StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les résultats du Challenge Fan-Fictions #28 !
 
Et l'annonce du nouveau thème !
14/06/2021

On ne peut pas dire que le dernier Challenge Fan-Fictions en date ait soulevé les foules… :-(

Pendant deux semaines, les auteurs ont pu s’affronter sur le thème « On nous encourage à aimer », à condition que le texte se déroule à l’époque de la Haute République, et c’est peut-être cette contrainte qui explique que seuls deux textes aient été proposés ! Posman et Loïc Solaris se partagent donc la victoire, vainqueurs par forfait de leurs adversaires potentiels : il aurait été inutile d’organiser un vote pour départager seulement deux propositions, non ?

Voilà donc les textes proposés par nos camarades, d’abord celui de Posman :

 

« Lula Talisola était dans les couloirs du Temple Jedi avec le vénéré et vénérable Maître Yoda. Lui qui aimait tant les jeunes recrues de l'ordre, n'hésitait pas un seul instant à apporter son soutien et ses mantras respectés aux padawans en quête de savoir.

"- Maître, on m'a dit que l'attachement chez les Jedi était prohibé, qu'en pensez-vous?

- En effet, prohibé est l'attachement. La perte d'un droïde, de ton sabre, de ton vaisseau, entacher tes sentiments ne doivent pas ! De ta peur de perdre ce qui t'est proche peut découler la colère, et la colère, au Côté Obscur, mène.

-Mais, Maître, vous ne parlez que des possessions matérielles… Nos amis, nos familles, tous ces gens que nous rencontrons?

- Ton empathie et ta bienveillance, leur offrir tu dois...

- Et les aimer? Est-ce qu'on nous encourage à aimer?"

A ces mots, le vieux Jedi ne répondit qu'en fermant lentement ses yeux un instant... »

 

Et celui de Loïc Solaris :

 

« Les longs débats entre le Maître Jedi et Konshurk, représentant d'une planète pleine de vie, étaient terminés.

Yoda méditait encore, à bord du YT corellien qui venait de s'extraire de la gravité de la planète. À ses côtés se tenaient le droïde protocolaire qui avait traduit les échanges, et les autres Grands Maîtres Jedi qui attendaient impatiemment le rapport du petit Jedi vert.

- Étrange est ce monde. Extrêmement liée à la Force elle est, comme toutes les espèces qui y vivent.

- S'ils nous rejoignaient tous, notre Ordre…

- Non. Ce peuple, le plus pacifique que j'ai vu, il est. Aucun guerrier, aucune arme, ils n'ont. La paix n'existe pas chez eux, car de conflit il n'y a jamais eu. Depuis des millénaires, seul l'amour les guide. Notre code ils ne pourront pas suivre. À aimer, on nous encourage.

Yoda s'interrompit. La planète avait disparue. »

 

Les textes de ce Challenge, comme les Sith, par deux ils vont...

 

Bravo à eux deux ! Et beau joueur, Posman a laissé Loïc choisir le nouveau thème, que voici :

 

Transport Corellien YT

 

Et comme de coutume, voici la contrainte qui va avec : nous ne voulons pas entendre parler du modèle 1300… autrement dit pas de Faucon Millenium ! ;-)

 

Et c'est parti ! Vous avez jusqu'au dimanche 27/06 inclus pour poster votre contribution sur le topic du Challenge Fan-Fictions #29.

A très bientôt... et que l'Inspiration soit avec vous !

Parution : 14/06/2021
Source : Le staff, Posman et Loïc Solaris
Validé par : L2-D2
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 14/06/2021 - 18:47
    Tout est dans la news !

    Mais n'oubliez pas la contrainte qui vous est imposée par Loïc Solaris : point de Faucon Millenium ici et, plus généralement, pas de modèle 1300. C'eut été trop facile ! :wink:

    Et c'est parti ! Vous avez jusqu'au dimanche 27/06 inclus pour poster votre plus beau texte de 150 mots (avec une tolérance de 25 mots en-dessous ou au-dessus de ce seuil), sous balise spoiler.

    A vos claviers ! :)

    Edit : Les challengers !

    LL-8
    Spoiler: Afficher
    Les soleils se couchaient sur Tatooine, baignant de leur lumière jaune orangée la planète désertique. Allongé sur le sable encore chaud, Luke observait les étoiles qui naissaient dans le ciel. Un jour, il les visiterait toutes.
    Une brise légère passa dans ses cheveux et le jeune garçon souffla sur une de ses mèches pour l’ôter de ses yeux. A l’horizon, un vaisseau passait, laissant une fine traînée de poussière dans son passage. A sa silhouette toute en rondeur et son cockpit excentré, Luke en déduisit qu’il s’agissait d’un transport corellien, probablement un modèle de la série YT. Un 2400 peut-être.
    - Luke ! Il est temps de rentrer !
    Le jeune garçon leva les yeux au ciel en entendant la voix de son oncle. Son regard s’attarda un instant sur le vaisseau qui disparaissait à l’horizon. Un jour, c’était sûr, il piloterait son propre vaisseau.

    (150)


    Mandoad
    Spoiler: Afficher
    Transport Corellien YT

    Sa main glissa un instant sur le fuselage lisse et froid, puis l’homme ferma les yeux continuant lentement de tracer cette silhouette de métal. En cet instant, elle était inerte, morte, mais il la savait capable de s’animer d’un ronronnement plus entraînant que celui d’une centaine de tambours de guerre. Elle pouvait filer dans l’obscur espace à la vitesse d’un météore et en éclipser la beauté. Il toucha alors une aspérité, un impact de quelques centimètres qu’il parcourut sans s’arrêter. Il sourit, il faisait partie de cette dame de fer qu’il n’aurait échangé pour rien au monde. Elle avait son histoire, une histoire faite d’aventures, de passions et d’arnaques, l’humain le ressentait. Il n’en était pas le premier propriétaire, mais peu lui importait. L'YT-2400 ivoire et écarlate était son vaisseau, sa maison, son Rebelle Rouge.

    (150)


    Ve'ssshhh
    Spoiler: Afficher
    - Les réacteurs ne sont pas d’origine, remarqua le client, un humain aux manières aristocratiques.
    Il avait dédaigné les splendides yachts exposés pour ce cargo miteux à la peinture jadis dorée. Yormun Talel acquiesça, avec une moue réprobatrice. Il vendait de l’occasion certes, mais toujours de qualité ! Il n’exposait cette épave, en dépôt-vente, que sous l’amicale pression du directeur de l’astroport.
    - Ces cargos corelliens sont souvent trafiqués, au mépris de toute garantie. Je vous déconseille…
    - Des Novalex 500! Excellent! Deux tourelles quadruples… Et ces bossages: boucliers militaires. Voyons l’intérieur!
    Pour un vendeur, le client est roi :
    - Par ici, monseigneur !
    L'inspection, quoique rapide, fut exhaustive... Et riche en surprises!
    - parfait! Je le prends !
    - Mais, monseigneur, le prix est…
    - Exorbitant ? Oui, Rollon est dur en affaires, mais son cargo est unique!
    - Un YT 2400 ? il y en a des centaines de milliers dans la galaxie !
    - très courant, justement! Un vrai vaisseau de contrebandier: mon neveu va l'adorer!
    Drôle de cadeau pour un jeune noble, se dit Talel, qui soupira:
    - souhaitez-vous un paquet-cadeau?

    (175)


    Dollowin Branthor
    Spoiler: Afficher
    Le transport fendit l’azur vierge
    Aux astres de feu suspendu
    Sur les voutes obscures
    Sur la voie des ténèbres
    Un œil malveillant,
    Et avide l’observe
    Aux confins oubliés
    Des galaxies perdues
    Il le traque
    Et l’écrase
    Sans pitié
    Sans sourire
    Le vaisseau démembré
    Sans espoir, sans fin erre
    Sur le voile étiolé
    Des étoiles violées
    Les yeux brillants illuminés
    Du Seigneur Sith se referment
    ...
    Adieu Corellia
    Adieu toi ma planète
    Et Adieu Kasselring et sa course éperdue
    Adieu les nuées et Adieu les lumières
    Et les chantiers immenses aux fumées répandues
    Et le vin, et l’épice, et la vapeur des clubs
    Ma serveuse Twi ’Lek, ma belle aux yeux d’argent
    Ma belle aux lekus frèles
    Ma belle couleur de ciel, ma beauté d’Alsakan
    Et Adieu la vitesse
    Adieu la contrebande
    Adieu la piraterie
    Adieu mon alouette, mon Aloda Véloce
    Adieu toi mon vaisseau

    (145)


    L2-D2
    Spoiler: Afficher
    Toutes sortes de rumeurs circulaient au sujet de ce vaisseau reconnaissable entre mille, grâce à ses courbes si caractéristiques.
    On prétendait qu’il avait eu plusieurs capitaines, et qu’une de ses caractéristiques était de toujours avoir à son bord un équipage pour le moins hétéroclite.
    On disait l’avoir vu sur des mondes allant du Noyau à la Bordure Extérieure.
    On racontait qu’il avait participé à d’innombrables batailles qui semblaient perdues d’avance et que pourtant, non seulement il s’en était tiré, mais sa présence avait souvent été essentielle.
    On murmurait même qu’il avait participé à la destruction d’une gigantesque station spatiale qui risquait de plonger la galaxie dans les ténèbres !
    Le nom de ce vaisseau était connu dans toute la galaxie, au point que même les enfants rêvaient de le posséder un jour, lorsqu’ils seraient devenus astropilotes à leur tour…
    L’Ebon Hawk !

    (150)


    Shamb Hall'o
    Spoiler: Afficher
    Le chasseur trandoshien entama une manœuvre délicate pour échapper au feu nourri du transport YT-1210. Bien que le vaisseau corellien ressembla à une vieille pendule surarmée, sa maniabilité permettait à son pilote (un escroc notoire pris en grippe par un Hutt) de poursuivre sa cible sans grande difficulté.
    Le petit vaisseau se dirigea alors vers un amas stellaires composés de roches de glace et de petites météorites ; il zigzagua et évita plusieurs obstacles, grâce au module de prédiction de danger que le chasseur de primes avait installé récemment. Quant au transport YT, sa taille lui apportait un réel désavantage ; le pilote devait user des turbolasers pour se frayer un chemin.
    Le trandoshien, tel un nexu chassant sa proie, fit volte-face avec son chasseur d’une manière irréelle, puis engagea le transport dans un duel frontal. Soudain…
    « A table, Bossk ! »
    Le jeune trandoshien, affamé par les aventures de son héros préféré, se leva brusquement, lâchant les 2 maquettes qui s’abimèrent un peu plus encore en touchant le sol rocailleux de la cour.

    (171)


    Loïc Solaris
    Spoiler: Afficher
    Souvenirs

    Le pilote rebelle avait un étrange sentiment. Il s'était reposé dans son vaisseau familial avant la mission la plus importante de sa vie. Anxieux, il s'était mis à contempler les divers souvenirs qu'il avait amassés et stockés.
    Il y avait là une bouteille de bière zaïrona que son frère lui avait offert, ici c'était les épées de duel Jar'Kai de son oncle Antan, mais aussi la maquette, cassée, d'un droide impérial que sa sœur Aemon lui avait faite.
    Au mur était aussi accroché toutes ses médailles acquises en tant que pilote de l'Alliance.
    Ace tenait la photo de Lady Blue dans ses mains quand son droide MK le sortit de ses rêveries.
    -Monsieur, je sais que vous auriez préféré voler avec le vaisseau de votre père, mais le général Calrissian nous attend.
    Ace acquiesça en rangeant la photo dans sa poche, et quitta le YT-2000. Avant de se focaliser sur la bataille d'Endor à venir, Il jeta un regard sur l'Otana.
    Le dernier.

    (173)
  • 14/06/2021 - 20:39
    C'est dans la news mais pas dans le titre de ce topic, le thème c'est bien "Transport Corellien YT".

    J'espere que ce thème vous intéressera :)
  • 16/06/2021 - 15:37
    Voilà ma participation !
    150 mots d'après compteur-de-mots (j'ai cru comprendre qu'on utilisait ce site pour le comptage "officiel" :D )

    Spoiler: Afficher
    Les soleils se couchaient sur Tatooine, baignant de leur lumière jaune orangée la planète désertique. Allongé sur le sable encore chaud, Luke observait les étoiles qui naissaient dans le ciel. Un jour, il les visiterait toutes.
    Une brise légère passa dans ses cheveux et le jeune garçon souffla sur une de ses mèches pour l’ôter de ses yeux. A l’horizon, un vaisseau passait, laissant une fine traînée de poussière dans son passage. A sa silhouette toute en rondeur et son cockpit excentré, Luke en déduisit qu’il s’agissait d’un transport corellien, probablement un modèle de la série YT. Un 2400 peut-être.
    - Luke ! Il est temps de rentrer !
    Le jeune garçon leva les yeux au ciel en entendant la voix de son oncle. Son regard s’attarda un instant sur le vaisseau qui disparaissait à l’horizon. Un jour, c’était sûr, il piloterait son propre vaisseau.
  • 20/06/2021 - 15:50
    Bon... ça fait un moment que j'ai pas participé, mais là vous venez carrément me chercher de la même manière que si vous aviez envoyé Dark Talon chercher mat ! Un thème et une contrainte pareil, jamais de la vie je reste en-dehors !

    C'est parti !

    Spoiler: Afficher
    Transport Corellien YT

    Sa main glissa un instant sur le fuselage lisse et froid, puis l’homme ferma les yeux continuant lentement de tracer cette silhouette de métal. En cet instant, elle était inerte, morte, mais il la savait capable de s’animer d’un ronronnement plus entrainant que celui d’une centaine de tambours de guerre. Elle pouvait filer dans l’obscur espace à la vitesse d’un météore et en éclipser la beauté. Il toucha alors une aspérité, un impact de quelques centimètres qu’il parcourut sans s’arrêter. Il sourit, il faisait partie de cette dame de fer qu’il n’aurait échangé pour rien au monde. Elle avait son histoire, une histoire faite d’aventures, de passions et d’arnaques, l’humain le ressentait. Il n’en était pas le premier propriétaire, mais peu lui importait. L'YT-2400 ivoire et écarlate était son vaisseau, sa maison, son Rebelle Rouge.


    150 mots
  • 20/06/2021 - 21:26
    je suis également de retour aux affaires, avec un vaisseau tout droit sorti d'un de mes récits.

    Voici donc ma participation en 175 mots, selon CDM.

    Spoiler: Afficher
    - Les réacteurs ne sont pas d’origine, remarqua le client, un humain aux manières aristocratiques.
    Il avait dédaigné les splendides yachts exposés pour ce cargo miteux à la peinture jadis dorée. Yormun Talel acquiesça, avec une moue réprobatrice. Il vendait de l’occasion certes, mais toujours de qualité ! Il n’exposait cette épave, en dépôt-vente, que sous l’amicale pression du directeur de l’astroport.
    - Ces cargos corelliens sont souvent trafiqués, au mépris de toute garantie. Je vous déconseille…
    - Des Novalex 500! Excellent! Deux tourelles quadruples… Et ces bossages: boucliers militaires. Voyons l’intérieur!
    Pour un vendeur, le client est roi :
    - Par ici, monseigneur !
    L'inspection, quoique rapide, fut exhaustive... Et riche en surprises!
    - parfait! Je le prends !
    - Mais, monseigneur, le prix est…
    - Exorbitant ? Oui, Rollon est dur en affaires, mais son cargo est unique!
    - Un YT 2400 ? il y en a des centaines de milliers dans la galaxie !
    - très courant, justement! Un vrai vaisseau de contrebandier: mon neveu va l'adorer!
    Drôle de cadeau pour un jeune noble, se dit Talel, qui soupira:
    - souhaitez-vous un paquet-cadeau?
  • 23/06/2021 - 10:34
    Voilà ma participation, la première, et je le fais... à ma manière :x .

    Ya 145 mots, j'espère que ça colle et que ça vous plaira !

    Spoiler: Afficher
    Le transport fendit l’azur vierge
    Aux astres de feu suspendu
    Sur les voutes obscures
    Sur la voie des ténèbres
    Un œil malveillant,
    Et avide l’observe
    Aux confins oubliés
    Des galaxies perdues
    Il le traque
    Et l’écrase
    Sans pitié
    Sans sourire
    Le vaisseau démembré
    Sans espoir, sans fin erre
    Sur le voile étiolé
    Des étoiles violées
    Les yeux brillants illuminés
    Du Seigneur Sith se referment
    ...
    Adieu Corellia
    Adieu toi ma planète
    Et Adieu Kasselring et sa course éperdue
    Adieu les nuées et Adieu les lumières
    Et les chantiers immenses aux fumées répandues
    Et le vin, et l’épice, et la vapeur des clubs
    Ma serveuse Twi ’Lek, ma belle aux yeux d’argent
    Ma belle aux lekus frèles
    Ma belle couleur de ciel, ma beauté d’Alsakan
    Et Adieu la vitesse
    Adieu la contrebande
    Adieu la piraterie
    Adieu mon alouette, mon Aloda Véloce
    Adieu toi mon vaisseau


    Bonne chance à tous !
  • 24/06/2021 - 10:39
    Allez, à mon tour ! J'ai joué avec la contrainte ! :)

    Spoiler: Afficher
    Toutes sortes de rumeurs circulaient au sujet de ce vaisseau reconnaissable entre mille, grâce à ses courbes si caractéristiques.
    On prétendait qu’il avait eu plusieurs capitaines, et qu’une de ses caractéristiques était de toujours avoir à son bord un équipage pour le moins hétéroclite.
    On disait l’avoir vu sur des mondes allant du Noyau à la Bordure Extérieure.
    On racontait qu’il avait participé à d’innombrables batailles qui semblaient perdues d’avance et que pourtant, non seulement il s’en était tiré, mais sa présence avait souvent été essentielle.
    On murmurait même qu’il avait participé à la destruction d’une gigantesque station spatiale qui risquait de plonger la galaxie dans les ténèbres !
    Le nom de ce vaisseau était connu dans toute la galaxie, au point que même les enfants rêvaient de le posséder un jour, lorsqu’ils seraient devenus astropilotes à leur tour…
    L’Ebon Hawk !

    (150 mots tout rond)

    Vous avez encore jusqu'à dimanche soir 23h59 pour participer ! :wink:
  • 24/06/2021 - 12:27
    J'ai failli me faire avoir :)
    Par contre, c'est pas un YT Corellien, si?
  • 24/06/2021 - 14:42
    D'après le wookie, les transports corellien YT sont inspirés des cargos de classe Dynamique tel que l'Ebon Hawk. Je me suis dit que ça passait !

    Après, si vous pensez que non, tant pis ! :wink:
  • 24/06/2021 - 16:41
    L2-D2 a écrit:D'après le wookie, les transports corellien YT sont inspirés des cargos de classe Dynamique tel que l'Ebon Hawk. Je me suis dit que ça passait !

    Après, si vous pensez que non, tant pis ! :wink:



    L'ancêtre des YT, donc! Si l'on en croit les image, y a bien comme un air de famille! ça me va! :)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité