Aux Commandes : Yan Solo !
  • Titre original Solo Command
  • Genre Roman
  • Série Les X-Wings (Vol. 7)
  • Univers Legends
  • Année et période +7 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Aaron Allston
  • Couverture Paul Youl
  • Traducteur(s) Rosalie Guillaume
  • Synopsis : La victoire est à portée. C’est ce que l’équipage du Mon Remonda veut croire. Mais le Super Destroyer Poing d’Acier a survécu à la dernière bataille et avec lui, l’infâme Zsinj. Il reste donc à l’heure actuelle la pire menace pour la Nouvelle République. L’escadron Spectre, l’unité spéciale créée par Wedge Antilles, rejoint la flotte du général Yan Solo pour tenter de piéger une nouvelle fois le seigneur de guerre. De l’association de leurs connaissances et de leurs compétences à la ruse et aux moyens dont dispose le général devrait émerger une stratégie susceptible d’en finir. Les rebelles sont confiants, car ils se battront jusqu’au dernier. Quant à Zsinj, il garde quelques tours dans son sac, à commencer par les plus secrets.
  • Note du staff SWU
     (81 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (93 % - 9 commentaires)
     (86 %)
    I – Tout de suite, la suite…
    Contrairement au Poing d’acier qui profitait d’un début longuet pour tout remettre en place, le volume 7 des X-Wings démarre sous les chapeaux de roues, la première bataille arrive très vite et nous replonge directement dans le feu de l’action. Allston peut sans aucun problème se le permettre puisque :
    1/ Il a absolument tout dit sur ses personnages et sur la trame de l’histoire
    2/ Cette même histoire n’est pas très complexe, contrairement à celle d’un Zahn.
    L’auteur a compris une chose importante : c’est son dernier tome, il peut développer ce qui doit l’être pour conclure comme il faut, sans bâcler ; très loin de là.

    II – Les personnages : on fait le bilan, calmement…
    Tous ceux que nous connaissons sont fidèles à eux-mêmes. Point de vue nouveautés, on peut saluer les très sympathiques apparitions des Rogues (Beaucoup plus nombreuses que dans Le Poing d’Acier, mais ceux-ci ne volent pas non plus la vedette aux Spectres) que sont le fameux Corran Horn, le prestigieux Tycho Celchu, on encore le mystérieux Tal’dira. On peut aussi noter l’apparition d’un nouveau Spectre : Elassar Targon, pilote devaronien bien fêlé dans son genre également !
    Le fait que Wedge reprenne la tête de son escadron d’origine le pousse à choisir Face Loran comme commandant des Spectres. Il n’aurait pas pu faire un choix plus judicieux tant ce personnage est parfait (tant sur son charisme que sur son histoire personnelle). Face est d’autant plus attachant dans ce tome car on le découvre sous une nouvelle perspective : celui du Capitaine Loran. En effet, bon nombre de démons s’abattront sur l’ancien acteur, le fait de le voir évoluer dans ce rôle est très intéressant surtout lors des passages ou il doute de ses capacités de leader.
    Quand aux autres, c’est un peu la cerise sur le gâteau. En effet, une des choses qu’on attendait depuis le début fait son apparition : des réponses. Des réponses sur le passé de Piggy, enfin dévoilées. Des réponses sur l’implication du Baron Soontir Fel dans la campagne de Zsinj. Et surtout, des réponses sur Lara (Rien que nous ne sachions déjà, mais ce n’est pas le cas de nos amis les Spectres.) Cette dernière est d’ailleurs quasiment l’héroïne en second de ce tome, tant son implication est grande. Notons aussi le retour de Myn Donos le torturé psychologiquement, mais dans un autre registre cette fois…
    Mais pardessus tout, cette histoire est celle de deux hommes. Deux hommes prêts à tout pour en finir. Ces deux hommes sont bien sur Yan Solo et Zsinj. Il est dommage que le roman n’ait pas développé un tantinet plus cette rivalité, ça aurait pu donner quelque chose de sympa.

    III – Touché… coulé !
    Ce volume est sans aucun doute celui où les différentes stratégies sont mises en avant, du moins c’est celui où on les remarque le plus. Pourtant, la plupart du temps, elle n’ont rien de militaire, rien d’étonnant si on réfléchit bien. En effet, les Spectres, tout comme le Seigneur de la guerre Zsinj, sont passés maîtres dans les arts de la manipulation et de la tromperie.
    Si Zsinj fait ressurgir une arme secrète qui pourrait bien mettre a genoux la Nouvelle République elle-même tant sa soudaineté frappe fort, les Spectres, eux, préfèrent s’adonner à leurs séances de brainstorming si productives et si passionnantes il faut l’avouer. La preuve en est qu’ils arrivent à « déchiffrer » le seigneur de la guerre à la perfection, ce qui entraînera sa perte… enfin normalement ! Et je ne vous parle même pas de l’alliance provisoire qui se créé dans ce bouquin !

    IV – Le final
    Eh bien… comment dire. Ca le fait !
    Une bonne bataille de fin, qui même si elle ne vaut pas celle de Thyferra dans La guerre du Bacta, reste très captivante, surtout pour ses attraits mineurs, je veux parler les petits riens qui font de grandes batailles. Vous comprendrez durant la lecture. Mais surtout, le duel entre Zsinj et Solo fait rage comme jamais !
    Quand aux duels spatiaux de chasseurs, c’est bien sympathique et bien construit, mais la façon dont nos héros parviennent à découdre de l’ennemis semble être un peu rapide, enfin…
    Par contre, j’ai particulièrement aimé que, comme dans le tome 4, la fin soit bien retranscrite, avec un « après-bataille de fin ».

    Vivement le retour des spectres dans la Duologie Enemy Lines du Nouvel Ordre Jedi !!!

    + Les plus

    - Un dénouement juste comme il faut
    - Les mêmes points forts que les 2 tomes précédents :) (j'abrège)

    - Les moins

    - Aurais-je entendu "traduction de mer.." ? Oui, je crois bien... surtout ce titre.
    - Il aura fallu attendre un an après Le Poing d'Acier pour que ce tome parraisse.
    - Snif... les Spectres vont me manquer !
  • 28/04/2002
     (65 %)
    Le septième opus de la série des X-Wings ressemble beaucoup à une conclusion : les Rogues et les Spectres sont traités également par leur commandant, Yan Solo. Pour résumer, Yan est introduit dans la bataille contre Zsinj pour préparer au Mariage de la Princesse Leia où il affrontera aussi le seigneur de guerre. Ce poste lui permet de préparer ses attaques contre Zsinj. De plus, le fait de parler autant des Spectres que des Rogues prouve que l'escadron Spectre a atteint son objectif et est devenu un groupe aussi honorable que les Rogues !
  • 11/10/2004
     (86 %)
    La vie des Spectres a évolué en si peu de romans... c'est déjà fini... Ces personnages si attachants en finissent dans une grande bataille et un épilogue toujours aussi amusant.

    Fraîcheur et légèreté comme dans "Un nouvel Espoir" sont les deux blasters de Alstom.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

54 membres le possèdent (qui ?)
39 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité