[Evénement SWU] Rogue One Standing By !

Cliquez ici pour en savoir plus !  
StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Un Piège nommé Krytos
  • Titre original The Krytos Trap
  • Genre Roman
  • Série Les X-Wings (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période +7 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Michael A. Stackpole
  • Couverture Paul Youl
  • Traducteur(s) Céline l'Official
  • Synopsis : Les Rebelles ont pris Coruscant, mais à quel prix ? Un virus dévastateur, le Krytos, décime la population non humaine de la capitale. Le procès pour trahison du capitaine Tycho Celchu, un héros de la Rébellion et l’ami de Wedge Antilles, ajoute à la tension : une contre-révolution est peut-être sur le point d’éclater. Alors que des agents provocateurs multiplient les actes terroristes, seul l'Escadron Rogue, par son courage et par son sang, peut sauver la cité-monde et avoir une chance de faire éclater la vérité. Pendant que ses camarades combattent et souffrent, Corran Horn, donné pour mort mais toujours prisonnier dans les geôles d'Ysanne Isard, découvre qu'il est seul à détenir la clé qui libérera réellement Coruscant du joug de l'Empire.
  • Note du staff SWU
     (82 % - 5 commentaires)
  • Note des internautes
     (93 % - 15 commentaires)
     (88 %)
    I – Les têtes brûlées
    On reprend les mêmes et on recommence, enfin presque. Corran manque à l’appel ; tout le monde le croit mort lors de la conquête de Coruscant. Il est devenu le martyre de la Nouvelle République… au grand dam de Wedge. L’Escadron se remet peu à peu de ses blessures mais voilà qu’on vient encore leur chercher des bricoles. Alors que le Virus Krytos décime la population non-humaine de Coruscant, tandis que Kirtan Loor, fraîchement élu par Isard au rang de chef du jeune Front Palpatine de Libération s’est reconverti en terroriste, Wedge et les siens sont découragés par le système politique de la Nouvelle République elle-même ! Tycho Celchu est accusé du meurtre de Corran et de complicité avec l’ennemis, il est le coupable tout désigné, mais l’est-il vraiment ?
    Heureusement que les Rogues pensent avant tout au bien des plus faibles, ce qui nous donne encore l’occasion de suivre quelques batailles spatiales du cru Stackpole. On les voit jouer les ambassadeurs, mais je n’en dis pas plus, vous verrez bien ;o)

    II – Le prisonnier
    Je disais plus haut que tout les proches de Corran le croient mort. Il se trouve en fait à bord du légendaire pénitencier d’Ysanne Isard : Lusankya. Les différents passages ou il évolue dans cet univers carcéral sont des plus réalistes. Les tortures mentales et physiques rappellent parfaitement qu’il est un prisonnier de guerre. Les références sont nombreuses et évidentes. Le petit plus étant la rencontre de Horn avec l’un des plus grands héros de la rébellion, vous ne devinez pas lequel ?

    III – Perry “Nawara” Mason
    (Oui bon d’accord c’est nul mais j’aurais pu mettre Ally MacBeal à la place !)
    hum… Bref !
    L’idée d’avoir intégré au récit les scènes se déroulant au tribunal militaire est tout bonnement géniale. On se croirait presque faire partie du public, face à l’amiral Ackbar et au généraux Sam et Madine, écoutant les plaidoiries successives de Nawara Ven (révélation de ce roman, il est tout simplement extraordinaire ; lorsque l’auteur se met à sa place – à la place d’un non-humain – tout un nouveau point de vue s’offre au lecteur) et du commandant Ettyk. C’est à peine s’il ne vous vient pas soudainement l’envie de crier haut et fort OBJECTION !
    Un piège nommé Krytos gagne sans contestes le prix du plus original des romans de la série des X-Wings (qui elle est la plus originale de l’UE j’ai du déjà vous le dire…) grâce à ces passages.
    Quel talent ce Mike !

    IV – Le Fugitif
    Revenons à Corran un petit moment voulez-vous ? Je voudrai juste continuer à évoquer avec vous le talent de Stackpole. Mise en situation : Corran comprend le secret du Lusankya et compte bien s’enfuir… ce qu’il réussit à faire. Une fois en dehors de ce qui se révèle être un vaisseau spatial (mais pas n'importe lequel), il réussit à analyser toute l’affaire et l’a résout dans sa quasi-totalité (on est ancien flic ou on ne l’est pas).
    Encore une fois cela parait bête à dire mais pourtant c’est réalisé avec un tel brio !

    Pour terminer sachez que ce roman est sûrement le plus développé de la saga car tous les héros sont fort bien exploités, de Wedge qui doit faire face à ses responsabilité de commandant à Tycho qu’on accuse à tort en passant par Mirax qui refait surface (suite à la pseudo-mort de vous savez qui) et de Loor qui se retrouve dans de beaux draps… WOW !

    + Les plus

    - Le Charisme des persos qui n'a jamais été si flamboyant
    - Beaucoup de dévelopement, ce qui plaira à certains...

    - Les moins

    - ... et déplaira à d'autres.
  • 28/04/2002
     (77 %)
    Pour ce troisième livre, Stackpole fait encore évoluer ses personnages dans un univers différent : les Rogues sont touchés par le procès de Tycho et la disparition de Corran tandis que le virus Krytos déchire la population non-humaine de Coruscant, la capitale impériale conquise par la Nouvelle République dans Le jeu de la mort. Certains d'entre vous seront peut-être déçus car l'auteur privilégie les bouleversements de situation aux scènes d'action mais ce livre contient une multitude d'éléments extrêmement intéressants sur les Rogues et leurs ennemis !
  • 03/05/2002
     (92 %)
    Tout est parfait. Les bases sont posées et ça fleure bon la fin de campagne, le final de feu d'artifice : les pages brûlent et on s'éclate toujours autant. Où est Corran ? Qui est le traitre ? Que va devenir tycho ? Un procès ? waouaouh !!
  • 07/05/2014
     (75 %)
    Suite directe du précédent tome qui se terminait sur un sacré cliffhanger, "Un piège nommé Krytos" se décompose en trois sous-intrigues qui, évidemment, se rejoindront pour le grand final.

    Commençons par ce qui m'a le plus déçu : les adversaires. Kirtan Loor est entré dans la clandestinité, jouant les terroristes au nom du Front Palpatine de Libération : une excellente idée qui n'est malheureusement pas exploitée jusqu'au bout puisque, si Loor fait bien sauter des bombes à plusieurs moments, les Rebelles ne mentionnent ses actes qu'à de trop rares occasions et ne semblent pas plus inquiétés que ça. Difficile ainsi de rendre Loor crédible, alors même que sa première action, dès le deuxième chapitre, nous laisse imaginer qu'une guerre de la terreur semble s'installer.
    Le sort final de Loor, obligé de se frayer un chemin entre Isard, Zsinj et la Nouvelle République est à la hauteur du personnage, c'est-à-dire peu glorieux. Clairement, Loor ne demeurera pas un méchant marquant de l'UE Legends.

    Corran Horn est prisonnier d'Isard et a été conduit à Lusankya. Le niveau remonte, le suspense est présent, et si l'on se doute bien qu'Horn ne sera pas brisé par Isard, les chapitres narrant son endoctrinement sont bien fichus. De la même manière, la rencontre avec un ancien leader de la Rébellion (enfin, je suppose) est savoureuse.
    Mais une fois de plus, ça se dégrade car tout donne l'impression d'être facile. Corran résiste à l'endoctrinement assez facilement – et que fait Isard ? Elle le garde en vie, tranquille. Corran décide de s'évader, chose impossible à Lusankya... et il y réussira assez facilement (c'est en tout cas l'impression à la lecture). Trop facilement même à mon goût, un peu à l'image de la Isard de Stackpole : on nous raconte qu'elle est terrible, que sa vengeance est impitoyable... Là, elle a surtout brillé par son absence et ne fait strictement rien dans le roman. Mais rien du tout, on n'entend même pas parler de ses actes par d'autres personnages. Un méchant en carton.

    Le procès de Tycho Celchu est heureusement d'un tout autre niveau ! :love: Passionnantes, ces pages se dévorent les unes après les autres, au rythme des témoins, des « Objections ! » et des intimes convictions des différents protagonistes. Comme Nawara, le lecteur a envie de hurler à la cour que Tycho est innocent, qu'il ne s'agit que d'une manipulation des Impériaux et que le contexte ne doit en rien influencer la Justice... Et pourtant, tout cela semble perdu, en tout cas jusqu'au dénouement final qui réunit toutes les intrigues et lance le quatrième et dernier tome de ce premier cycle !

    Ce dénouement, parlons-en. Si la partie consacrée à Corran devient à son tour très intéressante, notamment grâce aux informations sur le passé de sa famille (et le caméo très appréciable d'un certain Chevalier Jedi), l'évasion d'Isard à bord de son super-destroyer m'a donné un goût d'inachevé. Pas sur l'absence de bataille, ce que je peux tout à fait comprendre, mais il m'a manqué l'émotion, le « choc » de découvrir que ce super-destroyer était sur Coruscant. Là, les personnages le disent, mais à nouveau, le manque de développement psychologique fait qu'ils ne font que ça : le dire. Heureusement que Cracken se préoccupe des victimes...

    Le dernier chapitre souffre des mêmes défauts : le retour de Mirax (qui a survécu on ne sait comment... ah si, elle a « appris » au contact des Rogues à accomplir l'impossible) et la nouvelle position d'Isard sont énoncés comme ça, au détour d'une conversation. Et si la décision finale des Rogues augure du bon, difficile de se contenter des réponses d'un Borsk Fey'Lya sur le pourquoi la Nouvelle République ne doit pas intervenir sur Thyferra...

    Bon, je critique, je critique, mais il s'agit clairement de mon roman préféré de la série !

    Note : 75 %

    PS : M. Stackpole, tu nous fais une Isard à la hauteur de sa réputation dans le dernier tome, steuplait ?
  • 06/09/2015
     (80 %)  •  Langue : VF
    Le tome 2 se terminant avec un méga cliffhanger, Corran était prisonnier d'Isard, Kirtan Loor devenait terroriste ^^ et Coruscant était laissée aux républicains, contaminée par le virus Krytos...

    Je suis un peu déçu sur un point: le virus et ses conséquences. On parle certes des conséquences: les non humains, seules victimes malades, s'en prennent aux dirigeants rebelles humains, le bacta se fait rare... Mais il n'est pas vraiment au centre de l'intrigue.
    En revanche, l'apparition du seigneur de guerre zsinj qui complique la situation en s'emparant de bacta est plutôt pas mal et augure du bon pour la suite ...

    La partie sur Coruscant en revanche est passionnante: l'auteur parvient à rendre un procès interressant. Les relations entre les personnages s'approfondissent, unis par la disparition de Corran.

    L'évolution de Kirtan Lorr aussi est plutôt fun. Il se fait rapidement mener en bateau, ce qui prouve qu'il n'ai quand même pas de taille face à Isard. Sa fin était prévisible, mais au moisn il laisse la place à Ysanne Isard, j'espère :diable:

    Quant à l'intrigue sur Corran à bord du Lusankya c'est du tout bon encore. On se doute de ce qu'il se passe, que Corran va parvenir à s'échapper mais ce n'est pas du tout facile ^^ La découverte des reliques Jedi, les révélations sur son passé et l'apparition de Luke, que du bon!
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

148 membres le possèdent (qui ?)
107 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité