StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de la saison 2 de The Mandalorian en comics
 
[Critique] Je vous propose un voyage féérique !
20/02/2024

Parce que je n'ai pas que ça à faire on rentre dans le vif du sujet :

THE MANDALORIAN SAISON 2

Synopsis : bah c'est la saison 2 de the Mandalorian, si vous ne l'avez pas déjà vue foncez sur Disney +, ça sera mieux que ce comics. Pour rappel que vous comprenniez ce que vous vous apprêtez à lire comme critique, vous trouverez ici celle du tome sur la saison 1.

 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

 

Loin de notre monde vivent les héraults de l’imaginaire. Ne croyez pas que les auteurices et dessinateurices de vos livres préférés sont comme vous et moi. Non non non mes chers amis, ils s’épanouissent dans un monde chimérique complexe aux multiples facettes.

Mais voilà, une fois par an, le temps d’un weekend, la frontière entre nos deux mondes se brouille, il nous est alors possible de rencontrer ces êtres de légende et ça se passe dans la magique petite bourgade médiévale d’Angoulême. Mais attention à qui veut entreprendre ce périple car il est semé d’embuches. Laissez-moi vous conter la dernière aventure que nous vécurent mon mari et moi.

Comme tous les ans nous fîmes preuve d'organisation, deux de nos proches de cœur étaient partis la veille en éclaireur tandis que sur place nous attendaient deux amis locaux prêts à nous héberger : une princesse et un lutin facétieux (JB, Delphine je vous laisse deviner qui est qui).

Mon mari et moi-même montâmes dans notre carrosse et notre périple entre la Ville Lumière et la bourgade magique des Angoumoisins (je devais bien le caler quelque part) débuta.

Tout le début de notre voyage se fit sans heurt, mais à mesure que nous nous approchâmes, les frontières entre les mondes se brouillèrent et une fois la ville des Pictons dépassée les ennuis commencèrent.

Comme chez nous, dans le monde des conteurs, le peuple gronde. Les initiés des Mystères d'Éleusis était en colère, il y avait de moins en moins de place pour les fruits de Demeter et de Dionysos, remplacés par ceux de Cargill, Nestlé, Lactalis, Avril et j’en passe. Résultat c’est le tumulte sur la route de briques jaunes qui devait nous conduire à Angoulême.

Nous tombâmes sur une manifestation de satyres qui érigèrent sur le chemin une vigne roncière de succulents fruits afin d’exposer leur revendication contre les monstrueux titans alimentaires. On nous proposa un chemin alternatif à travers les villages des fées.

Un mot sur ces villages, notre petite charrette humaine pouvait s’y mouvoir avec moyenne aisance mais sur la route de briques jaunes se trouvait aussi des convois de grimoires pour approvisionner Angoulême. Or ces véhicules volumineux peinaient à se déplacer dans les villages à taille de fées.

C’est ainsi que nous nous retrouvâmes bloqués quand un de ces fameux convoi tenta de réaliser un virage en épingle. Puis quelques centaines de mètres plus loin quand un autre voulu passer sous un pont de troll trop bas pour lui (sans compter sur l’assaut de ces maudites bêtes).

Le crépuscule était maintenant bien loin, et la lune pleine illuminait notre chemin à travers ces bourgades. C’était un trajet pittoresque pour sûr, mais la nuit, d’autant plus quand l’astre sélénite est haut, des créatures sortent de leurs tanières. Un peu avant de revenir sur la route auréolée de briques jaunes, un fauve violent aux phares brillants surgit derrière nous, profitant du blocage d’un convoi. Il nous talonna de manière discontinue. Même de retour sur la voie rapide il était là, toujours à nous narguer, allant de plus en plus vite. Craignant pour notre vie, nous ralentîmes pour le laisser passer. Mais une fois devant cet animal perfide se joua de nous et ralentit à son tour. Un jeu du leprechaun et du chaudron remplis d’or se mit en place malgré nous. Nous décidâmes de lui repasser devant, pour le semer ensuite. Mais quelques minutes après, ses phares luisants se révélèrent de nouveau derrière nous.

Heureusement notre carte magique nous indiqua une sortie peu avant notre glorieuse destination, ce qui le prit par surprise et nous permit de disparaitre dans la nuit. Nous arrivâmes exténués chez nos amis, la princesse et le lutin, mais heureusement entiers !

Le repos fut malheureusement court car dès le lendemain matin le festival de l'imaginaire débuta, mais ça c’est une autre histoire.

 

Vous l’aurez compris on ne change pas une recette qui marche. Etant donné que le premier tome sur la saison 1 de the Mandalorian est la meilleure vente Panini (merci la couverture de Peach Momoko) de l’année 2023 (et aussi la plus inutile) je pense qu’il était nécessaire d’enfoncer un clou déjà bien planté. Donc ne cherchez pas de lien entre cette critique et le comics il n’y en a aucun. Comme cette BD n’apporte toujours rien je me suis dis que je vous referais une critique qui n’apporte rien non plus, pour rester dans le thème.

Bravo à ceux qui sont arrivés jusqu’ici, vous aurez perdu moins de temps qu’à la lecture de ce titre.

Kiss

 

Note : 10% (genre la destruction du Razor Crest n’est qu’une toute petite case)

 

Si vous y tenez y a un forum pour en parler par ici.

Parution : 20/02/2024
Source : le staff
Validé par : Lain-Anksoo
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 21/01/2024 - 10:02
    Est-ce que les dessins de l'épisode 5 valent le coup, au moins ?
  • 05/02/2024 - 9:43
    Mandalorian 8

    Enfin fini ...
    Vous n'êtes pas prêt pour ma critique non plus.
  • 05/02/2024 - 10:23
    GTZL1 a écrit:Est-ce que les dessins de l'épisode 5 valent le coup, au moins ?

    J'imagine que non alors :D
  • 05/02/2024 - 10:24
    Bah c'est la même chose pour toute la série random/20
  • 20/02/2024 - 11:39
    s'il vous plait qu'on en parle plus :

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... omics.html
  • 20/02/2024 - 13:56
    J'avais donné sa chance au numéro 5 et comment dire... Déjà avec Jeanty c'est moche, mais j'ai surtout été atterré de voir que ce sont les mêmes répliques que dans la série, les mêmes plans, les mêmes cadres. Il n'y a AUCUNE créativité ou inventivité là-dedans, on se demande à quoi a servi le scénariste. Dire qu'une IA pourrait cracher ça serait insulter ses programmeurs.

    C'est bête parce qu'il y avait matière à exploiter quand même. Pourquoi ne pas montrer le début de l'histoire du point de vue de Morgan Elsbeth ? Puis la rencontre Din-Ahsoka de celui de cette dernière ? :pfff:
  • 20/02/2024 - 14:46
    Ça fait longtemps que toute créativité a quitté les adaptations.
    La dernière (et seule depuis le rachat ?) c'était l'ep VIII où la proposition graphique était originale.
  • 20/02/2024 - 20:22
    Ah vous voulez parler de ce fameux numéro 5 qui a 35000 variantes et que je dois rentrer dans les éditions alors que personne n'est censé lire ce comics ? :cry:
  • 21/02/2024 - 11:16
    Bonjour, y-at-il une date de sortie en français pour la saison 2 du Mandalorian en comics ?

    merci beaucoup ;-)
  • 21/02/2024 - 11:25
    tout ce qui est prévu est dans les parutions :
    https://www.starwars-universe.com/proch ... orties.php

    je le vois prévu le 2 mai
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !