StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Poing d'Acier
  • Titre original Iron Fist
  • Genre Roman
  • Série Les X-Wings (Vol. 6)
  • Univers Legends
  • Année et période +7 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Aaron Allston
  • Couverture Paul Youl
  • Traducteur(s) Rosalie Guillaume
  • Synopsis : L’Escadron Spectre, à peine revenu de sa première mission, doit affronter la mort une seconde fois. Il s’agit cette fois d’arrêter le Seigneur de la Guerre Zsinj et son Super Destroyer Stellaire, le Poing d’Acier. S’il n’avait pas la folie des grandeurs, Zsinj aurait pu joindre ses forces à celles des Impériaux et peut-être leur donner la victoire. L’hypothèse restant encore envisageable, il faut tout de même agir : la flotte de Zsinj, son Super Destroyer en tête, doit être mise hors d’état de nuire. La mission des Spectres est d’infiltrer l’ennemi en se faisant passer pour une bande de pirates. Un bon moyen de devenir crédibles est de commettre de vrais actes de piraterie... envers les intérêts de Zsinj. Une audacieuse entreprise aux risques immenses.
  • Note du staff SWU
     (81 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (84 % - 7 commentaires)
     (89 %)
    I – Remettons les pendules à l’heure
    Sur la critique de L’Escadron Spectre, j’ai trop souligné les nouveautés qu’apportait le roman sans trop me soucier du développement du récit. Je vais tâcher de résoudre ce problème, mais il faut avouer que la profondeur de ce dernier tome n’était pas vertigineuse. Jouer au chat et à la souris (ou plutôt au dragon de Krayt et au rat-spide) c’est bien gentil, mais quand le dragon en question est le sous-fifre d’un seigneur de la guerre bien connu, on s’attend forcement à ce qu’il prépare l’entrée du plus gros bestiau… Un Rancor peut-être ?
    Bref, le jeu continue, mais il est plus stratégique, et plus ambitieux.
    Bon j’arrête avec les images.

    II – Allston, le chaînon manquant entre Stackpole et Wolverton
    Vous souvenez-vous d’un certain Zsinj ? Vous savez, le pseudo grand méchant du Mariage de la Princesse Leia. Celui que Solo se vante d’avoir battu suite à une belle bataille spatiale dès le premier chapitre de ce livre. Stackpole y fait plusieurs fois habilement référence dans les 4 premiers tomes de la saga. Eh bien vous l’aurez compris, le Allston va nous raconter le comment de sa défaite ; et dans les grandes lignes.
    Dans l’escadron Spectre, on pourrait comparer le rôle de Zsinj à celui de l’Empereur (j’entends déjà les protestations, laissez moi finir)… dans L’Empire Contre-attaque, à savoir le patron qui donne ses ordres par holo-communications, mais ça s’arrête là. En effet, on apprend très vite dans Le Poing D’acier que le Zsinj n’est pas un Chef des plus réussis. Bien sûr il a du charisme, mais en comparaison d’Isard qui avait imposé son tempérament, Zsinj offre la plupart du temps un beau mélange entre enfant gâté et vieux conservateur. C’est assez marrant de voir un boss avec cette attitude après avoir goûté à un Thrawn par exemple, c’est plus parodique qu’autre chose, donc ça à tout à fait sa place dans les livres d'Allston !
    Si Zsinj était le personnage dont l’utilisation paraissait évidente pour rejoindre le Mariage, celui de Solo… pardon, du général Solo l’était tout autant. Aussi, le voir remplir sa tâche de gradé à la perfection tout en la détestant est très… satisfaisant dirons-nous. ;o)

    III – Opération « Ni-vu-ni-connu-j’t’embrouille ! »
    Cela résume assez bien les méthodes employées par les Spectres. Si dans le premier tome de leurs aventures ces charmants bambins s’étaient amusés à jouer les sous-fifres impériaux, nos héros vont beaucoup plus loin en jouant les pirates. Peut-être une façon d’extérioriser leur trop-plein de… heu… comment dire… énergie ? Bref. Ils ont comme mission de mettre le boxon dans l’espace contrôlé par Zsinj, et ainsi se faire remarquer par le seigneur de la guerre… Bagatelle, puisqu’ils réussiront au delà de leurs espérances. Ainsi, nos chers saltimbanques réussiront à faire amis-amis avec le gros Rancor, pour mieux l’amener à sa perte (Non sans y laisser quelques membres). Très fort…

    IV – Les Spectres, plus fort que les Rogues ?
    Telle est la question. Du point de vue du pilotage, la réponse est évidente : non, et ils le savent. Mais en ce qui s’agit du reste eh bien il est très difficile de le déterminer. La question à poser serait peut-être plutôt « Allston, plus fort que Stackpole ? » après tout. D’un coup c’est plus facile de répondre.
    Le premier en impose avec son style d’écriture à la fois superbement descriptif (idéal pour les batailles) et si intime avec ses héros mais le second a autant d’atouts : rien que la coexistence entre l’humour et le drame poussé à l’extrême est une chose qu’il réussit à la perfection (lorsqu’un des meilleurs Spectres de l’intrigue y passe, vous verserez sûrement quelques larmes tant le passage est fort) et ses charismes n’ont rien à envier à ceux de Mike. Tous ceux qu’on avait aimés dans L’Escadron Spectre sont là pour notre plus grand plaisir – comme Face qui prend la place de guest star de l’intrigue à Kell, pour le plus grand plaisir du lectorat : ou encore Wedge bien-sûr dont on comprend au fil des épisodes la nature de chef, avec les inconvénients de celle-ci – et nous avons même droit à des nouveaux venus, qui pour la plupart ont dans leur paquetage un esprit torturé, Lara Nostil et Castin Donn sont de parfaits exemples.

    Sans aucun doute mon livre préféré sur les Spectres.

    + Les plus

    - Une excellente suite à L'Escadron Spectre avec les mêmes éléments qui ont fait le succès de ce dernier, ceux-ci étant encore amplifiés.
    - L'intrigue, fort bien calquée entre les livres de Stackpolet et celui de Wolverton.

    - Les moins

    - Le vouvoiement entre des personages sensés bien se connaitre (merci Mme la traductrice de Fleuve Noir).
    - La couverture (merci Mr le maquettiste de Fleuve Noir)
  • 28/04/2002
     (70 %)
    Les objectifs de l'escadron Spectre sont enfin d'une importance capitale : c'est le seigneur de guerre en personne qu'ils visent à présent. De plus, nous connaissons mieux les personnages mais Aaron Allston ne fait rien pour les ménager : il n'hésite pas à tuer un des héros dans une scène pleine d'émotion et fait intégrer Gara/Lara à l'escadron où elle est tiraillée entre sa dévotion à Zsinj et ses camarades accueillants. A partir de quelques renégats, l'auteur a formé un groupe de véritables professionnels qui ont assez de puissance pour causer de nombreux problèmes à Zsinj !
  • 11/10/2004
     (85 %)
    Les spectres. Rien que pour eux, la lecture d'un roman UE star Wars est justifiée... Une bande de comiques compétents et têtes brûlées à la manière des douzes salopards. Encore des aventures des spectres comme celle de Zsinj pour croiser un gamoréen pilote fan des mathématiques !
  • 05/12/2014
     (80 %)  •  Langue : VF
    Les Spectres sont de retour ! Et cette fois-ci, leur mission est simple : localiser Zsinj afin que la flotte de la Nouvelle République puisse détruire son super-destroyer, le Poing d'Acier. Pour cela, ils vont se faire passer pour des pirates et infiltrer la flotte de mercenaires du Seigneur de la Guerre afin « d'aider » l'Impérial à voler un deuxième super-destroyer... L'aide de l'escadron Rogue ne sera pas de trop !

    Passée la nécessaire étape d'introduction dans le tome précédent, les Spectres sont pleinement opérationnels et partent dans une intrigue beaucoup plus ambitieuse. Tant mieux car, en plus de cela, les personnages sont plus détaillés, plus fouillés. Kell Tainer devient un second rôle dans l'intrigue, passant à l'arrière-plan – ce qui ne gêne absolument pas à la lecture, le traumatisme du pilote ayant été guéri à l'issue du volume 5 – et c'est Garik « Face » Loran qui prend le relais dans le rôle de la vedette. Bonne pioche, le personnage étant un des plus intéressants au sein de l'escadron. Loran mûrit, fait face à des événements tragiques et doit en gérer les conséquences, pour lui mais aussi pour le reste de son équipe. Bref, Loran est parfaitement décrit, et j'ai déjà hâte de le retrouver dans le prochain tome. S'il n'y meurt pas !

    Car encore une fois, l'auteur passe un coup de balai parmi les personnages. Entre les nouveaux pilotes, les promus, et ceux qui ne survivent pas aux différentes batailles, il y a de quoi faire. Les nouveaux pilotes sont bien exploités, chacun a un rôle à jouer. Un nouveau personnage se distingue toutefois : Gara Pethotel / Lara Notsil, rescapée du tome 5. Alors le changement de mentalité du personnage est un peu rapide, j'aurai aimé que les doutes de la jeune femme soient mieux exploités, davantage développés car après tout, une tentative Impériale, des doutes balayés, une formation très accélérée... bref, le rythme d'évolution de Lara va trop vite, surtout par rapport au déroulement des événements pour les autres personnages. Mais au final, ce n'est pas si grave, on se doute bien que l'intrigue la concernant connaîtra un dénouement dans le prochain volet, Aux commandes : Yan Solo !

    L'humour est beaucoup plus présent ici. La sous-intrigue autour du lieutenant Kettch est amusante, d'autant plus lorsqu'on se rend compte qu'elle est peut-être bien réelle au vu des propos de Zsinj !

    J'avais reproché à l'Escadron Spectre d'être parfois un peu brouillon au niveau des batailles spatiales. Et bien ici, je n'ai pas ressenti cette impression ; pourtant, on a parfois 4 escadrons Républicains qui combattent en même temps ! Un gros point positif donc, Allston se bonifiant avec le temps. Ça promet pour le prochain tome !

    Au final, Le Poing d'Acier est un très bon roman, l'un des meilleurs de la série des X-Wings. Le prochain tome devrait conclure ce deuxième cycle, et je suis impatient de voir ce que Aaron Allston nous réserve ! :oui:

    Note : 85 %
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

119 membres le possèdent (qui ?)
76 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité