’ancrant dans la Force, jusqu’à ce qu’il pousse un cri de douleur et tombe à genoux.
La Zabrak se remis à bouger si vite que sa dernière opposante en fut déstabilisée, elle tournoya pour trancher la tête du guerrier blessé, et d’un même mouvement l’autre lame vint se placer contre les plaques d’armure des deux avant-bras de la seule survivante. Elle tenta de se dégager, mais Pha exerçait trop de force. Elle se retrouva à son tour à genoux, elle sentait son armure devenir de plus en plus chaude, sans qu’elle ne puisse rien faire pour empêcher l’inévitable. Le visage de Pha était juste au-dessus du sien, elle la toisait d’un regard froid, sans une once de cruauté ou de plaisir sadique. Elle n’était qu’un obstacle parmi d’autre entre Pha-Nastryyl et son réel objectif. Les deux pièces d’armure cédèrent en même temps. La lance, deux mains encore fermement accrochées à sa poignée, produisit un bruit métallique en heurtant les lattes de bois au sol.
— Tu as été une adversaire remarquable. Je n’avais pas connu de duel aussi grisant depuis longtemps, murmura Pha en cherchant la Dague parmi les affaires éparpillées.
— Tu nous as massacré. Nous n’avions… nous nous sommes entraînés à tuer les tiens toute notre vie, mais nous n’avions aucune chance.
— J’ai beaucoup de respect pour les guerriers capables de se battre si noblement, poursuivit elle comme si elle ne l’avait pas entendu. Et j’en ai encore d’avantage pour ceux, comme toi, qui ont dû se démarquer pour gagner la reconnaissance au milieu du mépris. Nous sommes sans doute plus semblables que tu ne le penses.
— Nous ne sommes semblables en rien. Tu es une aberration qui cherche à plier la volonté de la Galaxie à sa guise, plutôt que de laisser l’Entropie Naturelle tisser sa toile. Et si tu disais vrai à propos du but que tu vises avec les énergies de Mortis…
Cette fois, Pha se retourna brusquement vers elle.
— Je disais vrai oui. Mais tu ne comprends vraiment pas. Nos objectifs sont liés. Vous êtes trop aveuglés pour le voir, mais nous voulons la même chose pour la Galaxie. Nous aurions même pu travailler de concert, si votre vision n'était pas si étriquée. Entre les mains de votre Ordre décadent, la Dague n'est rien de plus qu'un jouet inutile. Alors que moi... je peux libérer toute sa puissance.
— Tout ce que vous libérerez, c’est le chaos et la mort.
— Oh, mais j’y compte bien…
Trois Héritiers entrèrent, ils faisaient flotter derrière eux le corps démembré d’un Nikto. Ils le lancèrent au milieu de la salle, à côté de ceux vaincus par Pha, sous le regard de leur sœur d’arme.
— Non, vous n’avez aucun respect pour vos adversaires vaincus, pas plus que vous n’en avez pour...
Ce furent ses derniers mots. Pha l’acheva et traversa la salle pour rejoindre les nouveaux arrivants.
— La Dague n’est pas ici. Y a-t-il des survivants ?
— Malheureusement oui, Première Héritière. Il y a un réseau de tunnel sous le bar, qui semble mener vers les collines au nord. Un puissant Morgukai s’y est réfugié, menant avec lui une dizaine de villageois. Nous n’avons trouvé la Dague nulle part ailleurs. Si elle n’est pas ici, alors il l’a emportée. Les autres sont à sa poursuite. Avec la Force, ils sont plus rapides…
— Montrez-moi le chemin. La Dague ne doit pas quitter cette planète. Je veux tuer cette vermine moi-même.

Pha suivi les trois Héritiers à l’extérieur d’un pas décidé. Les flammes s’élevaient encore hautes dans le ciel depuis chaque maison. Une épaisse fumée masquait à présent la lumière de la super-lune. Elle vit les Héritiers s’arrêter d’un même mouvement et porter la main à leur sabre.
— Ne vous arrêtez pas pour un simple villageois égaré. Nous avons plus important à faire !
Elle les bouscula sans ménagement et se retrouva face à une large silhouette qui leur barrait la route. Il portait une tunique sombre, sa capuche relevée ne laissait pas apparaître son visage malgré les flammes. Et son poing était serré autour d’un sabre laser, dont la lame bleue émettait un crépitement instable. Sa voix grave résonna comme si elle émanait des craquements du bois incandescent :
— Vous ne prendrez plus aucune vie ce soir. Les massacres que vous perpétrez sur votre route s’arrêtent ici.
Il pointa sa lame dans leur direction d’un air de défi. Pha-Nastryyl le toisa quelques instants, et cria :
— Saezon, Dir’o, occupez-vous de cette nouvelle distraction. Gorrick, avec moi.
Elle s’élança sur le côté avant que l’étranger ne puisse réagir. Gorrick la dépassa d’une courte avance pour lui indiquer le chemin des tunnels. Elle entendit le bruit des sabres s’éloigner derrière elle, et sentit une puissante vague émaner du Chevalier inconnu. Elle n’aimait pas l’idée de fuir un combat, mais à cet instant, son objectif comptait plus que tout.
Ils atteignirent les tunnels, dissimulés par une trappe s’enfonçant sous les ruines calcinées du bar. Pha pouvait sentir la piste laissée par le dernier Kajain'sa'Nikto, et plus forte encore celle des Héritiers lancés sur ses traces. Elle se propulsa puissamment en avant, le Fosh peinait à rester sur ses talons, la vitesse plaquait ses plumes contre son crâne. La sortie lui apparut en un éclair, et elle fut surprise qu’une vive lumière y brillât avec autant d’éclat.
Une fois à l’air libre, elle vit les Héritiers au bord du contrefort rocheux, leur bras mécanique tendu, tentant de retenir un vieux cargo qui décollait juste au-dessus d’eux. Pha leva le bras pour leur venir en aide, mais à cet instant le cargo actionna ses moteurs à pleine puissance et un souffle d’air brûlant les fit basculer en arrière. Pha ne dit rien. Ce n’était pas nécessaire. La Dague s’était volatilisée avec ce cargo, les laissant au même point que sur Exegol. Non, la situation était même pire. Difficile pour des brute Nikto de passer inaperçu dans les Régions Inconnues. Mais à présent, ils allaient se rapprocher de planètes plus peuplées, et surtout sur lesquelles la République risquait de garder un œil.
Les Morgukai avaient au fil des siècles gagné le respect de nombreux barons de la pègre, et pouvaient ainsi trouver refuge dans des places fortes sur de nombreux mondes. Et ils avaient un nombre plus grand encore de planques disséminées dans les bas-fonds de la Galaxie. Elle allait devoir frapper vite, sans considération pour les villes et les vies en travers de sa route, avant que les forces de leur ordre ne se rassemblent et ne mettent définitivement la Dague hors d’atteinte. Ils se tiendraient prêts, comme si le fantôme de Vador lui-même était à leur porte. Ce qui ne serait pas tout à fait faux. Pha avait voulu éviter un conflit risquant d’attirer l’attention sur elle. Perpétrer des bains de sang sur plusieurs planètes jusqu’à débusquer ces Morgukai allait forcément s’ébruiter.
En retournant vers leur vaisseau, le Destin d’Oblivion, elle trouva les corps de Saezon et Dir’o, tués d’un coup de sabre, net et précis, au niveau de la poitrine. Ils faisaient partie des meilleurs duellistes parmi les Héritiers. À nouveau, ils étaient deux à avoir sacrifié leur vie pour son grand dessein, en affrontant ce chevalier errant. Une nouvelle nuisance qu’il faudrait écarter. Elle vit Gorrick s’agenouiller à côté du corps du Whiphid, et poser sa main métallique sur son large torse inerte. Elle savait que les deux étaient proches. Elle allait devoir enseigner au Fosh comment canaliser cette tristesse en colère et en puissance.
L’idée qu’un seul homme puisse lui faire ainsi obstacle l’obsédait. Ce n’était pas n’importe quel ignorant s’amusant avec un sabre laser. Il avait une connexion profonde avec la Force, plus profonde que tout ce que Pha avait jamais rencontré. Et son usage du sabre laser était d’une efficacité redoutable. Deux guerriers qu’elle avait elle-même formés n’avaient pas été suffisants pour lui tenir tête, et ils l’avaient payé de leur vie. Et plus inquiétant encore, il avait été capable de la trouver sur un monde perdu des Régions Inconnues.
Pha-Nastryyl n’avait plus la patience pour gérer ces perturbations.
Elle avait déjà bien trop attendu.



Chapitre suivant
Modifié en dernier par Adanedhel le Ven 12 Mai 2023 - 19:05, modifié 3 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 31 Mar 2023 - 14:16   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Voilà le chapitre de la semaine ! Les trois premiers sont assez longs, je les posterai un par un, par la suite certains sont plus courts donc à ce moment là il y en aura sûrement deux d'un coup ! (j'ai vraiment hésité à poster le chapitre 2 aujourd'hui également, sans qu'il s'y passe des choses incroyables c'est un de ceux que j'ai préféré écrire !)
J'ai placé un lien vers une musique qui peut servir de bande-originale au chapitre, j'écris beaucoup en musique et les themes ont toujours eu une grande importance dans Star Wars. Je teste, pour voir si l'idée fonctionne ^^

Bonne lecture ! :hello:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar L2-D2 » Ven 31 Mar 2023 - 14:44   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Chapitre 1 lu !

Quelle efficacité ! :oui:

Déjà, j'aime le fait que tu nous proposes un nouveau groupe de méchants... qui ne sont pas des méchants ultimes. Sans aller jusqu'à dire qu'ils ont été ridicules, les Héritiers se sont fait avoir, et ce dès les premières lignes de ton récit, un récit qui se permet une habile réutilisation des redoutables guerriers Morgukai des comics Republic ! :love: Et puis il y a déjà un mystère, avec ce nouveau-venu, cet inconnu qui semble clairement ne pas être u Morgukai et qui semble avoir réussi à abattre en un seul coup deux Héritiers parmi, manifestement, la garde rapprochée de Pha. Et ça, ça m'intrigue, tout comme le fait que cette fameuse Dague ait réussi à leur échapper...
Et là, déjà, mon cerveau est en ébullition : ce mystérieux guerrier est-il un nouveau venu ou un visage du passé ? :think:

Rien à redire au niveau du style : c'est bien écrit, fluide, bref : prenant. :oui:

Vivement la suite donc ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur Fan-Fictions & Littérature VF
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9298
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Dark Stannis » Ven 31 Mar 2023 - 17:02   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Je ne suis pas spécialement très présent sur le forum, et avec la vie de tout les jours j'arrive pas spécialement bien à suivre les différentes fan-fictions qui s'y développent. Néanmoins celle ci me tape un peu dans l’œil, la démarche me parle (j'avais écrit une nouvelle il y a quelques temps qui imaginait des évènements post-TROS, et depuis j'ai des idées en tête mais je n'ai jamais rien concrétisé).

Du coup j'ai lu les deux prologues et le premier chapitre. Je n'ai pas spécialement beaucoup d'autres choses à dire par rapport aux autres membres, mais je trouve ça assez accrochant. J'ai bien envie de voir ce que tu vas faire de la République et de l'Académie Organa.

J'apprécie aussi les différents éléments de l'UE, parce que je n'y suis pas du tout familier, ça me fait un pont en quelque sorte vers ces œuvres !

Bonne continuation en tout cas :)
"I find your lack of loyalty disturbing"
Dark Stannis
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 414
Enregistré le: 07 Jan 2017
 

Messagepar Den » Ven 31 Mar 2023 - 17:23   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Voilà, voilà ! J’ai lu le premier prologue avec attention ! Je pense que je passerai au second ce weekend.

Tout d’abord, je tiens à signaler que je n’ai pas lu les avis de mes camarades pour éviter les éventuels spoiler du second prologue. Donc, pardonne-moi si je certaines de mes remarques ou questions ont déjà été posées.

Donc, passons maintenant à ce que j’ai pensé de ce premier prologue :

Eh bien, j’ai beaucoup aimé. Certes, tu retravailles des scènes qui terminent le neuvième film, mais tu le fais bien et tu apportes même un plus en apportant un autre éclairage sur les pensées des personnages. Et ça, j’ai bien aimé.

Je me pose cependant une question : Pourquoi Rey dit qu’elle est la première des Skywalker ? Ce sera expliqué dans la suite de l’histoire où il y a quelque chose de caché derrière cette affirmation d’apparence peu anodine ?

Sinon, l’idée d’un Académie portant le nom d’Organa, c’est une assez bonne idée ! Je me demande ce que tu vas nous proposer avec cela ! Mention spéciale également au fait que Beaumont soit cité ! Il est trop injustement délaissé dans la postlo !

Concernant ton style, je le trouve vraiment très bien ! L’histoire se lit vite et bien. On n’a peut de descriptions, ce qui m’a un peu attristé, mais on s’ancre un peu plus dans les sentiments. Et j’ai trouvé que pour un prologue, c’était une bonne façon de faire !

Pour finir, je suis agréablement surpris par cette suite de la postlo (on peut dire post-postlo ?). Tu sembles savoir où tu vas, ça se sent. Et ça me rassure ! Je lirais avec plaisir la suite autant parce que ça me plait que parce que je suis curieux de voir ce que tu vas nous proposer ! :D

Je te dis donc à bientôt pour un avis sur la seconde partie du prologue ! Je croise les doigts pour pouvoir le faire demain, et rattraper petit-à-petit mon retard !

Sur ce, je te souhaite un bon début de weekend ! (et même un bon weekend tout court !^^).
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6133
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Adanedhel » Ven 31 Mar 2023 - 20:55   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

L2-D2 a écrit:Chapitre 1 lu !

Quelle efficacité ! :oui:

Merci ! :cute:

Déjà, j'aime le fait que tu nous proposes un nouveau groupe de méchants... qui ne sont pas des méchants ultimes. Sans aller jusqu'à dire qu'ils ont été ridicules, les Héritiers se sont fait avoir, et ce dès les premières lignes de ton récit, un récit qui se permet une habile réutilisation des redoutables guerriers Morgukai des comics Republic ! :love:

C'est quelque chose que je n'avais pas totalement prévu au départ et qui s'est un peu... je dirais imposé quand j'ai écrit ce premier chapitre. Quand j'ai décidé qu'il y aurait des bouts d'intrigues racontées du point de vue des Héritiers, j'ai trouvé que ce serait plus intéressant d'aborder Pha comme une protagoniste à part entière, dont les objectifs vont rentrer en contradiction avec ceux des autres protagonistes, plutôt que comme une antagoniste.
Et pour être tout à fait honnête, à l'origine ce n'étaient pas les Morgukai qui devaient détenir la Dague, mais je les ai découverts récemment dans les Epic Collection (j'avais plein de trous dans mes précédentes lectures de la période Quinlan Vos/Clone Wars :transpire: ) et j'ai tout de suite flashé sur eux ! D'autant plus que leur philosophie vis à vis des Sith et des Jedi colle bien avec un des thèmes que j'essaye de développer tout du long !

Et puis il y a déjà un mystère, avec ce nouveau-venu, cet inconnu qui semble clairement ne pas être u Morgukai et qui semble avoir réussi à abattre en un seul coup deux Héritiers parmi, manifestement, la garde rapprochée de Pha. Et ça, ça m'intrigue, tout comme le fait que cette fameuse Dague ait réussi à leur échapper...
Et là, déjà, mon cerveau est en ébullition : ce mystérieux guerrier est-il un nouveau venu ou un visage du passé ? :think:

Un Morgukai sensible à la Force et avec un sabre laser, ce serait peu probable... mais pour préserver le suspens, je ne dirais rien là dessus... :chut:


Dark Stannis a écrit:Je ne suis pas spécialement très présent sur le forum, et avec la vie de tout les jours j'arrive pas spécialement bien à suivre les différentes fan-fictions qui s'y développent. Néanmoins celle ci me tape un peu dans l’œil, la démarche me parle (j'avais écrit une nouvelle il y a quelques temps qui imaginait des évènements post-TROS, et depuis j'ai des idées en tête mais je n'ai jamais rien concrétisé).

Du coup j'ai lu les deux prologues et le premier chapitre. Je n'ai pas spécialement beaucoup d'autres choses à dire par rapport aux autres membres, mais je trouve ça assez accrochant. J'ai bien envie de voir ce que tu vas faire de la République et de l'Académie Organa.

J'apprécie aussi les différents éléments de l'UE, parce que je n'y suis pas du tout familier, ça me fait un pont en quelque sorte vers ces œuvres !

Bonne continuation en tout cas :)

Merci d'avoir pris le temps d'y jeter un oeil et d'écrire un retour ! Content que ça t'ai plu, j'espère que tu auras l'occasion de passer pour suivre la suite !
C'est quelque chose qui me plait bien avec l'UE quand les références se multiplient, au final chaque oeuvre peut être l'occasion de découvrir un personnage, un concept... :oui:

Den a écrit:Je me pose cependant une question : Pourquoi Rey dit qu’elle est la première des Skywalker ? Ce sera expliqué dans la suite de l’histoire où il y a quelque chose de caché derrière cette affirmation d’apparence peu anodine ?

Et bien je dirais que ce n'est pas anodin, comme formulation. Quelques éléments du chapitre 2 et surtout le chapitre 3 indiqueront assez vite où je veux en venir avec ce choix de tournure :wink:

Sinon, l’idée d’un Académie portant le nom d’Organa, c’est une assez bonne idée ! Je me demande ce que tu vas nous proposer avec cela ! Mention spéciale également au fait que Beaumont soit cité ! Il est trop injustement délaissé dans la postlo !

Sans trop en dévoiler, il y aura un ou deux chapitres où il tiendra un rôle assez central, c'est un personnage que j'ai trouvé surprenamment agréable à écrire (bon, il faut dire qu'il apparait tellement peu dans le film, que ça laisse aussi pas mal de place à l'interprétation ^^)

Concernant ton style, je le trouve vraiment très bien ! L’histoire se lit vite et bien. On n’a peut de descriptions, ce qui m’a un peu attristé, mais on s’ancre un peu plus dans les sentiments. Et j’ai trouvé que pour un prologue, c’était une bonne façon de faire !

Vu que ce sont des scènes du film, j'ai volontairement eu la main légère sur les descriptions, mais c'est vrai que celles que j'écris restent assez brèves de manière générale. Disons que quand je balance un gros pavé au milieu de mon texte, il y a plus de chances que ce soit du lore ou des tentatives de worldbuilding que des descriptions :lol:

Pour finir, je suis agréablement surpris par cette suite de la postlo (on peut dire post-postlo ?). Tu sembles savoir où tu vas, ça se sent. Et ça me rassure ! Je lirais avec plaisir la suite autant parce que ça me plait que parce que je suis curieux de voir ce que tu vas nous proposer ! :D

Je te dis donc à bientôt pour un avis sur la seconde partie du prologue ! Je croise les doigts pour pouvoir le faire demain, et rattraper petit-à-petit mon retard !

Il y a beaucoup d'éléments intermédiaires qui ont évolué au fil de l'écriture, mais la fin a toujours été un des éléments que j'ai fixés dès le début, content que ça se sente !
Ca va, le retard est pas encore trop conséquent ^^ (je suis en train de découvrir l'histoire de Loucass, j'ai 47 chapitres de retard avant d'être à jour :paf: )
Bon weekend à toi aussi, à bientôt ! :D
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Den » Sam 01 Avr 2023 - 6:04   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Adanedhel a écrit:Et bien je dirais que ce n'est pas anodin, comme formulation. Quelques éléments du chapitre 2 et surtout le chapitre 3 indiqueront assez vite où je veux en venir avec ce choix de tournure
Me voilà rassuré! Mais j'avoue que je me doutais un peu que ce n'était pas là pour faire joli. Cependant, j'avais besoin d'une confirmation! :D

Adanedhel a écrit:Ca va, le retard est pas encore trop conséquent ^^ (je suis en train de découvrir l'histoire de Loucass, j'ai 47 chapitres de retard avant d'être à jour )
Bon weekend à toi aussi, à bientôt !


Mon Dieu! Si tu savais le nombre de fanfics terminées que j'ai envie de lire, tu en aurais le tournis! :x

Mais c'est vrai que j'ai peu de retard, mais il se peut que je laisse parfois l'histoire avancer sans moi pour pouvoir profiter un peu plus tard de plusieurs parties de ton histoire d'affilée!

Sur ce, je te donne mon avis sur le second prologue! Il ne perd pas de temps, le Den! :sournois:

Bien, bien, bien…

Alors, j’ai trouvé ce second prologue très intéressant, même si j’ai un peu de mal avec les artefacts mécaniques qui offrent un semblant de Force à ses adeptes, je ne peux pas te reprocher d’écrire quelque chose d’aussi original. N’est-ce pas ?

Sinon, j’ai remarqué que ton style était déjà plus sûr que dans ton premier prologue. Je ne saurais comment l’expliquer, mais je t’ai trouvé plus sûr de toi, plus impliqué. Peut-être est-ce parce que, cette fois-ci, tu racontes un événements qui ne vient pas des films ? En tout cas, ça fait plaisir de te sentir aussi libéré. Et j’avoue que ça a grandement aidé mon confort de lecture.

Pha-Nastryyl est un personnage très charismatique. Je sens que je vais beaucoup aimer la détester ! :D Elle a un je-ne-sais-quoi de « Palpatinesque ». On sent vraiment la folie maitrisée dans ses mots. C’est très jouissif. Le fait que tu la montres à travers les yeux de Gorrick (un Fosh ? Tiens donc !^^) est une excellent idée ! ça permet de renforcer son charisme et surtout sa folie !

Ici, j’ai eu droit à quelques descriptions. Tout juste ce qu’il me faut pour bien me représenter la scène.

Nous assistons donc à la fin (vraiment ?) de l’Aube Écarlate. Du moins telle que tu nous la présentes dans ce prologue. Je m’attendais presque à lire : « L’Aube est morte, vive les Héritiers de Vador ! » tant j’étais immergé dans ton récit.

Alors, as-tu réussi à me proposer quelque chose de vraiment original ? Oui.
Suis-je intrigué par ces artefacts offrant un semblant de Force ? Par les Architectes ? Par le fait d’offrir des pouvoirs « naturels » de la Force à des êtres lambdas ? Oui à toutes ces questions.

Comme je l’ai dit au début, j’ai été un peu troublé par l’idée que des gadgets technologiques puissent offrir des pouvoirs semblables à la Force. Mais cette pirouette scénaristique est finalement bien trouvée car elle propose quelque chose de nouveau. Et puis, tu précises bien que cette technologie est difficile à reproduire.

Donc, je ne puis que m’incliner et être fasciné par ton début d’histoire. J’ai envie d’en savoir plus. J’ai envie de connaître tous les secrets de l’holocron d’Adas (tiens ! Je le connais celui-là^^). Je veux également voir les Régions Inconnues. Alors qu’est-ce que j’attends pour lire la suite ?

Tu l’auras compris, je serais là pour les prochains chapitres. (et aussi pour celui déjà posté !^^) Car tu as ce don qu’ont les conteurs de talent pour donner l’envie !

Alors, je te dis à la prochaine pour de nouvelles aventures !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6133
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Adanedhel » Sam 01 Avr 2023 - 14:43   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Den a écrit:Mon Dieu! Si tu savais le nombre de fanfics terminées que j'ai envie de lire, tu en aurais le tournis! :x

Pareil :lol:

Alors, j’ai trouvé ce second prologue très intéressant, même si j’ai un peu de mal avec les artefacts mécaniques qui offrent un semblant de Force à ses adeptes, je ne peux pas te reprocher d’écrire quelque chose d’aussi original. N’est-ce pas ?

Malheureusement je ne peux pas m'attribuer le crédit de l'idée, j'ai repris cette technologie des comics Doctor Aphra de Alyssa Wong. J'ai trouvé le concept assez fascinant et pratique pour créer une menace tangible qui ne sorte pas totalement de nulle part sans devoir justifier où elle était pendant les évènements des films...

Pha-Nastryyl est un personnage très charismatique. Je sens que je vais beaucoup aimer la détester ! :D Elle a un je-ne-sais-quoi de « Palpatinesque ». On sent vraiment la folie maitrisée dans ses mots. C’est très jouissif. Le fait que tu la montres à travers les yeux de Gorrick (un Fosh ? Tiens donc !^^) est une excellent idée ! ça permet de renforcer son charisme et surtout sa folie !

Je me suis beaucoup amusé à écrire ses tirades grandiloquentes, j'avoue ! :D

Donc, je ne puis que m’incliner et être fasciné par ton début d’histoire. J’ai envie d’en savoir plus. J’ai envie de connaître tous les secrets de l’holocron d’Adas (tiens ! Je le connais celui-là^^). Je veux également voir les Régions Inconnues. Alors qu’est-ce que j’attends pour lire la suite ?


Tu l’auras compris, je serais là pour les prochains chapitres. (et aussi pour celui déjà posté !^^) Car tu as ce don qu’ont les conteurs de talent pour donner l’envie ! [/quote]
Merci beaucoup, j'espère que tu retrouveras toutes ces qualités dans la suite :cute:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Sam 01 Avr 2023 - 17:29   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Loucass824 a écrit:Tout d'abord, le souci du minuscule s'est reproduit... Mais j'ai trouvé une parade ! Je fais répondre au sujet, et du coup il y a un petit affichage du contenu du sujet qui apparaît en dessus de la zone de rédaction. Et c'est à la bonne dimension, donc c'était bien plus agréable ! Tant que ça marche...

Ah, bien pensé ! :oui:

Sous le prisme de Pha donc, qu'on découvre un peu plus... Son désir de puissance semble davantage être un moyen plutôt qu'une fin en soit, ce que je préfère. Même si sa réelle ambition demeure inconnue, en tout cas pour moi, je gage que si on a les réfs, on peut davantage sentir où ça va. Ou pas. Il me semble que cette dague de Mortis avait un lien avec Abeloth il me semble ? Ou alors je me mélange les pinceaux, mais j'avais lu la fic d'un camarade ici qui abordait quelque chose dans cet esprit il me semble.

Mmh non je ne pense pas qu'on puisse directement deviner ce qu'elle veut, même s'il y a quelques indices... J'ai repris certains éléments legends à ma sauce donc ce ne sera pas Abeloth, mais tu n'es pas loin du tout, je l'ai longtemps envisagée pour l'aboutissement de la quête de Pha, avant de trouver une autre idée :wink:

Pour l'instant, les antagonistes ne sont pas surpuissants. Ce qui veut dire qu'acquérir de la puissance plus tard peut avoir du sens pour augmenter le niveau de menace. Ils ont une large d progression en somme. Alors d'un côté, ça ajoute une dimension réaliste aux Héritiers de Vador. Mais dans le même temps, pour qu'on pense la menace comme dangereuse, de même que la tension et l'enjeu, il faudrait qu'on le sente. Je pense que ça viendra, que le fait de montrer des déconvenues va dans le sens où c'est pour justifier des futurs succès.

C'est ça, je voulais qu'ils soient forts, sans être trop cheatés... Leur prochaine apparition devrait les dépeindre sous un jour plus menaçant :diable:

Et... Je t'avoue qu'il y a des points sur lesquels je suis toujours perdu... Lol il y a de nouveau nombres d'écho à des planètes/peuples/groupements/croyances assez abstraites pour moi. Alors tu ne lâches pas simplement les appellations de ces dernières, on comprend au fil du chapitre qu'il s'agit de divergence/schisme idéologiques, de sensibilités plus ou moins extrême/dogmatique, ect. Mais associer la bonne faction avec la bonne idéologie qu'on vient tout juste de découvrir, un néophyte comme moi ne fait pas forcément le lien. A peine on tente d'assimiler ces fameux Morgukai qu'on apprend que parmi eux, il y a une espèce différente à chaque fois ! Lol après, je comprends tout de même ce qu'il se passe. Mais je passe sur une partie de mon implication sur ce conflit en définitive.

Là, je dois dire que c'est avant tout une tentative de répliquer ce que j'aime retrouver quand j'ouvre un roman Star Wars. D'autant plus qu'au moment d'écrire ce chapitre là, j'étais en pleine relecture du Dark Plagueis de Luceno, qui est bien dense niveau infos ^^

Et de la castagne ! Alors pas fan du double sabre perso. Quand je peux l'éviter, je le mets à la poubelle, car en terme martial, c'est plus que bancal. Alors les combats n'ont pas de défauts en soit, on comprend ce qui se passe, les persos ne se bloquent pas en travail au fer tout en tapant la discute... Lol donc j'aime bien. Mais la gestion de la distance... Je sais, ce n'est que du détail. Mais un bâton/lance face à double sabre... En lisant que Pha arrive même à attaquer un ennemi d'un coup de pied alors qu'elle est à deux contre un tout en ayant un déficit d'allonge... Mais je ne vais pas continuer, car je serais capable de passer un (trop) long moment sur les détails alors que ça fonctionnait globalement. Parce que je serais capable de pinailler encore plus que ce seul point... Surtout qu'il ne s'agissait pas d'un combat capital non plus.

Elle a de très grandes jambes :oui: :lol:
Et pour le double sabre, c'est vrai que réalistiquement, t'as plus de chance de te blesser toi que les autres. Mais en l'occurrence, je voulais accentuer encore un peu le parallèle visuel avec Maul

Je ne sais pas si c'était voulu, mais le côté où le combat de guerrières, c'est on discute, on se tape, et seulement ensuite on rediscute, c'est ce que j'aime beaucoup. Parce que quand on lutte pour sa vie, on n'a pas le temps de palabrer nom d'une pipe ! C'est la mode dans Star Wars, mais c'est surtout une mode bidon, oui je dis les termes ! Donc quand on évite ce souci, c'est un point que j'aime souligner. L'idée des armures était sympa, le fait qu'il leur ait fallu du temps pour les enfiler, ect. Des petits détails, mais le genre que j'aime. Malgré la défaite, le côté respect du paradigme guerrier me plaît également. Tout en caractérisant Pha, lui conférant un certain honneur, des valeurs. Tout comme, tout en maintenant le mystère, tu la pose en réformatrice de par ce qu'elle compte faire avec cette dague. J'ai bien aimé ta manière d'en dévoiler à son sujet, au début par du contenu "classique", et ensuite à travers d'autres éléments. C'est assez clair pour que je le vois, tout en demeurant suffisamment caché pour demander une lecture impliquée pour les relever. Ou peut-être je te prête trop d'intentions ? Lol

Je ne peux pas promettre qu'il n'y aura pas un ou deux moments avec de la parlotte pendant les combats, quand je sens que ça peut donner un moment un peu classe :whistle: c'est comme le double sabre, faut quand même dire que ça a de la gueule !
Mais je suis d'accord, quand je peux l'éviter, je l'évite aussi.

Et ils sont bredouilles les bougres... Alors ce perso, ça m'a tout l'air d'être un Jedi disciple de Rey. Ce serait un bon moyen d'ici le prochain chapitre, tu nous présentes Rey et son académie un peu avant peut-être, et ensuite son disciple lui fait un rapport, pour commencer à opposer les deux clans. Ou bien c'est le prisme de ce disciple que l'on va suivre ? Je pense plutôt à Rey directement, comme une réponse au chapitre sur Pha. Car il y a un lien j'ai l'impression... Alors Vador qui enfante, j'aurai du mal à y croire. Mais la filiation que Pha recherche va au delà de la simple idéologie. Du moins tu poses quelques éléments pour nous le faire croire.

Deux théories intéressantes ! Alors se réaliseront ? Se réaliseront pas ? :sournois:

J'ai lu que tu avais choisi d'aborder Pha comme une protagoniste plutôt qu'antagoniste. C'est justement la chose à faire je pense. Enfin c'est un peu la même chose. Je m'explique : pour moi, un antagoniste n'est rien de plus que le protagoniste de sa propre histoire. Quand j'envisage une opposition à mon protagoniste, j'imagine que si on se mettait dans la tête de ce "méchant", il ne se verrait pas méchant mais héros de son point de vue. Peut-être que c'était ce que tu voulais dire... Lol mais de lire ça rend la suite plus prometteuse. J'aime beaucoup les antagonistes qui arrivent et accusent le "gentil" qu'il n'est pas si gentil. La nuance, c'est la vie...

Oui tout à fait ! En fait ce que j'entendais surtout par là, c'est qu'on aura des chapitres du point de vue de Pha et des Héritiers, montrant leur quête plus directement que si on suivait uniquement les héros de l'histoire, et que les antagonistes n'étaient vus que de leur point de vue (ce qui n'empêche pas d'introduire de la nuance, si on choisit cette approche, mais qui change nécessairement la perspective qu'on peut avoir)

J'ai écouté un peu ton extrait musical après la lecture, parce que quand je lis, je lis, je suis dedans et ne fais rien d'autre pour ma part. Mais ça m'intéresse souvent de voir ce qui a pu influencer un artiste dans une séquence. Moi aussi je travaille beaucoup avec de la musique. Que ce soit en rédaction ou relecture, ou bien même pour trouver de l'inspiration. Parfois, rien que d'écouter un son me fait apparaître une idée qui découle sur une péripétie entière.

Pareil, la musique m'aide souvent à faire germer une idée ou à rythmer une scène :oui:
Celle-là, en l'occurrence, je l'ai choisie plus tardivement dans le process d'écriture, mais j'ai trouvé qu'elle collait parfaitement à la manière dont je perçois Pha. Et il y a ces chœurs qui font comme un murmure, qui fonctionne bien aussi avec certains des points que j'aborde dans ses tirades !

Un très plaisant à lire, ton style est agréable une nouvelle fois. Je pensais qu'on allait aller voir Rey, mais ça doit être pour le prochain coup. Le prisme de Pha nous a appris beaucoup de choses tout en conservant du mystère, et qu'on en voudrait plus. Donc bien vu le dosage. J'ai hâte d'en découvrir plus à son sujet, car j'ai la sensation qu'elle va gagner en nuance à mesure qu'on en saura davantage.

Mmh, pas pour le prochain non... même si on retrouvera effectivement quelques têtes connues la semaine pro :wink:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 02 Avr 2023 - 1:28   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Salut à toi et bienvenu sur le forum si ce n'est pas déjà fait :hello:

Prologues et chapitre 1 lus !

Première question: ton histoire se déroule dans l'Univers Canon de Disney ou dans celui du Legends?

En effet, mélanger l'Episode IX avec les éléments du Canon Légendaire fut assez troublant pour moi à tel point qu'au cours de ma lecture, j'avais l'impression de lire du Legends et non du Canon Disneyien.

Présenter des individus utilisant une technologie reproduisant artificiellement les Pouvoirs de la Force est intéressant mais le hic est qu'ils ne sont pas sensible à la Force, ils ne peuvent donc pas prévoir à l'avance les coups d'un adversaire y étant naturellement sensible, comme ce Jedi qui a défait deux membres du groupe. Il faudra que tu trouves une pirouette pour contrebalancer cet inconvénient.

Concernant la Dague de Mortis, elle n'a jamais quitté sa planète qui a "disparue" de la Galaxie après l'arc sur Mortis de la série The Clone Wars. Il faudra que tu nous expliques comment la Dague a pu quitter son monde.

Est-ce que tu feras de Finn un Jedi? À l'origine, le personnage devait dire dans une scène de l'Episode IX à Rey qu'il était sensible à la Force mais le dialogue a été coupé ou changé pour le montage final, même si par la suite les autres dialogues du perso nous informent qu'il y est sensible même si ce n'est pas explicitement dit.

Bonne chance pour la suite :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 886
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Adanedhel » Dim 02 Avr 2023 - 3:16   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

ShamanWhills a écrit:Salut à toi et bienvenu sur le forum si ce n'est pas déjà fait :hello:

Ca doit bien faire huit ans que je traîne dans le coin... mais merci :lol: et merci pour ta lecture ! :oui:

Première question: ton histoire se déroule dans l'Univers Canon de Disney ou dans celui du Legends?

En effet, mélanger l'Episode IX avec les éléments du Canon Légendaire fut assez troublant pour moi à tel point qu'au cours de ma lecture, j'avais l'impression de lire du Legends et non du Canon Disneyien.

Mon histoire se déroule dans le nouvel univers étendu, en tant que suite de la postlogie elle ne pourrait de toutes façons pas être Legends, mais je réutilise à ma sauce des éléments de l'univers Legends oui. Et vu qu'il était beaucoup plus riche en concepts et en idées, c'est logique qu'en piochant pas mal dedans, ça donne à cette histoire ce parfum si caractéristique (en tous cas c'est le but que je recherchais, en m'inspirant des lectures Legends qui m'ont marquées) :wink:

Concernant la Dague de Mortis, elle n'a jamais quitté sa planète qui a "disparue" de la Galaxie après l'arc sur Mortis de la série The Clone Wars. Il faudra que tu nous expliques comment la Dague a pu quitter son monde.

C'est un point qui trouvera une explication (ou en tous cas, une piste qui expliquera comment c'est possible), mais ce ne sera pas pour tout de suite... et comme j'ai tendance à m'étendre un peu trop, je m'arrêterai là avant d'en dévoiler d'avantage :siffle:

Est-ce que tu feras de Finn un Jedi? À l'origine, le personnage devait dire dans une scène de l'Episode IX à Rey qu'il était sensible à la Force mais le dialogue a été coupé ou changé pour le montage final, même si par la suite les autres dialogues du perso nous informent qu'il y est sensible même si ce n'est pas explicitement dit.

On aura rapidement des nouvelles de Finn, tout ce que je peux dire pour l'instant, c'est que je ne suis pas vraiment fan de cette idée de Finn voulant dévoiler à Rey qu'il est sensible à la Force...

A bientôt !
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Den » Dim 02 Avr 2023 - 17:35   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Adanedhel a écrit:Malheureusement je ne peux pas m'attribuer le crédit de l'idée, j'ai repris cette technologie des comics Doctor Aphra de Alyssa Wong. J'ai trouvé le concept assez fascinant et pratique pour créer une menace tangible qui ne sorte pas totalement de nulle part sans devoir justifier où elle était pendant les évènements des films...


Ah! C'était donc pour ça que je ne voyais pas d'où venait cette "technologie". Je n'ai pas encore lu tous les Doctor Aphra. C'était donc finement utilisé de ta part! :sournois:

Adanedhel a écrit:Je me suis beaucoup amusé à écrire ses tirades grandiloquentes, j'avoue !


Franchement, ça se ressent! Quel plaisir d'écrire (et de lire) des personnages de ce genre. Tu vois ce que je veux dire? Un peu fanatique. :sournois:

Adanedhel a écrit:Merci beaucoup, j'espère que tu retrouveras toutes ces qualités dans la suite


T'as intérêt! :diable:

Plus sérieusement, je ne doute pas que tous ces éléments seront dans la suite du récit. Je suis même sûr que j'en trouverai d'autres. J'ai confiance! :wink:

Allez! Je te laisse!

Passe une bonne fin de weekend!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6133
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Adanedhel » Jeu 06 Avr 2023 - 23:50   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

[Musique pour accompagner la lecture]



Nous venons de mondes bien différents. Mais tous, nous partageons ce pouvoir qui coule dans nos veines depuis notre naissance.


- CHAPITRE II -


Poe Dameron tira encore une fois sur son uniforme, dans l’espoir que le tissu se desserre un peu. Il était catégorique, même les combinaisons de pilote étaient plus confortables que cet attirail beige brodé de fils cuivrés, qui lui interdisait tout mouvement trop ample et le faisait bouger comme un porg. Lorsqu’il le portait, il avait l’impression que même C3-PO disposait d’une meilleure mobilité. Seule la lourde cape brune lui plaisait. Elle ajoutait une prestance à sa silhouette et l’aidait à se sentir plus en confiance face aux six autres Sénateurs à la tête de la République Galactique Unifiée.
Coruscant avait été libérée quelques mois après la Bataille d’Exegol, par un acte héroïque de Finn, qui se sentait très mal à l’aise à chaque fois qu’on lui rappelait son rôle décisif dans cette victoire – Poe veillait donc à le lui rappeler souvent. Les leaders de la Résistance avaient alors été forcés de s’allier aux puissantes familles du Noyau pour réfléchir à une nouvelle manière d’organiser la République, et éviter la résurgence d’un nouvel Empire. Avoir des milliers de Sénateurs, chacun représentant plusieurs dizaines voire centaines de mondes, s’était révélé inefficace, empêtrant le système dans une bureaucratie pesante et une corruption grandissante qui l’ont fait s’écrouler sur lui-même. La Nouvelle République avait tenté de déplacer le siège de pouvoir de planète en planète pour que les systèmes éloignés du Noyau se sentent d’avantage inclus dans la République. Quelques années avant que la guerre n’éclate à nouveau, il avait été proposé d’élire un Premier Sénateur pour remplacer le Chancelier, dans le but qu’une voix forte sorte du lot et apaise les divisions au sein du Sénat. Mais le climat d’instabilité avait mis un terme à ces tâtonnements, et la stratégie de démilitarisation de la Galaxie s’était révélée pour le moins infructueuse, en parachevant de précipiter cette Nouvelle République vers sa chute.
Pour tenter d’enrailler la corruption, d’avoir des voix multiples prenant les décisions tout en évitant de faire stagner les débats entre des milliers de Sénateurs, la RGU avait opté pour un septemvirat, sept Sénateurs, chacun représentant une des régions de la Galaxie : le Noyau Profond, le Noyau, les Colonies, la Bordure Intérieure, la Zone d’Expansion, la Bordure Médiane et la Bordure Extérieure, que Poe représentait en tant que natif de Yavin IV. Un territoire compliqué, car encore plus qu’ailleurs les syndicats du crime y étaient puissants, longtemps impunis dans cette région. Il se devait de rester droit, et tout faire pour représenter les voix qui se sentaient mises à l’écart du gouvernement galactique.
Des discussions avaient commencé pour savoir s’il fallait modifier la délimitation des régions galactiques avec des critères plus modernes, mais les voix avaient été en faveur d’un résolu conservatisme. C’est à ce moment-là que Poe avait compris que malgré les apparences, il allait être compliqué de faire bouger les choses. Au moins sur un champ de bataille, ou à bord d’un cockpit, chaque avancée, chaque victoire ou chaque défaite était claire. Mais sur le terrain de la politique, il avait l’impression d’avancer dans le noir, en permanence. C’était seulement après six ans à son poste de Sénateur qu’il commençait à appréhender les effets des décisions prises au tout début de son mandat. Oui, Poe préférerait être au milieu des tirs de blasters plutôt qu’au prise avec des politiciens, mais c’était ça, à présent, son champ de bataille. Il devait poursuivre la lutte pour laquelle il avait tant sacrifié.

Il descendit de la navette de transport, bondée à cette heure matinale, et avança sur la grande place bétonnée, en direction du Sénat. Il leva brièvement la tête vers les anneaux orbitaux qui couvraient désormais une large partie du ciel de Coruscant. La population de la planète ne cessait de grandir, surtout depuis qu’elle était redevenu le centre politique galactique, et les plus riches d’entre eux ne rêvaient que de pouvoir s’élever encore plus haut que les autres. Deux anneaux étaient entiers, un troisième en construction. À ce rythme, la planète finirait un jour enveloppée dans une immense sphère de métal. Il n’aimait pas l’existence de ces anneaux, mais au moins ils lui rappelaient une de ses rares victoires franches en tant que Sénateur, augmenter les contrôles sur la provenance des minerais d’acier pour éviter qu’ils soient extraits par des esclaves (ce qui avait fait quadrupler la facture globale et déplu à de nombreuses corporations).
Au pied d’un building en duracier, Finn et Rose l’attendaient. Il les voyait se tenir la main, il lui murmura quelque chose à l’oreille, et ça la fit rire. Ça mis du baume au cœur du vieux pilote. Finn avait peu changé, ces dernières années. Seule une cicatrice qui partait de sa tempe et barrait sa joue était apparue à la suite de la reprise de Coruscant. Il passait beaucoup de temps à aider Rey à l’Académie, mais il essayait de passer sur Coruscant aussi souvent que possible. Quant à Rose, elle avait désormais une longue mèche blanche dans ses cheveux noirs, qu’elle laissait retomber autour de son visage.
C’était bien plus facile de jouer au Sénateur quand Poe se sentait entouré par les gens en qui il avait confiance. Il pouvait déjà compter au quotidien sur Connix. Sans elle, il serait complètement perdu au milieu de toutes ses obligations de Sénateur. Représenter des mondes aussi divers et aux intérêts aussi éloignés que ceux de la Bordure Extérieure demandait de considérer à chaque instant une quantité phénoménale de données. Il soupçonnait parfois que la décision de gouverner en septemvirat avait été pensée pour que les soutiens de Leia aient le moins de poids possible dans le nouveau système de gouvernance, ou en tous cas qu’ils perdent du temps et de l’énergie en restant empêtrés dans des conflits irréconciliables, pendant que les crapules tentaient de magouiller pour revenir à un système aussi corrompu qu’avant.
— Ah ! Enfin M. Le Sénateur daigne nous honorer de sa présence ! s’exclama Finn en dissimulant difficilement son sourire, et en serrant son ami dans ses bras. On l’attend depuis à peine, quoi, une demi-heure ?
— Plutôt le double, appuya Rose en s’avançant à son tour vers Poe. Je pensais que tu voulais arriver tôt au Sénat pour te préparer.
— C’était le plan oui, dit-il en passant la main dans son épaisse barbe sombre. Mais Connix me retient depuis des heures, il paraît que je ne suis pas au point sur les conflits historiques entre Eiram et E’ronnoh, et qu’arriver à la session sans être assez préparé était risqué.
— Elle pense que les Néo-Centristes pourraient tenter de raviver de vieilles querelles ? s’inquiéta Rose. Mais pourquoi ?
— Juste pour nous faire perdre du temps. Détourner notre attention sur des conflits mineurs. Et pendant ce temps, ils auront le loisir de lâcher tout le poodoo qu’ils souhaitent, soupira l’ancien pilote.
Ils se mirent en route tous les trois vers le haut bâtiment en forme de champignon, déjà clairement visible bien qu’il fût encore loin.
— Mais le cas de ces deux planètes, ce n’est pas ce qui m’inquiète le plus, reprit Poe. Connix est vraiment douée quand il s’agit d’avoir des oreilles partout au Sénat, et elle est certaine que tôt ou tard, Dashit va ramener le cas de l’Académie Organa sur le tapis.
— Quelle enflure ! ne put retenir Finn.
— Il ne peut vraiment pas encadrer que Rey veuille rester indépendante, hein.
— J’ai bien peur que non, continua-t-il. Mais il se fiche bien de l’Académie en tant que telle, c’est surtout d’avoir un groupe de guerriers utilisateur de la Force hors du contrôle du Sénat qui l’inquiète.
— Mais Rey ne forme pas des guerriers ! s’indigna Finn.
— Malheureusement, ce n’est pas comme ça que Dashit voit les choses. Et c’est à son tour de présider la séance d’aujourd’hui.
En enfant typique d’une riche famille de Coruscant, Cos Dashit représentait les mondes du Noyau, et il était le leader des Néo-Centristes. Le Sénateur du Noyau Profond et la Sénatrice de la Zone d’Expansion se rangeaient derrière lui, et malgré la théorique égalité des sept Sénateurs et Sénatrices en poste, il avait rapidement commencé à agir comme s’il était au-dessus des autres. Poe avait tenté d’être la voix d’une force politique d’opposition, et de rassembler des alliés sous la bannière des Résistants (trouver des noms n’avait jamais été son fort). Il avait gagné l’adhésion du Sénateur des Colonies, un Abednedo qu’il appréciait beaucoup, mais qui n’était résolument pas le chauve-faucon qui volait le plus loin. Les deux autres sénatrices, une Sarkhai et une Kiffar, s’alignaient pour l’instant avec lui, mais il sentait leur allégeance fragile. Dans l’affaire de l’Académie, ça faisait 3 voix contre 4 pour le décret visant à ce qu’elle soit intégrée à la hiérarchie sénatoriale ou contrainte de fermer, la bascule serait donc immédiate s’il prenait l’envie à Cos Dashit de verser quelques pots de vin.

Le trio arriva en face du Sénat. Sur l’esplanade qui s’étendait dans l’ombre de l’imposant bâtiment, une statue avait été érigée, pour commémorer l’héroïque reconquête de la planète aux griffes des derniers généraux du Premier Ordre. Après l’offensive sur Exegol, le gros de la flotte s’était réuni sur Ajan Kloss, puis s’était rapidement dispersée pour débarrasser la Galaxie des dernières traces du Premier Ordre, qui gardait le contrôle de certaines planète clef. Après six mois de poursuite et de combats acharnés, ils furent repoussés vers leur ultime bastillon, Coruscant. Toute la flotte se retrouva donc à assiéger la planète, mais les derniers vestiges du Premier Ordre ne comptaient pas se rendre si aisément, et malgré leur débâcle lors des autres batailles, ils semblaient ici préparés à tenir un blocus, quitte à affamer la population innocente. C’est Finn qui avait pris les commandes d’une équipe d’intervention avec pour mission de se rendre au sol, débarquant furtivement dans les bas-fonds, dans le but d’infiltrer le haut-commandement et de les forcer à capituler. La mission ne s’était pas déroulée comme prévu. Ils avaient rapidement été découverts, Finn perdit beaucoup d’hommes. Mais à cet instant, le destin frappa, car Finn était devenu célèbre parmi les stormtroopers, il était celui qui avait eu le courage de déserter. Il parvint ainsi à rassembler ses anciens frères d’arme sous la bannière de la Résistance, à mener une révolte au sein des derniers lambeaux du Premier Ordre, ce qui signa son effondrement définitif.
La statue représentait cet instant, Finn à la tête d’un groupe de troopers jetant leur casque au sol pour le suivre au combat.
Poe s’apprêta à gratifier son ami d’une de ces remarques admiratives qui l’embarrassaient tant, mais Finn le prit de vitesse. Il attrapa Rose par la main, et ils coururent jusqu’aux portes du Sénat. Non pas que ça ne lui aurait pas plu de courir également, mais ses vêtements étaient définitivement trop serrés pour ça. Il leva à nouveau la tête vers la statue, et avant qu’il puisse se remettre en route, trois figures sveltes lui barrèrent le passage. Le contour de leur tête était recouvert d’une large capuche métallique vaguement hexagonale, et leur visage par un masque argenté, sur lequel figuraient deux yeux noirs et divers motifs symétriques. Le premier sortit un blaster qu’il colla contre l’abdomen de Poe, tandis que les deux autres se plaçaient de chaque côté, de sorte à cacher l’arme aux passants.

— Tiens donc, mes bons amis du Syndicat Pykes ! lança-t-il en faignant d’ignorer l’arme pointée sur lui. C’est rare de vous voir sur Coruscant, et encore plus – aïe !
— Sénateur Dameron, souffla le Pyke en enfonçant son blaster entre les côtes de Poe, vous semblez rencontrer des difficultés à recevoir nos derniers messages. Mes supérieurs s’impatientent, ils ont… hâte de pouvoir collaborer avec vous, et m’envoient donc collecter votre réponse en personne. Vous vous rappelez les termes de notre proposition, n’est-ce pas ?
— Oui, oui bien sûr ça va me revenir, articula-t-il entre ses dents, le souffle coupé. Si vous pouviez juste appuyer moins fort sur votre – aah ah, non, bon, très bien – votre proposition donc, celle où je suis censé prendre votre partie devant le Sénat, vous reconnaître en tant qu’acteur du commerce galactique, et vous accorder le monopole sur tous les secteurs de la voie Hydienne, en fermant les yeux sur vos activités illégaaah – non reconnues, sur vos activités non reconnues. Cette proposition-là ?
— Précisément, Sénateur.
— Et bien je suis navré, mais la réponse est toujours non, dit-il fermement, en durcissant son regard et sa posture malgré la douleur. Vous ne faites pas partie du modèle galactique que j’espère bâtir ici. Et vos petits tours d’intimidation ne m’impressionnent pas. Vous n’avez aucun pouvoir sur Coruscant, et encore moins devant le bâtiment le mieux gardé de la planète.
— Mes supérieurs seront très déçus par votre arrogance, Dameron. Il est vrai que nous ne pouvons attenter à votre vie ici sans compromettre nos affaires. Néanmoins, nous avons de nombreux yeux sur Coruscant. Si vous veniez à quitter la planète, à vous aventurer dans le vaste monde…
Il rangea son arme, et épousseta la cape de Poe, une épaule après l’autre.
— Enfin, mes supérieurs sont avant tout magnanimes. S’il s’avérait que vous preniez un vaisseau, vous dirigiez droit sur Oba Diah pour les rencontrer, et traitiez avec eux directement, ils seraient prêts à vous laisser une dernière chance de prendre la bonne décision. L’offre serait sans doute moins avantageuse pour vous que celle que nous portons maintenant, mais cela vaudrait mieux que de finir avec un trou dans ce bel uniforme, vous ne pensez pas, Sénateur ?
Poe les regarda s’éloigner, le regard bouillonnant de rage. Puis il vit Finn et Rose revenir vers lui.
— Alors, t’en mets du temps, lança Finn en arrivant à sa hauteur. Je sais bien que tu te fais vieux, mais quand même.
— C’étaient qui, ces trois-là ? demanda Rose, visiblement inquiète.
— Des admirateurs, répondit Poe en calmant sa colère. Venez, ne perdons pas plus de temps.

---

Cos Dashit prit soin d’arriver avec quelques minutes de retard. Pas trop, pour ne pas perdre en crédibilité, mais suffisamment pour faire patienter les plus ponctuels, les laisser dans l’expectative. Ce moment, où chacun était là pour l’écouter, lui, qu’il pouvait ainsi disposer de leur temps, c’était des plus… grisants. Il avait été contrarié que Poe Dameron arrivât aussi tardivement, des six c’était celui qu’il préférait voir s’impatienter. Il faut dire que malgré son air renfrogné, qui pouvait impressionner, Dameron n’avait rien d’un politicien. Oh il faisait des efforts, mais au fond il restait un pilote de X-Wing. Un homme d’action. La politique l’ennuyait si vite, c’était un spectacle des plus amusants ! À la moindre contrariété, il montait sur ses grands Fathiers et faisait perdre toute crédibilité à son discours. Il était là, le problème de ces héros qui s’improvisaient politiciens : ils se montraient incroyablement prévisibles.
Il s’installa enfin sur le disque au centre du bureau sénatorial, et il s’éleva à travers le plafond pour arriver dans la grande pièce hexagonale qui accueillait six autres disques similaires. C’était une réplique à échelle réduite de l’ancienne chambre du Sénat qui ne servait plus que pour les sessions exceptionnelles en grand comité et les élections des nouveaux sept Sénateurs.
Il fit un rapide tour sur lui-même pour saluer ses confrères et consœurs, à chaque coin de la pièce, et passa un doigt sur sa moustache. Malgré son jeune âge, son bouc et ses cheveux commençaient à virer au gris. Pas un beau gris argenté, comme les tempes de Dameron, non, juste un gris terne. Tout, chez cet homme, était-il donc destiné à l’horripiler ainsi ? Il s’éclaircit la gorge avec assurance, et commença à dérouler son préambule :
— La Nouvelle République avait fait le choix d'une grande démilitarisation de la Galaxie, ne maintenant qu’une flottille ridicule. En parallèle, les actions illégales menées par la générale Organa dans le cadre de sa Résistance représentaient un bien maigre butin pour les industries de l’armement, engraissées pendant vingt ans par l'Empire, et forcées à une période de disette. Alors forcément, face à des commandes démentielles d'équipement militaire par d'anciens oligarques impériaux, prêts à spolier leur fortune dans un ultime effort pour abattre cette république, ils ne se sont pas fait prier. Et comme les activités de ce type de structure gagnent à rester discrètes, ça n'a pas été un problème de passer sous le radar, menant au renforcement sans limite du Premier Ordre.
Il marqua une pause, observa l’effet de ces premières phrases sur son auditoire, puis reprit.
— Bien sûr, des commandes d'une telle ampleur attireraient forcément l'attention tôt ou tard. La Générale Organa, paix à son âme, présentait toujours un... flair hors du commun pour ce genre d'affaire. Elle a mené l'enquête, elle avait senti avant tout le monde l'orage qui arrivait, et face à l'inaction et l'incompétence de la Nouvelle République, elle a pris les devants, en montant son propre réseau de défense. Dont le sénateur Dameron ici présent était un membre illustre, et même le meneur après la tragique disparition de Son Altesse Royale. Le but de ce récit, est d’éviter que les erreurs de la Nouvelle République ne se reproduisent. Inspirons-nous de la Sénatrice Leia Organa, et décidons aujourd’hui que la République Galactique Unifiée sera le client principal de toutes les plus grosses structures de fabrication militaire de la Galaxie. Construisons un arsenal qui dissuadera toute résurgence d’insurrection, que tous les cartels de la pègre qui font régner leur loi se mettent enfin en rang face à notre puissance de feu, que l’ordre règne enfin dans cette Galaxie bien trop longtemps dépourvue d’une poigne forte ! Voici la raison du texte que je vous propose de voter aujourd’hui, à l’occasion de cette session.

---

Poe était totalement sonné. La session avait duré plusieurs heures, le texte d’armement massif de Dashit avait été soumis à un délai pour examen, mais malgré ça il n’arrivait pas à se remettre du speech d’ouverture. Il avait osé. L’immonde salopard, il avait osé. Il fut ramené à la réalité par des voix à côté de lui. Et par BB-8 qui vint rouler contre sa jambe, avec un bib soucieux. Rose et Finn faisaient un compte-rendu détaillé de la session à Connix. Poe remarqua qu’ils étaient dans son appartement, bien qu’il n’ait pas de souvenir précis du trajet retour. Il entendit Rose mentionner une concentration anormale de vaisseaux de combat autour de Kintan, et Finn ajouter qu’une équipe serait envoyée pour enquêter ou négocier, mais que le Sénat avait de gros doutes sur la pleine coopération des Niktos dans cette affaire. La voix de l’ancienne lieutenante le tira définitivement de sa torpeur :
— Hé ho, Poe, tu me reçois ? Est-ce que tu te souviens quel pourcentage Liek’rhe a mentionné pour la taxation des transports non affiliés à une guilde officielle ?
Poe n’en avait aucune idée. Il se leva, plaqua ses mains dans son épaisse chevelure bouclée, et articula d’une voix rauque :
— Il a osé… Rose, Finn, vous l’avez entendu comme moi, il a osé mentionner Leia, salir sa mémoire, il instrumentalise son combat pour servir ses rêves autoritaristes...
— Ça y est, tu parles comme un politicien, je pense que les ficelles du métier commencent à rentrer…
La tentative de son ami pour alléger l'atmosphère n’eut pas l'effet escompté sur lui. Poe poursuivit comme s'il ne s'était pas interrompu, toujours furieux.
— Je l’ai vu réprimer un rictus, il était clairement soulagé qu'elle ne soit plus là pour interférer avec ses machinations. Leia était une vraie menace pour tous ces sénateurs corrompus, ces descendants des familles qui se sont enrichies grâce à la domination impériale et qui sont nostalgiques de cette époque-là !
Il avait le regard perdu sur le soleil couchant à travers la baie vitrée. Il se servit un verre de brandy savaréen, le but cul-sec sans quitter l’horizon des yeux, et se tourna vers ses amis, qui arboraient tous un air inquiet. Des larmes embrumèrent son champ de vision, mais il dit fermement :
— Kaydel Ko Connix… Rose Tico… Finn, c’est à nous de reprendre ce rôle. Il est impératif que nos voix se fassent entendre pour que ce septemvirat ne vire pas au cauchemar. Sinon, tous les efforts, tous les sacrifices qu’on a faits, et la mort de Leia, tout ça… ça n’aura servi à rien.
— Ouais. Bien dit mon vieux, s’exclama Finn en se levant pour lui taper sur l’épaule. Je sais que c’est une bataille difficile à mener, mais on sera avec toi jusqu’au bout. Et Rey aussi. D’ailleurs, elle aurait dû nous rejoindre il y a déjà plusieurs heures, non ? Ça fera du bien à tout le monde d’être à nouveau réuni.
— En parlant de ça, intervint Rose sans lever les yeux de son comlink, vous devriez jeter un œil aux dernières nouvelles sur l’holonews. Tout un quartier industriel de Fondor est en flammes. Et il semble que les Skywalker soient impliqués.
— Impliqués, comme dans "ils ont essayé de sauver les victimes", on est d’accord ? avança Finn d’un ton circonspect.
— Sans doute, mais ce n’est pas vraiment comme ça que les médias ont l’air de vouloir présenter les choses…
— C’est Dashit. Il a le bras suffisamment long pour influencer ce genre de choses, lança Poe. Il veut retourner l’opinion contre Rey. Ça, son objectif de réarmement de la Galaxie, ça fait partie de son plan. On est de retour sur un champ de bataille.



Chapitre suivant
Modifié en dernier par Adanedhel le Ven 12 Mai 2023 - 19:02, modifié 2 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Jeu 06 Avr 2023 - 23:57   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Et voilà pour le chapitre de la semaine, je m'absente toute la journée jusqu'à samedi soir (pas à la Celebration malheureusement...), donc je le poste avec une dizaine de minutes d'avance. On reprendra le rythme normal la semaine prochaine :wink:

C'est un chapitre que j'avais pris beaucoup de plaisir à écrire, je ne pensais pas m'amuser autant avec le personnage de Poe, mais je suis vraiment content de la voix que je lui ai trouvée, j'espère que ça se sent à la lecture !


Bonne journée, et bonne lecture ! :hello:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar L2-D2 » Ven 07 Avr 2023 - 13:06   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Chapitre 2 lu !

Sympa de revoir Poe Dameron ! Et dans un nouveau rôle, digne d'un Han Solo sénateur ! Voilà qui a du potentiel ! :love:

Et en plus on retrouve Rose, ça ça me plaît. Je n'ai pas du tout apprécié qu'elle soit totalement inexistante dans L'Ascension de Skywalker, là tu nous prouves que tu ne l'as pas oubliée, c'est cool ! Finn est également de retour, et même Connix !

Et dans ce Chapitre, nous en apprenons finalement beaucoup sur le nouvel environnement de Poe... et tout cela s'achève sur une fin qui donne une furieuse envie d'être à la semaine prochaine...

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur Fan-Fictions & Littérature VF
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9298
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 07 Avr 2023 - 14:04   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Salut :)

Chapitre Lu!

Très intéressant de présenter les années qui ont suivit l'Episode IX.

Poe devenu Sénateur, je ne l'avais pas vu venir car il n'a pas la tête de l'emploi mais c'est intéressant de le présenter dans un univers qui lui ait inconnu, pour lequel il a des difficultés, vu que c'est un homme qui préfère frapper avec l'épée que d'écrire avec la plume...

Finn et Rose ensemble, ça non plus je ne m'y étais pas attendu. Pour l'instant il ne semble pas avoir informé ses amis de son affinité avec la Force mais peut-être que cela ne saurait tardé... À voir dans les prochains chapitres.

Concernant la politique, on voit très bien une nostalgie de la période impériale et une tentative de retourner à ce régime, sapant de ce fait le travail de l'Alliance Rebelle et de tous les sacrifices consenties durant la Guerre Civile Galactique et celle contre le Premier Ordre.

J'ai hâte de voir ce qu'il en ait de Rey, comment elle a évolué depuis la fin du IX.

Bonne chance pour la suite :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 886
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Adanedhel » Sam 08 Avr 2023 - 20:10   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Est-ce que Kathleen Kennedy nous espionne ? Je commence à publier ma fic, et comme par hasard deux semaines après, un film post épisode IX est annoncé...

Image


Merci pour vos retours @L2, @ShamanWhills et @Loucass !

Je me suis dit, Poe a effectivement une dégaine à la Han, mais il a été choisi par Leia pour lui succéder à la tête de la Résistance... Qu'est-ce qu'il se passerait si il se retrouvait également propulsé dans ses pas de sénatrice, au milieu d'un monde dont il n'a effectivement pas les codes ?
Rose ne sera pas très présente au global, mais j'aime beaucoup le personnage donc ça me semblait important de ne pas l'oublier (et de réparer son couple avec Finn :oui: )


Loucass824 a écrit:Et on passe sur la sphère politique ! Alors imaginer Poe comme sénateur, Finn en héros de guerre, Rose qui est... Ahem là, et le dernier perso que j'ai complétement oublié... Mon amour de la postlogie se rappelle de nouveau ! Lol parce que je me dis en quoi Poe a mérité d'être propulsé sénateur ? En définitive, il accomplit si peu de chose dans la postlogie, comme beaucoup... Mais bref. Ce que je trouve intéressant, c'est le prisme qu'il développe : celui de l'ancien militaire peu adapté à sa nouvelle place. Cela offre un décalage justifié avec les ramifications politique d'une toute autre échelle. Un sentiment de dépassement face à des enjeux et une échelle trop haute, voyant les choses sous un prisme trop émotionnel, alors que la politique demande un minimum de rationalité, surtout à un tel niveau d'importance. J'ignore si tu es fan de Mass Effect, mais ça me rappelle un peu un autre ancien militaire devenu conseiller... Lol

Quand même, tout son développement dans l'épisode VIII vise à le faire passer de tête brûlée à leader plus réfléchi. Et Leia l'a nommé comme successeur, elle avait confiance en lui. Ca m'a paru être une base solide pour pousser le développement dans cette direction. D'autant qu'il a un passé plutôt clean et qu'il n'a absolument jamais été passeur d'épices :chut: (Et puis le personnage a de nombreux faits d'armes à son actif dans les très bons comics à son nom de Charles Soule !)

J'ai vu sur le topic Ahsoka que tu n'étais pas très fan de certains concepts Filoniens... il est pas impossible qu'en plus de la postlogie, d'autres idées viennent ajouter à tes griefs à un moment :lol: :paf:

Alors bon, mon petit souci, c'est que ça reste assez manichéen. Le genre de partis pris que j'affectionne assez peu pour ma part, versant le plus possible dans l'inverse de mon côté. Tout dépend du prisme du perso suivi, mais tout de même, Poe et les autres sont présentés comme des gentils tout beau idéalistes, et vont se faire avoir par des adversaires plus pragmatiques et réfléchis, mais surtout bientôt des méchants pro Empire parce qu'ils recherchent la sécurité. Le paradigme de ce genre de personnes, de voir le mal dans n'importe quelle mesure sécuritaire, alors même qu'ils ont de grandes responsabilités galactiques, ça me fait souvent souffler... Je veux dire, pourquoi les gentils s'étonnent de se faire attaquer par des cartels ou autre, s'ils ne montrent pas leur niveau dans un rapport de force un minimum ? Après ce n'est que le début, donc à voir. Mais le conservatisme est forcément méchant, seul un camp manipule...

J'ai envisagé cette partie politique sous le prisme de la symbolique, où l'idéal prime sur le réalisme... ça me semble un peu plus dans l'ADN de la saga effectivement (et il faut dire aussi que j'exprime en partie ma propre fatigue des magouilles politiques à travers ce passage). C'est un peu manichéen c'est vrai, mais on est dans un univers où les personnages suivent la volonté de la Force, où tu as cet instinct très fort qui peut indiquer ce qui est bien ou mal... à ce moment là on est plus dans une fable que dans un roman naturaliste ^^

Mais malgré ma sensibilité personnelle sur ce point, ta mise en scène de cet échiquier était très bien dosée je trouve ! Au début, j'ai crains de me retrouver avec une tonne d'infos, submergé, ect... Ce qui rendrait les choses difficiles avec l'onglet politique d'ouvert. Mais pas du tout ! Tu as bien dosé les infos tout le long je trouve. En contextualisant ton nouveau système politique au début, et ensuite on comprend l'équilibre des forces sans être largué. En tout cas j'étais bien dedans, alors que je trouve souvent que ce genre de moment, les auteurs se perdent dans le compliqué plutôt que le complexe. Au lieu d'une immensité trop large, tu replaces un jeu de rôle à 7 sénateurs, bien plus accessible pour le lecteur, sans que ce soit simpliciste pour la compréhension des enjeux, ect. Je trouve que c'est bien vu, et ça va faciliter les choses à l'avenir.

Merci ! J'ai choisi de limiter le gouvernement à sept pour que ce soit effectivement plus simple à suivre, mais aussi à écrire de mon côté. S'ils étaient des centaines voire des milliers, j'avais peur de me noyer ou de noyer les lecteurs...

Tu combles également les 8 ans depuis la postlogie, et une nouvelle fois ce contexte apporté à la fois pour les persos mais aussi l'univers, nous implique davantage. Une part de moi est toujours aussi peu fan de voir une statue de Finn (carrément...), Mais ça fonctionne, et on progresse bien. Bon, par contre, j'ai trouvé très facile le coup de Finn qui s'en va le temps nécessaire pour que des criminels coincent un sénateur, brassent de l'air puis repartent pile au bon moment, sans heurt ni rien. La forme m'a un peu sorti du truc. J'ai bien vu que tu cherchais à planter du contexte une nouvelle fois, posant un pion après l'autre peu à peu en dosant l'état de la galaxie. Que Poe est sur plusieurs fronts, composant avec des interlocuteurs bien différents. Mais un sénateur alpagué comme ça au milieu de tous... Sacrément vulnérable ! Lol et puis ils passent un peu pour des criminels manquant de jugeote, donc ne me paraissent pas menaçants. Je pense qu'avec une autre forme, j'aurai davantage souscris. Qu'ils débarquent carrément à son domicile pour un coup de pression, et repartent d'eux-mêmes, prouvant qu'ils ne sont pas là pour jouer aux billes sans montrer de la violence. Dans l'esprit.

Justement, qu'ils se montrent aussi ouvertement en public les rend je trouve intimidants parce qu'ils sont prêts à prendre des risques inconsidérées. Effectivement en terme de stratégie c'est pas les couteaux les plus affutés, mais le danger vient de leur imprévisibilité. Ils se croient suffisamment protégés pour agir au grand jour...

Le passage sous un autre prisme apportait une belle contradiction ! Le fameux méchant caca boudin selon Poe et les autres ne m'a pas paru machiavélique ou horrible. Simplement plus conscient de ce qu'implique gérer des milliards de vies dans un équilibre précaire. Alors il a l'air de se tenir en très haute estime, une belle opinion de sa propre personne, certes. Mais surtout, plus que d'incriminer gratuitement Leia, il se sert d'elle davantage pour pointer les erreurs du régime précédent, plus que la salir de ce que j'ai dégagé.

Pour Dashit effectivement, je ne l'ai pas envisagé comme un personnage machiavélique, mais plutôt comme un type imbu de lui même et peu sympathique (un homme politique, en somme).

Je préférerais presque que Poe et les siens subissent une petite piqure de rappel, que c'est plus complexe que gentils face à méchants, plutôt que ça continue ainsi. Car le Poe romantique m'use un peu, en dehors des réalités je trouve. Pour un militaire de carrière, je trouve singulier que la moindre allusion à étendre des moyens de défenses ou des mesures sécuritaires le hérisse à ce point. Il devrait justement être conscient de la menace. Car quand on a connu les champs de bataille, on a tendance à faire son possible pour éviter de les provoquer de nouveau avec un humanisme ingénu. Enfin, je présage de beaucoup de choses une nouvelle fois... Lol

Pour Poe je dirais qu'il ne serait pas opposé à une forme de police galactique pour gérer effectivement les cartels et autres pirates. Mais il est contre la militarisation à grande échelle qui peut vite glisser en dérive autoritaire. Et surtout, la question pourrait aussi être l'ingérence d'une telle armée avec la gouvernance propre à chaque système...

L'angle concernant les Jedi est prometteur, même si pour l'instant, il demeure un peu trop résumé aux gentils face aux méchants qui veulent les intégrer au régime. Alors que c'est une question ouverte : vouloir rester en retrait des affaires politiques n'est pas bien ou mal. Mais sur la question Jedi, on peut légitimement s'interroger sur leur responsabilité envers la galaxie, et donc dans quelles mesures ils doivent s'impliquer ou non. Une nouvelle fois, à voir, mais trop voir les choses sous ce prime ingénu de Poe et des autres me les rend peu sympathique. Lol je me dis qu'après les conflits qu'ils ont vécu, ils ne tirent aucune leçon du passé pour les éviter, et préfèrent croire qu'ils possèdent le monopole du bien presque, et que ça va suffire. Dans Star Wars, je ne sais pas encore, mais dans la vraie vie, spoiler, ça ne suffit pas ! Lol

Et concernant Rey, son désir d'indépendance vient surtout du fait qu'elle veut pouvoir décider elle même quand agir et quand rester en retrait. Si il y a une catastrophe, intervenir immédiatement sans attendre la paperasse de la République, ne pas avoir à obéir à des ordres contraires aux valeurs du Côté Lumineux... C'est la proximité croissante des Jedi et du Sénat qui a précipité les deux dans leur chute (parce que Sidious a su profiter de ce lien pour resserrer sur eux un dilemme insoluble)
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Vulctyl » Mar 11 Avr 2023 - 18:08   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

J'ai lu ces deux chapitres !

C'est toujours agréable à lire, l'action du premier chapitre est fluide et le second plante bien le décor politique (République Galactique Unifiée, très chouette nom !). Et j'ai apprécié de retrouver les héros des films, leur complicité et l'atmosphère légère de leurs échanges. Alors bon, Poe se retrouve sénateur... c'est pas aberrant vu son rôle dans la Résistance mais je me demande s'il n'y avait pas plein de types bien plus qualifiés que lui. J'ai un peu l'impression que monsieur est nommé à ce poste parce qu'il était dans les films.

D'ailleurs, deux remarques : on a un politicien de Coruscant, désireux de mettre les Jedi à sa botte et partageant des vues presque pro-impériales... ce qui me rappelle furieusement Daala dans Le Destin des Jedi... (et si jamais tu comptes faire venir des mercenaires mandos pour mettre le bazar... je prends !)
Et sinon, je vois que Rose parle des "Skywalker" et non des Jedi... Du coup, c'est le nom officiel du nouvel ordre de Rey ? J'aime bien, d'autant plus que ça explique que Rey dise dans son prologue être "la première Skywalker".

Il y a un peu plus de coquilles que dans les prologues (par exemple davantage qui se transforme systématiquement en d'avantage, "enrailler la corruption" au lieu de l'enrayer, le gros de la flotte s'était réuni sur Ajan Kloss puis s'était dispersée), mais ça n'empêche pas de se plonger dans la lecture. Y'a juste un mini-problème au niveau de la cohérence des temps ; dans les paragraphes qui présentent l'histoire antérieure à l'action, certaines phrases ont l'air de sauter aléatoirement du plus-que-parfait ou du passé antérieur au passé simple.
Exemple : "Ils avaient rapidement été découverts, Finn perdit beaucoup d'hommes." Il me semble qu'une action antérieure à l'action principale d'un récit au passé est forcément au plus-que-parfait.

Au final, j'ai beaucoup aimé ces chapitres ! La présence des Morgukai, la politique coruscantie reconstruite font plaisir, et on se demande quand Rey et ses néo-Jedi vont apparaître.
"Beskar'gam nu'cuy mando'ad. Beskar'gam cerati shi kotyc bal kandosii kar'ta."
Vulctyl
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 18
Enregistré le: 28 Fév 2023
 

Messagepar Adanedhel » Mar 11 Avr 2023 - 18:46   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci pour ton retour !

Vulctyl a écrit:C'est toujours agréable à lire, l'action du premier chapitre est fluide et le second plante bien le décor politique (République Galactique Unifiée, très chouette nom !). Et j'ai apprécié de retrouver les héros des films, leur complicité et l'atmosphère légère de leurs échanges. Alors bon, Poe se retrouve sénateur... c'est pas aberrant vu son rôle dans la Résistance mais je me demande s'il n'y avait pas plein de types bien plus qualifiés que lui. J'ai un peu l'impression que monsieur est nommé à ce poste parce qu'il était dans les films.

Pour Poe, effectivement il y a cette raison externe à l'univers que c'est un des persos principaux de la trilogie et que je voulais lui confier un rôle de premier plan, mais même dans la diégèse, il a été adoubé par Leia. Typiquement Connix a sans doute plus de compétences politiques que Poe, mais je la vois bien vouloir justement rester en retrait pour pouvoir tout gérer avec plus de recul. Et puis en terme purement d'écriture, je trouvais ça assez stimulant d'imaginer Poe totalement hors de son environnement de prédilection :oui:

D'ailleurs, deux remarques : on a un politicien de Coruscant, désireux de mettre les Jedi à sa botte et partageant des vues presque pro-impériales... ce qui me rappelle furieusement Daala dans Le Destin des Jedi... (et si jamais tu comptes faire venir des mercenaires mandos pour mettre le bazar... je prends !)

C'est prévu un de ces quatre, mais n'ayant pas encore lu Le Destin des Jedi, ce n'est pas de là que j'ai tiré le personnage de Dashit ^^

Et sinon, je vois que Rose parle des "Skywalker" et non des Jedi... Du coup, c'est le nom officiel du nouvel ordre de Rey ? J'aime bien, d'autant plus que ça explique que Rey dise dans son prologue être "la première Skywalker".

Bien vu ! :D

Il y a un peu plus de coquilles que dans les prologues (par exemple davantage qui se transforme systématiquement en d'avantage, "enrailler la corruption" au lieu de l'enrayer, le gros de la flotte s'était réuni sur Ajan Kloss puis s'était dispersée), mais ça n'empêche pas de se plonger dans la lecture. Y'a juste un mini-problème au niveau de la cohérence des temps ; dans les paragraphes qui présentent l'histoire antérieure à l'action, certaines phrases ont l'air de sauter aléatoirement du plus-que-parfait ou du passé antérieur au passé simple.
Exemple : "Ils avaient rapidement été découverts, Finn perdit beaucoup d'hommes." Il me semble qu'une action antérieure à l'action principale d'un récit au passé est forcément au plus-que-parfait.

Ah merci de les avoir relevées ! Pour d'avantage/davantage, je dois bien avouer que c'est une règle que je n'ai jamais réussi à retenir donc j'ai plus ou moins toujours mis au pif :transpire:
Pour la concordance des temps, à l'origine le passage n'était pas intégré comme ça, et j'ai dû changer toute la conjugaison en le déplaçant, donc c'est possible que que certains verbes m'aient échappés effectivement, il faudra que je repasse par dessus :think:

Au final, j'ai beaucoup aimé ces chapitres ! La présence des Morgukai, la politique coruscantie reconstruite font plaisir, et on se demande quand Rey et ses néo-Jedi vont apparaître.

Merci beaucoup, à la prochaine ! :hello:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Alionouchka » Mer 12 Avr 2023 - 22:33   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Salut !

J'ai lu les deux premiers chapitres et étrangement, j'ai finalement préféré celui sur tes personnages originaux plutôt que celui sur les personnages de la postlogie.

Après c'est très personnel. C'est normal que chacun ait la lecture des personnages qui lui plait. Mais je me joins à ceux qui ont beaucoup de mal à imaginer Poe en politicien. Je comprends bien l'idée qu'il reprenne le flambeau de Leïa et en cela, ta vision a du sens. On sait à quel point il lui est attaché. Mais malgré ça, j'ai du mal à comprendre comment il a pu avoir autant de responsabilités (sachant que tu lui as donné un poste très haut placé) alors qu'on a l'impression au vu de ses réactions que c'est encore un peu un rôle de composition pour lui.

Et puis pareil, le fait qu'il se fasse piéger par les Pykes un peu comme un bleu, je ne sais pas, je ne trouve pas ça trop raccord avec son passé.

Mais bon du temps s'est écoulé depuis la fin de TROS, les personnages ont le droit de changer. Je verrai si je reconnais davantage le Poe que j'imagine dans la suite de ton récit. Et puis sinon, tant pis, c'est normal que chacun ait sa propre sensibilité.

Quant au chapitre 1, j'étais bien dedans mais il y a quand même un truc qui m'a un peu interpelée. Je n'ai pas trop compris où avait disparu le jedi mystérieux après son combat. Je veux dire, il arrive clairement en mode, je vais protéger ce village et vous mettre la misère et puis après, Pha retrouve les cadavres mais il n'y a plus personne. La seule explication que je trouve c'est qu'il a été blessé pendant son combat et qu'il a dû battre en retraite.

Mais je me suis demandé pourquoi Pha ne le traquait pas. Parce qu'elle a peur de se confronter à lui ? Ou juste pas le temps ? Parce que là, elle est pas contente mais elle ne se demande même pas où il a disparu et pourquoi. J'ai trouvé ça bizarre.

Voilà voilà à bientôt pour la suite !
Alionouchka
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 277
Enregistré le: 29 Jan 2020
 

Messagepar Adanedhel » Jeu 13 Avr 2023 - 0:18   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci pour ton retour !

Alionouchka a écrit:J'ai lu les deux premiers chapitres et étrangement, j'ai finalement préféré celui sur tes personnages originaux plutôt que celui sur les personnages de la postlogie.

Après c'est très personnel. C'est normal que chacun ait la lecture des personnages qui lui plait. Mais je me joins à ceux qui ont beaucoup de mal à imaginer Poe en politicien. Je comprends bien l'idée qu'il reprenne le flambeau de Leïa et en cela, ta vision a du sens. On sait à quel point il lui est attaché. Mais malgré ça, j'ai du mal à comprendre comment il a pu avoir autant de responsabilités (sachant que tu lui as donné un poste très haut placé) alors qu'on a l'impression au vu de ses réactions que c'est encore un peu un rôle de composition pour lui.


Content que le personnage de Pha fonctionne ! Pour Poe comme je l'avais écrit plus haut, oui cette place ne lui va pas du tout et c'est justement ça que je trouvais intéressant en le plaçant à cette position. Il connait les rouages de la guerre et du pilotage sur le bout des doigts; mais avec son regard plus naïf sur la politique, je voulais faire transparaître les manigances qui entourent le Sénat ! Mais effectivement, pour les personnages existants, chacun en a une vision différente...

Et puis pareil, le fait qu'il se fasse piéger par les Pykes un peu comme un bleu, je ne sais pas, je ne trouve pas ça trop raccord avec son passé.

Je ne pense pas qu'ils se fassent avoir, en tous cas c'était pas mon but en écrivant la scène, au contraire il reste droit dans ses bottes et ne joue pas leur jeu, se disant qu'il réglera ça en temps voulu (même si effectivement, l'ultimatum se resserre autour de lui et va forcément limiter sa marge de manoeuvre)


Quant au chapitre 1, j'étais bien dedans mais il y a quand même un truc qui m'a un peu interpelée. Je n'ai pas trop compris où avait disparu le jedi mystérieux après son combat. Je veux dire, il arrive clairement en mode, je vais protéger ce village et vous mettre la misère et puis après, Pha retrouve les cadavres mais il n'y a plus personne. La seule explication que je trouve c'est qu'il a été blessé pendant son combat et qu'il a dû battre en retraite.

Pha s'est absentée longtemps, loin du village, en passant par un souterrain secret... le mystérieux sauveur n'allait pas les attendre sagement assis sur une souche, il sera parti à sa recherche, mais ne l'aura pas retrouvée... Ou bien il y a une autre explication, qui sait ? :wink:

Mais je me suis demandé pourquoi Pha ne le traquait pas. Parce qu'elle a peur de se confronter à lui ? Ou juste pas le temps ? Parce que là, elle est pas contente mais elle ne se demande même pas où il a disparu et pourquoi. J'ai trouvé ça bizarre.

Par manque de temps, oui. Chaque seconde perdue, la Dague s'éloigne d'eux et risque d'atteindre un endroit protégé ou fortifié...
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Alionouchka » Jeu 13 Avr 2023 - 18:15   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Adanedhel a écrit:Pour Poe comme je l'avais écrit plus haut, oui cette place ne lui va pas du tout et c'est justement ça que je trouvais intéressant en le plaçant à cette position. Il connait les rouages de la guerre et du pilotage sur le bout des doigts; mais avec son regard plus naïf sur la politique, je voulais faire transparaître les manigances qui entourent le Sénat !


Je comprends l'idée et elle se justifie mais, comme je le disais, cela marcherait peut-être mieux pour moi s'il n'avait pas déjà un poste si élevé.


Pha s'est absentée longtemps, loin du village, en passant par un souterrain secret... le mystérieux sauveur n'allait pas les attendre sagement assis sur une souche, il sera parti à sa recherche, mais ne l'aura pas retrouvée... Ou bien il y a une autre explication, qui sait ? :wink:


J'avoue je préfère la 2e option ! Il ne me reste plus qu'à attendre la suite pour avoir la réponse ! :D
Alionouchka
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 277
Enregistré le: 29 Jan 2020
 

Messagepar Adanedhel » Ven 14 Avr 2023 - 10:27   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

[Theme musical pour accompagner la lecture]





C’est ainsi que nous les vîmes apparaître dans les cieux au-dessus de nos planètes : les Tho Yor, d’immenses structures venues nous emporter, et nous rassembler.

- CHAPITRE III -


— Hrrrrrrwaahh !
— Parfait Chewie, je te laisse piloter seul, je vais rejoindre les autres.
— Hrroh ?
— Non tu n’auras pas la place de te poser dans une zone urbaine comme celle-là. Tu pourras déplier la rampe et nous couvrir, tu seras notre support aérien.
Chewbacca hocha la tête et actionna deux leviers au-dessus de lui, tandis que Rey quittait le cockpit du Faucon Millenium. Elle traversa les couloirs jaunis par le temps, et retrouva les trois Skywalker qui l’accompagnaient dans la cale principale, assis sur la banquette autour de l’holotable. Hephos, un Imroosien à la peau blanche parsemée de craquelures, se leva et se tourna vers vers elle :
— Rey, nous dévions de notre trajectoire ?
— En effet, je crains que Poe ne doive attendre un peu. Nous venons de capter un signal de détresse originaire de Fondor, indiquant une violente attaque à la surface de la planète, par un groupe armé de sabres laser. La description est extrêmement similaire aux massacres qui ont eu lieu la semaine dernière sur Batuu et sur l’anneau de Kafrene. Nous étions arrivés trop tard, mais nous avons à présent une chance de les arrêter sur le fait. Le signal de détresse a été émis il y a moins de trois minutes, et le système Fondor est tout près. Nous avons changé de ligne hyperspatiale au niveau de Yag’Dhul, nous y serons d’un instant à l’autre.
Les trois Skywalker acquiescèrent, déterminés à mettre fin à cette menace qui semait le chaos de planète en planète. À la droite d’Hephos se tenait Kyls, un Feeorin au visage grave, souvent renfermé sur lui-même et très strict quant au respect des règles, mais d’une loyauté sans faille et d’une grande douceur envers ceux apprenant à le connaître. Sa peau violette était parsemée de stries bleu roi au niveau des tentacules couronnant son crâne. D’autres tentacules, plus fins, pendaient de chaque côté de sa bouche, et le centre de son visage était dépourvu de nez, ce qui renforçait son air inflexible. Il retira sa cape grise aux reflets argentés, dévoilant sa tunique bleue et le sabre laser à sa ceinture. Quelques instants plus tôt se tenait à sa gauche Ga’o-Ween, qui s’était retirée à l’écart, une main placée au niveau de son cœur, méditant pour accroître sa connexion avec la Force avant le défi à venir. C’était une Kessurienne à la peau rouge argile, aux longues oreilles pointues ornées de multiples boucles et anneaux. Deux montrals partaient de son front et montaient autour de ses cheveux bruns, comme des cornes. Des taches plus claires descendaient sur son front en entourant ses yeux, et longeaient ses pommettes en se poursuivant légèrement dans son cou. Contrairement à ses amis, elle ne portait ni sabre ni aucune arme.
L’Académie Organa comptait à présent de nombreux Skywalker, et encore plus d’étudiants suivant les cours généraux sans prendre part aux entraînements liés à la Force. Mais à eux trois, ils étaient les premiers à avoir été formés aux arts Jedi aux côtés de Rey. Chacun avait une approche très différente de la Force, et c'était ce qu’elle avait apprécié en passant les sept dernières années à leurs côtés. Elle considérait que face aux mystères de la Galaxie, elle avait tout autant à apprendre des Skywalker qu’elle formait, et cette proximité était un atout supplémentaire dans leur cohésion. Ils avaient tissé une amitié et une confiance qui leur donnait l’avantage sur chaque mission qu’ils accomplissaient ensemble.
Ga'o-Ween revint vers eux, et ils récitèrent en chœur le serment des Tako'odans :
— La Force est le cœur de la vie, la Force est le cœur des étoiles. Les étoiles brillent sur chaque vie, et chaque vie est reliée à travers la Force.
Pour installer l’académie sur Takodana, Rey avait reçu la bénédiction du peuple local, et, après avoir suivi leur coutume des mois durant, avait été honorée du titre spirituel de Dai-‘Odan. Elle avait ajouté la philosophie de ce peuple à celle des Jedi dans les enseignements des Skywalker. En prenant exemple sur ce peuple ancestral et sa compréhension profonde de l’importance de toute vie, elle espérait insuffler une énergie nouvelle aux préceptes Jedi.
Le Faucon entra dans l’atmosphère bleutée de Fondor et se dirigea vers un des quartiers industriels de l’hémisphère sud de la planète. Il était construit au bord d’un océan aux eaux sombres et polluées, et entre les bâtiments massifs s’élevaient des squelettes de frégates et des vaisseaux de transport en construction, à différents stades d’avancement. Des volutes de fumée sombre s’échappaient déjà d’une des usines. Une fois stabilisé au-dessus d’une longue rue dans laquelle s’agitaient des travailleurs pris de panique, longée d’un côté par les usines et les chantiers, et de l’autre par l’océan, Chewie déplia la rampe. Rey s’avança dessus la première. Elle agrippa le vérin, ses cheveux bruns, qu’elle portait désormais courts, plaqués en arrière par le vent. Elle se retourna vers Hephos, Ga’o-Ween et Kyls. Le regard empli de détermination, elle lança un solennel « Que la Force soit avec vous ». Et elle se laissa tomber dans le vide.
Elle tomba sur plusieurs dizaines de mètres à une vitesse qui l’aurait fait s’évanouir sans son lien à la Force, ne ralentissant sa chute d’une poussée contre le sol qu’à la dernière seconde. Les autres Skywalker atterrirent juste derrière elle. Hephos et Ga’o se réceptionnèrent avec douceur et maîtrise. L’atterrissage de Kyls fut quant à lui plus brutal, et le titanobéton se fissura sous ses pieds. Plus loin dans la rue se tenaient six individus hétéroclites, tant dans les espèces présentes que dans leurs accoutrements. Malgré les sabres pourpres qu'ils tenaient en main, ils ressemblaient plus à des assassins ou des pirates qu'à des guerriers du Côté Obscur. Le seul point commun entre eux était un bras mécanique serti d'étranges runes. Elles étaient familières à la jeune femme, bien qu'elle ne puisse les lire. Rey dégaina son arme, baignant la rue d’une lumière dorée, et cria en direction du trio :
— Hephos, Ga’o, courez en direction de l’usine pendant que Kyls et moi, nous retiendrons ceux-là. Essayez d’évacuer les ouvriers par le toit, et restez sur vos gardes…
— Je sens encore la présence du Côté Obscur à l’intérieur, murmura Ga’o-Ween.
— Exactement.

---

Les deux Skywalker coururent en direction du bâtiment. Les lucarnes en verre avaient explosé sous l’effet de la chaleur, et des flammes en sortaient déjà. À leur vue, Hephos se figea instantanément. Dans les flammes qui léchaient les hauts murs inclinés, il voyait danser les spectres de Stormtroopers armés de lance-flammes…
— Hephos ! Hephos Ha, reste avec moi, concentre-toi sur ma voix. Concentre-toi sur la Force.
Il sentit une vague venant de Ga’o, qui apaisa un peu son esprit. Les autres Skywalker ne savaient pas quel effet la simple vue du feu avait sur lui. Il n’en avait parlé qu’à Ga’o. Ses dons d’empathie dans la Force ne venaient pas de nulle part, il avait été sûr qu’elle comprendrait, et elle était de ces personnes à qui on s’ouvre facilement.
— Écoute, je vais m’occuper de repousser les flammes autour de nous, pendant ce temps j’aurai besoin que tu te concentres et que tu affrontes ce qui pourra se dresser sur notre chemin. On rassemble les survivants, je nous protégerai de l’incendie, tu nous protégeras de ces malfrats.
Hephos acquiesça fermement. Il voulait dépasser ce traumatisme. Il le devait. Même s’il avait toute confiance en Ga’o, l’idée de se retrouver entouré par les flammes le rendait malade. Sans l’aura que son équipière lui envoyait via la Force, il aurait sans doute été paralysé. Il prit une profonde inspiration, dans le creux de sa main sa peau siliceuse frottait contre la poignée de son sabre. Les deux Skywalker placèrent un petit respirateur cylindrique entre leurs lèvres, et ils joignirent leurs efforts pour ouvrir une immense porte de hangar et pénétrer dans le bâtiment.
Les flammes s’élevaient jusqu’au plafond, plusieurs dizaines de mètres au-dessus, alimentées par des cuves renversées de produits chimiques qui teintaient leur base de violet et de vert. Hephos et Ga’o-Ween avancèrent prudemment. La Kessurienne maintenait une bulle protectrice autour d’eux, suffisamment large pour qu’ils puissent se frayer un chemin entre les lignes de production et les débris métalliques à moitié fondus. Hephos aiguisait sa concentration pour maîtriser ses sens, endormir son système thermoalgique afin de persuader son cerveau qu’il n’était pas plongé dans son pire cauchemar. Les couleurs étranges aidaient, mais ça n’empêchait pas les flashs d’assaillir ses souvenirs. Le reflet du feu dans des armures blanches. Le bruit du verre qui se brise.
Il alluma son sabre par réflexe, juste à temps pour parer l’attaque d’un Mythrol contre Ga’o. La moitié du crâne de l’assaillant était recouverte par une plaque cybernétique qui reflétait la lame argentée d’Hephos. Il tenait un sabre pourpre dans une main squelettique, identique à celle des guerriers que Rey et Kyls affrontaient à l’extérieur. Derrière le Mythrol, à travers le voile de flammes, il distinguait une Zabrak appuyée sur un grand bâton, un col doté de six pointes couvrait son cou, et une cape terminait de dessiner sa sombre silhouette. À ses pieds, une dizaine d’ouvriers, principalement des Niktos, étaient recroquevillés. Trois d’entre eux étaient déjà mort. À travers le vacarme environnant, il entendit les menaces proférées par la Zabrak :
— Le prochain coup de sabre sera pour deux d’entre vous. Dites-nous qui détient la Dague d’Adas, et où ils se dirigent. Je sais pour qui vous travaillez réellement. Je sais avec qui vous avez été en contact. Tout ce que je veux savoir, c’est la nature de ce message.
Hephos déjoua deux autres attaques du guerrier, tandis qu’une Pau’an tentait de l’attaquer sur son autre flan. Il pouvait gérer deux adversaires, mais il craignait que la Zabrak ne se joigne au combat et qu’il se retrouve dépassé. Même sans utiliser de sabre laser, Ga’o-Ween était une combattante redoutable et son aide n'aurait pas été de trop, mais Hephos savait qu'elle ne pouvait pas briser sa concentration sous peine qu’ils soient avalés par l’incendie. L’imposante silhouette le toisa quelques instants, jaugea ses mouvements face à ses deux adversaires, puis tourna les talons. À travers le vacarme de l’incendie, il l’entendit ordonner :
— Débarrassez-vous de cette nouvelle nuisance et rejoignez le vaisseau. Nous perdons notre temps ici.
Hephos vit une lame écarlate jaillir de son bâton, alors qu’elle se dirigeait vers les ouvriers encore en vie. Profitant de sa distraction, le Mythrol parvint à l’atteindre à la jambe. La douleur lui fit perdre la concentration qu’il maintenait à ignorer la chaleur et les flammes, et le flux de souvenirs obscurcit totalement son champ de vision. Il entendit une voix familière crier son nom, mais elle était loin, si loin…

---

Kyls était considéré par ses compagnons comme un des meilleurs bretteurs de l’Académie Organa. Lui-même ne se voyait pas ainsi. RyYkja le battait presque à tous les coups, sans même qu’elle ne soit pleinement sensible à la Force. Il avait dans tous les cas cette réputation de savoir se débrouiller aussi bien en entraînement que sur le terrain, même si les occasions de croiser des sabres laser étaient rares. Aujourd’hui en revanche, face à la brutalité de ces adversaires, il se trouvait démuni. Il était obligé de puiser intensément dans la Force pour anticiper chaque coup, et chaque effort transformait son crâne en tambour, une douleur aigüe qui résonnait jusqu’aux pointes de ses tentacules. Au détour de parades et d'esquives, il pouvait entrevoir Rey aux prises avec les quatre autres adeptes du Côté Obscur. Ses mouvements étaient légers, ses esquives calculées pour que ses adversaires se gênent entre eux. Mais elle semblait également être davantage sur la défensive qu’en position dominante. Ça ne ressemblait pas à son style de combat habituel. Même contre de multiples adversaires, Rey n’hésitait pas à adopter des formes de combat bien moins passives. Ils avaient déjà perdu plusieurs mètres et s’étaient éloignés de l’usine où étaient entrés Ga’o-Ween et Hephos quelques minutes plus tôt. Kyls para une violente frappe qui visait son épaule et lui fit presque lâcher son sabre, et enchaîna sur une roulade pour esquiver un coup ascendant de son autre adversaire. En se relevant, il entendit Rey crier :
— Kyls ! La Mer Azur de Corulag ! Même manœuvre !
Le jeune Feeorin eut à peine le temps de comprendre et de s’ancrer au sol quand elle fit déferler sur la rue une vague d’eau verdâtre, qui prit les six guerriers par surprise. Aucun ne fut entraîné dans l’océan, mais ils étaient tous désarçonnés, ce qui laissa aux Skywalker le temps de reprendre leur souffle. Kyls se releva difficilement, avec la sensation que ce n’était pas la Force, mais des clous plantés directement dans ses pieds qui l’avaient maintenu en place.
— Rey, leur connexion à la Force, commença-t-il en s'approchant d'elle.
— Oui, je l'ai senti aussi. Elle est distordue. Contre-nature. Comme s'ils s'étaient arrachés à la Grande Toile de la Vie.
— Mais chaque vie est reliée à travers la Force... Comment est-ce possible ?
— Ça, je l'ignore...
Avant que leurs adversaires n’aient pu se remettre en position d’attaque, deux autres guerriers armés de bras mécaniques surgirent dans la rue, avec à leur tête une Zabrak aux cheveux noirs et au visage couvert de cicatrices.
— Ainsi donc vous autres Jedi n’arrêterez pas de me barrer la route. Malgré votre quasi-extinction, vous n’avez pas compris que vous vous fourvoyez, que vous ne pourrez sauver personne avec votre vision si étriquée de la Force.
Sa voix était rauque, aussi rugueuse que la peau calcinée de ses avant-bras. Rey – qui paraissait frêle et minuscule en comparaison – la toisa, et répondit fermement :
— Nous ne nous faisons pas appeler Jedi, mais tu peux nous considérer comme leurs héritiers. Tu fais erreur, c’est la première fois que nos routes se croisent, mais nous comptons bien mettre un terme au chaos que vous semez ici, et maintenant.
— Oh petite Jedi, ça, cette… escarmouche, ce n’est pas ça le chaos, ajouta la Zabrak avec un rictus mauvais. Bientôt tu verras la beauté du Chaos Absolu. Vous êtes des héritiers dis-tu ? C’est amusant, nous aussi nous portons un héritage. Celui du monstre qui a brisé votre Ordre. Nous sommes les Héritiers de Vador. Et en son nom, nous déchaînerons le chaos véritable.
— Pas tant que nous protégerons cette Galaxie.
Kyls leva son sabre en même temps que Rey. Il était impressionné par la détermination qu’il sentait dans sa voix. Malgré sa stature imposante – bien que pour un Feeorin, il soit assez mince – il ne se sentait jamais fort ou intimidant dans ce genre de situation.
Cependant, la Zabrak n’attaqua pas. Elle leur lança un nouveau sourire menaçant et leva un bras, paume vers le ciel.
— Il sera bientôt libre ! s’écria-t-elle, les yeux écarquillés par la folie. Et il est affamé ! Le Grand Dévoreur au-delà des Ombres surgira du néant, rien ne l’arrêtera, et nous serons là pour célébrer la fin dans son sillage de cendres et de ténèbres !
Elle pivota légèrement la main tout en se retournant pour suivre les Héritiers qui avaient déjà fait demi-tour. Kyls s’apprêta à se lancer après eux, quand un craquement métallique résonna contre les murs des usines. Juste derrière eux, un immense vaisseau, maintenu sur le flan pour être démonté, commença à tomber, menaçant d’écraser plusieurs groupes d’ouvriers qui évacuaient les usines. Rey pivota rapidement en direction du croiseur et tendit les deux mains dans sa direction.
— Kyls, avec moi, il faut l’empêcher de basculer et le pousser pour qu’il tombe dans l’eau.
Il s’assura que les Héritiers étaient loin et n’allaient pas les attaquer par derrière, mais ils semblaient pressés de quitter la planète. Il leva les yeux vers la structure métallique qui tombait lentement. Les ouvriers commençaient à courir d’un côté et de l’autre, mais le vaisseau était trop grand, ils ne quitteraient pas la zone d’impact à temps. Il était si gros, si lourd, il ne pourrait jamais maintenir une telle charge.
— Kyls, rappelle-toi… que dans la Force, la masse… n’est qu’un élément parmi d’autres ! À deux on peut sauver ces gens… mais j’ai besoin de toi ! dit Rey entre ses dents, comme si elle avait lu ses pensées.
Le jeune Feeorin se plaça à côté d’elle, et ferma les yeux. Il se concentra pour ignorer ses migraines, visualisa l’immense structure, et l’action que Rey exerçait dessus. Il tendit également un bras en avant, et s’imagina qu’il avait face à lui un mur, une simple paroi qu’il devait retenir. Le vaisseau était immense. Mais dans la Force, sa taille n’affaiblissait que l’esprit. Il se répéta cette leçon encore et encore, ignorant la douleur qui écrasait son bras et transperçait son crâne. Et quand il ouvrit les yeux, il vit avec soulagement que le vaisseau s’était immobilisé. En combinant leurs efforts, les deux Skywalker réussirent à stopper sa chute, et parvinrent à le maintenir en l’air au-dessus de la foule paniquée, en le faisant glisser jusqu’aux eaux polluées de Fondor. Lorsqu’ils relâchèrent leur concentration, le front de Rey dégoulinait de sueur, et Kyls était à bout de souffle.
— On s’en est bien tiré. Félicitations.
— Mais… mais cette Zabrak et ses adeptes se sont enfuis, souffla Kyls entre deux respirations pénibles.
— On les retrouvera. J’en parlerai à Poe, la République a peut-être des infos qu’il pourra nous partager. Tout va bien ? ajouta Rey en se tournant vers lui.
— Oui… Oui, ça va, c’était juste… c’était un gros vaisseau.
Tout n’allait pas bien, non. L’effort lui avait donné la sensation que son bras était réduit en miettes par le poids du croiseur, comme s’il l’avait arrêté à mains nues. Chaque utilisation de la Force s’accompagnait de vives douleurs. Chaque action entrainait sur lui un violent un contrecoup. Pourquoi était-ce si douloureux ? Il n’avait pas l’impression que la Force entraîne de tels chocs pour les autres Skywalker. Il aimait parler avec eux de la manière dont ils percevaient la Force. Beaucoup en avaient encore une vision assez floue, leurs liens avec la Force devaient encore s’éclaircir. Ga’o-Ween était celle qui semblait le mieux percevoir la nature de son lien. Elle l’avait décrite à Kyls comme un nuage d’électrons, dans un atome dont elle serait le noyau. Qu’elle était insaisissable, une sorte d’onde évoluant autour d’elle selon différentes probabilités… Kyls avait perdu le fil à ce moment-là, mais cette façon de voir les choses ne l’étonnait pas de la part de Ga’o.
Ce que lui ne leur avait pas dit, c’est qu’il avait saisi la manière dont il percevait la Force. Et ça le terrifiait. Pour lui, elle était comme un mur, immense, infranchissable. Chaque action dans la Force lui nécessitait de s’y heurter, de le frapper de toutes ses forces. Et ça faisait mal. Manipuler un objet à distance, et c’est comme si son bras était broyé par le poids dudit objet. Tenter d’influencer un esprit, ou d’étendre son instinct pour projeter sa conscience dans un futur possible, et c’est comme si son cerveau entrait en ébullition.
Or, il connaissait l’adage. "La souffrance mène au Côté Obscur". S’il ne pouvait se servir de ses dons dans la Force sans s’approcher chaque fois de la brèche vers l’Obscurité, il allait devoir renoncer à être un Skywalker. Ça ne le dérangerait pas de se concentrer exclusivement sur un travail académique. Il adorait les leçons d’histoires et d’archéologie donnés par Beaumont à l’Académie Organa. Il pouvait se plonger dans les livres et absorber leur savoir pendant des heures. Mais il n’avait pas envie d’abandonner maintenant, pas alors qu’il avait le pouvoir d’aider tellement de gens à travers la Galaxie. Il était très rare que les Feeorin soient sensibles à la Force, et il ne voulait pas gâcher ce don si précieux. Il espérait seulement qu’il parviendrait à comprendre pourquoi il ressentait une telle douleur, avant d’avoir franchi le pas de trop. Rey avait souligné à plusieurs reprises sa profonde harmonie avec la Force durant leurs séances de méditation. Ce n’était donc pas lié à un manque de foi, ou de volonté, qui créerait une résistance dans la Force. Alors pourquoi ?
Rey posa une main sur son épaule, et le sortit de ses pensées.

— Viens, allons retrouver Ga’o-Ween et Hephos. Et quand tu seras prêt, tu pourras me parler de ce qui te préoccupes tant.

---

Les possibilités se bousculaient dans la tête de Ga’o. Elle ne pouvait pas abandonner les ouvriers sur le point d’être massacrés par la guerrière Zabrak. Mais sa mobilité allait être réduite par Hephos, inconscient, qu’elle portait sur ses épaules, et ses actions seraient limitées par le bouclier qu’elle devait maintenir pour éviter de finir brûlée vive. Et la Zabrak n’était pas la seule menace encore en état de lui barrer la route. Hephos avait lâché son sabre en perdant connaissance, elle l’avait ramassé et accroché à sa ceinture sans même penser un instant à s’en servir. C’était son Vœu, son serment, elle accomplirait son devoir de Skywalker à travers la Force uniquement, sans avoir recours à une arme. Elle sauta en arrière pour prendre de la distance avec les deux adversaires face à elle, et ferma les yeux.
Elle ralentit sa respiration et les battements de son cœur, pour figer sa perception du temps et laisser à son esprit la possibilité d’analyser la situation. Chaque action possible, la Force lui en renvoyait un écho, un fragment flou des futurs proches les plus probables, des ombres qui se mouvaient autour d’elle comme des nuages de particules indistinctes. Elle pouvait également compter sur les caractéristiques propres aux Kessuriens : ses oreilles lui conféraient une ouïe particulièrement fine, et ses montrals, bien que plus petits que ceux des Togrutas, une perception accrue lui permettant de se repérer plus aisément dans l’espace. Ajouté à l’augmentation des sens à travers la Force, et Ga’o-Ween était capable de prouesses que lui enviaient beaucoup des autres Skywalker.
Après trois battements de cœur, elle rouvrit les yeux, s’élança brusquement en avant en éjectant le Mythrol sur l’autre guerrière – les deux furent totalement pris au dépourvu par cette action aussi improbable que téméraire – se plaça en hauteur sur une ligne de production épargnée par les flammes, et d’une impulsion fit tomber une passerelle métallique entre la Zabrak et les derniers ouvriers. Elle avait eu le temps d’en tuer deux dans l’intervalle, mais Ga’o ne laisserait pas les six autres mourir sans tenter le tout pour le tout. Elle se plaça à égale distance de chacun pour les inclure dans sa bulle de protection, et les pressa de courir vers un escalier au fond du hangar, conduisant au toit du bâtiment. Elle jeta un regard paniqué en arrière, s’attendant à voir le sabre de la Zabrak découper à travers l’obstacle qu’elle avait placé, mais il n’en était rien. Ses adversaires semblaient considérer une poursuite comme une perte de temps et avaient probablement trouvé une autre sortie. Ga’o espérait que ça ne mettrait pas Kyls et Rey en difficulté…
Elle sentait ses forces l’abandonner. Sa vision se troublait, ses épaules lui faisaient mal, le poids d’Hephos semblait augmenter à chaque pas. Elle avait peur de perdre connaissance à son tour, de laisser son ami et ces pauvres ouvriers en proies aux flammes. Devant elle, elle entendait les Niktos se disputer.
— La porte est verrouillée, on ne peut pas sortir par-là !
— Ce n'est pas normal, toutes les issues sont censées s’ouvrir en cas d’incendie !
Arrivant à leur hauteur, elle articula dans un effort désespéré :
— De l’air… me faut… de l’air…
Elle laissa s’échapper une violente déflagration qui fit éclater la porte métallique et leur donna accès au toit. Elle tomba à genoux, et après avoir pris plusieurs profondes inspirations, posa délicatement Hephos à côté d’elle. Le Faucon Millenium décrivit un cercle au-dessus du bâtiment et vint s’y poser pour récupérer les rescapés. Une fois installé sur la banquette du vaisseau, Hephos repris connaissance. Il tourna la tête vers Ga’o-Ween, qui lui tenait la main.
— Merci Ga’o, je… je suis désolé, murmura-t-il d’un ton honteux. Tu n’aurais pas dû avoir à assurer pour nous deux. Je ne suis pas digne d’être…
— Non, Hephos, je t’interdis de finir cette phrase, l’interrompit-elle tendrement. Tu es un coéquipier formidable. Et tu seras un grand Skywalker. Mais quoique ce soit qui te hante, tu dois en parler. À nous tous. On pourra t’aider. Mais ne reste pas seul, d’accord.
L’Imroosien acquiesça, puis tenta péniblement de se relever alors que le Faucon atterrissait à nouveau pour ramener les ouvriers sur la terre ferme, et récupérer Rey et Kyls. Ga’o fut soulagée de les retrouver indemne, et les accueilli en serrant leurs mains entre les siennes, selon la coutume de son peuple. La plupart des gens dans la Galaxie aurait sans doute privilégié une étreinte dans un tel moment, mais les Kessuriens préféraient ce genre geste plus discret mais tout aussi chaleureux aux grandes effusions tactiles. Lorsque Rey fut face à elle, elle lui raconta ce qu’ils avaient vu à l’intérieur de l’usine.
— Tu as raison, cette Zabrak semblait être la meneuse du groupe, répondit Rey en compilant toutes ces nouvelles informations. Et si j’en crois sa mise en garde, nous devons la retrouver et la stopper au plus vite.
— Et ce n’est pas tout, ajouta Ga’o. En avançant dans l’usine, j’ai repéré des pièces militaires éparpillées au sol. Or, c'est censé être une usine civile. Est-ce qu'elle couvrait des activités illégales, ou est-ce qu’elle pouvait servir de planque à une organisation criminelle ? Peut-être cette Zabrak est-elle à la recherche d’un gang de Niktos.
— Un gang, ou pire, intervint Kyls d’un air soucieux. Est-ce que des guerriers maîtrisant la Force et le combat au sabre seraient à la recherche d’un simple cartel ? Si c’est vraiment après des Niktos qu’ils en ont…
— Alors ils sont probablement sur la piste de l’Ordre des Morgukai, compléta Rey d’un ton sinistre.



Chapitre suivant
Modifié en dernier par Adanedhel le Mar 02 Mai 2023 - 23:08, modifié 2 fois.
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar Adanedhel » Ven 14 Avr 2023 - 10:34   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Et voilà pour le chapitre du jour, qui présente donc trois des Skywalker qui se sont entraînés aux côté de Rey ! J'ai voulu les introduire à travers l'action, un peu à la manière du début mené tambour battant de la Lumière des Jedi (en moins intense et cataclysmique, mais avant tout dans cette idée que la réaction des personnages face à l'urgence les caractérise très efficacement, je trouve, et peut plus facilement faire ressortir leurs doutes et leurs traumas).

Petite anecdote sur la conception de l'histoire, à la base quand je planifiais les évènements de chaque chapitre, j'avais imaginé les Héritiers de Vador comme les ennemis de ce seul chapitre introductif. C'est seulement plus tard que je me suis dit que ce serait pas mal d'en faire les acolytes de la principale antagoniste (qui s'est du coup retrouvée à apparaître dans ce chapitre également).

Les chapitres 4 et 5 sont un peu plus courts, donc on se retrouve la semaine prochaine pour ces deux là ! En attendant, bonne lecture et bon week-end :hello:
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar L2-D2 » Ven 14 Avr 2023 - 13:30   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Chapitre 3 lu !

C'est toujours efficace de nous présenter des personnages alors qu'ils sont en pleine action, c'est très cinématographique ! On se fait assez rapidement à ces nouveaux-venus, et bon point, Rey n'est pas omniprésente, non, ce sont vraiment eux qui sont sur le devant de la scène, et tu nous les caractérises suffisamment bien pour qu'on comprenne assez vite leurs drames passés. Typiquement Ga’o-Ween, qui a du en voir de pas belles autrefois, et qui a fait le voeu de ne plus utiliser son sabre... en bon amateur de shonen que je suis, c'est typiquement le genre de perso susceptible d'être surpuissant sabre en main, justement ! :think:

Et puis les Héritiers de Vador sont dans la place. Et il n'y a pas à dire, les propos à la limite de la folie tenue par leur leader sont intrigants :
Adanedhel a écrit:— Il sera bientôt libre ! s’écria-t-elle, les yeux écarquillés par la folie. Et il est affamée ! Le Grand Dévoreur au-delà des Ombres surgira du néant, rien ne l’arrêtera, et nous serons là pour célébrer la fin dans son sillage de cendres et de ténèbres !

Déjà, la réplique claque comme il faut, et ensuite, c'est à se demander qui cela peut-il bien être ! :think:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur Fan-Fictions & Littérature VF
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9298
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 14 Avr 2023 - 13:58   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Chapitre 3 lu!

Un chapitre d'action qui présente les nouveaux élèves de Rey. Tu réussis à les caractériser individuellement tant au niveau physique qu'à travers leur histoire personnelle ce qui nous poussent à en savoir un peu plus sur chacun d'entre eux et je suis d'accord avec mon VDD, les étudiants sont les héros de ce chapitre, pas Rey qui n'est plus aussi surpuissante que dans la Postologie, demandant l'aide d'un partenaire pour arrêter le vaisseau (super la référence à The Force Unleashed 1).

Je suis étonné que chaque élève s'appelle Skywalker. Ce n'est plus un nom de famille mais carrément un groupe de personnes. Cela m'a perturbé de voir ce nom chez chaque élève. Quelle est la raison de ce choix? :think:

La Zabrak semble en effet espérer la venue d''un puissant ennemi et vu que la phrase d'introduction du chapitre présente les Tho Yor de l'Aube des Jedi (version Légends), je me demande si tu n'as pas en tête de faire venir Abeloth, la "Mère" de la Famille de Mortis comme Boss Ultime de ton histoire?

Bonne continuation pour la suite :)
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 886
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Sam 15 Avr 2023 - 11:45   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Hello, retard rattrapé, trois premiers chapitres lus !

Chapitre 1 :
Je suis désolée d'avance, j'ai l'impression que je vais être beaucoup moins dithyrambique que mes collègues. :(
C'est très personnel mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à ton écriture sur ce chapitre, que j'ai trouvé très "mécanique". On enchaîne description sommaire, exposition, action et rebelotte et pour moi ça manque d'une accroche, qu'elle soit sensorielle ou émotionnelle avec Pha. J'ai besoin de savoir ce qu'elle ressent, voit, entend, enfin quelque chose pour entrer dans le récit. C'est très subjectif mais si je n'ai pas ça en tant que lectrice, je décroche et je sors de la lecture de ce chapitre un peu déçue de moi même, de ne pas avoir réussi à vivre pleinement la scène (pourtant intéressante) que tu nous décris. :oops:
Je n'aime pas du tout les styles très matter of facts, qui vont droit au but tout le temps et j'espère que tu nous proposeras autre chose parce que sinon j'ai peur de décrocher totalement. Encore une fois c'est très subjectif, je le redis, je sais ce que j'aime lire et ce n'est pas du tout une attaque contre ton style, qui semble d'ailleurs beaucoup plaire aux autres lecteurs.
J'ai trouvé tes dialogues un peu robotiques aussi, je me dis que ça pourrait gagner en naturel :think:

Chapitre 2 :
J'ai beaucoup aimé le début, je me suis dit, "ah, enfin, pile ce que j'avais envie le lire !", avec une plongée bien écrite dans la tête d'un personnage connu... et après, on part sur deux énormes paragraphes d'exposition.
C'est normal qu'en début de récit il faille absolument situer les enjeux etc au lecteur, mais là, c'est trop lourd pour moi. Je te conseillerais de disséminer des moments où le personnage qui parle (ici Poe, donc) a des réflexions propres sur ce que tu nous raconte à travers lui. Naturellement, si on suit le fil de ses pensées, jamais un personnage ne récitera une exposition aussi longue. À la limite juste avec des "Poe soupira à cette idée" ou "un rapide sourire traversa le visage du nouveau sénateur", au milieu du paragraphe, ça aiderait beaucoup, pour nous montrer ce que lui en pense de tout ça ! Est-ce que ça l'exaspère, l'amuse, le perd ? Tu le fais un peu après, mais je pense que ton texte gagnerait en fluidité sur ce point.
Bref, je suis désolée j'ai l'impression d'être le croque mitaine qui débarque, mais c'est un point qui me semblait important à souligner. :(
Poe sénateur sinon, pourquoi pas, mais j'espère qu'on comprendra ce qui l'a poussé à accepter ce poste, parce que c'est complètement out of character, comme tu le soulignes d'ailleurs ! Mais c'est intéressant, j'aime bien le trope du poisson hors de l'eau :cute:

Ah, Finn et Rose sont ensemble... pourquoi pas. C'est dommage parce qu'à mes yeux, Rose était attirée par Finn comme dans un élan de survie face à la mort, rien de romantique et qui puisse durer, mais chacun sa vision des choses, ça peut-être cool de voir un couple établi évoluer dans une fan fic. :D Et je suis contente tout de même de retrouver ces deux personnages que j'aimais beaucoup, j'espère que Rose aura droit à des coups d'éclats, elle ne méritait pas d'être effacée comme ça dans l'épisode 9. :cry:

Sinon je trouve l'exposition de Cos Dashit très réussite, et son antagonisme avec Poe bien planté, un très bon point (notamment sur la rivalité physique, super bien vu :love: ). J'ai adoré la ref à Lien du sang de Claudia Gray (si c'est bien cette enquête à laquelle tu fais référence ?) et l'utilisation de la mémoire de Leia par Cos, c'était du génie et la réaction de Poe était très naturelle. Un dernier paragraphe qui me motive bien à lire la suite. :oui:

Je me dis d'ailleurs que toute l'exposition un peu lourde à mes yeux du début aurait pu passer par un échange au sénat et que ça aurait été plus fluide ? :think:

Chapitre 3 :
Un bon chapitre, où tu proposes un effacement de Rey au profit de ses apprentis ; je comprends l'idée, pour moi c'est un peu dommage de commencer direct par ce prisme. J'aurais trouvé ça plus efficace qu'on découvre chaque nouveau personnage à travers les yeux de Rey pour qu'ils prennent ensuite plus d'importance. À mes yeux, là ça fait beaucoup d'informations encore, mêlées à une action omniprésente et encore des informations nouvelles sur l'univers. On a pas le temps de souffler, ce qui est cool dans une scène d'action mais pas quand on doit aussi ingurgiter autant d'infos.
J'aime beaucoup l'idée de l'académie Organa par contre, et adopter un nouveau nom de Skywalker, comme un titre, c'est très chouette et cohérent avec le choix de Rey en fin d'épisode IX.
J'apprécie aussi beaucoup la diversité du casting et des espèces alien, c'est un très bon point.

Globalement la lecture est plaisante mais je trouve dans ces chapitres un défaut en filigrane : vouloir trop en dire, tout de suite.
J'espère que tu ne le prends pas mal, c'est normal aussi quand on écrit, on passe tous par là ! Juste en tant que lectrice, j'apprécie peu de me retrouver constamment noyée sous de nouvelles informations, surtout si on n'a peu voir pas du tout de passage introspectifs et de liant émotionnel avec les personnages.

Petite note de forme ; attention à bien utiliser un verbe de parole pour introduire un dialogue en amont avec deux points ! (par exemple, ", se leva et se tourna vers vers elle :", soit tu vires les deux points, soit tu rajoute un verbe de parole).

Voilà, je vais essayer de continuer ton récit et désolée si j'étais un peu dure, il y a aussi de très bon points bien sûr ! Exposer trop c'est aussi la preuve d'un univers riche et d'un grand travail en amont, pour lequel je te tire mon chapeau. :cute:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 632
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Adanedhel » Sam 15 Avr 2023 - 19:41   Sujet: Re: Les Échos de Mortis - Un Spectre au-delà des Ombres

Merci pour vos retours L2, Shaman, Loucass et mareva, positifs comme négatifs !
Je vais essayer de répondre de manière assez exhaustive sans être trop long non plus :wink:

@L2 il y aura des chapitres davantage centrés sur Rey, mais ici j'avais peur qu'elle attire un peu trop l'attention si le focus était sur elle, donc j'ai préféré mettre les autres en avant pour qu'ils puissent "briller" le temps de leur introduction ! Et je vais éviter de m'étaler sur la suite du message, étant donné que les réponses ne sont pas pour tout de suite :sournois:

@Shaman le côté un peu "too much" de The Force Unleashed avait été pas mal critiqué à l'époque, mais c'est vrai que cette image d'un perso qui stoppe un vaisseau, c'est un truc marquant, quand même !
J'en reparlerai aussi en répondant à Loucass, mais ici je ne vois pas Skywalker comme un nom de famille, comme le nom de chaque élève, mais comme le nom de l'Ordre dans son ensemble. L'Ordre Jedi a disparu avec Obi-Wan et Yoda, Luke n'a pas réussi à le restaurer, ce changement de nom marque la nouvelle direction dans laquelle Rey tente d'aller. Quant à la raison elle est double : je ne voulais pas me retrouver avec une opposition Jedi vs Sith, changer les noms m'a forcé à réfléchir une approche légèrement différente, et c'était ma théorie quand le nom de The Rise of Skywalker avait été révélé, donc je l'ai réutilisée ici ^^
Et sur les petites phrases qui ouvrent les chapitres... Je dirais qu'elles prendront du sens au fur et à mesure, et que celle là était effectivement l'occasion d'une référence à une des idées qui m'avaient le plus marquées dans les comics Dawn of the Jedi !

@Loucass pour ce qui est de Chewie, je gère ce qu'il dit un peu différemment selon les chapitres, ça dépend de l'importance de ce qu'il exprime. Mais j'avoue trouver ça plus drôle à écrire ainsi, et justement plus naturel d'imiter la manière dont on perçoit le personnage dans les films.

Qu'est-ce que c'est, être un Skywalker ? C'est porter l'héritage des Jedi, déjà, débarrassé de la corruption qui les a fait chuter. Et c'est avant tout l'idée illustrée par les épisodes VI et VIII : Luke est une étincelle, l'étincelle qui a ramené Anakin, l'étincelle qui a rallumé l'espoir dans la Galaxie, l'étincelle d'un homme qui est tombé dans une dépression qui l'a dévorée de l'intérieur et qui a réussi à redevenir le héros que les gens voyaient en lui et dont il ne se croyait pas digne... C'est un nom avant tout symbolique. Et c'est aussi pour moi un moyen d'éviter d'utiliser le nom Jedi qui me parait un peu facile et, peut-être aussi vidé de son sens tant on a eu d'itérations des Jedi à travers les plus de trente ans d'univers étendu.
Leur différence de point de vue vis à vis des Jedi, j'ai commencé à l'exprimer dans les paragraphes d'exposition de ce chapitre, et c'est quelque chose qui va se poursuivre dans les prochains chapitres et que j'espère explorer plus avant dans d'autres récits que je suis en train d'écrire pour faire suite à celui là.

Pour l'académie par contre, son but n'est absolument pas d'accueillir les surdoués, au contraire dans le prologue Rey insistait qu'elle serait ouverte à toutes & tous et son but principal est de propager des connaissances dans un maximum de domaines à des étudiants de tout âge et de tous horizons. Après l'Académie servira par moment de cadre mais ne sera pas le focus de l'histoire, je ne voulais pas spécialement me retrouver dans une histoire scolaire à la Harry Potter (même s'il y aurait du potentiel, peut-être un jour pour un futur récit)

Tu soulignes que les traumas des personnages sont bien caractérisés, mais que l'action te semble inutile... mais tu ne penses pas que la présentation de ces traumas aurait eu beaucoup moins d'impact si je les avais simplement exposés en dehors d'une situation tendue qui les fait ressortir ? Effectivement ce n'est pas une scène qui a pour but d'être stylée, ça viendra plus tard (si j'ai réussi mon coup), là ils débarquent dans l'urgence (pour ça que Chewie les largue au milieu de la mêlée, des gens sont en train de mourir, il n'y a pas le temps de se poser à quinze kilomètre et de réfléchir pendant des plombes. Mais ils les largue pas au-dessus de la tête des Héritiers de Vador non plus, il sont séparés de plusieurs mètre quoi), ils agissent à l'improviste...

Quand j'ai décidé d'introduire un trio de personnage, ça me semblait important qu'ils aient chacun un élément bloquant pour avoir quelque chose à essayer de surmonter au fil de l'histoire, et d'avoir une spécificité quand à leur lien avec la Force (une autre idée issue de La Lumière des Jedi), pour que chacun ait une raison d'être là et qu'ils ne soient pas interchangeables !)

T'inquiète, pas de soucis vis à vis des critiques, surtout quand elles sont développées et argumentées :wink: ici justement l'action n'avait pas pour but d'envoyer ou d'être impressionnante, mais bien de poser qui sont les personnages, leurs liens, leur rapport à la Force... Chose qui fonctionne bien, si j'en crois le reste de ton message !

@mareva Un de mes auteurs préférés est Jonathan Hickman, qui souvent critiqué pour un style froid et mécanique... j'imagine que ma fascination pour ce qu'il écrit ne vient pas de nul part :transpire: Globalement mon but dans ce premier chapitre c'était de présenter une Pha très calme et méthodique, et sans trop spoiler de la voir ensuite vriller petit à petit à mesure que des obstacles se dressent sur sa route...

Pour le second chapitre, mon point de vue quand j'écris n'est pas tant de suivre stricto sensu les pensées d'un personnage, mais plus d'avoir accès à un instant T à tout ce qu'il sait, tout ce qu'il a vu et ressenti jusqu'à ce moment...
Pour ce qui est du worldbuilding... Je sais que j'ai la main un peu lourde dessus, dis toi que j'en ai déjà enlevé pas mal au fil des relectures :transpire: en terme de placement et de proportion j'ai essayé de m'inspirer de mon roman Star Wars préféré, le Plagueis de Luceno, et vu l'aspect plus Fantasy que j'ai voulu apporter à ce que j'écrivais je me suis aussi pas mal inspiré de la manière dont un auteur comme Brandon Sanderson établissait ses univers. Et justement, j'ai essayé d'éviter d'avoir un chapitre entier d'exposition, là elle est distillée au fur et à mesure. J'introduis que Poe porte des vêtements de Sénateur : Sénateur de quoi ? On voit la statue de Finn : Quel évènement elle représente ? Dashit en remet une petite couche dans son discours... et je voulais éviter de faire passer trop d'infos dans des dialogues à base de "il s'est passé ça ça et ça, comme tu le sais bien sûr puisque t'étais là".

J'ai remis Finn et Rose ensemble en réponse justement à son effacement du IX. Mais tout le trio Poe / Finn / Rose restera assez secondaire, pour cette histoire là en tous cas je me suis vraiment centré sur la Force...

C'est une ref à Lien de Sang ouaip, un de mes romans préférés du nouvel univers étendu ! La mention du Premier Sénateur et le fait que Dashit face parti des Néo-Centristes sont aussi des références à ce bouquin là (en même temps, c'est le seul qui donne explicitement du contexte politique à la postlogie, rien que pour ça c'est un incontournable...)

Et concernant le chapitre 3, ça me semblait plus marquant, pour comprendre qui étaient les personnages, d'entrer directement dans leur tête plutôt que de tout faire passer par Rey, qu'on connaît déjà et qui aura ses occasions de repasser au premier plan à d'autres moments... L'action me semblait être un moyen de garder un côté fun et dynamique tout en faisant passer les infos qu'il fallait, en évitant encore une fois que tout passe exclusivement par des dialogues.
Pour la diversité des aliens présents, c'est ce qui fait toute la richesse d'un univers comme Star Wars je trouve, c'est un de mes plus gros reproche sur la majorité de ce qui sort en live action (mais je vise surtout Andor et sa négation totale de son univers), alors là quand il n'y a aucune autre contrainte que l'imagination, ce serait bête de pas en profiter !

Justement j'ai essayé de diviser les infos entre chaque chapitre, histoire de pas faire un gros bloc qui présente d'un coup la République, l'Académie, les Skywalker, les Morgukai... chaque chapitre contient un peu d'infos, j'ai cloisonné les différents thèmes (le chapitre 5 sera l'occasion d'en voir un peu plus sur l'Académie et les Skywalker par exemple, la prochaine fois qu'on reverra Poe on en saura encore d'avantage sur ce qu'il ressent dans sa fonction, etc... )

C'est clair qu'être très démonstratif en termes de sentiments, c'est pas vraiment mon style (je crois que tu l'avais cerné dès le prologue :whistle: ), j'écris d'avantage pour l'univers, les concepts, les grands mystères... mais j'espère que les prochains chapitres sauront quand même t'intéresser :)
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3060
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Suivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations