StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Ce que George Lucas a vraiment dit sur Disney et Le Réveil de la Force
 
Pour aller au-delà du buzz médiatique...
01/01/2016
Si l'on en croit de nombreux titres d'articles, George Lucas aurait récemment insulté Disney, critiqué Le Réveil de la Force et regretté d'avoir vendu Lucasfilm. Qu'en est-il réellement ?

Tout d'abord, il faut préciser que l'interview qui fait polémique a été réalisée en novembre, bien avant la sortie du film. La version intégrale est sortie il y a quelques jours, mais plusieurs extraits avaient déjà été diffusés.

Lorsque le créateur de Star Wars y compare Disney à des "esclavagistes blancs", il est en train de faire une métaphore. Dans le passage en question (vers 49mn30), il décrit les films Star Wars comme ses enfants qu'il a dû se forcer à vendre. Il rit de sa comparaison immédiatement après :

"On doit laisser toutes ces choses derrière soi, et c'est quelque chose de très, très, très dur à faire. Mais il faut couper les ponts et dire : "Ok, fin de la partie." Chaque parcelle de notre corps dit : "Non. Tu ne peux pas." [Les films Star Wars] sont mes enfants. Je les ai aimés, je les ai créés, je me suis très intimement impliqué sur chacun d'eux... Et je les ai vendus aux esclavagistes blancs, qui les ont pris et...
[rire]."


Ces termes maladroits ont fait les gros titres des médias, ce qui a conduit Lucas à diffuser hier un communiqué :

"Je souhaite clarifier mon interview du Charlie Rose Show. C'était à l'occasion des Kennedy Center Honors et elle a été faite avant la première du film. Je me suis mal exprimé et j'ai utilisé une analogie tout à fait inappropriée, et je m'en excuse. J'ai travaillé avec Disney pendant quarante ans, et mon grand respect pour l'entreprise et pour la direction de Bob Iger m'a conduit à les choisir comme dépositaires de Star Wars. Disney fait un travail incroyable pour la prise en charge et l'expansion de la franchise. Je diffuse rarement des déclarations clarifiant mon ressenti, mais il est important pour moi de préciser que je suis ravi que Disney possède la franchise et l'emmène dans des directions enthousiasmantes dans le cinéma, la télévision et les parcs d'attraction. Par-dessus tout, je suis époustouflé par les records brisés par le nouveau film, et je suis très fier de J.J. [Abrams] et Kathy [Kennedy]."

Contrairement à ce qu'on peut lire ici et là, Lucas ne critique pas Le Réveil de la Force dans l'interview, tout simplement parce qu'il n'avait pas encore vu le film à cette période (rappelons d'ailleurs qu'il n'en a jamais dit de mal après l'avoir vu, et qu'il a assisté aux premières de Los Angeles et de Londres). 

En revanche, le cinéaste ne cache pas les désaccords qu'il a eus avec l'équipe de l'Episode VII, au temps où il était encore consultant :

"Ils voulaient faire un film rétro. Je n'aime pas ça. Je travaille très dur pour que chaque film soit différent. Je les rends complètement différents, avec des planètes différentes, des vaisseaux spatiaux différents... pour faire quelque chose de nouveau."

Dans un autre passage déjà connu, il dit également avoir souhaité que la famille Skywalker soit plus centrale. Il avait finalement pris ses distances pour ne pas provoquer de conflit avec l'équipe du film (cliquez ici pour lire l'actu).

https://www.starwars-universe.com/images/actualites/episode_7/lucas3.jpg

Les affirmations de certains médias selon lesquelles Lucas regretterait d'avoir vendu Lucasfilm sont tout aussi infondées. Dans l'interview, le créateur de Star Wars reconnait que ce fut une décision très dure pour lui, mais il n'exprime aucun regret :

"J'ai pris la décision de vendre l'entreprise, et Star Wars. J'ai pris cette décision car j'ai réfléchi au futur.  J'ai réfléchi au fait que j'allais avoir un bébé, au fait que j'étais marié, au fait que je voulais ouvrir un musée, et au fait que je voulais faire des films expérimentaux. Ma vie prenait un chemin différent. Les derniers films que j'ai fait ont coûté beaucoup d'argent à l'entreprise, et je trouvais que ce n'était pas juste pour les gens qui y travaillaient ou pour l'enteprise. J'ai donc pris la décision d'aller de l'avant avec de nouveaux films Star Wars..."

"Il y avait trois autres histoires. Et je savais que pour les mener à bien, il aurait fallu environ dix ans. Je me suis dit : "J'ai soixante-dix ans. Je ne sais pas si je serai toujours là à quatre-vingt ans. À chaque décennie, les chances sont moins certaines. Je ne suis pas prêt à faire ça. Je veux faire d'autres choses. Je dois donc prendre moi-même la décision d'aller de l'avant." Rien ne m'a été enlevé."

Parution : 01/01/2016
Validé par : PiccoloJr
Section : Postlogie
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité