StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Christopher McQuarrie et S. Z. Burns ont participé à l'écriture de Rogue One sans être crédités
 
Le scénariste Chris Weitz raconte les coulisses.
31/08/2018

Chris Weitz, un des scénaristes de Rogue One, a confirmé dans une interview pour The Playlist que Christopher McQuarrie et Scott Z. Burns ont participé à l'écriture du film sans être crédités. Des rumeurs allant dans ce sens avaient été diffusées en 2016.

McQuarrie a été scénariste d'Usual Suspects, Edge of Tomorrow, ou encore Mission Impossible : Rogue Nation et Mission Impossible : Fallout (il a également réalisé ces deux derniers). Burns a notamment à son actif La Vengeance dans la Peau et Contagion.

"Sans me compter dedans, il y a un groupe de scénaristes de choc qui a travaillé dessus", dit Weitz. "Gary Whitta a écrit la première version, puis je suis venu et j'ai écrit quelques versions, puis après moi Tony Gilroy, Christopher McQuarrie, Scott Burns, et je crois David Arndt ont laissé quelques notes, puis Tony Gilroy est revenu. Et de mon point de vue, c'est incroyable de voir à quel point ça s'est bien passé, vu le nombre de scénaristes qui ont travaillé dessus à un moment où un autre."

Weitz mentionne un certain "David Arndt", mais aucun scénariste connu ne travaille sous ce nom. Il veut peut-être parler de Michael Arndt (Star Wars : Le Réveil de la Force, Litte Miss Sunshine).

"Tout le mérite revient [au réalisateur] Gareth Edwards", ajoute Weitz. "Car je pense que ce qu'il établi esthétiquement, en ce qui concerne l'atmosphère du film, est vraiment marquant."

Weitz dit avoir lui-même présenté à Disney l'idée de faire mourir tous les héros à la fin de Rogue One.

"C'est la chose pour laquelle je prendrai le crédit ou le blâme", dit-il. "Je pensais qu'ils devaient tous mourir. Je pense que c'était venu à l'esprit de Gary et Gareth à un moment donné, mais ils s'étaient dit : "Oh, Disney ne nous laissera jamais faire ça.""

"J'étais à une réunion avec [le président de Walt Disney Studios] Alan Horn, Gareth, [la présidente de Lucasfilm] Kathleen Kennedy et Kiri Hart du département des histoires, et Alan a dit : "Bon... Je comprends qu'ils doivent tous mourir car on ne les voit pas dans La Guerre des Etoiles", et j'ai sauté de joie intérieurement. Ce qui est un peu macabre, je suppose, mais je pensais que c'était incroyable et qu'il fallait le faire. Je pense qu'il était important de faire comprendre la vraie gravité de la guerre civile galactique."

À part Rogue One, Weitz a été scénariste de Cendrillon (l'adaptation de 2015), À la Croisée des Mondes : La Boussole d'or ou encore Pour un garçon (il a aussi réalisé ces deux derniers). Il n'a pas pour ambition de travailler à nouveau sur Star Wars.

"J'aimerais dire quelque chose et j'espère que je ne trahis pas l'entreprise, mais je suis maintenant émancipé vis-à-vis de Star Wars", dit-il. "J'ai le sentiment d'avoir enterré mon obsession, dans le bon sens. Je laisse quelqu'un d'autre paniquer vis-à-vis de ça et être préoccupé par ces problèmes de fan... On est les enfants pour lesquels ces films ont été faits, mais il faut qu'on lâche prise."

Parution : 31/08/2018
Source : The Playlist
Validé par : PiccoloJr
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 20/03/2019 - 0:45
    Le scénariste Chris Weitz voulait créer un mystère en ne révélant pas dès le début que la menace était l'Etoile de la Mort, mais Lucasfilm a rejeté l'idée

    https://www.indiewire.com/2019/03/rogue ... 202051868/
  • 20/03/2019 - 8:22
    Créer un mystère alors que tout le monde sait pertinemment de quoi il en retourne... C'était franchement stupide comme idée. :neutre: (sauf si on a jamais vu Star Wars de sa vie).
  • 20/03/2019 - 9:21
    C'est vrai que c'est particulièrement idiot comme idée...
    Du coup il pensait que le public allait interpréter comment cette menace/quête mystère des héros avant de voir le film ?

    Découvrir les comptes en Alderaan cachés de Tarkin ? :paf:
  • 20/03/2019 - 10:16
    Ouais ça aurait été assez inutile. Ou alors il aurait fallu laisser planer le mystère depuis le début, mais vu que dès l'annonce du film on nous a dit que le film raconterait le vol des plans, c'était foutu. :transpire:
  • 20/03/2019 - 11:52
    :hello:
    tu es devenu très exactement tout ce que tu avais juré de combattre.

    :D :lol:
    Un mystère pour les rebelles pas pour les spectateurs :P
  • 20/03/2019 - 13:01
    Merci capitaine obvious.
    Mais un film SW, ça ne marche pas comme un bouquin de l'UE. Il est inutile de créer un mystère dont on sait déjà ce qu'il est. Sinon, il n'y a aucun interêt à regarder un film. On s'en fout que les rebelles le sachent ou pas. L'important c'est le spectateur.
    Ou alors, il ne fallait pas communiquer sur le film du tout.
  • 20/03/2019 - 13:14
    Tu penses beaucoup de mal d'écran large mais la façon dont ils le formulait expliquait justement l'intention :
    Mais le plus intéressant reste ce qu'il raconte du côté de l’Étoile de la mort et sa place dans le scénario. Weitz explique ainsi qu'à l'origine, la menace qui pèse sur les rebelles n'était pas claire, et que les héros ne devaient pas savoir qu'il s'agissait de l’Étoile de la mort :

    "Ce n'était pas clair au début du film que l’Étoile de la mort allait être l’Étoile de la mort. Il y avait juste le sentiment parmi les rebelles que quelque chose de dangereux se préparait et qu'il fallait en savoir plus. Il y avait un sentiment de terreur qui se développait dans le scénario original. Et dans le film au final, il y a en gros quelqu'un qui dit, 'Il y a une machine qui détruit les planètes, ça s'appelle l’Étoile de la mort', quelque chose comme ça, très tôt."

    S'il comprend pourquoi ce faux mystère a été oublié, le scénariste avait en tête une forme d'ironie dramatique, où le spectateur aurait eu plus d'information que les héros.
  • 20/03/2019 - 13:22
    J'ai très bien compris mais je persiste :
    À partir du moment où le spectateur connaît la menace, ça n'a aucun intérêt de la développer, même in universe.
    Quant à Écran Large, désolé mais c'est pas un paragraphe intéressant qui va remonter mon estime envers eux, même si là, ils sont effectivement objectifs.
  • 20/03/2019 - 13:38
    je trouve justement que Rogue One se foire sur la découverte de l'existence de l’Étoile Noire par les rebelles : la destruction d'Aldérande est l'Ultimatum mais dans RO on les voit abandonner la lutte avant même la démonstration :(
    Ce qu'on gagne en cohérence sur les renseignements, l'espionnage, on le perd sur la cohésion de la saga.
  • 20/03/2019 - 14:09
    Il y a déjà eu démonstration de l'étoile noire à une échelle moindre. Une partie des rebelles sont dubitatifs et c'est normal. Que peut-on faire contre ça ? La lutte vaut-elle encore le coup ? La découverte des plans le prouvera.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité