StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de Darth Vader and the Ninth Assassin
 
[Critique] Nouveau(x) souci(s) pour le Seigneur Noir ?
22/08/2013

Bonsoir à tous

C'est à nouveau l'heure d'une critique ! Cette fois-ci, c'est la mini-série Darth Vader and the Ninth Assassin, qui s'y colle. Signée Tim Siedell pour le scénario et Stephen Thompson et Ivan Fernandez pour les dessins, elle s'est achevée hier aux USA.

Sans plus attendre, petit rappel de la couverture et du synopsis, puis on passe à la critique, sans spoiler bien sûr !




Dark Vador forme un nouvel outil pour l'Empire : un nouvel assassin !
Huit assassins engagés pour tuer - huit assassin morts. Désormais, l'homme qui les a engagés recherche un neuvième assassin. Le tarif ? Un prix plus élevé que tout ce qu'il possède dans ses inépuisables coffres. Mais lorsqu'il s'agit de venger son propre fils, aucun sacrifice n'est trop grand pour acquérir l'homme qui peut tuer le Seigneur Noir des Sith.



La critique sans spoiler de Link



Voici donc le troisième tome de la série de comics débutant par « Darth Vader and… ». Après une première histoire carrément loupée ( Dark Vador – Mission Fatale, Darth Vader and the Lost Command en VO), une seconde à peine meilleure (Dark Vador et la Prison Fantôme, Darth Vader and the Ghost Prison en VO), ce troisième tome a-t-il franchement remonté la pente et enfin apporté quelque chose à cette mini-série ?

Scénario :

Un petit nouveau dans l’Univers Etendu s’y colle, il s’agit de Tim Siedell. Et on peut dire que le comic part plutôt pas mal, sans toutefois casser trois pattes à un canard : un homme (dont on ne connaîtra jamais l’identité, ouais, parce que Tim Siedell doit avoir du mal à créer des noms Star Warsiens) veut venger la mort de son fils, tué par Vador lui-même, et, après avoir engagé huit assassins (et donc récupéré huit cadavres) décide d’en engager un neuvième, qui a l’air bien plus terrible que les autres (mais comme nous ne sommes pas débiles, nous savons qu’il va terminer lui aussi en pâture pour vornskrs (oui, j’avais envie de caser des vornskrs dans ma critique)). La question est donc de savoir : comment ce neuvième assassin (qui n’a, lui non plus, pas de nom) va-t-il succomber ? Petite déception car il faudra attendre la fin du comic pour avoir la confrontation entre les deux…

Parce que parallèlement, Siedell a la bonne idée de nous narrer le 2145ème complot contre l’Empereur… Et devinez qui va se coller à la résolution de ce complot ? Voilà, vous avez trouvé… Ceci va donc lancer Vador à la recherche d’une planète mystérieuse, sur laquelle il va découvrir (encore) une super-arme, une planète un peu mystique où vous n’allez rien comprendre à la moitié des choses qui s’y déroulent tellement c’est bizarre…

Bref, présenté comme ça, ça ne paraît pas folichon, mais en fait ça se laisse lire, aux toilettes par exemple, ou un soir devant un match de foot… A noter que Siedell s’est offert un challenge : écrire une histoire de 120 pages avec le moins de bulles possibles. Ainsi, la 3ème partie de ce comic nous offre 40 bulles sur 24 pages (avec une moyenne de 3 mots par bulle), et la dernière partie propose un ratio encore plus bas… Vous aurez donc deviné que tout est dans l’action et dans le « bourrinage » pur et dur. Donc si vous voulez voir Vador cogner tout ce qui bouge, foncez !

Dessins :

Là aussi, deux petits nouveaux dans l’UE : Stephen Thompson et Ivan Fernandez. Et ils ne s’en sortent plutôt pas mal. Il y a eu mieux, certes, mais il y a également eu bien pire. Les scènes d’action (i.e. 85% du comic) sont sympathiques et se laissent regarder sans soucis de compréhension, et on a même droit à quelques paysages plutôt agréables à l’œil.

Conclusion :

Un comic dont le synopsis de départ n’a pas grand-chose à voir avec ce qu’il s’y passe, révélant une intrigue vue et revue, agrémentée d’un mysticisme beaucoup trop flou. Ce troisième tome des aventures de Dark Vador, rehaussé par des dessins tout à fait convenables, est donc encore une déception, beaucoup trop centré sur l’action à tout-va…


Note : 50 % (ouais, juste la moyenne, car c'est quand même plus sympa que les deux premiers tomes)



Pas d'infos concernant une éventuelle parution française, mais celle-ci devrait sûrement avoir lieu dans l'un des prochains numéros du Star Wars Comics Magazine.
On en parle sur les forums

Parution : 22/08/2013
Source : Le staff !
Validé par : link224
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 22/08/2013 - 21:10
    Allez, l'arc s'est achevé hier, voici donc ma critique :hello:
  • 11/10/2013 - 23:57
    Ca y est je l'ai fini :)

    Je suis d'accord avec toi link dans ta critique, beaucoup trop d'actions. Mais n'a-t-on pas là l'origine de l'Etoile Noire elle-même, enfin, surtout de son arme ? Le crystal va servir pour faire le faisceau destructeur non? Ou alors j'ai pas trop saisi l'intérêt (et alors il n'y en a pas du tout dans ce comics :paf: )
  • 11/10/2013 - 23:58
    Le cristal en question, il est pas volé sur Mygeeto dans battlefront 2? :siffle:
  • 12/10/2013 - 0:55
    Justement je ne sais pas, surtout que l'Empereur insiste à la fin du comics en disant que Tarkin s'en servira surement pour la conception de sa "super-arme".

    Mais je n'en ai aucune idée, je viens chercher des réponses ici :)
  • 12/10/2013 - 8:03
    7esk a écrit:Mais n'a-t-on pas là l'origine de l'Etoile Noire elle-même, enfin, surtout de son arme ? Le crystal va servir pour faire le faisceau destructeur non?


    Effectivement c'est une possibilité. Mais ça reste assez vague :neutre:
  • 06/03/2014 - 11:25
    Hop, comic terminé.
    Je lui met 50%.

    Des dessins sympas mais un scénario navrant et inintéressant.
  • 06/03/2014 - 12:13
    bonjour à tous, j'ai une petite question, ce volume de la collection Coté Obscur encore un volume indépendant ou une suite d'un autre volume sur Vador ?

    car je souhaite acheter les tomes 11 et 12 sur Vador en plus du tome 14 mais c'est dans l'optique où je ne trouverai pas les tous les tomes...
  • 06/03/2014 - 12:20
    Ce tome 14 est indépendant des autres (mais aussi très dispensable, ces mini-séries sur Vador sont loin d'être les meilleures^^).
  • 06/03/2014 - 12:25
    je te remercie :jap:
  • 06/03/2014 - 16:51
    Aussitôt lu aussitôt oublié.
    C'est sympatoche.
    Sans plus.
    Une petite historiette sans prétention avec Vader.
    Quand même quelques ficelles scénaristiques un peu grosses et quelques passages un peu wtf.
    Par contre link que tu préfères ce tome à Ghost Prison me laisse pantois :transpire:
    Inférieur que ce soit niveau dessins (même si Vader a bien la classe et qu'ils sont pas mal) ou scénar (principalement de l'action comme tu l'as dit).

    Bref une histoire avec Vader badass pour vendre du comics ^^
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité