Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

La Jedi de Tython

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar ShamanWhills » Jeu 05 Jan 2023 - 17:09   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut et merci pour ton commentaire.

Pour Anakin, en effet il commence à accuser Ariandelle et Dooku pour ne pas avoir réussi à être Maitre Jedi et le fait qu'il tente même de le tuer comme prévue par la Mirialan démontre aussi qu'il commence de plus en plus à s'écarter des préceptes de l'Ordre Jedi.

Ensuite, il y a effectivement un rappel de ce qui l'attend. Ayanna a beau avoir eu un combat difficile, comme elle le dit à Anakin, ce qu'elle lui a fait n'était qu'une petite partie, donc normal qu'elle ne se soit pas donné à fond, elle le dit bien à sa petite amie que le but n'était pas le combat mais juste donner un avant-gout de ce qui attend l'Elu si jamais il persiste dans cette voie et c'est ce qui est montré dans le chapitre.

Ensuite, concernant Ana, tu pars très loin car il n'y a jamais eu d'autres personnes à part Ventress.

Enfin, Dooku est effectivement sur le point de donner une information importante et qu'il a vraiment pris conscience d'avoir fait fausse route. Il espère qu'il pourra se racheter par cet acte, même si ce n'est qu'un début.

D'ailleurs, voici ce qu'il va dire dans ce nouveau chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 24: Une Terrible Vérité

Dans le Temple Jedi de Coruscant, Ariandelle discutait avec ses amies du sort d'Anakin Skywalker, après que ces dernières se soient complètement remises de leur blessures physiques par un séjour en cuve de Bacta.

-Tu penses qu'il changera d'avis? Demanda, septique, la Voss à la Sith au Sang Pur.

-Aucune idée mais j'ai fait ce que j'ai pu. La balle est dans son camps comme je lui ai dit. Par contre il m'a parlé de quelque chose de fort intriguant.

-Quoi donc?

-Nous savons qu'il recherche un Pouvoir à même d'empêcher la Mort de prendre sa femme mais on dirait que le Chancelier Suprême en connait un rayon à ce sujet...

-C'est-à-dire? Insista Ariandelle.

-Anakin m'a dit que le Chancelier lui aurait fait par de quelque chose qui contredit la non-existence d'un tel Pouvoir et cela me rappelle ma théorie concernant sa véritable identité...

-Non, tu ne penses toujours pas qu'il est le fameux Seigneur Sith que tout le monde recherche?

-Eh bien de ce que j'ai entendu, il semblerait que cela se confirme... affirma la Sith au Sang Pur qui fut coupée par le Nautolan qui vint à leur rencontre.

-Ah vous voilà. Je vous cherchais. Le Comte Dooku souhaite nous révéler une information à même de mettre un terme à cette Guerre. Je pensais que vous seriez intéressée.

-Vraiment? demanda Ayanna, toute ouie.

-Oui, d'après les gardes, ce serait ni plus ni moins que l'identité du véritable Seigneur Sith connu sous le nom de Dark Sidious.

Les trois femmes se regardèrent et Ayanna leur fit un petit sourire espiègle.

-Comme c'est intéressant... commenta-t-elle d'un regard qui en disait long, avant de se tourner vers le Nautolan et de lui confirmer: c'est avec plaisir que nous venons. Il ne faudrait pas rater cela, dit-elle d'un ton moqueur...

C'est ensemble qu'ils se dirigèrent vers la cellule du prisonnier.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dooku se trouvait en présence de quelques membres du Haut-Conseil: Mace Windu, Saesee Tinn, Agent Kolar et Kit Fisto, accompagé par les trois visiteuses. L'aristocrate reconnu celle qui avait fait équipe avec Skywalker. Il connaissait sa puissance mais depuis quelques jours maintenant il ne ressentait plus d'animosité envers elle.

-Maintenant que nous sommes tous présent, nous vous écoutons Comte Dooku, dit Windu.

-Même si aux yeux de certains je reste un Seigneur Sith, je vous affirme avec certitude que ce que je vais vous dire est la stricte vérité et fera l'effet d'une bombe à vos oreilles. En vous dévoilant à tous cette information, je fais acte d'amande honorable et j'espère que ce sera pour vous un signe d'une possible repentance de ma part.

-L'identité réelle de celui qui se fait appeler Dark Sidious mérite toute notre attention Dooku, ajouta Kolar.

-Alors Comte Dooku, qui est véritablement Dark Sidious? Demanda Ayanna en croisant ses bras.

-Dark Sidious est le Seigneur Noir des Sith que vous recherchez et il est, comme je l'ai mentionné à Maitre Kenobi, l'individu qui se cache au sein du Sénat, tellement bien que personne n'oserait croire que c'est lui.

-Maitre Kenobi nous avait fait par de cette information juste après le début de la Guerre des Clones mais lui-même avait eu du mal à le croire. Un Sith qui dirige le Sénat dans l'ombre est une histoire à dormir debout, nota Maître Tiin.

-Et pourtant Maître Tinn, c'est parce que c'est une histoire à dormir debout que personne n'y croirait, quand bien même elle serait, et elle est, belle et bien réelle et vraie. Il est au sénat depuis plus de dix ans, gravant les échelons pour parvenir au poste suprême que tout politicien digne de ce nom veux avoir dans sa carrière politique.

Les visages de tous les Jedi présent passèrent du sérieux à l'étonnement en passant par la surprise et le doute puis au rejet... Ayanna seule n'était en aucun cas surprise, ayant sa théorie la-dessus mais elle préféra jouer la comédie en fronçant les sourcils afin de ne pas se faire griller par le prisonnier qui avait commencé à les regarder un par un.

-Oui Maitres, c'est bel et bien lui: Sénateur de Naboo ayant fomenté en secret la destitution du Chancelier Valorum en poussant la Sénatrice et ex-Reine de Naboo Amidala à pronnoncer une motion de sensure à son encontre, puis à devenir Chancelier Suprême et enfin Chef des Armées par l'accès aux pleins pouvoirs pour gérer la Crise des Séparatistes: Sheev Palpatine, le Chancelier Suprême au sein de la République Galactique, le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious au sein de la Confédération des Systèmes Indépendants. Un seul homme jouant sur deux tableaux à la fois afin qu'aucun camps ne sorte vainqueur de cette Guerre. Il est également derrière la Crise de Naboo qui eu lieu il y a dix ans.

Un silence de plomb tomba dans la cellule. Tous les Jedi présents furent dans la stupeur la plus totale, ne voulant pas croire à ce qu'ils venaient d'entendre. C'était bel et bien l'effet d'une bombe et surtout la preuve de leur incompétence à trouver leur ennemi juré.

Windu s'était demandé depuis plus de dix ans quel avait été le rang du Sith responsable de la mort de Qui-Gon Jinn, et il venait d'avoir la réponse à l'instant: un Apprenti et non un Maitre.

'Par deux ils vont. Un Maître et un Apprenti'

Les paroles de Yoda en tête, il mit sa main sur son visage, n'arrivant pas à croire à l'aveuglement dans lequel ils venaient tous de subir depuis plus de dix ans. Se ressassant toutes ses rencontres avec le Chancelier Suprême, même quand il était encore Sénateur, il ne vit pourtant rien: aucun indice, aucun propos, aucune gestuelle pouvant le trahir. Même sa sensibilité à la Force avait été masquée à un niveau sans précédent, que seul les plus puissants Jedi et Sith pouvaient faire.

-Non! Impossible! Palpatine, Sidious? Sérieusement c'est la blague la plus nulle que je n'ai jamais entendue! Protesta Agent Kolar.

-Et si c'était vrai? Ranchérit le Nautolan. Réussir à masquer sa sensibilité à la Force aux yeux de Maitre Yoda et de Maitre Windu en personne est un exploit dont je serai incapable de reproduire.

-Pourtant Maitre Kolar, je le vois grâce à ma lecture de l'esprit. Le Comte Dooku dit vrai, il n'y a pas de mensonge dans son propos. Il est sinsère.

-Sérieusement Maître Tiin, ne pensez-vous pas que ce soit une ruse? Comment un Sith aurait-il pu se cacher de tout l'Ordre Jedi pendant plus de dix ans?

-Parce que vous croyez les Sith éteints depuis plus de mille ans, voilà l'explication, répondit Dooku.

-Comment ça?

-Les Sith ont survécu à la Dernière Bataille de Ruusan à travers son dernier représentant: Dark Bane, le Créateur de la Règle des Deux qui stipule que l'Ordre Sith tout entier n'est constitué que deux membres à la fois: Un Maître qui détient le Pouvoir et un Apprenti qui doit se l'accaparer et en faire sien, et ainsi de suite à travers le temps, jusqu'au bon moment pour éradiquer l'Ordre Jedi tout entier.

-Je suppose que ce bon moment est-là n'est-ce pas? Intervint la Sith au Sang Pur qui fit un pas en avant. La Guerre des Clones n'est qu'une Guerre d'Usure, un prétexte pour pousser les Jedi au front à se concentrer sur le conflit en cours jusqu'à ce que la vraie frappe fasse mouche, celle bien connue de la Trahison.

-On dirait que vous avez appris vos classiques, nota Dooku.

-J'ai été à la bonne école Comte.

-Attendez, attendez! Où voulez-vous en venir avec cette histoire de trahison? coupa Kolar.

Mais avant qu'on lui réponde, un appel sur le comlink de Windu coupa la discussion:

-Oui?

"-Anakin Skywalker vient d'arriver. Il désire vous voir d'urgence" informa un Jedi.

-Très bien, préparer une navette pour le Sénat Galactique.

"-Bien Maître"

-Quoi? Que comptez-vous faire Maître Windu? Demanda Kolar.

-À votre avis Maître Kolar? Cette discussion est terminée.

-Attendez Maître Windu. Ne devrions nous pas en savoir plus sur ce qu'a sous-entendu Ayanna?

-Nous pourrions, Maitre Fisto, mais n'oubliez pas que j'ai demandé à Anakin d'annoncer la défaite de Grievous au Chancelier pour savoir sa réaction. Qu'il veuille me voir en urgence me pousse à croire que c'est important.

Il se tourna vers Dooku:

-Nous vous remercions pour cette information si importante Comte. Il se pourrait que vous ayez fait un pas vers la Lumière mais pour l'instant, il reste encore de nombreuses zones d'ombre à éclaircir.

Dooku acquiesça en silence. C'était une toute petite victoire, un tout petit pas de libération, mais au moins, c'était un début.

Les Jedi sortirent de la cellule. Maître Fisto prit à part les trois femmes. Il voulait en savoir plus sur cette trahison sous-entendue.

-Ne tardez pas trop Maître Fisto, prévint Windu.

-Juste quelques minutes Maitre et je vous rejoins au hangar.

Se tournant vers elles, il leur demanda alors plus de précision sur ce sous-entendu:

Les trois se regardèrent avant qu'Ariandelle ne réponde:

-Un de mes Maitres m'a fait partager une vision de la chute des Jedi à travers la Galaxie et j'ai moi aussi eu une vision qui corrobore la sienne: des Soldats Clones attaquant les Jedi, qu'ils soient sur le terrain ou dans le Temple.

-Les Clones qui se retournent contre nous? C'est ça la trahison?

-Il se pourrait que ça soit bel et bien le cas mais nous ne savons pas quand exactement, répondit la Sith au Sang Pur.

Le Nautolan se mit à réfléchir. Il savait que sa chère Aayla se trouvait sur le terrain entourée de tout un contingent de Clones commandé par Bly.

-Je ne peux pas retrouver Aayla pour l'avertir, mais est-ce possible que l'un d'entre vous s'en charge?

-J'y vais, Maitre Fisto, se proposa Ayanna.

-Tu en es sûre? Tu ne voudrais pas assiter à l'arrestation du Chancelier? Demanda Ariandelle.

-Les Jedi au front ne sont pas au courant de ce coup dans le dos. Si je peux prévenir directement sur place l'un d'entre eux, c'est déjà ça de gagner, répondit Ayanna.

-Il y a des chasseurs Jedi disponible aux hangars. Toutes les coordonnées des planètes exposées à la Guerre sont enregistrées dans l'ordinateur de bord. Aayla se trouve sur Felucia.

-D'accord, allons-y.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au hangar, le groupe de Jedi se dirigea vers une navette. Ayanna prévint le Nautolan de la marche à suivre concernant un possible combat contre Sidious puis salua ses amies avant de se diriger vers un Chasseur Jedi. Quand elle s'y installa, elle décolla et quitta le hangar du Temple Jedi.

-Maitre Windu, Maitre Windu! Appela en courant Anakin qui venait d'entrer dans le hangar.

-Ah Skywalker, tu tombes à pic, nous nous apprêtons à aller voir le Chancelier pour qu'il abandonne ses pleins pouvoirs, maintenant que le Général Grievous a été tué et qu'il n'est plus une menace.

-Il n'y renoncera pas aussi facilement. Je viens de faire une terrible découverte Maitre, le Chancelier Palpatine est un Seigneur Sith.
Ariandelle et Ana assistaient à la conversation non loin des deux Jedi. Elles sentaient le trouble de l'Elu et encore une fois, sa frustration face au refus de Windu de l'emmener avec lui.

-J'ai comme un mauvais pressentiment, murmura la Mirialan.

-Ce pourrait-il que ce soit le moment tant redouté de la vision?

-Non mais j'ai la sensation que ça se met en place, je ne sais pas comment l'expliquer.

-Dans ce cas-là, la vision commence à se manifester Maître, on vient d'assister au départ de Maitre Windu pour le bureau du Chancelier. La suite, nous la connaissons et le seul moyen d'arrêter tout ça est d'empêcher Anakin de partir. Regardez, il quitte le hangar pour la Salle du Haut-Conseil.

Celui-ci sortit du lieu d'un pas rapide, en colère pour avoir été mis à l'écart.

-Je m'en occupe. Si jamais je ne réussis pas, il faudra passer au plan B.

-Qui est?

-Le sauvetage d'un maximum de Jedi se trouvant actuellement au Temple Ana. Je ne permettrai pas un second massacre! Pas encore une fois!

Ana sentit la détresse de son Maitre qui ne lui avait rien dit à ce sujet. La Mirialan planta son regard sur elle:

-Je sais que je ne t'ai rien dit mais le moment est mal choisi pour en parler. Dès qu'une occasion se présentera, je te dirai tout.

-Mais comment je vais faire pour inciter les Jedi à partir? Je n'ai aucune influence ici et si c'est pour que notre vaisseau les emporte tous, ce ne sera pas suffisant. Ils sont trop nombreux.

Un problème difficilement résolvable. Ariandelle pesta en silence, consciente qu'elle ne pourrait pas tous les sauver.

-Un problème à la fois. Peut-être que nous irons pas jusque-là. D'abord Anakin, ensuite, on avisera le moment venu.

Elles quittèrent le hangar et se séparèrent au détour d'un couloir.

À suivre....
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Ven 06 Jan 2023 - 1:17   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, chapitre 23 et 24 lus !

Comme le souligne Loucass, tu joues beaucoup avec nous sur ce what if ou non! Je trouve ça assez malin de nous laisser tout le temps sur l'expectative, à essayer de deviner quelle route ton récit va finalement prendre...

Le malus au final pour moi, c'est peut être que les éléments semblent un peu se résoudre ou évoluer d'eux même alors que c'est l'arrivée des trois jeunes femmes qui aurait du bouleverser l'ordre établi. C'est intéressant de les voir évoluer au milieu des personnages et événements connus mais j'aurais peut être aimé les voir plus impacter le cours des choses. On aurait pu beaucoup plus exploiter le lien d'Anakin et d'Ariandelle, ou ajouter des interractions avec Obi-Wan ou Padmé...

Mais donc on apprend l'identité de Sidious par un autre biais... Désolée de ce petit retour un peu négatif, ça reste très divertissant à lire mais j'ai cette impression de flottement depuis quelques chapitres. Hâte de voir ce que ça va donner et je serai bien sûr là pour la suite :)

Je trouve notamment super intéressant l'idée d'une mission sauvetage au temple Jedi, j'espère même qu'on aura un petit côté un peu survival ^^
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 06 Jan 2023 - 12:09   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello Mareva :hello:

Je te remercie pour ton commentaire.

Oui, je joue avec vous pour savoir si What If ou pas il y aura... :sournois:

"Toujours en mouvement est l'Avenir" dit Maitre Yoda, donc ne tires pas des conclusions trop vite concernant la résolution des évènements telle que tu la connais à l'origine. Je peux arriver au même résultat mais d'une autre façon par exemple, qui sait.... :sournois:

Il est vrai qu'elles auraient pu avoir un impact important, mais j'ai voulu illustrer de manière plus concrète le comportement de l'Ordre à l'origine de sa chute, d'où le fait qu'elles soient moins présentes que tu ne l'aurais cru au sein du Temple ou sur le champs de bataille avec beaucoup d'autres Jedi.

Dans le Legends, depuis sa création jusqu'à sa chute vue dans l'épisode 3, l'Ordre Jedi s'est durci de plus en plus (Amour et mariage entre membres interdits, réduction et limitation du nombre de Padawans à un par Maitre, enrôlement dans l'Ordre dès le berceau) et le Code Jedi, après sa mise à jour définitive par Odan Urr, a lui aussi reçu quelques retouches pour appuyer et renforcer le durcissement voulu par les Membres du Haut-Conseil au fil des époques.

Par conséquent, quand les trois femmes arrivent, elles sont un bouleversement et une menace dans la mécanique bien huilée mise en place par l'Ordre au fil des âges, voilà pourquoi tu vois peu d'interaction et d'impact qu'elles auraient pu apporter. Elles sont beaucoup trop en avance "sur leur temps".

Encore merci pour ton commentaire et à bientôt. :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 06 Jan 2023 - 20:41   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir Loucass824 :hello:

Oui, c'est productif, je ne sais pas ce qui m'arrive en ce moment :D

Je comprends ton désaccord sur le niveau de puissance mais en aucun cas je n'ai affirmé qu'elle était plus puissante que lui. Le fait qu'elle le mette à genoux est dû d'abord par la surprise de l'attaque (comme elle le dit, c'est la manière Sith, ce qui attend Skywalker s'il continue dans cette voie) et le fait que ce dernier n'a jamais eu affaire à sa puissance qui est supérieure encore une fois à celle de Dooku et de Ventress comme il l'affirme lui-même en la sentant pour la première fois. Si elle n'y met pas toute sa puissance, c'est uniquement parce qu'elle sait qu'elle sort d'un combat et que le but n'est pas de mettre K.O Anakin, comme elle le dit à Ariandelle.

Niveau chronologie, tu y vois des coupes assez nettes, j'y vois plutôt des parties qui me paraissent importantes pour mon histoire.

Pour Fisto, en effet je n'ai pas mentionné ce passage car la révélation de Dooku est plus impactante pour le coup ce qui oblige le Nautolan à se concentrer sur la sécurité de sa chère Twi'lek.

Concernant justement la trahison des Clones, si je n'ai pas assez développé, c'est justement pour montrer que les autres Maitres Jedi se préoccupent plus de Sidious que de leur propre frères d'armes, contrairement à Fisto qui les interpelle justement à ce sujet mais que les autres refusent de s'y pencher.

Pour l'impact du Trio sur la Timeline, elle est faible mais comme tu le mentionnes à la fin de ton analyse, leur présence a un but bien précis. N'oublie pas que j'insiste sur cette mission dans mon Tome 1 (Vision d'Alètheia, discussion entre Ayanna et Liv'Trai).

Alors est-ce que le What If sera plus présent? Parce qu'il l'est déjà rien que par le changement de destin de certains personnages (Maitre Fay, le Comte Dooku, " Ventress " ) mais cela ne veut pas dire que ma fic doit changer complètement de bord.

N'oubliez pas que ce tome 2 s'intitule: "Le Troisième Empire Sith".
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 09 Jan 2023 - 11:20   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde :)

Voici le Chapitre 25. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :hello:


Chapitre 25: Conseillers contre Chancelier

À bord de la navette les menant au bureau du Chancelier Suprême Palpatine, les quatre Maîtres Jedi se concentraient dans la Force tout en prenant conscience de leur incapacité à dénicher leur Némésis s'étant caché d'eux depuis plus de dix ans.

Le Nautolan ressentait de l'inquiétude, tant par rapport à ce qu'il venait d'apprendre de la part de ses nouvelles amies que par le fait d'affronter Dark Sidious à eux seuls.

-Est-ce suffisant Maître Windu? Nous aurions dû prendre Anakin avec nous, il nous aurait sûrement aidé.

-Sûrement pas Maitre Fisto! Il est trop bouleversé parce qu'il vient d'apprendre et le conflit intérieur qui l'anime l'empêchera de se concentrer pleinement sur le combat qui nous attend.

-Et Maître Yoda alors? Nous aurions pu l'appeler pour qu'il vienne en urgence, ajouta le Nautolan.

-Non, il serait arrivé trop tard. Nous sommes quatre et il est seul, sans son apprenti qui se trouve entre nos mains.

-Mais avouez quand même qu'on va avoir affaire à un Sith qui a réussi à masquer sa présence face à nous tous. Un tel exploit est ultra-rare Maitre, nota le Iktotchi.

-Je sais, mais j'ai confiance en nos capacités. Si on s'y prend bien, on pourra l'avoir facilement.

Kit Fisto n'était pas aussi enthousiaste. Un Seigneur Sith réussissant à masquer sa présence devant tout l'Ordre Jedi dénotait une très grande puissance et une très grande maitrise de la Force.

-Nous arrivons dans cinq minutes Maitres Jedi, prévint le pilote.

-Très bien. Préparez-vous, ordonna-t-il.

Ce qu'ils firent tous avant de descendre de la navette quelques minutes plus tard, de rentrer dans le bâtiment et de monter à l'étage par l'ascenseur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle du Haut-Conseil Jedi, Anakin était assis sur un des sièges et réfléchissait en silence, se ressassant en boucle les paroles du Chancelier Palpatine. Il était complètement perdu par la terrible annonce de ce dernier: l'homme qui a ses yeux était quasiment un père pour lui, se trouvait être en réalité un Seigneur Sith. Comment cet homme en qui l'avait mis toute sa confiance, pouvait être son pire ennemi naturel? C'était quasiment impossible, inconcevable.

'Qu'est-ce que je dois faire?'

Une partie de lui regrettait déjà de l'avoir dénoncé au Conseil bien qu'il ressentait d'avoir fait le bon choix, comme l'avait prévu Palpatine. Il se sentait déchiré entre son devoir de Jedi et son désir, il le savait, égoïste, de sauver Padmé d'une mort certaine, qu'il savait irrévocable...

Ariandelle se trouvait à l'entrée de la Salle, l'observant. Elle sentait qu'il était complètement déchiré et ne savait pas où se mettre mais la Mirialan avait son propre objectif à accomplir. Elle se savait avoir franchi une limite en lui déclarant son futur. Elle savait qu'elle avait cédé à la Peur elle aussi de revivre son traumatisme si jamais elle tenait sa langue... Elle le vit lever sa tête pour la regarder.

-Alors, que vas-tu faire?

-La logique voudrait que je reste ici jusqu'au retour de Maitre Windu mais c'est trop difficile.

-Pourtant tu dois rester pour le bien de nous tous. Tu sais que tout se met en place, tu le ressens tout comme moi.

Anakin se leva et lui tourna le dos. Il fit face à la vitre et se positionna dans un angle bien précis.

La Mirialan remarqua son absence de réaction et vit qu'il regardait un point bien précis à l'horizon...

-Tu la regardes de là où tu es n'est-ce pas?

-Oui et elle aussi le fait en ce moment-même. Je le sens.

Ariandelle s'approcha et se mit à ses côtés, adoptant la même position.

-Je ne dois pas la perdre.

Le ton affirmatif était sans équivoque mais Ariandelle savait qu'il fallait qu'elle le retienne le temps que tout soit terminé...

-Te souviens-tu de ce que t'as dit Ayanna?

-Oui et ce fut très instructif...

-Je n'en doute pas. Sachant ce qui t'attend, tu veux persister dans ta démarche? Tu sais que Palpatine est un Seigneur Sith maintenant et donc, du fait de ton lien si spécial avec lui, qu'il t'a menti sur sa véritable identité pendant tout ce temps. Ne penses-tu pas justement, qu'il t'aurais influencé sans que tu ne t'en rendes compte?

-Que veux-tu dire?

-Tu as peur que ta femme meurt et tu l'as surement dit à Sidious. Celui-ci aurait très bien pu utiliser le Côté Obscur de la Force pour renforcer ta peur et te plonger dans une certaine paranoïa.

-Tu crois qu'il m'aurais manipulé à mon insu?

-Oui. Sidious s'est caché de tout l'Ordre Jedi pendant plus de dix ans et même quand les Conseillers se trouvaient face lui, ils ne l'ont pas détecté. Dix ans de cache-cache, dix années à comploter contre eux, dans le plus grand secret, sous leur yeux, à leur nez et à leur barbe sans qu'ils ne puisssent rien faire. Une telle capacité à masquer sa présence dans la Force en dit long sur son niveau.

-Si je suis l'Elu de la Prophétie, alors j'aurais dû assister Maitre Windu et les autres dans l'arrestation du Chancelier. Pourtant il m'a mis à l'écart, encore une preuve qu'il ne m'a jamais fait confiance.

-De la Colère encore une fois à l'encontre de Maitre Windu. Depuis quand ça dure?

-Depuis mes neuf ans, quand j'ai été amené devant lui et qu'il a refusé que je sois pris parce que j'étais selon lui "trop vieux". Le Chancelier a eu raison depuis le début: les Jedi ne sont pas digne de confiance. D'abord ça, puis Obi-Wan qui n'a jamais réussi à me comprendre, ensuite le refus de recevoir de l'aide pour des missions dangereuses, celui d'être Maitre et enfin d'arrêter le Chancelier.

-Tu as tout dit à Sidious. Si cela se trouve, encore une fois, il a peut-être utilisé ta rancoeur, ta colère et ta haine envers les Jedi pour te pousser à les voir mauvais et à te détacher d'eux.

-Je dois y aller, annonça-t-il, une larme aux yeux.

D'un pas sure, il se dirigea vers la sortie:

-Anakin stop! Ordonna-t-elle en se mettant en travers de son chemin, ses bras levés sur les côtés.

-Ne commence pas Ariandelle... menaça-t-il. Tu sais très bien où ça va nous mener.

-Je me dois de t'empêcher de commettre l'irréparable. Je t'ai dit tout ce qui va t'arriver, Ayanna t'a aussi mis en garde. Je t'en prie, ne prend pas ce risque!

Il voyait sa détermination dans son regard et il répliqua:

-J'ai perdu ma mère alors que j'aurais pu la sauver si j'étais arrivé à temps. Je ne commettrai pas la même erreur.

Ariandelle resta sur sa position. Elle comprenait bien ce qu'on pouvait ressentir face à la perte d'un être proche. Elle aurait eu la même réaction que lui si les rôles avaient été inversés mais pour éviter un deuxième massacre elle devait rester ferme et camper sur sa position.

-Je suis désolé Anakin.

-Pas moi, dit-il en la regardant droit dans les yeux avant d'utiliser l'Etranglement de Force sur elle.

Ariandelle fut surprise de la rapidité du Jedi à employer cette technique du Côté Obscur et avec une grande facilité en plus. Avant qu'elle ne réagisse, elle fut envoyée à travers la pièce et percuta le mur violemment, la sonnant au passage. Anakin en profita pour filer en courant.

Il fallut un petit moment à la Mirialan pour reprendre ses esprits. Se relevant lentement, une douleur passagère traversant son corps, elle prit appui sur un des sièges pour se remettre debout et sonda le Temple en utilisant la Force. Elle sentit alors Anakin entrer dans le hangar.

'Non! Non! Non! Non! Non!' cria-t-elle en silence, sentant de plus en plus l'inéluctable arriver.

Elle courut à son tour à sa poursuite.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les quatre Conseillers avancèrent tranquillement à travers la grande pièce servant de bureau au Chancelier Palpatine. Celui-ci se trouvait dans une pièce adjacente, au bout d'un autre couloir protégé par des portes qui coulissèrent à la venue du petit groupe. Quand ils arrivèrent enfin devant lui, ce dernier se trouvait assis, dos à eux, en train d'examiner un hologramme. Il s'arrêta puis se retourna, leur faisant face.

-Maitre Windu, dois-je comprendre que le Général Grievous a perdu?

Ce dernier ne répondit pas, regardant avec sévérité celui qui s'était joué d'eux pendant tout ce temps.

-À vrai dire, vous arrivez plus tôt que je ne le pensais.

Cette parole fit tiquer le Nautolan.

'Il aurait prévu notre arrivée? Il savait d'avance qu'on viendrait en cet instant? Impossible!'

D'un coup d'oeil il vit Windu portait sa main à son arme, signe qu'il fallait passer à l'action de suite.

-Au Nom de l'Assemblée Galactique du Sénat de la République, commença-t-il tout en activant son sabre, vous êtes en état d'arrestation Chancelier, finit-il, les autres Maitres activant aussi le leur.

Ils se déploièrent sur les côtés en prenant tout l'espace, empêchant le Chancelier de s'échapper.

-Vous osez me menacer? Demanda-t-il sous un ton illustrant sa question.

-Le Sénat décidera de votre sort, répondit Windu avec fermeté.

-C'est moi le Sénat! Affirma-t-il avec véhémence, appuyant bien sur le pronom possessif pour leur montrer qui était le chef.

Le Nautolan sentit subtilement quelque chose de lourd chez le Chancelier au moment même où ce dernier appuya sa voie sur le "moi". Il jeta un vif regard sur les autres qui ne semblèrent pas l'avoir senti au vu de leur comportement neutre, même s'ils étaient tous en position défensif. Pour plus de sureté et se rappelant encore une fois les conseils de la Sith au Sang Pur pour faire face à celui qui se faisait appeler Dark Sidious, il activa la technique de protection apprise auprès d'elle pour contrer le pouvoir obscur auquel il eut à faire face lors de son entraînement avec cette dernière.

'On ne sait jamais, au cas où il aurait ce pouvoir. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit'

-Pas encore, contra Windu, sure de lui.

D'un léger relèvement de sourcils, le Chancelier se leva lentement. Quelques secondes plus tard, il fit un geste brusque de son bras droit et un sabre-laser apparut dans sa main.

-L'heure est à la trahison, alors, dit-il tout en activant son sabre-laser, une lame rouge sang jaillissant du manche, révélant clairement sa véritable identité.

Tenant fermant son arme dans ses mains et restant bien campé sur ses appuis, le Nautolan se prépara à l'attaque qui vint dans la seconde suivante par un bond gigantesque du Chancelier qui tourna sur lui-même tout en Criant vers eux. La Vague Sonore les toucha avec puissance, tant physiquement qu'énergétiquement mais son impact fut différent sur le groupe: les Maitres Kolar et Tiin furent déstabilisés et désorientés, Maitre Windu resta campé sur sa position défensif et Maître Fisto sentit la force de l'impact sur sa protection mais il tint bon, se rappelant qu'il avait déjà subi cet effet sur sa personne et prenant conscience sur l'instant qu'il était sur le point de revivre l'entrainement de combat contre Ayanna.

Il ne se trompa pas, le Chancelier adopta la même tactique de combat que la Sith au Sang Pur: dès qu'il se receptionna sur ses pieds, il enchaîna directement par une fente, surprenant Maitre Kolar qui se fit empaler. Sidious continua dans la foulée en se tournant vers l'Iktokchi et lui porta un coup au flanc et ce avant même que le corps de Maître Kolar ne soit à terre. En quelques secondes à peine, deux Maitres Jedi venaient de mourir et ce sans que les deux autres aient pu porter le moindre coup, totalement dépassé par la vitesse du Sith qui venait en un instant de trouver les failles à leur défense et à les percer avec une facilité déconcertante.

Sidious ne s'arrêta pas pour autant. Il continua à attaquer les deux autres qui réagirent par réflexe et se défendirent comme ils purent. Revivant pleinement l'entrainement d'Ayanna en condition réelle, le Nautolan ne commit pas la même erreur que la dernière fois. Quand il vit le mouvement du Sith à même de le tuer, le même geste donné par Ayanna illustrant la faille trouvée dans le maniement de la Forme I, il réussit à le bloquer, surprenant son adversaire par un vif écarquillement de sourcils, ne s'étant pas attendu à être paré à ce moment précis.

Changeant de tactique, l'ex-Chancelier se dégagea afin d'avoir une meilleure marge de manoeuvre et se dirigea vers son bureau, reculant sous les assauts de Maître Windu.

Arrivés dans la pièce principale le combat fut plus facile pour les Jedi qui combattirent ensemble le Seigneur Sith afin de le défaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ariandelle poursuivait Anakin. Elle n'avait pas réussi à le retenir malgré ses mises en gardes. Elle avait la désagréable sensation qu'elle n'avait aucune emprise sur cet évènement si particulier et ça la frustrait.

'Cela ne doit pas arriver. Je suis allée beaucoup trop loin pour laisser passer ça'

Elle avait pourtant été mise en garde: la Chute de l'Ordre Jedi était inévitable quoi qu'elle fasse pour l'en empêcher, Alètheia avait été claire la-dessus mais sa Peur l'empêchait de l'accepter.

Elle continua sa poursuite, espérant arriver à temps...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un coup de pied du Sith amena Windu à percuter un des fauteuils présent dans la pièce tandis que le Nautolan bondit vers l'ennemi pour lui porter un coup horizontal que ce dernier évita en se penchant en arrière avant de rappliquer avec plus de force dans ses frappes, poussant Maitre Fisto à reculer sous le déluge de coups.

Windu, assis derrière un des fauteuils, comprenait que leur ennemi était beaucoup plus puissant qu'il l'avait cru et qu'il s'était fourvoyé par sa trop grande confiance en lui et en ses coéquipiers.

'Il nous as bien eu à jouer les faibles, mais il ne va pas s'en sortir'

Se retournant, un genou à terre, il vit que le Nautolan s'en sortait bien mais qu'à la longue, il perdrait ce qui amena le Numéro deux de l'Ordre à réactiver son sabre et à s'élancer en courant puis à sauter via la Force, tout son corps arqué en arrière pour une frappe puissante.

Le Sith sentit l'attaque arriver au moment où il porta un coup au Nautalan qui l'évita en se penchant également en arrière. Sidious désactiva son arme et se retourna tout en basculant en avant, évitant du même coup la frappe horizontale du Jedi. Concentrant le Pouvoir de la Force, il envoya une puissante vague d'énergie à bout portant sur Windu qui s'apprêtait à l'atteindre avec son arme mais il fut violemment repoussé en arrière et le Maitre Jedi voltigea à travers la pièce pour atterrir juste aux pieds de la porte d'entrée de la salle. S'écartant du Nautolan, Sidious l'attaqua une nouvelle fois avec puissance ce qui amena son adversaire à tomber loin en arrière.

Kit Fisto fut surpris de la force de Sidious. À terre, il le vit s'approcher, l'amenant à reculer avec ses mains avant d'aviser une chaise et de l'utiliser sur lui mais le Sith la découpa d'un coup de sabre. Ce geste permis toutefois à Kit de se relever, seulement pour se prendre une Poussée de Force qui le fit percuter une des statues décoratrices qui tomba sur lui, l'immobilisant.

Maitre Windu se releva et vit le Nautolan hors-jeu. Bouillonnant de rage sans pour autant la montrer, il s'élança avec vivacité sur l'ex-Chancelier, ayant la ferme intention de lui faire la peau...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À l'extérieur, la petite navette dans laquelle se trouvait Anakin arriva et se posa. Son pilote en sortit d'un bon et courut en direction du Bureau du Chancelier.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les deux adversaires continuaient leur joutes laser sans qu'aucun n'ait l'ascendant sur l'autre. Windu savait alors que le premier à tomber de fatigue perdrait le duel et c'est ce qu'il sentit rapidement, le Seigneur Sith perdant du terrain, ses frappes étant moins fortes, moins puissantes, moins précises même mais ce n'était qu'une illusion, l'ex-Chancelier ayant un atout précieux à jouer et qu'il sentit à travers la Force arriver à l'étage par l'ascenseur...

Le Seigneur Noir des Sith se laissa alors faire, reculant de plus en plus, laissant des ouvertures dans sa défense et affichant même un possible désarmement pour lequel le Maitre Jedi en profita par un coup de pied à la main tenant le sabre qui voltigea dans le vide, la vitre ayant été brisée quelques instants auparavant. L'ex-Chancelier profita de ce coup pour se laisser tomber en arrière et ramper à reculons au moment même où sa carte maitresse fit irruption dans le bureau.

Anakin, trop envahi par sa peur, ne constata pas le désordre de la pièce ni même le Nautolan qui se trouvait sous une statue, tentant de se dégager comme il pouvait. Celui-ci l'appela pour l'aider mais l'Elu n'en avait que faire, son regard étant pleinement focalisé sur la scène devant lui: le Maitre Jedi Mace Windu, sabre-laser allumé, le pointant devant le Chancelier Palpatine sans aucune arme mais surtout, totalement apeuré.

-Vous êtes en état d'arrestation, mon seigneur, annonça Windu sous un ton mi-moqueur, mi-sérieux.

-Anakin.. Je te l'avais bien dit... Les Jedi, sont venus m'arrêter et prendre le pouvoir, lâcha-t-il dans un souffle, comme s'il avait subi un intense effort physique.

-L'Oppression des Sith est définitivement révolue! Vous avez perdu!

-NON! Non! Non! Tu vas mourir! Cria le Chancelier qui attaqua par surprise, envoyant la célèbre Foudre Sith sur le Maitre Jedi qui plaça par réflexe la lame de son arme devant lui pour intercepter l'arc électrique.

La nature soudaine et brutale de l'attaque de Sidious éblouit temporairement Anakin qui recula tout en s'écartant un peu pour éviter d'être touché.

Anakin assista au bras de fer entre le Maitre Jedi et le Seigneur Sith tout en captant l'accusation que se renvoyait chacun d'entre eux sur qui était le traitre...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ariandelle arriva enfin au Sénat et aperçu une navette posée sur l'air de stationnement. Se doutant que le véhicule était celui emprunté par Anakin, elle se posa à côté puis sortit du sien pour se diriger vers l'ascenseur en courant, espérant que ce dernier l'amènerait au bureau du Chancelier...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Ah...A... Anakin... Si tu hésites il sera trop tard, prévint le Chancelier dans un souffle saccadé.

-C'est terminé! Je vais en finir, pour toujours! Annonça Windu avec sérieux, le regard dur.

-Non! Il faut qu'il soit jugé!

'Comment peut-il dire une chose pareille?!' pensa avec fureur le Maitre Jedi.

-Il a la main mise sur le Sénat et la Justice. Il est trop dangreux pour qu'on lui laisse la vie sauve!

-Je n'ai plus la force...ah, ne me tuez pas... pitié, implora le Chancelier, modelant sa voie pour bien jouer la victime dans cette affaire.

-C'est contraire à la règle Jedi! Contra Anakin, ne comprenant pas que Windu puisse en arriver-là. Ne le tuez pas! Ordonna-t-il sous un ton implorant.

Windu en avait plus qu'assez de cette situation. Non seulement Anakin venait de désobéir à un ordre direct, mais en plus il osait lui faire la morale?! Cela en était trop.

-Ayez pitié! Insista le Chancelier, renforçant sa peur dans son sombre regard et ajoutant également de la panique à sa gestuelle.

-J'ai besoin de lui! Insista l'Elu alors que Windu, n'écoutant plus, venait de se redresser pleinement pour frapper, son bras droit armée bien haut, prêt à donner le coup de grâce.

-Pitiez! Non! Noon! Cria le Chancelier.

-NOOON! Hurla Skywalker qui dégaina son sabre et attaqua à l'instant même où Windu abaissait son bras.

Le mouvement de la lame bleu percuta le regard du Maitre Jedi. Par un réflexe corporel poussant son buste et son bras armée à changer d'angle lié à une sensation de danger instantané menaçant sa vie, Windu réussit à bloquer la frappe d'Anakin qui recula sous le violent choc des lames.

-Mais qu'est-ce que... se demanda Windu en se reculant, voyant Anakin réagir promptement en se mettant devant le Chancelier et attaquant de nouveau. Les lames se croisèrent à nouveau.

-Anakin?! Mais qu'est-ce que tu fais?

-Et vous alors? Comment osez-vous frapper un homme désarmé?

Les deux Jedi reculèrent avant d'attaquer à nouveau et de bloquer leur lame dans un bras fer.

-Il n'est pas désarmé! Tu l'as vu toi-même utiliser la Foudre Sith, un Pouvoir du Côté Obscur et en plus il fait semblant d'être faible, il joue la comédie! Ne le vois-tu pas?!

-Non! Tout ce que je vois-là sous mes yeux, c'est un Jedi qui tente d'assasiner un homme politique!

-Anakin! Ne sois pas fou! Reprends tes esprits! Palpatine a tout le Sénat et la Justice à sa botte! Que crois-tu qu'il fera si on le capture et qu'on le juge? Il nous ridiculisera et nous fera passer pour ses meurtriers et nous accusera de faire un Coup d'Etat par la même occasion!

-C'est pourtant ce que je viens de voir à l'instant. Vous n'avez pas hésité à l'attaquer alors qu'il vous implorait!

-Il a fait express pour te pousser à me voir comme le méchant de l'histoire!

Ils s'écartèrent à nouveau.

-Je ne peux pas vous laisser faire ça!

Windu attaqua et sa lame fut de nouveau bloquée par celle de Skywalker:

-Il t'a manipulé. Il t'a forcé à trahir l'Ordre Jedi! Ne le vois-tu donc pas? Il se sert de toi comme une marionnette, te poussant à nous voir comme l'ennemi à abattre.

Se séparant à nouveau, Anakin dos à l'entrée, Windu dos à Sidious, l'Elu répliqua:

-Je ne peux pas cautionné un tel mensonge.

Le Nautolan tenta d'intervenir.

-Anakin, ce n'est pas un mensonge. Sidious a tué Maitre Kolar et Maitre Tinn en quelques secondes sans que nous puissions réagir.

-Quoi? Demanda-t-il, ne comprenant pas, confus.

-C'est vrai. Nous avons demander à ce qu'il se rende pacifiquement mais il a refusé, ajouta Windu.

-Anakin... C'est faux...tenta d'intervenir le Chancelier, voyant que son plan commençait à prendre une tournure qu'il n'avait pas prévu. Les Maitres Jedi ont dégainé leurs armes devant moi et m'ont menacé en prétextant que le Sénat s'occuperait de mon sort.

-Arrêtez de mentir Sith! Cria Maitre Windu en se tournant devant lui. Vous nous avez explicitement dit: "C'est moi le Sénat". Aucun Chancelier Suprême oserait affirmer une telle parole digne d'un tyran et non d'un politicien qui a la Démocratie comme ligne de conduite!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ariandelle sortit de l'ascenseur et prit le chemin menant à sa destination, sentant un grand trouble dans la Force.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Il faut...

-Il ne faut rien du tout Skywalker! Coupa Windu en l'envoyant d'une Poussée de Force vers la porte d'entrée. Ca suffit! Protesta-t-il avec colère avant de se tourner et d'avancer vers le Chancelier.

Celui-ci sentit qu'il venait de rater son plan A. Maintenant, il lui faudrait lancer son plan B afin qu'il puisse se sortir de cette situation désavantageuse pour lui.

-La fête est terminée! C'est la fin de votre règne Sith! Cria-t-il avec fureur, totalement envahi par la Colère à cause de l'intervention d'Anakin et que cette mascarade avait assez duré.

Anakin, trop débousselé par ces nouvelles informations et ayant encore la crainte de perdre Padmée, se releva et utilisa la Vitesse de Force pour stopper le Jedi ayant repris sa place initiale et s'apprêtant à réitérer son geste envers le Seigneur Noir des Sith.

Au même moment, Ariandelle entra en trombe dans le bureau et assista pleinement à sa vision, à ce moment précis où tout pouvait basculer en un instant.

Connaissant parfaitement le résultat aléatoire de sa tentative d'arrêter Anakin et ne voulant prendre aucun risque, la Mirialan utilisa d'abord le Coupe-Force qui annula d'office le pouvoir utilisé par l'Elu. Ce dernier, surpris, se retourna de moitié tout en tombant en avant. Se relevant et faisant fi de l'intervention de la Mirialan, il enchaina sans s'arrêter en activant son sabre, prêt à frapper pleinement mais il se sentit subitement être figé dans son mouvement comme la première fois et bien qu'il connaisse ce ressenti, il ne put faire appel à la Force pour se sortir de ce piège, ne la ressentant pas malgré sa tentative de la solliciter...

Sidious, qui avait repris espoir dans le dernier acte d'Anakin, fut totalement sous le choc de ce qu'il voyait: jetant rapidement un regard, il vit la fameuse Mirialan utiliser à nouveau cet étrange pouvoir sur son protégé, son futur Apprenti. Rapidement, il reporta son attention sur Windu qui abaissa son bras. D'un rapide mouvement il roula sur son coté gauche pour éviter la frappe du Jedi. Pendant que ce dernier finissait son mouvement dans le vide, Sidious se releva et se tourna de moitié en activant sa deuxième arme cachée dans sa veste, son bras gauche décrivant un mouvement vertical de bas en haut pour atteindre le bras droit du Maitre Jedi.

Windu, surpris par la vivacité de Sidious, ne put voir le mouvement de ce dernier et quand ses yeux captèrent la lame rouge, ce fut trop tard. La coupe nette et précise sectionna son bras en touchant le coude et la douleur qui survint le fit hurler à s'en crier ses cordes vocales.

Les trois autres Jedi furent sous le choc de ce revirement de situation. Sidious avait repris du poil de la bête et criant de victoire, utilisa de nouveau la Foudre Sith, avec une puissance bien supérieure la première fois.

-Aucune Limite à mon Pouvoir!

Mace Windu continua d'hurler de douleur sous l'effet des éclairs qu'il subissait de pleins fouet avant d'être éjecté dans le vide par la puissance de la Foudre Sith.

Ariandelle attira Anakin vers elle, l'écartant de la menace. Sidious, pleinement redressé, plus présent dans son bureau, dégageant une aura obscur beaucoup plus importante, se retourna. Balayant de son regard les trois Jedi, il s'arrêta sur Anakin, encore sous le choc de ce qu'il venait d'assister.

-C'est très dommage que nous devons en arriver-là Anakin...

D'un sourire mesquin le Seigneur Noir des Sith sauta dans le vide, disparaissant dans la nuire noire, le ciel nuageux zébré d'éclairs, laissant sans voix les trois Jedi.

À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Mar 10 Jan 2023 - 19:22, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar Flocon de Lune » Lun 09 Jan 2023 - 19:56   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Aha, enfin le moment que j'attendais: la confrontation contre Palpatine, mais cette fois avec la présence d'Ariandelle ! Vivement la suite !
Flocon de Lune
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 128
Enregistré le: 07 Mai 2022
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 12 Jan 2023 - 18:06   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Un excellent chapitre qui ouvre, on le sent, sur le point de bascule de ton histoire ! Le combat était très chouette et j'apprécie vraiment de voir ENFIN Ariandelle confrontée à sa vision et un point pivot de l'histoire de la galaxie. Vraiment hâte de lire le dénouement :D

Seul petit bémol, quelques termes mal employés :
- "rappliquer" ça veut dire "Revenir ; venir, arriver." Donc pour réutiliser un pouvoir, ça ne fonctionne pas.
- "le défaire" aussi, on va dire "se défaire de quelqu'un" au sens vaincre, mais "défaire + COD" c'est pour délier ou délacer :cute:
- "s'en crier ses cordes vocales" étrange expression qui m'a faite tiquer, on dira plutôt "hurler à s'en rompre les cordes vocales" si c'est vraiment cet effet que tu veux conserver.

Hâte de lire la suite en tout cas, quel chapitre !! :love:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Mar 17 Jan 2023 - 18:05   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes!

Je vais d'abord répondre aux commentaires:

-@Flocon de Lune: Je te remercie pour ton commentaire :) et la suite arrive maintenant :D

-@Loucass824: Je te remercie pour ton commentaire :) En effet, ce chapitre est un basculement sur de nombreux niveaux, avec effectivement un jeu d'équilibre entre le What If et le canon, savoir si ça va pencher d'un côté plutôt que de l'autre... :lol: Mais au final, c'est bien la réalité parallèle qui prime, même si Windu meurt comme prévu par le canon. La suite de l'histoire répondra à tes questions.

-@Mareva: Merci pour ton commentaire. En effet, le point de bascule est sur une balance. Pour les termes, je ne savais pas, je te remercie de m'avoir éclairé :jap:


Voici la suite de l'histoire. Ce chapitre est très long. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et à la prochaine :hello:


Chapitre 26: Ordre 66 et Seconde Destruction du Temple Jedi

Le choc était toujours présent chez les trois survivants après le revirement de situation alors que le Maitre Jedi Mace Windu était sur le point de mettre un terme définitif à la menace Sith...

Sidious avait réussi à battre le Numéro deux de l'Ordre Jedi, connu pour être un adversaire très dur à vaincre. Le Jedi était aussi connu pour ses défaites au sabre qu'en ayant Yoda comme adversaire. Si le Seigneur Sith avait réussi l'impensable alors cela en disait très long sur ses capacités de combat et sur sa puissance dans la Force...

Anakin était complètement absent, repassant en boucle à son esprit le comportement du Chancelier qu'il considérait depuis enfant comme le père qu'il n'avait jamais eu... Palpatine venait sous ses yeux de tuer de sang-froid et avec joie Mace Windu alors que quelques instants plus tôt il paraissait, non il était faible, apeuré et implorant pour que sa vie soit épargnée...

Se mettant sa tête entre ses mains, il tenta de mettre de l'ordre dans son esprit, prenant conscience qu'il venait d'être manipulé de plein fouet par son "paternel"...

Ariandelle digérait la mort du Jedi tout en ressentant de la joie pour avoir réussi son coup dans ce moment propice de la vision, à savoir empêcher Anakin d'attaquer Windu... Mais cette victoire avait eu un contre-coup sévère: comme si la Destinée avait été outrée de l'intervention de la Mirialan, elle avait fait en sorte de transférer le rôle de Skywalker directement sur l'ennemi à tuer et au final Mace Windu avait quand même été abattu.

De son côté le Nautolan prenait conscience de sa survie mais aussi et surtout de l'énorme différence de niveau entre lui, ses frères d'armes tombés et Sidious: ce dernier venait de leur montrer que leur combat n'avait été pour lui qu'un simple entraînement et qu'il n'avait jamais été à fond: l'aura obscure dégagée après la mort de Windu était plus forte, plus élevée, plus lourde et plus angoissante que jamais et le Maitre Jedi survivant sut que son entraînement avec Ayanna ne serait pas suffisant: il ne survivrait pas à un second combat face à lui seul. Pour tuer Sidious, il faudrait que tous les Jedi de l'Ordre se liguent contre lui.

-Ariandelle, Anakin, venez m'aider, implora-t-il, toujours coincé sous la statue.

La Mirialan obéit et appela Anakin en renfort qui la rejoignit peu après. Ensemble, ils la soulevèrent avec la Force et le Nautolan réussit à s'extirper.

-Ca va aller? Demanda la Mirialan.

-Oui. Pas de côtes cassées, mon dos a juste pris un sale coup mais pas de quoi s'inquiéter... Il faudra que je plonge dans une Cuve de Bacta pour que toutes les douleurs et les bleus disparaissent.

-Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Questionna Skywalker.

-Nous ne pouvons rester ici. Retournons de suite au Temple Jedi prévenir les autres de ce qu'il s'est passé. Mais avant cela, récupérons le corps de nos compagnons, répondit le Nautolan.

Il retourna au bureau adjaçant ce qui permit aux deux autres Jedi de voir les corps de Maitre Kolar et Tiin jonchant le sol, la marque d'un sabre-laser sur eux.

-Cela s'est passé si vite: en quelques secondes à peine il les a tué sans que Maitre Windu ou moi ne puissions faire quoi que ce soit. Ils n'ont pas eu le temps de se défendre, expliqua le Nautolan.

La tristesse dans sa voix toucha la Mirialan mais aussi l'Elu qui voyait de ses propres yeux encore une fois les actes maléfiques de Palpatine et surtout que son intuition avait vu juste: Sidious n'avait jamais eu l'intention de céder ses pouvoirs politiques et d'abdiquer. Il soupira de tristesse, tant par le comportement odieux de ce dernier que par le fait que Windu avait refuser de le prendre pour tenter de l'arrêter: s'il était venu avec lui, tout se serait peut-être passé différemment...

Ariandelle et lui prirent les corps tandis que Kit récupérait leurs sabres-lasers. Ils quittèrent les lieux et retournèrent au Temple Jedi via les navettes.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ayanna arriva à destination et sortit de l'hyperespace.

"-Ici la Frégate de la République. Que venez-vous faire ici Jedi?'

-Ici Ayanna Kallig. Je demande à voir immédiatement la Maitre Jedi Aayla Secura, c'est urgent.

"-Veuillez suivre ces coordonnées pour arriver à l'avant-poste le plus proche de sa position"

-Demande d'accéder directement à sa balise. Je ne peux pas attendre. C'est une question de vie ou de mort, ordonna-t-elle.

"-Très bien. Voici sa localisation actuelle ainsi que sa fréquence", envoya le responsable Clone.

Ayanna programma son appareil sur la balise et se dirigea vers elle.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au Temple Jedi de Coruscant, ce fut l'émois: tous les Jedi présents sentirent une forte tristesse dans la Force et de l'angoisse. Quand le groupe survivant entra dans les couloirs principaux, des pleurs, de la peur furent ressentis chez les plus jeunes. Maître Shaak Ti, présente sur place, constata de suite que quelque chose d'encore plus grave que la mort de ses frères Jedi c'était passé:

-Maitre Shaak Ti. La situation s'est durablement compliquée, annonça le Nautolan.

-Nous voyons bien que Maitre Tiin et Kolar ne font plus qu'un avec la Force, mais...

-Maître Windu est mort aussi, Maitre Ti, coupa Anakin.

-Comment?!

L'annonce fut une véritable bombe parmi les Jedi présents autour. Maitre Windu était célèbre dans l'Ordre, sévère mais juste, très à cheval sur le Code Jedi et surtout, l'un des Jedi les plus puissants de sa génération. Comment se faisait-il que le Numéro deux de l'Ordre Jedi ai pu mourir?

-Le Chancelier Palpatine est bel et bien le Seigneur Sith nommé Dark Sidious et il n'y ait pas allé de mains mortes. Il est responsable de leur mort, informa le Nautolan.

-C'est impossible! Un simple Seigneur Sith qui aurait à lui seul tuer les plus puissants de nos frères! S'indigna la Togruta, refusant de croire à cette réalité.

-Ce n'est pas un simple Seigneur Sith Maitre Ti. C'est celui qui s'est caché dans l'ombre pendant une dizaine d'années sans que vous ne l'ayez vu. Il a accumulé suffisamment de pouvoirs, de puissance dans la Force et de techniques de combat au sabre pour les avoir aussi facilement et rapidement.

L'explication de la Mirialan fut un terrible choc pour les membres présent autour du groupe.

-Maitre Ti, Ariandelle dit la vérité. Je l'ai moi-même vu tuer Maitre Kolar et Tiin en l'espace d'un instant. Il est trop puissant pour qu'un seul d'entre nous l'affronte. Honnêtement, je ne sais même pas si Maitre Yoda en personne pourrait le vaincre... s'inquiéta le Nautolan.

-À ce point-là?

Le silence qui suvit fut éloquant et sans commentaire.

-Nous devons préserver l'Ordre Jedi Maitre Ti. Il faut évacuer immédiatement le Temple Jedi.

-Je vous demande Pardon? S'étonna la Togruta à l'encontre de la Mirialan.

-Je suis d'accord avec elle, Maitre Ti. Sidious étant le Chancelier Palpatine, il a les pleins pouvoirs et pourrait facilement annoncer que les Jedi ont voulu le tuer et donc nous dénoncer comme traitre à lui et par extension, à la République, expliqua le Nautolan.

-Mais c'est faux n'est-ce pas?

-Evidemment que cela l'est mais mieux vaut tard que jamais et ...

-Maitre, Maitre! Appela la Voss en courant.

-Ana! Tu tombes bien. Appel C2, il faut immédiatement évacuer.

-Je crois que ça va être difficile Maitre! Je viens de tomber sur une vidéo qui est diffusée en direct sur tout l'holonet. C'est une séance qui se déroule au Sénat.

-Quoi? S'exclama Anakin, qui arracha brutalement l'écran portable des mains de la Voss. -Montre!

Tout le monde se réunit autour de lui. Anakin augmenta le volume. Sidious encapuchoné, parla.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Mesdames et Monsieurs, c'est avec horreur que je vous annonce devant vous tous qu'il y a peine quelques heures, les Jedi m'ont menacé et ont même voulu me tuer.

-Pardon?! Vous rigolez Chancelier Palpatine! S'exclama un politicien Twi'lek.

-Je vous assure que c'est bel et bien vrai. Ils sont venus en nombre: les Maitres Jedi Mace Windu, Agent Kolar, Saesee Tiin et Kit Fisto ont dégainé devant moi leur sabre-laser et m'ont annoncé que j'étais en état d'arrestation et que le Sénat s'occuperait de mon sort!

Des brouharas, des cris et des exclamations s'élevèrent dans la Rotonde du Sénat. Un petit temps fut nécessaire pour que le calme revienne.

-Avez-vous une preuve de ce que vous avancez Chancelier? Demanda le Sénateur Bail Organa qui avait été lui aussi convié à cette séance extraordinaire.

-J'en ai même plusieurs. À commencer par ces vidéos que les caméras de sécurité ont enregistré.

Il activa une commande et une première vidéo s'afficha, remplissant une bonne partie de l'espace.

Devant des yeux ébahis et sous la stupeur, la Salle entièrement remplie assista en direct aux propos énoncés par le dirigeant de la République, tout comme les habitants de Coruscant et les Clones...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Non! C'est...C'est... lâcha dans un souffle la Togruta qui voyait par l'écran tactile la vidéo diffusée par le Chancelier et qui montrait la scène à laquelle Maitre Fisto et ses frères d'armes avaient vécu.

La Togruta leva sa tête en direction du Nautolan qui l'avait baissée, le regard ailleurs. Ce n'était pas de la culpabilité qu'il ressentait mais plutôt la honte de s'être fait avoir de cette façon.

-Ce n'est pas ce que tu crois. Il nous as bien eu. On aurait dû être plus prudent plutôt que foncer tête baissée.

Quand la vidéo se termina, le Nautolan fut surpris:

-Tient donc?! Mais, ce n'est pas ce qu'il s'est passé! Il manque des passages!

-Quoi donc? Demanda un élève.

-Déjà, Sidious a bel et bien dit: "C'est moi le Sénat".

-Ce n'est pas ce que j'ai entendu. Il a dit: "L'heure est à la trahison, alors". Nota la Togruta

-C'est après que Maitre Windu lui ai répliqué: "pas encore" à son "C'est moi le Sénat". Ces deux phrases sont absences. Il a fait un montage pour ne garder que le meilleur pour sa défense!

Les tentacules du Nautolan bougèrent frénétiquement, signe de sa nervosité et de sa frustration.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la ville capitale, tous les habitants étaient estomaqués parce qu'ils venaient de voir.

La stupeur était également présente chez tous les Soldats Clones dispersés à travers la Galaxie...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Utapau:

-Sérieusement? Tu le crois ça? Demanda Cody à son frère d'arme.

-C'est pourtant ce qui s'est passé! Tu l'as bien vue comme moi!

-Ouais..., Cody ne semblait pas adhérer à cette information... Quelque chose en lui le poussait à ne pas croire à cette vidéo...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Felucia:

-Commandant Bly, vous avez vu? Demanda un capitaine à son supérieur.

-Oui Capitaine mais j'avoue que j'ai du mal à croire à cela. Ils sont nos alliés, jamais ils ne feraient une chose pareille.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Rotonde du Sénat, le calme revint et Palpatine, fiere de sa stratégie, continua son accusation envers l'Ordre Jedi en présentant une deuxième vidéo:

-C'est une blague?! Cria le Sénateur d'Aldérande qui voyait le Chancelier se faire électrocuter par le Maitre Jedi Mace Windu, sans se rendre compte que cette deuxième vidéo était aussi un montage...

Mon Mothma cacha son visage dans ses mains, ne croyant pas à ce qu'elle assistait. Quant à Padmée Amidala Skywalker, sa main devant sa bouche montrait une toute autre réaction: pourquoi son mari se trouvait là, devant le Chancelier sans rien faire alors qu'elle entendait bien ce dernier le supplier d'intervenir?

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Je ne peux pas croire à ce que je vois?! Fulmina le Nautolan, constatant encore une fois la stratégie de son ennemi.

'Comment a-t-il osé faire ça?!' pensa Anakin, ses mains se crispant sur l'écran tactile.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le champs de bataille, les Soldats Clones prenaient conscience que tout était vrai....

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Capitale les habitants commencèrent à avoir peur et certains osèrent même suggérer la mise à mort des Jedi...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Pour finir Messieurs Dames, voici la conséquence physique de mon attaque sur ma personne, dit le Chancelier en abaissant sa capuche, révélant aux yeux de tous son visage, déformé, vieilli et meurtri, choquant toute l'assistance qui avait comme souvenir un Palpatine restant quand même jeune pour son âge, en forme aussi, pas la loque et le vieillard qu'ils avaient sous leur yeux... Le contraste était violent d'autant plus qu'hier, il était complètement différent de maintenant...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Palpatine vient à l'instant de nous saborder. Maintenant, nous sommes l'ennemi public numéro un de la République, constata avec défaitisme la Mirialan.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des hurlements, des cris, de la colère se firent entendre dans toute la Rotonde. Le calme revint après plusieurs minutes d'agitation. Palpatine continua sur sa lancée en relevant sa capuche:

-La Vérité fait mal chers Sénateurs, mais vous venez de le voir et de le constater à l'instant-même: les Jedi se sont retournés contre votre dirigeant, Anakin Skywalker ne m'a pas aidé malgré l'attaque sur ma personne et ma supplice, c'est de la non-assistance à personne en danger et vous savez tous qu'un tel comportement est puni par la loi.

-Les Jedi se sont retournés contre vous sans difficulté. Cela veut dire qu'ils peuvent recommencer envers la population. Comment faire pour nous défendre? Demanda, apeuré, un politicien.

-C'est une très bonne question cher confrère. Comme vous le savez tous, j'ai ordonné la création de la Grande Armée de la République pour contrer les Séparatistes. Les Soldats Clones obéissent certes aux Jedi sur le terrain, mais je dois vous rappeler que ces derniers sont au service de la République et de son représentant. Comme ce n'est plus le cas, je me dois de prendre une décision radicale.

-Une décision radicale? intervint le Sénateur Organa.

-En effet Sénteur Organa. En tant de guerre, le Chancelier est le Chef des Armées et peut accéder aux pleins pouvoirs si la situation l'exige, ce qui est le cas comme vous le savez bien. Si une armée a été commandée ou créée sur ordre du Chancelier, la loi lui permet d'accéder à un ordre spécifique qui permet à cette armée de faire ce qui est nécessaire...

-Un ordre spécifique...? murmura Bail, n'aimant pas du tout ce que le Chancelier s'apprêtait à faire...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Maitre?! Les Clones...

-Quoi les Clones? Demanda Chaak Ti.

-Il faut prévenir tous les Jedi sur le front Maitre!

-Trop tard Ana. Nous sommes foutus!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le ciel de Félucia, Ayanna se dirigeait vers la balise que portait Aayla.

-Aayla? Tu me reçois?

Après quelques parasitages, elle reçut une réponse:

"-Ayanna? Je suis surprise que tu sois-là"

-Pas le temps de t'expliquer. Ta vie est en danger.

"-Comment ça? Il n'y aucun séparatiste là où je suis. Avec Bly et les autres nous nous dirigeons vers un de leurs bunkers."

-Il est-là le problème. Ce sont les Clones qui t'entourent qui te tueront.

"-Quoi?!"

-J'arrive. Ecoutes-moi attentivement et ne discute pas!

Ayanna fonça à toute allure pour arriver à temps.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Êtes-vous d'accord pour que j'utilise cet ordre chers confrères? Demanda à voie haute Palpatine en écarant bien ses bras. N'oubliez pas: les Jedi sont devenus des traitres à la République!

La réponse ne se fit pas prier. Un oui tonitruant scanda dans toute la Rotonde du Sénat, légitiment du même coup le dernier acte de Sidious.

Celui-ci actionna une commande et devant lui, tous les Commandants Clones apparurent en arc-de -cercle face à lui sous forme d'hologramme.

-Commandant Bly, Commandant Cody, Commandant Fox, et tous les autres, l'heure est venue. Vous avez tous vus les vidéos et savez donc que les Jedi ont trahi la Répubique.

-Quel est cet ordre si particulier Chancelier Palpatine? Demanda une dernière fois Bail Organa.

Le Chancelier se tourna vers lui, souriant...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Pas ça non! Cria la Mirialan, son coeur battant la chamade, son ventre noué par la Peur.

-Maitre! Il faut partir de suite!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Chancelier Suprême Palpatine, alias le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, répondit clairement:

-Exécutez l'Ordre 66.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-NOOOONNNN! Hurla la Mirialan

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Utapau, Cody ordonna:

-Abattez le!

Le canon tourné vers la falaise envoya un puissant rayon d'énergie en direction du Général Kenobi qui sentit un danger imminent tout comme sa monture. Celle-ci s'écarta au dernier moment et le tir frappa la roche. La créature utilisa son corps comme bouclier pour protéger son cavalier et elle fut transpercée par les débris. Glissante, elle ne put se raccrocher à la falaise et tomba en criant d'agonie, son cavalier la suivant en silence. La longue chute se termina dans l'eau.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sur Mygeeto, les combats faisaient rage. En plein milieu d'un pont, le Général Jedi Ki-Adi Mundi, sabre à la main, renvoyait les tirs de blaster des droïdes Séparatistes. Se tournant vers son unité, et il leur lança d'un geste:

-En avant!

Se retournant, il courut sur de la victoire, mais quand ses soldats formèrent un peloton d'exécution et qu'il les entendit armer leur fusil, le Jedi se retourna, surpris de cette disposition. Avant-même de parler, un premier tir fusa vers lui qu'il dévia avec sa lame, mais un second, un troisième et un autre rejoignirent le premier, et le nombre augmenta au point que le Céréen fut submerger par la salve des tirs de ses propres soldats qui réussirent à le toucher aux épaules, au bras, au torse et le Général Jedi tomba à terre, tué.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La première mort toucha les Jedi du Temple à travers la Force.

-AAYLA! Hurla le Nautolan

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Felucia, la Twi'lek, entourée de ses soldats, s'arrêta un cours instant. Ses hommes se consultant en silence brandirent leur fusil et leur mouvement poussa la Twi'lek à regarder aux alentours mais un cri sonna dans ses oreilles:

"-Plonges à terre!" Ordonna Ayanna qui perça les nuages en piquée.

La Twi'lek s'exécuta, surprenant ses Soldats. La seconde suivante, certains furent projetés en l'air et d'autres, tués par les tirs du Chasseur Jedi.

"-Relèves-toi et cours! Cours!" Cria la Sith au Sang Pur tout en redressant le vaisseau.

La Twi'lek ne se fit pas prier et s'exécuta. Elle entendit alors les autres Clones scander un ordre:

-Tuer-là! Abattez la Jedi!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Cato Nemoïda, le pilote clone escortant le Général Kel Dor Ploo Koon activa ses armes et tira. Le Jedi, voyant que son escorte l'attaquait, fut surpris de cet acte et quand un tir percuta l'aile droite, il perdit le contrôle de son appareil qui commença à partir en tonneau. Avant que la vitesse de cette figure n'augmente et l'empêche de fuir, le Jedi actionna la commande d'éjection au moment où son appareil se trouva à l'endroit. Le siège le fit décoller et pendant qu'il fusait dans les airs, le vaisseau percuta une tour et rebondit avant d'exploser au sol...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur une autre planète, la soeur d'Adie Gallia, en moto-jet et escortée par deux clones, ne sentit pas le danger quand ces derniers firent marche arrière, la visèrent et tirèrent. La moto-jet fut touchée à l'arrière, déstabilisant la Jedi. Plusieurs tirent la touchèrent et l'appareil percuta plusieurs arbres tout en étant coupé en deux au passage. Le véhicule termina sa course dans la mare...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

D'autres Jedi moururent et l'impact de leur décès dans la Force faillit rendre certains Jedi fous. Les pleurs, les cris, les plaintes émanèrent du Temple.

Ariandelle, ses mains sur sa tête, tenta du mieux qu'elle put de faire abstraction à ce qu'elle vivait en ce moment-même, qu'elle n'avait pas réussi à empêcher.

-Maitre... il faut!

-Je sais! Tout le monde au hangar. Il faut évacuer immédiatement!

Tout le monde s'activa mais quand des tirs se firent entendre, ce fut la panique.

-Quoi?

-Ils sont à nos portes! Tout un bataillon de clones! Ils sont des centaines! Annonça Cin Dralling, le Maitre D'armes Jedi qui arriva en trombe.

-À l'entrée vite! Il faut gagner du temps! Ana, appel C2, dit lui de venir immédiatement et ramène le Comte Dooku avec nous! Nous aurons besoin de toute l'aide disponible!

-D'accord!

Dans les cris et la panique, tout le monde s'affaira à sa tache. Sabre-laser allumée, Ariandelle courut à l'entrée, accompagné de Kit, d'Anakin, de Cin Dralling, de sa Padawan qui les rejoignit en cours de route, ainsi que d'autres Jedi expérimentés.


À l'entrée, ils virent une marée de Clones monter les marches et tirer.

-Nous ne céderons pas. Je ne le permettrai pas, annonça froidement la Mirialan, un désir de colère en elle voulant s'exprimer à tout pris. Pour l'Ordre Jedi! Scanda-t-elle avant de foncer dans la mélée, les autres à la suite.


En cellule, Dooku sentit la mort frapper. Très vite, il vit la Voss venir à lui et le libérer.

-On a besoin de vous Comte! Le moment est venu pour vous de faire la différence! C'est votre jour de chance! Lui annonça-t-elle tout en lui jetant un sabre-laser du Temple.

La lame bleu qui jallit du manche rappela des souvenirs au vieux Jedi déchu. Si cette occasion était vraiment le moyen pour lui de continuer son rachat, alors il faudrait qu'il combatte au côté de ses anciens frères et soeurs Jedi dont beaucoup étaient en train de mordre la poussière actuellement.

D'un hochement de tête, il suivit la Voss qui l'amena à l'entrée principale du Temple Jedi.


Le groupe de défenseurs de l'entrée faisait tout son possible pour éliminer un maximum de Soldats Clones. Les tirs, les coups de sabre-laser, les pouvoirs de la Force fusaient. Il y avait des morts des deux côtés et malgré la hargne et la rage de la Mirialan qui n'hésitaient pas à utiliser tout ce qu'elle savait pour les mettre à terre avec froideur, ce n'était pas suffisant. Malgré un bond gigantesque qui la fit atterrir en plein milieu du bataillon et une puissante Poussée de Force à trois cent soixante dégrées qui fit valdinguer les Soldats les plus proches, ce fut encore insuffisant. Même un très large balayage de bras pour figer une bonne partie des Soldats ne lui permit pas de tous les avoir, l'Eclair de Force inclus.

Anakin se défendait comme il pouvait tout en aidant ses camarades. Il était aussi en colère, cette fois-ci n'ont plus envers les Jedi, mais envers Palpatine! Non contentent de ce qu'il lui avait fait, son dernier coup tordu l'avait amené à ce qu'il soit perçu comme un lâche par l'ensemble des politiciens.

-On arrive! Cria Ana, en compagnie du Comte Dooku, se faufilant un passage à travers le couloir, les Soldats présents tirant sur tout ce qui bougeait, tuant des enfants, des adolescents, des adultes, sans distinction.

-Maitre! Revenez vers nous! Cria Ana qui déviez des tirs de blasters.

Ariandelle, prenant rapidement conscience de sa position recula mais les tirs concentrés sur elle par les Clones faillirent l'avoir. Elle fut tractée par la Force grâce à Anakin et les autres et fut sauvée...


Au hangar, les tirs fusèrent également, quelques Clones étant déjà présent sur place pour empêcher toute fuite. Des Padawans moururent, des Chevaliers également, tandis que Shaak Ti menait le petit groupe composé pour une grande majorité de novices.

-Ce n'est pas vrai! Où est le vaisseau qui doit nous recueillir?! Cria la Togruta en déviant des tirs.

Comme si la Force avait entendu son appel, un grand vaisseau fit son entrée en trombe, tirant sur les Soldats Clones. Il s'arrêta brutalement et atterrit devant eux.

-Allez, tout le monde à bord, vite! Ordonna-t-elle.

Tout le monde courut sous les cris et la panique.


-Nous devons nous replier, ils sont beaucoup trop nombreux! Lança le Comte Dooku.

-Au hangar! Il faut espérer que C2 soit arrivé à temps!

Le groupe recula et utilisa le mobilier pour créer des barrières et bloquer le passage.

Malgré le chaos engendré, les Jedi firent tous leur possible pour se défendre et aider les autres mais les Soldats Clones faisaient partie de la 501ème Légion, l'élite de l'élite. Pour deux Soldats Clones morts, au moins trois ou quatre Jedi rejoignaient la Force.

Le groupe courut, se frayant un chemin, tandis que le gros des troupes à l'entrée venait de percer la barrière et entrait en une énorme marée blanche, accomplissant avec joie leur mission.

-Il y a un groupe d'enfants cachés à la Salle du Conseil Jedi, informa Cin Dralling.

-Je m'en occupe, dit Skywalker, qui quitta le groupe en prenant un ascenseur.

-Je vais aller à la Bibliothèque Jedi. Il faut aussi les évacuer, ajouta la Mirialan.

-Non, j'y vais, intervint le Comte. Continuez à rassembler le maximum de Jedi. J'espère que votre vaisseau pourra tous les contenir.

Avant que quelqu'un n'ajoute quelque chose, l'aristocrate les quitta par un couloir.


À la Salle du Conseil, Anakin entra. La pièce lui apparut vide mais il sentit les enfants qui sortirent de leur cachette:

-Maitre Skywalker. Ils sont trop nombreux. Que sommes nous supposer faire? Demanda le plus âgé.

Anakin activa à nouveau son sabre-laser...


À la Bibliothèque Jedi, Jocasta Nu et les étudiants sur place faisaient leur possible pour se défendre.

Quand un Soldat s'apprêta à la tuer par derrière, ce dernier fut empalé par une lame bleu. Jocasta se retourna d'embler pour voir le Comte Dooku se tenir devant elle.

-Pas le temps de vous expliquer Maitre Jocasta. Venez tous si vous voulez survivre.

-Et où devrions nous aller? Je connais parfaitement le Temple, il y a pleins de passages secrets qui mènent à l'extérieur.

-L'extérieur est déjà rempli par les Clones. Il faut aller au hangar, un vaisseau nous y attends, c'est la seule solution à notre fuite. Si vous connaissez un raccourci à partir de là, ce serait le moment.

Comprenant l'urgence de la situation, elle se dirigea vers un passage secret spécifique et invita tous les Jedi encore vivant à la rejoindre. Quelques secondes plus tard, d'autres tirs fusèrent et d'autres étudiants tombèrent... Le Comte fit tout son possible pour les retenir, n'hésitant pas utiliser le Côté Obscur pour plus de facilité dans sa survie... Quand il sut que tous les survivants furent en sécurité, il rejoignit le passage secret et n'hésita pas à condamner l'accès.


Au hangar, le combat faisait rage. C2 utilisait les canons présents du vaisseau pour empêcher les Soldats Clones d'entrer mais il fallait que sa Maitresse arrive rapidement au risque d'être débordé...


Cette dernière arriva dans le couloir menant au hangar avec d'autres Jedi secourus sur leur chemin quand elle vit un pan du mur se détacher et Jocasta Nu et d'autres Jedi en sortir.

-Parfait, le Comte Dooku est avec vous?

-Je suis-là, répondit-il en sortant du passage secret.

-Allons-y alors!

Tout le monde entra dans le hangar et aida C2 à contenir les Clones présents.

Dans le vaisseau, c'était la panique. Déjà bien remplis, d'autres Jedi grossirent les rangs.

-Maitresse, il est temps de partir!

-Où est Anakin? Demanda Shaak Ti.

-Il est allé à la Salle du Conseil récupérer les enfants. Il n'est pas encore arrivé?

-Non!

-Regardez! Ordonna la Voss en pointant du doigt la vitre du cockpit.

Anakin déboula dans le hangar tout en tournant autour des enfants afin de les protéger le mieux qu'il pouvait depuis la Salle du Conseil. Certains enfants avaient été malheureusement tués sur le chemin et l'Elu avait fait tout son possible pour qu'il n'y ait pas de perte. Les enfants avaient beau être des novices, ils n'avaient pas de sabre-laser sur eux quand l'attaque avait été lancée pour se défendre....

-Il faut l'aider! Cria Cin Draling.

-J'y vais! la Togruta sortit du vaisseau et aida Skywalker.

Les Clones, plus présents, tentèrent de viser les enfants mais la Maitre Jedi faisaient tout pour que cela n'arrive pas, les envoyant valdinguer à travers la pièce ou se mettant en travers de leur chemin.

Quand les enfants furent en sécurité, Anakin et Shaak reculèrent jusqu'au vaisseau et entrèrent sous le feu ennemi.

-Mets la gomme! Cria Ariandelle.

C2 ne se fit pas prier et s'exécuta, sortant en trombe du hangar après un rapide demi-tour.


Les chasseurs Clones se mirent à sa poursuite mais C2, aidé d'Ariandelle et d'Ana, fit son possible pour éviter les tirs et franchir le barrage de la Flotte Républicaine qui n'arriva pas à le détruire.

Après un rapide calcul des coordonnées, le vaisseau passa en Hyperespace.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 18 Jan 2023 - 20:31   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut Loucass824 :hello:

Je te remercie pour ce très long commentaire et analyse pointue sur ce chapitre si particulier.

Je me suis concentré sur l'attaque du Temple et l'urgence de la situation, c'est pour cela que je ne me suis pas trop focalisé sur les pensées des personnages. J'aurais bien voulu surtout pour Ariandelle, mais j'ai été trop pris par l'action en écrivant ce chapitre pour le faire.

Niveau Lore, Anakin est encore sous le choc de ce qu'il a vécu au Bureau du Chancelier et le dernier coup de traitre de son "paternel" au Sénat fait qu'il n'est pas encore totalement conscient de ce qu'il vit. L'attaque urgente du Temple l'empêche d'ailleurs de se focaliser pleinement sur cela.

Pour Kit Fisto, en effet il devient de plus en plus différent de sa version canonique et ce sera un allié de poids pour la suite de l'histoire.

Pour Ariandelle, je voulais par sa rage montrer son refus de revivre son traumatisme mais je n'ai pas vraiment réussi je trouve.

J'ai volontairement changé la scène de l'accusation de Sidious envers les Jedi. Je voulais que son accusation soit plus réaliste et vraie qu'une simple parole basée sur rien. En ajoutant les preuves trafiquées, je voulais faire en sorte que le dernier coup d'échec de Sidious entre dans la légalité la plus totale et soit par conséquent la plus justifiée et la plus légitime possible en faisant également en sorte d'avoir le soutien des Sénateurs.

Dans la trilogie les Jedi sont vu comme des sorciers, des êtres bizarres, des méchants même, mais sans vraiment de preuves tangibles qui justifient une telle vision. Là, dans ma fic, je justifie ce jugement par ces fausses preuves. Cela légitime par la suite le comportement "xénophobe" envers les Jedi dans la Trilogie.

Ensuite, concernant la crédulité des Sénateurs: tu les vois comme cela, je les vois plutôt apeurés par les propos du Chancelier et les preuves affichées sous leur yeux les rend tous sauf crédule.

J'ai zappé Yoda car je n'y ai pas pensé :transpire: :paf:

Pour Plo Koon, j'ai revu en détail la scène de sa mort et en vérité il voit bel et bien que les Clones lui tirent dessus même si c'est fugace. Certes il est surpris mais il est conscient que ses hommes lui veulent sa peau, contrairement à Ki-Adi-Mundi qui ne comprends pas du tout la disposition de ses hommes quand ils braquent leur fusil sur lui. On le voit bien dans le film: son visage affiche une expression d'incompréhension totale et avant même que l'information ne monte à son double cerveau, il se fait mitrailler comme pas possible.

Pour le Kel Dor, son vaisseau est touché et commence à partir en tonneau or la vitesse de cette figure quelques secondes après le tir était suffisamment lente pour une éjection. La fenêtre était courte mais possible. Voilà pourquoi j'ai fait en sorte de l'éjecter de son vaisseau à ce moment précis.

Pour la soeur d'Adi Galia, si rien n'a changé pour elle, c'est surtout parce que son attention est focalisée sur ce qu'il y a devant elle et sa position par rapport aux deux Clones fait qu'elle ne peut pas voir que ces derniers fassent marche arrière. Elle n'est donc pas consciente que quelque chose de bizarre se produit et elle se fait toucher par la suite.

Dooku continue son "Chemin de Croix", même s'il est encore attaché au Côté Obscur (situation urgente pour le coup). Il va en effet devenir un allié précieux pour la suite de l'histoire.

Le Tome 3 n'est pas écrit, rien n'a été fait. Après le Tome 2, je vais prendre une grande pose et m'occuper d'autres fans-fictions qui sont en attente d'être terminées.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 18 Jan 2023 - 22:31   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Pour Plo Koon, désolé je ne vois pas de réponse qui puisse pleinement te convenir et te satisfaire :neutre:

Ce sont des fans-fictions sur d'autres univers.

Encore merci pour tout ce que tu as écrit :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 19 Jan 2023 - 12:30   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, chapitre lu !

Je m'excuse d'avance mais je n'ai pas été très emballée parce ce que tu nous proposes ici. Je comprends ce que tu as voulu faire, modifier de façon en apparence infime mais profonde en réalité les évènements de la prélogie, avec comme pivot centrale la survie d'Anakin, qui ne devient donc pas Vador. Je trouve que c'est une excellente idée, changer un détail "moindre" mais si important pour réécrire la prélogie (et la suite !), bref je trouve ça génial. Se concentrer sur Anakin dans les tomes suivants me réjouirait d'ailleurs, ça, ce serait inédit ! :cute:

Ceci étant dit, je suis restée sur ma faim sur la rédaction de ce chapitre. J'aurais préféré que tu fasses d'autre choix narratifs. Ceux que tu as appliqués ici sont pour moi un peu un anti climax.

Je m'explique :

- je n'ai pas aimé la façon dont tu réécris l'Ordre 66. Je trouve que la scène du film est parfaite (bon j'adore la prélogie aussi donc je savais que je serai difficile à convaincre) et même si je comprends ton intention, de nous présenter Palpatine qui fait basculer le sénat... pour moi ça ne fonctionne pas. Des sénateurs comme Bail Organa ou Mon Mothma ne se laisseraient jamais convaincre par des images, que l'on sait facilement traficables. Ils font partie d'un groupe dissident de sénateurs déjà opposé à l'autorité grandissante de Palpatine ! Et puis présenter les choses de cette façon, pour moi ça diminue l'impact de l'horreur et de l'exécution froide telle que présentée dans le film. Quitte à faire un what if, je préfère que tu nous apportes autre chose que réécrire en moins bien à mes yeux les scènes du film. Désolée si je suis un peu dure, j'essaie d'être la plus honnête possible et je sais que mon avis reste purement subjectif :neutre:

- Les coupures et changements de point de vue sont trop rapides à mes yeux. Un rythme soutenu et des cuts oui, mais il faut au moins que ça dure quelques lignes avant de changer, sinon c'est assez déroutant à la lecture.

- Je trouve que suivre le discours du sénat en holo via les Jedi casse beaucoup la dramaturgie. J'aurais préféré que le discours soit montré juste aux lecteurs PUIS que les clones attaquent le temple, et que tu nous fasses alors ressentir la panique et l'urgence des Jedi.

- Les proportions ! Deux clones pour 3 Jedi qui meurent ?? Désolée mais pour moi c'est complètement invraisemblable. Que les Jedi soient submergés et tombent un à un oui, mais on sait qu'un Jedi peut tuer dix clones au moins avant de tomber. En plus, tu leur donnes le temps de se préparer, je me serais attendue à ce qu'ils mettent en place des stratégies de défense au temple... Je pense aussi que cette scène en elle-même aurait du représenter un chapitre complet, sous un filtre un peu plus horrifique et de tension pure.

- Enfin, tes personnages. Je les trouve sous exploités, que ce soit tes personnages originaux ou ceux de la prélogie. Il y avait tellement plus à faire, tellement plus d'émotions à véhiculer !

Bref désolée pour ce retour un peu dur, je maintiens que tu as de très bonnes idées pour cette fanfic mais que ce chapitre concentre un peu les faiblesses que je trouve à ton récit sur le global. Je suis dispo pour en parler par MP bien sûr, ça ne veut pas dire que ce tu écris n'est pas bien, c'est juste mon avis. Je me devais de te le donner avec le plus de détails possible pour justifier ma critique (je refuse de me contenter de dire "j'ai pas aimé").
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 29 Jan 2023 - 23:13   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

Voici le 27ème chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :hello:


Chapitre 27: Mise au point, rassemblement et plan de secours

Le Défenseur était toujours en Hyperespace, filant vers sa destination afin d'échapper aux Clones.

Les Maitres et Chevaliers Jedi avaient commencé à calmer tous les rescapés constitués pour une grande majorité de Padawans pas assez expérimentés pour partir au front ou dont leurs Maitres étaient morts sur le champs de bataille et de Novices pas encore en âge de passer les épreuves afin d'être élevés au rang de Padawan en cas de réussite.

Ariandelle, avec l'aide de C2 et de sa propre Padawan, commença à dispacher les rescapés dans les différentes parties du vaisseau plein à craquer. Quand ce fut fait, la Mirialan convoqua une réunion d'urgence et c'est ainsi que tous les responsables se rassemblèrent dans la salle spécialement prévue à cet effet, autour d'une table rectangulaire.

-Bon, faisons le point de la situation, lança Ariandelle.

-En résumé, intervint le Nautolan: nous avons découvert que le Chancelier Suprême Palpatine est le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, s'étant caché pendant plus d'une dizaine d'années au sein du Sénat. Nous avons tenter de l'arrêter mais il a retourné son action contre nous, en tuant les Maitres Kolar, Tiin et Windu. Son dernier acte a été de faire passer les Jedi pour des traitres via des vidéos traffiquées aux yeux du Sénat, de la population et peut-être même aux Clones.

-Ensuite, il a lancé l'Ordre 66 qui a tué de nombreux Jedi à travers la Galaxie puis le Temple Jedi a été attaqué par une puissante Légion de Clones, ajouta Maitre Ti.

-Enfin, nous avons tenté de nous défendre et d'évacuer un maximum des notres, conclus Anakin.

-Ce qui nous amène à un vaisseau remplis à ras bord de Padawans et de Novices majoritairement. Il se pourrait qu'avec nous ici, Maitres et Chevaliers, nous soyons tout ce qui reste de l'Ordre Jedi, constata Maitre Dralling.

-Ne précipitont pas les choses Maitre Dralling. Tous les Jedi sur le front ne sont peut-être pas morts. Il se pourrait que certains aient survécu à l'Ordre 66, intervint Jocasta Nu.

-Maitre Jocasta a raison. Il faut garder espoir, soutint le Nautolan, qui pensait à sa Twi'lek.

-Oui, gardons espoir, appuya la Mirialan, pensant également à sa Sith au Sang Pur.

-Qu'en est-il de Mai... commença le Comte Dooku avant de s'arrêter brutalement, fermant les yeux en soupirant. Désolé, c'est encore frais dans ma tête...

Tout le monde avait compris ce qu'il s'apprêtait à dire mais sa coopération durant sa captivité et lors de la défense du Temple contre les Clones avait porté ses fruits. Même là, alors qu'il se reprenait, ces effets perduraient.

-Concernant Dark Sidious, il nous faut un plan de secours! Nous ne pouvons pas nous permettre de le laisser faire! frappa du poing sur la table Anakin.

Tout le monde ressentit sa colère mais aucun ne le sermona. Ils étaient conscients de l'ampleur de la trahison du Sith envers celui qui avait eu pour mission de le surveiller et la Mirialan savait vraiment ce qu'il en retournait en profondeur mais il fallait adopter une stratégie à même de défaire Sidious, même si elle savait que ce serait très difficile de par ce qu'elle avait vu au bureau de ce dernier...

-En effet mais sans l'aide des autres Jedi qui auraient pu survivre, nous ne pouvons pas le combattre.

-Si je suis l'Elu de la Prophétie qui doit mettre fin aux Sith en les tuant alors laisse-moi faire! insista Anakin.

-Pas tout seul Anakin, contra doucement le Nautolan en posant une main sur son bras. Tu as bien vu comment il est puissant. Tous Ensembles nous avons peut-être une chance contre lui.

-Vous parlez comme si Sidious était vraiment fort? Suspecta le Maitre D'armes.

-Il l'est Maitre Dralling, répondit le Comte Dooku. Sidious a accumulé de la puissance durant toutes ces années en se cachant sous vos yeux. Le fait qu'il ait réussi à battre Maitre Windu est un très bon indicateur sur sa puissance réelle.

-Je confirme les propos de Dooku, Maitre Dralling. Notre combat face à Sidious m'a permis de me rendre compte qu'il n'était pas à son maximum et que notre duel, un simple entraînement pour lui...

-À ce point-là? Insista Maitre Dralling, ayant du mal à croire à ce qu'il entendait.

-Oui, je vous le certifie, insista Fisto. Je doute même que Maitre Yoda puisse le vaincre s'il devait le combattre tout seul.

-C'est assez fort ce que vous dites Maitre Fisto, s'étonna la Togruta.

-Oui et je maintiens mon propos.

-Avant de s'attaquer de suite à Sidious, qu'est-ce que nous devons faire-là, maintenant? Demanda la Voss en voulant recentrer la conversation sur l'évènement qu'ils vivaient actuellement.

-Tu as raison Padawan, restons concentrer sur l'Instant Présent. Sidious attendra quand nous serons absolument tous réunis. Il faut que nous sachions combien il y a de rescapés à bord.

-Je m'en occupe, avec l'aide de votre Padawan et du votre Maitre Dralling.

Celui-ci acquiesça en silence, et Ariandelle confirma aussi la proposition du Nautolan.

-Il faut aussi les réconforter et leur expliquer en douceur ce qu'ils viennent de vivre. Le traumatisme pourrait avoir un impact violent chez les plus jeunes, nota le Comte.

-Je m'en charge, dit le Nautolan.

-Laissez-les vivre ce qu'ils ressentent Maitres, ordonna la Mirialan, surprenant quelques-uns.

-Mais... C'est contraire au Code Jedi, rétorqua la Togruta.

-En effet, intervint Jocasta Nu. Le Code...

Avant même qu'elle ne puisse continuer la Mirialan, la regarda avec sévérité en levant un doigt, lui coupant la parole, choquant certains Jedi. Jocasta Nu était très réputée pour ses connaissances mais aussi pour son application hyperstricte du Code. De par son ancienneté, elle avait un certain respect et la Mirialan venait de le balayer d'un simple levé de doigt. Un lourd silence s'installa alors, gênant ceux qui appliquaient à la lettre les préceptes Jedi.

-Elle a raison, soutint le Nautolan, faisant sursauter les concernés.

-Je suis d'accord, appuya Anakin.

-En effet, conclut le Comte.

Personne ne rétorqua par la suite. Après quelques instants, le Nautolan ajouta:

-Y-a-t-il de la nourriture à bord?

-Pas en quantité suffisante pour tout le monde mais on pourra tenir le coup jusqu'à notre destination finale.

-Qui est? Demanda Anakin.

-C'est en cours de réflexion. Nous devons distancer autant que possibles les Clones pour le moment.

-Comment pourra-t-on contacter les possibles survivants disséminés à travers la Galaxie? Demanda Cin Dralling.

-C'est vrai, ils ne doivent pas retourner au Temple Jedi Maitre, ajouta la Voss.

-Tant que le Signal de Détresse n'aura pas été enclanché, aucun Jedi n'y retournera, expliqua l'Elu.

-Euh... commença à dire le Comte quand tout le monde se tourna vers lui, le voyant mal à l'aise...

-Non d'un Bantha! Vous le lui avez donné?! Questionna Anakin, stupéfait.

-Sans faire express! Il ne m'a jamais expliqué pourquoi il le voulait, même après plusieurs tentatives pour savoir, bien que je fusse au courant de l'Ordre 66.

-Le Comte Dooku est sur la Voie de la Rédemption, ne lui tenons pas rigueur. Ce qui est fait est fait. Nous réglèrons ce problème plus tard. Le plus important maintenant sont les rescapés du Temple et un lieu sécurisé, déclara Ariandelle.

-Très bien, dit le Nautolan en se levant. Allons-y alors.

-Oui. La réunion d'urgence est terminée.

Tout le monde se leva et s'affaira à sa tâche.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Chasseur Jedi évoluait dans l'Hyperespace. Ayanna et Aayla, collées-sérrées à cause de l'exiguïté du cockpit, reprenaient leur calme après une Chasse aux Jedi intense de la part des Clones.

-Wouah! Je n'aurais jamais cru que les Soldats Clones se retourneraient contre nous!

-C'est pourtant le cas Aayla. C'est aussi pareil ailleurs dans la Galaxie.

-Comment est-ce possible?! Ils ont été nos plus fidèles alliés pourtant! Je ne comprends pas.

-Le Chancelier Suprême Palpatine est le Seigneur Sith Dark Sidious que l'Ordre recherchait depuis plus de dix ans. C'est lui qui a lancé un ordre spécifique aux Clones pour qu'ils abattent les Jedi.

La Twi'lek fut choquée. Palpatine, le dirigeant de la République, un Seigneur Sith? Difficile à croire vu le personnage...

-Je sens ta suspicion mais c'est belle et bien vraie. Le Comte Dooku nous as tout révélé en cellule. Palpatine a tout manigancé depuis le début: le Blocus de Naboo, son ascension politique au rang de Chancelier, l'accès aux pleins pouvoirs, la création de la Grande Armée de Clones de la République, le déclanchement de la Guerre sous son identité de Sith, expliqua la Sith au Sang Pur.

-Par la Force! Nous nous sommes faits avoir alors! Argh! Lacha-t-elle en se tenant la tête.

-Je sais! Je sens encore leur mort à travers la Force. C'est douloureux mais il faut garder espoir, tout n'est pas perdu. Peut-être que Sidious a été vaincu à l'heure actuelle.

-C'est-à-dire?

Ayanna lui expliqua alors ce que s'apprêtait à faire le groupe de Maitre Jedi dans lequel était inclus le Nautolan à propos de Palpatine.

-Tu penses qu'ils ont réussi? Demanda avec espoir la Twi'lek, inquiète.

-Aucune idée mais si cela n'a pas marché, il faut espérer qu'ils aient survécu et se soient échappés.

-C'est trop dur! Il faut essayer d'en prévenir un maximum à travers la Galaxie! J'espère que Quilan a survécu!

-Quilan? Demanda Ayanna, un doute s'affichant sur son visage en entendant la chaude voix de son amie. La Sith au Sang Pur n'avait jamais entendu la Twilek mentionner un tel nom...

-Voss. Quinlan Vos, mon ancien Maitre. C'est lui qui m'a formée. Alors qu'il n'était qu'un Padawan, il m'a sauvé d'une dangereuse bête quand j'étais enfant. Nous avons grandit séparément du fait de nos âges respectifs à l'époque, mais quand il est devenu Chevalier, il m'a prise comme Padawan et quand j'ai réussi mes épreuves, il est passé Maitre et moi Chevalier. Il est très important pour moi! J'espère qu'il a survécu tout comme son propre Maître, Tholme. Lui aussi a eu une part importante dans ma formation.

-Gardons Foi en la Force et en l'Espoir Aayla. Moi aussi j'espère que les autres ont survécu, qu'elle a survécu...

La Twi'lek garda le silence, comprenant parfaitement de qui parlait la Sith au Sang Pur.

-Il faut que je me repose et que je récupère du choc de cet évènement, annonça la Jedi.

-D'accord.

Avec un peu de mouvements, elle réussi à bien se caller, son dos se collant contre la poitrine de son amie qui sourit de toutes ses dents.

-Profites-en bien parce que cela ne durera pas, murmura la Twi'lek, fermant ses yeux et esquissant un sourire...

-Je vais tout faire pour... ricanna la pilote.

La Twi'lek se plongea dans la Force pour méditer mais très vite la fatigue l'atteignit et la petite amie du Nautolan s'endormit.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Malgré les nombreux réconforts et explications du Nautolan et de quelques Chevaliers, l'ambiance n'était pas au beau fixe. Comme convenu lors de la réunion d'urgence, les rescapés étaient autorisés à ressentir et exprimer leurs émotions, quelques qu'ils soient et ce fut, sous la surprise des adeptes du Code, à la fois une révélation, les langues se déliant au passage, permettant des inquiétudes et même des accusations prendre forme mais également bénéfique et sain car nombreux se sentaient légers et sereins après coup.

Ariandelle avait retenu ses larmes à la réunion mais elle aussi dever lâcher-prise. Ana s'enquit d'elle:

-Vous aussi Maitre, je le sens, confirma-t-elle, ses propres larmes coulant lentement sur ses joues.

-C'est... C'est.. commença-t-elle, son visage se crispant de tristesse.

-Allez-y Maitre, je prends le relais, annonça-t-elle tout en lui montrant sa cabine.

Ariandelle hôcha la tête.

-Prévins-moi quand nous serons suffisamment loin des Clones. La Force doit nous guider.

-Bien Maître.

La Mirialan s'enferma dans sa cabine, se défit de ses vêtements et de son arme. Quand elle souffla un bon coup elle lâcha prise et son corps prit sur l'instant le relais, la mettant à genoux devant son lit et la poussant à crier, voire même à hurler, ses mains serrées en forme de poing frappants avec force le matelas. Les larmes coulèrent comme une rivière de ses yeux, son esprit ajoutant sa touche dans son mal-être en lui infligeant en boucle l'attaque du Temple et les Jedi se faisant tuer par les Clones sans qu'elle ne puisse rien faire. Elle plongea son visage sur le lit.

Elle se sentait faible de ne pas avoir eu assez de puissance pour tous les sauver, nulle parce qu'elle avait échoué et inutile parce que sa présence n'avait strictement rien servi: des paroles tenues part sa petite voix intérieure qui lui martelait son crâne:

'-Si tu avais été plus ferme, tu n'en serais pas-là aujourd'hui! C'est de ta faute!'

Sentant comme un poids sur son lit elle leva sa tête et ouvrit légèrement les yeux. Sa vision devenue floue à cause de ses larmes, elle crût voir une forme humanoïde se tenir devant elle:

'-Je croyais que la première fois t'auraies servie de leçon mais même pas non! Tu n'as absolument rien appris! Quelle déception! Tu ne vaux rien parce que tu n'es rien!

S'essuyant les yeux, Ariandelle les ouvrit clairement et constata qu'il n'y avait personne devant elle. Retournant à sa tristesse, elle se leva, s'allongea sur le lit puis prit l'oreiller qu'elle coinça contre elle avant de se recroqueviller et de laisser son chagrin prendre le dessus...


Ana avait rassuré tout le monde sur la peine de la Mirialan mais les rescapés ressentaient à travers la Force sa tristesse déchirante. Le Nautolan faisait son possible pour ne pas craquer à cause de toutes ces émotions "négatives" autour de lui, ses tentacules bougeant frénétiquement mais lui aussi devait lacher-prise, comme une majorité de ses frères et soeurs Jedi à bord de ce vaisseau.

Anakin pensait à Padmée: ne pas pouvoir la contacter pour cause de sécurité était une torture mais pis encore: ne pas savoir si elle était encore vivante. Sidious avait un moyen de pression absolument extraordinaire sur lui: le Chancelier connaissait leur relation interdite et pourrait donc facilement en jouer pour le pousser à commettre des erreurs mais surtout il pourrait aller très loin: détecter grâce à la Force l'enfant grandissant en sa femme et qui sait après...

Une telle possibilité le mettait dans une panique totale mais il faisait tout pour se contrôler afin que son secret ne soit pas découvert. L'heure n'était pas au lynchage de la part des autres. Il continua à prodiguer calme et réconfort en compagnie de Maitre Fisto.

La nourriture fut distribuée et le temps passant, le calme et le silence arrivèrent et apaisèrent tout le monde. Des petits groupes furent formés, tenus par un Maitre et rapidement, certains s'endormirent quand d'autres se plongèrent dans la Force....


Ariandelle se trouvait dans une grande plaine entourée de verdures et de montagnes. Au loin, la Jedi pouvait distinguer une structure semblant être construite dans la roche. Elle ne connaissait pas cette planète mais pourtant cette dernière lui paraissait étrangement familière. Sentant une présence dans son dos, elle se retourna pour voir celle qu'elle n'avait plus revu depuis très longtemps...

-Maitre Alétheia?!

-Tu dois les emmener ici.

-Quelle est cet endroit? Je sens la Force en parfaite équilibre ici.

-Le lieu de Renaissance de l'Ordre Je'daii. La Force te guidera vers ta nouvelle demeure: Odessen.



Ariandelle se réveilla. Rêve ou vision? Qu'importe la réponse, elle venait d'avoir une aide inespérée de la part de l'Esprit Jedi... Se relevant, elle s'habilla, sortit de sa cabine et se dirigea vers le cockpit où elle s'assit à côté de C2.

-Je prends le relais à la sortie de l'Hyperespace C2.

-Qu'est-ce qui se passe? S'enquit Anakin qui vint la rejoindre.

-Je sais où nous allons. Il faut envoyer un message à tous les possibles survivants du front afin qu'ils nous rejoignent là-bas. Il doit être suffisamment encodé pour que seuls les Jedi puissent l'ouvrir.

-C'est dans mes cordes. Que dois-je leur dire?

Ariandelle lui répondit et quand le vaisseau quitta l'Hyperespace, le message fut envoyé à travers toute la Galaxie avant que le vaisseau ne quitte sa position pour sa destination finale...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Wouah! C'est... C'est...

-Impressionnant!

-Comment est-ce possible? Je sens à la fois le Côté Clair et le Côté Obscur et les deux semblent être en équilibre... Maitre Jocasta, vous avez une explication?

Telles étaient les réactions et les propos étonnants et plein d'interrogations des rescapés du Temple Jedi de Coruscant.

Depuis maintenant quelques minutes, le vaisseau abritant le reste de l'Ordre Jedi était stationné sur l'air d'atterissage de la structure vue par Ariandelle qui ressemblait à un ancien avant-poste. D'autres airs d'aterrissages et des grands bâtiments dont un gigantesque en forme de dôme constituaient un vaste complexe dont les fondations prenaient racine dans la roche et la structure toute entière était à flanc de falaise. Tout autour une rangée d'arbres l'entourait et le contraste avec la roche permettait de constater une délimitation sciemment créée par ceux ayant construit ce bâtiment.

-Honnêtement, je ne saurais l'expliquer Padawan, répondit la Bibliothécaire, encore émerveillée par cet endroit.

Les rescapés furent dirigés vers le complexe où différentes Salles furent découvertes. La nourriture présente, du peu qu'il en restait, était évidemment indigeste, la date limite de consommation bien largement dépassée mais au moins l'endroit était sécurisant.

-Cette planète est vraiment incroyable. La Force est extrêmement puissante. Etonnant que ce monde ne se trouve pas dans les Archives Jedi, nota la Togruta.

-En effet. Je me demande bien pourquoi? S'interrogea le Nautolan, qui se sentait beaucoup mieux depuis qu'ils étaient sortis du vaisseau.

Tout le monde s'installa dans le complexe en attendant l'arrivée des autres qui avaient pu recevoir le message...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Chasseur Jedi quitta l'Hyperespace et entama sa descende vers la planète. Sa particularité dans la Force réveilla la Twi'lek.

-Hmmm.... Qu'est-ce qui se passe...?

-Nous sommes arrivées à destination Aayla. C'est-là que tous les survivants doivent se réunir.

-Etrange... Cette planète est intriguante...

-Oui, le Côté Clair et le Côté Obscur y résident en parfaite harmonie.

-Cette equilibre me fait penser à votre Code Je'daii...

-En effet. Je pense que c'est ici que l'Ordre Je'daii renaitra de ses cendres. Ariandelle doit y être pour quelque chose à ce sujet. Au fait, bien dormi? Demanda-t-elle en chuchotant à son oreille.

-Bien profitée? Rétorqua cette dernière sur le même ton au même endroit.

Leur petit rire leur suffit amplement comme réponse...

Le Chasseur arriva à l'endroit indiqué et se posa sur l'un des airs d'atterissages disponibles. Des Jedi vinrent à leur rencontre tandis qu'elles sortaient de l'appareil.

-Aaah!!! lâcha d'aise la Twi'lek qui s'étira. Même si c'était agréable, je t'avoue qu'être aussi serrée ainsi peut-être énervant à la longue.

-Je te l'accorde. Heureusement que tu étais-là! Confirma la Sith au Sang Pur qui fit la même action.

-Toi aussi!

-Aayla! Cria le Nautolan, courant vers-elle.

Cette dernière se tourna vers la source de son appel et le vit. Il avait survécu.

-Kit!

Ouvrant ses bras, elle l'accueillit avec joie et les deux tourteraux se serrèrent l'un et l'autre, faisant fi de leur entourage constitué de Padawans et de Novices, même si quelques Chevaliers et le Maitre Jedi Shaak Ti vinrent à leur rencontre.

-J'ai cru t'avoir perdu! Lâcha-t-il, sa voix tremblotant

-Je suis-là! J'ai survécu, grâce à Ayanna! Réconforta la Twi'lek.

-Je suis contente que vous ayez échappé aux Clones! Dit Ariandelle, venant également les accueillir.

Ayanna la vit. Elle aussi avait survécu. Tout comme le Nautolan, elle courut vers son amour qui fit la même chose que la Twi'lek: ouvrir ses bras pour laisser la coureuse s'y jeter et contrairement aux deux autres, elles n'hésitèrent pas à s'embrasser devant tout le monde.

Les réactions ne se firent pas attendre: la Togruta fut choquée d'une telle démonstration amoureuse au contraire des Padawans, Novices et certains Chevaliers qui étaient émerveillés par ce puissant sentiment qui les touchaient à travers la Force, tout comme la joie émanant de Kit et d'Aayla.

Elles reprirent leur souffle après ce baiser de réconfort avant de se tourner vers les autres.

-Je vois que nous sommes tous-là, constata Ayanna.

-Pas tous. Ce que tu vois est une partie de ce qui reste de l'Attaque du Temple Jedi de Coruscant, les autres sont dans le complexe, informa sa petite amie.

-Anakin?

-Est avec nous. J'ai réussi à le sauver. Il n'a pas sombré.

L'ex-Inquisitrice soupira de réconfort. L'Elu étant sauvé, il ne porterait donc pas cette armure noire.

-Venez, il faut que nous attentions les autres, prévint la Togruta.

-Les autres? Demanda la Twi'lek.

-Anakin a envoyé un message codé à tous les possibles survivants afin qu'ils puissent nous rejoindre ici. C'est moi-même qui en a écrit le contenu, informa la Mirialan.

Tout le monde repartit au complexe. Ana fut également ravie de revoir la Sith au Sang Pur.

-J'ai hâte qu'on reprenne nos séances Acolyte!

-Moi de même Ayanna! Encore une fois, nous avons survécu c'est assez incroyable quand même!

-Oui, c'est très incroyable en effet, constata son Maitre.


Quelques heures plus tard, plusieurs vaisseaux arrivèrent sur la planète: d'abord la Corvette CR70 surnommée le Tentative III, appartenant au Sénateur Bail Organa d'Aldérande, accueillait à son bord les Maitres Obi-Wan Kenobi et Yoda qui sortirent du vaisseau, entourés de tous les rescapés.

-Maitre! S'exclama Anakin en courant vers Obi-Wan.

-Anakin!

Les deux frères se serrèrent dans les bras. Ils ne s'étaient plus revus depuis le départ de Kenobi pour Utapau afin d'arrêter une bonne fois pour tout le Général Grievous.

-Les Soldats se sont retournés contre moi, je n'ai rien compris. Le Sénateur Organa m'a prévenu que c'était pareil à travers toute la Galaxie.

-La situation s'est très gravement compliquée Maitre.

-Je te sens apeuré. C'est vraiment si grave que cela?

-Oh oui Maitre Kenobi, intervint Ariandelle. Attendons les autres avant d'entamer une réunion pour établir un plan de secours.

-Un plan de secours? Demanda Kenobi, perdu.

-Hmm. Etrange cette planète est. Très puissante la Force est en ce lieu.

-Vous êtes sur une planète où le Côté Clair et le Côté Obscur sont en parfait Equilibre Maitre Yoda, annonça la Mirialan.

-Je vois. Interessant, très interessant.

-Maitre Yoda, ajouta la Togruta. Ce que vous voyez est tout ce qui reste de l'attaque du Temple Jedi par les Clones lorsque l'Ordre 66 a été lancé.

Yoda soupira en fermant les yeux. Il avait senti la mort de Maitre Windu et d'autres Jedi à travers la Galaxie. Cela lui avait fait l'effet d'une bombe à tel point qu'il avait crû son propre coeur s'arrêter de battre à cause de cette brusque montée en puissance de la Mort qui frappe sans prévenir.

-Attendons les autres, dit-il tout simplement.

Ensuite vinrent d'autres vaisseaux, de type marchand qui accueillaient tout Jedi au front ayant réussi à échapper à l'Ordre 66. Il y en avait peu: le Kel Dor Ploo Koon, la Neti Tr'a Saa et ses compagnons l'Humain Tholme et le Kiffar Quinlan Vos, lui-même accompagné d'une femme portant un bébé dans ses bras ainsi que du Whiphid K'Kruhk, de la Femme Sombre de la Proche-Humaine Fay.

-Maitre! S'exclama la Twi'lek qui se jeta dans ses bras.

-Aayla! Tu as survécu!

-Oui! J'ai espéré que vous aussi vous auriez fait de même!

-Cela a été de justesse, vraiment. Dit-il. Heureusement que j'avais un allié de poids spécialise de la supercherie! Sans lui, je serai encore traqué et peut-être mort à l'heure qu'il est.

-Maitre Fay! S'exclama la Sith au Sang Pur qui reçut l'un des plus beau sourire qu'elle n'ait jamais vu.

Nombreux furent estomaqués par la puissance que dégageait la proche-humaine. Obi-Wan Kenobi eut les larmes aux yeux en la voyant alors que son dernier souvenir d'elle était son sacrifice pour qu'il puisse ramener l'antidote au Temple. Cet évènement lui sembla très lointain alors que trois ans seulement s'était écoulée.

-Maitre K'Kruhk! Toujours en vie à ce que je vois, constata le Kiffar.

-Je suis un dur à cuire! Je crois sincérèrement avoir eu jusqu'à présent une chance insolente même si avec la Force rien n'est dû au hasard. Mais sérieusement, le nombre de fois que j'ai frôlé la Mort sur le champs de bataille est quasiment de l'exploit! J'ai vraiment cru à chaque fois y passer mais non, à croire que mon heure n'est toujours pas arrivée.

-La Force a un plan pour vous Maitre K'Kruhk, annonça d'une douce voix la proche-humaine.

Le Whiphid était au courant de l'existence de Maitre Fay sans jamais pour autant l'avoir vue. Ce fut une joie non dissimulée qu'il constata de visus tout ce qui se disait à son propos.

-Maitre Fay, c'est un plaisir de faire enfin votre connaissance, dit-il en s'inclinant respectueusement.

Après moultes accolades et rires, tout le monde se dirigea vers le complexe et tous les vaisseaux marchands quittèrent ensuite le lieu, leurs données de naviguation effacées et la mémoire de leur pilote également afin que la planète ne soit pas découverte.

Au cours du reste de la journée, aucun nouveau vaisseau n'apparut. À la nuit tombée, la conclusion s'imposa à tous: toutes les personnes présentes au complexe représentaient le reste de l'Ordre Jedi...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'avant-poste disposait d'une Salle de Réunion spécialement créée pour la Guerre. Une très grande table circulaire trônait au milieu et sur les côtés, des écrans de contrôles et autres panneaux de commandes dépassés technologiquement parlant. Tous les Maitres et Chevaliers étaient présents, les Padawans et Novices étant dans les quartiers et salles qui leur avaient été attribuées.

Plusieurs heures s'étaient écoulées. Les survivants du front avaient appris de la part des autres ce qui s'était passé au bureau du Chancelier Palpatine mais également au Temple Jedi et au Sénat, Bail leur ayant informé en détail des actes de ce dernier. Le choc fut immense, surtout pour deux survivants du front: d'abord le Kiffar, qui avait été surpris de la présence du Comte Dooku, son ancien Maitre Sith alors qu'il était en mission d'infiltration pour débusquer le Véritable Sith et Yoda qui n'avait rien vu malgré sa clairvoyance légendaire.

-Absolument détruire Sidious nous devons, affirma le Grand Maitre Jedi en tapotant sa canne.

-Nous sommes tous d'accord Maitre Yoda, dit le Nautolan, cependant, j'ai bien peur qu'il nous faille tous nous liguer contre lui sans exception et à regret malheureusement...

-Peur as-tu? Demanda le vénérable Jedi, surpris du ton de son ami.

-Oui j'ai peur et de ce que j'ai vu je refuse que nous y passions tous. Sidious n'était pas à fond quand nous avons tenté de l'arrêter et pourtant d'un simplement claquement de doigt il a réussi à tuer deux des notres sans que ni moi ni Maitre Windu ne puissions faire quoi que ce soit. Il possèdes en outre des pouvoirs du Côté Obscur qui nous inconnus. J'ai eu du mal à tenir face à lui et honnêtement, vu la puissance qu'il a dégagé après la mort de Maitre Windu, un second combat me serait fatal...

-Maitre Fisto a raison Maitre Yoda, intervint le Comte Dooku. Sidious est largement beaucoup plus fort que moi, Ventress ou Maul voire nous trois réunis. Son niveau est équivalent au votre mais il se pourrait bien qu'il puisse quand même vous battre du fait qu'il s'est préparé et s'est entraîné pendant toute sa vie pour cet objectif là où vous vous êtes reposés sur vos lauriers croyant les Sith éradiqués, sans vouloir vous vexer, précisa-t-il, voyant les nombreux regards durs braqués sur lui.

Une tension malsaine commença à envahir la Salle. L'accusation à peine voilée du Comte poussa le Grand Maitre de l'Ordre a intervenir.

-Dooku raison il a. Aveugles avons nous été, par la création de cette Armée de Clones et maintenant par notre ennemi juré s'étant caché à nos yeux, à nos sens.

-Dans ce cas-là Maitre Yoda, prenons les meilleurs d'entre nous, à même de lui résister, ajouta l'Elu.

-De ce que je ressens, peu de personnes ici peuvent lui tenir tête, dit Dooku.

-Selon vous qui pourrait faire l'affaire? Demanda le Kiffar, toujours en train de digérer sa présence après ce qu'il s'était passé entre eux.

-Anakin Skywalker, Maitre Kenobi, la Mirialan ici présente ainsi que la femme à la peau rouge, Maitre Tr'a Saa et enfin Maitre Fay. Niveau combat au sabre uniquement, Maitre Dralling pourrait y participer.

-Pas assez fort Maitre Kenobi est, contra Yoda.

-Qu'en est-il des Padawans et des Novices? Demanda Maitre Tholme.

-Ils resteront ici, répondit la Mirialan. Cette planète est très particulière et elle ne se trouve pas dans les Archives et je ne crois pas qu'un Sénateur de cette planète existe? Demanda-t-elle en se tourant vers Bail.

-Non en effet, aucun Sénateur représentant ce monde existe au Sénat. Cette planète est inconnue.

-Ce qui est parfait, ainsi Sidious ne pourra pas nous traquer par cette voie-là.

-J'aurais bien voulu participer à cette mission mais je ne vais pas trop pousser ma chance de survie, annonça le Whiphid.

-J'aurais moi aussi voulu assister à ce combat mais j'ai déjà pris ma décision, dit Quinlan Voss.

-Celle de quitter l'Ordre Jedi Maitre? Révéla la Twi'lek.

-Oui. Tu as du voir une femme portant un bébé dans ses bras tout à l'heure.

-Nous l'avons tous vu, nota le Nautolan.

-C'est donc votre... tenta d'éclaircir Aayla.

-En effet et parce que j'ai failli y passer une fois lors de l'exécution de cet ordre, je ne vais pas tenter à nouveau de jouer avec le feu.

-La Guerre nous as beaucoup changé Maitres. Moi-même je ne suis plus dans cet esprit combattif. J'ai failli perdre un proche lors d'une mission, dit T'ra en se tournant vers Tholme, et je ne souhaite nullement revivre cette sensation. Je pense que le temps est venu pour nous tous de nous retirer de la scène galactique. Je ne suis pas pessimiste mais réaliste. La Force nous as fait passer un message clair et précis et nous devons en tirer sa profonde signification.

-De sages paroles Maitre Saa, réagit An'ya Kuro, surnommée la Femme Sombre. Moi-même je vais me retirer, partir en exil.

-Nous comprenons. Personnellement, je préfère partir pour cette mission et tenter un dernier baroud d'honneur comme on dit, annonça le Maitre d'Arme. Maitre Fay, vous êtes partante?

-Je vais là où la Force me guide. Il semblerait qu'Elle ait décidé que je participe à cette mission.

-Mais vous en êtes pas sure n'est-ce pas? Contra Kenobi. Vous avez failli y passer sur Queyta il y a trois ans. Ne pensez-vous pas que la Force vous a emmenée ici, sur ce monde si particulier pour une toute autre raison?

La Proche-Humaine ne répondit pas, se contentant de fermer les yeux avant de les rouvrir.

-Peut-être... ou peut-être pas..., répondit-elle en souriant mystérieusement...

-Nous aurons donc moi, Ayanna, Anakin, Maitre Dralling, Maitre Yoda et peut-être Maitre Fay. Ce qui ferait cinq voire six Jedi contre un Sith?

-Je m'engage, prononça le Kel Dor Ploo Koon. Je veux moi aussi mettre fin à Dark Sidious.

-Donc ça nous fait six. C'est déjà bien, compta Kenobi.

-Quel est le plan pour entrer au Sénat? Demanda Ayanna. Il sera extrêmement bien gardé.

-En effet et mon ex-lien avec le Chancelier m'a permis de connaitre dans les moindres détails tout le Sénat: je saurai nous y faire entrer, répondit Anakin.

-Bien. Le plan est donc très simple: on entre, on tue le Chancelier et on repart. Quand sera-t-il de sa succession? Nous ne pouvons pas faire un Coup d'Etat, nota la Mirialan.

-Normalement la Constitution de la République le prévoit qu'en cas d'extrême urgence et cela pour une durée temporaire mais comme Palpatine a tout le Sénat avec lui et que c'est un Sith, impossible d'appliquer l'article en question. Avec l'aide de Mon Mothma et de quelques partisans, nous nous occuperons de cette partie, répondit le Sénateur.

-Le plan commençons-nous donc, conclut Maitre Yoda.

L'heure suivant lui fut donc consacrée afin d'avoir tous les chances pour éradiquer Dark Sidious.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Anakin, est-ce que je peux te parler en privée? demanda Bail au détour d'un couloir.

Tout le monde était affairé ses affaires. Tout était prêt pour la mission du lendemain.

-C'est à propos de la Sénatrice Amidala n'est-ce pas?

-En effet. Elle est restée à Coruscant. Elle a été bouleversée part les vidéos et a refusé de venir avec nous. Elle est encore dans l'incompréhension, surtout par rapport à vous.

-J'ai également vu les vidéos. Elles ont été trafiquées par Palpatine afin de les retourner contre nous.

-Je le pense, je n'ai jamais douté des Jedi mais là ça va très loin. La Sénatrice a espéré que vous la contacteriez depuis que le Temple a été attaqué, mais il n'y a rien eu.

Anakin se couvrit son visage avec ses mains. Il aurait dû la contacter depuis le vaisseau, la rassurer mais c'était impossible.

-Je vais me rattraper dès demain. Sénateur, il ne faut surtout pas que Palpatine s'approche d'elle, elle est une cible parfaite pour lui.

-Elle m'a parlé de votre maintenant ex-lien avec le Chancelier. Vous étiez...

-Suffisamment proche pour lui confier des informations qui peuvent maintenant se retourner contre moi et la mettre en danger.

-Je vois. Je lui ai conseillée de se cacher pour ne pas qu'elle soit capturée mais je ne sais pas si elle a réussi. Il faudra attendre demain pour en être sure.

-Je comprends.

-Je tenais à vous informer de la situation.

-Merci Sénateur. Bonne nuit.

Bail le lui rendit avant de le quitter. Anakin sentit qu'il aurait beaucoup de mal à dormir...


À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Jeu 09 Fév 2023 - 11:28, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 30 Jan 2023 - 19:48   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut :)

J'avais écrit un énorme pavé mais entre-temps, le site m'a déconnecté donc j'ai tout perdu :o

Flemme de tout reprendre à zéro, je t'enverrai un MP pour les personnages que tu ne connais pas.

Concernant ma fic, je vais faire un rapide résumé de ce que j'avais écrit:

-Aayla et Ayanna sont juste amies. La Twi'lek a appris à connaitre la Sith au Sang Pur tout au long de l'histoire et est donc au courant de son attirance pour les femmes et a revu son jugement concernant le comportement de cette dernière envers Kit principalement mais aussi envers sa propre personne. Cela ne serait pas étonnant que la Twi'lek, à force de teaser l'ex-Inquistrice en utilisant son atout séduction, puisse révéler à la Mirialan les tentatives de sa copine pour la séduire, juste pour embêter Ayanna :sournois:

Ariandelle et Kit n'ont pas à s'inquiéter à ce sujet. les deux femmes ne font que jouer rien de plus.

-Anakin a toujours eu Padmée en tête de liste d'inquiétude plutôt que son Maitre, même si ce dernier à une bonne place chez son ex-Padawan.

-Alètheia reviendra plus fréquemment dans le tome 3. Je n'ai pas développé le rêve ou la vision où elle apparait car ce n'était pas dans mon intention.

-"Nous devons détruire les Sith" est le dialogue de Yoda à Kenobi dans le film. Le Maitre Jedi a une logique manichéenne: Bien contre Mal. Pour lui, le Mal doit être éradiqué, ce qui passe forcément par la case destruction, afin qu'aucune trace ne persiste donc oui le verbe détruire a toute sa place dans la bouche du Maitre Jedi.

Les émotions et les sentiments ont été les héros de ce chapitre et c'est voulu. Le propos de Tr'a Saa appuie cette volonté et est important car il résume bien les conséquences de tout ce qu'a vécu l'Ordre Jedi.

Encore merci pour ton commentaire et à la prochaine pour la suite :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Mar 31 Jan 2023 - 19:05   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Chapitre lu !

Loucass824 a écrit:Sur le moment, j'avoue que voir Anakin ne se préoccuper ni de Padmé ni d'Obi-Wan me laissait perplexe... Mais cela arrive plus tard. Par contre, je dois avouer que voir autant de perso interagir, à enchaîner la dialogues, ça fait un peu lourd au global. En particulier me concernant, où de base je ne visualise pas forcément les persos, car beaucoup d'entre eux disposent simplement de quelques instants d'images durant les films. Donc autant cette partie-ci que d'autres, c'est un peu plus difficile à suivre pour moi, l'enchaînement de dialogues.

Bon du coup je ne vais pas avoir grand chose à dire, Loucass a très bien résumé mon ressenti :D

Tu vois quand je te disais précédemment que je trouvais tes personnages pas assez développés, c'est ce genre de chose que je veux dire. Surtout chez quelqu'un d'aussi émotionnel et transparent qu'Anakin, c'est surprenant que son inquiétude pour Obi-Wan et Padmé ne soit pas plus apparent. Globalement, on parle quand même aussi des survivants d'un génocide des leurs et... l'émotion n'était pas assez présente à mes yeux. Bien sûr, qu'ils doivent s'activer vite et trouver une solution pour la suite, mais le chapitre manque de quelque chose sur ce point. J'aurais aimé plus sentir le traumatismes collectifs et les blessures individuelles que tes personnages doivent surmonter pour aller de l'avant et préserver ce qu'il reste des Jedi.

Le lieu que tu présentes et les prémisses d'un nouvel ordre sont très intéressants ceci-dit, j'espère vraiment qu'assez de Jedi survivront pour que tu continues de nous proposer une réécriture de l'avenir de l'Ordre (c'est ce point qui m'intéresse le plus dans ta fic :love: ).

Par contre Yoda et son "Kenobi n'est pas assez fort"... :evil: Non il vaut mieux que je ne dise rien aha
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 13 Fév 2023 - 16:54   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et toutes.

C'est avec plaisir que je vous poste le 28ème chapitre. Je vous souhaite une agréable lecture et à bientôt pour la suite :)


Chapitre 28: Le Duel des Destins: Partie 1

Tout le monde était sur le tarmak. Le groupe de Jedi affrêté à la mission de sauver la République en tuant le Sith l'ayant mise à genoux était composé de la Mirialan Ariandelle Mindwalker, de la Sith au Sang Pur Ayanna Kallig, des humains Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Cin Dralling, du Kel D'or Plo Koon et enfin de la race inconnue à laquelle appartenait Yoda.

-Sept Jedi contre un Sith. Cela devrait le faire Maitre? Demanda avec constatation Ana.

-Je le pense Padawan, répondit la Mirialan.

-Finalement vous ne venez pas Maitre Fay? Posa la Sith au Sang Pur.

-Non. La Force m'a envoyée ici pour une raison et ce n'est pas pour participer à cette mission.

-D'où vient cette conclusion? Intervint la Mirialan.

-La nuit porte conseil comme on dit..., répondit la proche-humaine avec un léger sourire.

-Bien, il est temps d'y aller, annonça le Sénateur Organa.

Après les adieux, le groupe monta à bord du Tentative III.

-Que la Force soit avec vous tous, lança le Nautolan.

Chaque Jedi du groupe hocha sa tête avant que la porte de ne se ferme et que le vaisseau ne décolle pour Coruscant.

Le reste de l'Ordre Jedi le suivit du regard jusqu'à disparaitre dans les nuages.

-J'espère sincèrement qu'ils vont réussir, lança le Nautolan.

-Je n'en doute pas, rassura la Twi'lek, collée à lui.

-Il est temps de voir ce que ce complexe à offrir, lança Quinlan Vos.

-Oui, appuya le Comte Dooku ce qui exaspéra intérieurement le Kiffar.

-Je vous sens tendu tous les deux, intervint la Femme Sombre. Je pense que vous avez beaucoup de choses à vous dire....

Les deux concernés gardèrent le silence. La femme de Vos acquiesça de sa tête, soutenant la Jedi et connaissant parfaitement le passé de son compagnon avec le Comte.

-Va, cela te libèrera définitivement, murumura-t-elle.

Vos inspira un grand coup avant d'aquiescer en silence. Il se tourna vers le Comte et ils marchèrent en direction d'un lieu propice pour cela....

Quand tout le monde quitta la zone, seule Fay resta sur place, le regard fixé au ciel. Elle sourit en la sentant:

-Merci encore de m'avoir conseillée...

"-De rien."

Fay avait toujours son regard rivé au ciel. Il était inutile qu'elle détourne sa tête pour la voir.

"-Viens, un long chemin t'attend... Padawan"

La proche-humaine esquissa un sourire à l'entente de ce nom. Qui aurait crû qu'elle reviendrait à ce rang à son âge? Pas elle en tout cas...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À bord du Tentative III, le groupe se tenait autour d'une table pour discuter des derniers préparatifs:

-Quand nous serons arrivés il faudra faire profil bas et se cacher parmi la foule afin de ne pas attirer l'attention. Je préconise d'office à ce que vous usurper l'identité des gardes qui viendront inspecter le vaisseau, informa le Sénateur Organa.

-Comment êtes-vous sure de cela? Demanda Anakin, intrigué par le sous-entendu qu'insinuait Bail.

-Mon comportement au Sénat quand il a diffusé ses fausses vidéos ne lui a clairement pas plus car j'ai été le seul à ne pas valider sa proposition de lancer l'Ordre 66.

-Nous comprenons, lança la Sith au Sang Pur avant de laisser un temps de pose pour réfléchir avant de sourire. C'est une excellente situation pour nous, affirma-t-elle.

-Ah oui? Demanda le Kel Dor, ne comprenant pas où elle voulait en venir.

-Je vois, sourit la Mirialan.

-Je ne comprends pas, intervint le Maitre d'Armes. Quelqu'un m'explique.

-C'est simple Maitre Dralling. En espérant que le groupe de Clones soit un peu moins nombreux que nous, quoi de mieux que de jouer sur notre recherche et sur la capture des meilleurs Jedi de l'Ordre, expliqua Anakin.

-Cela nous permettrait dans le meilleur des cas de tous nous retrouver face à Sidious, dans le pire d'être séparé mais Anakin nous ayant indiqué les passages secrets du Sénat, le résultat est le même, résuma Kenobi.

-Dans mon cas, impossible ce plan marcherait. Trop puissant je suis pour me faire capturer, ajouta le petit être vert.

-En effet, la supercherie serait vite découverte, de simples Clones ne pouvant à eux seuls neutraliser le Grand Maitre de l'Ordre Jedi. Je préconise donc que Maitre Yoda sorte du vaisseau après que les autres soient sortis et se faufile parmis les gens afin d'atteindre le Sénat, rétorqua Organa.

-D'accord je suis. Face à Sidious nous nous retrouverons.

-Et vous Sénateur? Quand sera-t-il de vos alliés? Demanda la Mirialan.

-Ne vous inquiétez pas. Je m'en occupe dès que nous sortirons de l'Hyperespace.
Après la petite réunion, tout le monde retourna à ses quartiers. Anakin tenta de contacter Padmée, sans succès, ce qui l'angoissa au plus haut point...

Quelques heures plus tard, le vaisseau arriva à destination et pendant la descente vers Coruscant, le Sénateur Bail Organa envoya une transmission côdée à ses alliés.

-Nous arrivons sur le tarmak Sénateur et il y a du monde.

-En effet, conclut ce dernier en voyant à travers la vitre quelques soldats Clones prêts à intervenir.

Le Sénateur sortit du cokpit pour avertir les Jedi de se tenir prêt.

Quand le vaisseau attérit, le contingent de Clones affrêté à l'inspection s'élança dès que les portes d'ouvertures s'ouvrirent.

-Sur le Côté Sénateur, ordonna un des soldats en le pointant de son arme. Allez les gars fouillez-moi ce vaisseau de fond en comble.

-Qu'est-ce que sait que cette intrusion?

-Le Chancelier Suprême Palpatine n'a pas aimé votre comportement au Sénat et a émis le doute que vous pourriez être partisant des Jedi, du fait de votre lien avec eux. Si nous en trouvons, sachez que vous seriez arrêté sur le champs et passible d'un jugement pour haute-trahison envers la République et ainsi recevoir la peine capitale...

Bail ne dit rien et se laissa faire. L'explication du Soldat servait parfaitement leur plan.

'Il ne me restera plus qu'à les diriger vers moi pour me libérer'

Alors que le Soldat avait sa tête tournée, Bail en profita pour se coller dos au mur et récupérer une petite balise posée sur une étagère, à portée de ses mains. Après plusieurs minutes, les autres Clones rejoignirent la sortie, accompagnés de Jedi...

-Eh bien eh bien, qu'avons-nous donc-là? Les ex-généraux Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et...

-Maitre Plo Koon sale Clone! Lâcha-t-il avant de recevoir un coup à la tête de la part de celui se trouvant derrière lui.

-La ferme sale traite! Cria-t-il.

Grognant de douleur, le Kel Dor baissa la tête.

-Il est temps de les tuer, annonça le leader du groupe.

-Chef, ne serait-il pas mieux de les présenter au Chancelier Suprême? On a quand même eu de très bonnes prises. Kenobi et Skywalker, ce n'est pas rien. Même ce Koon était célèbre à l'époque.

-Tu veux que le Chancelier se fasse tuer?! Skywalker était sur les vidéos.

-Justement Chef, il a été considéré par ce dernier comme un lâche. Quoi de mieux que de le montrer ainsi devant toute la République. Le Héros sans Peur humilié comme il se doit, cela se fête!

Le leader ne semblait pas du tout convaincu mais après quelques instants, il changea d'avis...

-D'accord. C'est mieux ainsi. Allons-y.

Les trois Jedi accompagnés des trois Clones derrières eux sortirent du vaisseau. Pendant l'entrevue, les deux autres Clones n'avaient pas parlé pour soutenir leur camarade en présence de leur chef...

Celui-ci se tourna vers le Sénateur et lui exposa les faits avant de le faire sortir du vaisseau.

Dans celui-ci, le Maitre Jedi Yoda, qui avait assisté à la petite scène, se dirigea vers l'une des sorties secrètes de l'appareil. Rabattant la capuche de sa bure sur sa tête il se faufila très facilement parmis la foule, sa petite taille le faisant passer pour un nain aux yeux des habitants qui ne firent pas du tout attention à lui.

La foule hurla face aux trois Jedi, certains n"hésitant pas à les insulter, à leur envoyer tout ce qu'ils avaient à porter de mains: sac, journaux, canettes, bouteilles, pancartes, bâtons... Tout était bon pour les humilier comme ils se devaient. Les Jedi avaient leur tête baissée, le regard triste même si tout au fond, la colère bouillait chez l'un d'entre eux... Anakin ne supportait pas du tout que son image soit aussi ternie ainsi. Lui, le Héros sans Peur, adulé par les Clones et la population, venait de chuter lourdement à leurs yeux. Une humiliation comme il n'en avait pas vécu depuis très très longtemps...

La dernière fois c'était à l'époque où il était esclave chez Gardula la Hutt... Une punition qu'il avait eu en travers de sa gorge étant encore enfant... Ce souvenir revenait à la surface mais le Jedi faisait tout pour ne pas craquer, serrant ses dents afin de supporter une nouvelle fois la honte induite par la population. Le lynchage qu'il subissait était totalement injuste mais c'était la conséquence du plan de Sidious. Si celui-ci espérait que ce dernier s'abandonne à sa colère, il en serait rapidement servi...

Yoda assistait à l'humiliation, évoluant d'assez loin. Il ne pouvait rien faire pour calmer la colère de Skywalker. Celui-ci devait prendre sur lui jusqu'à ce qu'ils soient au Sénat. Or ce dernier se trouvait assez loin de leur position et la procession lui serait interminable mais il fallait qu'il y passe afin que le plan ne soit pas compromis...

Le Maitre Jedi continua son évolution et après un long moment, arriva enfin devant le bâtiment. Le regardant avec tristesse, il soupira avant de se reprendre. L'heure n'était pas encore aux regrets, il lui fallait avoir toute sa concentration pour le combat le plus dangereux de sa très longue vie...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les couloirs du Sénat le groupe se sépara en deux à une intersection, en silence. Alors que Bail espérait secrètement qu'on vienne le libérer, ayant profité du lynchage des Jedi pour activer sa balise afin d'être secouru en ce lieu, ces derniers capturés se dirigèrent vers le bureau de l'ex-Chancelier et ennemi numéro 1 à abattre... quoi qu'il en coute...

Celui-ci discutait avec Mass Ameda, son bras droit, un politicien bien corrompu qui prit congé de ce dernier afin de s'affairer à ses affaires. Quand la porte s'ouvrit, le petit groupe entra:

-Chancelier Palpatine, nous avons capturé un groupe de Jedi, informa le Soldat Clone.

-Ah Maitre Kenobi, Maitre Skywalker, Maitre Koon. Cela fait plaisir de vous voir, dit-il avant de se tourner vers les deux gardes en tenue rouge sang qui s'étaient mis en position d'attaque quand ils les avaient vu entrer.

-Messieurs, laissez-nous, ordonna-t-il et ces derniers reprirent leur position initiale et hochèrent leur tête avant de quitter le bureau.

Après un court silence, Sidious enchaîna:

-Alors comment a été le lynchage? J'ai suivi en direct. C'était vraiment super à voir, j'ai adoré.

-Bon cela suffit comme ça, lança le Clone qui enleva son casque, suivit de ses deux camarades.

-Enfin nous sommes au complet à ce que je vois, annonça triomphalement Sidious.

Les trois prisonniers se libérèrent et se mirent en position, suivit par les trois autres.

-Ah non, il manque Maitre Yoda. Dommage, j'aurais bien aimé le voir.

-Dark Sidious, vous allez payer pour votre trahison, menaça Skywalker.

Sidious se leva tranquillement de son siège, nullement impressionné par son ex-protégé.

-Ah Anakin, Anakin.Tu aurais dû m'écouter, tu aurais dû me suivre. Avec mon aide, nous aurions pu trouver le Secret pour sauver ta chère Padmée... d'une mort certaine...

-Quoi? Que... commença à demander Anakin, la panique s'installant en lui, son coeur commençant à battre de plus en plus vite dans sa poitrine.

-Ne l'écoute pas! Cria Ariandelle. Il essai de te manipuler et de jouer sur ta peur! Vous ne l'aurez pas Sidious! Lâcha-t-elle en pointant sa lame jaune sur lui.

-Trêve de bavardage... et si nous commençions, intervint Ayanna qui envoya une puissance Poussée de Force sur le Seigneur Sith qui fut violemment projeté contre le mur.

-Tout sur lui! Cria Cin Dralling qui bondit vers le Seigneur Noir.

Anakin, secouant sa tête, repris vite ses esprits et suivit ses compagnons.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le couloir, Bail attendait toujours que ses alliés viennent le libérer.

'Mince! La balise n'a peut-être pas fonctionné'

Alors qu'il commençait à désespérer, un groupe de politiciens surgit à un embranchement et vint à leur rencontre.

-Qu'est-ce qui se passe? Pourquoi le Sénateur Organa se trouve menotté?

Devant Bail se tenait Mon Mohtma, la Sénatrice de Chandrila.

-Reculez Sénatrice! Ordonna le leader en pointant son arme sur elle. Le Sénateur est arrêté pour haute-trahison envers la République pour avoir secouru les Jedi.

-Mais?

-Il n'y a rien à dire Sénatrice. Reculez-tous et laissez-nous passer au alors vous serez les prochains sur la liste. Allez, c'est un ordre!

Bail voyait qu'ils n'étaient pas armés et se rendit compte qu'il manquait une personne. Cette dernière arriva tout doucement derrière lui et quand elle se mit à leur hauteur se plaça à côté du Clone et pointa son arme. Trop concentré par ce qu'il faisait le Clone sentit rapidement quelque chose lui traverser sa tête avant de tomber sur le côté.

-J'ai crû que vous ne viendriez jamais.

-On a essayé de faire vite, annonça Mohtma. Bien, que devons-nous faire?

-D'abord on se débarasse du corps avant que...

Un groupe de Soldats déboula dans le couloir et surprit les Sénateurs. Ils lancèrent l'alterte à travers leur casque. La Sénatrice qui avait tirée réitéra son geste mais fut vite tuée dans la foulé avant que d'autres tirs ne fusent.

-Fuyons! Cria le Sénateur en se baissant.

Le groupe de Sénateurs couruent à travers les couloirs du Sénat, poursuivis par les Clones.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sidious s'écarta, esquivant un coup horizontal du Kel Dor avant de contrer la lame verte du Maitre d'Armes. Les autres se ruèrent sur lui mais d'un bon le Sith se dégagea et atterrit directement sur la console de commande permettant d'accéder à la Rotonde du Sénat se trouvant juste au-dessus d'eux.

Activant la console, le pilone sur lequel elle se trouvait commença à s'élever. Les Jedi bondirent et c'est dans une danse endiablée que le duel continua, chaque Jedi tournant autour du Sith faisant de même sur lui-même pour parer et contrer chaque coup qui lui était destiné, jusqu'à ce qu'un bras de fer arrive quand les cinq Jedi abbatirent en même temps leur lame au-dessus de Sidious qui les prit en même temps.

Toutes les lames se croisèrent. Bras armé levé au-dessus de lui, Sidious serra les dents et gémit sous l'effort, tandis que les autres appuyaient pour l'obliger à plier le genou, ce qu'il fit. La Sith au Sang Pur n'ayant plus son sabre-laser depuis son combat contre Ventress, se reposait sur sa Maitrise de la Force pour combattre Sidious. N'étant pas au pilone, elle bondit sur une nacelle afin de préparer une puissante attaque énergétique mais quelque chose la retint:

'C'est bizarre. Pourquoi il n'utilise pas la Force?'

Depuis le début de ce duel quelque chose l'avait troublée. Bien que Sidious aie prouvé les propos du Nautolan dans sa maitrise du sabre-laser, à aucun moment Ayanna n'avait vu le Sith utiliser la Force pour attaquer ou se défendre. Même ses bonds ne lui semblaient pas du tout assistés par la Force...

-Qu'est-ce que tu attends Ayanna, c'est maintenant ou jamais! Cria Ariandelle.

Cette injonction la fit sortir de sa pensée mais elle ajouta alors:

-Il y a quelque chose qui cloche chez lui! Il n'utilise pas du tout la Force, c'est très étrange!

-Quoi?! Demanda stupéfait Cin Dralling.

Avant même de recevoir une réponse Sidious poussa de toutes ses forces et brisa le bras de fer. Son geste exposa le torse de tous les Jedi qui furent vulnérable à n'importe quelle attaque de ce dernier.

Comme si le temps venait de s'arrêter, Sidious analysa rapidement lequel mourrait de sa lame....

Avec horreur, Cin Dralling vit la lame rouge sang se rapprocher vers lui avant que cette dernière ne dévit de sa trajectoire à cause de la Foudre Sith lancée par Ayanna, obligeant Sidious à bondir pour éviter d'être touché. Cette esquive apporta quand même une frappe qui toucha sa cible en la sonnant au passage...

Le Kel Dor ne s'était pas du tout attendu à cela. Voyant Sidious esquiver l'attaque de la Sith au Sang Pur, il n'eut pas le temps de contrer le coup de l'ex-Chancelier qui profita de son mouvement pour l'atteindre au visage. Une frappe nette et précise sectionna son masque respiratoire et la violence du coup l'envoya percuter une nacelle.

-Maitre Koon! Cria Kenobi, qui le vit à terre, en train de suffoquer.

L'espèce de Maitre Koon portait systématiquement un masque respiratoire en dehors de leur planète d'origine du fait que l'atmosphère de cette dernière était composée d'un mélange de Gaz Dorin et d'Hélium et non d'Oxygène comme c'était le cas sur les très nombreuses planètes de la Galaxie.

Cet élément atomique étant dans tout Coruscant, Sénat et Rotonde compris, le Maitre Jedi Plo Koon était en train de respirer un air empoisonné pour lui et s'il ne mettait pas très rapidement un nouveau masque respiratoire, il mourrait d'asphyxie.

-Monstre! Tu va mourir! Fulmina Cin Dralling, emplie de colère.

-Oui, c'est bien c'est bien! Abandonnes-toi à la Colère, elle te rendra plus puissant!

Les autres s'étant rétablis sur des nacelles, ils virent le Maitre d'Armes jouter avec le Sith avec une férocité qu'ils ne lui connaissaient pas. Etait-ce à cause de l'attaque du Temple Jedi, du retournement des Clones, de la trahison du Chancelier ou d'un mélange de tout ceci? Nul ne le saurait le dire mais il était claire et nette que l'humain voulait en finir une bonne fois pour toute, qu'importe les moyens.

Ariandelle s'approcha d'Ayanna.

-Pourquoi es-tu si étonnée? On parle de Sidious quand même!

-Il y a un truc qui cloche. Depuis le début il n'a pas utilisé la Force et il ne dégage aucune obscurité, rien du tout.

Un hurlement se fit entendre. Alors qu'Obi-Wan s'apprêtait à attaquer, il vit Sidious sectionné le bras du Maitre d'Armes avant de lui perforer l'abdomen. À genoux, il fut sur le point d'être tué quand une puissante vague d'énergie envoya l'ennemi loin de sa cible. Tout le monde fut surpris car personne ne venait d'utiliser la Force.

-Arrivé à temps je suis, annonça Yoda, sortant d'un passage secret menant directement à la Rotonde.

Tout le monde fut heureux de le voir et soulagé de par leur chance de victoire plus qu'avantageuse maintenant que le Grand Maitre de l'Ordre était-là.

Yoda observa rapidement la situation et s'enquit en premier lieu du Kel Dor à terre. Sentant que ce dernier était sur le point de passer l'arme à gauche, Yoda se concentra et utilisa la Force pour créer une bulle contenant l'air respiré par le Kel Dor. Celui-ci put reprendre sa respiration et retrouver ses couleurs qui avaient commencés à partir...

Obi-Wan occupait Sidious qui voyait en cette adversaire un excellent duelliste, avec sa Forme III le rendant pratiquement invincible, à même de ne pas être touché. Cependant, tout comme Ayanna, le Maitre Jedi sentit lui aussi que quelque chose n'allait pas chez Sidious, ce qui le déconcentra un peu, amenant son adversaire à lui donner un puissant coup de pied l'envoyant percuter une nacelle.

Yoda bondit sur le Chancelier et se lança dans un duel féroce mais quand il y eut un nouveau bras de fer, Ayanna ne laissa pas passer sa chance. Elle envoya une Poussée de Force sur le Seigneur Sith puis, quand celui-ci percuta une nacelle, le bloqua avec la Gelure de Force, le figeant sur place.

Anakin en profita pour s'élancer et avec un cri féroce, il planta sa lame directement en plein dans le coeur du Seigneur Sith qui hurla de douleur.

-C'est fini Chancelier! Vous avez perdu! Cette fois-ci définitivement!

-Argh! Lâcha-t-il avant de s'adresser à lui. Que-tu crois? Ne t'ais-je pas dit que le Côté Obscur de la Force était un moyen d'acquérir de nombreuses facultés considérées par certains comme contraire à la Nature?

-Si et je constate que votre histoire sur Dark Plagueis est fausse finalement! Tout comme lui, vous n'avez pas su éviter votre propre mort!

Sidious ricanna puis ria à gorge d'éployé avant d'être pris de soubresauts.

-Qu'est-ce qui se passe? demanda Ayanna, derrière eux tandis que les autres la rejoignaient.

Cin Dralling souffrait de sa blessure et même s'il était soutenu par Kenobi il savait que sans le Bacta il y passerait.

Tout le monde vit le corps du Chancelier changer d'apparence et de forme. Au lieu d'un homme fait de chair et de sang, ce fut un tout autre être qui apparut à leurs yeux...

-C'est une blague! Lâcha Cin Dralling.

-Dites-moi que je rêve Maitre Yoda! S'étonna Kenobi.

-Mais Mais... balbutia Ariandelle.

-Voilà la raison! Constata Ayanna.

-Trompés nous avons été encore une fois, soupira Yoda.

-Un droïde! Termina le Kel Dor.

-Mon sabre laser planté dans le corps d'un droïde! Mais c'est quoi cette histoire?! Cria Anakin.

Un bruit se fit entendre. Tout le monde se retourna pour voir un petit droïde sphérique descendre du plafond et s'arrêter devant eux. Une image holographique apparut alors:

"-Comme je te l'ai dit, c'est très dommage que nous devons en arriver-là Anakin", lança Dark Sidious.

-Palpatine! Cria l'Elu, la colère et la rage se lisant sur son visage.

"-Comme je te l'ai annoncé tout à l'heure à mon bureau, tu aurais dû m'écouter, tu aurais dû me suivre. Avec mon aide, nous aurions pu trouver le Secret pour sauver ta chère Padmée... d'une mort certaine..." annonça-t-il en faisant apparaitre à ses côtés la Sénatrice de Naboo en lévitation en train de suffoquer, ses mains à sa gorge tentant de se défaire d'une emprise invisible.

-PADMEE! hurla Anakin, terrifié parce qu'il voyait.

"-Je suis content de son état physique. Votre enfant sera celui dont je suivrai son évolution avec fort intérêt!"

À part Ariandelle Ayanna et Kenobi qui avait déjà eu des doutes à ce sujet, les autres furent choqués d'apprendre cette nouvelle.

"-Reproduiras-tu l'exploit de mon Maitre Dark Plagueis le Sage? Vas-tu réussir-là où tu as échoué la première fois ou Padmée sera-t-elle la seconde mère que tu perdras?"

Anakin serrait à s'en blanchir ses phalanges son arme. Il fulminait de rage, sur le point d'éclater d'un moment à un autre mais il savait que là, ici, maintenant, il ne pouvait rien faire.

"-Retrouves-moi sur Mustafar. Je t'attends et fait vite, il ne faudrait pas que maman fasse une fausse couche..." prévint-il tout en caressant de sa main fripée le ventre arrondi de la Sénatrice, un sourire maléfique à son visage.

Anakin hurla avant de lancer son sabre sur le droïde sphérique qui fut coupé en deux.

Les autres ne savaient pas quoi dire mais Obi-Wan se sentit responsable. Il aurait dû le voir venir depuis longtemps. Déjà à l'époque, le lien fort entre son élève et elle était surprenant et n'avait cessé de se renforcer au fil des ans mais là c'était à un tout autre niveau. Palpatine venait d'abattre un vrai coup de poker.

Prenant son élève par les épaules, il regarda sérieusement, alors que ce dernier avait sa tête baissée.

-Nous allons la sauver Anakin. Nous tous. Ensemble.

-Obi-Wan, je crois que, commença à dire Ayanna qui sentit une forte montée obscur chez Anakin.

Celui-ci releva sa tête, affichant le même regard qu'il avait eu le jour-même où sa mère avait rendu son dernier souffle, dans ses bras.

Obi-Wan le sentit et commença à reculer, mettant ses mains bien en évidence.

-Anakin... commença à dire Kenobi.

-Skywalker... tenta d'intervenir Yoda pour le calmer.

Avec un hurlement de rage, Anakin déversa une très puissante Poussée de Force tout autour de lui. Ses coéquipiers furent éjectés de leur emplacement, voltigeant à travers la Rotonde.

L'Elu coura à vive allure vers la sortie, laissant ses coéquipiers sur place.

-Il ne va pas s'en sortir tout seul Maitres! Lança Ariandelle qui se redressait.

-C'est pour cela que nous devons y aller à tout prix! Ajouta Ayanna.

-Je suis d'accord, appuya Kenobi.

-Il faut... commença à dire le Kel Dor qui se retourna pour éviter un tir de blaster.

-Ce sont les traitres! Tuez-les!

Le groupe de Jedi s'échappa en retournant au bureau du Chancelier tout en évitant ou déviant les tirs de blaster.

-La fenêtre vite! Cria Ariandelle.

Une Poussée de Force la brisa et le groupe sauta pour s'échapper.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Mar 14 Fév 2023 - 20:45   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Re-Salut et merci pour ton commentaire :)

Pour le clin d'oeil d'un Nouvel Espoir, perso ce n'était pas du tout dans mon intention, je n'y ai même pas pensé quand j'ai écrit ce passage. :transpire:

Après, pour le réalisme de la capture, je ne vois pas de problème car le plan était bel et bien de se faire capturer et de jouer la comédie. N'oublie pas qu'ils arrivent en plein coeur de la République, non loin du Sénat avec une foule en délire prêt au lynchage. Le but ici était de montrer les conséquences du coup de Sidious sur la foule concernant les Jedi donc hors de question de faire un massacre.

Ensuite, si tu lis bien, dans le groupe, seul le leader est un Clone, les autres sont Cin Dralling, Ayanna et Ariandelle sous le casque.

Concernant le droïde, l'explication de son existence aura lieu dans le prochain chapitre mais je voulais vraiment indiqué par sa présence ici que Sidious encore une fois se joue de ses adversaires, qu'il a un temps d'avance. (Ayanna le perçoit contrairement aux autres).

Le fait que j'introduise un droïde qui prend son apparence est lié au jeu vidéo The Force Unleashed :wink: Je voulais également faire une surprise aux lecteurs mais apparemment ça n'a pas fonctionné :transpire: :paf:

Je n'ai jamais indiqué que la femme qui tire sur le Clone soit Padmée. C'est juste une collègue de Bail sans plus.

Loucass824 a écrit: "Il ne faudrait pas que la maman nous fasse une fausse couche"


C'est volontairement fait express que j'ai utilisé cette formulation. Sidious se moque outragement d'Anakin afin de le pousser à basculer dans le Côté Obscur en menaçant ses enfants et sa femme et en jouant bien évidemment sur son échec et sa peur de la perte. Il connait toutes ses faiblesses, il connait parfaitement la relation qu'il a avec Padmé c'est pour cela qu'il a tout calculé depuis le début. La réplique qu'il lui dit avant de s'enfuir de son bureau lors de la tentative d'assassinat est sans équivoque mais apparemment le message n'est pas passé auprès des lecteurs/lectrices :think:

En faisant de cette manière, il applique son plan B même si tu sous-entends qu'il a déjà son plan C qui est celui des enfants :sournois:

Reprendre certains dialogues du film pour illustrer pleinement le cauchemar de Skywalker de cette façon a été super dans le processus d'écriture :D
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Mar 14 Fév 2023 - 22:14   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Cela aurait pu marcher en effet, mais ce n'était pas dans mon intention de créer une fausse bataille pour justifier leur capture.

Quant à son annonce afin de pousser Palpatine à ce qu'ils les amènent directement devant lui, c'est une bonne idée mais je ne voyais pas comme cela.

Pour le champs lexical de Sidious, oui c'est du soutenu mais encore une fois, ici c'est fait express dans un but bien précis.

Je n'ai pas développé autant que les précédents chapitres car vos remarques sur leur volume conséquent m'ont semblé être un problème donc j'ai volontairement réduit pour celui-là.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Sam 18 Fév 2023 - 16:11   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, chapitre lu!

Je vais être assez brève car je suis d'accord avec la plupart des éléments que soulèvent Loucass.

J'aurais aussi aimé qu'on s'attarde plus sur l'oprobe publique face aux Jedi, parce que quelque que soit l'issue du combat, ce sera important pour la suite. Le combat à six contre un ou chacun attend un peu son tour pour s'attaquer à Sidious qui se révèle être un droïde... Bon pareil que mon VDD, ça n'a pas trop fonctionné sur moi. Le champ lexical et le registre qu'utilise Palpatine sont aussi un vrai problème à mes yeux : il peut très bien provoquer anakin et dire en substance la même chose sans qu'on tombe dans un registre aussi éloigné de celui qu'on connaît au personnage.

Le plus intéressant et ce qui continue de m'accrocher c'est comment tu nous ramènes toujours aux événements connus, sous une forme différente. Finalement cette mission force tout de même Anakin à se rendre sur Mustafar, avec une Padme en danger de mort. J'ai l'impression que tu veux nous montrer que le destin est un peu inévitable, et j'ai vraiment hâte de connaître le dénouement de ce tome :)

Donc je soulève des soucis de forme et de fond mais je reste curieuse de la suite, ne t'inquiète pas !

Envoyé de mon VOG-L29 en utilisant Tapatalk
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 18 Fév 2023 - 19:12   Sujet: Re: La Jedi de Tython

mareva_mae a écrit:J'aurais aussi aimé qu'on s'attarde plus sur l'oprobe publique face aux Jedi, parce que quelque que soit l'issue du combat, ce sera important pour la suite. Le combat à six contre un ou chacun attend un peu son tour pour s'attaquer à Sidious qui se révèle être un droïde... Bon pareil que mon VDD, ça n'a pas trop fonctionné sur moi. Le champ lexical et le registre qu'utilise Palpatine sont aussi un vrai problème à mes yeux : il peut très bien provoquer anakin et dire en substance la même chose sans qu'on tombe dans un registre aussi éloigné de celui qu'on connaît au personnage.


Ce tome est de plus en plus difficile à satisfaire dit donc! Deux chapitres d'affiler où il y a plus de négatifs que de positifs j'ai l'impression :think: :(

Comme je l'ai dit à Loucass, j'ai décidé de ne pas en faire trop car une remarque sur le volume dense des chapitres a été écrite en retour des derniers chapitres postées.

Ensuite, tout comme lui, tu n'as pas du tout compris où je voulais en venir, tant avec le droïde qu'avec le champs lexical de Palpatine que j'ai volontairement fait express de présenter tel quel dans ce chapitre et en aucun cas c'est pour le dénaturer ou le faire passer pour ce qu'il n'est pas.

"Tes yeux t'ont trompée" te dirait Obi-Wan. Les explications auront lieu dans le prochain chapitre (même si j'en ai donné une partie dans mon commentaire précédent le tien).
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Jeu 23 Fév 2023 - 21:26   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes. Voici le 29ème chapitre. J'espère qu'il vous plaira. Attention il est assez long. Je vous souhaite une bonne lecture.


Le Duel des Destins - Partie 2

Sheev Palpatine alias Dark Sidious, Seigneur Noir des Sith et Chancelier Suprême de la République Galactique, attendait patiemment l'arrivée de l'Elu, en position de méditation, à l'intérieur d'une salle où jonchait des corps de Neimoïdiens et de droïde de combat de la Fédération du Commerce. À ses côtés, étendue sur le sol endormie, Padmée Naberri Skywalker, femme d'Anakin et mère de deux enfants... Le Seigneur Sith se remémora ces évènements ayant conduit à cette situation...

Coruscant, au sein du Quartier Général de l'Ordre Sith:

Sidious observait attentivement les ingénieurs soumis à sa volonté en train de finaliser son dernier coup de poker...

-Alors? Il est fini?

-Mon Seigneur. D'ici quelques heures il sera bel et bien fini. Nous vous en ferons une présentation détaillée dès qu'il sera prêt.

Sidious ne dit rien et retourna à sa Salle de Méditation. Sur place, il réfléchit. Malgré sa capacité à voir l'Avenir octroyé par le Côté Obscur de la Force il n'avait pas vu venir la trahison d'Anakin. l'héritier de la Règle des Deux de Dark Bane avait eu une nouvelle vision de cette Energie Mystique: celle de la venue d'un groupe de Six Jedi à son bureau venu l'arrêter une bonne fois pour toute... Et réussir, mettant un terme à la fois à sa vie mais également à tout ce qu'il avait construit jusqu'à présent. Dans le groupe, c'était Anakin en personne qui lui portait le coup de grâce, aidé de ces deux femmes mystérieuses dont l'une d'elle l'intriguait toujours au plus haut point...

Cette vision lui avait été soumis au moment-même où elles avaient fait leur apparition au sein de la Galaxie. Une arrivée soudaine, sortie de nulle part. D'abord pas inquiet pour un crédit républicain, le Sith avait de plus en plus pris conscience de leur importance et de leur rôle concernant Anakin... mais trop tard. Il pensait qu'elles n'étaient pas une menace, il avait eu tord. À cause d'elles, Anakin ne l'avait pas rejoint au moment exact où il aurait dû et lors de la première tentative d'arrestation, le Nautolan avait survécu alors que lui aussi aurait dû périr de sa lame. Là encore, il était sure que ces femmes y étaient pour quelque chose.

Cet évènement spécial n'ayant pas été prévu comme il se devait, sa vision d'une deuxième tentative réussie cette fois-ci l'avait poussé à prendre d'autres mesures et à avancer ses coups en demandant la création d'un droïde de combat spécial utilisé durant les séances d'entraînement des Sith: un androïde pouvant prendre l'apparence de n'importe quelle personne est la copier à la perfection... du moins dans la limite de ses fonctions, à savoir l'absence d'utilisation de la Force. Mais en ce qui concerne tout le reste, c'était quasi-impossible de discerner la copie de l'original. Cependant, ce type de droïde avait disparu après que Sidious était devenu Seigneur Noir des Sith car il ne voulait pas que ses apprentis le surpasse et le tue pour prendre sa place. Pour lui, la Règle des Deux était caduque et dépassée. Le seul moyen de maintenir l'Ordre Sith en place était de changer d'apprentis en faisant miroiter à chaque nouvelle recrue la possibilité de le dépasser... Un mensonge comme un autre mais toujours aussi efficace car cela le poussait à être constamment sur ses gardes et à avoir toujours de l'avance dans tout chose... Il avait bien appris sa leçon sur la Perte du Pouvoir auprès de Dark Plagueis le Sage, son ancien Maitre... Contrairement à ce dernier, il ne ferait pas la même erreur: il n'aurait pas peur de perdre le Pouvoir car il ferait en sorte que cela n'arrive jamais... Et c'est bel et bien ce qu'il avait fait: d'abord Maul et ensuite le Comte Dooku... Mais Anakin non car ces trois femmes l'avaient contré dès le début... Passer à la manière forte était la dernière chose qu'il voulait faire mais il y avait été contraint.

Les scientifiques vinrent à sa rencontre, attendant patiemment devant l'entrée de la Salle et quand son occupant leur ordonna d'entrer, ces derniers s'excécutèrent et laissèrent de l'espace pour que le projet mis en place soit visible pour leur Seigneur. Celui-ci ne montra rien mais fut très impressioné par ce qu'il voyait: lui-même, comme un jumeau.

-Voici votre double parfait, mise à part l'utilisation de la Force bien évidemment. Il possède toutes vos caractéristiques physiques mais également toutes vos compétences de combat ainsi que votre manière de bouger, de parler aussi. Il possède également une partie de votre mémoire et il est quasi impossible de vous distinguer de lui. Il fera un parfait leure pour vos ennemis.

Sidious se leva et fit face à sa copie conforme.

"Laissez-nous" ordonna-t-elle, sous le même ton que dirait son original s'il avait parlé à sa place.

'Impressionnant. Même froideur dans les mots, même intonation'

Les scientifiques commencèrent à se retourner et à partir quand Sidious leva sa main et d'un simple mouvement du poignet, brisa leur nuque...

-Il est temps de passer à la second phase de mon plan. Les Jedi n'y verront que du feu, annonça-t-elle en souriant machiavéliquement, le petit ricanement propre à son original.

Sidious hocha la tête. Comme il venait de le dire, Skywalker et ses comparses n'y verraient que du feu... et comme il venait de l'annoncer, la seconde phase de son plan devait être lancée...


Coruscant: Appartement des Skywalker

Sidious était dans l'ascenseur regardant sur un datapad la conversation de son double avec les Jedi venus pour le tuer: en effet, grâce à un système ingénieux, il pouvait assister en direct à tout ce qui se passait dans son bureau, des caméras de surveillance retransmettant directement les images et le son sur son appareil. Pendant que l'ascenseur montait, Dark Sidious regarda attentivement l'action dans son bureau: il pouvait voir que le groupe de Jedi étaient bien six mais surtout qu'ils avaient réussi à se faire passer pour ce qu'ils n'étaient pas: des prisonniers et des clones.

'Intéressant comme tactique mais inutile si cela avait été moi sur ce fauteuil.'

La vidéo continua et le Sith put voir en détail comment ils combattaient, notant et mémorisant tous leurs mouvements, leur déplacement, leur utilisation des pouvoirs de la Force...

Quand l'ascenseur arriva à destination, Sidious entra dans le couloir et fut accueilli par un droîde protocolaire doré:

-Oh Chancelier Palpatine! Je ne pensais pas vous voir ici. Que me vaut le plaisir de votre visite?

-Je souhaiterais discuter avec la Sénatrice Amidala, répondit-il sous un ton enjoué.

-C'est avec plaisir que je vais vous annoncer à elle, dit-il tout joyeux.

Sidious le laissa faire et quand Padmée l'apprit, elle vint à sa rencontre, tout aussi surprise que C3-PO.

-Chancelier Palpatine? Que me vaut l'honneur de votre visite, demanda-t-elle sous un ton neutre.

-Il s'agit d'Anakin Skywalker. J'ai des nouvelles à vous apporter.

Pleine d'espoir, la Sénatrice l'invita à entrer dans le salon. Sidious remarqua l'état physique de la femme de Skywalker et se concentrant dans la Force, la sentit puissamment en elle...

'Anakin... Tu as été bien sage de me les cacher... À présent leur basculement dans le Côté Obscur de la Force est totale à mes yeux'.

-Alors, que savez-vous d'Anakin? Est-ce qu'il va bien?

Sidious esquissa un sourire avant de fermer la porte accédant au salon, coupant le passage à C3-PO, laissant seule sa maitresse et le Chancelier.

Celui-ci sortit de sa bure un droïde sphérique qu'il plaça en face de lui. Regardant Padmée dans les yeux, il leva sa main et utilisa la Force pour commencer à l'étrangler...

-Anakin va très bien et viendra à nous, je vous le garantit...

Activant le droïde, il enclancha l'enregistrement:

"-Comme je te l'ai dit, c'est très dommage que nous devons en arriver-là Anakin" ...

Après avoir terminé son enregistrement il enleva son emprise sur Padmée mais l'endormit quand-même avant d'envoyer le droïde sphérique au Sénat délivrer son message. Il appela son speeder et y monta par le balcon, la Sénatrice dans ses bras puis quitta l'appartement, laissant le pauvre droïde de protocole coincé dans le couloir, se demandant toujours quand le Chancelier aura terminé son entrevu avec sa maitresse.

Dans le Speeder, Sidious vit sur son datapad la vision se réaliser: Anakin portant le coup de grâce sur sa personne. Le Sith ricana. Les Jedi étaient sur le point d'avoir une sacrée surprise...


Toujours en train de méditer, sa perception renforcée par la Force, il sentit l'Elu de la Prophétie Jedi s'approcher de la planète Mustafar. Il sourit. L'heure était venu de faire face à son destin...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Coruscant le groupe de Jedi continuait toujours de courir, échappant aux Clones mais également à la population qui les voyaient toujours comme des meurtriers. Leur fuite prouvait encore plus leur culpabilité et les mercenaires et autres voyoux se mirent eux aussi à leur poursuite en joignant leurs efforts à ceux des Clones, les vrais héros de la Guerre.

Evitant les tirs de blaster ou les renvoyant, les Jedi faisaient tout leur possible pour rester en vie. Quand ils furent acculés à un toit au-delà duquel même un Saut de Force fut quasi-impossible pour atteindre l'autre côté, ils se retournèrent.

-Je n'aime pas ça. Nous perdons du temps. Anakin ne doit pas combattre Sidious seul !

-Je sais Ariandelle mais pour l'instant, nous devons nous concentrer! Dit Obi-wan en bougeant son arme dans tous les sens, sa lame formant une barrière infranchissable pour les rayons de blaster.

-On ne peut pas rester ici. Il faut sauter, quitte atteindre les bas-fonds, au moins nous seront sauvés.
-Ayanna raison elle a. Sauter nous devons! Appuya le Grand Maitre Jedi.

Alors que la distance séparant les Clones et les mercenaires des Jedi commençait drastiquement à se réduire, un cri dans leur oreillette se fit entendre:

"-Sautez"!

-Sénateur Organa?! Demanda suprit Cin Dralling, à genoux derrière ses camarades.

-"Sautez je vous dit! Allez!"

Un bruit de moteur se fit entendre et un vaisseau s'approcha de leur position.

-On y va! Cria le Maitre d'Armes qui s'élança, suivit un à un par les autres.

-Merde! À tous les chasseurs abbatez le Tentative III. Détruisez-moi cette corvette maintenant! Ordonna l'un des Clones en voyant ses camarades à bord des chasseurs pistant le vaisseau de Bail.

La corvette fit un piquer monstueux, percutant les voitures sur son passage. Les Jedi en pleine chute libre virent le vaisseau se rapprocher d'eux et se mettre juste en dessous à bonne distance pour que chacun puisse atterir sur le toit. Grâce à la Force, ils purent réduire leur vitesse et le choc du contact avec la carlingue. Réussissant à s'accrocher malgré tout, personne ne fut éjecté à l'impact.

-On y est Sénateur! Cria dans son oreille Kenobi. Remontez!

Dans le cockpit, les pilotes faisaient tous leur possible pour remonter le vaisseau. Avec efforts, leur visage grimaçant à cause des commande devenues durs à rabattre sur eux, ils réussirent petit à petit à lever l'appareil qui malgré tout arriva quand même tout au fond de Coruscant, percutant dans sa levée quelques poteaux et autres panneaux, créant une panique parmi les gens au sol.

En pleine ascension, les Jedi restèrent cloués au toit, les G qu'ils prenaient ne leur permettant pas de rentrer dans les ouvertures accessibles. Les chasseurs qui avaient tentés la manoeuvre eurent moins de chance...

Quand le Tentative III retrouva son assiette, les Jedi purent accéder aux ouvertures et tous furent en sécurité à bord.

-Par la Force! C'est la dernière fois que je fais une chose pareille! Je deviens trop vieux pour ça! Se lamenta Dralling qui ressentit de nouveau la douleur, l'adrenaline liée à la situation disparaissant de son corps. Argh! Il va me falloir du Bacta parce que... Il ne termina pas sa phrase qu'il tomba dans les pommes.

-Tout le monde va bien? S'enquit Ariandelle qui se leva avec difficulté.

-Oui, répondit Ayanna.

Une porte s'ouvrit et surgit le Sénateur, accompagné de quelques alliés.

-Vous allez bien? Désolé, j'ai été retardé moi aussi. Je ne pensais pas que ça se passerait comme ça.

Yoda, se relevant en s'appuyant sur le mur, lui annonça.

-Trompés encore une fois nous avons été. Sidious remplacé par un robot il a été. Sur Mustafar il est et là-bas aller nous devons.

-Quoi? C'est une blague?

-Non, c'est vrai. Sidious a utilisé un robot pour se faire passer pour lui. Il avait un coup d'avance sur nous et a enlevé la Sénatrice Amidala, informa Kenobi.

-Quelle horreur. Je lui avait pourtant dit de partir mais elle n'a pas voulu m'écouter! Allez tous à l'infirmerie et reposez-vous. Je me charge de vous envoyer là-bas.

Une vibration se fit sentir et tout le monde perdit l'équilibre.

-Qu'est-ce qui se passe?

-Les Clones nous attaquent! Je m'en occupe, je vous rejoins dès qu'on sera en hyperespace, annonça Bail.

Les Chasseurs Clones canardèrent le vaisseau qui tint bon grâce à ses puissants boucliers. La traque se poursuivit dans l'espace mais avant qu'une torpille ennemie ne le neutralise, le Tentative III passa en Hyperespace.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Anakin se posa sur une plateforme prévue à cet effet et descendit de l'appareil. R2 fit de même mais son maitre le stoppa:

-Reste ici et surveille le vaisseau, ordonna-t-il tout en rabaissant sa capuche sur sa tête.

Le petit droïde émit quelques bips d'interrogation et d'inquiétude.

Quelques minutes plus tard, le Chevalier Jedi entra dans le bâtiment et vit le massacre de Palpatine: les membres de la Fédération du Commerce, certains coupés en morceau, d'autres grillés à cause de la Foudre Sith, attaque signature de son ex-bienfaiteur. Quelques droïdes de combat complétaient le tableau. Juste derrière le Sith, Padmée étendue au sol, ne bougeant pas.

-Tu te demandes si elle est morte, dit-il sournoisement, sentant la Peur grandit d'une flèche chez son ex-protégé.

Anakin sentait toujours bouillir la rage en lui mais il devait coute que coute être sur qu'elle n'était pas morte et qu'il était arrivé à temps. Faisant appel à la Force, il la sentit endormie et contre toute attente fut surpris de la présence d'un autre être en elle.

-Oui... Tout comme je le fus quand tu me les as volontairement cachés. Ce n'est pas bien de mentir à son bienfaiteur Anakin.

Skywalker se reconcentra. Padmée lui avait dit qu'elle était enceinte sans mentionner pour autant le nombre d'enfants attendus. Lui-même en avait conclu à un seul enfant sans pleinement le confirmer. Maintenant au courant de la présence de deux enfants, il fallait qu'il trouve le moyen de sauver sa futur famille.

-Je ne vous ai jamais menti. Je n'étais pas du tout au courant qu'elles portaient deux enfants.

-Tu ne m'a rien dit sur son état physique. J'ai découvert sa grossesse au moment où je l'ai capturée.

-Vous n'y feriez rien, menaça-t-il en activant son sabre et en pointant sa lame devant lui.

-Tu crois sincèrement me battre? Ce n'est pas parce que tu as réussi à défaire une copie que tu en feras de même avec l'original, moi! Menaça-t-il.

-Assez parlé, il est temps d'en finir une bonne fois pour toute! Annonça-t-il en s'élançant d'un bon avant d'être stopé en plein mouvement par un Etranglement de Force.

-Oh jeune Skywalker! Tu ne fais vraiment pas le poids! Ce n'est pas parce que tu es l'Elu que tu as le pouvoir nécessaire pour me défaire! Se moqua-t-il.

Sidious joua avec lui, le faisant percuter le plafond, le sol, les mur, le prenant pour une marionnette.

Anakin termina son trompoling dans un pack de caisses et de conteneurs posés non loin d'eux.

Anakin se releva et lança les objets sur Sidious qui les écarta avec la Force avant de voir l'Elu prêt à frapper avec son sabre, en plein air. Sidious répliqua avec la Foudre Sith qui suprit son adversaire. L'attaque le toucha de plein fouet et l'envoya percuter un mur.

-Je pensais sérieusement que tu serais au niveau... Quelle déception! Conclut-il avec dégoût.

Anakin se redressa avec difficulté, la haine montant en lui, son visage exprimant une colère et une rage bien manifeste par la lourdeur de l'air autour. Sidious vit alors les yeux de Skywalker changer de couleur, prenant celle marquée par le Côté Obscur, ce qui le rendit heureux...

-Oui, oui, je le vois et le sens de plus en plus, exultat-t-il. Le Héros sans Peur qui va encore une fois chuter, définitivement pour le coup. Voyons si on peut accélérer tout ça, dit-il en se tournant vers la Sénatrice, une main tendue...

Ressentant une nouvelle fois la Peur et s'abandonnant complètement à la Rage, Skywalker bondit sur Sidious qui, bien qu'ayant anticipé une telle réaction, fut surprise de sa violence. Il eut le souffle coupé quand Anakin le plaqua au sol. Avec férocité il le roua de coups de poings au visage, hurlant à chaque coup mais le vieil homme avait de la ressource. Bloquant la main gantée avec une de ses mains, il bascula en arrière, utilisant ses pieds pour pousser Anakin loin de lui qui roula et se remit sur pieds. Sidious lui faisant face, il fut attiré par l'Attraction de Force de Skywalker qui en profita pour lui donner un puissant coup à sa poitrine. Sidious cracha un mélange de salive et de sang sous l'impact et l'Elu en profita pour le prendre par le col et se retourner pour le projeter violemment en hurlant. Sidious traversa toute la salle et percuta avec une telle force le mur qu'il se brisa à l'impact.

Anakin, respirant fortement, attira son sabre, l'activa puis courut vers son adversaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Tentative III sortit de l'Hyperespace et se dirgea vers Mustafar. Les Jedi dans le cockpits purent sentir un grand trouble dans la Force.

-C'est vraiment? Demanda, sidérée, Ariandelle.

-Oui, c'est bien Anakin, confirma Obi-Wan, le sentant pleinement dans la Force.

-Il est enragé ce n'est pas possible! Analysa Ayanna.
-Atterrir nous devons afin de le rejoindre au plus vite, dit Yoda.

-Avant, nous devons nous assurer que la Sénatrice Amidala et son enfant soient en sécurité, intervint Kenobi. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser Sidious s'en emparer.

-D'accord je suis.

-Nous allons vous déposer au plus prêt du lieu et attendrons en orbite, informa le Sénateur.

-Faites Sénateur, ordonna le petit Grand Maitre Jedi.

Quelques instants plus tard, le vaisseau fit son entrée dans l'atmosphère et après quelques minutes, émergea des nuages noirs de la planète volcanique. Tous les Jedi furent impressionnés du paysage de cauchemar qui se présentait à eux et sentirent encore plus fortement le Côté Obscur.

-Cette planète est un Nexus du Côté Obscur, je le sens pleinement, analysa Ayanna.

-Oui et au vu des jets de laves et de volcans en éruptions perpétuelles, elle réagit très fortement aux deux combattants, poussa encore plus loin Ariandelle dans l'analyse de planète.

-Elle me fait beaucoup penser à Queyta, ajouta Kenobi.

-Oui mais cette dernière n'est pas alimentée par le Côté Obscur, précisa la Sith au Sang Pur.

-Nous arrivons, préparez-vous au largage, informa l'un des pilotes.

Le vaisseau entama son approche final et arrivé au lieu de dépôt, se stabilisa pour laisser sortir les quatre Jedi restant du groupe, Maitre Plo Koon surveillant Maitre Dralling à l'infirmerie.

Les quatre Jedi sautèrent du vaisseau et atterrirent à côté du Chasseur d'Anakin ou R2 fut ravi de les voir.

-Oui, nous aussi R2, très contente de te revoir. Dits-nous où est allé Anakin.

Le petit droïde familial leur indiqua le chemin par une série de bips et le groupe le prit pour arriver dans la salle principale du complexe où gisés les corps des Némoïdiens et de quelques droïdes de combat de la Fédération du Commerce. Dans une salle annexe se trouvait Padmée étendue au sol.

Tout le monde accourut vers elle. Ayanna s'agenouilla auprès d'elle et la sonda avec la Force.

-Elle n'est pas en danger pour le moment et concernant son... Oh...

-Quoi? Demanda Kenobi.

-Elle est bien enceinte mais pas d'un enfant... Il y en a un autre...

-Des jumeaux? Questionna Ariandelle.

-Oui en effet. Mais je sens la marque du Côté Obscur sur eux, comme un sort de localisation afin de les repérer où qu'ils se trouvent. Je m'en occupe, allez aider Anakin, ordonna la Sith au Sang Pur.

Les autres s'armèrent de leur arme et rejoignirent le combat.

Le petit droïde vint à la rencontre de sa maitresse.

-R2, je vais avoir besoin de ton aide, annonça Ayanna.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les coups de sabre-laser pleuvaient à une vitesse surhumaine. Les deux adversaires étaient de force égale, la planète les alimentant continuellement en Côté Obscur. Sidious commençaient à prendre conscience de l'ampleur de la situation: Anakin devenait de plus en plus fort que lui, d'une manière subtile. Sous l'emprise de la Colère, de la Rage et de la Peur, l'Elu débloquait un niveau de pouvoir propre à un être amené à détruire l'Ordre Sith et à le remodeler pour qu'il soit encore plus meilleur...

'Il ne peut pas être le Sith'ari! Pas lui! C'est moi et moi seul le Sith Ultime, l'achèvement de tous les Sith ayant existé avant moi!'

Sidious connaissait bien cette histoire prophétique: Les Jedi avaient leur Elu, les Sith avaient aussi le leur sous la forme d'un individu supérieur à tous les Sith ayant jamais existé, l'incarnation ultime d'un être du Côté Obscur, comme un Avatar de ce dernier. Au sein de l'histoire des Sith, rare furent les individus à être le Sith'ari: il y avait bien eu sur Korriban le Roi Adas, Sith au Sang Pur à la peau noire comme le Jais, qui avait réussi à défaire tous ses ennemis au combat, seul et à unifier un Royaume prospère qui dura trois siècles, avant d'être défait par les Rakatas de l'Empire Infini. Puis vint un autre, Tenebrae, un Sith au Sang Pur ayant réussi l'exploit de se scinder en deux parties, les humains Vitiate et Valkorion, avant d'être totalement défait par les Jedi. Le dernier en date fut tout simplement le Créateur de la Règle des Deux: Dark Banes, qui réussit à lui seul à tuer tous les Sith de l'Ordre décadent et à le remodeler sous une nouvelle forme, meilleure: un(e) Maitre qui détient le Pouvoir, un(e) Apprenti(e) qui le Convoite et ainsi pousser l'élève à se dépasser pour surmonter le niveau du professeur et le tuer pour prendre sa place et faire la même chose: trouver un nouvel être ayant le potentiel d'être plus fort que lui pour perpétuer ce rite de passage...

Sidious y avait vu une limite: chaque nouvelle génération devenant plus forte que la précédente, le moment où la différence de niveau entre les deux membres s'annulerait rendrait caduque le mode de fonctionnement de succession. Ainsi, quand il avait tué son Maitre dans son sommeil, il avait décidé que dorénavant, il serait le seul et unique Maitre à bord. Aucun apprenti ne serait à même de le tuer.

L'ex-Chancelier évita un coup oblique de la lame bleu du Jedi. Même si le Sith pouvait anticiper les coups de son adversaire, la puissance de frappe de ce dernier l'obliger à reculer et même si Mustafar l'aidait en lui octroyant l'énergie nécessaire pour le tenir en échec, il sentait parfaitement que sur la durée il ne tiendrait pas. Son corps endommagé par ses propres éclairs et les coups de poings reçus par le jeune homme feraient la différence et cela, Sidious ne pouvait se le permettre. Il sentait très bien qu'il venait d'arriver depuis quelques instants déjà à ce fameux moment: leur niveau était quasi identique et seul le temps ou une meilleure stratégie permettrait de déterminer le vainqueur et donc le sort de la Galaxie toute entière...


Le groupe de Jedi sentit une atmosphère lourde et anxiogène. Les projections de lave étaient de plus en plus puissantes, de plus en plus fortes, manifestant physiquement les émotions et les sentiments des deux adversaires qui se trouvaient sur un pont. Les nuages déversaient de la cendre brûlante sur le paysage, amenant les Jedi à tousser et à se protéger avec la Force.

-C'est quasiment... comment disent les humains déjà? Tousse, tousse...

-L'Enfer, répondit Kenobi. Ne perdons pas de temps, dit-il en sautant sur un échaffaudage.

Les autres le suivirent et coururent vers le pont, Kénobi en tête qui vit son ancien Padawan et le Sith s'approchaient à nouveau et au moment de frapper en même temps, se tenir par les poignets, chaque main tenant celle armée de son adversaire. Une puissante projection de lave jaillit au contact ce qui poussa le groupe à s'arrêter brutalement.

Dans cette impasse, Anakin donnait tout ce qu'il avait. Il se sentait infiniment puissant, supérieur au Chancelier, il était dans un mélange de Fureur à cause de ce que Sidious avait fait à sa femme et de joie à l'idée d'enfin accomplir ce que pourquoi il était fait: détruire les Sith et il ne se gènerait pas du tout pour donner tout ce qu'il ressentait lors du coup final, quitte à sombrer définitivement dans le Côté Obscur et s'y perdre totalement... Pour Padmée, pour ses enfants, pour son Maitre, pour tout le monde... Aller totalement jusqu'au bout...

'Et advienne qui pourra', termina-t-il de penser avant de donner un coup de tête au Chancelier puis une violente Poussée de Force. Sidious fut éjecté de sa position mais se rétablit tant bien que mal.

-On arrive Anakin! Cria Ariandelle.

Kenobi en tête fit un bon et se plaça devant son ex apprenti et se confronta à Sidious.

-Non! Laissez-le moi! Il est à moi! Rectifia l'Elu, frustré qu'on ne le laisse pas faire son travail.

-Skywalker, t'aider venus nous sommes! Tous ensemble détruire Sidious nous pouvons!

-Je vous interdit de me priver de ma victoire! Il a menacé Padmé et mes enfants! Il va le payer cher!

-Anakin calmes-toi! Padmé va bien! Tes enfants vont bien! Débita rapidement Ariandelle pour le rassurer.

-Que... Quoi? Demanda-t-il, confut.

-Ayanna s'en occupe! Ta femme et tes enfants sont en sécurité!

Un peu déboussolé par la nouvelle, il mit du temps à reprendre ses esprits. Il se sentit un peu serein mais il voulait quand même avoir sa victoire...

Obi-Wan sentit pleinement que Sidious était bien l'originel. Grâce à la Force, ce dernier était plus puisant que sa copie et sa vitesse de frappe aurait eu tout de suite raison de lui s'il n'avait pas choisi de maitriser pleinement la Forme III du combat au Sabre-Laser dit Soresu... Cependant, il faisait face à Dark Sidious, le plus puissant Seigneur Sith qu'il eut à affronter: Sidious n'était pas Maul, n'était pas le Comte Dooku ni Asajj Ventress... Et il le sentit pleinement dans son corps, d'abord par une violente Poussée de Force qui le fit percuter un mur métallique, le sonnant au contact... puis par une douleur fulgurante quand la lame rouge du Sith s'enfonça lentement dans son épaule droite, sa main armée prise au poignet par la main ridée du Sith. Il hurla de douleur.

-Maitre! Cria Skywalker, qui, horrifié, vit Sidious soulever Kenobi par la Force et le bombarder d'éclairs.

Par un cri de rage, il bondit vers son adversaire et celui-ci en profita pour envoyer Obi-Wan dans la lave.

Avec des yeux écarquillés, Anakin vit son Maitre tomber avant d'être rattrapé juste à temps par la Force.
-Je l'ai! Prévint Yoda, en pleine concentration avant de ramener Kenobi sur le pont.

-Ensemble Anakin, encouraga la Mirialan qui combattit Sidious.

Celui-ci se confronta enfin à celle qui pouvait le mettre en difficulté à cause de son étrange pouvoir.
Il remarqua bien vite qu'elle était douée au combat au sabre mais qu'elle utilisait le Niman, la Forme VI, dite Forme du Diplômate, équilibrée, n'ayant aucun point fort ou faible... Il pourrait facilement la vaincre.

En utilisant tout son art, il fut surpris d'être mis en difficulté. La Jedi lui donna du fil à retordre et en plus, lui présenta des pouvoirs obscurs sans qu'elle ressente le Côté Obscur. Alors qu'il bloclait son Eclair de Force, il sentit de suite une menace imminente. Il bondit en arrière pour voir un cratère se former une seconde plus tard.

'Raté'! S'exclama-t-elle après avoir baissé son bras.

Le Pouvoir Je'daii, la Force en Equilibre, lui aurait permise de mettre un terme définitif au Sith mais ce dernier était plus malin et plus vigilent que tous ceux qu'elle avait affronté. Elle continua à sabrer contre Sidious mais malgré toutes ses capacités, elle n'arriva pas à trouver une faille dans sa défense car le Sith avait déjà analysée sa gestuelle au combat. Il lisait en elle comme dans un livre ouvert et savait donc parfaitement à quel moment contrer ses coups, ses bottes, ses feintes...

Anakin survint alors et à deux ils firent reculer Sidious de plus en plus jusqu'à ce qu'il bloque avec son sabre celui de la Mirialan et avec la Force, celui de Skywalker. Les deux Jedi poussèrent mais ne purent rien faire. Sidious écarta Anakin, se désengagea du bras de fer d'avec la Mirialan et utilisa la lave comme bouclier, envoyant un puissant jet devant eux. Les deux Jedi durent s'écarter pour voir leur chemin bloqué par une coulée.Sidious s'enfuit plus loin mais ses adversaires le rattrapèrent d'un Saut de Force. Le Sith, pestant, décida d'en finir une bonne fois pour toute avec la Mirialan...

Se retournant, il envoya plusieurs pierres volcaniques sur Skywalker qui dut les découper. Occupé, il ne put aider Ariandelle qui, à nouveau en plein de bras de fer avec Sidious, sentit son sabre-laser être parcouru d'électricité.

-Ton arme est une relique du passé. Il ne tiendra pas le coup jeune fille.

Appuyant fortement avec son arme, le Sith poussa le sabre d'Ariandelle dans ses dernières limites... Un genou à terre, Ariandelle, le visage dégoulinant de sueur, sentit qu'à la prochaine poussée de son adversaire, elle y passerait. Sentant son arme vibrer de plus en plus, elle le désactiva, surprenant le Sith qui bascula en avant. Ne pouvant en profiter de cet instant fatidique pour attaquer à cause de son arme devenu instable, Ariandelle bondit sur le côté et envoya son sabre droit sur Sidious. Celui-ci le bloqua avec la Force et l'envoya dans la rivière de lave où l'antique arme explosa à cause de la surchage d'énergie, en plain air. Les débris tombèrent dans la lave.

-Et maintenant, la fin!

Sidious utilisa la Force pour soulever la Jedi et l'attira à lui tout en donnant un coup d'estoc avec son sabre mais contre tout attente, il écarquilla les yeux.

-Quoi?!

Ariandelle venait de bloquer avec ses mains en entonnoir la pointe de la lame écarlate du Seigneur Sith. Choqué par une telle prouesse, il décida qu'il valait mieux la brûler en l'envoyant dans la lave.

Ariandelle sur ses pieds grâce à son geste fut de nouveau soulevée et projetée très loin du Sith qui reprit le combat face à un Anakin survolté.

La Mirialan voltigeant en plein air cria et sut que sa fin arriva. De la lave à perte de vue et aucune terre suffisamment proche pour utiliser le résidu énergétique se trouvant dans ses mains suite au blocage de la lame de Sidious afin de le dépenser sur la rivière de feu pour bénéficier d'une forte projection pour s'en écarter et attérir en toute sécurité sur la terre ferme, Ariandelle ferma les yeux, des larmes s'en échappant. Se résignant à mourir brûlée vive, elle eut une dernière pensée.

'Ayanna, je t'...'

Elle gémit en sentant l'impact de son corps au contact de bras la portant, le vent fouettant son visage et balayant sa chevelure.

-Qu'est-ce que...

-Ton heure n'est pas arrivée!

Ariandelle vit alors celle qu'elle venait d'avoir en pensée.

-Moi vivante, personne ne te tuera!

-Ayanna! Cria la Jedi en la serrant fortement, se réfugiant dans son cou.

La Sith au Sang Pur, sur le Chasseur d'Anakin piloté par R2, Padmée au cockpit encore endormie, avait senti un grand danger concernant sa petite amie. Elle avait eu raison. Voyant la Mirialan chuter en direction de la rivière de lave, elle avait ordonné à R2 d'être sur sa trajectoire pour la récupérer dans ses bras.

Ayanna ordonna à R2 de s'approcher de Yoda et d'Obi-Wan. Quand le vaisseau fut à porté d'eux, la Sith au Sang Pur sauta, Ariandelle dans ses bras et R2 les laissa sur place, remontant pour atteindre le Tentative III afin que Padmé soit prise en charge.

Ariandelle se remit sur pieds et utilisa le résidu énergétique en une puissante Poussée de Force sur la coulée de lave se trouvant au bout du pont pour se frayer un passage.

-Maitre Kenobi va bien?

-Oui, répondit ce dernier après un soin assez important de Maitre Yoda.

-Anakin et Sidious continuent de se battre sur des plateformes, informa Ayanna.

-Le passage que je viens de créer va nous y emmener. Allons-y vite, s'enquit la Jedi.

Ils traversèrent le pont et se dirigèrent vers les plateformes disponibles.


Sur deux d'entre elles, Skywalker et Sidious continuaient inlassablement leur combat. La fatigue se faisait sentir mais aucun ne cédait un pousse de terrain. Voyant que Sidious était sur une plateforme plus grande et avait plus de marge de manoeuvre, Anakin fit un salto-avant et le rejoignit. Sidious le manqua, tant durant le saut de celui-ci qu'à son atterrisage. Reprenant de plus belle, ils continuèrent leur joute jusqu'à ce qu'un nouveau bras de fer les prenne, les poussant à prendre l'avantage.

Sidious voyait une détermination sans faille dans les yeux jaunes de Skywalker mais il savait que ce dernier était jeune, fougueue et que son insolence et son arrogance le perdrait.

'Il croit vraiment pouvoir me battre! Je vais lui donner une leçon qu'il n'est pas prêt d'oublier'

Voyant d'un coup d'oeil qu'ils se rapprochaient d'une parcelle de terre suffisamment élevée pour que celui qui s'y réceptionne ait l'ascendant, Sidious se désengagea du blocage des lames et sauta. L'Elu en profita pour lui donner un coup à ses jambes mais rata sa cible. La plateforme s'arrêta.

-C'est fini Skywalker!

-Vous croyez vraiment en avoir fini avec moi?! Menaça-t-il en pointant sa lame sur Dark Sidious.

-Oui! C'est la fin!

-C'est très bien mal me connaitre!

-Que tu crois! Si tu te sens capable de m'atteindre alors que je te domine, eh bien vas-y! Montre-moi ce dont tu es vraiment capable!

-Et comment! C'est terminé Chancelier!

Confiant en ses capacités et dans un cri de victoire, Skywalker utilisa la Force pour se propulser sans prendre d'élan et fit un salto avant. Sidious analysa pleinement le mouvement et quand les jambes du Jedi fut à porter, il entama une série de mouvements complexe avec son sabre. Anakin se sentit découper en morceau et hurla sur la douleur. Il tomba à terre comme une crèpe et glissa en roulant sur lui-même pour arrêter sa course au bord de la rivière de lave.

-NOON! Hurla Obi-Wan après avoir vu le geste de Sidious sur son ex-apprenti.

La plateforme sur laquelle les quatre Jedi se trouvaient était encore trop loin pour atteindre les deux adversaires.

Anakin hurla comme jamais. Il venait de perdre ses quatre membres. Devenu un tronc, il ne pouvait plus bouger et était à la merci de la lave tout proche.

-Ah Anakin! Tu aurais dû m'écouter, tu aurais dû me suivre! Tu as choisi et voilà comment tu finis. Tu as échoué à me battre et à nouveau échoué à sauver celle que tu aimes. Tes enfants seront miens et serviront les intérêts de l'Ordre Sith et de mon Nouvel Empire Galactique.

-AAARGH! JE VOUS HAIS!

-Oui mais ta Haine ne t'auras pas permis de me battre comme il se doit. Tes enfants, j'en suis sure, seront bien meilleures que toi.

-NOON! JE VOUS TROUVERAI ET JE VOUS DETRUIRAI!

-Dans ton état non même si tu étais réparé! Il n'y en aura pas de toute façon, affirma-t-il regardant un bout du vêtement d'Anakin s'enflammer.

Celui-ci sentit rapidement une brûlure intense dans ses membres inférieures et la douleur fut telle qu'il faillit s'évanouir mais sa Haine pour Sidious le maintint conscient, malheureusement.

En effet, les flammes remontèrent tout le long de son dos comme si elles le léchaient des pieds à la tête et pour l'Elu, ce fut une torture innomable. Hurlant comme jamais auparavant de toute sa vie, il se sentit pleinement brûler, sa peau fondant, le feu atteignant même l'intérieur de son corps.

Sur la plateforme, les Jedi ne pouvaient rien faire. Trop choquée parce qu'elle voyait, Ariandelle détourna son regard, Ayanna riva le sien sur Sidious, Yoda soupira de tristesse et ferma ses yeux et Obi-Wan, courageux, maintint les siens sur Anakin en train de brûler vif...

'Maitre Qui-Gon... J'ai lamentablement échoué... Pardonnez-moi...'

les larmes coulant à flot, Kenobi sentit que jamais il ne pourrait se voir en face. Parce qu'il voyait, il venait de briser la promesse faite à son Maitre et à Anakin quand il était encore un enfant.

Sidious, affaiblit par le combat qui lui avait demandé beaucoup d'énergie, s'en alla, laissant Anakin dans son échec. Il venait de lui donner la plus belle leçon de sa vie, la plus mortelle aussi, digne de l'enseignement des Sith en cas d'échec! À présent, son objectif était les enfants de Skywalker...


La plateforme arriva enfin à proximité de la parcelle de terre. Sautant sur l'autre plateforme puis sur lesdit morceau de terre, les quatre Jedi accoururent vers Anakin. L'odeur de chair brûlée monta aux narines des Jedi et des hauts le coeur faillirent les atteindre. Voyant l'Elu complètement brûlé, ils se regardèrent pour savoir quoi faire quand ils entendirent un gémissement...

-Par la Force! Je n'y crois pas! S'exclama Ayanna en écarquillant les yeux.

La tête d'Anakin, dépourvu de cheveux, se leva et les Jedi virent ses yeux s'ouvrirent.

-Il est encore en vie?! Après ce qu'il vient de subir?! C'est... C'est un miracle!!! Constata Ariandelle.

-Vite, il faut l'emmener! On a peut-être encore une chance de le sauver! Dit Obi-Wan, plein d'espoir.

Le groupe entoura l'Elu et avec la Force, le souleva. Le corps de ce dernier, tout sombre, morcelé, craquelé, la peau fondue, le rendait totalement méconnaissable. Ils remontèrent la parcelle de terre et se dirigèrent vers le complexe, en espérant qu'il y est des fournitures médicales pour les aider à le maintenir en vie le plus longtemps possible.


Dans lesdit complexe, Sidious constata que Padmé n'était pas-là. Pestant, il fit appel à la Force pour trouver les enfants d'Anakin qu'il avait marqué avec le Côté Obscur mais contre toute attente il ne les sentit pas du tout, ni dans les environs, ni autour de la planète, encore moins dans l'espace.

-Non...non... NOOOOOOOONNNN! Hurla-t-il de frustration.

Il venait de comprendre que les Jedi avaient enlevé la marque de localisation, l'empêchant de les trouver. Il se retrouvait sans apprenti mais qu'importe, le Côté Obscur lui en fournirait un...

Il se dirigea vers son vaisseau et quitta la planète. Il avait un Empire Galactique à mettre en place.


Quand les Jedi revinrent au complexe, ils le fouillèrent à la recherche de fournitures médicales mais il n'y avait rien. Le seul moyen pour eux était d'utiliser la Force sur Anakin en attendant les secours.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Dim 26 Fév 2023 - 18:54   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, chapitre lu !

J'ai trouvé le combat bien plus intéressant et mieux mené que dans le chapitre précédent, c'était à mon sens plus dynamique et plein de sens, donc bravo :lol:
Je ne suis toujours pas fan de cette histoire de droide, même avec les explications que tu nous fournis ici. Finalement, j'aurais peut-être préféré que le précédent chapitre soit une course poursuite d'un holo Palpatine ou de quelqu'un déguisé en lui, avec la même révélation à la fin (qu'il n'est pas vraiment là mais avec Padmé, prisonnière, sur Mustafar). :think:

Toujours un petit soucis sur les émotions que je ne trouve pas assez creusées (Obi-Wan notamment aurait mérité plus de temps, avec ce qui arrive à Anakin) mais il y a pour moi une belle amélioration entre ces deux chapitres.

J'aime vraiment cette idée d'un destin qu'on ne peut moduler qu'infimement, avec des conséquences qui demeurent... Je me demande bien si on va avoir droit à un Good Vador ?? :shock: Je suis très curieuse de là où tu veux nous emmener en tout cas !
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 01 Mar 2023 - 23:54   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

Pas de chapitre aujourd'hui, je réagis juste aux commentaires:

@Loucass824: merci pour ton commentaire :)

Alors concernant le déroulement du combat, en effet Yoda n'y participe pas et c'est voulu parce qu'il devait se concentrer sur Obi-Wan sur le point de se faire cramer (et qui s'est pris une bonne décharge au passage).

Concernant Ariandelle, oui tu aurais été en PLS si je l'avais tuée mais elle doit survivre, tout comme Ayanna. Elles doivent encore évoluées et pour la Mirialan, elle a une quête donnée par Alètheia, ne l'oublie pas...

Pour Anakin, effectivement son combat change drastiquement d'un point de vue déroulement, même si la fin est identique au canon. Si j'ai voulu terminé comme cela, ce n'est pas à cause de l'absence de ses copains mais bien par rapport à son rôle d'Elu et aussi à sa
" vengeance personnelle "

N'oublie pas que Sidious a menacé sa femme et ses enfants et qu'il a bien dit à de nombreuses reprises durant le combat que les autres ne devaient pas intervenir et bien qu'il a un moment de lucidité en sachant sa famille à l'abri, il ne peut se défaire de son envie de payer à Sidious tout le mal qu'il a fait, tant par rapport aux Jedi qu'à lui-même, trompé depuis enfant.

Concernant sa fin justement, cela promet plusieurs choses en effet. À l'origine j'avais prévu qu'il se soumette à Sidious pour retomber dans le canon mais en cours d'écriture, j'ai totalement changé son destin.

@Mareva_Mae: Merci! enfin du positif :) , je commençais à regretter qu'il y en ait plus de ta part :lol:

Alors pour les émotions en effet c'est difficile de développer en profondeur, je conçois que c'est quelque chose que j'ai du mal à travailler. :think:

Pour un Good Vador, à voir. Est-ce qu'il aura la même armure que dans le canon ou quelque chose de différent? (n'oublie pas la vision du Chevalier Noir au côté de Sidious et qui pourfend les deux héroïnes... :sournois: )

Qui sait, je verrai bien où la Force me guidera :D
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 02 Mar 2023 - 17:19   Sujet: Re: La Jedi de Tython

ShamanWhills a écrit:@Mareva_Mae: Merci! enfin du positif :) , je commençais à regretter qu'il y en ait plus de ta part :lol:


Désolée que tu le ressentes ainsi, je suis toujours honnête dans mes retours, c'est vrai que tes derniers chapitres m'ont moins plu mais j'ai toujours souligné le fait que j'aimais la direction générale de ton histoire et que j'avais hâte de lire la suite :cute:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 13 Mar 2023 - 20:32   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

Voici le dernier chapitre du Tome 2 :)

J'espère qu'il vous plaira et je vous souhaite une agréable lecture. À bientôt pour le Tome 3.

Chapitre 30: Le Troisième Empire Sith

Le Tentative III sortit de l'Hyperespace, se dirigeant vers Mustafar.

Ploo Koon se trouvait dans le Cockpit, à ses côtés le Sénateur Bail Organa.

-Heureusement qu'Ayanna nous a informés des actions de Sidious sur les enfants de la Sénatrice et ce qu'elle a fait pour l'empêcher de les retrouver. Sans cette information le Sith nous aurait surement eux, dit-il calmement.

R2-D2 émis des bips d'assertion.

-Oui mon ami. C'est aussi grâce à toi que nous avons eu cette information, soutint le Sénateur.

R2 fut content qu'on reconnaisse son action. Il leur demanda quel serait la prochaine action.

-On descent les récupérer, répondit Bail.


Quelques minutes plus tard le vaisseau émergea des nuages de cendres et se dirigea vers le bâtiment principal où les Jedi l'entendirent arriver.

-Ils ont réussi! Informa Ayanna.

-À quoi faire? Demanda se petite amie.

-À semer Sidious. J'ai laissé un message à R2 pour qu'il puisse le leur transmettre. La marque de localisation enlevée, Sidious ne pouvait pas détecter les enfants mais il pouvait savoir où se trouvait les deux Jedi à bord du Tentative III, là où le Chasseur Jedi emportant la Sénatrice s'est amarré.

-Tu as donc ordonné à Bail de quitter le Secteur? Ajouta Kenobi.

-Oui. Ainsi Sidious ne pouvait atteindre le vaisseau. Il a été obligé de repartir bredouille.

-Allons-y. Il faut à tout pris le plonger dans une cuve de Bacta, informa la Mirialan.

-Je vous rejoins, j'ai quelque chose à récupérer d'abord, coupa Obi-Wan.

Il les laissa sans ajouter un mot et sortit du bâtiment, se dirigeant vers le lieu où Anakin avait été découpé en morceaux par Palpatine.

Après de longues minutes de marche, il arriva enfin à l'endroit indiqué. Balayant du regard le site, il vit ce qu'il était venu chercher: un objet argenté, brillant sur un sol de cendres. Il s'avança, se pencha et le prit en main: le Sabre-Laser d'Anakin Skywalker.

Il soupira et reporta son attention sur ce terrain... Se demandant ce qui se serait passé si son apprenti aurait basculé du Côté Obscur... L'aurait-il affronté comme Sidious? L'aurait-il, à ce moment précis, fait la même chose que le Sith? Fermant les yeux, il s'imagina ce futur improbable et ressentit de la douleur face à une telle situation, encore plus en visualisant le fameux geste ayant rendu Anakin tel qu'il est actuellement. Kenobi eut les larmes aux yeux. Non, jamais il n'aurait pu lui porter le coup de grâce et quand bien même, par la force des choses, il aurait tenter de le rater, quitte à en mourir par la suite....

Soufflant longuement il ouvrit de nouveaux ses yeux bleus qui captèrent la couleur jaune-orangée de la rivière de lave... La même qu'arborait Sidious mais aussi ... Anakin même s'il n'avait pas sombré pleinement mais avait quand même fait un pas...

Obi-Wan continua de plus en plus à prendre conscience de la gravité de ses actes envers Anakin au fur et à mesure qu'il ressasait ce combat du destin mais aussi tous les évènements l'ayant précédé et constata amèrement que c'était lui le fautif de part son enseignement en accord avec le Code Jedi mais totalement contraire à celui de son Maitre qui avait été là pour lui même dans les moments de doute, de besoin d'attention, d'envie d'être écouté, compris... L'exact inverse de ce qu'il avait fait auprès d'Anakin et il avait vu le résultat durant ce combat et pourtant, cela aurait pu être pire mais ces deux femmes inconnues, surtout la Mirialan, lui avaient macher son travail en empêchant le pire de venir...

Même si Anakin était Chevalier Jedi, il n'empêche qu'un gouffre s'était construit entre eux. Obi-Wan se devait de le remplir afin de l'effacer et de rétablir, si ce n'est carrément d'établir au vu du statut de l'Elu, une relation digne de confiance, même s'ils étaient Frères d'Armes, il fallait qu'il y ait un lien en dehors des combats, cette fameuse relation que tout Maitre construisait et développait avec son Padawan et qui continuait bien après l'adoubement de l'élève au rang de Chevalier... Un lien qu'Obi-Wan n'avait pas véritablement crée et qui pourtant avait fait la joie de nombreux Jedi de l'Ordre, à commencer par lui-même avec Qui-Gon.

Si Anakin survivait à ses blessures alors il ne serait pas trop tard pour établir un lien similaire...

Forte de cette résolution, sa main tenant fermemant l'arme de son ami, Obi-Wan retourna auprès des autres.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Navette du Seigneur Sith arriva sur Coruscant sous une pluie torrentielle. Le véhicule se posa sur l'aire d'atterrissage du Temple Jedi ayant commencé à changer de design interieur pour que toute trace des Jedi ne soit plus visible par quiconque entrerait dans ce Palais Impérial, nouveau nom que Palpatine lui avait octroyé afin d'asseoir sa suprématie. Accompagné de sa garde personnelle même s'il n'en avait jamais besoin, le Seigneur Sith arpenta les couloirs de ce qui fut Jadis la demeure de sa Némésis héréditaire maintenant réduite à néant. Les Jedi n'étaient plus et Anakin Skywalker, l'Elu de la Prophétie visant à le détruire, en cendre. Plus personne ne pouvait dorénavant lui faire obstacle car il était sorti vainqueur de cette très longue partie d'échec...

Des Soldats Clones vinrent le voir pour l'informer de l'avancée des travaux et le Sith fut satisfait des nouvelles qu'il entendit. Il leur ordonna de récupérer tout objet Jedi et de les détruire. Ces derniers obéirent et se mirent au travail.

Il continua son inspection avant de quitter les lieux pour le Sénat. Il devait annoncer l'avènement de son Empire Galactique auprès de tous les Sénateurs afin que le Règne du Sith soit enfin accompli...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À bord du Tentative III les Jedi et le Sénateur Bail Organa discutaient autour d'une table avec le personnel médical au sujet de leurs patients. À la vue de leur mine, il semblerait que les nouvelles ne soient pas bonnes à entendre pour les autres mais ils gardèrent espoir tout de même...

-La Sénatrice est sur le point d'accoucher et nous n'avons pas le matériel adéquoit pour l'assister en toute sécurité. Quant au Chevalier Jedi, honnêtement c'est un véritable miracle avec ce qu'il a subi mais je dois vous avertir qu'il ne pourra plus jamais être comme avant.

-Nous nous attendions à cette annonce docteur, dit Obi-Wan.

-Non vous n'y êtes pas Maitre Kenobi. Votre ami a subi des dégâts physiques tellement importants et graves que le Bacta à lui seul ne pourra rien faire. Les dommages sur son corps sont terribles et je préfère vous les montrer en image.

Il ordonna à un de ses collègues d'éteindre la pièce. Son confrère déplaça un grand panneau et posa les photos et radios du Jedi. L'émotion fut telle que des exclamations, des souffles, des mains sur la bouche et même sur les yeux furent montrés.

Les images affichèrent les ravages du feu sur son corps, tant extérieurement qu'intérieurement.

-Comme vous pouvez le constater le feu lui a été fatal. Le tissu et le cuir de son vêtement ont fondu et ont fusionné avec sa peau en train de fondre sous la chaleur. Ses muscles, ses nerfs, ses tendons, sa vessie, son foie et ses intestins ont également été touchés. Sa cage thoracique en a aussi fait les frais et ses poumons sont quasiment brûlés. ses cordes vocales ont été atteintes tout comme sa colonne vertébrale en premier suite aux premières analyses. Le feu lui a dévoré ses cheveux. Les traces aux moigons de ses bras et jambes nous poussent à croire que ses membres ont été découpés nets avec un laser. Son coeur a été épargné ce qui est une bonne nouvelle. Nous ne connaissons pas très bien les effets de la Force sur le corps des personnes qu'y sont sensibles mais je vous assure que votre ami aurait déjà dû être mort à l'heure actuelle s'il n'y était pas sensible car pour nous c'est la seule explication plausible qui tienne la route au vu de ses blessures.

Son confrère continua.

-Au vu de ce que nous voyons il est quasi-impossible médicalement parlant de le guérir, les ravages sur son corps sont au-delà de tout traitement conventionnel. Cependant, il existe peut-être un moyen d'y remédier et c'est sur ce point que mon confrère vous a mis en garde.

-C'est-à-dire? Demanda avec inquiétude Ariandelle.

-On va devoir l'opérer en lui greffant des prothèses mécaniques à ses membres et lui implanter toute version artificielle de ses organes atteints.

-Vous l'avez déjà? Questionna le Kel D'or.

-Sur Polis Massa ils y a tout ce qu'il faut. Cependant notez bien que dans le cas où l'opération est un succès, ce qui ne sera pas donné au vu de la difficulté de l'entreprise, votre ami devra porter une armure de survie en plus qui protégera les organes artificiels.

-Il sera quasiment plus une machine qu'un homme, conclus avec dépit Kenobi.

-Je n'irai pas jusque-là Maitre Kenobi. Votre ami sera un cyborg mais il survivra. Cependant il devra être dans un caisson hyper-barre pour pouvoir respirer normalement.

-Combien de temps durera l'opération? Ajouta la Sith au Sang Pur.

-Plusieurs heures c'est sure et certains. La difficulté sera-t-elle que nous ne savons même pas si nous réussirons mais nous ferons tout notre possible pour que ce soit un succès et que votre ami survive.

-Très bien docteur. Je vais informer les pilotes de mettre le cap sur Polis Massa, informa Bail.

Les médecins les saluèrent et retournèrent à l'infirmerie tandis que le Sénateur se leva pour prévenir les pilotes.

-Je vous laisse en discuter.

Les autres hochèrent la tête avant qu'il ne les quitte. Un silence de plomb tomba dans la pièce avant qu'un soupir ne sorte de la bouche d'Obi-Wan qui posa ses coudes sur la table en esserant sa tête entre ses avant-bras.

-Que devons-nous faire Maitres? Demanda Ariandelle.

-Nous devons le sauver qu'est-ce que vous croyez?! Rétorqua le Kel D'or. Anakin reste toujours l'un des notres. Nous ne devons pas l'abandonner.

-Il a raison Ariandelle. Anakin est plus vulnérable que jamais, si on lui tourne le dos, dans le cas où l'opération serait une réussite, il pourrait nous quitter et revenir auprès de Sidious, argua Ayanna.

-Mal interprétée donc la Prophétie Jedi a été, conclus Yoda qui avait gardé le silence juste-là.

Le Grand Maitre Jedi n'avait cessé de penser aux propos de Qui-Gon Jinn quand il avait présenté le jeune garçon aux Membres du Conseil. Il était clair à présent pour Yoda que son ami s'était trompé et qu'il avait payé le prix de son erreur de sa vie.

-Non, la Prophétie tient toujours Maitre Yoda, contra la Mirialan. Mal comprise plutôt elle a été.

Yoda se tourna vers elle, ne comprenant pas ses paroles. La Jedi clarifia son propos.

-L'Equilibre dans la Force n'a rien avoir avec le fait de détruire les Sith. Si Sidious doit mourir alors Anakin devra apprendre le Code Je'daii et son enseignement. la Force est à la fois Lumineuse et Ténébreuse, Vivante et Cosmique. La Force Est et l'enseignement Je'daii nous apprend cette Vérité. Anakin devra l'apprendre si on veut que Sidious disparaisse.

Les autres réfléchirent à cette assertion avant qu'Obi-Wan ne se redresse pour prendre une décision:

-Je suis d'accord avec Maitre Koon. Nous ne devons pas le laisser. Quant à cet enseignement Je'daii, nous verrrons en temps voulu, pour l'instant seul compte la survie d'Anakin.

Les autres furent d'accord sur la priorité de la situation.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Coruscant, au sein de la Rotonde du Sénat, tous les Sénateurs étaient présents, assis à leur siège en attendant le Chancelier Suprême Palpatine. Cette réunion extraordinaire avait été précédée par une annonce de la plus haute importance de la part du dirigeant de la République Galactique.

Des rumeurs de toutes sortent fusèrent de leurs bouches. On parlait d'une nouvelle attaque des Jedi, une nouvelle tentative d'assassinat à l'encontre de Palpatine ou d'autres plus farfelues encore. Mais quand le concerné fit son entrée en émergeant du sol, son bureau se trouvant juste en dessous, tout le monde commença à baisser le ton. Le support surlequel était assis le Chancelier s'arrêta en plein centre de la Salle et le silence se fit. Sidious les observa et envoya des ondes de Force sur eux afin de les influencer encore plus et les pousser à accepter son dernier projet...

Il se leva, se racla la gorge et commença à parler:

-Mesdames et Monsieurs les Sénateurs vous êtes réunis ici aujourd'hui pour que nous discutions de notre futur à tous et à toutes. Vous le savez, la République a été le théâtre de nombreux complots et a été victime de corruptions, de pots de vins et de traitrises. Elle a même été la cible de la CSI, la poussant à être en guerre contre elle alors qu'aucun d'entre nous ne la voulait. Les Jedi ont souffert de cette guerre au point d'être influencés par le leader de la Confédération, le Comte Dooku qui a secrètement voulu m'éliminer en établissant un plan visant à ce que les Jedi fassent le sale travail à sa place. Vous l'avez tous vu via les vidéos de surveillance, les Jedi, autrefois Gardiens de la Paix et de la Justice, sont devenus des Soldats au service de l'ennemi. Heureusement pour nous, l'Ordre 66 les a éradiqués mais l'insécurité persiste toujours et c'est pour cela qu'avec à nouveau votre accord et votre soutien ma proposition de vous présenter un nouveau type de gouvernement sera acceptée, du moins je l'espère.

-Quel est-il Chancelier? Demanda un Sénateur de la planète Malastare.

Sidious sourit intérieurement. Il le sentait, tout le monde était rivé à ses lèvres, attendant qu'il leur annonce sa dernière carte à jouer.

-Ma proposition est que la République Galactique soit réorganisée et devienne l'Empire Galactique basé sur l'Ordre et la Sécurité. Fini les complots, les corruptions, les trahisons, la décadence qui ont englués la République depuis des années. Faire table rasée du passé et prendre un nouveau départ, lancer un nouveau système meilleur que l'ancien et à même d'apporter véritablement la Paix dans la Galaxie, expliqua-t-il en levant ses bras, tout en utilisant la Force pour influencer les émotions et les sentiments de ces "futurs sujets".

Un tonnère d'applaudissement et de cris de joie s'élevèrent dans toute la Rotonde du Sénat.

Sidious, bras levés, jubilait intérieurement mais le masquait aux yeux des Sénateurs venant de tomber dans le dernier piège du Seigneur Sith.

'Echec et Mat!'

La Consécration, la Revanche des Sith, enfin! Après plus d'un millénaire de travail dans l'ombre à fomenter cet instant précis, la victoire n'en était que plus savoureuse encore. L'Ordre Sith avait enfin réussit l'impensable: Eradiquer l'Ordre Jedi et prendre le Contrôle de la République Galactique.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Polis Massa, le combat avait commencé pour que la Vie puisse encore perdurer malgré la Mort aux aguets...

En effet Padmé tentait de donner la Vie malgré ses douleurs physiques et sa peine liée à celle de son mari qui dans une autre pièce, criait et hurlait tout aussi fort que sa femme à cause du traitement que les médecins lui prodiguaient pour qu'il reste en vie.

Obi-Wan, Yoda et Bail se trouvaient devant la salle d'accouchement tandis qu'Ayanna, Ariandelle et Ploo Koon devant celle de "reconstruction". Cin Dralling était dans une autre pièce et subissait lui aussi un traitement chirurgical pour lui implanter un nouveau bras, mécanique pour le coup.

Les médecins n'avaient pas pu endormir Anakin à cause de son état, amenant donc à ce que l'opération devienne une torture physique innomable pour l'Elu mais ses sauveurs faisaient tout pour réduire la douleur, sans trop de succès malheureusement...

Quand les premiers cris de Vie se firent entendre, ce fut un soulagement pour tout le monde présent.

Les deux femmes rejoignirent la salle d'accouchement pour voir Obi-Wan portant successivement les enfants de Padmé et connaissant à l'avance leur prénom.

-J'espère qu'Anakin va s'en sortir, murmura la Mirialan, inquiète à l'idée de voir son nouveau visage.

-Même s'il le devient, nous ferons en sorte qu'il ne tombe pas Arya, soutint en murmurant sa petite amie.

Ariandelle savait de quoi cette dernière parlait. Anakin devrait porter cette fameuse armure noire vue dans la vision de la Mirialan et serait amener normalement à être au côté de Sidious et à les tuer également...

Quand les jumeaux furent mis en sécurité, le droïde d'assistance vint leur informer de la situation:

-La patiente a besoin de beaucoup de repos pour récupérer.

-Est-ce qu'elle va bien au moins? Demanda le Sénateur.

-Sur le plan physique elle est en parfaite santé c'est juste que l'accouchement lui a demandé plus d'efforts que ce qui est normalement requis pour une naissance à terme, répondit le droïde.

-Cela reste quand même une bonne nouvelle. Il ne reste plus qu'à savoir ce qu'il en est pour Anakin, dit Kenobi.

-Il faudra encore attendre pour le savoir. Les médecins en charge de son traitement n'ont pas encore fini, ajouta le droïde avant de revenir à son occupation.

Le groupe le quitta et restèrent dans le couloir, attendant patiemment que les médecins leur annonce la fin de l'opération....

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sidious s'installa confortablement sur le siège passager de sa navette personnelle. Il devait vérifier l'avancement du fameux projet mis en place des décennies plutôt et lancé en secret peu de temps avant la fin de la Guerre des Clones.

Sentant le vaisseau décoller, il se plongea dans la Force et médita. Le voyage serait long...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un des médecins sortit de la salle d'opération. Tout le monde se tourna vers lui:

-Il est prêt.

Ils se dirigèrent vers la salle. Obi-Wan ressentait de l'inquiétude, tout comme Ariandelle qui tenait fermement la main de sa copine, comme si elle avait peur de la perdre.

Avant même qu'ils ne rentrent, ils s'arrêtèrent brutalement, surpris par un étrange son qui augmenta l'inquiétude de la Mirialan et fit tendre la Sith au Sang Pur, le reconnaissant bien que ce ne fut que la toute première fois qu'elles l'entendaient.

Le son émanant de la salle illustrait une personne qui avait beaucoup de mal à respirer. L'inspiration et l'expiration étaient facilement audible et la nature sonore faisait penser à une personne portant un appareil de respiration pour la plongée sous-marine tout en ayant de l'asthme.
Le groupe entra lentement dans la salle pour voir enfin l'apparence physique d'Anakin Skywalker...

Sur une table d'opération à la verticale, le Chevalier Jedi était entièrement recouverte d'une armure.

Une gaine de plastoïde enveloppait le corps du Jedi tenant en place ses organes et par dessus laquelle était posée l'armure. Des plaques de duracier étaient posées sur ses tibias, son tronc et ses épaules. Un boitier de contrôle serti de plusieurs points lumineux était également posé sur son plaston. Sa ceinture était aussi sertie de deux petits boitiers de même nature. Des gants et des bottes complétaient l'ensemble. Une longue cape touchant le sol ajoutait une forte impression de majesté et une sorte de robe entourait à moitié la taille. L'élément le plus percutant était le casque respiratoire dont l'avant avait un design faisant penser à une tête de mort.

L'armure était très impressionnante et si elle n'avait pas été peinte en blanche, elle aurait très bien pu renforcer la terreur inspirée par la respiration artificielle et créer un sentiment de crainte, de peur et d'angoisse. Ayanna sut d'instinct que la respiration artificielle serait la marque d'Anakin où qu'il aille. Qu'à chaque fois qu'une personne entendrait ce son, elle l'associera d'office à lui, même s'il ne serait pas visible.

Les Jedi se regardèrent, médusés parce qu'ils voyaient. Ils reçurent des explications techniques par la suite de la part des médecins, détaillant ce qu'ils avaient fait pour qu'Anakin survive. Celui-ci les sentit mais eut eu du mal à se manifester de par la nouvelle armure qu'il portait. Obi-Wan se mit à sa hauteur et lui demanda alors:

-Anakin, est-ce que tu m'entends?

Skywalker sembla absent un cours instant avant de répondre.

-Oui, Maitre.

Sa voix fut entendue de tous: non humaine, caverneuse dans son timbre, artificelle, robotique...

-Où est Padmé? Est-elle en sécurité? Est-elle sauve?

Obi-Wan se tourna vers ses amis qui le soutinrent dans la réponse à donner.

-Elle est en sécurité, elle est sauve.

Une profonde respiration mécanique s'apparentant à un soupir fut lâché par le cyborg.

-Et les enfants?

-Egalement. Ils vont bien, continua Kenobi.

-Je dois les voir.

-Attendez un instant, intervint un des médecins qui lui défit les attaches aux poignets et aux pieds de la table d'opération.

Anakin chancela, pas encore habitué à son nouveau corps. Il fut aider par Obi-Wan qui le soutint.

-Elle a besoin de repos Anakin. Nous la préviendrons avant que tu ne la vois. Ta nouvelle apparence pourrait la choquer, prévint Kenobi.
Anakin hocha la tête et entouré de ses amis il sortit de la salle d'opération.

Quelques heures plus tard, le groupe fut autorisé à voir Padmé et les enfants. Comme prévu, Kenobi passa en premier pour prévenir Padmé au sujet de son mari. Celle-ci était allongée dans son lit, ses enfants dans ses bras qui dormaient paisiblement.

Après quelques minutes, elle accepta de le voir. Comme Ayanna l'avait su, la Sénatrice entendit en premier la respiration artificielle de son mari ce qui l'inquiéta un peu même en la présence du Jedi.

Quand Anakin fut sur le pas de la porte, leur regard se croisère mais l'impact fut différent pour les deux. Les yeux de la Sénatrice reflétaient une crainte toute légitime envoyant une tête de mort en guise de nouveau "visage" de son mari. La respiration artificielle n'arrangeait pas non la rencontre.

La voir avec leurs enfants lui fut tel qu'il faillit tomber à genoux mais fut rattrapé par les autres.

-Doucement, murmura le Kel D'Or.

Anakin se reprit tout en acquiesçant avant de se rapprocher de sa femme qui eut un mouvement de recul mais fut rassuré par Kenobi.

-C'est bien lui Padmé.

Son mari voyant la peur chez cette dernière serra ses poings avant de prendre une décision. Il mit ses mains derrière son casque et commença à l'enlever.

-Anakin, que fais-tu?! Demanda soudainement Ariandelle.

-Il faut qu'elle me voit tel que je suis vraiment, répondit-il, surprenant encore plus sa femme quand elle entendit ce son de robot.

Après quelques instants son visage apparu et Padmé en fut choquée, même après avoir été prévenue à l'avance par Kenobi. Le voir de ses propres yeux était différent. Elle vit sur cette tête chauve et blafarde ce qu'avait enduré son mari, la douleur qu'il avait ressenti. Ce n'était qu'un aperçu de ses blessures et d'après les dires d'Obi-Wan, c'était pire encore sous l'armure. Les yeux de Skywalker reflétaient à la fois de la joie et de la douleur.

Elle sentit les enfants bouger et s'agiter, comme s'ils venaient d'être réveillés. Kenobi leur envoya des ondes de Force pour les apaiser et Anakin avança doucement.

-C'est moi Padmé, affirma-t-il malgré sa voix et sa respiration hachée, comme s'il était blessé dû à l'absence de son casque. Il lui tendit une de ses mains gantées de blanc.

Padmé y vit dans ce geste une tentative de réconciliation, de soutient. Elle aurait dû faire plus pour lui mais elle n'avait pas eu le temps, elle n'avait pas pu à cause de Palpatine. Esquissant un léger sourire, elle lui tendit une de ses mains et les deux se rejoignirent. Anakin en profita pour se mettre à genoux devant elle et porta un regard sur sa progéniture. N'osant pas les toucher, Padmé prit le relais en plaçant sa main tendue prise par la sienne sur eux.

Obi-Wan s'écarta et leur laissa toute l'intimité dont ils avaient besoin, incitant les autres à les laisser.

-C'est une victoire Maitre Kenobi. Nous les avons sauver, affirma Ariandelle.

-En effet, constata-t-il. Il ne nous reste plus qu'à prévenir Maitre Dralling de la situation.

-Quand cela sera fait, je préconise que nous revenions sur Odessen. Les autres doivent être mis au courant de la situation, informa le Kel D'or.

Un des médecins vint le voir pour lui annoncer qu'ils avaient en réserve un masque à oxygène et ce dernier le suivit pour le recevoir et respirer convenablement par la suite.

Le groupe resta sur place un long moment avant que les médecins ne les autorisent à quitter Polis Massa.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La navette se posa à bord du hangar. Celui-ci faisait parti intégrante d'un nouveau type de vaisseau, basé sur le design de ceux utilisés durant la Guerre des Clones: le Star Destroyer et celui dans lequel se trouvait le désormais Empereur Palpatine était une version améliorée, plus Super et appartenait à une Classe bien précise de vaisseau de ce type: les Exécutors.

Le Super Star Destroyer de Classe Exécutor, le seul à avoir été pour l'instant construit en entier et à être pleinement opérationnel était positionné en face de la planète Despayre.

Le Seigneur Noir des Sith sorti de l'ascenseur l'ayant amené au pont supérieur. Il marcha d'un pas lent en observant derrière la grande vitre une grande sphère en construction. Le fameux Projet top secret que les Jedi eux-même n'avaient pas vu malgré le fait qu'ils avaient eu les plans entre leurs mains....

Sidious s'arreta au bout du pont. À sa gauche, le Grand Moff Wilhuff Tarkin en charge de contrôler tous les aspects de la construction de l'Arme Absolue du Seigneur Sith. Celui-ci sourit...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Tentative III émergea de l'Hyperespace et commença sa descendante sur Odessen.

Les rescapés Jedi sentirent son arrivée et se regroupèrent tous à l'extérieur pour voir la Corvette se poser sur l'une des airs d'atterrissage. Quand ses passagers sortirent la réaction des autres Jedi fut la même que ces derniers à la vue d'Anakin Skywalker. Certains eurent peur, d'autres voulurent même dégainer leur sabre mais l'équipe d'intervention chargé de vaincre Sidious leur expliqua tout. Après que la crainte et la peur soient passées tout le monde se réunit dans la Salle de Réunion pour que le groupe de Jedi raconte en détails tout ce qui s'était passé depuis leur départ...

Sur un balcon du complexe le couple Skywalker observaient le coucher du soleil, leurs enfants dans leurs bras.

Ce fut pareil pour les autres à différents endroits du bâtiment. L'évènement solaire fut synonyme de fin: celle de l'Ordre Jedi et celle de la République Galactique, la nouvelle de sa transformation en Empire Galactique par Palpatine ayant été transmise à travers le réseau Holonet et toute autre forme de communication stellaire. Si les consoles de communication du complexe d'Odessen étaient toutes dépassées voire pour certaines hors-service, Bail s'était chargé de transmettre la mauvaise nouvelle aux Jedi, ayant reçu l'annonce peu après la réunion via son vaisseau spatial.

L'Espoir était quand même permis à travers ces survivants et la Nouvelle Génération serait à même de réussir là où l'Ancienne avait échoué.

À suivre...


Fin du Tome 2
Modifié en dernier par ShamanWhills le Mer 15 Mar 2023 - 22:47, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 15 Mar 2023 - 20:01   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour Loucass 824 :)

Je te remercie pour ton commentaire et je vais y répondre sur certains points:

-Concernant Obi-Wan: oui j'ai voulu poser cette introspection et l'amener à prendre conscience de la chance qu'il a de réparer les dégâts et de faire ce qu'il aurait dû faire à l'origine s'il n'avait pas été aussi à cheval sur le Code.

Loucass824 a écrit:Je me demande d'ailleurs comment des fugitifs peuvent profiter d'une installation médicale aussi pointue ? Peut-être qu'il s'agit de soutiens de Bail, et il existe un détail à côté duquel je suis passé. Le nom de la location ne me dit pas grand chose.


Polis Massa est la planète astéroïde vu à la fin de l'Episode 3, là où Padmé met au monde ses enfants. Ce n'est certes pas dit dans le film mais c'est mentionné par la suite dans la novélisation, les comics sur Vador, etc...

Loucass824 a écrit:je trouve que les soins d'Anakin sont presque une belle occasion manquée. Je m'explique : l'armure de Vador, intimidante à souhait, était le désir de Sidious pour accentuer et symboliser ce côté. Mais compte tenu des gens aimants présents pour l'aider, pourquoi ne pas faire en sorte de lui offrir une armure moins intimidante ? Qui reflète davantage le fait de ne pas avoir sombré ? Car désolé, mais un coup de changement de peinture suffit peu me concernant. Rien que dans notre monde, des victimes de brûlures très graves peuvent vivre visage libre et découvert par exemple. En partant de ce principe, pourquoi ne pas lui imaginer une armure laissant une partie de son visage visible, même avec respirateur, plutôt qu'il ressemble à une tête de mort, avec le casque très intimidant ? Lui conférer une armure traduisant le fait qu'il n'ait pas sombré ? La couleur, c'est trop peu je trouve pour symboliser cela. Plutôt que ce casque, opter pour un simple masque/cagoule par exemple ? Enfin, c'est mon ressenti, j'aurai préféré que cela se traduise plus amplement, que tu fasses le choix d'une nouvelle armure, avec un propos autour. Sachant qu'il n'est pas devenu Vador, donc pourquoi le ramener autant à cela ?


Tu m'as donné une petite idée à ce sujet :D .

Ta vision d'une armure différente m'a fait penser au personnage d'Arcann du MMORPG The Old Republic qui porte effectivement un casque qui recouvre la moitié de son visage détruit. Si l'armure d'Anakin est en blanc, c'est une idée reprise de la version Infinities du Retour du Jedi qui m'avais marqué à l'époque où j'ai vu le comics (Anakin survit à la destruction de l'Etoile Noire 2, est reconstruit et son armure change de couleur pour être blanche).

Loucass824 a écrit:Par contre c'était touchant de le voir se diriger avec peine vers Padmé et ses enfants. Tu aurais même pu y aller à fond dans le pathos et l'émotion ou quoi, parce que c'était l'occasion de lâcher les ballons je trouve


En effet je n'ai pas activé le Focus (réf à Horizon Zero Dawn et Forbidden West) :transpire: et Mareva va me tomber dessus j'en suis sure :paf:

je n'ai pas pensé à y aller à fond dans l'affect à ce moment-là :neutre: Je reconnais que pour ce Tome 2, la gestion des émotions et des sentiments m'a été difficile à écrire, à mettre en place :( C'est un point qu'il me serait peut-être bon de travailler dessus :think:

Loucass824 a écrit:Par contre, tu l'as désigné sous le nom Vador à un moment ? Je ne comprends pas. Vador n'est pourtant pas l'armure. Anakin était devenu Vador avant même de la revêtir. D'autant plus que tu alternes entre les deux termes, Anakin et Vador, je trouve ça mal choisi si c'est intentionnel, ça perd un peu le lecteur de lâcher ce nom ici, sans que Palpatine l'ait donné.


"Tes yeux peuvent te tromper" te dirais Kenobi :lol: Car en vérité il n'y a pas du tout le mot Vador dans ce chapitre. Je l'ai relu et je ne l'ai pas trouvé donc si tu as le passage, je te remercie de me l'indiquer :D

Loucass824 a écrit:Pour finir, bravo et félicitations pour être arrivé au terme de ton tome 2 !


Merci beaucoup ! :) :love: Cela n'a pas été facile d'arriver au bout mais je suis quand même content d'avoir atteint la ligne d'arrivée! :jap:

Loucass824 a écrit:D'ailleurs au passage, quid de Maul dans ta chronologie ? Je remarque que je ne me suis jamais posé la question, ou bien j'ai oublié l'avoir fait, honte sur moi, mais est-il en vie le bougre ? Ça me vient juste maintenant cette demande... Lol


Mon histoire se passe dans l'Univers Legends, donc Maul est mort depuis l'Episode I.

Loucass824 a écrit:Bon courage pour la préparation du tome 3, et ne nous laisse pas trop longtemps sans la suite ! Encore bravo pour le travail accompli, et merci de nous offrir ton récit toujours plaisant à suivre !


Merci pour ton soutien :jap: Il faudra être très patient parce que rien n'est encore écrit :transpire:

À bientôt :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar mareva_mae » Mer 15 Mar 2023 - 21:10   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Hello, dernier chapitre lu !

Un très bel épilogue qui conclut bien ce tome, vraiment :love:

Quelques petites maladresses (c'est vrai, pourquoi appeler Anakin "Vador" et pourquoi ne pas imaginer une armure à l'aspect différente, comme le souligne Loucass ?) mais j'ai passé un très bon moment. J'aime beaucoup que tu nous proposes un univers alternatif mais où seuls quelques éléments changent vraiment, ça donne un ton de fatalité mais en même temps une nuance d'espoir très plaisants ! :D
La scène de retrouvaille entre Padmé et Anakin était très touchante et bien mise en scène.

J'ai bien aimé ce tome dans l'ensemble, surtout dans le fond. Je te le fais souvent remarquer, je pense qu'il y aurait un vrai travail à faire sur la forme (autant certaines habitudes, tournures de phrases, etc, que des aspects à développer, notamment sur les émotions des personnages) mais ça reste très plaisant de te lire, je suis divertie et intriguée donc bravo ♥

Courage pour la rédaction de la suite, tiens-nous au courant :lol:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 635
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar ShamanWhills » Mer 15 Mar 2023 - 22:57   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Loucass824 a écrit:"Vador chancela, pas encore habitué à son nouveau corps. Il fut aider par Obi-Wan qui le soutint."


Je viens de changer en me relisant une nouvelle fois :paf: Bien vu pourtant, tout comme Mareva :) :jap:

Loucass824 a écrit: Mais rien ne t'empêche de partir sur le fait que cette armure était la seule possible sur ce centre à ce moment, et qu'une fois ailleurs, plus mobile et habitué, souffrant moins de ses implants, passer à une autre ? Mais je ne veux pas trop t'influencer, c'est toi qui toi décider.


Comme je te l'ai dit, tu m'as donné une petite idée à ce sujet :D donc ta Persuasion de Force a déjà fait effet :sournois: :transpire:

mareva_mae a écrit:Un très bel épilogue qui conclut bien ce tome, vraiment


Merci beaucoup :love:

mareva_mae a écrit:La scène de retrouvaille entre Padmé et Anakin était très touchante et bien mise en scène.


Etonnant, je m'étais attendu à ce que tu me tombes dessus vu que niveau émotion, ce n'était pas assez développé selon Loucass :transpire:

mareva_mae a écrit:Je te le fais souvent remarquer, je pense qu'il y aurait un vrai travail à faire sur la forme (autant certaines habitudes, tournures de phrases, etc, que des aspects à développer, notamment sur les émotions des personnages)


Oui, c'est quelque chose à travailler car j'ai remarqué en vous lisant tous les deux que vous aviez un vocabulaire, des tournures de phrases, syntaxes etc... beaucoup plus riche que moi. :think: Pour les émotions des personnages, c'est mon point faible je le reconnais :(

mareva_mae a écrit:Courage pour la rédaction de la suite, tiens-nous au courant


Merci encore pour tout :love: et je vous tiendrai au courant, il n'y a pas de soucis. :)

À bientôt :hello:
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 01 Sep 2023 - 16:31   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes.

Je vous annonce que ma fiction est toujours en cours d'écriture. Je vous informe qu'elle n'est pas du tout abandonnée mais l'écriture prend beaucoup de temps.

Comme c'est la rentrée, j'ai décidé de lancer la publication du Tome 3 à raison d'un chapitre en fin de semaine (entre le Vendredi et le Dimanche).


Voici le premier chapitre du Tome 3. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve la semaine prochaine pour la suite :)

2ème Arc: La Guerre Civile Galactique

Livre 3: Le Nouvel Ordre Je'daii



Chapitre 1: L'Académie Je'daii Partie 1

Le bruit des oiseaux berçait toujours les deux femmes encore enlacées alors que le soleil était levé depuis un certain temps.

La première à ouvrir les yeux fut Ayanna. Le contact de sa compagne et la chaleur dégagée par cette dernière la poussa à se serrer encore plus contre elle et la Sith au Sang Pur en profita pour se rincer l'oeil, se mordant sa lèvre inférieure durant le balayage de ses yeux sur ce merveilleux corps ayant bénéficé d'un nouvel entrainement intensif pour rester au top de sa forme durant les années qui ont suivies la Chute de la République Galactique...

Ayanna aussi avait bénéficé de ce nouvel entraînement physique pour rester au sommet et tester sa résistance et son endurance dans de nombreux exercices, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de leur chambre. Elle avait constatée que son élève avait beaucoup évolué durant ces années, la surprenant à de nombreuses reprises, lui montrant de plus en plus d'assurance et de confiance dans ce domaine et ce travail leur avait permis de se connaitre de mieux en mieux, d'évoluer ensemble. Ces longues années avaient été bénéfique, leur permettant de rattraper le temps utilisé à faire la guerre contre les Séparatistes, contre Sidious.

Depuis l'avènement du Seigneur Sith et leur fuite en ce lieu, elles et les autres avaient été tranquilles sans être traqués par les Clones. Bien qu'Odessen soit facilement accessible en vaisseau quand on connaissait ses coordonnées, sa nature profonde faisait que seul les êtres sensibles à la Force n'ayant aucune appétence ni pour le Côté Lumineux ni pour le Côté Obscur pouvaient la trouver... Sauf qu'ils n'existaient pas encore et que ceux se trouvant actuellement dans l'Académie étaient des anciens membres du Côté Lumineux ou du Côté Obscur et c'était grâce à Ariandelle qu'ils étaient sur place, bénéficiant d'un tout nouvel enseignement, au delà des dogmes Jedi et Sith. La nouvelle génération à même de représenter l'Ordre Je'daii, celui apparut sur Tython il y a des millénaires et qui n'aurait jamais du disparaitre en se scindant en deux, amenant à l'apparition de l'Ordre Jedi d'une part et de l'Ordre Sith d'autre part... Et du conflit les opposants sous formes de guerres galactiques à travers la Galaxie au fil des ans.

Toujours perdu dans la contemplation de sa compagne, Ayanna entendit un léger gémissement qui la fit sourire. Elle la sentit bouger avant de s'adresser à elle, toujours sa tête enfouie dans sa poitrine:

-Hmmm... J'adore ce que tu me fais...

-Quoi donc?

La concernée bougea la tête et ouvrit lentement ses yeux, un très léger sourire aux lèvres.

-Me dévorer du regard. Je le sens.

-Je n'y peux rien. Mais toi aussi tu en fais de même, je le vois à tes yeux qui me parcourent et je sais exactement où il vont s'arrêter, nota-elle, voyant le mouvement occulaire de la Mirialan s'abaisser de plus en plus jusqu'à s'arrêter à un point précis.

-Par conséquent tu sais ce qui t'attends ma chère... murmura la jeune femme qui s'élança en donnant de multiples petits baisers sur cette peau rouge comme le sang, faisant gémir de plaisir son sujet qui accéléra petit à petit sa respiration au fur et à mesure que sa bienfaitrice se rapprocher lentement de sa cible, dans une descente insoutenable et quand l'objectif fut atteint, Ayanna ne put que grogner de frustration, sentant très bien le petit jeu lancée par la Mirialan, par des caresses et des souffles par-ci par-là, des petits coups de langues proches et en même temps lointain...

Voulant en finir avec cette mascarade Ayanna entama un mouvement descendant mais fut arrêtée par les mains expertes d'Ariandelle qui en profita également pour aller plus loin dans l'exploration...

-tststs... ce n'est pas bien de tricher...

-Petite impertinente... Tu sais à qui tu as affaire?

-Oh oui je le sais plus que bien mais on sait toutes les deux qui mènent réellement la danse...

Après un moment de cette torture qui renforça encore plus la frustration d'Ayanna l'amenant à être dans un état d'attente de plus en plus insoutenable la poussant à s'y focaliser, Ariandelle la libéra sans prévenir, en appuyant d'un coup de ses mains sur son magnifique postérieur, la surprenant une nouvelle fois. Le son vocal qui en sortit au contact et ses mains sentant le corps se tendre en avant l'encouragea dans son entreprise.

'Bordel j'ai complètement oublié qu'elle l'avait musclée elle aussi... et très bien en plus...' pensa la receveuse qui crispa de plus en plus son visage en sentant le plaisir la toucher devenir de plus en plus fort tout au long du traitement que lui procurait sa moitié.

Ce réveil matinal allait être longue, Ayanna le savait car ce n'était que le début; sa résistance et son endurance allaient être une nouvelle fois solicitées, Ariandelle ayant appris tout ce qu'il fallait pour que ce soit inoubliable à chaque fois. La Sith au Sang Pur était très fière des progrès de son ex-élève et le constata encore à nouveau quand elle l'envoya dans la fameuse zone où on avait à la fois envie d'y rester éternellement et en sortir pour atteindre l'arrivée car trop intense pour y tenir sur le long terme mais l'élève avait bien appris ses leçons et sut exactement quoi faire pour l'y maintenir dans la durée...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deux jeunes couraient à travers la forêt, franchissant de nombreux obstacles sur leur chemin à coup de Sauts de Force, roulades, pas chassés et déviations des tirs de droïdes d'entraînement. Durant leur parcours ils tombèrent sur d'autres étudiants en pleine séance de méditation ou d'entraînement à l'art du combat au sabre-laser, sous la supervision de Cin Dralling, le Maître d'Armes.

-Alors petite soeur on fatigue?! Lança le garçon quand ils s'arrêtèrent un moment.

La fille avait le souffle court, ses mains sur ses cuisses suportant son poids.

-Non grand frère mais je persiste à dire que j'arriverai avant toi au Temple d'Ashla.

-C'est ça!

-C'est moi qui arrivera la première là-bas si vous continuez à vous arrêter, lança une voix.

Les deux jeunes levèrent la tête pour voir une sublime fille debout sur une branche.

-N'oubliez pas. Le dernier arrivé devra se farcir toute la vaisselle sans la Force et vu que nous sommes assez nombreux...

Elle les laissa en continuant à se balancer de branche en branche avec souplesse.

Les deux jeunes virent d'autres élèves les dépasser également. Avec un air de défi le frère laissa sa soeur et continua sa course.

'Je sais exactement comment arriver avant lui' pensa-t-elle en un sourire triomphant.

Elle bifurqua et prit un autre chemin...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au Temple Ashla quelques élèves s'adonnaient à l'apprentissage du Côté Clair de la Force. Parmi eux se trouvait le Comte Dooku en position du lotus à quelques mètres au-dessus du sol.

L'aristocrate avait reçu une seconde chance dès sa capture et avait participé à l'évacuation partielle du Temple Jedi de Coruscant. Depuis l'arrivée des rescapés sur Odessen, il s'était lancée dans son propre parcours: contempler la Lumière de la Force et renouer avec elle afin de redevenir en partie l'être qu'il avait été autrefois il y a bien longtemps...

Le Temple se trouvait dans la zone planétaire baignée par le Côté Lumineux de la Force. Sa forme était inspirée de ceux se trouvant sur la Quatrième Lune de Yavin, utilisés comme référence pour sa construction. L'édifice abritait plusieurs salles dont certaines accessibles uniquement en utilisant les pouvoirs du Côté Clair de la Force. Sa position lui permettait d'être constamment éclairé par la Lune et le Soleil.

Dooku quitta sa méditation, sentant les futurs Je'daii venir à lui.

-Maitre Dooku! Vous êtes toujours-là? Demanda l'un des jeunes.

-Comme tu le peux voir jeune Padawan. Mais il semblerait qu'il y ait des retardataires, constata-t-il en voyant arriver sous la stupeur un jeune homme.

-Ce n'est pas possible voyons! Comment as-tu pu me dépasser?

-C'est un secret grand frère! Se moqua la petite sœur d'un sourire espiègle.

-La vaisselle va t'échoir jeune Skywalker, conclut la fille qui atterrit en douceur sur ses jambes.

Le jeune Skywalker croisa les bras et fit la moue. Il détestait qu'on se moque de lui.

Dooku réfléchit un instant avant de prendre la parole:

-Que dirais-tu d'un duel? Si tu réussis à me toucher, tu seras exonéré de vaisselle, proposa-t-il.

-Sérieusement Maitre? S'étonna le jeune garçon.

-Voyons voir si tu es aussi fort que ton père, lança-t-il en sortant son sabre à la poignée incurvée.

-Ok, je relève le défi! Lança-t-il en activant sa propre arme.

Deux lames bleus jaillirent des manches. Dooku se mit dans la position propre à la Forme II tandis que le garçon prit celle qu'utilisait son père, la Forme V.

'Il va compter sur sa jeunesse pour me battre, tout comme son père l'a fait par le passé... Mais grâce à ce dernier, j'ai appris la leçon... le fils prodigue va vite le savoir...'

-Vas-y Luke, tu peux l'avoir! Encouragea sa soeur.

Le garçon s'élança et croisa le sabre contre l'ancien ennemi de son père...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Celui-ci se trouvait non loin du Temple Bendu, dans la zone où se chevauchaient les deux Côtés de la Force en un Equilibre Parfait. Sous le regard concentré d'Ana-Rae, de Fay et d'Obi-Wan Kenobi, l'Elu de la Prophétie était en pleine méditation, tentant d'atteindre son Equilibre dans la Force.

-C'est bien Anakin, continue à accepter tes deux facettes de toi, continue à te balancer pour trouver ton point d'équilibre, celui qui te permettra d'être complet: à la fois Bon et Mauvais mais ni l'un ni l'autre en particulier. L'Harmonie dans tes émotions et à travers eux, dans la Force, encouragea la Voss.

Anakin ressentait cette salade émotionnelle: peur, colère, haine envers les Tuskens, envers la perte de sa mère, envers Palpatine et en même temps joie, bonheur, amour envers sa femme et ses enfants qui étaient tout pour lui.

Obi-Wan Kenobi était fière des progrès de son ex-élève à ce sujet mais aussi de sa relation avec lui.

En effet, les dix-neufs années qui ont suivies la naissance des jumeaux lui ont permis de renouer avec lui, petit à petit, lentement mais surement: à coup de conseils, d'encouragements, de soutiens aussi, de combats au sabre, de blagues sur la vieillesse, même si Anakin était plus jeune que lui, son bain de lave l'avait sérieusement vielli avant l'heure mais Skywalker n'en faisait cure et acceptait volontier les petites piques sur la prise d'âge.

Ce dernier se laissa descendre sur la terre ferme, quittant sa méditation. Le souffle court, il prit du temps pour reprendre contenance.

-Bravo Anakin. Tu peux être fière de toi, tu progresses à une vitesse c'est impressionnant.

-Merci Maitre Ana, dit-il en s'inclinant en avant.

-Je suis seulement Chevalier et tu n'es pas mon Padawan attitré. J'en ai d'autres sur le coude tu sais.

-En tant que première Chevalier Je'daii avec Ayanna tu inspires la nouvelle génération à se dépasser. Nous avons tous vu comment tu as repris ton entraînement, comment tu t'es donnée à fond pour être à la hauteur sous les yeux d'Ariandelle. Même Ayanna a fait de même et vous avez toutes d'eux réussi les Epreuves de Passage, devenant les nouveaux membres du Nouvel Ordre Je'daii.

-Merci, dit-elle en s'inclinant. N'oublie pas qu'il y aussi Maitre Fay qui a rejoint le rang il y a peu.

-Vous êtes les trois premières de la nouvelle génération, expliqua Kenobi. J'aurais bien aimé suivre mais je suis trop vieux pour cela. Ces dix-neufs années m'auront permis d'en apprendre beaucoup et même de m'y lancer, mais il faut des années pour réussir. Rien que le fait de "désapprendre tout ce que tu as appris" dirait Maitre Yoda n'est pas facile, mais alors intégrer un enseignement qui balaie les fondations même de ce qui faisait l'Ordre Jedi, qu'on apprenait depuis tout petit, c'est beaucoup trop d'un coup, même en ayant dix-neufs ans devant soit pour y faire face.

-Il est vrai que certains de nos jeunes, notamment les Chevaliers, ont eu du mal à changer depuis que nous sommes arrivées ici mais j'ai confiance, intervint la proche-humaine.

-Maitre Fay, vous avez l'éternité devant vous, c'est plus facile pour vous de changer, vous voyez les choses d'un autre angle, mais pour nous, humains, c'est totalement différent, rétorqua Kénobi...

-"Totalement différent dans ton esprit", souffla Anakin en prenant le ton du vénérable Grand Maitre, mais sa voix déformée par le respirateur fit rire les autres.

-Je sais, je sais, c'est raté, mais bon, l'intention était-là, expliqua-t-il en croisant ses bras.

-Oui, oui... Aucun respect pour les anciens, jeune homme.

-Eh, ce n'est pas moi qui affirme que les vieux sont fermés d'esprit, se défendit-il.

-Attends, laisse le vieux te donner une leçon au sabre, dit Kenobi en dégainant son arme.

-Oh, ce serait avec plaisir de voir l'élève dépasser le Maitre, annonça Anakin en activant son sabre.

-Pour l'instant, je n'ai pas encore vu ça depuis que je t'ai pris comme Padawan.

-Cela ne saurait tarder Obi-Wan; et Anakin se lança dans le combat.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ariandelle et Ayanna se trouvaient dans la zone planétaire baignée par le Côté Obscur de la Force. Devant le Temple Bogan se trouvaient Aayla et Kit Fisto, tentant de faire appel à l'Obscurité en eux pour utiliser les pouvoirs du Côté Obscur mais pour cela, il fallait qu'ils ressentent les émotions et sentiments dits "négatifs", y être habitués pour ne pas s'y engloutir.

-Aayla a bien progressé depuis que nous sommes sur cette planète, nota la Sith au Sang Pur.

-En effet, appuya la Mirialan.

La Twi'lek réussit à faire de nouveau appel à la Foudre Sith avec plus de facilité que la dernière fois.

-C'est bien Kit, continue de laisser ta colère envahir ton corps, ressent ses effets sur lui, encouragea Ayanna.

Le Nautolan avait aussi bien progressé mais il savait qu'il était loin de sa compagne. Contrairement à cette dernière, il n'avait jamais sombré dans le Côté Obscur de la Force donc c'était une nouveauté pour lui de faire appel aux émotions et sentiments jugés "négatifs" et prohibés par l'Ordre Jedi mais en dix-neufs années de répit face à l'Empire il avait eu le temps de tater le terrain et de prendre ses marques. Son amour pour la Twil'ek avait facilité cette transition contrairement à son ami Obi-Wan.

Le Maitre Jedi ressentait une envie d'exploser au fur et à mesure que sa colère augmentait...

-Voilà c'est bien maintenant respire profondément, concentre-toi. Ne te laisses pas aveugler par elle.

Après quelques minutes d'une longue respiration le Nautolan réussit à diminuer la sensation urgente de vouloir tout frapper mais continua quand même de ressentir cette énergie brute en lui...

-Excellent. Tu peux te reposer à présent, tu continueras demain, dit Ariandelle.

Le Jedi souffla un bon coup et lâcha prise. Sa colère se dissipa petit à petit jusqu'à ne plus être-là...

Kit tomba à genoux, quelque gouttes de sueur sur son front. Aayla s'agenouilla face à lui et l'enlaça.

-Tu y arrives de plus en plus, murmura-t-elle.

-Oui mais c'est encore dur. Je suis loin de ton niveau.

-Ce n'est pas une compétition, lui rétorqua-t-elle.

Le Nautolan hocha sa tête. En effet ce n'était pas un concours mais il avait l'impression d'être si loin d'elle.

-Reposez-vous. Nous mangerons tout à l'heure tous ensemble, informa Ariandelle.

Cette dernière les laissa et se dirigea vers le Temple Ashla en compagnie d'Ayanna, ayant ressenti toutes d'eux une intense agitation dans la Force.

-Hmm, il semblerait que Dooku combatte un de nos élèves, nota la Sith au Sang Pur.

-Oui et je pense savoir qui sait... lâcha dans un petit sourire la Mirialan.

Main dans la main, les deux femmes continuèrent leur marche tranquille vers le lieu du combat.


À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 09 Sep 2023 - 14:06   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes.

Nous sommes le week-end et comme indiqué dans mon précédent post, voici un nouveau chapitre à ce Tome 3. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve le week-end prochain pour la suite.


Chapitre 2: L'Académie Je'daii-Partie 2

Les deux amoureuses observaient le combat entourées des autres élèves.

Luke Skywalker disputait une joutte avec Dooku, ex-ennemi de son père Anakin Skywalker. Le but du duel était de savoir si le jeune élève serait de corvée ce soir ou s'il en serait dispensé en gagnant contre l'ancien aristocrate.

Les autres élèves encourageaient leur camarade afin qu'il batte l'ancien mais ce dernier avait quand même de la ressource malgré son âge et ses mains mécaniques qui finalement s'étaient avérées bien utiles et avaient renforcé son maniement du sabre-laser et notamment dans l'utilisation de la Forme II.

En effet, même si les mouvements des poignets n'étaient plus aussi naturels qu'avant, la mécanique avait permis une augmentation de leur vitesse d'exécution, renforçant encore plus la dangerosité de cette technique de combat. Luke avait beau cherché des failles dans cette Forme en utilisant la force brut de la Forme V, il n'y arrivait pas. Sa vigueur compensait une défalliance technique de la Forme de prédilection d'Anakin, poussant très souvent Dooku au recul et à la défense mais l'expérience de ce dernier lui permettait de lui tenir facilement tête...

-Il est fort pour son âge mais il manque de patience, cela se voit clairement, nota la Mirialan.

-Il veut en finir au plus vite. Il compte sur le support de ses camarades pour montrer qu'il gère mais il ne se rend pas compte qu'il laisse des ouvertures aussi grossières, ajouta la Sith au Sang Pur.

-En effet et cela va lui causer sa victoire.

Ce qui fut le cas. Alors que le jeune Skywalker portait une estoc, l'ancien Comte l'evita et porta un coup vif sur l'épaule, surprenant le jeune garçon qui gémit de douleur l'amenant à baisser sa garde et permettant à Dooku de le blesser aux jambes, poussant le jeune homme à tomber à terre. Son sabre levé en guise de protection, l'ex-Comte eu aucun mal à le désarmer proprement sans pour autant lui couper la main ou le bras comme ce fut le cas par le passé pour le père du garçon.

-Il semblerait que vous soyez de corvé ce soir jeune Skywalker.

Luke ne dit rien mais pesta intérieurement. Ressentant le soutien de ses camarades et de sa soeur, il avait cru qu'il réussirait facilement à battre le vieux mais il se rendait compte qu'il était encore très loin du niveau de l'ex-Comte. Les autres élèves vinrent le soutenir malgré sa défaite. Sa petite soeur lui tendit sa main et il la prit pour se relever. Dooku en retrait observa la scène qui le plongea dans son passé de Jedi, à l'époque où il était encore qu'un Padawan...

'Encore perdu Sifo'

'Comment tu fais? J'ai eu beau étudier cette Forme de long en large et en travers, je n'arrive toujours pas à voir les failles'

'Il y en a mais tu fais face à un pros de cette technique'
, affirma-t-il en ricanant.

'C'est-ça ventes-toi l'aristo! Un jour je t'aurai'

'Peut-être... Mais pour l'instant on a une séance de méditation qui va commencer' annonça-t-il en lui tendant sa main.

Son ami la prit et la serra fermement.

'Je sais mais sois sur tes gardes mon ami. Ce jour arrivera' annonça-t-il en se relevant grâce lui.

'Je n'en doutes pas le moins du monde. Viens, on nous attend'

Ce jour aurait pu arriver s'il n'avait pas tourné le dos à l'Ordre Jedi et par extension à lui... Ni même le trahir en le tuant de sang-froid, preuve de son complet basculement dans le Côté Obscur et son adhésion à l'Ordre Sith de Dark Sidious... Tellements de choses auraient pu être différentes s'il avait effectué un autre choix...

Dooku soupira en secouant sa tête. Ressasser le Passé ne lui servirait à rien. Son ami était mort et ne faisait plus qu'un avec la Force depuis ce basculement fatidique et même si ces dix-neufs années sur cette planète lui avaient permis de faire face à ses ténèbres et à trouver le Pardon, tant envers Sifo-Dyas qu'envers lui-même, il n'empêche que la nostalgie du Passé le prenait de court quelques fois...

-Une prochaine fois Luke. Un jour tu le battras, soutint sa petite soeur.

-Je me demande comment père a réussi à lui couper ses deux mains. La Forme II n'a pas de faille...

-Ton père m'a eu avec une technique qui m'a pris de court. Sa Colère et sa Haine lui ont permis d'y trouver une faille. C'était aussi pour lui une manière de prendre sa revanche pour son bras droit que je lui ai pris quand il était encore Padawan sur Géonosis.

-Qu'insinuez-vous donc? Qu'il faut utiliser la Colère et la Haine pour vous battre? Demanda Luke.

-Je n'ai pas dit ça. La Forme II possède des failles, comme toutes les autres Formes, c'est juste qu'il faut très bien l'étudier pour les trouver, expliqua Dooku.

-Il a raison Luke, intervint Ayanna.

Les élèves la virent et s'inclinèrent en signe de respect. La Sith au Sang Pur continua:

-J'ai moi-même étudié les Formes de combat au Sabre-Laser en détail et j'y ai vu toutes les failles propres à chacune d'entre elles. Il n'y en a aucune meilleure que l'autre mais chacune peut-être pour un ou une Je'daii la meilleure qui soit. Cela dépend des affinités.

-Comme mon père qui est un Maitre de la Forme I qu'il considère comme sa préférée, dit la Twi'lek.

-Pareil pour Maitre Kenobi qui préfère la Forme III à la IV, intervint la petite soeur.

-Et celle de père qui est devenu un Maitre de la V, termina le grand frère.

-Chacun et chacune à sa Forme de prédilection. Le tout est de travailler sur la faiblesse de la Forme choisie afin d'éviter de perdre un combat, expliqua la Mirialan.

-En attendant, c'est toi qui sera à la vaisselle ce soir, rappela malignement la Sith au Sang Pur.

Luke grogna ce qui fit rire certains de ses camarades sans pour autant qu'ils se moquent vraiment de lui.

-Vous pouvez disposer les jeunes. Retournez au bâtiment principal.

Les élèves quittèrent le lieu du combat, laissant les deux femmes avec l'ex-Comte.

-Vous avez beaucoup progressé sur votre chemin de retour à la Lumière, nota Ayanna.

-Ces dix-neufs années m'ont été très utile, dit simplement Dooku.

-Et pourtant, je sens encore en vous le regret, ajouta la Mirialan.

Dooku soupira. Il savait qu'il s'était pardonné mais il ne pouvait se détacher de cette sensation assez désagréable nommée trahison...

Ayanna posa une main sur son épaule en guise de soutien:

-Laissez ce reliquat du Passé. Il n'a plus aucun pouvoir sur vous, murmura-t-elle tout en lui envoyant des ondes d'apaisement, ce qui lui fit du bien. La Je'daii le ressentit sous sa main.

-Venez, rejoignons les autres, proposa-t-elle.

Dooku acquiesça en silence avant de s'arrêter. Se tournant vers une direction, il sentit quelque chose mais Ariandelle le devança:

-Oui ils combattent pour se maintenir en forme et ne pas continuer à se faire de vieux os, ricanna la Maitre Je'daii.

-Rigolez, vous aussi vous y passerez, répliqua-t-il.

-Ce ne sera pas pour aujourd'hui "Comte", dit-elle en faisant une référence digne d'une aristocrate...

-Ah la jeunesse ce n'est plus que c'était, soupira-t-il, laissant les deux femmes glousser gentillement.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au Temple Bendu, les deux anciens frères d'armes joutaient au Sabre-Laser pour rester en forme...

Comme prévu, Anakin utilisait la Forme V, une forme basée sur de puissances attaques et sur le fait de renvoyer les tirs de blaster à l'assaillant. Son ancien Maitre avait opté depuis la mort du sien de la Forme III, la plus défensive de toute, le rendant virtuellement invincible. Les deux vieils adversaires se connaissaient tellement qu'il était très difficile de savoir qui gagnerait cet entraînement...

-Je pense qu'on va partir sur un match nul Maitre Fay.

-Je ne pense pas, murmura la Proche-Humaine, un sourire énigmatique sur son visage.

Les deux lames bleus se rencontrèrent. Le clash des lames amena Anakin à dominer Obi-Wan.

-Vous pouvoirs vieillissent. Vous êtes trop vieux pour ça Obi-Wan.

Kenobi poussa pour se détacher de ce bras de fer et recula lentement, lame pointée sur Anakin.

-Tu ne gagneras pas ce combat, je peux te l'assurer.

-Si c'était un vrai duel et que nous étions ennemis, vous seriez déjà mort.

-Et je t'aurais montré ma véritable victoire, être plus puissant que tu ne l'aurais pu imaginer dans tes rêves les plus fous.

-En attendant, je vais vous montrer la vrai nature de la Force.

Avec cette dernière, il lui envoya un rocher que le veillard réussi à couper en deux. Anakin profita de cette distraction pour lui sauter dessus et attaqua avec des frappes amples et puissantes, poussant Kenobi a reculer de plus en plus en direction du Temple, suivi de prêt par les deux observatrices.

-On dirait qu'il prend de plus en plus de l'assurance, nota la Voss.

-Oui mais Maitre Kenobi a de la ressources...

Les deux guerriers entrèrent dans le Temple qui s'illumina à leur approche. Dans la salle principale les deux sabreurs continuèrent leurs frappes à coups de fentes, d'estocs, de feintes, de coups traitres et pourtant aucun n'arrivait à toucher l'autre. Un coup oblique fut évité par Kenobi au moment où il s'engouffra dans un autre couloir, exigu. Les étincelles du mur ne le perturbèrent pas pour autant mais il para la lame de son adversaire qui maintint sa prise sur lui, amenant les deux lames à fendre le mur, laissant une traînée rougeoyante derrière elles.

-Il n'y a aucune échappatoire, affirma Anakin.

Obi-Wan n'en démordit pas pour autant. Avec la Force, il ajouta de la puissance dans ses vieux bras et se défit du clash de lame. Trouvant une ouverture il lança une estoque qui toucha l'épaule de l'Elu qui grogna de douleur à l'impact. Ne voulant pas s'avouer vaincu, il utilisa sa main libre pour donner un coup de poing à son ancien Maitre qui le sentit bien passé sur sa machoire. Un peu sonné, il fut pris par son col et reçu un puissant coup de casque sur le visage avant de sentir une puissante vague de Force sur lui, l'envoyant percuter violemment le mur se trouvant au bout du couloir. L'impact lui fit sauter son arme des mains. Skywalker en profita pour lui lancer son sabre à la figure comme un boomerang et la lame se planta juste à côté du visage de Kenobi. Tournant sa tête vers celle-ci, il fut surpris de la dangerosité de sa position. Reportant son attention sur Anakin, il le vit tendre sa main tout en avançant avant de fermer son poing. Une seconde avant l'impact Obi-Wan se pencha en avant, evitant la lame lui passant au-dessus de sa tête, laissant un sillage brûlant derrière elle. Le sabre de l'Elu revint à son propriétaire et Obi-Wan en profita pour se relever vaillament et attirer le sien avec la Force. L'instant d'après, les deux lames se croisèrent à nouveau...

Les deux observatrices étaient entrées dans le Temple et sondant la Force, s'étaient dirigées vers une autre salle accessible par une porte qui s'ouvrit sur les deux combattants. On voyait déjà la fatigue les envahir mais c'était plus percutant chez Obi-Wan que chez Anakin. Les coups étaient plus larges, plus lents aussi, plus fatiguant également. Kenobi tenait bon malgré la volonté de son ancien élève de vouloir en finir mais ce dernier n'arrivait toujours pas à percer sa garde...

-On arrive au dénouement, affirma Maitre Fay.

-Je persiste à dire qu'il n'y aura aucun vainqueur, insista Ana.

-Ne soyez pas si catégorie, murmura-t-elle.

Anakin vit enfin une ouverture et avec rapidité, en profita pour frapper. Son coup aurait pu blesser sérieusement Obi-Wan si ce dernier ne s'était pas écarté au dernier moment, surprenant l'Elu qui se sentit destabiliser dans sa position, sa lame touchant la cuisse de son adversaire qui chancela sous la douleur et profita de sa chute pour envoyer une Poussée de Force sur le guerrier en armure blanche.

Anakin maintint ses appuis au sol, la Force le faisant glisser en arrière jusqu'au mur. Se mettant à genoux à cause de la fatigue, il se redressa légèrement pour voir Obi-Wan en faire autant. Anakin se leva en premier suivit par son ancien Maître qui mit plus de temps à le faire. Le souffle court, le futur Je'daii ne voulut pas s'arrêter-là et s'avança avec détermination, le pas sure. Obi-Wan vit alors les deux observatrices. Reportant un regard sur son adversaire il sourit. Il ne pouvait plus continuer alors il fit la seule chose qui lui aurait permis la victoire. Faisant face à Anakin, il se relacha pleinement et leva sa lame droit devant lui en fermant ses yeux.

-Maintenant c'est fini! Lança Anakin.

Levant bien haut sa lame de son bras droit il lança son coup de grâce mais nota au dernier moment l'attitude et la position de son ancien Maître qu'il ne connaissait pas. Cette prise de conscience le poussa à stopper net sa frappe et la lame s'arrêta à un centimètre du cou d'Obi-Wan Kenobi.

-C'est quoi ça?

-Ma victoire, répondit sereinement Kenobi en ouvrant ses yeux.

Le silence tomba entre les deux adversaires.

-J'ai perdu? Lâcha Anakin, totalement dans l'incompréhension.

-Oui.

-Pourtant vous êtes sur le point de mourir-là. En quoi c'est une victoire?

-N'as-tu pas écouté ce que je t'ai dit tout à l'heure?

Anakin fronça les sourcils sous son casque. Il ne voyait pas où Kenobi voulait en venir. Pour lui c'était claire et nette comme de l'eau, sa lame était sur le point de le décapiter. Obi-Wan ne pouvait pas gagner en mourrant, surtout ainsi...

Ana avait observait toute la scène et surtout les dernières paroles échangées. Après un petit temps de réflexion, elle comprit alors...

-Vous le saviez Maitre Fay?

La Proche-Humaine répondit par un mystérieux sourire.

Les deux femmes se rapprochèrent.

-Peux-tu me réciter le dernier paragraphe du Code Je'daii Anakin?

-Immortel dans la Force pourquoi?

-Et celui du Code Jedi? Ajouta Maitre Fay.

-Il n'y a pas de Mort, il n'y a que la Force.

-Donc...? lança la Voss.

-Donc quoi Maitres?! Qu'est-ce que...

Il s'arrêta brutalement, son cerveau venant enfin de faire le lien. Se redressant légèrement, il passa son regarda de son ancien Maître aux deux femmes et inversement avant de répliquer:

-Non...

-Si..., dit Obi-Wan.

-C'est une blague Maître?

-Pas du tout Anakin...

L'Elu écarta sa lame et baissa son bras avant d'éteindre son sabre. Obi-Wan en fit de même.

-En mourrant, vous auriez fait qu'un avec la Force et seriez devenu un Esprit Jedi, conclut-il, sous le sourire bienveillant du vieil homme. C'est comme ça que vous auriez gagné.

Les deux femmes acquiscèrent à son analyse.

-Depuis quand vous avez appris cette technique? Maitre Aléthéia vous l'a enseigné dès notre arrivée sur cette planète c'est ça?

Obi-Wan laissa ses yeux se perdre dans le vide, un autre sourire aux lèvres.

-Non... C'est un Maitre Jedi que tu connais bien et ce depuis que tu es enfant.

Anakin ne voyait pas où il voulait en venir. Il avait connu de nombreux Maitres Jedi étant enfant et pourtant son ancien Maitre affichait un regard brillant, comme s'il était sur le point de pleurer...

Faisant appel à ses souvenirs, il visualisa tous les Maitres qui l'avait vu durant son enfance mais pas un seul semblait correspondre à celui que mentionnait Kenobi. Ce dernier s'avança doucement vers lui et posa ses deux mains sur ses épaules, les larmes aux yeux...

Anakin seut alors de qui parlait Obi-Wan.

-Sérieusement? Il l'a vraiment...

Un hochement de tête du vieil homme fut la seule réponse qu'il reçu. Ils s'étreignirent de joie face à cette bonne nouvelle.

Ana ne comprenait pas ce qui se passait et se tourna vers la Proche-Humaine qui regarda derrière Anakin, souriante. La Voss suivit son regard et tomba sur un homme aux cheveux raides et longs, une petite barbe entourant sa machoire et se terminant en petit bouc. Sous forme spectrale il retournait le sourire de son ancien Padawan qui le regardait, heureux. Il se tourna vers elles et hocha la tête tout en souriant avant de doucement disparaitre.

-Qui est-ce?

-Un très vieil ami, répondit doucement Maitre Fay qui rejoignit les deux guerriers.

Le petit groupe quitta le Temple Bendu et rejoignit les survivants de l'Ordre 66 pour le repas du soir.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 17 Sep 2023 - 16:57   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes.

Comme prévu en ce week-end, un nouveau chapitre du tome III. Je vous souhaite une bonne lecture et à la semaine prochaine pour la suite :)


Chapitre 3: L'Académie Je'daii-Partie 3

La nuit étoilée baignée de sa beauté Odessen. Dans la Salle du Réfectoire, tout le monde était atablé. Plusieurs longues tables rectangulaires étaient disposées en parallèle les unes des autres et il n'y avait pas de séparation au sein des convives: Novices, Padawans, Chevaliers et Maitres étaient mélangés. Le repas était un moment de partage et face à la famine tout le monde était concerné, même si la Force pouvait faire des miracles elle n'empêchait pas une dénutrition sévère ou la Mort de frapper...

C'est dans la joie et la bonne humeur que tout le monde discutait avec son voisin ou sa voisine, des histoires, des anecdotes animaient les repas et les rires joyeux se faisaient entendre à chaque fois...

-Alors, comptes-tu le revoir? murmura la petite soeur.

-Qui ça? Demanda sa camarade, les yeux rivés sur son repas, prétextant faussement ne pas savoir...

-Allons, ne fait pas ta timide. On sait tous que tu lui as fracassé sa rétine, au vu de la manière dont il te regardait...

-Sauf que je vaux plus que ça et tu le sais bien, rétorqua-t-elle.

-Qui est-ce? Demanda le Nautolan.

-Dash, répondit rapidement la petite soeur, un sourire narquois sur les lèvres...

-Dash? C'est quoi ça Dash? Une marque de savon? Questionna la Twi'lek.

-Non c'est un humain très célèbre, réctifia la petite soeur.

-Léia... murmura exaspérée sa camarade qui voulut se faire toute petite...

-Quoi? C'est vrai en plus... rétorqua cette dernière en haussant ses épaules.

-Il s'appelle Dash comment? Ajouta le Nautolan.

-Rendar, répondit Luke. Dash Rendar, l'un des plus célèbres contrebandiers de la Galaxie. Big m'a dit qu'il en cotoyait deux autres.. euh comment ils s'appellent déjà...

-Solo et Calrissian, intervint un élève. Il se murmure dans l'Académie que Maitre Vos en personne aurait aidé Solo alors que ce dernier était encore un enfant...

-Cela reste à voir Padawan. Maitre Vos ne m'a jamais rien dit à ce sujet, informa Aayla.

-Quoi qu'il en soit, il semblerait qu'un contrebandier soit attiré par notre fille, dit le Nautolan.

-Ce qui ne m'enchante pas des masses. La réputation des Contrebandiers est légendaire... Je n'aime pas ça... nota-t-elle en jetant un regard sérieux sur sa fille qui mit ses mains devant son visage.

-Tu me le paieras, je te le jure, chuchota la fille à Léia d'un ton qui se voulait menaçant.

-Eh eh, pas de ça ici, veux-tu?! Intervint le père.

-Mais...

-Aylya... coupa sa mère.

La fille souffla avant de reporter son attention à son assiette.

La petite scène n'avait pas échappé au regard du couple de femmes et elles avaient tout entendu...

-Cela ne m'étonne pas que ce Dash ait flashé sur elle. Elle a un physique tout à fait particulier, nota la Mirialan.

-En effet... Mi-Nautolan, Mi-Twil'ek... Une telle hybridation est ultra rare dans la Galaxie, informa la Sith au Sang Pur qui observa la concernée.

Avec sa couleur turquoise mélange entre le Bleu de sa mère et le Vert de son père, Aayleen frappait le regard de ceux et celles qui la voyaient. Ce qui la rendait unique était sa chevelure composée à la fois des tentatules de son père et des lekkus de sa mère ainsi que ses yeux ayant la forme en amande de ceux de sa mère et la couleur Jais de ceux de son père. Son visage arborait également les mêmes lèvres que sa génétrice et le même nez que son géniteur. Associés à des mains et des pied palmés et un corps svelte et musclé par des années d'entraînements et il en ressortait une guerrière certes sexy et attirante, mais également farouche et ne se laissant pas faire si facilement... Beaucoup de garçons et de filles s'y sont casssés les dents à aller plus loin que la simple amitiée...

Ariandelle observa à nouveau le salle. À une autre table discutaient Anakin, Obi-Wan et Dooku. Ce dernier était en pleine réflexion sur ce qu'il venait d'apprendre au sujet de son ancien élève.

-J'ai encore du mal à le croire Maitre Kenobi.

-Pourtant c'est bel et bien vrai Dooku. Avec le temps, vous pourrez l'entendre et même le voir. Vous devrez seulement être prêt à cela, ce qui, à la vue de votre réaction, ne me semble pas encore le cas.

-Pensez-vous que...

Il n'osait pas le dire mais Obi-Wan savait très bien ce que ce dernier avait en tête.

-Exceptés Maitre Aléthéia et Maitre Qui-Gon, je ne sais pas si d'autres Jedi ont réussi à être comme eux...

Anakin ne disait rien mais réfléchissait. Lui aussi voulait voir Qui-Gon pour des raisons qui lui étaient propres...

Ayanna jeta un regard vers une autre table. Maitre Fay discutait joyeusement avec Maitre Dralling et sa Padawan, tandis que la bibliothécaire Jocasta Nu buvait tranquillement son verre. Des Maitres Jedi rescapés et ayant décidé de rester ici, il ne restaient qu'eux, tous les autres étaient partis sur d'autres planètes pour se faire oublier ou ne voulant pas entrer dans le Nouvel Ordre proposé par le trio féminin.

Tout le monde continua de manger jusqu'au débarassage des tables. Comme prévu, Luke Skywalker était de corvée pour la vaisselle, sans utiliser la Force bien entendu. Le fils s'y metta de bon coeur, sous la surveillance de l'un des Maitres pour éviter qu'il ne triche.

Tous les autres retournèrent à leur entraînement...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle du Haut-Conseil Je'daii construite tout en haut du complexe pour bénéficier d'une vue à trois cents soixante dégrées, afin d'avoir une vision élargie de l'ensemble de l'Académie et de ses alentours, Ariandelle, Obi-Wan Kenobi, Fay, Jocasta Nu et Cin Dralling discutaient avec le Sénateur Bail Organa d'Aldérande qui venait de temps en temps les informer de la situation galactique depuis que le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious sous sa fausse identitée de Sheev Palpatine, avait pris le pouvoir et transformer la République en Empire, s'autoproclamant lui-même Empereur du nouveau régime.

-Depuis que nous avons mis en place l'Alliance Rebelle le nombre de candidats n'a cessé de grimper en flèche, dit-il.

-C'est une très bonne chose Sénateur. Plus il y aura de personnes qui se soulèveront contre Palpatine plus notre chance de renverser son régime augmentera, annonça la Mirialan.

-J'aimerais vous faire part d'une requête.

-Quelle est-elle? Demanda Kenobi.

-L'Escadron Rogue est une équipe de pilotes dirigée par le commandant Wedges Antilles. Celui-ci est en plein recrutement de nouvelles recrues. Les candidats présents sur place passent les sélections mais je me disais qu'intégrer des Jedi pourrait être une bonne chose et donner du fil à retordre face aux pilotes impériaux.

-Il y a eu des pilotes Jedi durant la Guerre des Clones, informa Maitre Dralling.

-Dois-je vous rappeler que la Force ne doit être utilisée que pour la Défense, jamais pour l'Attaque, intervint la Bibliothécaire en Chef.

-Maitre Jocasta a raison, soutint Kenobi. Cependant, je pense que l'avis d'un expert dans ce domaine ne serait pas de refus, vu les temps qui courent.

-Qui donc? Questionna la Mirialan.

-Vous le savez très bien Maitre, répondit sous un sourire le vieux Jedi.

La Mirialan ne voyait pas qui cela pouvait bien être. Questionnant ses autres confrères du regard, ce fut le Sénateur qui lui donna la réponse à sa question muette.

-Ce serait effectivement une bonne chose d'avoir son avis. D'après ce que j'ai entendu, Anakin était considéré comme le meilleur pilote de la Galaxie à l'époque de la Guerre des Clones.

-Je pense que c'est toujours le cas, malgré sa condition. Il pourrait même aider au recrutement s'il le faut, ajouta Obi-Wan.

-C'est une excellent idée. Où puis-je le trouver?

-Il est actuellement en pleine méditation, répondit Maitre Fay.

-Ah c'est dommage, j'aurais bien aimé en parler de vive voix.

-Dès qu'il aura terminé nous le prévindrons de votre intention. Vous pouvez commencer à discuter avec certains de nos élèves. Qu'en pensez-vous Maitre Ariandelle?

La Mirialan réfléchit. Malgré les années passées, certains Jedi avaient encore du mal avec la Voie Je'daii... Jetant un regard à la Proche-Humaine, elle vit dans ses yeux son idée...

-En effet, cela pourrait être intéressant de faire quelques repérages... Vous pouvez disposer Sénateur.

-Merci Maitre, dit-il en saluant respectueusement les membres du Haut-Conseil avant de quitter la Salle.

-La séance est terminée annonça la Mirialan. Elle se leva, suivit des autres et chacun se salua avant de quitter la pièce.

-Maitre Fay, puis-je vous dire un mot? Interpella-t-elle.

La Proche-Humaine dos à la Mirialan sourit. Elle savait très bien pourquoi cette dernière l'appeler...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la forêt, le son d'une cascade berçait les oreilles des animaux passant par-là, y compris pour le futur Chevalier Je'daii Anakin Skywalker. Ce dernier en lévitation avait enlevé son casque pour que sa tête soit à l'air libre. Même s'il ne pouvait pas enlever son respirateur, ressentir la chaleur, le vent, entendre le son, sentir l'odeur du lieu, étaient quelque chose d'unique pour lui et cela durait depuis dix-neuf ans maintenant, en tant que rituel pour se réadapter et réapprendre à évoluer dnas un milieu naturel, hors de son caisson hyperbare, hors de son armure... Ce choix avait été pris juste après qu'il avait vu pour la toute première fois ses enfants à peine nés de ses propres yeux, quand il avait retiré son casque afin de montrer à sa femme les ravages de son combat face à Sidious mais surtout qu'il restait quand même Anakin derrière le masque... Depuis lors, et ce dès leur arrivée sur Odessen, il s'était lancé dans cette routine tous les jours. Cela avait permis aux autres Jedi rescapés ce qu'il était advenu du Héros Sans Peur et les conséquences qui en résultaient face à un comportement anti-Jedi.

Anakin était un cas d'école, une leçon à ne pas reproduire pour les futurs générations qui en avaient pris de la graine, leur faisant prendre conscience de la méconnaissance réelle du Côté Obscur et des émotions mal gérées pouvant amener à prendre des décisions pouvant se révéler mortelles...

-Anakin...

L'Elu ouvrit les yeux et tourna sa tête pour regarder aux alentours... Il n'y avait personne et pourtant il aurait juré qu'on venait de l'appeler.

-Ressens. Ne pense pas. Fis-toi à ton instinct.

Skywalker ferma les yeux et suivit les ordres de cette voix éthérée...

Il sentit alors quelque chose dans l'air. Très subtile, à peine perceptible... Il eut la sensation qu'on le regardait....

Ouvrant doucement les yeux il vit un être spectral dont la silhouette fantomatique était pourtant très reconnaissable...

-Maitre Qui-Gon, murmura-t-il...

L'Esprit Jedi hôcha la tête en silence en souriant.

-Maitre... J'ai tellement de questions à vous poser...

-Alors poses-les, tout simplement.

Anakin réfléchit, ne sachant pas par où commencer...

-Suis-je vraiment l'Elu?

-Tu l'es, cela ne fait aucun doute
.

-Vraiment? Regardez-moi. Regardez ce que je suis devenu. J'ai failli causer la chute de l'Ordre Jedi. Avez-vous envisagé ne serait-ce qu'un seul instant que vous pourriez vous être trompé?

-Je fais confiance en mon Instinct et à la Force et cette Dernière m'a mené à toi. La Prophétie Jedi dit que l'Elu est un être né sans père et étant extrêmement puissant dans la Force. Les propos de ta mère et l'analyse de ton taux de Midi-Chloriens l'ont confirmée. Si la Prophétie n'avais pas été émise ou découverte, personne n'aurait crû qu'un individu créé par les Midi-Chloriens puisse exister. Ta naissance est tout bonnement un miracle. La Force permet beaucoup de choses je le conçois, mais créer un individu comme cela dépasse l'entendement. Tu es absolument unique Anakin.

-Maitre Ariandelle m'a appris beaucoup de choses sur la notion d'Equilibre et de son rétablissement dans la Force...

-La Force t'as amené cette femme sur ton chemin afin que tu sois prêt. Tu es une Vergence dans la Force et les Vergences sont rares dans la Galaxie, encore plus quand l'une d'entre elle est un individu. Rien n'arrive par hasard.

-Ah oui? C'était donc voulu que ma mère meurt dans mes bras? Mettons cartes sur table Maitre. Répondez-moi sérieusement: aviez-vous vraiment l'intention de libérer ma mère? Parce que quand vous m'avez répondu que ce fut impossible, j'ai eu la sensation très fugace que vous me mentiez à ce moment-là.

Qui-Gon ne dit rien, se contentant de flotter autour du cyborg.

-C'est moi ou ça sent un mensonge qui va écorcher mes oreilles? Lâcha-t-il sous un ton accusateur.

-C'est toi. À l'origine je n'étais pas venu libérer des esclaves comme je l'ai dit à ta mère mais ton argument sur ma venue m'a fait réagir. Quand j'ai demandé à Watoo de vous libérer en guise de ta victoire à la course, il m'a dit que ton Podraceur ne valait pas deux esclaves. De ce fait, je lui ai dit que ce serait toi mais tu le connais, en tant qu'esclavagiste il n'aurait jamais voulu vous perdre, ne serait-ce que l'un de vous deux. Il m'a proposé de choisir en pariant à un lancé de dés que je savais pipé dès le départ. Deux faces: l'une bleue, l'autre rouge. Si ça tombait sur le bleu, tu étais libre; sur le rouge c'était ta mère...

-Et donc?

-j'ai utilisé discrètement la Force pour influencer le résultat afin que le dé tombe sur le bleu.

-Vous avez triché?! Vous avez forcé ma mère à rester esclave! S'insurgea Anakin, sous le choc.

-Je n'ai rien forcé du tout. Je savais d'avance que le dé tomberait sur le rouge et que ta mère serait libre à ta place. Elle se serait sentie coupable d'être libre et de voir son fils continuer à vivre dans cette condition.

-Vous l'avez donc sacrifiée pour me prendre!

-Tu surréagis. Je ne l'ai pas sacrifiée. J'avais vraiment l'intention de la libérer et je ne t'ai pas menti quand je t'ai dit que Watoo n'a rien voulu savoir. Après la course, j'ai bien insisté pour qu'elle soit libre mais j'ai fait face à un mur. Les Toydariens sont insensibles à la Persuasion de Force donc je n'avais plus d'autre choix que de te prendre seul... Pour le moment...

-Que voulez-vous dire?

-Ton attachement à ta mère était très fort, je le sentais. Ton âge n'aidant pas, je savais ce qui se passerait si tu serais séparé trop longtemps d'elle. C'est pour cela que j'avais l'intention, dans le cas où j'aurais survécu à mon combat contre ce Sith, de te prendre comme Padawan même contre l'avis du Haut-Conseil s'il le fallait et de t'emmener la voir en secret, le temps de trouver un autre moyen de la libérer afin que vous soyez réuni et que tu puisses vivre plus sereinement ta nouvelle vie de Jedi. Cependant je n'ai pas survécu et j'ai espéré qu'Obi-Wan puisse faire le nécessaire mais je ne lui ai rien dit à ce sujet au moment de ma mort par manque de temps et j'ai vu le résultat....

Anakin fut surpris d'entendre une telle révélation.

-Je t'ai appelé quand tu as cédé à ta colère au camp des Tuskens mais tu étais tellement aveuglé par tes émotions que tu ne m'as pas entendu.

Ce fut un choc pour l'Elu de savoir de telles choses. Il imagina de suite ce qu'aurait pu être sa vie si le Maitre Jedi et sa mère avaient survécu... Après plusieurs minutes il soupira avant de s'adresser de nouveau au Spectre Jedi.

-Obi-Wan a fait ce qu'il a pu mais je l'ai toujours considéré comme une personne très à cheval sur le Code Jedi et les règles.

-C'est vrai. J'ai tenté de lui inculquer le fait de ne pas systématiquement se reposer sur le Code et les avis des membres du Haut-Conseil mais sans succès. Cependant, j'ai su qu'il deviendrait un grand Chevalier Jedi...

-Ce fut le cas Maitre et cela l'est encore.

-J'ai confiance en toi. Fais-en autant pour toi et à ton Instinct. Tu es sur la Voie qui t'aideras à accomplir la Prophétie.

Le Fantôme de Force s'évanouit dans les airs, laissant l'Elu dans l'espectative. Lâchant un soupir, il remit son casque et se déposa doucement sur l'herbe grâce à la Force. Il sentit alors deux Jedi venir vers lui. Il les reconnut.

-Obi-Wan?

-Anakin. Nous venons voir comment se passer ta méditation. As-tu fini?

-Oui. J'ai discuté avec Maitre Qui-Gon. Il a répondu aux questions que je me posais et il m'a parlé de vous, en bien je vous rassure même s'il a conforté mon avis sur votre position très strict sur les règles.

-J'avoue avoir souvent été en désaccord avec lui quand il agissait au-delà des règles du Conseil ou qu'il se passait de son avis... mais je reconnais encore aujourd'hui le grand Jedi qu'il fut.
-Pourquoi venez-vous à moi? Demanda l'Elu pour changer de conversation.

-Le Sénateur Bail Organa d'Aldérande t'attends, répondit Ariandelle. Il souhaite discuter avec toi de tes compétences de pilote.

Intrigué par cette demande, l'ancien esclave rejoignit ses deux amis et ils revinrent au complexe où le Sénateur faisait les cents pas, en pleine réflexion. Quand il a apperçu quelque chose venir vers lui et il se tourna vers elle et aperçu le groupe de Jedi s'approcher de lui.

-Anakin, te voilà enfin.

-Que se passe-t-il Sénateur?

-J'ai besoin de tes compétences de pilote. J'ai discuté avec les membres du Conseil tout à l'heure et nous avons été d'accord pour que je fasse appel à toi afin de t'octroyer une mission.

-Une mission?

-Oui. Celle d'assister Wedges Antilles dans la formation des nouveaux pilotes de l'Escadron Rogue. Le Commandant Antilles est en pleine cession de recrutement pour former la nouvelle génération de pilotes de l'Escadron et je m'étais dit pourquoi ne pas faire appel à quelques Jedi de l'Académie.

-Des Jedi au sein de l'Escadron Rogue? Vous savez très bien que des pilotes n'étant pas sensible à la Force seront désavantagés face à nous.

-C'est là tout le plan. Face aux pilotes de l'Empire, l'Escadron Rogue ayant des Jedi dans leur rang seront un atout de force, sans vouloir faire un jeu de mot au passage...

-Maitres? Demanda-t-il en se tournant vers les deux plus haut gradés.

-Nous sommes d'accord. Maitre Fay m'a également fait par de certains Jedi ayant du mal avec le nouvel enseignement que j'ai apporté. Nous ne pouvons forcer ceux qui refusent la Nouvelle Voie de rester. Alors pourquoi ne pas leur permettre de trouver autre chose... expliqua la Mirialan.

Anakin réfléchit, pensant pour et le contre car il y avait un contre et de taille.

-Sénateur, n'avez-vous jamais imaginé un seul instant qu'en cas de survie d'un conflit, les pilotes de l'Empire pourraient se poser des questions? N'oubliez pas que les As du Pilotage connaissent très bien ce qui est humainement possible de faire avec un chasseur, quelque soit le modèle. Les pilotes impériaux sauraient tôt ou tard lors d'un combat spatial que des manoeuvres, des tirs et autres actions dépassant tout entendement, tout pronostic, toute cohérence auraient été effectués par des pilotes qui ne peuvent pas avoir des capacités permettant ce genre d'actions défiant toute logique humaine; à moins d'avoir un don hors du commun - comme la Force par exemple - Vous savez que l'Empire, et par extension Sidious, ne peut se permettre de savoir que nous avons survécu.

L'argument de l'Elu était difficilement parable. En effet le Sénateur avait omis ce détail crucial mais ne voulant pas s'avouer vaincu, il contre-attaqua:

-Je pense qu'on peut aranger ça; et ça ne te ferait pas de mal d'ailleurs de jouer les professeurs, non? D'après ce qu'on m'a dit, tu aurais pu avec le temps avoir ton ou ta propre Padawan...

-Dans une autre vie surement...

Il laissa quelques minutes de silence, soufflant un bon coup.

-Alors? Partant? Et puis, n'oublie pas que tu pourras voir Padmé... souffla le Sénateur, un sourire en coin.

-Vous n'êtes pas croyable, vous savez?

-Cela fait tout mon charme de Sénateur. Je sais quand jouer ma meilleure carte...

-Réunissons tout le monde Maitres. Je sens que certains vont sauter de joie à l'idée de rejoindre la fameuse Escadron de l'Alliance...

C'est avec un sourire sur les lèvres que le groupe se dirigea vers la salle principale du complexe afin de réunir tous les élèves de l'Académie.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 30 Sep 2023 - 9:45   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde.

Voici un nouveau chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 4: L'Alliance Rebelle

Le Défenseur sortit de l'Hyperespace. Devant le vaisseau, la géante rouge Yavin qui englobait tout l'espace de la vitre du vaisseau.

-Nous arriverons sur la quatrième lune dans quelques minutes, annonça le droïde.

-Très bien C2. Allons-y, annonça Ariandelle à sa petite amie.

Elles sortirent du cockpit pour se diriger vers la salle principale du vaisseau.

-Anakin, nous arriverons dans quelques minutes sur Yavin 4. Ils sont prêts?

-Nous le serons très vite Maitre, répondit-il de sa voix robotique.

À ses côtés se trouvaient quelques Jedi ayant choisi de prendre une autre voix et les principaux de l'Ordre: Aayla, Kit et leur fille Aylya, Luke et Leia ainsi que Serra Keto, la Padawan attitrée de Cin Drallig, alors en mission de découverte afin de savoir si elle pourrait rejoindre la Rébellion afin de participer à l'effort de guerre. Elle avait déjà commencé à suivre la Voie Je'daii, mais être active sur le terrain lui correspondait mieux et Maitre Fay qui espérait par son intronisation dans la Rébellion revenir à ce qu'elle aimait le plus: aller-là où la Force la guide pour aider ceux qui en ont besoin. Si les missions de l'Alliance et les chemins qui lui dictaient Force correspondraient ce serait bénéfique pour la Proche-Humaine... dans le cas contraire, la Force prévaudrait toujours et dans ce cas-là, la création de missions pour le compte de l'Alliance ne serait pas à exclure...

Les enfants Skywalker étaient impatients de revoir leur mère, dirigeante de l'Alliance aux côtés des Sénateurs de la Délégation des Deux Milles à l'origine de la création de cette organisation, dont les deux principaux, Mon Mothma et Bail Organa, se trouvaient sur place.

Tout le monde excepté Anakin avait troqué leurs habits Jedi par des tenues civiles. Même si dans l'esprit de certaines personnes les Jedi représentaient toujours les Gardiens de la Justice et de la Paix dans la Galaxie, pour une grande majorité de ses habitants, ils étaient des traitres. L'heure n'était pas encore venue pour les Jedi de faire leur retour. Tout comme les Sith avaient attendu patiemment leur revanche pour se montrer, les Jedi attendraient leur tour...

Le vaisseau commença sa descente dans l'atmosphère de Yavin 4. Quelques perturbations se firent sentir par les passagers mais rien de dangereux. Quand l'appareil émergea des nuages, il fut dirigé vers une air de stationnement et se posa non loin du Temple Massassi Principal, sous la forme d'une Pyramide à degrée. À sa base, plusieurs vaisseaux et membres de la Rébellion entraient ou sortaient au pas de course, signe d'une activité intense.

Un petit groupe se dirigea vers le Défenseur et quand la porte d'entrée souvrit, la première chose qui fut entendu est une respiration artificielle, mécanique, profonde, à l'allure terrifante. Les membres virent alors une grande silhouette blanche se tenir dans l'ancadrure de la porte, ses mains sur ses hanches avant qu'il ne descende d'un pas lent sur la rampe d'accès.

Wedges Antilles, Commandant de l'Escadron Rogue, avala sa salive. Même s'il ne le montrait pas au premier regard sa peur était ressentie par celui qui serait son assistant dans la formation des recrues: Anakin Skywalker. L'As de l'Escadron avait été pourtant mis au courant par la femme de ce dernier sur sa condition physique mais le voir en vrai était impressionnant. Quand l'ex-Jedi s'approcha d'eux il tendis les bras vers l'ex-Sénatrice de Naboo qui vint se blotir contre lui. Quelques secondes plus tard, deux jeunes virent à eux et les encerclèrent dans une douce étreinte.

Suivirent tous les autres passagers du Défenseur. Ariandelle fit les présentations et le Sénateur Organa en fit de même. Quand Anakin tendis une de ses mains artificiels à Wedges celui-ci la lui serra et il ressentit une forte prise, pas suffisamment pour lui broyer sa main mais assez pour lui indiquer qu'il n'avait pas à faire à un amateur. Dans les rangs de l'Alliance, certains murmuraient que l'ex-Jedi était devenue légendaire durant la Guerre des Clones, qu'il était le Héros Sans Peur... Mais personne n'avait vu le nouveau visage du Guerrier Jedi, caché par un casque à l'aspect un peu effrayant tout de même...

-Inutile d'avoir peur Commandant Antilles, je ne vais pas vous tuer, dit-il de sa voix mécanique.

-Loin de moi cette idée Monsieur Skywalker... C'est juste que votre armure est impressionnante et je l'avoue, un petit peu intimidante... C'est vous qui avez choisi la couleur?

-Non, mais j'aurais choisi une autre couleur beaucoup moins flashi.

-Du genre?

-l'extrême opposé peut-être...

-Du Noir?! Demanda-t-il, surpris.

-J'ai toujours aimé les tons sombres. Ma dernière tenue était complètement noire.

Antilles recula et s'imagina l'armure avec cette couleur.

-Je pense sincèrement que je me chierais dessus en vous voyant dans ce cas-là...

-Moi je te verrai bien avec du bleu... Comme tes yeux et la couleur de ton sabre-laser... Tu sais bien que j'adore cette couleur... murmura d'une manière espiègle Padmée, un petit sourire aux lèvres...

-J'y réfléchirai, murmura-t-il à sa femme. Nous avons des recrues à former, ne l'oubliez pas.

-Le Commandant Antilles vous présentera les nouveaux dès que nous aurons fait le tour de la base. Vous devez savoir où vous mettez les pieds, annonça Mon Mothma.

-Je vous suis Sénateur, conclus Skywalker.

Le groupe quitta l'air de stationnement pour se diriger vers l'entrer de la Base de Yavin 4. Sur leur chemin, les Rebelles qui les voyaient passer furent tous impressionner par l'homme en armure qui dépassait d'une bonne tête les autres membres du groupe. Ces derniers furent impressionnés par la taille des lieux, mais également par les vaisseaux présents sur place.

-Ces vaisseaux me sont totalement inconnus, remarqua le Nautolan.

-En effet, ils ont été construit après la proclamation de l'Empire Galactique. L'Empereuer n'a aucune connaissance de ces appareils.

-C'est surtout qu'ils me semblent très anciens. Face aux Chasseurs Jedi de notre ancien Ordre, les Intercepteurs léger Delta-7 Aethersprite et les Intercepteurs Actis Eta-2, ces X-Wings et autres Y-Wings ne feraient pas le poids... D'ailleurs pourquoi ils manquent des pièces à ces derniers? On voit carrément tout l'intérieur, observa Anakin.

-L'Empereur a eu main basse sur toutes les entreprises de production des vaisseaux. Nous avons fait avec ce que nous pouvions. Système D oblige, répondit Bail Organa.

-Oui, c'est tout ce que nous pouvions faire pour combattre la Flotte Impériale. Ne vous inquiétez pas ils sont très maniables.

-Je demande à voir, dit Anakin en se tournant vers Wedges. En tant qu'ancien pilote, je testerai tous ces appareils et voir ce qu'ils ont dans le ventre.

-Luke?

Ce dernier se tourna vers la personne qui semblait l'appeler.

-Biggs?

-Luke!

-Biggs!

Les deux amis coururent l'un vers l'autre et se donnèrent une accolade en rigolant.

-Qu'est-ce que tu fais-là mec?

-Devine? J'ai envie faire parti de la Rébellion et être un pilote de l'Escadron Rogue!

-Non... t'es sérieux? Et ta formation Je'daii alors?

-Elle continuera toujours ne t'inquiète pas.

-T'es venu avec ton père?

-Oui, tu ne l'as pas encore vu, viens que je te présente à lui.

Luke fit les présentations à son père. Comme Wedges, Biggs Darklighter fut impressioné mais il ne s'en formalisa pas pour autant et fut ravi de rencontrer le père de son meilleur ami, connaissant déjà Leia et Aylya. Il fit la connaissance de Maitre Fay qu'il n'avait jamais vu et reconnu la Mirialan et la Sith au Sang Pur.

-C'est un plaisir de tous vous voir.

-Luke m'a beaucoup parlé de vous Biggs. Il semblerait que vous soyez un bon pilote.

-En effet. Vous de même d'après ce que votre fils m'a dit. Je serai ravis de combattre à vos côtés.

-Cela vous dirait de m'affronter? J'aimerais connaitre réellement votre niveau. Je dois assister votre Commandant dans la formation des nouvelles recrues et comme je lui ai dit, je vais tester tous ces vaisseaux et les pousser à leur limite.

-Il est vrai que je fais déjà parti de l'Escadron, mais un combat contre vous ne serez pas de refus. D'après ce que Luke m'a dit à votre sujet, vous étiez un As du pilotage durant la Guerre des Clones.

-C'était il y a longtemps mais j'ai encore mes réflexes...

-Eh bien ce sera avec plaisir de vous combattre. C'est quand vous voudrez Monsieur.

-Bien. Commandant Antilles, je souhaiterais voir les nouvelles recrues. Parmis nous voici les Jedi qui souhaiteraient intégrer votre Escadron et l'Alliance.

-Très bien. Allons-y, je vais vous présenter à eux et à notre formation.

-J'ai déjà un premier adversaire Commandant. J'espère que les nouveaux et vous compris feraient face à nous.

-Tant que vous n'utiliserez pas la Force, je crois qu'on aura nos chances.

-C'est justement-là que vous vous trompez Commandant. Je ferai en sorte que les membres de votre Escadron aient tous des réflexes dignent des Jedi, dit-il sérieusement.

Wedges écarquilla les yeux.

-Quand mon père parle sur ce ton, il faut le prendre au mot, ajouta Luke. Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer, rassura-t-il en tapotant l'épaule de Wedges.

-Continuons alors. Je vais vous présenter au Général Jon Dodonna, le responsable des missions, dit Mon Mohtma.

Le groupe se sépara alors. Ceux qui ne souhaitaient pas intégrer l'Escadron partirent avec Mohtma, les autres avec Anakin et Wedges.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les utilisateurs de la Force firent de nouvelles connaissances au sein de l'Alliance Rebelle et furent tous ravis de connaitre le fonctionnement de l'organisation mais aussi les missions allouées à ses membres. Serra et Fay y virent un signe de la Force, les missions attribuées ayant pour thèmes outre l'espionnage et le sabotage, de l'assistanat envers les populations opprimées par le Régime Impérial ce qui correspondait à ce qu'elles désiraient. Pour Leia, la Diplomatie l'attirait plus pour les missions demandant des négocations et même si ces dernières pouvaient devenir musclées, ce n'était pas un problème, ses parents ayant eu l'expérience de cela par le passé et lui ayant appris tous les ficelles pour s'en sortir...

Concernant Aylya, elle espérait secrètement que le célèbre contrebandier Dash Rendar soit présent mais ce dernier était ailleurs, travaillant pour le compte de l'Alliance. Quant à ses parents, ils ne se sentaient pas encore prêt à reprendre les armes, leur entraînement Je'daii étant plus important pour eux.

Pour Ariandelle et Ayanna il n'y avait rien de particulier qui les attirait au sein de la Rébellion sinon quelque chose que seule la Sith au Sang Pur avait senti dès le début...

Alors qu'elle se trouvait sur le balcon,elle sentit la Mirialan se coller à elle et lui prodiguer un petit bisou sur son cou.

-Qu'est-ce qu'il y a? Lui murmura-t-elle.

-Ne l'as tu pas ressenti? Demanda Ayanna.

-Quoi donc?

La Sith au Sang Pur pointa son doigt dans une direction.

-La forêt?

-Non, pas la forêt. Observe bien ce que je te montre.

Ariandelle se concentra alors et vit que sa petite amie pointait une autre Pyramide à degrée, très loin de leur position.

-Pourquoi une Pyramide? Tout comme celle-ci, elle n'est que ruine.

-Ce n'est pas n'importe quelle Pyramide... Il y a quelque chose là-bas, annonça-t-elle sérieusement.

Sentant le changement dans le timbre de sa voix, Ariandelle fit appel à la Force et ressentit alors une pulsation très légère, tellement subtile qu'on n'y ferait pas attention...

-Depuis quand tu la ressens?

-Depuis que je suis sortie du vaisseau... Je pensais que tu l'aurais ressentie aussi.

-Non, j'étais tellement concentrée sur ce que disaient les Sénateurs que je n'y ai pas fait attention.

-Il faut enquêter tout de suite. J'ai comme un mauvais pressentiment...

-Tant que ça?

-Oui, répondit Ayanna en se retournant pour faire face à la Mirialan, le regard sérieux.

-Très bien. Prévenons les autres et allons-y, dit la Mirialan, comprenant de suite la situation.

Quelques minutes plus tard une petite navette décolla de la base et se dirigea vers la Pyramide.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace, un groupe de chasseurs X-Wings et Y-Wings se trouvaient non loin de Yavin 4.

-Très bien messieurs. Nous sommes une vingtaines à peu prêt. Dix contre dix. Moi et les autres Jedi contre vous. Le premier groupe qui réussit à neutralisé la moitié des chasseurs a gagné la partie.

-Neutraliser? Que voulez-vous dire Monsieur Skywalker?

-Si on vous tire dessus Commandant Antilles, considérez cela comme votre destruction. Vous serez mort. Et cela est valable pour tout le monde. Un seul tir non mortel signifie la mort pour la cible.

-Attendez, le tir peut toucher n'importe quelle partie du vaisseau? Demanda avec précision Biggs.

-Tout votre appareil est susceptible de recevoir un tir. Qu'importe où, vous le recevez, vous êtes cuit.
Répondit Anakin.

-Et concernant la Force? Si vous l'utilisez, on sera systématiquement mort. Cela ne servira à rien.

-Nous ne l'utiliserons pas pour cet exercice. Celui-ci va nous servir à savoir de quoi vous êtes fait...

-Il a raison Wedges. C'est un petit exercice tout simple. C'est après que l'entrainement commencera, précisa Luke.

-Très bien. Allez-les gars, formation serrée. Montrons à ces Jedi que nous ne sommes pas des bleus, ordonna le Commandant de l'Escadron.

Tout le monde se déploya et le combat commença...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au pied de la Pyramide, les deux Je'daii avancèrent vers l'entrée. Des lourdes portes en bloquaient l'accès mais ce n'était pas un problème pour les deux femmes qui trouvèrent le moyen de l'ouvrir...

Dans une volute de fumée, elles sentirent l'odeur de renfermé se dégager de l'intérieur et surtout, la pulsation qui devint plus forte pour le coup.

-Des pièges selon toi? Demanda Ariandelle.

-Je le pense... Le Côté Obscur est présent par cette pulsation. Mieux vaut faire attention.

Elles dégainèrent leur nouveau sabre-laser qui fit apparaitre la même couleur: le jaune, produit du vert et du rouge, chaque femme étant de la couleur nécessaire au mélange, le résultat illustrant aussi leur relation et rappelant à la Mirialan la couleur des yeux de sa compagne qu'elle adorait tant...

-Allons-y doucement. Ce Temple Massassi est tout aussi ancien que les autres...

Prudemment, elles se frayèrent un chemin dans les dédales de couloirs de la structure dont les écrits sur les murs et les statues leur faisaient de plus en plus comprendre que l'endroit pouvait bien avoir servi de tombeau...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace, le combat d'entraînement fut très difficile. Malgré l'absence d'utilisation de la Force, les pilotes de l'Escadron Rogue avaient eu beaucoup de mal à neutraliser les Jedi et le résultat était à égalité: quatre éliminés de chaque côté, les Jedi eux mêmes n'étant pas des experts en pilotages, ils avaient eux aussi éprouvé des difficultés à abattre leurs adversaires ayant de l'expériences dans ce genre de situation... Mais pour les As de chaque bord, c'était un jeu du chat et de la souris... Anakin était bien évidemment le plus avancé dans l'expérience, mais il avait été impressionné par Biggs qui avait réussi à lui tout seul à neutraliser deux pilotes Jedi, Wedges en abattant les deux suivants qui leur permirent de remonter le score, Anakin et Luke ayant pris l'avantage dès le début à eux deux...

-Allez Biggs, tu peux avoir Luke. Vas-y, abats-le!

-Difficile de l'avoir dans le colimateur Wedges! J'ai son père aux fesses, il faut que tu me le fumes!

-J'arrive!

Luke faisait des zigzagues pour éviter de se prendre un tir, Biggs était à ses trousses, lui-même était dans le viseur d'Anakin et ce dernier était sur le point d'être pris pour cible par Antilles.

-Attends, attends, je vais t'avoir! Murmura Wedges.

-Nous sommes sur le point de gagner Commandant... C'est quand vous voulez...

Une alarme commença à se diffuser dans le cockpit du chasseur de Biggs.

-Putain merde il va m'avoir Wedges! Dépêches-toi!

-Je suis sur le point de tirer! Tiens bon!

L'alarme s'intensifia de plus en plus, Biggs faisant tout son possible pour empêcher le père de Luke de l'avoir dans son colimateur.

-C'est bientôt la fin, murmura Anakin...

Les zigzagues de Biggs l'empêchaient d'avoir Luke dans son champs de tir et au moment même où son vaisseau fut vérouillé, l'alarme hurla, tant pour lui que pour Anakin.

-Je te tiens! Dirent en même temps le père et le Commandant.

Anakin tira en premier, suivit de Wedges. Biggs sentit comme un sursaut, et il vira brutalement de bord mais pas suffisamment vite. Une rafale toucha une de ses ailes. Quant à Anakin, ses réflexes légendaires lui permirent d'éviter celles de Wedges.

-Merde!

-Vous êtes mort Biggs, conclut Anakin.

-Noon! Cria Wedges, vaincu!

-Fin du combat! Il va y avoir du travail mais je suis impressionné parce que j'ai vu aujourd'hui.

Déçu d'avoir perdu, les pilotes de Wedges et ceux d'Anakin rentrèrent à la Base pour un débreifing.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les couloirs obscurs du Temple Massassi, les deux amies évoluaient en silence. Elles avaient évité les pièges depuis l'entrée et ces derniers s'étaient révélés très nombreux à un tel point que la Sith au Sang Pur se demanda qui pouvait bien avoir été enterré ici pour un tel niveau de sécurité...

-Peut-être un ancien Sith?

-Yavin 4 n'est pas à côté de Korriban. Ce serait très étonnant qu'un Seigneur Sith ai pu trouver cette planète et n'en ai parlé à personne. Elle n'ai pas mentionnée dans les Archives de l'Académie.

-Tu es sure que tu n'as rien trouvé?

-J'ai beau eu remonté jusqu'à Xendor, Yavin 4 n'a jamais été mentionnée nulle part.

-Si on trouve un Seigneur Sith, ce sera une première alors.

-Il faudra être encore plus prudente. On ne sait pas pour l'instant ce qui emet cette pulsation obscure mais si c'est vraiment un Seigneur Noir des Sith, on devra peut-être le tuer.

Ariandelle hôcha la tête et continua au côté d'Ayanna. Alors qu'elles débouchèrent dans un nouveau couloir, elles virent d'étranges squelettes au sol. Ayanna s'accroupit pour les inspecter et tenter de déterminer leur nature...

-Alors? Demanda sa petite amie après un temps de réflexion assez long.

-Rien. Je ne vois vraiment pas à quoi nous avons affaire, répondit la Sith au Sang Pur en se relevant.

-Ce qui est étrange c'est que les squelettes tendent à être de plus en plus nombreux sur le chemin, constata la Mirialan en éclairant de sa lame le couloir.

-En effet, c'est vraiment bizarre. Continuons.

Elles avancèrent prudemment, aux aguets, prêtes à frapper en cas de danger imminent. Quand elles arrivèrent au bout du couloir, une grande porte était fermée, leur bloquant le passage. Sur un pan de mur, un petit boitier y était accroché.

-Un verrouillage. Le boitier demande un code pour ouvrir la porte, analysa Ayanna.

-Oui mais l'aspect du boitier montre qu'il est très ancien. Il sera facile de le pirater mais je n'ai pas le matériel nécessaire à cela.

-Un bon coup de sabre et c'est réglé, lança la Sith au Sang Pur qui joignit le geste à sa parole.

Des étincelles apparurent et dans un vrombissement, la grande porte s'ouvrit, laissant apparaitre une immense salle qui estomaqua les deux femmes.

-Par la Force... murmurèrent-elles ensemble en voyant l'étendu du lieu.

Devant elles se tenaient un escalier qui descandait jusqu'au sol. Elles ne surent ce qui était le plus impressionnant à voir: la quantité de squelettes amoncelés les uns sur les autres, formant une petite montagne jusqu'à une colonne dont le centre était illuminé ou la gigantesque structure faisant penser à un vaisseau spatial remplissant toute la salle de part et d'autres de sa longueur.

-Tu vois ce que je vois? Chuchota la Mirialan, les yeux écarquillés sur la colonne illuminée.

Ayanna ne répondit pas, ses yeux rivés sur l'appareil. Son esprit tournait en boucle, cherchant dans sa mémoire où elle avait bien pu voir ce type de vaisseau...

-Non! C'est impossible! S'écria-t-elle, les yeux grands ouverts après avoir compris.

-Quoi? Qu'est-ce qui se passe? Demanda rapidement sa compagne en se tournant vers elle.

-Ce... Ce vaisseau... Je l'ai déjà vu en dessin, dans les Archives de la Bibliothèque de Korriban.

-Et alors?

-Il ne devrait pas être-là! D'après le design et surtout les gigantesques armoiries sur la carlingue de l'appareil, ce vaisseau a appartenu à l'un des plus puissants Seigneur Noir des Sith ayant vécu sur Korriban: Naga Sadow.

-Je ne le connais pas mais vu la manière dont tu l'as épelé, on dirait qu'il était célèbre.

-Et comment! Ce Sith est quasiment devenu une légende sur Korriban. Il est connu pour avoir réussi à retrouver les coordonnées menant à l'Espace de la République, perdues à son époque et surtout, à avoir déclanché la Grande Guerre de l'Hyperespace, un conflit majeur dans l'histoire galactique.

-Ah ça je connais! Les Jedi de l'époque l'ont gagnée et on réussi à bouter hors du Noyau les Sith.

-Pas tout à fait; en vérité Naga Sadow a été trahi par son apprenti qui s'est retourné contre lui et aida la République. Sadow quitta le lieu de la bataille et retourna sur Korriban avec son armée à moitié détruite mais il fut attaqué par Ludo Kressh, un rival de long date. Il s'en débarassa rapidement mais la République l'avait poursuivi et termina le travail en anéhantissant le reste de sa flotte et pour éviter qu'une autre guerre de cette ampleur ne se reproduise, les Jedi firent un massacre...

-Un massacre?

-Ils commirent un génocide à l'échelle planétaire. Presque tous les habitants de Korriban périrent et les quelques survivants se cachèrent jusqu'à ce que l'Empereur des Sith les récupèrent pour un très long voyage vers Dromund Kaas.

-Wouah... Je...Je n'étais pas au courant... Je n'ai rien vu de cela dans les Archives...

-Evidemment... Les Jedi de l'époque ont caché leur acte aux nouvelles générations, tout comme le fait de ne pas mentionner le nom de Sadow. Tu ne pouvais pas savoir...

-Je.. lâcha doucement la Mirialan, sa main au coeur...

-Eh... interpella Ayanna... C'est du passé tout ça.. Ne te sent pas coupable d'actes comis par ceux qui t'ont précédée, la réconforta-t-elle en lui touchant son épaule.

Ariandelle ferma les yeux et acquiesça en soufflant légèrement.

-Naga Sadow avait disparu des mémoires, sauf chez quelques personnes qui ont écrits sur papier ce qui s'était réellement passé mais au final, tous les survivants étaient arrivés à la même conclusion: il avait disparu, mort durant le conflit. Ce vaisseau est la preuve vivante qu'il a réussi à échapper à ses ennemis et à se tairer ici durant des millénaires, continua Ayanna.

-Quand est-il de cette colonne de lumière? C'est la première fois que je vois une chose pareille.

-Aucune idée. Allons voir ce qu'il en est de plus prêt.

Elles descendirent l'immense escalier puis se dirigèrent vers la colonne centrale. En s'y approchant, elles purent distinguer que la lumière formait un rayon dans lequel il semblait y avoir quelque chose d'enfermée..

-Qu'est-ce que sait? Questionna la Mirialan.

-Aucune idée. On dirait qu'un individu se trouve à l'intérieur.

-Un homme?

-Je ne sais pas... Je vais me rapprocher, répondit la Sith au Sang Pur.

Quand elle fut suffisamment prêt, elle distingua bien un homme mais celui-ci avait une particularité qui surprit la jeune femme.

-Un Esprit?

La proximité de la femme avec la colonne de lumière amena à une réaction avec l'être éthéré. Le Côté Obscur présent chez la Sith au Sang Pur fut touché par la pulsation émise par le spectre qui en retour, reçu la présence de cet aspect de la Force. La réaction ne se fit pas attendre. Lentement mais surement, le fantôme en lévitation se redressa de toute sa hauteur et ouvrit les yeux dont le rouge fut perçu par Ariandelle.

-Attention, il se réveille. Recules-toi, ordonna la Mirialan.

Ayanna obéit et rejoignit sa compagne.

-Ah! Enfin réveillé. Je désèspérais qu'un jour quelqu'un puisse venir à ma rencontre.

Les deux femmes sursautèrent quand elles entendirent les paroles du spectre dans leur tête.

-Etrange:deux femmes ayant à la fois le Côté Lumineux et le Côté Obscur de la Force en elles.

-Comment est-ce possible? Un fantôme ne peut pas être télépathe! S'exclama Ayanna.

-Et pourtant si ma jolie... Vous allez m'aider à quitter cet endroit...

-Le Côté Obscur est très puissant en vous mais en tant que Fantôme, il est quasi impossible que vous soyez télépathe! Cette capacité n'est applicable que chez les vivants! Inutile de nous mener en bâteau!

-Pas mal, pas mal du tout même...

-Qui êtes-vous au juste? Demanda la Mirialan

-Exar Kun, Seigneur Noir des Sith, répondit-il en écartant ses bras.

-Cette colonne de lumière doit être votre prison. Nous vous aiderons pas à vous en libérer, rétorqua Ayanna.

-Oh que si, ma chère Sith au Sang Pur... Oh que si... murmura le Spectre en leur affichant un sourire machiavélique...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 08 Oct 2023 - 21:37   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde. C'est le week-end, avec un nouveau chapitre à la clé.

Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel épisode :)


Chapitre 5: Essai réussi

Rianna Saren avait réussi l'impossible: s'échapper de la prison impériale de haute sécurité du monde de Deyspare... Pour se retrouver à nouveau dans les griffes de l'Empire...

'Dans quoi tu t'es encore fourrée ma grande?! Il fallait vraiment que tu prennes cette navette?!'

La Twi'lek à la peau orange accompagnée de son robot Zeeo se trouvait dans un tunnel d'accès de la station, sans savoir exactement à quel endroit du lieu...

Après s'être échappée de sa prison, elle avait réussi à monter à bord d'une navette, croyant que cette dernière appartenait à des groupes esclavagistes travaillant avec l'Empire. Elle avait eu l'intention après le décollage de prendre de cours les pilotes et de filer en vitesse mais quand elle avait vu, depuis la soute dans laquelle elle s'était cachée, des soldats impériaux, elle n'avait pas crû ses yeux.

'Je dois surement avoir un penchant sado-masochiste pour l'Empire, obligé'

Après l'arrivée de la navette elle s'en était extirpée pour constater avec débit qu'elle avait troqué une prison impériale pour une autre, bien qu'aux premiers abord elle n'avait pas vu de cellules comme sur Deyspare, mais elle était sure qu'il y en avait, vu la taille du lieu.

'Bon, récapitulons...'

Zeeo, un droïde de sécurité de modèle Z-58-0, des Industries Arakyd, flottait devant elle. Le robot avait cette capacité du fait de son modèle et il s'était allié avec la Twi'lek le jour de leur rencontre....

Il bipa plusieurs fois comme le font les droïdes astromécanos et la Twi'lek avait appris ce langage si caractéristique et particulier de ce type de droïde que peu de gens dans la galaxie comprenaient...

-Oui, tu me l'as déjà dit, nous sommes à bord d'une station spatiale et pas une prison mais avoue que cela ne change rien pour nous.

D'autres bips, plus forts, furent émis par l'ami de la Twi'lek.

-Tu veux qu'on revienne aux hangars et qu'on file en navette? Je te signale que nous n'avons pas les codes d'accès pour sortir et puis j'ai envie d'en savoir plus. Comment l'Empire a-t-elle pu construire cette station sans que personne ne soit au courant? Toutes les stations impériales se trouvent sur des planètes et là, nous découvrons que l'Empire en a une dans l'espace... C'est une première.

Zeeo ne fut pas d'accord avec elle. L'important pour lui était de quitter cet endroit dangereux.

-Je sais mais si nous pouvons avoir des informations qui peuvent être utiles à la Rébellion, il faut enquêter, tu ne crois pas?

Le robot fit la moue. Il savait que son amie avait une idée en tête, il lui était difficilement possible de la faire changer d'avis...

-Ne t'en fait pas, cela va être rapide. Il suffit juste de trouver le centre de commande et pirater tous les fichiers et dossiers importants avant de filer d'ici.

Zeeo ne le sentait pas vraiment. Il lui rappela le nombre importants de soldats impériaux à bord et que leur sécurité, dans leur condition, primait avant tout.

-Tu as raison mais si nous pouvons profiter de notre situation exceptionnelle, alors il faut saisir cette occasion unique... Tu sais où se trouve le centre?

Le robot avait scanné les lieux depuis leur arrivée et avait découvert un emportement attroupement de soldats impériaux dans un endroit particulier. Il lui bipa le lieu exact.

-Très bien. Ouvre la marche.

Zeeo passa devant et Riana le suivit comme son ombre...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sein du centre de commande proprement dit, les nombreux officiers, techniciens, informaticiens et ingénieurs étaient en plein effervescence. Aujourd'hui était un jour spécial. Parmis les officiers s'y trouvaient le dirigeant de la station, le Grand Moff Tarkin.

Le temps avait fait son oeuvre et malgré cela le vieillard avait toujours cette vivacité d'esprit propre aux jeunes cadets et était respecté parmis ses pairs. Très proche de l'Empereur Palpatine, ce dernier lui avait donné les clés de la construction de cette station si particulière.

-Tout est prêt messieurs? Demanda-t-il aux hommes s'affairant sur les tableaux de commande.

-Encore quelques ajustements de dernière minute et nous seront prêt à passer le test, lui répondit un des ingénieurs.

-N'oubliez pas messieurs que ce test doit être une réussite absolue. L'Empereur veut un résultat clair et net à ce sujet. L'échec n'est pas permis, leur rappela-t-il.

Certains avalèrent leur salive et quelques gouttes de transpiration apparurent sur le front d'autres...

L'Empereur était connu pour les punitions qu'il donnait à ceux qui le mécontentaient... Et d'après les rumeurs, ces punitions étaient bien pire que les pires qu'un être vivant pouvait donner à un autre être vivant...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Riana continuait d'évoluer au sein de cette station qui lui semblait bien grande du fait de la taille des couloirs et autres tunnels empruntés. Pourtant, Zeeo continuait inlassablement son chemin, sachant parfaitement où l'emmener...

Au fil de leur progression, la Twi'lek constatait de plus en plus que son impression sur la taille de la station était bel et bien fondée. À travers les petites fenêtres et autres grillages elle se rendait compte que cette dernière était belle et bien gigantesque à tel point qu'on ne pouvait pas en voir le bout. Cela lui était frustrant du fait qu'elle se sentait piégée dans un endroit qui ne semblait pas avoir de limite fixe et bien que Zeeo ait pu scanner plusieurs endroits, lui-même n'avait pas pu la déterminer.

-C'est encore loin Zeeo?

Quelques bips lui fut envoyé.

-Ce n'est pas trop tôt. Je commençais à croire qu'on n'y arriverait jamais.

Le duo passa un autre couloir puis entra dans un autre conduit pour rester le plus discret possible, le petit robot ayant réussi à leur faire éviter la majorité des gardes présents sur leur chemin...

Il leur avait fallu plusieurs heures avant d'arriver au dessus du Centre des Opérations Principales.

Bien qu'il n'y ait pas de grilles, la Twi'lek pouvait quand même écouter les discussions en-dessous d'elle.

-Voilà Monsieur. Les derniers réglages sont fait, nous pouvons commencer le test.

-Excellent. Je veux la puissance maximale, dit-il.

-La puissance maximale Monsieur? Repris un ingénieur, ayant du mal comprendre.

-Vous avez bien entendu officier, répondit le Grand Moff.

-Mais sauf votre respect, ce sera le tout premier tir en condition réelle. Ne devrions-nous pas y aller doucement?

Tout le monde se tourna vers celui qui osait remettre en cause la décision de Tarkin et ce dernier se tourna pleinement vers l'officier qui, bien que sur son siège, avait la moitié de son corps tourné vers son supérieur hiérarchique.

Tarkin le regarda bien droit dans les yeux, gardant le silence et une tension malsaine commença à se faire ressentir dans la salle. Au-dessus, Riana avait son oreille collée contre la paroi, ne comprenant pas pourquoi tout le monde avait arrêté de parler.

'Ils veulent tirer? Mais sur quoi? Il n'y a aucune cible ennemie alentours'

La tension devint insoutenable et le jeu de regard fut perdu par l'officier qui se remit correctement sur son siège...

-À vos ordres... Monsieur, dit-il tout en avalant sa salive.

Tout le monde retourna à son poste.

-Vous avez prévu une cible particulière Monsieur? Demanda un tacticien.

-Deyspare, répondit-il de sang froid.

Tout le monde se regarda, certains écarquillant les yeux mais personne ne remit en cause la décision du Grand Moff.

-À vos ordres Monsieur, lâcha avec assurance le tacticien.

'Quoi? Ils vont tirer sur la planète?! C'est une blague!'

Zeeo se rapprocha d'elle pour lui parler mais son amie lui intima l'ordre de se taire, cependant il ne se laissa pas faire et la toucha plusieurs fois pour lui montrer une direction particulière.

Soufflant, elle consentit à suivre son indication et atteignit une petite vitre qui donnait dans l'espace sidéral. Devant la vitre, la planète mentionnée attendait son sort...

-Je me demande sérieusement comment ils vont faire Zeeo.

Dans le Centre des Opérations Principales, tout le monde se prépara.

-Acquisition de la cible, préparation d'envoi de l'ordre de lancement du tir au technicien responsable de la mise à feu, énuméra le tacticien.

Il appuya frénétiquement sur son clavier ainsi que les différents boutons de ses écrans.

Tarkin, mains derrière son dos, attendait patiemment, regardant l'écran principal illustrant les propos de l'officier qui avait osé lui tenir tête.

Après quelques minutes, ce dernier l'informa que la cible fut acquise.

-Envoi de l'ordre de lancement du tir au technicien.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle du Rayon, deux techniciens s'affairaient sur une console de commande. Le responsable reçu l'ordre de lancement du tir et commença la procédure de mise à feu en appuyant dans un ordre précis tout une série de boutons et de levier. Son collègue transmis l'action au Centre des Opérations et le tacticien informa ses collègues et son supérieur hiérarchique.

-Lancement du compte à rebours à H-10 secondes...

Dans le conduit, Riana observait toujours la planète.

-Je ne vois toujours rien Zee. Franchement, je crois que j'ai mal entendu ou alors les gars en bas ont vraiment consommé des Bâtons de la Mort pour dire de telles conneries.

Le robot émit un bip d'affirmation. Lui non plus n'y croyait pas.

Dans le Centre des Opérations, le tacticien termina le compte à rebours.

-Feu, ordonna Tarkin au responsable chargé de la transmission du mot qui appuya sur un bouton de validation dont le signal fut transmis à la Salle du Rayon.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le responsable vit sur le tableau de bord le voyant de confirmation de mise à feu et appuya sur alors sur le bouton. Le signal électrique parcourut son chemin jusqu'à sa cible et une seconde plus tard un rayon vert apparut d'un coup derrière les deux hommes.

Au même instant Riana sursauta en voyant plusieurs rayons fins converger en un seul pour former un plus gros et frapper en moins d'une seconde la planète Deyspare qui explosa à l'impact.

L'explosion lui fit ouvrir sa bouche et écarquiller ses yeux de stupeur.

-Cible complètement détruite Monsieur, analysa le tacticien.

-Parfait. C'est une excellente nouvelle. Tout a été enregistré?

-Oui Monsieur.

-Très bien. L'Empereur sera très satisfait. Combien de temps pour un nouveau tir?

-Pas avant au moins vingt-quatre heures, le temps que la chambre du cristal se refroidisse.

-Réduisez ce délai du mieux que vous le pouvez officier. Je veux que cette station de combat puisse utiliser son arme principale le plus souvent que possible.

-À vos ordres Monsieur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le conduit, Riana avait ses mains collées contre sa bouche. Elle avait du mal à y croire. C'était impossible dans son esprit qu'une telle chose puisse exister. Un rayon capable de détruire un monde était tout bonnement inconcevable et pourtant... Deyspare venait d'être réduite en poussière sous ses yeux...

Zeeo n'avait rien dit, trop choqué pour émettre le moindre bip. Le temps sembla s'arrêter pour eux jusqu'à ce qu'à un moment donné, la Twi'lek reprenne ses esprits.

-Il faut sortir d'ici! Il faut prévenir immédiatement la Rébellion! Vite, filons! Cria-t-elle.

Faisant demi-tour, elle reprit le chemin en sens inverse le plus rapidement possible.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 20 Oct 2023 - 11:51   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Salut tout le monde :)

Un nouveau week-end et donc un nouveau chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :)


Chapitre 6: La fin d'un monde

Au sein de la Base de Yavin 4, le Sénateur Bail Organa était entouré des officiers de la Rébellion et des Jedi venus sur place pour connaitre l'existence de l'Alliance Rebelle.

-Ce fut un plaisir de tous vous voir, dit-il.

-Ce n'est qu'un au revoir Sénateur. Vous savez que vous pourrez toujours revenir ici.

-Oui Padmé mais quand même, je me sens plus libre ici que sur Aldérande où je dois rester vigilent sur mes faits et gestes. L'Empire a des espions partout et le palais n'est plus aussi sécurisant qu'avant donc je dois faire profil bas pour éviter que l'ennemi ne me soupsonne.

-Vous êtes excellent dans ce rôle Sénateur.

-Merci Anakin.

-Dès que vous aurez du nouveau au sujet de Palpatine, faites-le nous savoir le plus vite possible.

-Très bien Sénatrice Mothma. Je vous souhaite une excellente journée. Mes amitiés à Ariandelle et à Ayanna.

-Nous le leur ferons part Sénateur. Bon retour sur Aldérande, salua la Twi'lek.

-Merci. À bientôt.

Devant le groupe le Sénateur Organa monta à bord du Tentative III qui décolla peu après, quittant la quatrième lune de Yavin pour Aldérande.

Tandis que tous les yeux étaient rivés au ciel, Aylya posa une question:

-À ce propos, vous savez où se trouve Maitre Mindwalker et Maitre Kallig?

Un des rebelles qui faisaient parti du groupe lui répondit alors:

-Elles nous ont fait part de leur envie de se diriger vers un Temple Massassi à quelques kilomètres de là. Elles sont parties il y a quelques heures déjà.

-Vous avez leurs coordonnées? Questionna le Nautolan.

-Je vais vous les donner. Il faudra prendre une navette, à pied vous en auriez pour des jours.

Après les leur avoir transmises, le groupe de Jedi partit en direction du Temple Massassi.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À l'intérieur de ce dernier, les deux Je'daii tentaient de contenir la fureur de l'Esprit Sith Exar Kun qui voulait se libérer de sa prison spirituelle.

-Inutile de résister. Vous ne faites pas le poids face à moi, lança-t-il, fier de lui.

Les deux femmes se tenaient leur tête entre leurs mains, sentant l'attaque mental du Sith tentant de les contrôler afin qu'elles ouvrent la barrière de lumière le retenant prisonnier...

-Ja...Jam...Jamais... marmonna Ariandelle, avançant à pas lent vers le Sith contre sa volonté malgré sa tentative de défense face à l'esprit obscur.

-Aria.. argh! Lacha la Sith au Sang Pur, genoux à terre, ressentant une douleur fulgurante dans son crâne.

Elle ne pouvait rien faire en l'état pour empêcher son amante de libérer l'Esprit Sith qui ricanait face à leur impuissance. Son plan était simple: pousser la Mirialan à désactiver le Mur de Lumière dans lequel il avait été enfermé par les Jedi de son époque et trouver par la suite un hôte pour cette fois-ci régner sur la Galaxie et non sur cette planète minable qui lui avait servi de prison...

Lentement mais surement, la Mirialan se rapprocha inévitablement du Mur de Lumière. Très bientôt elle serait obligé de le désactiver sans savoir comment mais le Sith le savait lui, ayant été la cible de ce très puissant pouvoir de la Force.

La Sith au Sang Pur luttait de toute ses forces pour enlever la pression exercée sur son crâne à cause du pouvoir obscur de Kun. Plus elle résistait, plus la pression augmentait au point que son cerveau ne tiendrait pas le coup...

'Il faut que je trouve vite un moyen de me libérer...'

Sous la douleur, elle leva la tête pour voir sa petite amie continuait inexorablement son approche de la prison d'Exar Kun...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Jedi arrivèrent à l'endroit indiqué par les coordonnées. Ils virent une navette posée à l'entrée du Temple Massassi en forme de Pyramide. Débarquant de leur propre navette, ils virent l'entrée de la structure ouverte mais surtout ils sentirent une forte montée du Côté Obscur.

-Qu'est-ce que..., hallucina Aylya qui n'avait jamais rien ressenti de tel auparavant.

-Whouah, c'est puissant! Lâcha Luke.

-Nous devrions immédiatement entrer dans cette Pyramide. Je sens que quelque chose de grave est en train de se passer, informa le Nautolan.

-Allons-y, annonça Anakin qui s'élança en avant en courant, sabre-laser allumé.

Lui aussi avait senti la forte activité du Côté Obscur dans ce lieu et son intuition lui cria qu'il fallait qu'ils fassent vite. Les autres le suivirent au pas de course, leur arme activée également...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Tentative III sortit de l'Hyperespace. Devant lui, la planète Aldérande, magnifique, englobait la vitre du cockpit.

Le Sénateur Bail Organa sourit. Il allait revoir sa femme après ces quelques semaines d'absence au service de la Rébellion. Un peu de repos serait le bienvenu même s'il lui fallait continuer de jouer son rôle auprès de l'Empire Galactique et de son chef suprême, l'Empereur Palpatine...

-Dès que nous nous serons posés, veuillez prendre vous aussi du repos messieurs, s'adressa-t-il aux pilotes.

-Bien Sénateur. Nous arriverons dans quelques minutes, veuillez vous préparer pour l'atterissage.

Aussitôt dit, aussitôt fait et après ces quelques minutes, Bail sentit l'appareil se poser.

Il quitta son siège et sortit du véhicule pour voir sa femme se tenir non loin de l'appareil. Avec le sourire aux lèvres il l'accueillit à bras ouverts, content de retrouver sa compagne.

-Tu m'as manqué, affirma-t-elle en soupirant.

-Toi aussi, ajouta-t-il à son encontre en l'embrassant sur le front.

-Comment c'était?

-Très bien mais je sens que tu veux en savoir plus. Je sais que tu aimes les histoires et je me ferai un plaisir de te raconter celle que j'ai vécu durant ces semaines d'absence...

-J'ai hâte...Moi aussi j'ai une histoire à te raconter pendant que tu n'étais pas-là...

Tout en rigolant, le couple se dirigea vers le palais.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le cargo léger YT-2400 nommé Outrider jaillit de l'Hyperespace pour se diriger vers la quatrième Lune de Yavin.

À bord, le célèbre contrebandier Dash Rendar, travaillant aussi pour l'Alliance Rebelle, accompagné de deux femmes: Guri, une androïde et Riana Saren, la Twi'lek ayant réussi à s'échapper des griffres de l'Empire une nouvelle fois.

-Nous allons bientôt arriver. Tu es sure que tu réussiras à convaincre les dirigeants de l'Alliance?

-Je n'en sais rien mais tu sais qu'il est vitale qu'Elle soit au courant de cette arme. Je sais que je n'ai pas les plans de la station et malheureusement mon droïde n'a pas pu filmer la scène mais je ne suis pas une menteuse. La Rebellion doit savoir que l'Empire possède une arme exterminatrice. S'il faut envoyer une équipe sur place pour confirmer mes dires, il n'y a aucun soucis.

Après plusieurs minutes le vaisseau du contrebandier se posa sur l'air de stationnement. Les rebelles sortirent de l'appareil, Riana devant eux au pas de course.

-Tu crois vraiment qu'elle a dit la vérité? Demanda Guri.

-Vu la peur que j'ai vu dans ses yeux quand elle nous l'as dit, pour moi il ne fait aucun doute même si je reste très surpris de l'existence d'une telle arme. J'en ai vu des trucs pas nette tout au long de ma carrière de contrebandier, mais entendre ça, c'est vraiment une première, répondit Dash.

Riana arriva en trombe dans la Salle des Opérations Principales, le souffle court.

-Eh bien, quelle entrée Riana, s'étonna la sénatrice Mon Mothma. Nous sommes en pleine réunion avec le Général Dodonna pour la création de nouvelles missions pour le compte de l'Alliance.

-Désolé de vous interrompre Sénatrice mais on a un énorme problème!

-Comment ça? Demanda le Général, intrigué par le ton urgent de la rebelle.

-Je sais que je n'ai pas de preuves tangibles à vous fournir et pourtant, ce que j'ai à vous dire est vrai et vous n'allez pas en croire vos oreilles.

-Dites-nous toujours, invita la Sénatrice.

-La planète Dreyspare a été détruite par l'Empire.

Un silence tomba d'un coup et tous les généraux et sénateurs présents se regardèrent, étonnés.

-Pardon? Demanda Jon Dodonna.

-Vous avez bien entendu. Dreyspare a été détruite, au sens propre du terme, par l'Empire Galactique.

-Et comment je vous prie? Questionna un des généraux, sceptiques à cette annonce sureprenante.

-Sénatrice? Demanda Riana en se tournant vers elle.

-Prenez place.

Riana se plaça au centre de la salle.

-Avant de vous dire comment, il faut que je vous raconte d'abord ce qui m'est arrivée.

-Nous vous écoutons, dit Mon Mohtma.

Riana commença à leur raconter sa dernière mission et l'enchaînement des évènements l'amenant à être devant eux actuellement...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le groupe d'Anakin arriva dans la salle où se trouvai leurs amies. Comme ces dernières, tous furent surpris de voir l'immensité du lieu avec le vaisseau spatial entreposé mais aussi ce qui se tramait au centre de la pièce.

-Mais Mais... balbutia Aayla, qui avait du mal à croire à ce qui avait sous ses yeux.

-C'est pourtant belle et bien le cas Aayla, constata le Nautolan, qui avait commencé à se protéger du Côté Obscur par réflexe, son ancienne formation Jedi le poussant à cet acte.

-Qu'est-ce qui se passe père? Demanda Luke en pointant du doigt la colonne de lumière.

-Je n'en sais rien du tout Luke mais nos deux amies sont ont danger.

-Allons les secourir, vite! Lança Leia qui se dirigea d'un pas vif vers elles.

-Leia attend! Ordonna Aylya.

Le cri de l'hybride fit réagir Exar Kun qui vit une jeune adolescente se diriger vers lui. Sentant aussi d'autres présences, il leva la tête pour voir tout un groupe de Jedi devant l'entrée de la salle.

-Ah, on n'est pas venu seul. Je vois que vous avez apporté de la compagnie...

Il réitéra la même attaque sur la fille qui cria en tombant en avant.

-LEIA! Hurla Anakin qui bondit d'un Saut de Force vers sa fille.

Les autres le suivirent dans la foulée. Quand le cyborg atterit à côté de sa fille, Exar Kun fut surpris de sentir une telle puissance dans la Force, n'ayant jamais ressenti cela de toute sa vie de Jedi et de Sith...

-Comment est-ce possible d'avoir ce niveau de puissance? Qui es-tu?

Anakin ne répondit pas, toute son attention portée sur Leia. Ayant appris les anciennes techniques Sith de la part d'Ayanna, il trouva le bon pouvoir pour libérer sa fille de l'emprise du Seigneur Sith et la mettre en sécurité.

Dans le même temps, les autres attirèrent la Mirialan et la Sith au Sang Pur vers eux, l'emprise du prisonnier ayant un peu diminué dut à la surprise de ce dernier. Celui-ci sentit que les deux femmes lui échappaient. Il pesta.

Les Jedi libérèrent les deux femmes. Ces dernières, leur tête encore dans leurs mains, durent rester allonger. Du sang sortait de leurs oreilles et leur nez à cause de l'attaque psychique du Sith.

-Faites... Faites-attention, il est très.... tenta de dire Ariandelle mais elle fut coupée par ses amis qui lui dirent qu'ils prenaient la relève.

Exar Kun sentait que la situation lui échappait depuis quelques minutes déjà. Observant le groupe, il visa l'autre petite fille. Cette dernière se redressa d'un coup en surprenant les autres puis cria en se prenant la tête dans ses mains.

-Aylya! Cria sa mère.

Avant que celle-ci ne fasse quoi que ce soit, sa fille fut violemment attirée par le Spectre Sith.

-Maintenant que tu es à moi petite, il est temps...

Sidérés, et Aylya se sentant comme une marionette, les Jed'aii la virent contre sa volonté utiliser un pouvoir inconnu d'elle-même et des autres. Touchant le Mur de Lumière, l'adolescente fut prise de convulsions avant de brusquement tomber à terre inerte, alors que le faisceau lumineux disparaissait permettant à Exar Kun de se mouvoir librement dans la salle.

-Enfin, après des millénaires d'emprisonnement, me voici libre! S'exclama-t-il, triomphant.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle des Opérations Principales tout le monde était sans voix face après la longue histoire de la Twi'lek. Tout le monde se regardait les uns les autres, chacun tentant de savoir si son voisin ou sa voisine avait bien compris l'ampleur du drame...

-C'est... Comment dire...

-Je sais que c'est une folle histoire et que c'est tiré par les cheveux mais je vous assure que c'est vrai, qu'il n'y a aucun mensonge. Je sais que c'est totalement insensé mais envoyez une équipe sur place et elle verra que Dreyspare n'est plus-là.

-Si l'Empire a réussi à créer une arme pareille, alors nous ne sommes plus en sécurité nulle part. Des milliers de mondes pourraient être anéantis, remarqua un des Sénateurs des 2000.

-Nous parlons pas défaite trop vite. Si une telle arme existe, il doit forcément y avoir un moyen de la détruire, intervint Dodonna.

-C'est vrai, toute arme à une faiblesse cependant il faut en savoir plus sur cette station spatiale, dit la Sénatrice Padmé Amidala Skywalker.

-Dans ce cas, comme le suggère Riana, envoyons une équipe sur Dresypare pour confirmer ses dires et par la suite, nous envisagerons les moyens à mettre en place pour trouver cette station, son arme et la détruire, suggéra un des officiers.

-Je suis d'accord, nota Padmé. Reposez-vous, nous allons envoyer Dash Rendar pour qu'il confirme votre affirmation, mais en attendant, je préfère que nous en parlions aux Jedi, ils doivent être mis au courant de cette histoire.

-Très bien. Dès qu'ils seront de retour nous la leur ferons part. Merci de votre intervention Riana. Vous pouvez disposer.

Riana salua respectueusement les officers, les Sénateurs et quitta la Salle des Opérations Spéciales.

Dans cette dernière, tous les officiers discutèrent de cette folle histoire. Mothma discuta avec Padmé à ce sujet.

-Nous devrions avertir toutes les cellules rebelles à travers la Galaxie et les autres Sénateurs dès que cette histoire sera confirmée par Rendar.

-Oui. Bail Organa est le plus actif au Sénat. Il doit être mis au courant en priorité, informa Padmé.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce dernier se trouvait dans son palais, au côté de sa femme et de ses nombreux alliés du Sénat, en pleine discussion sur l'une des terrasses du Palais.

Soudain, tout le monde aperçu une baisse brutale de luminosité. Une ombre commença à s'étendre sur toute la surface de la planète.

-Qu'est-ce que... se demanda Bail en regardant le Soleil.

Il vit alors l'astre diminuer petit à petit en surface et être recouverte par une sphère noire.

-Est-ce la Lune? Demanda sa femme.

-On dirait... Mais que je sache, ce n'est pas aujourd'hui qu'il y a une éclipse solaire. C'est étrange.

La porte de la salle s'ouvrit à la voler et un homme courut pour l'interpeller.

-Sénateur Organa, il se passe quelque chose de bizarre dans le ciel, dit-il en soufflant.

-Je le vois. C'est une éclipse solaire, bien que ce soit soudain.

-Oui je sais c'est, mais normalement il ne devrait pas y avoir d'éclispe aujourd'hui. Nous avons vu un étrange objet en orbite de la planète.

-Un étrange objet? Ce ne serait donc pas la Lune alors?

-Non, pas du tout Sénateur. Je crois que c'est tout autre chose, mais nous avons du mal à en détecter sa nature. En tout cas ça bouge bien plus vite que la Lune, c'est claire et nette.

-Montrez-moi ça, ordonna-t-il.

-Venez à l'Observatoire.

Bail prit congé des Sénateurs et suivit l'érudit avec sa femme.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le Temple Masssassi, Aayla ressentait de la Colère à l'encontre du Spectre. Choquée d'avoir vu sa fille se faire maltraiter et tomber inconsciente comme une marionnette, elle grimaça de haine et prit fermement son sabre-laser avant de sentir une main sur son épaule. Tournant vivement la tête, elle vit Kit tenter de l'apaiser mais ce dernier ne dit rien en voyant la fureur dans ses yeux. Lui aussi était en colère mais il savait que sombrer dans la Haine en réaction à l'action du Spectre n'était pas la bonne solution, d'autant plus qu'il savait aussi qu'Aayla avait sombré dans le Côté Obscur par le passé et que replonger pourrait être sans retour cette fois...

Kit secoua la tête, l'incitant à ne pas commettre d'erreur mais la Twi'lek avait déjà commencé à être aveuglé par ses émotions négatives. On venait d'attenter à la vie de sa fille et même si cette dernière était encore vivante mais inconsciente, justice devait quand même être rendue...

Fay sentit le changement chez la Twi'lek et posa sa main sur son autre épaule ce qui la fit réagir et se tourna vivement vers elle mais le regard doux et apaisant de cette dernière la stoppa. Une onde d'apaisement se déversa dans tout son être, la calmant.

Ariandelle et Ayanna avait réussi à se remettre de leur état et s'étaient rapprochées d'elle pour aussi l'aider à se calmer.

-C'est de la provocation, informa la Mirialan. Il veut que tu baisses ta garde et que tu commettes une erreur, celle d'attaquer aveuglement en sombrant dans le Côté Obscur. Ne te laisse pas avoir.

-Ariandelle a raison. Les Sith même en tant que Spectre sont très fort à ce jeu.

-Que faisons nous Maitre Ariandelle? Demanda la Padawan de Cin Dralling.

-On va se battre, voilà ce qu'on va faire, répondit Anakin.

-Pas comme cela. C'est un Esprit Sith, il est obligé de rester ici car ce lieu est son tombeau. Le seul moyen qu'il a de sortir est de prendre possession d'un hôte. Nous ne devons pas le laisser filer. Nous devons le remettre dans sa prison, expliqua Ayanna.

-Comment? On ne connait même pas le pouvoir qui a crée cette prison lumineuse, objecta Luke.

-Existe-t-il un moyen de le bannir du monde des vivants? Demanda Kit.

-Je ne sais pas. Mes connaissances dans ce domaine sont très limitées, répondit la Sith au Sang Pur.

-Je pense que c'est possible mais il nous faudra l'aide des Esprits Jedi qui l'ont enfermé et peut-être celle de Maitre Alètheia.

-Vous les connaissez? Questionna Serra Keto.

-Non, mais en attendant, tentez d'appeler notre Maitre à tous, je vais le distraire, étant la plus forte d'entre nous, il voudra inévitablement me prendre comme hôte.

-Faisons un cercle autour de la prison et méditons, suggera Kit.

Le groupe appliqua la tactique du Nautolan, tandis que la Proche-Humaine se dirigea vers Exar Kun qui sentit sa très grande puissance dans la Force, plus que celle dans le guerrier en armure blanche...

-Toi, pointa-t-il du doigt, tu seras mon vaisseau pour me sortir de là.

-Approchez alors! Venez me chercher! Provoqua-t-elle à son encontre.

Le Spectre, libre de sa prison dorée mais pas du Temple Massassis, se rua vers elle dans l'espoir de la posséder...

Pendant ce temps les autres se positionnèrent en cercle tout autour de la colonne centrale tandis que Fay distrayait l'Esprit Sith en s'y déplaçant à l'intérieur...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Vous voyez bien que ce n'est pas un satellite naturel, affirma l'érudit au Sénateur Organa.

-Non en effet, mais je ne vois vraiment pas ce que cela peut bien être même si la ressemblance avec la Lune est très forte...

-Nous avons commencé à effectuer des analyses sur cet objet mais nous n'avons pas encore...

-Ca y est! Nous les avons! Interrompit un de ses collègues.

-Faites-voir! Ordonna l'érudit qui prit vivement le document des mains de son associé.

Après quelques minutes, il demanda confirmation des données et son collègue affirma bel et bien qu'il n'y avait aucune erreur.

-Alors érudit?

-Il semblerait Sénateur que ce soit une sphère.

-Une sphère? Est-ce naturel?

-Non, c'est artificiel, donc créée par l'Homme ou une espèce inconnue.

-Aucune espèce alienne ne possède un niveau technologique suffisant pour créer une telle chose.

-Alors l'Homme peut-être?

-Vous rigolez érudit? Demanda, surpris, Bail Organa.

-L'Empire Galactique possède beaucoup de ressources et d'argent. Elle pourrait construire un objet de ce type qui sait?

-Non mais vous vous entendez parler? Comment l'Empire pourrait construire une telle chose sans que tous les peuples de la Galaxie ne soit au courant? Non, c'est impossible érudit.

-Les ordinateurs détectent une montée d'énergie provenant la sphère! cria un des érudits.

-Quoi?!

-Montrez-nous ça! Lâcha le reponsable qui se précipita sur les moniteurs, suivit du Sénateur.

Les écrans leurs montrèrent des signaux reflétant la montée de plus en plus élevée de l'énergie.

Bail Organa regarda le paysage, maintenant recouvert par l'ombre de la sphère. Il sentit alors la peur émaner de son être, mais pas n'importe laquelle... celle qui précède la venue de la Mort...

-Il faut partir d'ici! Il faut quitter la planète!

-Quoi? Que voulez-dire?!

-Que ce truc dans le ciel va nous tuer! Ce pic d'énergie est surement l'indication de l'utilisation d'une arme! Evacuation immédiate de la planète! Ouvrez un canal et lancez l'ordre sur le champs!

-Mais...

-Ne discutez pas! C'est un ordre! Cria Bail qui quitta l'Observatoire en courant, la main de sa femme dans la sienne.

Dans le même temps, il appella les pilotes de son vaisseau au repos. Ils se devaient d'être réactifs au moindre appel urgent du Sénateur.

-Sénateur Organa? Demanda le Capitaine.

-Evacuation urgente de la planète Capitaine! C'est une question de vie ou de mort! Rappelez votre équipage et retournez au vaisseau vite!

-À vos ordres! Obéit-il, sentant l'urgence et la panique dans la voix de son supérieur.

Etant dans un bar, il transmis le message aux clients et tout le monde partit en courant.

Dans les minutes qui suivirent, ce fut la panique à travers toute la planète. Des milliers d'habitants crièrent, se bousculèrent pour rejoindre les navettes et autres vaisseaux.

En orbite, au sein de la station spatiale, dans la Salle des Opérations, le Grand Moff Tarkin reçut un rapport:

-Monsieur nous venons de détecter une activité intense sur Aldérande.

-L'Ordre d'évacuation a été donné. Où nous en sommes avec le Super Laser?

-La cible est déjà acquise. Nous sommes à H – 50 secondes.

-Très bien.

-Monsieur, ne devrions-nous pas empêcher l'évacuation? Suggera un des officiers.

-Il est déjà trop tard mais heureusement, l'explosion de la planète les emportera tous.

Sur Aldérande, Bail courait à perdre haleine vers l'air d'atterrissage où se situait son vaisseau spatial. Les pilotes étaient déjà en train de chauffer les moteurs.

-Le Sénateur arrive avec sa femme et sa suite ainsi que ses alliés. Dès qu'ils sont à bord, on décolle direct, informa le Capitaine en les voyant à travers la vitre du Cockpit.

Au même moment, le tacticien de la station spatiale informa du compte à rebour:

-Attention. H – 30 secondes. Préparez-vous pour la mise à feu.

Sur Aldérande, les vaisseaux commencèrent à se remplir. Bail de son côté, le souffle court, entra en trombe dans le vaisseau, sa femme et les autres à la suite.

-On décolle soldat vite! Cria-t-il.

Ce dernier courut transmettre l'ordre à son supérieur hierarchique qui, après l'avoir appris, lança la procédure de décollage.

Le tacticien continua le décompte.

-H-20 secondes.

Le Tentative III commença doucement à s'élever dans les airs ainsi que les vaisseaux déjà remplis, certains à raz-bord.

-Attention: H-10 secondes. Décompte final, lança le tacticien.

Au même moment, tous les vaisseaux dans le ciel entamèrent leur phase ascendante pour quitter la planète.

À bord du Tentative III, une alarme sonna à plusieurs reprises dans le cockpit.

-Capitaine, alerte collision! Quelque chose va nous toucher!

-Quoi? Mais il n'y aucun vaisseau ennemi!.

Au même moment, Bail surgit dans le Cockpit, ayant entendu la conversation des pilotes.

-C'est la sphère dans le ciel qui va nous toucher! Il faut passer en Hyperespace tout de suite!

-Mais Sénateur, on n'est même pas encore dans l'espace et sans coordonnées fixe...

-C'est un Ordre Capitaine!

-Je suis sur le coup Capitaine! Dit le pilote en pianotant frénétiquement sur la console de bord.

L'alarme hurla dans les oreilles des hommes à bord du Cockpit.

-IMPACT!

Au même instant tout le monde vit un gigantesque rayon frapper la planète. En réaction Bail se rua sur la commande d'hyperdrive et l'actionna à fond.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans le Temple Massassi, Fay tenait le coup malgré les attaques incessantes du Spectre Sith qui ne voyait pas du tout le piège dans lequel il venait de tomber.

Les autres Je'daii méditaient en silence, appelant le Côté Lumineux de la Force pour recevoir l'aide de leur Maitre à tous...

Exar Kun commença à sentir une différence d'énergie quand il se rendit compte de la position des autres Jedi. Fou de rage, il envoya une puissante attaque psychique qui brisa la défense de Fay. Elle tomba à terre sonnée. Kun se rua sur elle mais fut brutalement arrêté en plein élan par un Esprit Jedi qui apparut subitement entre lui et la Proche-Humaine. Le Sith recula vivement.

-Qui es-tu? Demanda-t-il avec rage.

-La réponse à leur méditation et je ne suis pas seule. Tes géoliers sont-là aussi.

Plusieurs Esprits Jedi apparurent alors, chacun devant un Je'daii en méditation. Exar Kun reconnut l'un d'entre eux qui se trouvait devant Anakin.

-Toi?! Cria-t-il à l'encontre du Spectre Jedi féminin portant une tenue et une cape verte.

-Exar Kun. Je vois que le Mur de Lumière que nous avons érigé autour de toi a été rompu. Nous ne ferons pas la même erreur cette fois-ci.

-Tu crois sérieusement pouvoir m'enfermer à nouveau Nomi? Ca ne marchera pas une seconde fois.

-En effet et c'est pour cela que nous obtons pour ton banissement dans le Chaos,annonça-t-elle.

-Tu ne peux pas! Odan Urr ne t'a pas appris une telle technique!

-Non, mais la Force Elle-Même, si, affirma-t-elle en levant ses bras, paumes en direction du Sith.

Tous les autres Esprit Jedi firent le même mouvement et Kun se sentit immobiliser sur place.

-Non, Non! Rouspéta-t-il, tandis qu'un faiscau lumineux l'entoura de toute part.

L'Esprit Sith gesticula, tentant de se défaire de l'emprise des Esprits Jedi mais plus il se débattait, plus il se sentait ensserrrer jusqu'à ce que la douleur qu'il le frappait devint insupportable pour lui.

-NOOOOAAAAAAAA.... hurla-t-il, alors que tout son être se dissiper dans la Lumière de la Force.

Après quelques instants, le faisceau lumineux disparu et la grande salle plongea dans le noir. Seul les Esprits Jedi éclairèrent faiblement le lieu par la lumière que leur être projetait...

Le groupe se remit doucement de cet évènement. Fay se redressa lentement avant de remercier les Esprits pour leur aide, les autres Jed'aii faisant de même. Les Esprits les saluèrent et disparurent un à un, ne laissant qu'Alètheia et Nomi qui se retourna pour faire face à Anakin.

-La Force l'affirme. Tu accompliras la Prophétie, Anakin Skywalker, dit-elle en posant sa main sur le casque du Je'daii.

Ce dernier la salua en silence puis elle disparut aussi, ne laissant plus que leur Maitre à tous.

-Mes chers élèves, la situation s'est compliquée.

-Que voulez-vous dire Maitre? Nous avons vaincu Exar Kun, l'Esprit Sith n'est plus, rétorqua Luke.

-Oui mais ce combat vous a empêché de ressentir ce qui s'est passé dans le ciel étoilé. La Galaxie est à nouveau en danger.

-Quoi?

-Faites appel à la Force et vous saurez. Nous nous retrouverons bientôt.

Elle disparut également, laissant le groupe seul.

Aayla et Kit coururent vers leur fille pour s'enquérir de son état. Cette dernière, inconsciente, n'était pas en danger.

-Qu'a-t-elle voulu dire père? Questionna Luke.

-Aucune idée mais déjà, retournons à la base et informons la Rébellion de l'existence de ce vaisseau qui doit être réparé et prêt à combattre.

Tout le monde fut d'accord et le groupe quitta le Temple Massassi pour retourner à la base rebelle.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Outrider sortit de l'Hyperespace.

-Wouah, mais qu'est-ce que... s'étonna Dash en voyant plein de gros morceaux de roches frapper la carlingue de son vaisseau.

-Non d'un Bantha! S'exclama-t-il en prenant rapidement les commandes et en manipulant l'appareil pour éviter les roches agglutinées tout autour de lui, ce qui s'apparentait à une ceinture d'astéroïde.

-Qu'est-ce qui se passe Guri? On ne devrait pas être devant Dreyspare?

-Attends une minute, je vérifie les coordonnées, répondit-elle.

Après la minute passée, elle confirma bien qu'ils étaient arrivés à destination.

-Alors pourquoi on voit des rochers de la taille de mon vaisseau? Analyses-les.

-Je lance le scan, informa-t-elle.

Après plusieurs minutes, le résultat tomba.

-Alors? Qu'est-ce que ça donne?

Le silence fut sa seule réponse. Se retournant vers son amie, il fit face à un visage choqué.

-Guri, c'est quoi ce regard?

Pour seule réponse, elle lui montra le résultat et Dash eut la même réaction.

-Riana avait raison, les rochers autour du vaisseau sont tout ce qui reste de la planète Dreyspare, affirma-t-elle.


À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 28 Oct 2023 - 17:25   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde.

Un nouveau week-end qui annonce donc un nouveau chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve le week-end prochain pour la suite :)

Chapitre 7: À la recherche des plans-Partie 1

Le groupe de Je'daii retourna à la base de l'Alliance Rebelle. En chemin, Aayla prodiguea des soins à sa fille inconsciente avant qu'elle ne soit prise en charge par l'équipe médicale de la Rébellion...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Outrider sortit de l'hyperespace en orbite de Yavin.

-C'est terrible ce qui vient se passer. L'Empire a vraiment une arme de destruction massive qui peut changer quasiment le cours de la guerre, informa Guri.

-Oui mais il doit y avoir un moyen de détruire cette arme tu ne penses pas?

-Si mais comment savoir? Exceptée Riana, personne n'a vu cette arme d'aussi prêt.

-C'est vrai mais nous avons un avantage. L'Empire ne sait pas que nous sommes au courant donc on peut lancer un plan pour essayer de retrouver cette arme en toute discrétion et trouver un moyen de la détruire, expliqua Dash.

-Il nous faudrait les plans de son fonctionnement, renchérit l'androïde.

-Oui et ils existent forcément quelque part. À nous de savoir où exactement.

Quelques instants plus tard, ils attérirrent sur leur emplacement réservé et quittèrent le vaisseau.

Au même moment, la navette transportant les Je'daii arriva également et se posa. Les passagers en sortirent et Aayla appela une équipe médicale pour qu'elle prenne en charge sa fille.

-Qui sont-ils? Demanda Guri.

-Oh, ce sont des Jedi. J'ai rencontré le jeune garçon que tu vois-là, informa-t-il en pointant son doigt vers le concerné. Il s'appelle Luke Skywalker.

Ce dernier le vit et l'appela.

-Oh Dash! Te voilà! Comment vas-tu? Demanda-t-il en s'approchant de lui.

-Pas très bien gamin! Je reviens d'une mission pour l'Alliance et la situation n'est pas au beau fixe.

Le jeune homme vit ensuite la jeune femme qui accompagnait le contrebandier.

-Qui est-ce?

-Une amie. Je te présente Guri.

-Enchanté, dit Luke en la saluant respectueusement, ce qui étonna l'androïde.

-Luke est différent des jeunes que tu as connu par le passé, souffla Randar à son oreille.

-Alors voilà le fameux Dash Rendar, lança Aayla à son encontre.

Guri vit une magnifique Twi'lek à la peau bleu s'approcher d'eux.

-Madame, c'est un plaisir de faire votre connaissance, salua-t-il avec le sourire, ce qui commença à exaspérer l'androïde qui lui donna un coup de coude dans les côtes, le faisant grimacer au passage.

-Plaisir partagé, fit-elle au tac-au-tac, n'hésitant pas à bien regarder dans les yeux Guri en souriant de manière narquoise.

Kit ne dit rien, comprenant très bien la situation. Cela lui fit même esquisser un sourire.

Anakin s'avança et la respiration artificielle fit se tourner les deux individus vers lui, impressionnés par la taille de l'homme en armure blanche qui les dépassait d'une bonne tête.

-Dash, Guri, voici mon père, Anakin Skywalker.

-Luke m'a beaucoup parlé de vous Monsieur Dash.

La voix mécanique du cyborg les surpris.

-Euh, j'espère que c'était en bien, dit-il, gêné, une main derrière sa tête.

-En effet, appuya-t-il.

-Pourquoi portez-vous une armure Monsieur Skywalker? Demanda Guri, intriguée par la condition physique de l'homme.

-C'est une question de survie, répondit ce dernier sans en rajouter.

Guri voulut en savoir plus mais le ton neutre et sans appel d'Anakin mit fin à sa curiosité.

-Pourquoi êtes-vous-là? Demanda la Mirialan.

-Comme je viens de le dire, je reviens d'une mission pour le compte de l'Alliance. Guri et moi avons constaté que Riana Saren, une autre membre de l'Alliance, a bel et bien dit vrai. L'Empire a détruit la planète Drayspère.

-Pardon? Demanda, choqué la Sith au Sang Pur.

-C'est une blague? Rajouta la Mirialan.

-Non, non, je vous assure que c'est vrai. Riana a fait part de sa découverte à l'Alliance d'une arme que l'Empire possède. Elle y était sur place et a été témointe de son activation mais sans preuves physiques, difficile de croire à une telle chose. Mon Mothma nous a ordonné de vérifier ses propos et il n'y a aucun doute. Le champs d'astéroïdes qui nous a accueillis à la sortie de l'hyperespace était tout ce qui resté de la planète Drayspère.

Les Je'daii furent encore sous le choc d'apprendre une telle chose. Ariandelle repensa à ce qu'avait dit Alètheia au sujet du danger qu'en courait la Galaxie. Elle intervint alors:

-Il faut en savoir plus sur cette arme. Riana a-t-elle pu savoir à quoi elle ressemblait?

-Elle vous en dira plus. Je dois la rejoindre pour faire mon rapport à Mon Mothma, venez.

Tout le monde se dirigea vers la Salle principale de la base, là où avait lieu toutes les réunions.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Alors c'est belle et bien vrai, constata, amèrement, la sénatrice en question.

-Oui, conclut Guri.

-Riana, d'après ce que Dash nous a dit, vous étiez sur place. Vous pourriez nous décrire exactement la nature de cette arme?

-Comme je l'ai dit aux Sénateurs et au Général Dodonna, l'arme est un puissant rayon laser qui...

-Un rayon laser? Coupa Anakin.

-Oui, répondit-elle, confuse par le fait d'avoir été coupé par l'homme en armure blanche. Plusieurs petits rayons se sont convergés en un point précis pour former un rayon plus gros qui l'a anihilée en moins d'une seconde.

-Tu penses à quelque chose Anakin? Demanda Padmée.

-Non mais cela m'intrigue beaucoup. J'ai vu des armes de grandes puissances durant la Guerre des Clones, mais jamais avec un niveau de ce genre. L'Empire aurait donc construit une arme de cette ampleur à l'insu de tous. Etonnant que personne n'ait été mise au courant.

-Surtout que l'arme en question se trouve dans une station spatiale, ajouta la Twi'lek rebelle.

-Une station spatiale? Ajouta le cyborg.

-Oui. Après avoir fui de Drayspère, j'ai été amenée à bord d'une station spatiale que je croyais être une nouvelle prison impériale. Le lieu est tellement gigantesque qu'on peut vite s'y perdre.

-Nous devrions informer les autres Jed'aii, notamment le Comte Dooku. Après avoir quitté l'Ordre Jedi, il a été membre de la Confédération Indépendante et a donc travaillé avec Palpatine. Il en sait peut-être quelque chose, informa le Nautolan.

-Je suis d'accord, nota Anakin. Général Dodonna, nous devrions énumérer toutes les planètes qui abritent une base impériale et effectuer des missions d'infiltration pour tenter de récuper les plans de cette arme de déstruction.

-J'allais le proposer Monsieur Skywalker. Nous aimerions que vous et vos amis y participiez, si cela ne vous gênes pas.

-Au contraire Général, c'est une excellente idée. Une étape à la fois. Nous allons d'abord retourner sur notre planète prévenir les autres. En attendant, faites ce que vous avez à faire et on se retrouve dans quelques jours pour entamer les recherches, d'accord? Intervint la Mirialan.

Tous les officiers et autres politiciens furent d'accord pour ce plan et le groupe quitta la salle afin de se préparer pour la suite.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ariandelle et Ayanna préparèrent leur vaisseau pour le retour et les Je'daii firent leurs adieux. Dans le même temps, Aayla se rapprocha de Riana pour en savoir plus sur elle. En ces temps de troubles, avoir une autre compatriote ayant le même but que ce soit était bienvenue. La rebelle fut heureuse de rencontrer une autre Twi'lek, de sucroit Jedi, ce qui n'était pas courant au sein de leur peuple.

-Vous arrivez à tenir le coup on dirait, nota Sécura.

-Il le faut bien mais intérieurement ce n'est pas la joie du tout. Je vous avoue que mes nuits ne sont plus du tout apaisantes depuis que j'ai assisté à ce massacre. J'en fait des cauchemars à en avoir des nuits blanches.

Aayla ne répondit pas, ressentant l'état intérieur de la jeune rebelle. Les deux femmes se trouvaient à l'infirmerie où reposait une jeune fille au physique bien étrange.

-Qui est-ce? Demanda la rebelle à l'infirmière de la base.

-Ma fille, répondit Aayla, ce qui fit sursauter sa consoeur.

-Pardon? C'est une blague?

-Non pourquoi? Rétorqua-t-elle en se tournant vers elle.

-Mais comment est-ce possible? Jamais je n'ai vu de Twi'lek avec ce physique-là.

-En effet et c'est une première donc je comprends votre réaction. Avez-vous vu le Nautolan qui était à côté de moi?

-Oui.

-C'est mon compagnon.

-Nooon....

-Siiii...

Le sourire et le regard d'Aayla étaient sans équivoque. Riana ouvrit grand la bouche.

-J'y crois pas... La chance!

Aayla leva un sourcil.

-Ben quoi? Il est très beau, j'avoue... dit la rebelle, gênée, avant de reporter son attention sur la fille.

Se rapprochant elle l'observa en détail et remarqua les caractéristiques et les traits physiques propres aux Nautolans.

-Elle a hérité de la beauté de ses parents, lâcha-t-elle. C'est incroyable de voir un tel mélange. Je ne pensais pas qu'une telle chose était possible.

-Nous non plus mais cela a marché. Aylya est souvent quémandée par les élèves de notre académie, mais elle a jeté son dévolu sur un certain Dash Rendar...

-Lui? Sérieusement? Elle ne sait pas qu'il est déjà accompagné?

-Non et c'est pour cela que je souhaiterais vous en parler. Apparemment vous le connaissez bien.

-Non pas suffisamment mais c'est un contrebandier, vous savez comment ils sont avec les femmes.

-C'est bien ce que je pensais et cette Guri, elle m'a l'air bien antipathique... Elle n'aime pas partager.

-Guri est spéciale, dit Riana.

-Je l'ai bien vue.

-Non, ca va plus loin que ça. D'après une rumeur, elle ne serait pas humaine.

-Une cyborg?

-Pire. Un robot.

-Pardon?

-Je sais, c'est fou. Mais ce n'est qu'une rumeur. Si vous voulez vraiment le savoir, vous n'avez qu'à lui demander directement..., suggéra la rebelle.

-Sans façon. J'ai vu comment elle a réagi quand il m'a saluée. Je ne le sens pas pour ma fille.

-Vous avez bien raison. Dash semble déjà s'être casé avec elle.

-Oui, je l'ai remarqué aussi. Vous pouvez attendre son réveil pour lui en faire part.

Après le réveil de cette dernière, la rebelle l'informa de la situation amoureuse du contrebandier, ce qui déçu grandement la jeune hybride.

-On en reparlera tout à l'heure, annonça sa mère avant que les médecins les autorisent à quitter les lieux.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le tarmac du Défenseur, avant d'embarquer, la Twil'ek posa une question à sa consoeur:

-Que vous est-il arrivée Riana?

-Quoi donc?

-Vos Lekkus, répondit cette dernière. L'un d'eux a été coupé et je ne vois qu'une seule situation dans laquelle une telle chose aussi horrible peut se produire mais je préfère avoir confirmation parce que je ne l'ai jamais vécu ni même vu jusqu'à aujourd'hui...

Riana observa attentivement sa consoeur et sut dans son regard que cette dernière avait vécu une situation similaire à la sienne...

-Je vois que je ne suis pas la seule a avoir expérimenté... cela... Je préfère d'abord me remettre de la situation que j'ai vécu à bord de cette station pour en parler... Une autre fois ce sera mieux.

Aayla garda le silence mais hocha sa tête en guise de compréhension. Quand Riana serait prête, elle en parlerait...

La Je'daii fut la dernière à embarquer avant que le vaisseau ne décolle et passe en Hyperespace pour la planète Odessen.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur la planète mère des Je'daii, tous les élèves et autres instructeurs attendaient avec impatience le retour du groupe. Ils avaient ressenti un grand trouble dans la Force et souhaitaient leur en parler...

-Je les vois, ils arrivent, pointa du doigt un élève qui se trouvait sur l'air d'atterrissage du Défenseur.

Le vaisseau se posa suir son tarmac et le groupe en descendit.

-Vous revoilà enfin, lança Obi-Wan.

-Nous vous avons tant manqués que ça, s'exclama le Nautolan avec son sourire habituel.

-Nous espérions que rien ne vous étiez arrivés. Nous avons senti un grand trouble dans la Force.

-C'est-à-dire Maitre Kenobi? Demanda Aayla.

-La Mort surgissant d'un coup, tuant des millions de vie en l'espace d'un instant. Cela fut tellement choquant et violent que certains d'entre nous se sont évanouis.

Les membres du groupe se regardèrent, comprenant l'ampleur de la situation.

-Alors la situation s'est gravement compliquée, constata Ayanna.

-Réunion d'urgence immédiatement. Nous avons appris de mauvaises nouvelles Obi-Wan, ordonna la Mirialan.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques instants plus tard, les principaux membres furent réunis dans la salle prévue à cet effet.

Anakin et les autres racontèrent tout ce qui s'était passé depuis leur départ et les autres en firent de même. Rapidement, le sujet de l'arme de l'Empire arriva très vite sur la table.

-Alors Sidious possède vraiment une arme de ce genre? Demanda, incrédule, Cin Dralling.

-Apparemment. Il nous faut en savoir plus. Dooku, vous avez été son disciple. Sidious vous avez-t-il fait part de cette possible arme? Questionna Kit Fisto.

L'ex Comte qui avait tout entendu avait ses yeux fermés. Il soupira de déception, comprenant enfin la véritable raison de l'arme qu'il avait tenu entre ses propres mains sous forme holographique il y a bien longtemps...

-Dark Sidious a bel et bien une arme de ce genre. Je l'ai moi-même vue sous forme holographique quand j'avais eu pour mission d'en récupérer ses plans lors de la Bataille de Géonosis. C'est Poogle le Bref qui me les avait remis afin que vous soyez dans l'incapacité de les trouver et les récupérer. La description qu'en a faite cette femme est juste. L'arme de Sidious est effectivement un puissant rayon laser à même de détruire une planète, mais ce qu'elle ne vous as pas dit, c'est que cette arme est incluse au sein même de la station spatiale qui est le voile masquant ce rayon destructeur.

-Vous savez à quoi elle ressemble? Demanda Ariandelle.

Dooku utilisa simplement une pomme qu'il était sur le point de manger pour représenter l'aspect de l'arme en question. Grâce à la Force, il découpa minutieusement le fruit pour en faire une version miniature de la station spatiale.

Tout le monde se rapprocha pour observer le nouveau design du fruit. Incrédule, Anakin demanda des précisions:
-Sérieusement? C'est ça l'arme de Sidious?

-Oui. Cette station spatiale en forme de lune capable de se déplacer en hypererspace semble à priori totalement inoffensive et pourtant, l'oeil que j'ai représenté et que tu vois est l'arme en question. À l'intérieur se trouve le rayon laser capable de détruire une planète.

Dooku utilisa la Force pour créer avec les objets présents dans la salle une immense sphère et la positionna à côté de la pomme afin d'illustrer le concept de lune à cette dernière. Grâce à la Force, il représenta le fameux tir en provenance de la pomme et fit éclater la sphère en morceau.

Les autres sursautèrent face à cette représentation.

-Wouah... C'est... C'est vraiment comme ça que ça fonctionne? Intervint Luke.

-Oui... À l'époque, je n'étais pas au courant que le rayon laser servirait à détruire des planètes, je savais juste que la station spatiale en abriterait un dès qu'elle serait construite. Pour moi, l'arme serait la station en elle-même car elle abriterait des milliers de vaisseaux spatiaux, des millions de soldats, des centaines de turbolasers et j'en passe. Une véritable armée mobile mais apprendre que la dangerosité de la station est ce qu'elle cache à l'intérieur est sidérant. Sidious m'a volontairement caché cette information cruciale...

-Si je comprends bien, le rayon laser se trouve à l'intérieur de la station c'est ça? Demanda Anakin.

-Oui, c'est bien ça, répondit Dooku. Il en fait littéralement parti.

-Dans ce cas, le seul moyen de le détruire et de faire exploser la station.

-Détruire toute la station spatiale, mais tu es sérieux Anakin? Questionna Cin Dralling.

-Oui, tout à fait Maitre.

-Et avec quoi? Des explosifs? On entre, on les pose et on se barre? Si la station fait la taille d'une lune, il n'y aura jamais assez d'explosifs pour la détruire, s'insurgea Dralling.

-Evidemment qu'il sera impossible de la détruire de cette façon vu sa taille. Non, je pense qu'avec les vaisseaux de l'Alliance Rebelle cela pourrait le faire. Cette station doit forcément avoir un point faible, une faille à exploiter.

-Et si ce n'est pas le cas?

-Eh bien on aura beaucoup de soucis à se faire... Je préfère rester optimiste...

-Détruire une station spatiale de la taille d'une lune avec des chasseurs... Quel plan foireux...

-Mais qui marchera, comme tous ceux foireux que j'ai établi durant la Guerre des Clones Maitre Dralling, assura le père en rigolant.

-Je peux affirmer ce fait Maitre Dralling. Je soutiens son idée, appuya Kenobi en posant sa main sur l'épaule de son frère d'arme.

-Merci Obi-Wan, acquiesça de la tête son ancien élève.

-Bien, il semblerait que nous ayons un plan. Nous allons constituer le groupe d'intervention qui se chargera d'accompagner les rebelles sur toutes les planètes sélectionnées par le Général Dodonna susceptible d'abriter les plans de cette station spatiale, en imaginant bien évidemment qu'ils ne se trouvent pas directement à son bord, auquel cas nous serons tous foutus, conclus Ariandelle.

L'heure suivante fut mis à profit pour constituer le groupe d'intervention Je'daii...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Défenseur sortit de l'Hyperespace et entama sa descente vers la base rebelle de Yavin 4.

Les Skywalker, Obi-Wan Kenobi, Dooku, Fay, Serra Keto et Ana-Rae débarquèrent de l'appareil.

Padmé les accueillit chaleureusement. Quelques instants plus tard, la réunion commença. Dodonna informa les Je'daii de toutes les planètes impériales pouvant potentiellement abritées les plans de la station spatiale.

Une sélection s'effectua et le groupe J'edaii se divisa en plusieurs équipes, des rebelles sélectionnés se joignant également à la mission. L'heure suivante vit plusieurs vaisseaux rebelles décoller dans plusieurs directions afin de rechercher les plans de la station spatiale de l'Empire Galactique...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Lun 06 Nov 2023 - 0:52   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde.

Voici la deuxième partie sur la recherche des plans. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve le week-end prochain pour la suite.


Chapitre 8: À la recherche des plans – Partie 2

Durant plusieurs jours les rebelles tentèrent de trouver les plans de l'arme déstructrice de l'Empire Galactique. À travers les dizaines de planètes selectionnées par le Général Dodonna et susceptible selon les experts rebelles d'abriter des centres de recherches scientifiques ou d'armements militaires, aucune n'avaient eu en son sein les documents recherchés.

"-Par conséquent, nous allons rentrer à la base et discuter du vaisseau trouvé dans le Temple"

Dans le Cockpit de l'Outrider, Fay se trouvait devant Obi-Wan Kenobi sous forme d'hologramme.

-Très bien. Dash a besoin d'aller sur Tatooïne pour faire le plein. Peut-être que les contrebandiers du coin pourront nous aider. Les ragôts et autres rumeurs courent très vite dans les cantinas, informa le Jedi Obi-Wan Kenobi.

"-D'accord Maitre Kenobi. Soyez tous prudent".

-Vous aussi Maitre Fay.

La communication se coupa et le vieux Jedi rejoignit ses compagnons.

-Maitre Fay va retourner sur Yavin 4. Leur groupe n'a rien trouvé non plus.

-C'est frustrant, frappa de son poing sur la table, Luke.

-Du calme Luke. Il ne faut pas perdre espoir. La Force nous guidera, intervint Dooku.

-Je suis d'accord, appuya la Voss Ana-Rae. Je ne connais pas Tatooïne mais apparemment ce serait un endroit idéal pour être au courant des dernières nouvelles galactiques.

-C'est exact, intervint Dash. Mos Espa et Mos Esley, les deux plus gros spatioports de Tatooïne sont les endroits idéaux pour être au courant de tout ce qui se passe à travers la Galaxie. Nous atterrirons à Mos Espa pour faire le plein et de là, nous nous diviserons en plusieurs petits groupes.

-Mos Espa, lâcha Anakin dans un souffle...

-Quelque chose ne va pas? Demanda Dash.

Obi-Wan sentit de suite ce qui tourmentait son ancien apprenti.

-Tout va bien... menti Anakin, ce qui ne passa pas auprès de ses enfants et de son ancien Maitre qui le sentirent.

-Père? Demanda Leia.

-Vous tous, vous voulez bien nous laisser un moment? Je dois lui parler.

Les autres comprirent que quelque chose devait être dit entre les deux amis et ils quittèrent la salle principale du vaisseau.

Obi-Wan Kenobi ferma les yeux avant de souffler un moment et de s'asseoir à côté de son ami.

-Je sais à qui tu penses.

-En effet Maitre... C'est juste que...

Anakin soupira. Il ne pensait pas depuis ce fameux jour retourner sur cette planète, encore plus dans cette ville et peut-être même devant cette maison qui l'a vu naitre...

-Voudras-tu qu'on y aille tous les deux ou tes enfants y seront conviés?

Anakin réfléchit un petit moment. Il ne leur avait jamais dit qu'il avait été un ancien esclave, née sur une planète désertique et pourtant, il sentit au fond de lui qu'ils devaient savoir d'où leur père venait, comment il avait été libéré de l'esclavage... Mais ses souvenirs sur sa mère risquerait sérieusement de le malmener, surtout un en particulier qu'il n'a jamais pu effacer de sa mémoire...

-Je sais que c'est difficile et je serai-là pour te soutenir, murmura-t-il en posant sa main sur l'épaule de l'Elu...

Ce dernier se détendit et hôcha sa tête.

-Luke et Leia viendront. Ils doivent savoir, affirma-t-il d'un ton ferme.

Kenobi acquiesça avant de rappeler les autres. Quelques heures plus tard, ils arrivèrent en orbite de Tatooïne et le vaisseau se posa sur un des airs d'atterrissage de Mos Espa.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'équipage s'était séparé en deux groupes: l'Elu, ses enfants et Kenobi d'un côté, Dooku, Ana, Dash et Guri de l'autre.

Le premier groupe arpentait les rues de Mos Espa, bondées de monde, tandis que l'autre groupe se dirigeait vers Mos Esley en speeder.

De multiples souvenirs revinrent à l'esprit d'Anakin, bons et mauvais. Une vieille grand-mère qui lui avait dit de se méfier d'une tempête de sable par-là, un combat de rue avec un Rodien par-ci, une insulte de la part d'un Dug de ce côté-là. Autant d'évènements de sa jeunesse qui rejaillissaient avec force dans la mémoire de l'Elu.

De leur côté, ses enfants étaient pour le moins émerveillés par tant d'individus hétéroclites et où la Vie semblait s'épanouir à foisons malgré les apparences... Cependant Anakin savait très bien qu'il ne fallait pas s'y fiere... Tatooïne était et est reste encore une prison, en plus d'être un repaire de repos pour toutes les crapules de la société; crapules qui s'étonnaient de voir une telle personne devant ou à côté d'eux... Un homme en armure blanche les dépassant d'une bonne tête, avec un casque pour le moins étrange, un peu effrayant, ne courrait pas les rues.

Obi-Wan tentait de comprendre ce monde qui lui était totalement étranger, bien qu'il en avait foulé le sol il y a des années, quand il était encore un Padawan. Cette planète aride avait des conditions de vie assez extrêmes, à la vue des vêtements portés par les habitants, les appareils semblant tout droit sortis d'une décharge... On était loin de la vie luxueuse de Coruscant...

'Comment est-ce possible qu'Anakin ait pu naitre dans un endroit pareil'?

Quand il était encore un Padawan, il avait été choqué de voir le taux de Midi-Chloriens d'Anakin et bien évidemment, l'histoire de l'Elu lui était venu à son esprit mais apprendre qu'il venait de cette planète ne correspondait pas à l'image qu'on se faisait d'un tel individu en général...

Les pas des Jed'aii les avaient menés vers une ancienne maison, occupée par une famille. Anakin s'y arrêta devant. Seule sa respiration troublait les lieux et quand le propriétaire en sortit après avoir vu depuis la fenêtre du salon un homme bizarre se tenir sur le pas de sa porte, il fut surpris de la taille de l'individu en question. Se reprenant, il le salua.

-Bonjour. Puis-je vous aider?

Anakin ne répondit pas, son regard balayant la batisse. Ses enfants à ses côtés gardèrent le silence et Obi-Wan le brisa.

-Bonjour à vous monsieur. Nous sommes-là juste de passage. Mon ami a vu votre maison et semble s'y intéresser...

-Oh, vous m'en voyez ravi mais je suis surpris d'un tel intérêt. Ma maison n'est pas si différente des autres se trouvant à côté.

-C'est vrai mais euh... Juste une question. Comment l'avez-vous acquise?

-En l'achetant à l'ancienne propriétaire. Mon père l'a acquise auprès d'une femme qui a voulu s'en séparer après avoir été libérée de l'esclavage.

-Connaissiez-vous son nom? Demanda Leia.

-Oui. Elle s'appellait Shmi.

-Shmi? Réitéra Luke.

-Shmi Skywalker, répondit le propriétaire.

Anakin respira profondément tandis que ses enfants tournèrent leur tête vers lui, surpris. Obi-Wan s'avança lentement vers le propriétaire qui avait commencé à reculer à cause de la respiration de son vis-à-vis, se sentant mal à l'aise.

-N'ayez crainte, mon ami porte une armure de survie et s'il se trouve qu'il était l'ancien propriétaire de votre maison.

-Ah bon? Etrange, il n'y avait que Shmi et son libérateur, un certain Larggs je crois... Il n'y avait pas eu d'autres hommes que lui.

-Shmi Skywalker était ma mère, annonça Anakin d'une voix profonde...

-Oh... euh... le propriétaire ne sut où se mettre, surpris de la voix mécanique du cyborg.

-Pourrions-nous visiter votre maison? Les souvenirs de mon ami à son sujet pourront le soulager. Cela fait très longtemps qu'il n'a pas vu sa mère, vous comprenez, tenta de raconter Obi-Wan, jouant les Négociateurs pour éviter que la situation ne s'envenime...

-Ce serait avec plaisir qu'il puisse voir son ancienne maison. Venez, entrez, ordonna-t-il, s'écartant pour les laisser passer.

-Luke, Leia, vous allez découvrir où je suis né et comment j'ai vécu, informa leur père avant d'entrer dans son ancienne demeure...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À Mos Esley, au sein d'une cantina, le deuxième groupe était autour d'une table en train de siroter.

-Vous croyez vraiment qu'il va venir? Demanda Ana-Rae.

-Oui.

Quelques minutes plus tard, ils virent un homme dans la trentraine accompagné d'une énorme boule de poils.

-Qu'est-ce que sait que ça? Murmura, choquée, la Voss.

-C'est un Wookie, une race à fourrure capable de vivre des centaines d'années, répondit Dash avant de lever sa main pour faire un signe à l'individu qui le rejoignit après l'avoir vu.

-Dash Rendar! S'exclama l'individu.

-Han Solo! Lui lança-t-il sur le même ton avant que les deux hommes se fassent une accolade. Un grand bruit se fit entendre derrière Solo, ce qui surpris Ana.

-Oui Chewie, je suis content de te voir aussi! Salua Rendar.

-Chewie? Questionna sans comprendre la Voss.

-Chewbacca ma petite dame, répondit avec sourire Solo.

Le terme utilisée pour la désigner la fit sortir de ses gonds.

-Eh! Je ne suis pas une "petite dame"... J'ai un nom vous savez.

-Qui est? Lui demanda-t-elle tout en prenant place devant cette dernière.

-Ana-Rae. Je suis une Voss, répondit-elle fièrement.

-Oh... Première fois que j'en vois une et pourtant j'en ai vu des races exotiques mais-là, vous êtes la première que je rencontre...

'Race exotique' pensa-t-elle, étonnée d'un tel terme à son encontre. Elle sentit la main de Dooku sur son épaule pour la calmer.

-Voici Dooku et tu connais Guri, finit de présenter Rendar en désignant les concernés par sa main.

-Oh, mais ça fait un petit baille ma chère, annonça Solo en lui souriant charmement.

-Oui mais tu sais bien que je suis prise et tu aurais dû être plus rapide, lui annonça-t-elle avec le même sourire que son interlocuteur.

-C'est vrai mais à ma décharge j'avais les hommes de Jabba aux fesses.

-Rendar aussi les a eux aux fesses et pourtant il s'en est très bien sorti... Dis plutôt que nous n'étions pas fait pour être ensemble...

Han leva un doigt tout en gardant le silence, cherchant un bon argument mais dû admettre le fait...

-Trèves de plaisanterie Solo. Je sais que toi et Chewie avez plus de contacts que moi au sein de la contrebande et je me demandais si vous aviez entendu des rumeurs ou des histoires folles au sujet de l'Empire.

-Du genre?

-Super-armes, bases scientifiques ultra sécurisées, archives, ce genre de trucs?

Han écarquilla les yeux entendant le premier mot.

-Super-armes tu dis?

-L'Empire possède une arme très puissante à même de détruire une planète entière, murmura Dooku pour ne pas ébruiter la cantina.

-Sans blague?! Demanda sous un ton moqueur le contrebandier en se penchant en avant vers le veil homme.

-Sans blague! Accentua sérieusement Ana qui copia le même mouvement que son vis-à-vis.

Han la regarda et vit du sérieux dans son regard. Il balaya le sien et vit la même chose chez les trois autres.

-Wouah... C'est du sérieux alors?

-Du très sérieux, conforta Guri.

-Alors? Insista Rendar.

Solo s'affaissa sur son siège en soupirant et balaya son visage avec sa main.

-Aux dernières nouvelles il semblerait qu'il y aurait un truc autour de Toprawa.

-C'est une planète impériale? Demanda Dooku.

-En effet et d'après certains ragots, il y aurait une activité importante autour de cette planète.

-Je n'y suis jamais allé. Tu pourrais nous y emmener?

-En échange de quoi?

Ana avait du mal à comprendre le fonctionnement de la contrebande et contre tout attente, Dooku se pencha en avant:

-Avez-vous des problèmes financiers Monsieur Solo?

Le ton très aristocratique surpris le concerné qui ne s'était pas attendu à ce qu'on lui parle de la sorte et vu qu'il avait une belle montagne de crédits à rendre avec intérêts à Jabba, pourquoi ne pas tenter le coup....

-Comment vous le savez?

-Disons que mon instinct m'a susurré que vous aviez besoin d'une aide de ce genre, répondit-il.

Ana compris qu'il avait utilisé la Force pour en savoir plus sur l'état mental et émotionnel de Solo.

-Disons cinquante milles.

-Cinquante milles quoi? Questionna la Voss.

-Crédits voyons.

-Quoi cinquante milles crédits pour nous emmener sur Toprawa? S'insurgea-t-elle en levant le ton.

-Qu'est-ce que tu crois? C'est comme ça que ça fonctionne dans la contrebande.

Dooku calma la Voss. Il connaissait parfaitement ce monde, ayant été en contact avec depuis qu'il était devenu un Seigneur Sith.

-J'irai même plus loin. Déjà pour commencer, trente milles maintenant, puis vingt milles arrivées à Toprawa. Si nous réussissons à trouver ce que nous recherchons et que nous nous en sortions alors un joli bonus de cent milles vous sera accordé.

Han réfléchit quelques secondes, histoire de montrer aux autres qu'il ne se laissait pas faire même si dans sa tête la décision état déjà prise.

-cent cinquante milles du coup... Très bien, dans ces conditions je marche.

-Tu devras venir à Mos Espa. Mon vaisseau fait le plein en ce moment, informa Rendar.

-Ok. Je vous préviendrai par radio dès que je se serai prêt.

Le marché fut conclus. Han les quitta avec le sourire aux lèvres.

-Bordel! Cent cinquante milles! Tu y crois toi?! S'exclama-t-il envers le Wookie qui marqua par un ronronnement sa surprise également.

-Ce vieux doit être sacrément riche pour sortir une somme pareil... Allons préparer le Faucon, j'ai hâte de quitter cette foutue planète et ne pas revoir de sitôt Jabba.

Ils sortirent de la cantina et se dirigèrent vers le hangar où était entreposé leur vaisseau.

À la cantina, Ana se tourna vers l'ex-comte.

-Dites-moi que vous avez cette somme?

-Et comment que je les aient. C'est même tout ce qui me reste sur mon compte en banque utra-secret que même Sidious n'a pas pu y mettre la main.

-Très bien, dans ce cas nous avons notre information. Il est temps de rejoindre les autres, conclut le contrebandier.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À Mos Espa dans l'ancienne maison d'Anakin Skywalker, ses enfants et Obi-Wan découvraient les anciennes conditions de vie de l'Elu.
-Là, c'était ma chambre, dit-il en la pointant du doigt.

Cette dernière était décorée par l'enfant du nouveau propriétaire mais l'aspect spartiate du lieu était toujours-là.

Obi-Wan ressentit de plus en plus de compassion envers son ancien ami. Lui qui n'avait pas connu l'esclavage, avait vécu modestement dans un monde beaucoup plus riche, de ce qu'il s'en souvenait, comprit encore plus les comportements de ce dernier quand ils avaient eu des missions mettant en avant l'esclavage et les conditions de vie des prisonniers...

Par ses nombreux souvenirs, Anakin raconta encore plus comment il vivait avec sa mère et celle-ci revenait très souvent dans la bouche de son fils devenu un Jedi et bientôt un futur Je'daii...

À travers les récits d'Anakin, Obi-Wan compris enfin l'importance de cette dernière pour ce dernier et le puissant impact de sa perte sur lui... Ils en avaient à peine parlé à l'époque et Obi-Wan avait mis cela sur le compte d'un moment passé qui s'évanouirait avec le temps mais il comprit que ce ne fut jamais le cas...

Les enfants ressentirent eux aussi de la compassion et encore plus d'amour pour leur père. Après la visite, ils sortirent tous et l'Elu fut serré de part et d'autres par ses enfants et Kenobi. Cela lui fit très chaud au coeur et il leur retourna l'accolade avant de recevoir un message de Dash leur indiquant de se rendre directement au hangar.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au hangar proprement dit, Dash leur fit par de son entrevu avec le contrebandier Han Solo et son fidèle ami Chewbacca.

Comme prévu, Dooku utilisa son argent pour transférer une partie des crédits à Han Solo qui fut ravis de voir une telle somme sur son compte en banque...

Rapidement, l'Outrider rejoignit le vaisseau de Solo, le Faucon Millenium et ensemble franchirent l'Hyperespace en direction de Toprawa.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur place, l'équipage des deux vaisseaux virent que la planète était rigoureusement surveillée, avec quelques destroyers stellaires en orbites.

-Toutes les planètes que nous avons visités auparavant ne comprenaient pas de vaisseaux impériaux en orbite, nota Dash.

-Donc cette fois-ci c'est la bonne. On a enfin trouver le lieu où sont les plans? Confirma Ana.

-C'est pour moi la seule explication valable, répondit Guri.

-Fais un scan de la planète, nous devons trouver la base impériale, ordonna Dash.

Après quelques secondes, le résultat s'afficha à l'écran.

-Là, dans l'hémisphère nord de la planète. La base comporte une gigantesque antenne-relais. Cela sent bon le tranfert de données avec ça, analysa l'androïde.

-Comment on va faire pour passer le barrage? Questionna Dooku.

-Senseurs et autres brouillages, répondit Dash.

"-Eh les gars. Vous avez un moyen pour entrer à la surface?" demanda Solo.

-Oui Han mais il faudra que tu les occupes un bon petit moment si tu voudras avoir le reste de ton argent, répondit d'un ton moqueur Rendar.

Dooku en profita au passage pour lui transférer les vingt milles restant pour atteindre la somme qu'avait proposé au départ le capitaine du Faucon.

"-Ok. J'espère que vous savez ce que vous faites. Je vais vous ouvir un passage mais après il faudra faire vite, je ne tiens pas à être réduit en poussières"


-Pas de problème. Allons-y.

Le Faucon passa en premier et utilisa toute l'artillerie digne des meilleurs contrebandiers pour attirer les Destroyers en orbite qui le virent et se focalisèrent sur lui, sans se rendre compte que dans son sillage, l'Outrider se frayait un passage vers l'orbite de la planète.

-Bonne Chance Han.

Un grognement se fit entendre. C'était le Wookie qui pestait contre les premiers tirs.

-Faisons-vite, s'enquit Guri.

Quelques instants plus tard, le vaisseau émergea des nuages et se dirigea vers la base impériale qui s'avairait être un centre de communication.

-On va se poser à quelques mètre d'eux. Si on peut accéder facilement aux ordinateurs, il faudra que le piratage se fasse en un temps record. Notre ami là-haut à ses fesses sur le point d'être cuits.

-Ne vous inquietez pas Rendar, assura Anakin.

Le vaisseau se posa à proximiter du centre et le groupe de Jed'aii se dirigea vers lui, tandis que Dash restait à bord, Guri ayant les compétences nécessaires à un piratage de très haut niveau...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À pas furtif, les Jed'aii se rapprochèrent de plus en plus de l'entrée, trop bien gardée.

-Venez, c'est mieux de passer par derrière, via une conduite de ventilation.

Guri lança la marche et leur indiqua l'endroit où entrer. À coup de sabre-laser, un passage se forma et le groupe se faufila à l'intérieur.

Tout en haut de l'antenne-relais, les impériaux apprirent qu'un vaisseau non identifié était pris en chasse par les Destroyers.

-Surement un fou furieux encore une fois. C'est assez incroyable qu'ils viennent tenter d'y faire leur trou, rétorqua un des techniciens.

Au centre de la pièce un individu, armure, masque et cape sur lui, avait ses yeux fermés, comme s'il était en pleine réflexion, jusqu'à ce qu'il les ouvre brutalement.

-C'est une diversion. Des intrus sont dans la base.

-Quoi?! Comment c'est possible?! Se retourna un officier, choqué d'entendre cette information.

-Je m'occupe personnellement d'eux, fut sa seule réponse.

L'individu prit l'ascenseur et descendit à la base de l'antenne-relais.

Pendant ce temps, les Je'daii se frayaient un chemin à coup de sabre-laser, faisant en sorte qu'aucun soldat impérial ne déclenche l'alarme. Quand ils arrivèrent enfin dans ce qui était la salle principale, ils virent de nombreux ordinateurs.

-C'est surement-là, s'élança Guri en tirant sur les techniciens, accompagnés par ses camarades.

Quelques instants plus tard l'androïde s'affairait sur les ordinateurs tandis que les autres protégeaient le lieu.

Après plusieurs minutes, elle trouva enfin ce qu'elle cherchait.

-J'ai trouvé des dossiers impossibles à accéder.

Dooku et Anakin s'avancèrent vers elle et scrutèrent les écrans.

-Ce sont bien les dossiers qui contiennent les plans de l'arme de Sidious.

-Ok Guri, tu me télécharges tout ça, on fait tout sauter et on file, ordonna Anakin.

-Cela ne va pas être facile Anakin. C'est très bien crypté. Il va me falloir du temps pour tout pirater.

-Combien?

-Je ne sais pas. Il faut que je détermine le niveau de sécurité.

-Ok. Fais-le maintenant.

Guri s'affaira sur les claviers. Pendant ce temps, personne ne vint vers les déranger....

Après cinq minutes, elle leur annonça:

-Wouah, c'est du très lourd. En me donnant à fond, j'en ai pour au moins une bonne demi-heure.

-On ne les aura pas. L'alarme va être donnée d'un moment à un autre et Han ne pourra pas tenir là-haut. Je te donne dix minutes maximum, annonça Anakin.

-Dix minutes?! Mais c'est...

-Les minutes tournent Guri... s'impatienta Anakin.

'Bordel, un miracle, faites que je fasse un miracle' pria-t-elle en pianotant plus vite qu'un humain sur les claviers d'ordinateurs.

Quelques instants plus tard l'alarme fut entendue. L'individu pesta en l'entendant après être sorti de l'ascenseur.

-Guri? Interpella Anakin.

-Je fais aussi vite que je peux Anakin, répondit-elle, ses mains voltigeant d'un clavier à l'autre pour tout afficher sur un écran et commencer le téléchargement.

Dix minutes furent nécessaires à l'individu pour atteindre le couloir dans lequel se trouvait la salle principale. Quand il y entra, les autres sentirent une forte perturbation dans la Force.

-Non de... commença à dire Leia.

-C'est quoi ça? S'exclama Ana en se penchant sur le côté.

Ce qu'elle vit la sidéra. L'individu en question était la même que celle de sa vision.

-C'est pas vrai! Il faut qu'on parte tout de suite!

-"Et les gars vous en êtes-où avec les plans? Solo ne va pas tenir longtemps, ses boucliers sont déjà à 50%"

-On va être un petit peu occupé Monsieur Rendar, répondit Dooku qui s'avança, sabre-laser levé.

Les autres le rejoignirent, en position.

-Ah, une belle brochette de Jedi. Je ne m'étais pas attendu à un tel nombre.

L'individu dégaina et deux lames d'une couleur violette apparurent.

Anakin reconnu l'un des sabres qu'il portait.

-Où as-tu eu le sabre de Maitre Windu?

Obi-Wan fut surpris de la question. Observant l'une des mains de l'individu il reconnut l'arme de ce dernier.

-Mon Maitre l'a récupéré en sautant de son bureau quand un groupe de Jedi est venu l'arrêter...

-Sidious a donc un nouvel apprenti.

-En quelque sorte mais je ne suis pas son élève au sens où on l'entend...

-Je sais qui tu es, femme, annonça Ana.

La femme en question la regarda.

-Tu ne me connais pas.

-Non en effet mais je t'ai déjà vue dans une vision. Derrière ce masque se cache des cheveux roux.

L'adversaire ne dit rien mais sa surprise fut ressentie dans la Force.

-Dans tous les cas de figure, tu ne nous arrêteras pas, annonça fièrement Dooku.

-Ce sera un plaisir de terminer le travail qu'Anakin Skywalker aurait dû faire, annonça-t-elle.

Anakin fut choqué d'entendre son nom de la part de cette femme. Cela signifie que Sidious lui a raconté toute son histoire pour qu'elle connaisse ce passage particulier de sa vie.

-Luke, Leia, cet adversaire est trop fort pour vous. Vous allez escorter Guri hors de la base.

-Mais...

-C'est un ordre, coupa Anakin.

Dooku s'élança en compagnie d'Ana, bientôt rejoins par Anakin et Obi-Wan...

Dans la salle principale, le téléchargement des dossiers était lancé. Guri ne pouvait rien faire pour en accélérer la vitesse. Elle avait réussi à tout compresser dans un unique dossier mais il lui fallait au moins cinq bonnes minutes pour tout récupérer.

Dans le couloir, le combat faisait rage. La jeune femme était agile, souple, ses coups nets, précis et puissants, tranchant drastiquement avec ceux d'Obi-Wan pour lequel elle y vit le point faible. Elle s'était attendue à ce que l'ancien Comte suive le mouvement mais ses prothèses le maintenaient dans le jeu, lui permettant de rivaliser facilement avec cette dernière.

Ana n'était pas en reste et donner du fil à retordre à la rousse qui était décontenancée parce qu'elle ressentait chez cette dernière. Une puissance dans la Force inhabituelle mais surtout, un alignement complètement inconnue avec les deux Côtés de la Force.

Sur ce point, la rousse utilisait principalement les pouvoirs du Côté Obscur, facilement contrable par le groupe de Je'daii.

Quand le bip de la fin du téléchargement se fit entendre, Guri récupéra le disque et lança un virus informatique pour qu'il efface tout. Elle sortit en suit en trombe.

-Ca y est, je les ais, en peut filer! Cria-t-elle.

-Non, les plans! S'exclama la rousse.

-On trace vite! Ordonna Ana.

Les soldats impériaux commencèrent à apparaitre et à tirer mais Luke et Leia firent barrage tout en permettant de tracer un chemin vers la sortie principale.

-Dash, prépare le vaisseau et vient nous chercher fissa!

"-Ah il était temps. Solo est sur le point de flancher d'un moment à l'autre."

À l'extérieur, les soldats se réunirent pour accueillir les intrus mais furent vite envoyés dans le décor via la Force ou reçurent leurs propres tirs grâce aux sabres-lasers.

La cours principale fut le théatre d'une bataille entre d'un côté Guri et les enfants Skywalker face aux soldats et de l'autre les Je'daii face à la rousse.

Quelques instants plus tard, Dash arriva et aida le groupe en canardant tout ennemi à porter de tir.

Quand il ne resta plus aucun ennemi vivant autre que l'apprentie de l'Empereur, Dash se positionna pour que ses amis montent à bord.

Chacun sauta à tour de rôle, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'Obi-Wan.

-Obi-Wan, qu'est-ce que vous faites? Venez! Ordonna Anakin.

Kenobi était essouflé et transpirait à grosse goutte. Il ne l'avait jamais dit aux autres mais depuis un bon moment il avait senti que son heure arriverait d'un moment à l'autre. Voir cette femme avait été le signe de son trépas.

Obi-Wan se tourna vers son ancien apprenti et ami et sourit.

Le temps sembla s'arrêter entre eux et pourtant à travers son casque, Anakin vit un simple au revoir.

Obi-Wan se tourna vers son adversaire et attaqua une dernière fois mais celle-ci bloqua son coup avec ses lames avant de lui donner un coup de tête qui le déstabilisa. Avec la Force, elle le souleva et l'envoya percuter un mur. Sonné, il ne la vit pas foncer vers lui et d'un bond gracieux, planter une de ses lames dans son épaule jusqu'à la garde, l'autre bloquant sa propre lame. Elle se dégagea de lui et bloqua d'une main sa faible frappe. Le vielliard chancela à cause de la blessure.

Anakin ne pouvait rien faire. Dash criait qu'il fallait partir.

La rousse souleva Obi-Wan devant Anakin et envoya ses deux sabres sur le vieux Jedi qui sentit les lames le couper au niveau de la taille et du cou mais ce ne fut qu'une fraction de seconde et sa bure et son sabre tombèrent en lieu et place du corps physique qui disparu durant le contact des lames ce qui surprit grandement sa meurtrière, mais pas Anakin.

-Il faut partir maintenant! Réitéra Rendar.

Anakin récupéra le sabre-laser d'Obi-Wan Kenobi avec la Force et s'engouffra dans le vaisseau.

Ce dernier poussa ses moteurs à fond mais la rousse réussi à y envoyer un traceur qui se colla sur la carlingue de l'appareil juste avant qu'il ne soit hors de portée.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace, le Faucon faisait tout pour ne pas se faire abattre. Jamais de sa vie de contrebandier Han Solo avait tenu aussi longtemps face à l'Empire.

De la fumée se dégageait tout autour du vaisseau, signe que les boucliers avaient cédé et que seule les compétences légendaires du pilotage de Solo l'empêchait de finir en morceau.

Le capitaine était en sueur, sous un stress intense. La moindre erreur et tout ce serait fini.

"-Ca y est Han on a les plans. On file en Hyperespace. Rejoins-nous à ses coordonnées"

Heureusement pour Han, l'Hyperdrive de son appareil n'avait pas été touché. Dès qu'il les reçus, il les entra dans l'astronavigateur. Peu après, un voyant s'afficha et il actionna la manette une seconde avant qu'un tir du Destroyer n'eut raison de lui.

L'Outrider fit de même quelques secondes plus tard.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 12 Nov 2023 - 21:25   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

On continue l'histoire avec ce nouveau chapitre. J'espère qu'il vous plaira. On se retrouve le week-end prochain pour la suite :hello:


Chapitre 9: Faille trouvée

Le Faucon Millenium emmergea de l'Hyperespace en orbite de Yavin 4, en fumée et sur le point de partir en pièces détachées d'un moment à l'autre. L'Outrider le suivit quelques secondes plus tard.

"-Bordel les gars nous avons failli y passer Chewie et moi! Ne me refaites plus jamais ça"! Cria le capitaine du vaisseau pour déverser son stress et sa peur d'avoir vu la Mort de très prêt...

-Nous le savons Han. Cependant tu peux être tranquille, comme je te l'ai dit, nous avons les plans, lui informa de nouveau Dash.

-Et comme convenu Monsieur Solo, voici votre bonus, ajouta Dooku en transférant les cent milles crédits supplémentaires sur le compte du contrebandier.

Ce dernier n'arrivait pas à y croire. Non seulement il venait d'échapper à deux destroyers impériaux mais en plus il recevait la somme totale nécessaire pour rembourser sa dette auprès de Jabba le Hutt.

"-Merci les gars! Franchement cette mission était la plus dingue que j'ai faite"


-On peut t'accueillir au sein de l'Alliance pour que tu puisses réparer ton vaisseau si cela te dis.

"-Je n'ai pas le choix. Le Faucon ne tiendra pas un autre saut. Merci pour l'invitation."

Quelques instants plus tard, les deux vaisseaux se posèrent sur leur air de stationnement allouée à la Base de Yavin 4.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les dirigeants de l'Alliance apprirent la réussite de la mission. Ce fut une très bonne nouvelle qui se répandit comme une traînée de poudre à travers toute la Base. Cependant, la récupération des plans de l'arme déstructrice de l'Empire s'était accompagnée d'un très lourd tribu.

En effet, quand les têtes pensantes de l'Alliance apprirent la mort du Maitre Jedi Obi-Wan Kenobi, le choc fut tel que l'ordre de lui attribuer plusieurs minutes de silence en guise d'hommage fut donné à tous les rebelles de la Base.

Durant ce recueillement au sein de la Grande Salle de la Base, un lieu sertit de colonnes de pierres posées à la verticale en parallèle les unes des autres, sans vitre, laissant l'air et la lumière remplir la pièce, tout le monde était allignée en rang. Les Jed'aii et les dirigeants, en surélevation par rapport à eux dû aux escaliers qui permettait d'être sur une terrasse surélevée, leur faisaient face.

Les Utilisateurs de la Force n'hésitèrent pas à montrer leurs émotions via des larmes et des sanglots difficilement retenus, émouvant les rebelles dont beaucoup avaient eu une image déformée d'eux à cause de l'Empereur Palpatine. Ces réactions sentimentales leur permirent de se rendre compte que les Jedi n'étaient pas les fameux guerriers sans coeurs et froids tels que dépeint par le Seigneur Sith Dark Sidious et à l'origine de la Chute de la République.

Pour Anakin Skywalker, le principal concerné du fait de son lien avec le vénérable Jedi, cette mort sonnait comme une perte tragique. Quand bien même ils étaient frères d'armes et amis par le passé, les évènement de la Guerre des Clones et toute la manipulation de Palpatine les avaient séparés au point de faillir devenir ennemis. Les dix-neufs années de reconstruction leur avait permis de se retrouver et de créer un nouveau lien, au-delà de l'amitié, de frères... Ce fameux lien que tout élève se devait de ressentir auprès de son professeur et que Kenobi avait voulu créer à son initiative en guise de rachat pour ses erreurs et il avait bien fait amande honorable mais en la payant de sa vie...

Anakin se remémora les paroles de Yoda quand il était encore enfant, la première fois qu'il l'avait vu au Temple Jedi de Coruscant:

'La Peur mène au Côté Obscur. La Peur mène à la Colère, la Colère mène à la Haine et la Haine mène... à la Souffrance'.

Cet enchaînement d'émotions, il les avait ressentis durant le combat contre cette femme et ces effets perduraient en cet instant: Peur que Kenobi ne s'en sorte pas durant le combat contre cette femme au vu de son âge avancé, Colère envers cette dernière pour l'avoir tué mais aussi envers lui-même pour ne pas avoir été suffisamment protecteur comme à l'époque, Haine à son encontre encore une fois, se jurant de prendre sa revanche et Souffrance par le vide que sa mort laissait en lui et aux autres...

Ana-Rae et Fay se rapprochèrent de lui et posèrent chacune leur main sur chacune de ses épaules. Le cyborg se surprit à se détendre et à desserrer ses poings à leur contact. Un regard de compassion de chacune d'entre elles lui fit comprendre qu'elles ressentaient ce qu'il traversait et surtout, qu'elles le soutenaient pour ne pas qu'il flanche. Des ondes d'apaisement le soulagèrent et lui permirent de chassser ses pensées de meurtre envers cette nouvelle apprentie de Dark Sidious...

Soufflant un très bon coup, il s'avança un peu plus pour s'adresser à la foule:

-Le vol des plans est une victoire qui sera marquée dans les annales de la Rébellion. Elle aura certes vu la mort d'Obi-Wan Kenobi, mais elle fêtera celle de l'Empire par la destruction de sa super-arme.

Le ton employé par Anakin fit consensus auprès des Rebelles qui hochèrent la tête. Bien que l'Elu se soit volontairement restreint de mener un discours d'encouragement car n'étant plus Général et se devant de faire profil bas pour éviter que la rumeur du retour des Jedi n'arrive aux oreilles du Sith, l'information fit quand même son petit bonhomme de chemin dans l'esprit des rebelles.

Jan Dodonna prit la relève et emboita le pas en expliquant que l'étude des plans leur donnera l'espoir de trouver un point faible à cette arme exterminatrice. Tout le monde fut d'accord pour assister à la réunion de leur étude. Anakin et les autres acceptèrent d'y participer également mais en attendant ils devaient continuer leur deuil. Le Général rebelle donna à tous une journée entière de repos avant de passer à l'attaque...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vingt-quatre heures plus tard, les rebelles et les Jedi assistèrent au briefing de mission concernant les plans de l'arme absolue de l'Empire Galactique.

Avec l'aide de l'ex-Comte Dooku, les membres de l'Alliance purent voir en détail à quoi ressemblait vraiment la super-arme de l'Empereur Palpatine et les premières réactions furent rapides:

-C'est une blague?

-C'est vraiment ça qu'on doit détruire?

-C'est quasi-impossible!

Anakin les comprenait. S'il n'était pas sensible à la Force, même en étant un As du pilotage il aurait du mal à croire qu'on puisse détruire une station spatiale de la taille d'une Lune avec un chasseur...

-Pourtant, les plans sont sous vos yeux messieurs. C'est bien une station spatiale de cette taille que nous devrons détruire pour notre survie à tous, appuya le Général rebelle qui voyait bien la crainte de ses hommes à accomplir un exploit pareil.
Han Solo participait également à la réunion même s'il ne fasait pas partie de l'Alliance Rebelle.

-Je suis tout à fait d'accord. C'est quasiment du suicide.

-Pourtant Monsieur Solo, les experts de la Rébellion ont réussi à trouver une faille durant l'analyse des plans cette nuit, contra Dooku.

Un des analystes rebelles s'avança alors. Avec le matériel, il zooma sur certains plans de découpe de la station pour faire apparaitre quelque chose qui intrigua les pilotes:

-Un trou? Demanda Bigg, perplexe.

-C'est une conduite d'aération. Il y en a des milliers tout autour de la station sauf que cette dernière débouche directement dans le réacteur central.

-Et alors? Ajouta Wedges, lui aussi dans l'incompréhension. Vous croyez qu'une salve de tirs va être suffisant pour faire exploser le réacteur?

-Non. Nous avons étudié en détail cette conduite: elle prend la forme d'un tunnel dans lequel il n'y a pas de protections. L'espace est suffisamment grand pour que des torpilles y entrent.

-Wouah wouah! Hola! Stop! Ordonna un des pilotes. Est-ce que j'ai bien entendu ce que vous insinuez?

-Oui, vous avez bien compris ce que je veux dire. Le tunnel débouche directement au coeur même du réacteur. Vous devrez envoyer deux torpilles pour qu'il explose, entraînement la station avec lui.

-Eh euh... sans indiscrétion, vous savez où elle se trouve cette conduite?

L'analyste utilisa les plans pour faire apparaitre l'endroit où elle se trouvait et l'accès pour y arriver.

-Dans une tranchée? Questionna Leia.

-Oui. Tout comme les autres tranchées, celle-ci est très bien protégée par des canons anti-aériens et vu l'étroitesse de ces dernières, il faudra y aller en file indienne et en rase-mote.

L'analyste envoya un petit film d'animation et et le Général Dodonna expliqua la marche à suivre:

-Comme vous pouvez le voir sur ce film, la conduite d'évacuation se trouve en bout de tranchée. Il vous faudra arriver suffisamment prêt pour envoyer les deux torpilles qui se faufileront à travers le tunnel de la conduite d'évacuation et ainsi exploser au contact du réacteur, l'entraînement avec lui et la station toute entière.

-Ce sera serré. Après l'envoie des torpilles, il faudra vite dégager de là, ajouta Wedges.

-En effet, vous aurez dix secondes à tout casser pour être en dehors de son champs de gravité.

-De quelle taille fait l'entrée de la conduite d'évacuation? Demanda Bigg.

-Oh, de la taille d'une bouche d'égoût, répondit au calme l'analyste.

-Sérieux? S'offusqua-t-il, entraînement des sifflements et des plaintes de la part des autres pilotes.

-C'est impossible. Vu la taille de la station, c'est comme envoyer un missile dans une tête d'épingle à cheveux! Rétorqua un pilote rebelle.

-Avec la Force, rien n'est impossible, rétorqua Luke.

Cette affirmation ne convainquit pas tout le monde, déjà désemparé par l'ampleur de la tâche.

-N'oubliez pas notre entraînement: vous avez développé des reflexes digne de ceux des Jedi et une grande confiance en votre instinct. Voyez en elle la Force qui nous entoure et nous relie. Messieurs, Elle sera notre alliée la plus puissante dans cette bataille, réconforta Anakin, soutenu par ses frères et soeurs Je'daii.

Certains reprirent espoirs, quand d'autres persistèrent à douter de la fin de ce conflit.

-Allons messieurs, vous l'avez tous entendu, dit le Général Dodonna. Préparez-vous et que la Force soit avec vous.

Les pilotes quittèrent la Salle de Breifing et se dirigèrent vers les hangars préparer leur vaisseau.

Anakin et les autres en firent de même.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le chemin des hangars, les Jed'aii apprirent de la part de Guri qu'un traceur avait été posé sur la carlingue de l'Outrider. Cette mauvaise nouvelle ne présageait rien de bon mais fut suffisant pour que les rebelles se préparent à une possible arrivée de l'Etoile de la Mort. Guri en informa le Haut Commandement de l'Alliance qui prirent renforcèrent les dispositions nécessaires à un accueil en bonne et du forme de la station spatiale de l'Empire Galactique...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Tentative III sortit de l'Hyperespace totalement secoué.

-Ouf! S'exclama Bail, se relevant après leur brutal sauvetage.

-Ca va aller Sénateur?

-Oui, bien que très secoué. Quels sont les dégâts?

-Notre entrée en Hyperespace juste avant l'explosion nous as préservé de la déstruction cependant le souffle de cette dernière nous as heurté en plein processus. Les boucliers son hors-services et la coque a pris un sacrée coup mais les moteurs tiennent bon. On devrait arriver sur Yavin 4 dans quelques heures, en y allant doucement, expliqua le technicien.

-Très bien. Prévenez-nous dès que nous seront arriver.

-A vos ordres Sénateur.

Le vaisseau se dirigea à vitesse moyenne vers la Base Rebelle.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Yavin 4, une équipe de techniciens et d'archéologues s'affraitaient dans l'ex-prison d'Exar Kun. En effet, le Temple Massassi était en pleine déconstruction depuis le retour d'Anakin et de ses amis. Le vaisseau de l'ancien Seigneur Noir des Sith Naga Sadow, entreposé depuis des millénaires, serait sur le point de faire peau neuve et d'être au service de "l'ennemi"....
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Etoile Noire jaillit de l'Hyperespace en orbite de Yavin.

-Comme prévu, la balise a fait ses preuves. Les voleurs des plans de l'Etoile Noire se trouvent sur cette planète, informa un officier à Tarkin en désignant la quatrième lune du système de Yavin.

-Et vu que la Rébellion cherche à tout pris à saper l'autorité de l'Empire par tous les moyens, nul doute que nous venons de trouver leur Base Principale, au vu du vol des plans, jubila Tarkin.

-Monsieur, Yavin nous masque la quatrième lune. Nous auront besoin de temps pour être à porter de tir, informa un des officiers.

-Combien de temps?

-dix minutes.

-Très bien, je serai dans mes quartiers. Prévenez-moi dès que les Rebelles rapliqueront.

-À vos ordres Monsieur.

Le Grand Moff quitta la Salle des Opérations, laissant sa place à la femme rousse qui se trouvait sur place sur ordre de Sidious.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le vaisseau de Bail Organa se posa sur le tarmac, surprenant les rebelles. Le Sénateur sortit ainsi que sa suite et fut accueilli avec joie par Padmé et Mon Mohtma.

-Louée soit la Force. Nous avons craint le pire, s'enquit la femme d'Anakin.

-Ce fut moins une... Mais, attendez? Vous avez crû que j'étais mort?

-Nous avons appris que l'Empire possède une arme capable de détruire une planète. Deyspare en a été victime, annonça Mohtma.

-Et nous espérions que vous aviez échappé à ce terrible fléau, ajouta l'ex-reine de Naboo.

-À une seconde près et je n'étais plus de ce monde...

-Comment ça?

-Aldérande a été détruite, informa-t-il, le ton grave.

-Quoi?

-Nous avons découvert une étrange sphère dans le ciel, masquant le soleil bien que la période des éclipses n'étaient pas pour tout de suite... Peu après un pic d'énergie a été decté. Il venait de cette gigantesque sphère. J'ai ordonné l'évacuation immédiate de la planète. En pleine évacuation, nous avons vu un gigantesque rayon frapper Aldérande. Nous sommes passés en hyperspace une seconde avant que la déflagration nous atteigne. Je ne sais pas si les autres ont survécu mais il est clair et net que pour l'instant, ma famille, moi et les pilotes du vaisseau sommes tout ce qui reste d'Aldérande.

Cette terrible nouvelle était insupportable. Comme si un malheur n'arrivait jamais seul, un tacticien leur apprit que l'Etoile de la Mort venait d'apparaitre sur les radars.

-L'Etoile de la Mort? Demanda Bail, perdu.

-Nous allons vous expliquer. Venez-tous, ordonna Mohtma.

Au même moment, les pilotes de l'Alliance Rebelle, au courant de l'arrivée de la station spatiale de l'Empire, terminèrent leurs derniers préparatifs.

Quelques instants plus tard, les vaisseaux rebelles décollèrent un à un et se dirigèrent vers l'Etoile de la Mort.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 01 Déc 2023 - 12:17   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. Voici le dixième chapitre du livre 3. Il conclut la version alternative de l'Episode 4. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt.


Chapitre 10: Un Nouvel Espoir

La Flotte Rebelle prit cinq minutes pour avoir en visuel l'Etoile Noire. Les pilotes furent stupéfaits de sa taille. Certains commencèrent à avoir peur face à cet engin de destruction, d'autres stressés à l'idée d'échouer le tir fatal.

"-Ok les gars ici Rogue Leader, lança Antilles. Actionnez les volets en position d'attaque"


Dans un même mouvement, tous les x-wings eurent leurs ailerons déployés, formant un x.

Dans son cockpit, Anakin sentit les vibrations du manche devenir de plus en plus fortes à mesure qu'ils se rapprochaient de la station.

"-Attention le champs de gravité de l'Etoile Noire nous touche. Actionnez les stabilisateurs pour garder l'assiette".

Tout le monde obéit.

"-Bien, vous connaissez tous le plan. En avant messieurs et que la Force soit avec nous tous" encouragea Biggs.

Dans un même mouvement coordonné, tous les x-wings plongèrent vers l'Etoile Noire tandis que les Y-Wings, des bombardiers, se rapprochèrent des canons anti-aériens afin de faciliter leurs alliés pour le tir de la victoire dans la tranchée. L'ennemi ne tarda pas à rappliquer avec les canons anti-aériens et l'arriver des premiers chasseurs.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tarkin se reposait tranquillement dans sa chambre quand on sonna à sa porte.

-Entrée, ordonna-t-il.

La porte s'ouvrit et un officier fit son entrée.

-Monsieur, les rebelles sont-là et ont commencé l'offensive. Nous avons déjà déployés les chasseurs et nos tacticiens sont en train d'analyser leur stratégie.

-Bien.

Il se releva, sortit de sa chambre et rejoignit ses collègues en Salle d'Opération.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace, les chasseurs TIE faisaient des dégâts mais leurs pilotes étaient surpris de la vivacité et des réflexes de l'ennemi.

"-Quelqu'un a réussi à se lancer dans la tranchée?" demanda Luke.

"-Pas encore Luke. Les canons anti-aériens nous empêchent d'y accéder. Il faut tenir le coup"! Répondit Bigg.

Les zigzagues et autres tonneaux pour échapper aux viseurs des Tie associés aux canons anti-aériens empêchaient pour l'instant toute approche.

Pendant ce temps, les Y-Wings faisaient tous leur possible pour libérer le passage aux X-Wings.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle des Opérations, Tarkin observait le combat à travers les écrans tactiques. À ses côtés, la femme Rousse, mains croisées derrière son dos, y portait une attention particulière. Tarkin savait qu'elle analysait le combat. Il ne la connaissait pas personnellement mais l'Empereur lui avait dit qu'elle serait un formidable atout pour cette bataille. L'officier ne voyait pas comment, n'ayant rien vu de ses compétences de combats, que ce soit au sol ou dans les airs.

-Tacticien, on en sait plus sur ce qu'ils projettent de faire?

-Aux derniers relevés, il semblerait qu'ils essaient de se rapprocher d'une tranchée.

-Une tranchée? Pourquoi donc? Demanda avec plus de précision le dirigeant de la Station.

Après quelques secondes, la réponse fut négative.

-Vraiment étrange ces rebelles, lâcha-t-il, une main sur son menton en geste de réflexion.

Après quelques instants, il demanda où cela en était au niveau de Yavin 4.

-Dans trois minutes nous seront à portés Monsieur.

Tarkin garda le silence, se demandant encore où les rebelles voulaient en venir avec cette tranchée...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"-Ici Yellow Leader. Nous avons réussi à vous dégager un passage vers l'objectif"

"-Ici Red Five, bien reçu. Red Leader, on peut y aller"
, avertit Luke.

"-Très bien Luke. Biggs, Anakin, avec moi. Les autres, assistez les Y-Wings et protégez-les".

Le groupe de X-Wings se sépara. Une partie vint en renfort des Y-Wings, quand les trois autres se faufilèrent dans la tranchée en rase-motte, suivit par un groupe de chasseurs TIE.

-C'est parti, lança Wedges qui actionna son ordinateur de visée.

Les Tie à leur poursuite firent de même pour les viser. Anakin avec la Force, sentit le danger.

"-Je me charge d'eux. Continuez Commandant Antilles."

"-Bien reçu Skywalker."


Anakin se mit dans l'axe parfait et avec les commandants, lança une manœuvre qui surprit les Tie: les pilotes impériaux le dépassèrent brutalement tout en voyant le chasseur faire marche arrière. Ils ne comprirent que trop tard la manœuvre et furent pulvérisés.

"-Merde, j'en ai un aux fesses"! Cria Luke.

Anakin brisa la formation et porta secours à Luke.

"-J'arrive Luke tient bon".

"-Je n'arrive pas à le semer"! Lâcha-t-il, tout en regardant par dessus la vitre pour voir où se situait son poursuivant, faisant en même temps des manœuvres d'évitement.

Anakin arriva vite à hauteur du conflit. Il se mit en position.

"-Prépares-toi mon fils"

Le Je'daii arriva en face même de son fils.

"-Maintenant"! Ordonna-t-il.

Luke piqua du nez au moment même où son père tirait sur l'ennemi, le surprenant au passage et le tuant par la même occasion.

"-Ouf! C'était moins une".

"-Tu as paniqué pour rien. Il va falloir qu'on résoud ça une fois la mission fini".


Le constat de son père le mit mal à l'aise. Pourtant il était serein avant la mission. Il ne comprit pas pourquoi il avait paniqué pour si peu, d'autant plus qu'à l'entrainement il s'était retrouvé exactement dans la même situation et il n'avait pas bronché...

Dans la tranchée, Antilles se trouvait en tête de queue, Biggs à l'arrière faisant office de bouclier.

"-J'y suis presque" affirma-t-il via son ordinateur de visée lui affichant la distance à parcourir et qui diminuait au fur et à mesure qu'il se rapprochait de l'objectif.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle des Opérations de l'Etoile Noire la femme Rousse se sentit mal à l'aise. Quelque chose n'allait pas, la Force la lui indiquait.

-Grand Moff Tarkin, est-ce qu'il y a des canons anti-aériens dans les tranchées?

-Oui mais nous ne les utilisons pas en général, répondit-il.

-Faites-le, ordonna-t-elle.

-Pardon? Demanda-t-il, surprit du ton employé par cette dernière.

-Vous avez bien entendu l'ordre Tarkin, affirma-t-elle froidement, son regard toujours rivé vers les écrans.

Ce dernier serra les poings tout en fulminant de rage. C'était lui le responsable de la station mais la femme était la protégée de l'Empereur et quand cette dernière parlait, c'était au nom du dirigeant de l'Empire en personne.

-Tarkin? Questionna-t-elle à nouveau, un ton légèrement menaçant dans sa voix.

-Bien. Actionnez les canons dans la tranchée, ordonna ce dernier à l'un des officiers qui s'activa à la tâche.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"-Je sens que je vais y arriver. Encore quelques secondes et...".

"-Wedges! Canons anti-aériens activés! Attention!"
cria Bigg.

"-Qu'est-ce que!"

Red Leader vit des traits verts jaillir devant lui.

"-Bordels, non de..." s'exclama-t-il alors que son ordinateur de visée lui lança un long bip signalant que c'était le moment de tirer.

"-Et merde"! Lâcha-t-il, déconcentré par les tirs des canons et le bipeur de son ordinateur de visée.

Dans l'urgence de la situation, il ne réfléchit pas et cria:

"-Je tire!"

Il actionna la commande de tir des torpilles qui jaillirent de son vaisseau et filèrent sur la cible.

"-Et c'est parti! Yaoouh!!!" cria-t-il à nouveau tout en redressant son vaisseau au moment même qu'une grande explosion apparut, faisant trembler toute la station et créant des dégâts considérables au point d'impact.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Bordel officier qu'est-ce que c'était?! Cria Tarkin, ayant perdu momentanément son équilibre suite à l'explosion des torpilles.

-Aucune idée!

-Je veux savoir ce qu'il se passe! Pourquoi toute la station a tremblé?! Ce n'est pas normal!

-On est sur le coup Monsieur! Répondit dans l'urgence un officier qui pianota rapidement sur son clavier d'ordinateur.

Après quelques secondes, la réponse fut donnée:

-Impact tout proche d'une bouche d'aération. Deux torpilles ont explosé.

-Pourquoi cette bouche d'aération exactement? Demanda la Rousse.

-Deux secondes Madame, répondit l'officier en question.

Après quelques instants, la réponse fit froid dans le dos.

-Cette bouche amène directement au réacteur de la station...

Un silence tomba, seulement brisé par la protégée de l'Empereur.

-L'objectif des rebelles est clair et net Commandant Tarkin. Je vais de ce pas m'occuper d'eux.

Elle les quitta sur le champs, laissant tout le monde perplexe.

-Monsieur?

-Où nous en sommes avec la base rebelle?

-Il reste encore une minute.

-Cela va être long mais je sais que nous les aurons.

Tarkin sentait le stress monter même s'il ne le montrer pas à ses hommes. Il fallait rester stoïque et garder son sang-froid même si tout le monde savait de quoi retournait ce tir mortel...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"-Merde!" lâcha Wedges.

"-Qu'est-ce qui se passe Commandant Antilles"?

"-Mon ordinateur de visée indique que les torpilles ont explosé à la surface de la bouche d'aération. J'ai été déconcentré par les canons anti-aériens se trouvant dans la tranchée. Je ne savais pas qu'ils y en avaient".

"-On va devoir refaire un passage"
suggera Luke.

"-Ici Yellow Five. On a un nouveau chasseur qui nous poursuit. Il..."

La communication fut brutalement coupée.

"-Qu'est-ce que..."

"-Dégage! Dégage!"

"-Aaaah!!!"


Les paroles désordonnées de certains pilotes surprirent les quators. Anakin se fondit dans la Force et sentit une présence familière.

"-Un nouveau chasseur est en train d'abattre les notres et il est sensible à la Force. Je m'en occupe. Luke, Antilles, Biggs, allez-y"

"-Faites attention père. Il m'a l'air très fort".

Le trio refit un passage dans la tranchée tandis qu'Anakin se dirigeait vers le nouveau chasseur qui faisait des dégâts dans les rangs ennemis, ayant déjà abattu une bonne partie des X-Wings et des Y-Wings.

Le vaisseau ennemi avait un design différent des chasseurs Tie classiques.

"Un nouveau modèle? Voyons voir ce que tu vaux"

Un jeu du chat et de la souris commença alors et malgré ses compétences de pilotes, Anakin fut très surpris de celles du pilote ennemi. Ce dernier réussissait à le maintenir à distance tout en enchaînant des tirs parfaits. L'Elu remarqua que la trajectoire du pilote ennemi l'amenait directement dans la tranchée.

Dans cette dernière, Luke était en fil de tête, suivit par Biggs et Antilles. Plus loin, le pilote ennemi était poursuivi par le X-Wing d'Anakin.

"Tu es très fort en bougeant comme ça." pensa-t-il, remarquant les petits zigzagues du chasseur ennemi ne voulant pas être accroché au viseur du vaisseau rebelle.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle d'Opérations, l'officier tactique informa son supérieur du temps restant pour détruire Yavin 4.

-Très bien. On va les avoir.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la base rebelle, une voix mécanique annonça alors:

"Attention. L'Etoile de la Mort sera en orbite dans trente secondes, trente secondes."

-Cela s'annonce très mal, annonça avec défaitiste Bail Organa.

-Il ne faut pas perdre espoir, contra Padmé.

-J'aimerais avoir votre confiance, lâcha-t-il.

-Vous avez entendu Messieurs? Demanda le Général Dodonna à ses hommes.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"-Très bien Général. Les gars mettez la gomme" ordonna Anakin.

Le trio augmenta la vitesse d'accélération, mais le chasseur ennemi en fit autant et quelques instants plus tard, il aperçut Wedges.

Actionnant son viseur, il le prit en chasse.

"-Merde! J'en ai un qui me poursuit et"...

Un tir le toucha, pas mortellement mais suffisamment pour l'empêcher de continuer.

"-J'ai été touché!"

"-Rompez la formation Wedges. Le prochain tir vous sera fatale."
ordonna Anakin.

"-D'accord, désolé"

Wedges quitta la tranchée, laissant le rôle de bouclier à Biggs, tandis que Luke observait le reste de la distance sur son ordinateur de visée.

"-Wouah, ça seccoue sérieusement" constata Biggs.

"-Attention. Mon ordinateur indique les tirs des canons anti-aériens dans la tranchée" Prévient Anakin.

Une seconde après, des rafales d'énergie verte fusèrent dans la tranchée.

"-Cela va être dur d'avoir la bouche d'aération" Constata Luke.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Monsieur, ils sont à nouveau dans la tranchée, prévint l'officier tactique.

-Combien de temps? Demanda Tarkin, le stress commençant doucement à se faire sentir dans sa voie.

-Vingt secondes Monsieur.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la tranchée, Anakin prévint son fils des vingt secondes restantes avant destruction de Yavin 4.

"-Je fais ce que je peux père"!

"-Luke il faut vraiment que tu ailles au-delà des limites, sinon on va y passer!" cria Biggs qui sentit en son fort intérieur une angoisse palpant.

Le chasseur ennemi continua son avancée et fut rapidement à porter de tir. Il actionna son viseur et tenta d'accrocher Biggs mais ce dernier fit des petits zigzagues pour éviter de se faire tuer.

"-Luke grouilles-toi, je sens qu'il va m'avoir"!

Ce dernier commençait à stresser à cause de l'urgence de la situation...

Anakin voyait bien que l'ennemi bougeait de moins en moins pour ajuster son tir. L'Elu sentait que ce dernier utilisait la Force pour la défense afin d'éviter de se faire toucher à son tour mais il sut qu'à un moment donné, l'instant fatal serait parfait pour le tuer.

Son fils en revanche sentit une onde d'apaisement et une voix l'appeler.

"Luke... Fais appel à la Force"

-Hein? Que...

Anakin ressentit aussi la même chose et reconnu cette voix.

-Maitre?

"Suis ton instinct Luke, ais confiance en moi."

-Je...

Fermant les yeux, le jeune homme souffla un bon coup et, comme un automate, désactiva son ordinateur de visée.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Son ordinateur de visée est désactivé. Qu'est-ce qui se passe? Luke tout va bien?

"-Oui oui, je vais bien, ne vous en faites pas", répondit-il mécaniquement.

Le Général Dodonna fit un signe d'incompréhension aux sénateurs mais Padmé comprit ce qui se passait.

"Tu peux y arriver mon fils"
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"-Je sens que je vais y passer"! Cria, paniqué, Biggs.

Anakin ajusta de plus en plus l'assiette de son vaisseau et grâce à la Force, réussit à viser l'ennemi qui fit de même envers Biggs. Ce dernier entendit un bip aigu indiquant qu'il était visé.

"-LUKE!" hurla-t-il.

-Maintenant je te tiens, dirent en même temps Anakin et le pilote ennemi.

Cependant, l'Elu fut plus rapide d'une fraction de seconde que le chasseur ennemi.

La salve d'énergie rouge partit en premier ce qui poussa la Force à avertir du danger imminent le pilote ennemi qui dû effectuer une légère manœuvre d'évitement au moment même où il tirait.

La salve d'énergie verte toucha un des moteurs du X-Wings de Biggs, l'amenant à le déstabiliser au point de lui faire perdre son assiette mais les réflexes du pilote le poussa à cabrer le manche de son appareil, ce qui lui fit rompre brutalement la formation. Il partit en tourniquant.

"-Et merde"! Lâcha-t-il, tentant de récupérer le contrôle de son appareil.

Le vaisseau ennemi quitta la tranchée, son pilote sentant que son poursuivant était beaucoup plus fort qu'il ne l'avait envisagé et ne voulant pas pousser sa chance trop loin.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Attention. L'Etoile de la Mort sera en orbite dans dix secondes, dix secondes" prévint la voix mécanique de la base rebelle.

Tout le monde se regarda. Le stress et la peur montant en flèche.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la tranchée, Luke sentit la Force lui indiquait que c'était maintenant qu'il fallait tirer... Ce qu'il fit au moment même où il entendit son père lui en donner l'ordre.

Les deux torpilles filèrent et entrèrent dans la bouche d'aération au moment même où Luke quitta la tranchée suivit par son père.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Monsieur, les torpilles sont entrées dans la bouche d'aération! Cria l'officier tactique.

Tarkin s'apprêta à poser la question mais l'un des officiers le devança:

-Encore cinq secondes.

-Activez le Super Rayon Laser en mode urgence. Ils nous ont eu, mais ils partiront avec nous!
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La flotte rebelle était déjà loin quand à la base rebelle, la voix mécanique informa ses occupants que l'Etoile de la Mort était en orbite.

Dans cette dernière, les deux soldats en charge du Super-Rayon finirent pile poile la procédure par la mise à feu de l'arme.

Au même moment, les deux torpilles à proton qui étaient déjà rentrés dans la chambre du réacteur le touchèrent à l'instant même où le signal électrique atteignit sa destination, lançant le déclanchement du Rayon Laser dont le faisceau lumineux verdoyant apparut derrière les deux soldats impériaux.

En surface les petits faisceaux apparurent en cercles pour former le rayon principal mais l'explosion du réacteur entraîna une réaction en chaîne qui annula en partie la procédure; en effet la vitesse de création du Super-Rayon était telle qu'une partie du rayon principal se forma et commença à se diriger vers son objectif au moment même où la déflagration de l'Etoile Noire le toucha ce qui déstabilisa sa trajectoire au passage.

Yavin 4 fut frappée à sa surface et l'impact se fit ressentir par tous les rebelles de la base.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Par la Force! Hurla le Général Dodonna tombant au sol comme les autres à cause du tremblement de terre.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace les pilotes survivants furent sous le choc de voir le Super-Rayon toucher quand-même la planète des rebelles.

"-Il faut à tout prix savoir si la base rebelle a été visée! Vite!" cria Anakin, sentant la peur l'envahir.

Les quatre X-Wings et le Y-Wing restant arrivèrent en trombe au dessus de la base rebelle et virent que le Super-Rayon a peine formé avait fini sa course juste derrière la base, créant une gigantesque tranchée de plusieurs centaines de milliers de mètres de largeur. De nombreux Temples Massassis en avaient fait les frais, devenant des victimes collatérales de ce tir presque mortel dont sa trace s'étendait sur plusieurs kilomètres de long...

Les pilotes descendirent de leur appareil et coururent pour voir si tout le monde allait bien...

Malgré que les rebelles fusses passés très près de la Mort, ils constatèrent qu'ils avaient survécus et les données informatiques leur informèrent que l'Etoile de la Mort n'était plus.

Ce fut la joie. Des cris, des pleurs, autant d'émotions positives furent ressentis par les Je'daii pilotes.

Padmée se rua dans les bras de son mari suivit de sa fille qui était restée avec elle. Leur fils était déjà entouré par tous les autres rebelles qui l'acclamaient pour avoir réussi l'impossible.

Les autres Sénateurs et le Général Dodonna leur informèrent que tout le monde était en vie et que le tir du rayon laser avait seulement crée un tremblement de terre. Les premières analyses sur une possible instabilité du noyau planétaire étaient actuellement en cours mais l'espoir que la planète n'ai rien était ressenti par tout le monde.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Coruscant, le vaisseau ennemi termina son approche en direction de la plateforme d'atterrissage de l'ex Temple Jedi devenu le Palais Impérial. Quand l'appareil se posa, son pilote en sorti et marcha en direction de l'entrée.

La femme Rousse réfléchissait à comment informer son Seigneur de la perte de sa station spatiale qui avait eu la réputation d'être indestructible. Pourtant la Force l'avait avertie. L'Etoile Noire serait détruite ce jour-là, d'où son choix de prendre part au combat, plus pour échapper à la mort que de tuer des rebelles. Cependant, son dogfight face à ces derniers lui avait mise la puce à l'oreille. Les pilotes qu'elle avait abattu avaient eu des reflexes dignent des Jedi et elle-même avait ressenti la présence de plusieurs d'entre eux, dont deux très familières. Elle se demandait qu'ils pouvaient bien être... En attendant, alors qu'elle montait à l'étage, elle se prépara mentalement. L'Empereur serait très mécontant de cette perte. Les rebelles avaient gagné la bataille mais pas la guerre.

Dans la Salle du Trône, anciennement la Salle du Haut-Conseil Jedi, la femme vit le dos du siège de son Seigneur. Elle le sentait en pleine réflexion. Elle s'agenouilla.

-Mon Seigneur. Je suis de retour.

Le siège pivota pour laisser place à Dark Sidious.

-J'ai senti un grand trouble dans la Force.

-J'ai le regret de vous informer que l'Etoile de la Mort a été détruite.

Le silence fut sa seule réponse. Elle n'osa pas le briser. Elle entendit juste le tapotement des doigts de Palpatine.

-Comment est-ce possible?

-Les rebelles ont réussi à trouver une faille dans votre station: une bouche d'aération qui mène tout droit au réacteur principal. Un rebelle a envoyé deux torpilles à proton pour détruire la station. Il est sensible à la Force, tout comme d'autres pilotes rebelles.

-D'autres?

-Je pense que des Jedi ont participé à cette bataille. Deux ont une signature énergétique familière.

-Familière?

-Oui. Celui que je voulais abattre et celui qui voulait ma mort faisaient parti du groupe de rebelles à l'origine du vol des plans de l'Etoile de la Mort.

-C'est intriguant, murmura-t-il.

La Rousse ne dit rien, gardant le silence.

-Vu que ces Jedi vous sont familiers, pouvez-vous m'en dire plus sur eux?

-Tout ce que je peux vous dire, c'est que sur la base où se trouvaient les plans, le groupe de rebelles était composé uniquement de Jedi: j'ai reconnu le Comte Dooku et Obi-Wan Kenobi. Par contre, il y avait avec eux une Voss, deux jeunes adolescents et un homme en armure blanche.

Sidious leva un sourcil interrogateur.

-Un homme en armure blanche vous dites?

-Oui mon Seigneur. Il porte un casque respiratoire et il est très puissant dans la Force, d'un niveau similaire au votre.

Sidious ne répondit rien, son cerveau carburant à mille à l'heure...

"Se pourrait-il que..."?

Il se leva de son siège et activa une commande depuis ce dernier. Un hologramme apparut et montra un homme portant une longue toge et un sabre laser.

-Voici Anakin Skywalker. Ce fut un Jedi il y a bien longtemps. Il était considéré comme l'Elu de la Prophétie Jedi. J'ai voulu le convertir au Côté Obscur mais j'ai échoué. Il a voulu me tuer à maintes reprises et c'est sur Mustafar que nous nous sommes battus. Je l'ai vaincu et lui ai donné la leçon qu'il méritait...

-Quel rapport avec l'homme en armure blanche?

-Regardez attentivement son style de combat et son sabre-laser.

L'hologramme afficha le style de combat du Jedi. La rousse remarqua une étonnante similitude...

-C'est bizarre... L'homme en armure a le même style de combat que lui... Vous ne croyez pas...

-Je préfère avoir confirmation. Est-ce que l'homme en armure a le même sabre laser que ce dernier?

La rousse observa attentivement le sabre-laser d'Anakin Skywalker et constata que son adversaire avait effectivement la même arme. Elle hôcha la tête.

-Eh bien... Si je m'étais attendu à cela...

-Attendez mon Seigneur. Vous ne croyez quand même pas que c'est la même personne?

-Non, je l'affirme tout simplement.

-C'est basé sur quoi?

-Sur le fait qu'Anakin Skywalker a brûlé sur Mustafar et qu'il n'aurait jamais dû survivre. Or vous m'avez dit que cet homme en armure porte un casque respiratoire, qu'il a le même sabre qu'Anakin et aussi le même style de combat que ce dernier... Cela ne fait aucun doute pour moi. Anakin Skywalker a survécu à notre duel et vit désormais sous une armure de survie...

-Wouah! Fut la seule chose qu'elle put dire.

-En effet. Je vais même encore plus loin en affirmant que les deux adolescents qui l'ont accompagné sont ses enfants.

-Pardon?

-Anakin a des enfants. Je l'ai découvert il y a longtemps. Cependant je n'ai pas pu mettre la main sur eux. Ils n'étaient pas encore nés quand j'ai appris leur existence. Cela veut dire qu'ils sont vivants, que leur mère, Padmé Amidala Skywalker, la femme d'Anakin, est elle aussi en vie...

-Que comptez-vous faire?

-Pour l'instant rien. Il faut déjà que j'accepte ce qui s'est passé pour l'Etoile de la Mort.

Un autre silence tomba. Sidious se dirigea vers la baie vitrée et resta-là, observant la ville....

Après ce qui lui sembla une éternité, il reprit sa position initiale.

-Relevez-vous, ma chère Mara Jade.

La concernée obéit et fit face à son Seigneur.

-Reposez-vous, je vous confirai une autre mission.

-À vos ordres, mon Seigneur.

Elle hôcha la tête et le quitta, le laissant seul. Ce dernier retourna sur son siège et fit de nouveau face à la ville.

"Ainsi tu as survécu mon cher Anakin... Cette seconde chance sera ta dernière..."

Il croisa ses mains et se plongea dans la Force pour méditer.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Grande Salle, tous les soldats rebelles étaient allignés en rang. Sur l'estrade, les principaux acteurs de la victoire de l'Alliance Rebelle sur l'Empire Galactique par le vol des plans de l'Etoile de la Mort et la destruction de cette dernière attendaient patiemment de recevoir la Médaille de la Victoire, donnée par Padmée Amidala Skywalker en personne.

Le Général Dodonna fit un discours élogieux envers ces derniers. Ils étaient fiers d'avoir contribué à cette victoire miraculeuse. Personne n'aurait crû qu'une telle chose aurait été possible un jour mais l'impossible fut accompli et c'est ainsi que chacun reçu sa récompense des mains de l'ex-reine de Naboo.

Quand les héros de l'Alliance Rebelle se retournèrent, les soldats rebelles les applaudirent et crièrent de joie.

Une musique s'élança alors. Cette journée fut LA journée, celle de la première victoire Rebelle sur l'Empire Galactique. La destruction de la Super-Arme de Sidious marquerait dans les jours à venir le début de la fin pour ce dernier. La nouvelle de la destruction de l'Etoile Noire se répandrait telle une traînée de poudre à travers toute la Galaxie et le soulèvement des rebelles dispatchés à travers le cosmos émergerait petit à petit...

Ce jour fut la naissance d'Un Nouvel Espoir.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 08 Déc 2023 - 16:07   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde :)

J'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec ce onzième chapitre du livre trois. Je vous souhaite une bonne lecture :)


Chapitre 11 : L'Empire Contre-Attaque partie 1

La Flotte Rebelle naviguait dans l'espace, toujours poursuivit par l'Empire Galactique...

Quand la nouvelle de la destruction de l'Etoile de la Mort s'était propagée à travers la Galaxie ce fut la joie la plus euphorique chez tous les peuples se sentant opprimés par le régime et la consternation la plus totale parmi les partisans les plus loyaux du nouveau gouvernement galactique...

La réaction ne s'était pas fait attendre. Moins d'une semaine plus tard, les premiers Star Destroyers furent en orbite de Yavin 4 afin de mater une bonne fois pour toute les Rebelles mais ces derniers avaient de la ressource et ne comptaient pas se laisser abattre après une telle victoire qui semblait à première vue quasi-impossible ; mais la Force avait été du côté des gentils cette fois-ci et le miracle avait pu se produire en dépit de tous les pronostics qui affirmaient stricto-sensu la défaite quasi- absolue de l'Alliance Rebelle...

L'invasion de Yavin 4 par l'Empire avait été envisagée dès le soir de la destruction de l'arme absolue du régime impérial et les Rebelles s'étaient tenus prêt dans ce cas-là... Ce ne fut donc sans surprise que ces derniers tinrent facilement bon durant l'évacuation de la Base Rebelle pour un autre monde.

Les futurs Je'daii sur Odessen avaient été mis au courant de la victoire rebelle et là encore la joie avait été ressentie par l'ensemble des membres du Nouvel Ordre Je'daii en construction. Ils aidèrent les Rebelles dans leur fuite de Yavin 4. L'évacuation fut rapide et il y eut peu de pertes...

Trois années étaient passées depuis la fuite de Yavin 4. La Flotte Rebelle ne restait jamais longtemps au même endroit afin d'éviter de se faire repérer par l'ennemi qui ne cessait continuellement d'envoyer des droïdes sondes à travers la galaxie pour les débusquer et en finir une bonne pour toute...

À l'intérieur de la Corvette Médicale, Anakin termina les dernières modifications de son armure de survie. Grâce à ses dons de mécanique et ses années d'exercices pour respirer « normalement », un nouveau pas vers la liberté venait d'être franchi selon lui. Il avait réussi à réduire drastiquement son appareil de respiration, lui permettant par la même occasion de se débarrasser de son casque. Sa tête était maintenant entièrement visible et son appareil pour respirer se réduisant à un simple boîtier lui recouvrant son nez, sa bouche et son cou. Le reste de son armure avait également fait peau neuve ; deux autres couleurs s'étaient jointes au blanc : le marron et le beige disposées harmonieusement sur l'armure, cette dernière étant recouverte par une antique bure de Jedi faisant office de remplacement de la longue cape portée précédemment par l'Elu.

Ce dernier sortit de la salle dans laquelle il se trouvait après avoir terminé les derniers ajustements. Ses amis ainsi que ses enfants l'attendaient. Tous furent impressionnés par le changement opéré par ce dernier sur sa tenue.

-Cela te va très bien père, le complimenta Luke.

-Tu es de moins en moins une machine et de plus en plus un homme si je puis me permettre, nota la Mirialan.

-Je ne le prends pas mal, rassura-t-il, sa voix étant devenue moins mécanique qu'avant...

-Nous t'attendions pour le breifing, lui annnça Padmé.

-Allons-y alors, conclut-il tout en se dirigeant vers la sortie, accompagné de ses proches.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Salle de Réunion où se tenait un appareil holographique, de nombreux pilotes rebelles ainsi que les mercenaires Dash Rendar et Han Solo et leur coéquipier respectif étaient présents.

Le Wookie impressionnait toujours autant les rebelles de par sa très grande taille mais cette boule de poils était un grand nounours en peluche sauf quand il fallait passer aux choses sérieuses.

Les lumières se tamisèrent et un gigantesque hologramme représentant une planète blanche apparut devant l'assistance.

-Messieurs, grâce aux Skywalker ici présents nous avons pu découvrir une nouvelle base rebelle sur la planète glaciale Hoth. Depuis un an déjà nous avons établi notre nouveau lieu là-bas mais comme vous le savez tous, l'Empire continue toujours de nous traquer via les droïdes sondes qu'ils envoient à travers la Galaxie. Le Général Rieekan nous as envoyé un rapport d'un possible objet non identifié s'étant écrasé sur la planète. Pour éviter toute détection il demande à ce qu'une équipe aille sur place pour déterminer la menace.

-Qui veut y aller ? Demanda Anakin à ses enfants ?

-Je préfère rester ici si cela ne te gênes pas Père, répondit dans un sourire forcée la jeune fille.

-Il faudra de toute façon que tu y ailles, rétorqua gentiment Padmée.

-Quoi ? Mais mère... se plaignit Leia en se retournant vers elle.

-Alors petite sœur, on a peur ? Taquina son frère.

-Absolument pas. C'est juste que je n'ai pas envie de me les geler.

-Il faut que quelqu'un dirige la base en mon absence. Anakin fera équipe avec le Général Rieekan pour coordonner les soldats.

-Je vais revenir sur Odessen. Maitre Fay a des nouvelles des autres Jedi ayant survécu à la Purge, informa Ariandelle.

-Serait-il possible qu'ils se joignent à notre cause ? Demanda Luke.

-Cela reste à découvrir mais la destruction de l'Etoile de la Mort a été le signal d'un soulèvement sans précédent, informa la Mirialan.

-C'est exact. Depuis trois ans nous avons reçu beaucoup de demandes de la part d'individus voulant rentrer dans nos rangs. Cependant les espions pullulent donc nous faisons attention lors des phases de recrutement, expliqua Mon Mothma.

-Pour plus de discrétion, je pense qu'un ou deux ex-mercenaires ne serait pas de refus, proposa Han.

Chewie émit un grognement d'acceptation.

-C'est vrai que vous deux, ainsi que Dash et Guri pourraient faire l'affaire. L'Empire ne s'attend pas à ce que des mercenaires aient changé de fusil d'épaules. Cela serait une très bonne couverture, nota Padmée.

-Dans ce cas tout est bon. Allons-y alors, lança avec joie Anakin qui commença à quitter la Salle.

-Toujours partant dit donc, murmura Mohtma à Padmée. C'est moi ou...

-Non, non. Même Ariandelle l'a détecté. Mais ne vous en faites pas, ça ira.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Faucon Millénium et l'Outsider jaillirent de l'Hyperespace en orbite de la planète Hoth.

-Ici le Capitaine Solo. Général Rieekan me recevez-vous ?

"-Ici le Général Rieekan. Reçu cinq sur cinq Capitaine. Veuillez vous dirigez vers cette position."

Quelques instants plus tard, le Faucon et l'Outsider se posèrent dans la Base Echo, construite dans une immense grotte de glace. À l'intérieur, quelques X-Wings et des Airspeeders T-47, un nouveau type de véhicule construit pour l'Alliance Rebelle en secret.

Quand le groupe d'intervention sortit des deux vaisseaux les nouveaux rebelles furent impressionnés par Anakin Skywalker. Certains ne le reconnurent pas de part ses nouveaux vêtements mais il était toujours aussi impressionnant de part sa grande taille et l'aura qu'il dégageait.

Dans la Salle des Opérations, le Général Rieekan était penché sur des moniteurs, écoutant au casque les fréquences et autres parasites afin de déterminer si d'autres menaces émergeraient...

-Mon Général, les voici, lui annonça un soldat.

L'officier supérieur enleva son casque et se dirigea vers le groupe.

-Ah vous voilà.

-Vous nous avez demandé Général, dit Anakin.

Rieekan eu un léger sursaut en entendant la voix mécanique du cyborg, le voyant pour la première fois.

-Euh...

-Anakin Skywalker, se présenta ce dernier en lui tendant sa main que le Général serra.

-Ravis de vous rencontrer. On m'a tant parlé de vous en termes élogieux Skywalker.

-Je n'en doutes pas. Voici mes enfants, Luke et Leia.

-Ah, le fameux pilote ayant détruit l'Etoile Noire ! Félicitation jeune homme.

-Merci mais sans la Force et sans mes alliés jamais je n'y serais arrivé. C'est un travail d'équipe.

-En effet mais cela reste quand même un exploit. J'ai lu le rapport détaillé, peu de pilotes en auraient fait autant...

-Général, s'élança Solo.

-Ah oui Capitaine Solo, Monsieur Rendar. On va pouvoir commencer.

Le Général se dirigea vers un poste et lança la bande sonore afin que le groupe puisse l'entendre.

Un bip à intervalle régulier sonnait comme si c'était une langue inconnue.

-Très étrange. Je n'ai jamais entendu un tel langage, nota Anakin.

-Pareil, dirent les enfants.

-Idem de mon côté, ajouta Solo.

Dash confirma aussi la même chose.

-Ce son a été enregistré hier soir à quelques kilomètres de la base. Je veux que vous alliez voir sur place ce qu'il en résulte.

-La Sénatrice Skywalker nous as conseillé que deux mercenaires seraient plus aptes à y aller afin de ne pas alerter l'empire, informa Rendar.

-En effet. Le mieux et que Han et Dash y aillent. Je me chargerai des soldats et des pilotes en faisant équipe avec vous Général, ajouta Anakin.

-D'accord. Dans ce cas-là allez-y mais faites attention. Si l'Empire est derrière tout ça il faudra peut-être évacuer la base.

-N'allons pas jusque-là Général. Nous pourrons nous battre si jamais l'Empire décide d'attaquer.

-En effet mais nous ne pourrons tenir un siège. Nous n'avons pas les ressources nécessaires pour ça, rétorqua le Général envers le Jedi.

-C'est décidé alors. Dès que nous aurons du nouveau, on vous fait signe.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une tempête de neige s'était levée durant la traversée des plateaux gelés à l'endroit indiqué par les radars rebelles.

Les quatre contrebandiers marchaient en se penchant en avant afin de ne pas se prendre le vent sec et glacial au visage. Bien que protégés par des vêtements adaptées et des lunettes de protection, ils sentaient quand même la mort glaciale les caresser au visage insidieusement...

-On est encore loin ? Demanda Guri.

-Dans quelques minutes on sera au point de localisation, répondit Solo qui lançait la marche.

Ce qui se passa quelques minutes après quand ils entendirent le même bip. Ils se mirent rapidement à couvert afin de ne pas se faire repérer. Derrière un monticule de neige, ils virent alors que le bip était émis par un droïde sonde qui scannait les lieux.

-C'est une blague ? Un droïde sonde ici ?Questionna Rendar.

-C'est très étonnant qu'un de ces droïdes ait pu atteindre Hoth, ajouta Duri.

-Je ne sais pas ce qu'il fait-là mais je suggère qu'on le fasse exploser maintenant, proposa Han.

-Il ne faut pas qu'il nous voit, dans le cas contraire nous serons foutus, prévint Rendar.

-Tu oublies que nous sommes des contrebandiers aux yeux de l'Empire, lui rappela Solo.

-Je sais mais tu oublies que de nombreux « collègues » ont eu vent de notre « désertion ». Jabba le Hutt ne t'as-t-il pas envoyé ses hommes pour te faire la peau ?

-Eh, j'ai payé ma dette ! Je ne dois plus rien à cette vieille limace répugnante !

-Ça suffit vous deux. On a plus urgent à faire, leur rappela Guri.

Chewbacca en fit de même avec un grognement de protestation.

-Tu as raison vieux, il faut en finir une bonne fois pour tout. Déployons-nous.

Le groupe se dispersa afin d'avoir une plus grande marge de manœuvre. Quand ils furent tous prêts Chewbacca lança le signal en se mettant à découvert et en criant, alertant le droïde-sonde.

Ce dernier le scanna et après une rapide analyse en conclut que c'était un ennemi impérial. Il sortit un blaster, le pointa et tira mais le Wookie fut plus rapide et se cacha. Juste après Dash tira en l'air pour faire diversion, ce qui permit au droïde-sonde de se focaliser sur lui, sans savoir que Guri lui envoya une grenade à impulsions électromagnétique. L'engin explosa au contact, rendant le droïde-sonde totalement inopérant pendant quelques secondes, le temps pour Han de le viser avec son arme et le détruire en deux coups. Le droïde-sonde explosa.

-Eh bien ce fut facile, constata le Capitaine du Faucon.

-Je ne pense pas. J'ai fait un diagnostic de son comportement. Juste avant qu'il ne tire sur Chewie il a envoyé un signal dans l'espace. Il a fait de même en tirant sur Rendar avant d'être neutralisé par l'IEM.

-Tu penses qu'il a donné sa position à l'ennemi ? Demanda Rendar.

-Oui et je vais plus loin que ça. Il a aussi envoyer des informations nous concernant. Si l'Empire découvre que nous avons rejoint l'Alliance alors ce ne sera qu'une question de temps avant que les vaisseaux impériaux ne rappliquent ici.

-Prévenons le Général Rieekan, annonça Han.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Mon Général, le Capitaine Solo à la radio.

Le Général Rieekan prit le casque et attendit.

« -Mon Général, nous avons découvert la source du signal. C'est un droïde-sonde impérial. »

-Vous en êtes sûre ?

« -Absolument. Nous l'avons détruit mais pas avant qu'il ait envoyé un signal et des informations sur nous dans l'espace. »

-Cela est grave. Vous rendez-vous compte de ce qui se passera si l'Empire découvre que vous nous avez rejoint ?

« -Oui et Guri n'a aucun doute la dessus. Il faut prendre en compte que l'Empire nous as repéré. »

-D'accord. Revenez à la base. Rieekan terminé

Le Général se massa le visage. Cela ne pouvait pas être pire. Il quitta la Salle d'opérations et prit le chemin vers les hangars à vaisseau.

Sur place, il vit Anakin discuter avec les pilotes sur le pilotage du Airspeeder T-47.

-Anakin, vous avez une minute ?

Le futur Je'daii laissa les pilotes et rejoint le Général.

-Général ?

-Je viens d'apprendre de la part de Solo que le signal provenait d'un droïde-sonde impérial qui a été détruit mais pas avant d'avoir envoyé sa position à l'ennemi. Il a malheureusement envoyé des infos sur nos ex-contrebandiers.

-Si l'Empire découvre ce qu'ils ont fait...

-Il faut lancer l'évacuation de la base Echo immédiatement.

-Mon Général, nous ne pouvons pas le faire maintenant. La Flotte Rebelle doit être prévenue avant.

-Envoyons un de nos alliés là-bas pour les prévenir. En attendant, commençons déjà à vider la base. L'Empire arrivera bien assez vite.

Anakin sentit la détermination du Général à ne pas vouloir perdre ses hommes et surtout à se lancer dans une bataille qu'il se savait perdue d'avance de par les ressources actuellement utilisées.

-À vos ordres. Mais sachez que si l'Empire nous attaque avant que nous ayons totalement évacué, il faudra se battre, que vous le vouliez ou non.

-J'en suis conscient. Prévenez déjà les pilotes. Que vos enfants en fassent de même avec les autres membres de la base. Je m'occupe du reste.

Ils se séparèrent et accomplirent leur tâche.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 15 Déc 2023 - 18:20   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes.

j'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec ce douzième chapitre. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 12 : L'Empire Contre-Attaque partie 2

Le Général Rieekan était en pleine discussion avec Tomaas Azzameen et Galin.

-Vous avez compris ? Dès que vous serez en orbite vous passez en hyperespace et contactez notre Flotte pour qu'elle envoie des renforts.

-Pas de problème mon Général, assura le patriarche de la famille.

Les deux individus partirent en direction du hangar où leur vaisseau, le YT-2000 surnommé Otana, les attendait tranquillement. En traversant le lieu, ils saluèrent les pilotes rebelles mais aussi les ex-contrebandiers Solo et Rendar.

-À croire que nos vaisseaux sont de famille, nota Guri qui avait constatée la familiarité entre les trois vaisseaux de classe YT.

-C'est vrai mais le notre à une meilleure visibilité, constata Tomaas.

-Il n'est pas pour autant le plus rapide de la galaxie, remarqua Han, qui tenait à la réputation de son appareil d'avoir réussi le fameux raid de Kessel en 12 parsecs.

-Loin de moi l'envie de te voler ta place Solo.

-Qu'allez-vous faire ? Demanda Rendar.

-Prévenir la Flotte Rebelle de l'arrivée de l'Empire. En espérant qu'il ne soit pas déjà-là.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un Star Destroyer sortit de l'Hyperespace bien trop prêt de la planète, ce qui amena les radars de la Rébellion à le détecter rapidement.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un des techniciens rebelles quitta son poste en trombe et courut rejoindre le Général Rieekan qui se trouvait dans le hangar en pleine discussion avec quelques membres du personnel.

-Alerte ! Mon Général, un Star Destroyer en orbite ! On vient de le détecter à l'instant !

-Pas le temps de traîner. Messieurs, vous avez entendu ?

-Oui ! Crièrent ensemble les pilotes.

-Vous allez escorter l'Otana qui a pour mission de rejoindre la Flotte Rebelle. C'est parti Messieurs ! Lança le Général en claquant de ses mains.

-Pilotes, avec moi ! Rallia Anakin.

Les membres de l'Escadron Rogue, toujours fidèle au poste, montèrent à bord de leur X-Wing.

-Bonne chance, lança Solo.

-Merci, nous en aurons bien besoin, dit Galin.

Quelques instants plus tard, l'Otana suivit l'Escadron Rogue en orbite de Hoth.

À bord du Destroyer Impérial, l'Amiral Kendal Ozzell, officier commandant l'Escadron de la Mort, apprit l'arrivée des vaisseaux rebelles.

-Parfait. Notre première prise de la journée.

Il était content d'avoir fait bonne impression. Les rebelles n'auraient aucune chance de se frotter à un Star Destroyer.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Base Echo, le Général Rieekan se trouvait dans la Salle des Machines. Un peu plus haut se trouver un gigantesque canon à ion prêt à tirer.

-Vous l'avez en ligne de mire ?

-Je l'ai mon Général, répondit la technicienne en charge de l'arme rebelle.

-Feu.

Le canon à ion lança plusieurs salves d'énergie en direction de l'espace.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Alertes ! Tirs ennemis en approche ! Cria un tacticien impériale.

Sur la passerelle, les officiers virent les salves d'énergie foncer vers eux. Leur vitesse fut tellement rapide que l'Amiral Ozzell n'eut pas le temps d'ordonner la levée des boucliers. L'impact fut sévère.

Des étincelles jaillirent au contact, entourant tout le vaisseau. Tout le système électronique tomba en panne, y compris les moteurs. Le Destroyers commença à dériver dans l'espace mais pour autant, des chasseurs TIE déjà en vol stationnaire dans le hangar en sortirent et foncèrent vers les rebelles.

« -Je me disais bien que c'était trop facile, » lança Wedges.

« -T'inquiète, on va se les faire, » rétorqua Biggs.

« -Formation serrée les gars. Il faut couvrir l'Otana, » ordonna Anakin.

Les premiers tirs fusèrent, et l'Otana participa également au dogfight.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans la Base Echo, les pilotes ne faisant pas parti de l'Escadron Rogue se préparèrent quand même à une possible attaque au sol. Les Airspeeders reçurent du carburant, les soldats au sol sortirent de la base et s'engouffrèrent dans les tranchées déjà créées pour préparer l'offensive. Les canons présents reçurent des cellules d'énergie et furent chargés à bloc, prêt à tirer. Quand aux pilotes de transports de frets et autres appareils similaires, le départ était sur le qui-vive.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« -Attention, je tire ! » Lança Luke.

Un chasseur Tie explosa mais ses débris tombèrent sur l'Otana qui perdit totalement ses boucliers et reçus d'importants dégâts.

« -Mince ! Désolé Tomaas ! »

« -Ce n'est rien Luke. L'Hyperdrive n'a pas été touché. Je peux y aller, la voie est libre. »


« -Quand vous voulez Monsieur Azzameen. Mission accomplit, »
annonça Anakin

« -Ok. Bonne chance tout le monde. »

« -À vous aussi Tomaas ! » Lui lança Wedges.

L'Otana quitta le groupe et passa en Hyperespace.

« -C'est bon. Qu'on en finisse avec ce Destroyers », conclut l'Elu.

L'Escadron concentra ses tirs sur ce dernier encore hors-service. Il explosa, tuant tous ses passagers.

« -Ici Rogue Leader, le Destroyer a été détruit et l'Otana est en route pour la Flotte Rebelle, » annonça Antilles.

À la Base Echo, tout le monde s'exclama de joie suite à cette nouvelle victoire pour eux, cependant, le Général Rieekan retenait la sienne. C'était certes une victoire mais la vraie bataille devait encore venir...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À bord du Super Star Destroyer de Dark Sidious, prêté spécifiquement pour la mission de Hoth à sa Main, cette dernière sur le Pont Principal observait le couloir Hyperspatial.

Un officier vint à sa rencontre et lui annonça la mauvaise nouvelle :

-Nous sommes au regret de vous informer que le Destroyer de l'Amiral Ozzell a été détruit.

-Regrets ? Bien fait pour lui. Son excès de confiance l'a poussé à sortir de l'Hyperespace trop près de leurs radars. Il aurait dû attendre que nous arrivions, annonça-t-elle.

-Dans ce cas qui sera en charge de la première attaque ?

-Contactez l'Amiral Veers qui se trouve devant nous. Il sera responsable de l'attaque au sol dès qu'il sera sorti de l'Hyperespace.

-À vos ordres.

La Rousse le laissa accomplir sa tâche et se concentra sur sa véritable mission : rentrer elle-même dans la base rebelle et tenter de capturer les enfants d'Anakin. Si ce n'était pas possible, l'ordre de Dark Sidious était claire : les tuer quoi qu'il en coûte, quitte à y passer la vie entière s'il le faudrait...

Mara Jade grimaça légèrement. Elle n'était pas une Sith ni même une apprentie au sens propre du terme mais pourtant cet ordre sonnait comme une imposition à ses yeux... Elle secoua sa tête et se concentra à nouveau sur l'objectif...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Otana sortit de l'Hyperespace au point de rendez-vous, là où se situait actuellement la Flotte de l'Alliance Rebelle.

Quelques instants plus tard, les deux pilotes du YT-2000 se trouvaient devant les Sénatrices et les officiers supérieurs en train de faire leur rapport.

-Ainsi l'Empire a réussi à trouver la Base Echo et a déjà commencé l'attaque, résuma Mohtma.

-En effet Madame. Le Général Rieekan attend les renforts. Ils ne tiendront pas un siège.

-Non en effet, la Base Echo n'est pas suffisamment équipée pour une telle bataille, appuya Padmé.

-Nous enverrons quelques vaisseaux pour appuyer la défense et aider à l'évacuation.

Un des officiers informa Azzameen que son vaisseau ne serait pas encore prêt avant quelques jours.

-Merci beaucoup pour ce que vous faites. Galin et moi aurions dû rejoindre notre station familiale vu que nous avons embarqué du Bacta, mais il semblerait que nous devrions rester ici pendant un moment...

-Reposez-vous. Vous avez fait le plus gros en nous informant des actions de l'ennemi. Quand votre appareil sera prêt, nous vous le ferons savoir. En attendant, on vous indiquera vos futurs quartiers, expliqua Mohtma.

-D'accord.

Les deux pilotes quittèrent les Sénatrices pour prendre du repos. Padmé était inquiète et Mon le vit :

-Le Général Rieekan est un très bon officier. Je ne me fait aucun soucis pour lui. Grâce à ton mari les soldats rebelles auront la chance de leur côté.

-Je sais mais j'ai l'impression que ça va trop vite.

-L'Empire ne s'est pas tourné les pouces pour contre-attaquer. N'oublie pas que cela fera trois ans que nous sommes traqués sans relâches. Palpatine fera tout ce qui est en son pouvoir pour nous tuer.

-Je sais, souffla-t-elle.

-Il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Nous nous en sommes plutôt bien sortis jusque-là non ?

-Oui, c'est vrai, appuya l'ex-reine de Naboo.

-Nous continuerons à nous battre aussi longtemps que nous serons en vie, affirma avec entrain la Sénatrice de Chandrilla.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Star Destroyer de l'Amiral Veers sortit de l'Hyperespace et leva ses boucliers avant que le canon à ion des rebelles tire, ce qui arrivera quelques secondes plus tard, sans succès.

-Déployez les troupes au sol et les TB-TT Capitaine, ordonna l'Amiral. Je vous rejoins dans quelques minutes. C'est moi qui dirigeai l'attaque c'est compris ?

-Oui Amiral, parfaitement compris Monsieur.

Après le salut réglementaire, le Capitaine obéit à l'ordre et prépara l'offensive au sol.

-Amiral, le reste de la Flotte Impérial arrivera dans cinq minutes.

-Prévenez-moi de son arrivée lieutenant. Dans le même temps, analysez la planète pour trouver la Base rebelle et leurs défenses. Je veux un rapport complet d'ici trois minutes.

Après les quelques consignes d'usage, l'Amiral quitta son bâtiment pour la surface gelée de Hoth. Il espérait faire un triomphe en prenant la Base de la Rébellion...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Hoth, l'échec de la destruction du Star Destroyers poussa les rebelles à l'inévitable.

-Je vous l'avait dit Général. Nous devrons nous battre.

-Il semblerait que vous n'attendiez que ça, à entendre votre enthousiasme.

-J'avoue que ça me rappellera mes années de jeunesses, quand j'étais moi-même Général de l'Armée des Clones, évoluant sur le terrain... J'ai toujours apprécié l'action à la discussion, si vous voyez ce que je veux dire...

-Parfaitement Skywalker. Mais-là, il ne faudra pas trop jouer les héros sans peur. La contre-attaque impériale sera féroce je le sens. Notre but sera de protéger la Base pour permettre l'évacuation en toute sécurité, est-ce clair ?

-Très même. Ne vous inquiétez pas, la Force sera avec nous une fois de plus.

-Oui mais je préfère ne pas la pousser trop loin. Nous avons eu des coups de chances pas possible depuis la destruction de l’Étoile de la Mort, mais nous savons tous qu'à un moment donné, la roue tourne... On ne peut pas enchaîner victoire sur victoire tout le temps...

-En effet mais ne partons pas défaitiste pour autant.

Luke prévint les deux hommes de l'arrivée de l'Empire.

-C'est à nous mon Général.

-Bonne chance Skywalker.

-Que la Force soit avec vous Général, lança Luke.

-Oui... marmonna Rieekan, pas trop confiant en une nouvelle victoire rebelle...

À l'entrée de la Base Echo, les troupes se préparèrent. Un des soldats tendit une paire de macro-jumelle à Anakin et ce dernier vit à travers elle les fameux TB-TT impériaux.

-Ils ont envoyé du lourd mon fils, regarde.

Luke fit de même.

-Des TB-TT. Ils comptent vraiment mettre le paquet. Notre puissance de feu fera-t-elle l'affaire ?

-Je ne sais pas. Il faudra utiliser les T-47, ils seront plus maniables et moins difficile à toucher.

Leia arriva pour leur prévenir que le premier convoi fut prêt à partir.

-Pour l'instant il reste ici. Les renforts ne sont pas encore arrivés.

-Très bien.

-La Bataille de Hoth est sur le point de commencer. Que la Force soit avec nous tous, annonça-t-il.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 14 Jan 2024 - 20:02   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde. Je vous souhaite une Bonne Année et une Bonne Santé :)

On continue l'histoire avec le treizième chapitre. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et on se retrouve la semaine prochaine pour la suite :)


Chapitre 13 : L'Empire Contre-Attaque partie 3

Les T-47 Airspeeders volaient en formation serrée, Luke Skywalker en tête, dirigeant le groupe.

« -Ok les gars nous devront les faire tomber le plus vite possible. Ils ne doivent pas atteindre la base rebelle, c'est compris » ?

«-Très bien compris Commandant Skywalker » répondit un des pilotes du groupe.

Les Airspeeders arrivèrent très vite sur les TB-TT construits par l'Empire Galactique. Les premiers tirs les touchèrent, sans aucun effet.

«-Leurs blindages sont trop épais pour nos tirs », nota Anakin.

«-Et si on essayait la tête ? C'est la partie la plus sensible on dirait» suggéra Biggs.

«-Bonne idée. On y a »


Les T-47 se remirent en position et foncèrent sur les Marcheurs Impériaux. Ceux qui furent proches ajustèrent leur visée de tir mais contre toute attente le résultat les surpris. Un des Marcheurs fit une manœuvre d'évitement en bougeant la moitié de son corps, s'écartant de leur trajectoire. Cette action choqua les pilotes proches qui rompirent la formation. D'autres virent la tête bouger toute seule et tirer vers eux. Un des appareils fut touché et partit en vrille avant de s'écraser au sol.

«-Non de... » !

«-C'est un blague ! »

«-Wouah ! Comment c'est possible ?! »

« -On se concentre messieurs. Les impériaux viennent de nous montrer leur botte secrète. Il va falloir être plus malin qu'eux »
dit Anakin.

«-Mais comment faire ? On ne peut pas les abattre » Rétorqua Wedges.

« -Les gars, je crois que j'ai une idée » dit le rebelle Johnson.

«-Laquelle »
 ? Demanda Bigg.

«-Les faire tomber. »

«-Hein ? »

«-T'es sérieux mec ? Et avec quoi ? »

«-Avec le câble de remorquage. Je suis sure que ça peut fonctionner ».


«-Impossible. Ce câble n'est pas fait pour ça ! » rétorqua Bigg.

-Avec la Force, rien n'est impossible, pas vrai Luke ?

-Je suis d'accord. Qu'est-ce que je dois faire ?

-Passe entre leurs jambes. Dès que j'en chope une, tu tournes autour.

«Quel plan foireux ! » constata Wedges.

«Mais qui peut marcher » contra Anakin. « On vous couvre. Allez-y »

La flotte rebelle se dispersa. Luke vola en rase-mottes pour éviter les tirs puis se positionna.

-Tu es prêt Johnson ?

-Quand tu veux.

-J'y vais !

Skywalker ajusta sa vitesse et quand une ouverture fut apportée, il s'y engouffra. Il passa en plein milieu des jambes du Marcheur.

-Je tire ! Prévint Johnson.

Le câble jaillit et se ficha sur la jambe arrière gauche du Marcheur.

« Wouah ! Joli tir Johnson » remarqua Wedges.

-Et c'est parti ! Prévint Luke.

Le Airspeeder commença à tourner autour du Marcheur, le câble se dépliant au fur et à mesure de la manœuvre.

« La vache ! Ça fonctionne en plus ! » constata stupéfait Bigg qui n'y croyait pas.

Au fur et à mesure que l'appareil tournait autour de l'engin, les jambes furent de plus en plus pris dans l’étau du câble de remorquage jusqu'à ce qu'ils commencent à s’entremêler.

-Tu arrives en bout de câble ?

-J'y suis !

-Lâche-le.

-Détachement du câble, prévint le tireur qui appuya sur un bouton dès que le câble fut entièrement déplié.

Le T-47 fila et le TB-TT, ses jambes pris dans le câble, ne put marcher. Il tomba en avant tête la première.

« -Bravo Luke ! » félicita Anakin.

« -Terminons le boulot » ordonna Wedges.

Les Airspeeders visèrent la tête du TB-TT vulnérable qui explosa, emportant par une réaction en chaîne tout le reste de son corps.

« -Ok les gars, maintenant on sait ce que nous devons faire. Faisons-les tous tomber » ordonna l'Elu à ses coéquipiers.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pendant ce temps le Général Veers se trouvait à l'arrière des troupes, dans un TB-TT. Il avait vu la nouvelle tactique des rebelles pour mettre à terre le nouvel engin de l'Empire.

-Très ingénieux. Ils apprennent vite. Cependant, ils sont tellement occupés qu'ils ne voient pas le véritable danger... dit-il plus pour lui-même qu'aux pilotes devant lui.

-Ça y est mon Général. Cible en vu.

L'officier supérieur se mit devant le télescope pour observer son objectif : le Générateur Principal qui alimentait toute la base rebelle, à l'extérieur et sans aucune protection autre que son blindage épais qui le protégeait du froid et de quelque tirs mineurs...

-Puissance Maximale.

Les pilotes obéirent et quand le tir fut prêt, l'officier ordonna l'action.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Anakin sentit un danger mais vit trop tard ce dernier. Un puissant rayon vert émergea d'un TB-TT loin dans le camps ennemi puis une gigantesque explosion l'aveugla.

-Non de, qu'est-ce que sait ?!

« Alerte ! Alerte ! Le Générateur Principal vient d'être détruit ! La base n'est plus protégée. Ordre immédiat de replis ! Je répète, ordre immédiat de replis ! » ordonna le Général responsable de la base.

« C'est une blague ! On ne va pas les laisser s'en tirer comme ça ?! » s'offusqua Bigg.

« Les ordres sont les ordres. Retour à la base » ordonna Anakin.

Au sol, les troupes rebelles se replièrent également, sous les tirs de certains TB-TT encore en état de marcher.

Anakin aurait bien voulu se faire celui qui avait détruit le Générateur Principal mais il ne pouvait pas se la jouer en solo. Il avait une responsabilité. Quand il passa prêt d'un TB-TT se trouvant être le plus proche de la base selon lui, il entama la manœuvre de son fils mais contre toute attente, son appareil fut touché alors qu'il n'aurait pas dû, la Force étant normalement avec lui...

«-J'ai... J'ai été touché » ! cria-t-il.

«-PERE » ! hurla Luke qui vit l'appareil de ce dernier en flamme piquer du nez avant d'atterrir sur le ventre et s'arrêter à quelques mètres à peine de sa cible.

«-Ce n'est rien Luke. Nous sommes vivant. Rejoins les autres, nous nous débrouillerons ».

«-Mais... »

«-Obéit Luke ! Rejoins la base et va aider ta sœur à l'évacuation!».


Apeuré et en même temps frustré de ne pas pouvoir l'aider, il obéit sans discuter.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le TB-TT, Veers reçu un appel holographique de la Main de l'Empereur.

«-Oui Madame. Leur Générateur Principal a été détruit et ils sont en pleine déroute. L'évacuation de leur base va commencer d'ici peu. Vous pouvez préparer l’atterrissage directement sur place.»

«-Excellent Général» le félicita-t-elle.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Anakin réussit à s'extirper du Airspeeder endommagé avec le tireur qui l'accompagnait juste avant que l'appareil ne se fasse écraser par le pied gigantesque du Marcheur.

-Wouah! C'était moins une! Constata stupéfait le rebelle.

-C'est vrai. Mais nous n'en avons pas encore terminé. Allez rejoindre la base, je m'occupe de lui.

-D'accord! Soyez prudent!

Anakin acquiesça et pendant qu'ils se séparaient, l'Elu couru vers le TB-TT. Comme son intution lui avait murmuré, il vit que sans le grappin qu'il avait prit avec lui, jamais il n'aurait pu s'accrocher au ventre de la machine sur lequel il n'y avait aucune prise. Arrivé entre ses jambes, il actionna le câble qui s'accrocha à la paroi métallique.

À l'intérieur les Stormtroopers furent surpris de voir un bout de métal apparaître dans le sol comme ça. Quelques secondes plus tard, ils virent des étincelles jaillirent de ce dernier et un trou béant apparaître soudainement.

-Mais qu'est-ce que...

Une boule jaillit d'en dessous et atterrit à leurs pieds.

-GRENADE! Hurla le soldat qui s'interrogeait.

Malheureusement pour eux cette dernière explosa une seconde après, les tuant sur le coup et faisant des dégâts à l'intérieur du TB-TT. Une réaction en chaîne s'en suivit et la tête de l'appareil explosa. La machine tomba à quatre pattes.

Anakin retourna à la base, utilisant son sabre-laser et la Force pour se frayer un chemin à travers les rangs ennemis qui avaient déjà commencé à y entrer.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans cette dernière, Luke, Leia et quelques Jedi présents au sein de l'Escadron Rogue la défendaient pour permettre aux premiers convois de partir.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La navette accueillant la Main de l'Empereur atterrit à quelques mètres de la Base Echo. Mara Jade sortit du vaisseau et dégaina ses sabres-laser. Les rebelles la virent et tentèrent de la stopper sans succès. La Main s'élança à l'intérieur du complexe rebelle.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une petite flotte jaillit de l'Hyperespace et commença à attaquer les Impériaux.

Au Poste de Commandement, les Sénateurs présents envoyèrent leur signalement aux rebelles qui ordonnèrent le départ des premiers convois.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Jedi sentirent un grand trouble dans la Force.

-C'est elle, dirent en même temps les enfants.

-Qu'est-ce qu'on fait ? Elle a l'air vachement puissante, demanda l'un des Jedi présents.

-Elle l'est mais père n'est pas encore-là. J'y vais, dit-elle en s'élançant vers l'ennemie.

-Quoi ? Non c'est à moi d'y aller, tu ne peux pas Léia!

-Désolé grand frère, tu aurais dû être plus rapide encore une fois!

-Non, je viens ... commença-t-il mais il fut couper par sa sœur.

-Surtout pas. Je suis en charge de la défense de la Base et je t'ordonne de rester ici. Je vais la retenir suffisamment longtemps.

-Mais...

-C'est un ordre Luke !

Encore une fois il ressentit de la frustration et de la colère à ne pas pouvoir agir.

-Ils y en a encore pleins qui arrivent ! Cria un soldat.

Luke se reprit à contre-coeur et aida les rebelles à se défendre.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après un autre coup de sabre, Mara continua sa progression. Une porte s'ouvrit à son passage et elle entra dans la pièce. Que ne fut pas sa surprise de voir l'une des Jedi qu'elle avait vu lors du vol des Plans de l’Étoile de la Mort lui faire face, sabre-laser activé et en position de défense.

-Nous nous rencontrons à nouveau jeune fille.

-Votre chemin s'arrête ici.

Mara ne fut pas de cette avis. Elle s'élança vers la jeune femme qui fit de même envers elle et leurs armes s'entrechoquèrent. Un bras de fer commença entre les deux combattantes....

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 26 Jan 2024 - 12:06   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. J'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec le chapitre 14 qui est plus court que les précédents.

Chapitre 14 : La capture

Mara brisa le bras de fer en poussant la jeune fille loin en arrière. Cette dernière tomba à la renverse et son arme lui échappa des mains.

-C'est fini petite, annonça la Main de l'Empereur.

-Pas encore non, rétorqua Leia en utilisant la Force sur une cage fermée.

Celle-ci s'ouvrit et deux Wampas jaillirent et attaquèrent Mara qui dut reculer et se défendre.

Leia en profita pour se relever et récupérer son sabre-laser et quitter les lieux.

Sur le chemin du retour au hangar, elle ordonna aux gardes de quitter leur poste et d'embarquer dans les vaisseaux faisant parti des convois pour l'évacuation. Bien évidemment, c'était pour éviter qu'ils ne se fassent tuer par la femme Jedi à sa poursuite, ayant facilement défait les deux animaux...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'espace, la petite Flotte Rebelle tendais tant bien que mal de faire pression sur les Impériaux, notamment en essayant d'ouvrir un passage pour les vaisseaux rebelles encore au sol et attendant la confirmation de départ pour l'évacuation...

Padmé et Mohtma se trouvaient sur la Passerelle de Commandement et observaient la bataille entre les Rebelles et les Impériaux.

-Nous n'avons pas la puissance nécessaire pour abattre l'Empereur, dit Mohtma.

Padmée était inquiète. Voir le Super Star Destroyer de Classe Executor, le vaisseau de Dark Sidious était très intimidant.

-Vous pensez sérieusement que l'Empereur soit à bord ? Ce serait étonnant de sa part d'y être. Notre nouvelle base rebelle n'est pas si importante que cela, comparée à celle de Yavin.

-En effet mais l'Empereur pourrait très bien avoir pris les dispositions nécessaires pour finalement rester perpétuellement à bord de son vaisseau personnel. Depuis la destruction de l’Étoile de la Mort il y a eu du grabuge au Sénat. D'après Bail, de nombreux Sénateurs ont tenté de retourner leur veste en faisant défection. Il est vrai que la découverte de cette Station Spatiale à l'époque n'avait pas été très bien accueillie et des tentatives d'assassinat envers les proches de l'Empereur en réaction à cela ont déjà été tentées, sans succès. De ce fait, cela ne m’étalonnerait pas que pour sa propre protection Palaptine ait décidé d'établir son quartier à bord de l'Executor qui je te le rappelle a été spécialement construit à son intention. On pourrait dire que c'est sa deuxième maison mais si nous savions qu'il serait-là, nous aurions pu en profiter pour l'abattre une bonne fois pour toute.

-Nos espions n'ont pas pu avoir cette information. Palpatine a beau avoir le regard du peuple sur sa personne, ce qu'il fait en privée n'est connu que des membres de son cercle très restreint et aucun de nos membres en fait parti... Notre priorité est de sauver les nôtres. Palaptine attendra...

Mon Mohtma acquiesça. Le but de leur présence était d'abattre les vaisseaux les plus proches de la planète mais la présence de l'Exécutor rendait la tâche plus difficile que prévu, ce dernier participant également au combat dans une moindre mesure...

La Flotte rebelle éprouva des difficultés à combattre celle de l'Empire, cette dernière ayant plus de vaisseaux que son ennemie jurée. De plus, la présence de l'Exécutor intimidait les pilotes rebelles...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sol, les combats étaient intense du fait du nombre de plus en plus élevé de troupes impériales. Les futur Je'daii tentaient tant bien que mal de contenir la montée de l'ennemi, avec plus ou moins de succès. Anakin de son côté, réussi enfin à arriver au hangar et rejoignit les siens qui soupirèrent de joie en le voyant. Lui à leur côté, le combat ne pouvait que tourner à leur avantage.

-Où est ta sœur Luke ? Demanda-t-il pendant qu'il renvoyait de sa lame un tir de blaster impérial.

-Me voilà, répondit-elle en courant, accompagnée de quelques soldats rebelles venus en renfort pour l'épauler.

-Pourquoi as-tu quitté le hangar ? Tu devais diriger la défense.

-La femme que nous avons rencontrée durant la mission du vol des Plans est-là.

-Quoi ?

-Elle a raison. Nous avons senti sa présence et Léia est partie à sa rencontre pour la retenir, répondit Luke.

-Elle est en chemin et elle est toujours aussi puissante, annonça-t-elle, le souffle court.

-Dans ce cas...

D'autres tirs fusèrent de l'endroit d'où était venue Leia, plus nombreux. La présence de la femme fut à nouveau ressentis par les Utilisateurs de la Force.

-Ils sont de plus de en plus nombreux. On va être débordés ! Cria un soldat rebelle.

Le Général Madine arriva en trombe en se défendant et annonça que la voie était libre pour le départ des convois.

-Vous l'avez entendus. Tous à vos cockpit messieurs, cria Anakin.

Tous les pilotes des convois se ruèrent sur leur siège et les premiers vaisseaux du premier convois quittèrent la Base Echo.

-Ils sont de plus en nombreux père. Nous devons nous replier, dit Leia.

Au moment où un soldat allait lui tirer dessus elle se retourna pour répliquer mais il tomba tête la première, un trou fumant dans son dos. Un hurlement animal se fit entendre.

-Chewie ! Cria-t-elle, sourire aux lèvres.

-Allez les gars il ne faut pas traîner, lança Han se trouvant à côté de son ami, se défendant aussi.

-Allons-y les enfants. Général Madine, venez avec nous !

-Non, je dois rester jusqu'au bout et m'assurer que tout le monde part.

Anakin se fraya un chemin vers lui et le prit par le bras.

-Ce n'est pas le moment de jouer les héros, c'est vous-même qui me l'avez dit, sermonna-t-il.

Les autres vaisseaux des autres convois continuèrent à quitter la Base Echo, protégé par les rebelles, tant au sol qu'en orbite.

Mara continua son avancée, sentant de puissants utilisateurs de la Force sur son chemin.

-Bougez vous le cul les gars ! cria Han devant son appareil.

Les Je'daii et les rebelles les plus proches encore en vie montèrent à bord. Les Skywalker suivirent et Han fut le dernier à monter.

-Contact Chewie on se tire de-là ! Ordonna l'humain à son comparse poilu.

-La Flotte Impériale est toujours-là ! Contra Leia.

-Désolé princesse, ce n'est pas le moment de tenir une conférence !

-Mais je ne tiens pas une conférence ! Rouspéta-t-elle !

Dans le cockpit les Skywalker s'installèrent sur les sièges, Han et Chewie aux commandes, Madine s'occupant des rebelles dans la salle de séjour.

Mara déboucha enfin dans le hangar et sentit la présence des Jedi à bord du Faucon. Les Impériaux déployèrent une Mitrailleuse Gatling, prêts à empêcher le vaisseau de décoller.

-Tu vas voir, lâcha Han qui appuya sur une commande.

Une mitraillette automatique émergea du ventre de l'appareil et tira, faisant de sérieux dégâts.

Mara dût se protéger avec ses sabres.

-Vous voyez, on les tient en respect, nota Solo.

-Pas pour très longtemps. Il faut partir maintenant, insista Anakin.

-Chewie, les moteurs ?

Un grognement confirma à Solo que ces derniers étaient prêts.

-Mets la gomme !

L'appareil décolla en trombe mais Mara fut plus rapide. Elle tendit le bras et utilisa la Force sur le vaisseau ce qui le stoppa net dans son élan, poussant tous ses occupants à tomber au sol, Han et son ami à se prendre le cockpit au visage, les Skywalker le siège devant eux.

-Bordel qu'est-ce qui se passe?!!

-Elle utilise la Force ! Impressionnant ! Répondit Anakin.

Leia était en train de se remettre du choc frontal quand elle vit Luke se lever de son siège et sortir du cockpit en courant.

-Luke ? Luke non, ne fait pas ça !
Anakin se retourna et comprit sur l'instant en voyant la détresse sur le visage de sa fille ce que son fils s'apprêtait à faire !

-Luke ! Et merde !

Anakin courut à sa poursuite et ce dernier sur la rampe d'embarquement déployée sauta, atterrissant devant la Main de l'Empereur.

Cette dernière fut surprise du geste insensé du garçon mais elle sentit la colère en lui ce qui était de bonne augure...

Luke, les sourcils froncés, le regard dur, en avait plus qu'assez d'être mis sur la touche. De colère, il lança un Eclair de Force sur Mara qui le bloqua avec son sabre-laser.

-Oui, c'est très bien. Abandonne-toi au Côté Obscur. Seule ta haine te donnera le pouvoir de sauver ta famille.

Le garçon cria de rage ce qui intensifia la puissance de son attaque et incita Mara à s'y focaliser. Elle lâcha son emprise énergétique sur le vaisseau en abaissant son bras.

Au moment où Anakin fut sur la rampe d'embarquement, il sentit une puissante poussée dû aux moteurs du vaisseau tournant à plein régime et faillit être éjecté de l'appareil. Il hurla le nom de son fils pendant que Faucon jaillissait de la Base Echo.

Mara redirigea l'attaque sur le garçon qui fut éjecté au loin, percutant des morceaux de glace sur le passage... La Main de l'Empereur s'élança vers ce dernier et l'attaqua. Luke réagit rapidement en se défendant, mais la rage qui l'animait lui fit faire des erreurs de débutant. Attaquant en bas pour lui couper ses jambes, Mara sauta par-dessus ce dernier pour atterrir derrière lui. Ce dernier se retourna et reçut un puissant coup de sabre qui brisa sa garde et l'amena à se baisser de moitié. Mara le prit par la tête, empoignant fortement ses cheveux et l'envoya au loin. La Main en profita pour prendre un Airspeeder par la Force et l'envoya sur le garçon qui le percuta en plein vol.

Atterrissant lourdement, à moitié sonné, il ne vit pas son adversaire bondir vers lui et le frapper par le haut, l'amenant une nouvelle fois au sol. Attiré par la Force, ce dernier se vit être pris par le pied et envoyer à nouveau dans le décor. Il percuta une plate-forme ce qui lui fit lâcher en même temps son arme. Le choc le poussa à se ressaisir rapidement et il se releva avant que la Main ne le plaque au sol. Il l'attaqua alors avec fureur en criant mais ce fut peine perdu. Mara bloqua facilement toutes ses attaques et après un ultime coup bloqué par sa lame elle utilisa le manche de son deuxième sabre pour frapper le garçon aux côtes, le poussant à gémir de douleur et à utiliser sa main gauche sur le point d'impact, laissant une grande ouverture à son ennemie qui utilisa la lame de sa deuxième arme pour couper la main droite du garçon. Ce dernier hurla de douleur en tombant à genoux devant elle.

-Bien, très bien, tu vas bientôt être prêt pour l'Empereur, murmura-t-elle à Luke tout en se penchant vers lui.

Luke la regarda avec haine, ses yeux devenant jaune et ses dents serrés prêt à mordre, tel un animal enragé...

Mara utilisa la Force pour l'électrocuter. La douleur fut très intense pour le jeune homme qui tomba dans les pommes à cause d'elle...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En orbite la Flotte Rebelle dut quitter les lieux après avoir réussi à aider les convois à partir.

Dans le Faucon, Anakin voulut à tout pris retourner sur les lieux mais Han ne fut pas de cette avis à cause de la forte présence des Destroyers Impériaux devant eux. La Flotte Rebelle étant partie, eux aussi devaient en faire autant pour éviter de se faire détruire.

Avec regret, Anakin vit Han enclencher l'hyperespace. Le Faucon quitta les lieux, laissant Luke aux mains de l'ennemi...

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Dim 11 Fév 2024 - 13:59   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. On continue l'histoire avec le chapitre 15. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 15: Rencontre avec Dark Sidious

La Navette de Mara Jade arriva dans le hangar du Super Star Destroyer Executor et se posa sur son air de stationnement. La Main de l'Empereur sortit en premier du vaisseau, suivit de son prisonnier menotté et entouré de deux stormtroopers. L'un des officers que Jade reconnu bien vint à elle.

-Madame. C'est un plaisir d'avoir participé à la Bataille de Hoth.

-Général Maximilan Veers, vous avez fait de l'excellent travail là-bas. Vous pouvez être fier de vous car l'invasion de la base rebelle a été un succès grâce à vous.

Le Général fit le salut militaire et remercia une nouvelle fois la Main de l'Empereur.

-Vous avez quartier libre Général. Nous allons retourner sur Coruscant.

-Bien Madame.

Le Général la laissa avec le prisonnier qu'il ne connaissait pas. Ce dernier suivit la protégée du Sith vers sa cellule en silence. Ce qu'il avait subi sur Hoth avait été très dur, très douloureux mais surtout il s'était senti sombrer dans l'Obscurité, faisant honte aux enseignements Je'daii.

-Je sens ta culpabilité jeune Skywalker mais tu sais qu'il est trop tard. Tu as basculé dans le Côté Obscur de la Force.

Luke continua de garder le silence. Il ne pensait à rien et ne réfléchissait pas. Tel un robot, il marcha dans les pas de sa géolière. Après plusieurs minutes de marche, les gardes le mirent en cellule sans ménagement. Mara le regarda de toute sa hauteur, sourire aux lèvres.

-L'Empereur sera ravis de te voir.

À ce mot, Luke releva sa tête, comme s'il venait d'être réveillé mais il n'entendit que le rire de Mara et la porte de sa cellule se referma derrière elle, le plongeant dans le noir. Il s'affala contre le mur et soupira longuement. Il n'avait pas son arme, il se sentait vidé de son énergie et ne pouvait utiliser la Force pour appeler sa famille ou ses amis, trop exténué par l'attaque de la Main lors de son combat contre elle dans le hangard de la Base Echo. Luke se laissa doucement glisser sur le sol et ses yeux se fermèrent, son corps et son esprit partant pour un très long repos.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les quartiers privés de Mara Jade, cette dernière se servit une boisson rafraichissante et s'assit sur son lit, son verre dans une main, le sabre de Luke dans l'autre.

'Un design similaire à celui de son père' remarqua-t-elle en le regardant en détail.

Ainsi donc la Tradition Jedi qu'elle avait entendu de la part de Dark Sidious était vraie... les élèves construisaient leur sabre en se basant sur le modèle de celui de leur maitre... Cependant pour elle ce n'était pas le cas, son propre sabre ayant un design complètement différent de celui de Sidious. Elle posa l'arme de Luke à côté et prit celui qui, selon les dire d'Anakin, appartenait à un Maitre Jedi du nom de Windu. Elle remarqua qu'il était très épuré et très beau, un peu comme celui de Sidious, car même dans la forme il y avait une ressemblance... En l'activant, elle vit une lame violette, comme celle de sa propre arme...

Reportant son attention sur sa mission, elle éteignit les sabres et se dirigea vers une salle spéciale à son attention. La pièce était équipée du matériel nécessaire pour une discussion en privée avec Dark Sidous, qu'importe où se dernier se trouvait à travers la Galaxie...
Elle activa l'appareil holographique et déposa un genou à terre. Un instant après, l'image de Sidious apparut devant elle.

-Mon Seigneur.

"-Ma chère Mara. Il semblerait que vous ayez réussi votre mission sur Hoth."

-En effet. La base rebelle a été prise et j'ai réussi à capturer l'un des enfants d'Anakin nommé Luke.

"-Excellent, excellent. Veuillez me l'amener devant moi".

-Bien mon Seigneur. Je vous informe également qu'il a basculé dans le Côté Obsur.

"-Déjà?"

-Il en a montré les signes en tout cas. Je l'ai senti en colère, frustré. Il avait de la haine, envers qui, je ne le sais pas mais il a tenté de protéger les siens en me combattant, il a échoué lamentablement.

"-Il sera d'autant plus facile de le faire définitivement basculer. Amènes-le moi."

-À vos ordres, conclut-elle en se penchant en avant.

La conversation s'arrêta et Mara quitta ses quartiers pour la passerelle. Elle ordonna aux pilotes de mettre le cap sur Corsucant. Le Super Star Destroyer Executor passa en Hyperespace.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sein de la Flotte Rebelle, c'était la tristesse que ressentaient les rebelles. Malgré l'évacuation de la Base Echo, Luke Skywalker avait été capturé par l'ennemi en tentant de le retenir.

Anakin tournait en rond. Malgré le soutien de Padmé, il ne pouvait tolérer un tel manquement à son devoir de père. Il l'aurait dû être plus prudent, peut-être même savoir à l'avance le comportement de son fils qui avait voulu aider à sa manière mais Anakin n'avait rien vu, trop concentré sur l'Instant Présent pour détecter les signes de colère, de frustration et de haine qu'il avait ressenti chez son fils juste avant que ce dernier ne saute du Faucon.

Il soupira. Sa fille était stressée. Elle aussi se sentait coupable de son comportement envers Luke et n'aurait pas dû être dur envers lui.

Ariandelle, Ayanna et Ana-Rae étaient présentes après avoir été mises au courant de la situation. Le trio se devait de réconforter l'Elu et de l'empêcher de faire des erreurs liées à sa peur de perdre un être cher, toujours présente malgré un travail profond à ce sujet durant les dix neufs années qui ont suivi la chute de la République et de l'Ordre Jedi.

-La bonne nouvelle est que Luke sera toujours vivant. Sidious ne se permettra pas de le tuer, bien au contraire, dit Ariandelle.

-Elle a raison. Son envie d'en faire son apprenti sera très forte encore plus du fait qu'il voulait à la base t'avoir comme élève. À défaut d'avoir le père il aura le fils, ajouta Ayanna.

-J'ajoute également que ce ne sera pas la fin pour autant. Même si Luke bascule, il y aura un moyen de le faire revenir à la Lumière, conclut Ana.

-Merci pour ces sollicitations mais cela ne m'aide vraiment pas, rouspéta-t-il.

-Notre fils est fort Ani. Je suis sur qu'il pourra resister à Palpatine, soutint Padmé.

-J'en doute. Palpatine est très puissant, il a réussi à se cacher de nous pendant très longtemps. Même Maitre Yoda n'a rien vu et il a failli tous nous avoir à l'époque.

-Failli mais pas réussi pour autant, la nuance est de taille, nota Ariandelle.

-En effet, nous constituons une menace pour lui. De plus, les Sith ne restent jamais éternellement au pouvoir. Il y a toujours quelque chose qui se met en travers de leur chemin. C'est un fait immuable dans leur existence. Leur histoire l'a prouvé à maintes reprises, informa Ayanna.

La Sith au Sang Pur en connaissait un rayon à ce sujet et savait de quoi elle parlait. Palpatine n'était pas différent de ses prédécesseurs. Comme ces derniers, lui aussi tomberait à cause de son obession pour le Pouvoir.

-En attendant, que pouvons nous faire? Demanda Anakin.

-Continuer à aider la Rébellion, répondit Ariandelle.

-Mais...

-Tu n'es pas encore prêt Anakin, le coupa-t-elle. Pour le moment tu dois passer cette épreuve qui t'accable. En termes d'effectif, la nouvelle génération avance mais n'est pas encore prête pour passer à l'attaque, informa-t-elle.

-Concernant la Rebellion il y a de nouvelles recrues qui arrivent tous les jours. Dès que nous serons suffisamment nombreux nous pourrons mener un assaut direct sur Coruscant, ajouta Mon Mothma.

-Pour t'aider je pense que voir Maitre Yoda serait une bonne idée, suggéra Ana.

-Le voir? Pourquoi devrais-je? Même s'il est sage, je ne pense pas qu'ici et maintenant j'ai besoin de sa sagesse.

-Ana-Rae a raison, défendit Ariandelle. Maitre Yoda peut t'aider à avoir un autre point de vue.

-Nous ne savons pas où il est. Après l'avènement de l'Empire, il est parti.

-La Force nous aidera à le trouver, assura la Mirialan.

Anakin ne dit rien, pesant le pour et le contre de cette idée. Padmé vint à lui et le tint par le bras.

-Pour moi Maitre Yoda a toujours était quelqu'un en qui on pouvait avoir confiance. C'est grâce à lui que tu as été admis au sein de l'Ordre Jedi, tu me l'as dit.

-Sur insistance d'Obi-Wan cependant... Mais je reconnais en Yoda un être exceptionnel.

Leia vint à lui et soutint la proposition de sa mère et de la Mirialan.

-Si Maitre Yoda peut trouver un moyen pour ramener Luke, il faudra le voir.

Anakin vit l'espoir dans les yeux de sa fille mais aussi la crainte de ne plus revoir son frère adoré.

L'Elu soupira. Comme toujours ses proches avaient raison. L'aide de Maitre Yoda pourrait être très bénéfique. Le choix d'accepter ou de rejeter la main tendue lui appartenait...

Après un petit moment, il hôcha positivement la tête.

-D'accord. Nous irons le trouver, tous ensemble.

Ils continuèrent de discuter des prochaines missions pour l'Alliance avant que le groupe n'entre dans une salle spécialement allouée au Jedi pour la méditation afin de trouver Maitre Yoda via la Force.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Executor sortit de l'Hyperespace et arriva en orbite de Coruscant, siège-capital de l'Empire.

Mara se dirigea vers ses quartiers et se prépara pour son Seigneur. Quand elle fut prête, elle prit la direction des cellules pour emmener Luke sur la planète-capital. Ce dernier était affaibli, manquant d'eau et de nourriture et même si la Force était avec lui, il n'avait pas assez travaillé suffisamment sa méditation pour ne pas subir les effets négatifs de ces besoins primaires. La Main de l'Empereur le vit affalé par terre. Il était pitoyable. Elle ordonna aux gardes de le menoter et de les escorter jusqu'à sa navette.

Plusieurs minutes plus tard, l'appareil quitta le Super Star Destroyer et descendit sur Coruscant pour l'ancien Temple Jedi, transformé en Palais Impérial.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'ancienne Salle du Haut-Conseil Jedi, Dark Sidious sentit la présence de sa Main et du jeune Luke Skywalker, puissant dans la Force comme son père. Il avait hâte de le convertir au Côté Obscur de la Force et ainsi faire encore plus mal à Anakin. Le fils converti, il ne manquerait plus que la fille et sa victoire serait complète car Anakin ne pourrait les combattre voire même les tuer s'il fallait qu'il en passe par-là pour les sauver... Son point faible, perdre ceux qu'il aime serait sa perte et son échec serait ainsi total... Sidious ricana...


La Navette se posa dans l'ancien hangar du Temple Jedi. Mara et le prisonnier sortirent de l'appareil et se dirigèrent vers la Salle du Haut-Conseil Jedi en prenant un ascenseur qui les firent monter aux étages supérieures du Temple. Quand ils en sortirent, Luke put voir là où avait vécu son père en tant que Jedi. Même si la décoration impériale était-là, la structure même du Temple n'avait pas changé et les différentes salles et les nombreux couloirs gardaient leur design d'origine.

Luke sentit la très forte présence du Côté Obscur au sein même du Temple, comme si tout une mer de nuage toxique le remplissait entièrement. Le jeune rebelle ressentit la froideur du lieu mais aussi une sensation d'étouffement écrasante. Il crût même à un moment donné avoir la berlue, ses sens lui indiquant des sons, des cris et peut-être même des images rémanentes provenant du passé. Il secoua sa tête, ne voulant pas céder à ces perturbations sensorielles. Après avoir pris un autre couloir, ils se dirigèrent vers l'ascenseur menant tout droit à l'Empereur. Durant toute la traversée, la Main n'avait rien dit, se contentant d'observer son prisonnier. Elle avait bien vu que ce dernier n'avait eu aucune expérience de ce genre auparavant et pourtant elle fut étonnée qu'il ne s'éffondre pas de malaise...

'Intéressant. Malgré les signes de chute évident il continue de résister à la présence de l'Obscurité du Temple. Il semblerait qu'il ne soit pas aussi faible que je l'aurais pensé'

Elle avait fait le même constat en combattant la fille. Cette dernière ne s'était pas laissée amadouée par sa puissance et avait réussi malgré son niveau à lui tenir tête ce qui relevait de l'exploit. Luke en revanche avait fait beaucoup d'erreurs de débutant et s'était laissé contrôler par ses émotions brutes. Cela lui avait été fatal car il avait non seulement perdu le combat mais aussi sa main droite...
L'ascenseur arriva à destination et la porte coulissa sur une salle circulaire dans laquelle se trouvait un unique siège, le dossier en face des deux individus.

Luke sentit un puissant afflux du Cöté Obscur émaner de ce siège. Mara le poussa vers le centre de la pièce et le mit sur ses genoux, elle-même faisant pareil au moment où le siège se retourna sur lui-même, faisant apparaitre son occupant.

-Bienvenue jeune Skywalker, dit ce dernier d'un ton neutre.

Luke vit enfin celui qui se faisait appeler l'Empereur Palpatine en public, Dark Sidious en privé...

-Tu n'as plus besoin de ceci, ajouta-t-il en levant le doigt.

Les menottes autour du poignet gauche et du moigon droit de Luke se détachèrent d'eux-mêmes et tombèrent sur le sol dans un bruit sec. Luke regarda attentivement le visage du pire ennemi de son Ordre: un visage de vieillard recouvert par une capuche noire comme la nuit, des cernes prononcés en forme de poche apparaissaient sous ses yeux jaunes maladifs. Un petit sourire narquois où une série de dents mal lavées compléta le portrait du méchant à abbattre.

-J'avais hâte de faire ta connaissance.

-Eh bien c'est chose faite, lâcha-t-il sous un ton moqueur.

Sidious ricana.

-Il ne manque pas d'entrain à ce que je vois, dit Sidious.

-Que voulez-vous?

-Toi. Sous ma guidance, je terminerai ta formation et tu pourras très bientôt m'appeller Maitre...

Mara ne dit rien. Si elle avait été une apprentie Sith elle aurait froncé ses sourcils et ce geste aurait été capté par le Seigneur Sith.

-J'ai déjà un Maitre, merci mais non merci.

'Quelle insolence' pensa la Main en serrant ses poings. Elle voulut le remettre à sa place.

-Allons, allons Mara... Notre jeune homme est fougueux et n'a pas sa langue dans sa poche.

-Je ne sombrerai pas à nouveau dans le Côté Obscur, affirma avec force Luke.

-Ah non? Demanda Sidious en se penchant en avant. Mais mon jeune ami, commença-t-il tout en se levant, tu découvriras bien vite que tu te trompes sur toute la ligne, finit-il en marchant d'un pas lent vers lui.

Mara en profita pour se redresser et lui tendre un objet cylindrique

-Son sabre-laser.

-Ah oui, l'arme du Jedi, nota le Sith en le prenant dans sa main. Similaire à celle de ton père mais il ne te sauvera pas. Tu es dorénavant mon apprenti.

-Si vous croyez sérieusement que je vais me laisser faire, vous vous mettez le doigt dans l'oeil votre Altesse...

-Silence! Ordonna Mara.

Sidious leva une main vers elle pour la calmer.

-Si tu crois que tes amis te sauveront, tu te mets le doigt dans l'oeil toi aussi, répliqua-t-il.

-Votre foi à vouloir me corrompre sera votre perte, lâcha-t-il avec assurance pendant que Sidious retournait à son fauteuil.

-Celle d'être sauvé par tes amis, la tienne, rétorqua-t-il en se tournant de moitié vers lui.

Luke ne dit rien par manque d'argument pour le contrer.

-Il est inutile de résister Skywalker, affirma Mara.

Sidious s'assit confortablement sur son siège.

-Tu ne sais absolument rien de moi Luke. À moi seul, j'ai réussi à mettre à genoux la République et à éradiquer l'Ordre Jedi. Si ce trio de femmes n'avait pas été-là, j'aurais réussi à avoir ton père à mes pieds. À défaut de l'avoir à ma botte, ce sera toi qui prendra sa place et bientôt ta propre soeur aussi.

Luke se redressa d'un coup et afficha une peur panique dans son regard, ce qui fit sourire Sidious.

-Oh mais il semblerait bien que je flaire de la Peur là, n'est-ce pas Mara?

-En effet Sire. Il empeste la Peur à plein nez, cela en est flagrant.

-Tu sais ce qu'il te reste à faire ma chère?

-Bien évidemment mon Seigneur, répondit-elle tout en se relevant.

Luke voulut faire de même mais il sentit un poid invisible le maintenir à genoux.

-Nous n'avons pas encore commencé. Sois patient elle sera avec toi en temps voulu, dit Sidious.

Tandis que Mara se dirigeait vers l'ascenseur, son Seigneur l'informa:

-Quand tu me l'auras ramenée, tu seras libre de ta fonction Mara et pourras faire ce que tu voudras.

-Bien Sire.

La Main entra dans l'ascenseur et descendit aux étages inférieures. Elle avait une nouvelle mission à accomplir.

Luke regarda l'Empereur qui sourit de toutes ses dents.

-Bien. Commençons, conclut-il.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 16 Fév 2024 - 20:38   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes. On continue l'histoire avec un nouveau chapitre. Je vous souhaite une bonne lecture et à la prochaine pour la suite.


Chapitre 16: Yoda

Dans la salle de méditation allouée aux Jedi, au sein d'un vaisseau de la Flotte Rebelle, Anakin, Leia et le trio étaient assis en cercle, plongés dans la Force pour trouver où se cachait l'ex-Grand Maitre Jedi Yoda.

Plusieurs heures étaient passées et il n'y avait eu aucun résultat. Où qu'il fut, le petit homme vert se cachait très bien des autres et de l'Empereur. Il ne voulait pas être retrouvé mais pourtant il était nécessaire de le revoir afin de bénéficier de ses conseils...

Grâce à la Méditation Ascendante qui permettait de se mettre en harmonie avec la Force Cosmique, ils étaient en lévitation, plongés dans les courants de cette Energie Mystique. Ce qu'ils recherchaient était tout indicateur qui puisse leur faire reconnaitre la signature énergétique du vénérable Yoda, que ce soit sous la forme d'un signal, d'un écho, d'un murmure ou autre du même genre.

Anakin fut le premier à ressentir quelque chose. La Force lui indiquant toutes les planètes ayant une forte connexion avec Elle, il remarqua qu'une en particulier abritait localement de l'obscurité alors que le reste de la planète était beignée de luminosité. Ce phénomène le poussa à s'y focaliser et c'est ainsi qu'il réussit à être en contact avec une énergie qu'il reconnut d'office.

Il ouvrit subitement les yeux tout en déclarant avec force:

-Je l'ai trouvé!!!

Les autres ouvrirent leurs yeux, surpris par le ton de l'homme.

-Tu as... commença à dire Leia.

-Oui j'ai réussi! Je sais où Maitre Yoda se trouve mais je ne connais pas le nom de la planète. Il me faut une carte galactique.

Tout le monde se remit à terre et se leva.

-Allons voir ça maintenant, s'enquit Ariandelle.

Ils acquiescèrent et se dirigèrent vers le poste de pilotage du vaisseau dans lequel ils se trouvaient...

-Hmmm. Trouvé ainsi tu m'as, jeune Skywalker.... affirma l'ex-Grand Maitre Jedi Yoda....

Au poste de pilotage, le groupe éplucha la carte galactique constamment mise à jour. Anakin entama des recherches dans la base de données.

-Tu penses que tu vas la trouver? Demanda sa fille.

-La Force m'a indiqué visuellement le secteur galactique où se trouve la planète sur laquelle Maitre Yoda se cache. Il ne me reste plus qu'à faire coïncider cette visualisation et les informations que la base de données nous fournit pour qu'il y ait une correspondance.

Après quelques minutes de recherches, il réussit à trouver la planète.

-Dagobah! Lâcha-t-il.

-Je ne connais pas cette planète. Etait-ce un monde de la République? Interrogea Padmé.

-Non pas du tout, répondit la Sénatrice de Chandrilla.

-Cette planète n'a jamais été référencée au sein des Archives de l'Ordre Jedi. Je pense que c'est une très bonne cachette si on veut échapper à l'Empire, au même titre que Tatooïne, informa Anakin.

-Eh bien il ne nous reste plus qu'à y aller, conclut Ariandelle.

-Soyez prudente, s'inquiéta l'ex-sénatrice de Naboo.

-Ne t'inquiète pas Padmé. Nous trouverons un moyen de ramener Luke, affirma-t-il en la serrant dans ses bras.

-Je préviens les autres Jedi de la situation, ajouta la Mirialan.

-Préparons le vaisseau Ana, conclut la Sith au Sang Pur.

Chacun effectua sa petite tâche et Padmé discuta avec les autres Sénateurs de la situation au Sénat. Elle avait confiance en son mari. Connaissant sa peur de perdre un être chère, elle-même étant en première ligne, elle savait qu'il ferait tout son possible pour sauver leur fils des griffres de Palpatine.

Plusieurs minutes plus tard, le Défenseur décolla et passa en Hyperespace.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Dagobah, l'ex-Grand Maitre Jedi Yoda méditait sur un rocher. Il avait senti Anakin Skywalker à travers la Force. Il savait donc qu'il viendrait le voir en quête de réponses à ses questions.

Depuis son exil il y a plus de dix-neuf ans, il avait appris des choses sur son échec en tant que chef de l'Ordre Jedi disparu. Du rapport de Qui-Gon Jinn indiquant l'apparition d'un Seigneur Sith à leur mort respective en passant par la défection du Comte Dooku au passage, puis la nouvelle de Kenobi de la création d'une Armée de Clones pour le compte de la République, la Guerre de ces derniers à travers la Galaxie, le tout mené par leur pire ennemi à la tête du Gouvernement, avec comme chute finale l'éradication pure et simple de ses frères et soeurs Jedi à cause de l'Ordre 66, le tout sans qu'il ait pu le voir venir avait été la pire des leçons, apprise à la dure comme jamais auparavant de sa très longue existance..

Yoda avait été aveugle aux signes, trop confiant en ses capacités, orgueilleux, à l'instar de ses pairs du Haut-Conseil Jedi. De par cette attitude, l'Ordre s'était reposé sur ses acquis, s'était enlisé dans les méandres de la bureaucratie républicaine de par leur allégeance au Sénat. Les Jedi étaient restés passifs pendant que leur ennemi faisait tout le contraire dans l'ombre durant le millénaire suivant l'officialisation de leur prétendu fin par les Jedi eux-même. Dark Bane avait bien fait son travail de purge et de rennaissance de l'Ordre Sith. Son objectif de détruire l'Ordre Jedi avait fini par payer grâce à sa Règle des Deux établit mille ans auparavant: deux individus, un Maitre et un Apprenti, le Premier qui détient le Pouvoir, le Deuxième qui Le convoite, forçant de ce fait à ce que ce dernier devienne assez puissant pour tuer son maitre et ainsi perpétuer le système en choississant un(e) élève à même d'avoir le potentiel d'être plus puissant que lui pour le détrôner, et ainsi de suite à travers les âges, ce qui permettrait d'avoir toujours des membres plus forts que les précédents pour au final atteindre le summum: un Maitre et un Apprenti à leur niveau le plus élevé, ce qui fut le cas avec Hego Damas et Sheev Palpatine: le premier en faisant des expériences sur les Midi-Chloriens ce qui poussa la Force à créer son Enfant, Anakin Skywalker, et le deuxième en cachant sa véritable identité tout en montant les marches politiques pour atteindre le poste de Chancelier Suprême de la République Galactique, avec l'exploit de tuer son Maitre dans son sommeil au passage. Cette évolution avait été faite dans l'ombre créée par la lumière des Jedi durant un millénaire... Le résultat fut à la hauteur de l'attente et Yoda ne pouvait que se blâmer pour son échec cuisant...

Il quitta sa méditation et soupira. Son corps commença à s'affaisser. Sa très longue existance n'avait pas empêché le stress et la peur de faire des ravages sur son corps. Bien qu'il avait déjà des cheveux blancs et une peau ridée, la Menace Fantôme illustrée par le Guerrier Sith ayant tué Jinn, l'Attaque des Clones perpétrée partout dans la Galaxie opposant la République à la CSI dirigée par le Comte Dooku et la Revanche des Sith via le coup final de Dark Sidious: exécuter l'Ordre 66, obligeant les Soldats Clones à se retourner contre les Jedi et à les tuer sans sommation tout en ayant les pleins pouvoirs au Sénat et proclamant l'Empire Galactique, les avaient accentués.

Heureusement, tout n'avait pas été perdu. Grâce à trois femmes venues de nulle part, surement un coup d'aide de la Force, Anakin n'avait pas sombré du Côté Obscur, bien qu'il avait sérieusement été blessé durant son combat contre Sidious et de nombreux Jedi au sein du Temple et dans la Galaxie avaient survécu à la Purge perpétrée par le Seigneur Sith. L'Espoir était-là grâce aux enfants de l'Elu et aux fantômes de ces amis: Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi.

En effet, depuis qu'il s'était exilé, Yoda avait pu découvrir par leur présence une nouvelle existence, démontrant la dernière maxime du Code Jedi: "Il n'y a pas de Mort, il n'y a que la Force". Ces deux amis avaient commencé à lui apprendre le processus permettant de vivre sous cette nouvelle forme et ce depuis plus de dix-neuf ans... L'apprentissage n'était pas encore fini mais le petit homme vert sentait qu'il le serait bientôt....

-Ils arrivent... dit-il à haute voix, parlant plus pour les deux autres que pour lui-même.

Levant la tête, il suivit l'approche final du vaisseau venant de quitter l'Hyperespace.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Wouah, ce n'est pas facile d'y voir dans cette mer de nuage, constata Ayanna aux commandes.

-Maitresse, je détecte une zone propice à un atterrissage en toute sécurité, informa C2.

-Parfait. On y va, dit Ariandelle.

Le vaisseau perça la couche de nuage dans laquelle il se trouvait et jaillit dans le ciel nuageux de la planète. Il se posa dans une grande clairière.

-Ouf. Enfin posé. Ce n'était pas facile avec ces secousses, commenta Ana.

-Vous croyez qu'il est-là? Vous avez vu l'endroit? Observa Leia avec une expression de dégoût en voyant l'environnement à travers la vitre du cockpit.

-En effet, l'endroit me semble bien inhospitalier, ajouta Ayanna.

-Pourtant, ce n'est qu'une simple forêt, constata Anakin.

-Simple? Tu ne vois pas qu'il y a des marécages, de la boue et je ne sais quoi d'autres, énuméra Leia.

-Et alors? Aurais-tu peur? L'interrogea-t-il en plaisantant.

-Moi? Non! Affirma-t-elle avec entrain.

-Ok. Tu sors en premier alors.

-Pardon? Lâcha-t-elle sous la surprise, totalement prise au dépourvue.

Le groupe arriva à l'entrée du vaisseau. La porte s'ouvrit et la rampe se déploya. Leia remarqua qu'elle était devant les autres. Elle se retourna et vit Anakin exprimer un sourire derrière son masque respiratoire.

-Après toi ma chère fille, invita Anakin d'un geste de la main.

Les autres jouèrent le jeu et Leia se sentit prise au piège. Jurant dans sa bouche, elle se retourna et descendit doucement la rampe, aux aguets. L'odeur qui arriva à son nez faillit la faire vomir. Quand son pied toucha le sol, elle eut une expression de dégoût. Elle avait beau avoir évolué dans la forêt, celle de Dagobah était bien différente de celle de Yavin 4 et d'Odessen. En plus de la boue que ses chaussures touchaient, il y avait non loin de nombreux marécages et même de la mangrove ici et là.

-Berk, c'est dégoûtant, se plaint-elle.

-Pourtant je sens la Force. Elle est puissante sur cette planète, nota Ayanna.

Ariandelle ne dit rien, se concentrant pleinement sur l'Instant Présent. Les odeurs, la température, les sons des animaux et autres insectes la firent comprendre que Dagobah grouillait de Vie.

-C'est endroit est excellent pour la survie, ajouta Ana.

-En effet, conclut Anakin.

Le groupe continua à évoluer dans cet étrange environnement. Leia affichait un air de dégoût mais si elle devrait passer par-là pour retrouver Maitre Yoda, elle devrait prendre sur elle. Regardant les autres, elle s'aperçut qu'ils n'avaient aucun problème à marcher dans ce lieu inhospitalier. La Nature était Maitresse ici.

-C'est étrange, il n'y a aucun bâtiment, aucun vaisseau à part le notre, nota-t-elle.

-En effet, aucune structure metallique visible à l'horizon, ajouta Ana.

-Cette planète n'a jamais été colonisée donc normal qu'il n'y ait aucune trace d'activité humaine, dit Anakin.

Après plusieurs heures de marches, le groupe fit une halte et prépara un feu de camp.

-Eh bien, je ne pensais vraiment pas que ce serait difficile d'évoluer dans ce genre d'endroit.

-Allons Leia, ce lieu n'est pas si différent de ceux dans lesquels tu as l'habitude d'évoluer.

-Je trouve que si. Malgré une très grande présence de la Force, je sens quand même quelque chose d'étrange, de bizarre. Je ne peux l'expliquer, analysa-t-elle.

Anakin sut de quoi elle parlait. Jetant un regard au trio, ce dernier comprit. Elles aussi avaient ressenti la noirceur émanant de la planète. Un point précis, quelque part sur ce monde primitif...

Le groupe commença à manger en silence, bercé uniquement par les bruits de la Nature.

-J'espère sincèrement que ces animaux arrêteront de parler. J'ai besoin du silence pour dormir.

-La Force te permet de te couper de ton environnement, ne l'oublie pas Leia, prévint Ariandelle.

Le silence retomba à nouveau, seulement perturbé par la mastication des aliments et les discussions fortes nombreuses des animaux...

Alors qu'elle s'apprêtait à prendre son verre pour boire, Leia se redressa, aux aguêts.

-Quoi? Qu'est-ce qu'il y a? Interrogea son père.

-Je ne sais pas j'ai l'impression....

-J'ai l'impression de quoi? Continua Ana.

-Je n'en sais rien... On dirait que... dit-elle tout en tournant la tête à droite et à gauche, mal à l'aise.

-On dirait que.... poursuivit Ayanna.

-Oui, on dirait que... continua une voix inconnue sortie de nul part et que Leia entendit derrière elle.

Sous la surprise, elle se retourna avec volte-face en activant son sabre-laser.

-On dirait que quelqu'un m'observe! Affirma-t-elle, faisant du même coup sursauter l'individu qui tomba en arrière.

-Qu'est-ce que... commença à dire Ana.

-Vous avez vu? Demanda la Mirialane.

Après quelques instants, l'individu se redressa et remonta sur la branche sur laquelle il était assis en s'aidant d'une canne.

-Oh pardonnez-moi, s'excusa Leia en éteignant son arme. Je ne voulais pas vous faire peur.

-Pardonnée tu es, dit-il à cette dernière.

Les autres se regardèrent. Malgré la faible luminosité du feu, ils le reconnurent, tant par sa manière de parler que par son physique encore plus vieillissant qu'à l'époque.

-Euh, voulez-vous vous joindre à nous? Nous avons suffisamment de nourriture pour au moins une bonne semaine, proposa Leia.

-Oh. De la nourriture..Hmm.. Bon, cela est. Me joindre à vous, je vais. Merci pour votre invitation, répondit-il.

Il s'installa à côté d'eux et Leia le servit.

-Que faisez-vous ici? Demanda-t-il tout en machant son morceau de viande.

-Nous recherchons quelqu'un. Une personne habite ici. C'est un grand guerrier.

-Un grand guerrier? Hmm. Interessant.

Il porta son regard sur les autres qui sentirent qu'il les avait reconnus lui aussi.

-Qui sont ces personnes?

La question était mal placée du fait qu'il connaissait la réponse cependant les autres comprirent que derrière cette demande, il y avait quelque chose d'autre.

-Mon père Anakin Skywalker et nos amis, Ariandelle Mindwalker, Ayanna Kallig et Ana-Rae, en lui les présentants par un geste de la main.

Les autres jouèrent le jeu implicitement lancé par le Maitre Jedi et le saluèrent.

-Et toi?

-Leia Skywalker. Et vous?

-Je ne sais plus.

-Comment ça vous ne savez plus? Vous avez oublié votre nom?

-Très vieux je suis. Ma mémoire n'est plus ce qu'elle était. Cet endroit, très bien je connais.

-Vous habitez ici?

-Oui.

-Vous pourriez donc nous aider à le trouver.

-Trouver, ce grand guerrier, oui, je peux.

-Au fait, c'est plus qu'un grand guerrier. En vérité c'est un Maitre Jedi. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler...

-De quoi?

-Des Jedi.

-Oh mais si. Entendu des histoires sur eux j'ai. Y compris sur celui que vous recherchez.

-Sérieusement?

-Yoda. Vous cherchez Yoda. Conduire à lui je peux.

-Super. Vous connaissez mieux le lieu que nous, on vous suit.

L'individu se releva et commença à partir, suivit des autres. Leia en profita pour murmurer quelque chose:

-Je ne sais pas vous, mais je trouve bizarre qu'il parle à l'envers. Je n'ai jamais rencontré d'individus parlant de cette façon. Maitre Yoda parle-t-il comme ça?

-Euh, commença à dire Anakin, mal à l'aise.

-Venez, venez, insista l'individu.

'Merci Maitre Yoda' pensa l'Elu, se sentant sauvé par ce dernier.

Leia suivit l'étrange personnage, se surprenant elle-même de la petitesse de sa taille. Elle avait bien vu des personnes naines par le passé, mais ce vieil homme semblait être encore plus petit que ces dernières... Le dos vouté, s'appuyant sur sa canne, il marchait d'un pas tranquille, fredonnant même une petite chanson.

Après ce qu'il leur sembla être des heures de marche, le groupe arriva devant un grand arbre dont sa base avait été travaillée pour faire apparaitre un petit dome. L'aspect faisait penser à un cabanne ou à une petite maison. L'individu entra facilement, indiquant que la structure était faite à sa taille, les autres se devant s'accroupir pour y entrer. À l'intérieur, l'endroit était rempli d'ustensiles de cuisine mais également d'objets en tout genre: des racines, des pots, des vases, un vieux vêtement et même un objet cylindrique qu'Anakin reconnu sans peine...

'On est très à l'étroit' constata Ariandelle, découvrant le nouveau lieu de l'ex-Grand Maitre Jedi.

-Comment avez-vous entendu parler des Jedi? Nous n'avons détecté aucune présence humaine ici.

-Des amis à moi me l'ont dit. Par le passé, longtemps il y a, répondit l'individu en se dirigeant vers sa cuisine.

-Comment êtes-vous venu ici? Nous n'avons découvert aucun vaisseau en arrivant, continua Leia.

-Je ne sais plus, répondit-il.

Leia ne dit rien, en pleine réflexion. Les autres l'observaient indirectement, pour voir comment elle prenait tout ceci. Ils savaient que Yoda jouait avec elle, la testait avec ses réponses qui pourraient en énerver plus d'un car pas assez précises et surtout simples et directes, sans d'autres explications que nécessaire.

Le petit être leur tendis à chacun un bol d'une étrange mixture. Leia grimaça à sa vue.

-Manger, vous devez. Très bon, cette soupe est.

-De la soupe, ça? Questionna Ana.

Le contenu ressemblait plus à de la patée visqueux qu'à un liquide savoureux.

-Cela nous permettra de goûter les produits locaux, dit Ariandelle en souriant.

Un sourcil levé de la part de son ex-apprentie accentua son sourire.

'Elle se moque de moi, c'est sûre' pensa-t-elle.

Alors qu'ils commencèrent à manger, l'individu posa à son tours des questions:

-Pourquoi voir Yoda?

-Parce que mon frère, Luke Skywalker, a été kidnappé par l'Empire Galactique.

Cette information le stoppa dans son geste. Il était sur le point de prendre une nouvelle cuilleret de soupe. Il déposa la cuillère en bois et demanda, tout en regardant Anakin.

-Peur as-tu?

Il sentit d'office que cette question lui était destinée en particulier. Il l'avait déjà entendue quand il était encore un tout jeune garçon de neuf ans et elle faisait référence à sa mère à l'époque...

Leia, inconsciente du jeu qui se tramait entre Yoda et son père, répondit naturellement:

-Oui j'ai peur.

-Peur de le perdre je crois bien, déduit-il.

-Oui et alors? C'est normal d'avoir peur de perdre un être cher. Qu'est-ce que ça change?

-Absolument tout change. La Peur mène au Chemin du Côté Obscur. La Peur mène à la Colère, la Colère mène à la Haine et la Haine mène... à la Souffrance, énonça-t-il, ses yeux plantés dans ceux du père.

Anakin avala sa salive quand le trio le regarda, conscient que cette maxime avait une signification bien profonde pour lui. C'était ironique pour ce dernier de voir que l'histoire se répêtait encore...

'J'en suis conscient Maitre' pensa-t-il.

-Comment savez-vous ça? Continua Leia, surprise que cet individu en sache autant sur la Force.

-Yoda m'a appris cela.

-Vous êtes un Jedi?

L'individu ne répondit pas. Leia fronça les sourcils face à ce silence. L'observant plus en détail, elle en conclut qu'il n'avait rien d'un Jedi mais elle savait qu'il ne fallait pas se fiere aux apparences et de ce fait, ne pas avoir confiance en ses yeux qui pouvaient la tromper comme lui avait dit Obi-Wan Kenobi... Elle continua son observation, passant de cet habitant à ses proches qui, de par la manière dont ils le regardaient, semblaient en savoir quelque chose sur ce dernier. Elle poursuivit son action, analysant minutieusement l'habitat du petit être jusqu'à trouver un objet cylindrique qui lui sembla familier.

-Ne serait-ce pas...

Comme pour prouver son soupsçon, elle l'attira avec la Force. Le regardant, le design du cylindre ne lu fit aucun doute. Elle appuya sur le bouton présent et une petite lame verte jaillit de l'objet.

-Vous êtes donc un Jedi... affirma-t-elle avant d'éteindre l'arme Jedi.

Le petit être tourna sa tête vers elle.

-Il n'y a aucun humain à part nous sur cette planète, vous ne savez pas comment vous êtes arrivé ici et vous semblez avoir également oublié votre identité et pourtant, ce que vous venez de dire montre une connaissance profonde de la Force et pour courronner le tout, vous avez dans vos affaires un petit sabre-laser. Vu la manière dont vous regardez mon père, vous semblez bien le connaitre aussi.
-Que veux-tu dire Leia? Demanda son père.

-Ce que je veux dire père, commença-t-elle à répondre en le regardant, c'est que cet habitant est bien plus que ce qu'il ne parait.

Se tournant à nouveau vers lui, elle ferma ses yeux et fit appel à la Force pour le sonder. Ce qu'elle ressentit le fit écarquiller ses yeux tout en la faisant sursauter.

-Wouah !

-Quoi? S'enquit Anakin, faisant semblant d'être paniqué.

-Cet individu est incroyablement puissant dans la Force je n'ai jamais ressenti cela. Je crois qu'on l'a trouvé.

-Qui? Questionna Ayanna, jouant les ignorantes.

-Yoda. C'est vous, affirma-t-elle en le pointant du doigt. Vous êtes le Grand Maitre Jedi Yoda.

L'individu garda le silence.

-C'est évident avec tout ce que je viens d'énumérer et de plus, vu que Yoda est sensé être caché pour ne pas être retrouvé, cette planète vierge de toute présence humanoïde à part nous est parfaite. Cela ne fait aucun doute possible.

L'individu lui sourit en hôchant la tête.

-Patiente elle est. Malgré la Peur que je ressens en elle, espoir elle garde, dit-il à Anakin.

-C'est vrai qu'elle est plus posée que son frère.

Leia se tourna vivement vers les autres qui lui sourirent.

-Attendez... Vous saviez? Vous saviez et vous ne m'avez rien dit?

-Non en effet. Dès que Yoda nous a posé la question sur notre identité, nous savions qu'il venait de te lancer un petit jeu, répondit Ariandelle.

-Un petit jeu? Je ne comprends pas.

-Yoda nous connait bien avant que tu ne sois née Leia donc sa question sur qui nous sommes n'avait pas lieu d'être. Son but était de savoir comment tu réagirais face à lui, face à sa manière de parler, face à ses réponses simplistes et pourtant directes. Quand tu m'as demandé s'il parlait à l'envers, tu m'as vu être hésitant et c'est normal parce que je ne pouvais pas vendre la mèche. Tes échanges avec lui avaient pour but de te connaitre, expliqua Anakin.

-C'était donc un test?

-Oui. Tu ne t'es pas énervée, tu as été patiente, tu as été accueillante, tu lui as fait confiance malgré que tu ne le connaissais pas. Tout ce que tu as fait, tes questions, ton observation, ton analyse, ta déduction et ton utilisation de la Force t'ont permise de passer le test: trouver qui est Maitre Yoda, expliqua Ayanna.

-Une grande Jedi elle saura, affirma-t-il.

-Maitre Yoda... commença à dire Anakin.

-Ton fils, aux mains de Sidious il est. Pas perdu pour autant, il n'est, le coupa-t-il.

-Vous pouvez nous aider? Interrogea Leia sous un ton d'espoir.

-Très vieux je suis. Plus me battre, je ne peux.

-Mais vous pouvez revenir parmis nous non? Votre retour apporterait de l'espoir aux autres, insista Ana.

-Ma présence, Sidious ressentira. Le Côté Obscur ici me protège.

-Le Côté Obscur? Demanda Anakin, intrigué.

-Une grotte où le Côté Obscur habite. Un nexus dans la Force. Là-bas toi et ta fille devaient aller.

-Pourquoi?

-Vos peurs vous devez vous confronter.

-C'est un test alors, en conclut Ayanna.

-Oui. Un test, oui.

-Mais vous viendrez quand-même? Ajouta Ariandelle.

-Nous verrons. Dormir il vous faut. Une longue journée, demain nous attend, conclut le Maitre Jedi.

Ils changèrent de sujets de discussion avant de prendre les dispositions nécessaires pour dormir.


À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Sam 30 Mar 2024 - 16:21, modifié 1 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Sam 02 Mar 2024 - 13:14   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour tout le monde. Voici un nouveau chapitre de ma fic. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 17: La Grotte du Mal

Les héros se levèrent aux sons de la Nature de Dagobah qui faisait de même avec les tous premiers rayons de soleil qui réussissaient à percer la densité des feuillages des grandes arbres de la planète.

L'ex-Grand Maitre Jedi Yoda était déjà levé, en train de préparer le petit déjeuner. Les ingrédients utilisés par ce dernier provenaient directement du sol de la planète. Il n'y avait pas mieux selon lui que les plantes et autres herbes de la Nature comme source d'énergie.

Les membres du petit groupe partis à sa recherche mangèrent également la nourriture qu'ils avaient emporté avec eux. Comme l'avait dit Léia, il y en avait pour une semaine. Le séjour sur Dagobah serait un excellent moyen pour apprendre de la part du petit homme vert ce qu'il avait fait durant toutes ces années cloitré ici mais également pour s'entrainer, tant physiquement qu'énergétiquement.

C'est d'ailleurs en pensant à cela que Yoda y mit les mots dessus:

-Entraînements aujourd'hui. Des exercices vous feraient et l'épreuve de passage vous passerez.

Anakin savait de quoi il parlait. L'épreuve de passage dont Yoda faisait allusion consisterait à entrer dans cet endroit beigné par le Côté Obscur de la Force. Lui et sa fille devraient y passer pour qu'ils combattent leurs peurs. Etrangement, Yoda n'avait pas mentionné les trois femmes du trio. Est-ce que cela voulait dire qu'elles avaient, d'une manière ou d'une autre, réussi ce type d'épreuve? Il ne le savait pas, cependant il se devrait d'être prêt s'il voulait réussir, tout comme sa fille...

-J'ai hâte de commencer l'entraînement, annonça avec joie Ayanna.

-Ah oui? L'interrogea sa petite amie.

-Oui, comme à l'époque, tu te souviens? La lui fit rappeler la Sith au Sang Pur.

La Mirialan sourit en y repensant. Au sein de leur appartement, le trio s'était entraîné dur pour rester au top. Aayla et Kit les avaient également rejoins ce qui leur avait permis d'évoluer mais également pour le Nautolan, de survivre face à Dark Sidious... Cependant ils étaient sur Odessen à parfaire leur entraînement Jed'aii avec leur fille. Ariandelle devrait savoir s'ils seraient prêt à passer eux aussi les épreuves nécessaires pour être membre du Nouvel Ordre Je'daii qu'elle avait créée...

-Un match retour, dit-elle en désignant la Voss. Cette fois-ci, c'est moi qui t'aurai, affirma-t-elle en frappant ses poings.

La Mirialan ressentit de la joie à cette idée. Revoir la rivalité entre son ex-padawan et sa petite amie lui mit du baume au coeur. Ana fut contente de cette excellente idée. Ce serait un moyen idéal pour voir leur évolution personnelle mise à l'épreuve mais également savoir si elle pourrait à nouveau la battre à plate couture...

-Une bonne journée nous attend, annonça Yoda avec entrain.

Leia terminait son petit déjeuner. Elle avait entendu la conversation du trio et se demandait de quoi elles faisaient référence. Elle ne connaissait pas leur passé et c'était l'occasion idéale pour en savoir plus sur elles...

-Bien, bien. Voici ce que vous allez faire, informa le petit Jedi.

Après de longues minutes d'explication, les membres du groupe apprirent ce qu'ils devraient faire durant cette journée. Vu qu'ils étaient-là pour une bonne semaine, ils en conclurent qu'il y aurait du pain sur la planche, le petit homme vert ne les ménageant pas.

L'exercice d'aujourd'hui serait un parcours à travers un chemin balisé. L'utilisation du Sabre-Laser et de la Force serait interdite.

'Un entraînement à la dure. Vu le parcours, il y aura des obstacles à franchir à l'ancienne'.

Cela poussa Ariandelle à réfléchir à ce type d'entraînement à mettre en place sur Odessen...

Quand tout le monde fut prêt, ils se positionnèrent, étant devant une ligne imaginaire. Yoda se mit sur le côté et lança le signal de départ en activant son sabre-laser. Les cinq utilisateurs de la Force s'élancèrent en courant.

Le parcours balisé était constitué de chemin sinueux, tortueux même, passant à travers des branches et des sols bien glissants à base de boue et de mangroves. Il y avait également l'escalade à bout de bras, sur des branches humides aux prises difficiles. Il n'y avait aucun temps chronométré, le but de l'exercice était de s'adapter, tant par rapport à un environnement inconnu que par le fait improbable mais quand même possible d'être dépourvu de la Force....

Leia tenta de sauter sur une branche mais la mousse l'empêcha de bien s'y accrocher et elle tomba de haut par terre, en plein dans la boue, ce qui fit rire son père.

-Il n'y a rien de drôle la dedans, cria sa fille en se relevant tout en enlevant comme elle pouvait le liquide visqueux de ses vêtements.

-Allons Leia, ce n'est que de la boue rien de plus, lui dit-il alors qu'il était debout sur une branche.

Le temps avait changé depuis le début de la journée. La pluie avait commencé à tomber, rendant l'exercice plus difficile encore. Leia se laissa tremper afin de faciliter le nettoyage.

-Allez monte, ordonna-t-il.

-Facile à dire. Il pleut, tout est mouillé.

-Oui et alors? N'oublie pas la leçon qu'il y a derrière cette exercice: l'adaptation. Trouves un moyen de nous rejoindre.

Anakin la laissa alors, continuant le parcours, alors que loin devant, le trio arrivait tant bien que mal à avancer. Ayanna faillit subir le même sort que Leia mais réussit à stopper sa chute en s'accrochant à une autre branche. Ariandelle et Ana n'éprouvaient pas trop de difficulté, même si elles glissaient de temps en temps sur les branches et qu'elles sautillaient après s'être prises quelques racines...

Le plus difficile était la fatigue à gérer. Sans la Force, cette dernière était plus présente et le groupe le constata rapidement quand il fallut à plusieurs reprises s'arrêter pour reprendre le souffle, n'ayant pas l'habitude de cela car se reposant toujours sur la Force. Quand ils finirent le parcours balisé par Maitre Yoda, ils se tinrent tous sur leur jambes, les mains sur leur cuisse, respirant haletemant dû aux efforts physiques intenses utilisés pour rester dans la course.

Yoda avait suivit le parcours à travers la Force et sentit dans l'ensemble qu'ils s'en étaient à peu prêt sortis. Leia avait eu plus de difficulté.

-Bien, bien. À présent que vous êtes très fatigués, dans la Grotte vous entrez.

-Nous avons besoin de nous reposer maintenant avant de continuer Maitre Yoda, se pleignit Leia.

-Pas de repos. Maintenant vous devez.

Ayanna comprit où voulait en venir le Maitre Jedi.

-L'épreuve jouera sur votre capacité à resister au Côté Obscur malgré votre fatigue physique.

-Mais nous ne sommes pas en bonne condition physique pour résister.

-Justement, c'est là tout l'intérêt de cette épreuve Leia. La grande fatigue que tu ressens jouera en ta défaveur et le Côté Obscur t'attaquera non seulement sur ce point, mais aussi sur l'aspect mental et pyschologique, informa Ayanna.

-Il faudra donc trouver un moyen pour résister malgré tout, conclut Anakin.

-Venez, ordonna Yoda qui les conduisit sur le chemin menant à la Grotte.

Après plusieurs minutes de marche, ils arrivèrent à l'endroit indiqué. Le groupe sentit physiquement les effets du Côté Obscur sur eux. Le froid, l'angoisse, le mal-être, l'étouffement, la mort...

-C'est bien-là, affirma Leia en sentant les effets néfastes du lieu.

-Y entrer vous devez, dit Maitre Yoda.

-Il y a quoi exactement là-dedans? Demanda Anakin.

-Tout ce que tu y apporteras, répondit simplement le petit homme vert.

-Le mieux est de se préparer, intervint Leia qui commença à prendre son sabre-laser.

-Ton arme... lâcha Yoda... Tu n'en auras pas besoin.

-Vraiment? Rétorqua-t-elle, pas convaincue.

-Hmmm, lâcha Ariandelle en se tenant le menton. Peut-être il s'agit d'une épreuve psychique et que l'arme est inutile dans ce cas-là, théorisa-t-elle.

-Je préfère être armée, on ne sait jamais ce qui peut arriver dans ce genre d'endroit, tu le sais mieux que moi.

Anakin réfléchit. La théorie de la Mirialan se tenait aux dires du Grand Maitre Jedi.

-Je tente la proposition de Yoda. Qui va en premier?

-Toi. Au moins je saurais ce qui m'attend après, répondit rapidement sa fille.

-Ensemble, vous devez y aller, contra Yoda.

-Pas de chance, soutint l'Elu au grand dâme de sa fille qui souffla tout en levant ses yeux au ciel...
-Que la Force soit avec vous, souhaita Ana-Rae.

-Merci, nous en aurons bien besoin, confirma Anakin qui entra en même temps que sa fille
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Anakin ne vit pas sa fille auprès de lui. Il était seul. La Grotte était recouverte de boues, de branches et une odeur nauséabonde remplissait le lieu. Le futur Jed'aii dû mettre une main devant sa bouche pour éviter de vomir. N'ayant pas son sabre-laser, il avança prudemment...

Durant son avancée, il ressentit de plus en plus la pression exercée par le Côté Obscur de la Force... Des ombres se mouvèrent sur les parois, des voix plaintifs, des râles de mort résonnaient de plus en plus au fur et à mesure qu'il s'enfonçait plus profondément dans la Grotte du Mal qui ne semblait pas avoir de fin...

'C'est vraiment bizarre. J'aurais dû tomber sur un cul-de-sac.' se dit-il, inquiet de ne pas voir le bout.

Son inquiétude accentua les effets négatifs du lieu et Anakin eut de plus en plus de mal à respirer, son appareil respiratoire semblant connaitre un disfonctionnement d'origine inconnue. L'Elu dût s'arrêter à plusieurs reprises pour reprendre son souffle. Il pouvait faire appel au Côté Lumineux de la Force mais il sentait que ce n'était pas la bonne solution. Il fallait qu'il fasse front de ses peurs les plus profondes...

Comme si la Grotte l'avait entendu, une respiration caverneuse, de même nature que la sienne, se fit entendre. Anakin se releva et vit une silhouette sombre se rapprocher. L'Elu sentit la puissance de cet individu, de même nature que la sienne mais pervertie. Au fur et à mesure qu'il se rapprochait, Anakin se rendit de plus en plus compte que cette personne lui était de plus en plus familière jusqu'à qu'elle soit face à lui... Anakin tomba à la renverse: l'être devant lui portait exactement l'armure qu'il avait porté par le passé, mais cette fois-ci elle était entièrement noire et non blanche...

-Ton destin est lié au mien Skywalker, dit l'apparition.

Anakin se releva pour lui faire face.

-Qui es-tu?

-Tu sais très bien qui je suis.

Le Jedi ravala sa salive. Il avait bien une petite idée en tête mais il se refusait de l'admettre...

L'apparition activa un sabre-laser à lame rouge. Anakin était désarmé. Cependant, il savait que tout était illusion... même si une petite partie de lui commençait à douter de cette affirmation.

-La Peur est en toi. Je la sens. Saches que tout est vrai ici.

-Non, tout est faux, contra Anakin.

-Vraiment? Questionna l'apparition en l'attaquant brusquement, ce qui poussa ce dernier à l'éviter. Si c'était le cas, tu serais empalé sur ma lame et vu que tu viens de l'esquiver, cela prouve donc que tu crains que ce que je dit est vrai.

-Pourquoi es-tu-là? Demanda l'Elu pour recentrer la conversation sur cet individu.

-Pour te montrer ce que tu aurais dû devenir, répondit l'apparition en l'envoyant d'un geste contre la paroi de la grotte.

Anakin sentit la pression énergétique sur sa personne. Il voulut rappliquer mais l'apparition fut plus rapide et bondit sur lui à une vitesse vertigineuse. En un instant, la lame du sabre se planta dans le torse de l'Elu qui cria de douleur.

-Là, tu la sens la douleur... Elle est réelle, y compris tout ce que tu vois maintenant, affirma-t'elle en posant sa main gantée sur le front d'Anakin.

Ce dernier eut ses yeux révulsés et un flot d'images envahit son esprit, lui montrant des évènements différents de ce qu'il avait vécu, le changement étant l'après-combat entre Mace Windu et Palpatine où Anakin avait défendu ce dernier en coupant la main du Maitre Jedi. S'ensuivit son allégeance envers le Chancelier, son adoubement avec l'adoption de son nouveau nom, l'attaque du Temple Jedi avec l'armée de la 501ème Légion, lui à sa tête et massacrant à tours de bras les Jedi présents puis la trahison de sa femme et de Kenobi, son combat et sa défaite face à ce dernier, sa reconstruction, la tristesse après avoir appris la mort de sa femme de la bouche du Chancelier, sa rage et sa haine pour Kenobi avec sa revanche sur l'Etoile Noire... D'autres images apparurent, comme celle du combat entre lui et son propre fils, où ce dernier perdait sa main droite et apprenait son lien de filiation avec lui...

Quand la torture psychique prit fin, les yeux de l'Elu reprirent leur place et Anakin pencha sa tête en avant, haletant, encore sous le choc de ces images cauchemardesques.

-Eh oui... C'est toi depuis le début. C'est ce que tu aurais dû vivre, affirma-t-elle...

Anakin releva sa tête et se vit en face de lui-même: le même visage brulé, des yeux jaunes maladifs, des cernes marqués, un regard ténébreux, un sourire machiavelique et glaciale. La Peur à l'état pure.

Anakin ne sut réagir sur l'instant. Il venait de voir une réalité dans laquelle il avait très mal tourné et avait plongé la Galaxie dans les Ténèbres et le Chaos...

Il avait crû que la Grotte lui montrerait sa peur de perdre son fils, mais en vérité cela était beaucoup plus profond que ça... Anakin réfléchit a tout ce qu'il avait vécu et mit en comparaison son passé et celui de son double obscur... Il comprit alors la parole de Yoda: toute sa peur, sa colère, sa haine, sa souffrance, sa rancune, tout depuis son enfance en tant qu'esclave jusqu'à maintenant avait créée ce double ténébreux, dans l'ombre, et bien qu'il avait eu des sursauts de conscience comme ce fut le cas après son génocide des Tuskens sur Tatooïne, il avait toujours su au fond de lui que son attitude était contraire aux valeurs prônés par les Jedi... Son déchirement entre des règles absurdes et désuètes et son envie de faire honneur aux Jedi qui l'avaient reccueilli avait crée un faussé dans lequel Sidious s'était librement engouffré pour renforcer ce côté négatif de sa personne...

Anakin soupira. Regardant son moi obscur, il ressentit de la tristesse, de la pitié et de la compassion et de l'amour envers ce dernier...

-Tu m'as montré ta vie. Alors voilà la mienne, affirma-t-il en réitérant le même geste.

L'apparition eut la même réaction et après un moment, repris ses esprits et recula, sous le choc.

-Non...Nooon, cria-t-elle, refusant d'admettre cette réalité qui aurait tout changée pour elle.

-Et pourtant si, affirma Anakin en se détachant de l'arme plantée dans la paroi de la Grotte.

-Recule! Cria-t-elle.

-Non, dit calmement Anakin en s'approchant de plus en plus de son côté noir qui recula encore...

-Nous sommes chacun ce que l'autre aurait pu devenir dans une autre vie... commença-t-il à dire... Pour toi, tout n'est pas perdu...

Anakin tendit son bras et attira l'apparition à lui qui voulut s'échapper, se sentant aspirer par lui.

L'Elu la prit dans ses bras et la serra fort.

-Que fais-tu? Demanda cette dernière, angoissée et mal à l'aise.

-Je te pardonne, répondit simplement Anakin.

L'apparition se figea d'un coup, sentant quelque chose en lui de douloureux mais libérateur. Contre sa volonté, des larmes commencèrent à tomber et ses yeux jaunes maladifs à reprendre doucement sa couleur bleu naturelle...

Anakin avait fermé ses yeux, laissant la compassion mais aussi l'amour l'envahir pour les donner à sa propre personne blessée... Quand il ouvrit de nouveaux ses yeux, ce fut pour se voir lui-même en tant qu'enfant... Anakin se mit à genoux devant ce petit garçon courageux, insouciant mais ayant un très fort amour pour ses proches, notamment sa mère... Le petit Anakin avait les larmes coulant de ses yeux.

-Viens par-là mon grand, dit l'Elu en ouvrant ses bras.

L'enfant se jeta sur lui et s'abandonna à son émotion. Anakin le réconforta en tant que père envers lui-même et l'enfant sourit.

-Je prends soin de toi. Tu es en sécurité maintenant, affirma-t-il, laissant ses propres larmes jaillir.

L'enfant se fondit en sa version plus âgée et cette dernière se sentit guérir de l'intérieur, ressentant une paix comme jamais auparavant... Tout sourire, il se releva et quitta la Grotte du Mal, serein et en paix avec lui-même...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Leia en revanche, du faire effectivement face à sa peur de perdre son frère. Elle eut une vision de lui en Apprenti Sith de Dark Sidious. Comme elle s'y était attendue, l'apparition était armée et elle dût le combattre. Elle eut des difficultés à le vaincre mais réussi à le désarmer. Le Côté Obscur poussa la jeune femme à frapper, renforçant sa peur sur le fait qu'il était irrécupérable, ce dernier y ajoutant même de sa personne, l'accusant carrément de ne pas lui avoir fait confiance, de ne pas l'avoir aidé à combattre la Main de l'Empereur sur Hoth et donc que sa capture était entièrement de sa faute et qu'à cause d'elle, l'Alliance Rebelle et l'Ordre Jed'aii seraient anéantis d'ici peu...

La culpabilité se fit grandement ressentir chez la jeune femme qui abaissa son arme et l'éteignit, trop bouleversée. Des larmes coulèrent de sa joue et elle recula.

-Je te croyais plus forte que moi soeurette, mais je vois que ce n'est pas du tout le cas. Tu n'as pas le courage de me tuer.

-Non, c'est vrai, je n'ai pas le courage de te tuer.. Je ne peux pas le faire..

-En vérité tu ne veux pas le faire mais tu en es capable, au nom de ce qu'il doit être fait et tu le sais très bien au fond de toi... Tu y es obligée.

Leia fit face à l'apparition. Elle repensa à la parole du Maitre Jedi.

-Non. On a toujours le choix.

-Pas cette fois-ci Leia. C'est soit moi soit la Rébellion et les Je'daii. Regardes-moi dans les yeux et oses me dire que tu les comdamnerais uniquement pour t'éviter de sombrer dans le Côté Obscur de la Force en refusant de me tuer?

Leia obéit tout en fronçant les sourcils mais contre sa volonté, détourna le regard dans une attitude coupable...

-Ah oui.. Voilà, on y est... La petite égoïste qui préfère se sauver par peur d'être une méchante...

-Non...A... Arrête...

-Difficile de faire face à la vérité petite soeur... Mais c'est la réalité...

Leia sentit une profonde colère et se crispa. Luke renchérit encore plus en l'accusant ce qui poussa la jeune femme à activer son arme et à se ruer sur lui:

-JE T'AI DIT D'ARRÊTER! Hurla-t-elle.

Au moment même où elle allait le décapiter, elle arrêta brutalement son geste qui se figea, la lame à quelques centimètres du coup de Luke.

Ce dernier bougea légèrement la tête en tendant son oreille et en posant la question:

-Qu'as-tu dit?

Leia respira à grand coup pour se calmer et abaissa son arme.

-Je t'ai dit d'arrêter. Tu es mon frère, je t'aime et par amour pour toi, je te sauverai.

-Quitte à basculer dans le Côté Obscur? Murmura-t-il d'un sourire espiègle...

Leia se rapprocha encore plus prêt de son frère et lui chuchota à l'oreille:

-Quitte à en mourir... de ta propre main s'il le faut....

Cette réponse le perturba grandement. Leia sourit d'un air triomphant.

-Moi et moi seul prendrai ce choix s'il vient à moi et tu ne pourras rien y faire...

L'apparition grimaça avant de disparaitre, ne ressentant plus de faiblesse chez la jeune femme.

Cette dernière souffla un grand coup avant de retourner à l'entrée de la Grotte...
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand la fille et le père sortirent, ce fut en même temps. Ils se regardèrent et se firent un calin avant de se raconter leur propre expérience, sous l'oreille attentive de Yoda et des trois femmes du trio.

Ils prirent tous une collation avant de se reposer et de continuer les entraînements physiques et spirituels de Yoda, sachant que les membres du trio seraient amenés à s'affronter mutuellement dans me cadre de leur évolution personnelle...

À suivre....
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 08 Mar 2024 - 10:59   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour, chers lecteurs/lectrices. J'espère que vous allez bien. On continue aujourd'hui avec le chapitre 18. Je vous souhaite une bonne lecture.


Chapitre 18: Le retour du Grand Maitre Jedi

La semaine était finie. Durant tout le séjour du groupe de Je'daii sur Dagobah, les membres avaient appris énormément sur les activités faites par Yoda durant tout son temps d'exil. Il avait beaucoup médité certes, mais s'était également remis en question par rapport à son comportement durant les derniers jours de la République Galactique.

Le groupe avait également appris que le petit homme vert avec discuté avec les Esprits Jedi de Qui-Gon Jinn et d'Obi-Wan Kenobi au sujet de la technique permettant d'être comme ces derniers mais aussi la Prophétie Jedi, le Futur de la Galaxie même s'il était toujours en mouvement selon Yoda...

Anakin avait été ravi de revoir son ancien Maitre Jedi au côté de celui qui l'avait découvert et libéré sur Tatooïne... Leia en avait été toute retournée de voir des fantômes, n'étant pas habituée à ce genre de phénomène spirituel. Quant au Trio, les trois amies n'avaient pas manifesté d'attitude similaire à cette dernière, ayant déjà l'habitude d'en voir... Ce qui avait poussé au passage la Mirialan à méditer plus profondémenent pour tenter d'entrer en connexion avec Alètheia, son Maitre Spirituel qui lui avait tout appris; avec succès puisque cette dernière lui avait fait par de sa joie d'avoir autant réussi là où elle avait échoué selon elle... Mais pour Ariandelle, le succès n'était pas encore acquis tant que Dark Sidious était au pouvoir et que l'Ordre Je'daii ne se révèlerait pas aux yeux de la Galaxie entière.

Alors que le groupe s'apprêtait à plier bagage, Anakin demanda une nouvelle fois au petit homme:

-Alors Maitre Yoda. Vous venez avec nous où vous restez?

Yoda avait très longuement discuté avec ses amis spirituels et beaucoup médité sur le comportement à adopter... Comme il les avait informés auparavant, s'il devait venir avec eux, le Seigneur Noir des Sith le sentirait immanquablement mais les arguments du groupe n'avaient pas manquer de le faire réfléchir...

Inspirant profondément les yeux fermés, l'ex-Grand Maitre Jedi acquiesça d'un mouvement de tête.

-Super! S'exclama-t-il, heureux de l'annonce.

Yoda prépara ses affaires. Comme l'avait si souvent dit Qui-Gon Jinn, "rien n'arrive par hasard"....

L'arrivée du groupe n'était pas non plus un hasard. La Force était à l'oeuvre. Même si l'entraînement de Yoda pour retenir sa conscience après sa mort afin de devenir un Esprit Jedi n'était pas terminé, il savait en son fort intérieur qu'il la terminerait, un jour ou l'autre...

Après avoir fait ses adieux à sa petite maison dans la mangrove et à la planète, Yoda suivit les autres Jedi jusqu'au vaisseau. Quand il s'y installa, il respira un grand coup.

-On y va C2, annonça Ariandelle à son ami droïde.

-Bien Maitresse.

Il lança la manœuvre de décollage et le vaisseau s'éleva dans le ciel de Dagobah pour la quitter.

"Toujours en mouvement est l'Avenir" pensa Yoda tandis que le vaisseau entra en Hyperespace.

Il ne savait pas ce que le Futur lui réservait mais ce qu'il savait ici et maintenant c'était que son pire ennemi, Dark Sidious, serait très rapidement au courant de sa réapparition....
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En effet, sur Coruscant, au sein de l'ex-Temple Jedi devenu le Palais Impérial, le Chancelier Sheev Palpatine, aka Dark Sidious, assis sur son célèbre fauteuil, plongé profondément dans la Force dans le cadre de sa méditation quotidienne, sentit une grande perturbation dans l'Energie Mystique sous la forme d'un puissant point lumineux dans l'Océan du Côté Obscur de la Force apparut brutalement comme ça sans qu'il ne s'y attende.

'Mais...' commença-t-il à penser en se concentrant plus intensément sur cet étrange sursaut.

Soudain, il ouvrit brutalement ses yeux de stupeur, reconnaissant à qui appartenait cette puissance...

'Vous avez donc survécu... et vous êtes revenu parmi nous... Maître Yoda...'


Ce retour inattendu était pour le moins étonnant mais surtout surprenant. Sidious ne s'était jamais attendu à ce que le Grand Maitre de l'Ordre Jedi, son adversaire ultime, puisse survivre après tout ce temps...

'Qu'est-ce que cela peut bien signifier' se demanda-t-il, ses mains croisées sous son menton...

À ses côtés apparut son nouvel apprenti, Luke Skywalker, encore en formation, même s'il était très prometteur. Son basculement dans le Côté Obscur de la Force n'avait pas été aussi facile que prévu, contrairement à son père si ces trois femmes n'avaient pas été-là pour lui mettre des bâtons dans les roues et le protéger...

En effet, c'est en analysant comment Luke et Anakin avaient été en contact avec le Côté Sombre de la Force et leur intéraction avec cet aspect que Sidious sut à même de savoir et d'affirmer que l'Elu aurait été beaucoup plus rapide à convertir sans la présence de ces trois femmes... À cause d'elles il n'avait pas pu avoir le père, mais en compensation, grâce à Mara Jade, sa Main, il avait pu mettre la main sur le fils et lui faire tout ce qu'il avait prévu à l'origine de faire à son père... À présent Luke était totalement sous son contrôle mais il lui restait une ultime épreuve à accomplir pour terminer entièrement sa formation de Sith...

-Je suis à votre service Maître, annonça Luke d'un ton neutre.

-Bien. Cependant, tu vas devoir être patient.

-Combien de temps encore Maître? J'ai hâte d'affronter d'autres épreuves.

-Je le sais bien mon jeune apprenti. Cependant, il te reste encore une dernière épreuve pour terminer ta formation.

-Quelle est-t-elle Maître?

-Tu le sauras bien assez tôt. En attendant repose-toi car tu auras besoin de toutes tes forces quand le moment viendra.

Luke fronça les sourcils. Il n'avait pas envie d'attendre. Il svait qu'il lui rester encore une étape avant de devenir un Seigneur Noir des Sith à part entière.

-Calmes-toi mon ami. La patiente sera ton plus grand atout. Quand le moment arrivera, tu sauras ce que tu devras faire. En attendant, reviens dans tes quartiers.

-À vos ordres Maitre, obéit-il en s'inclinant en avant devant ce dernier.

Luke obéit à son nouveau Maitre, non sans ressentir une certaine pointe de colère envers ce dernier.

Sidious le sentit mais n'en fit rien. Il se concentra plutôt sur la signification du retour de Yoda sur la scène galactique. Il était claire que la Force était à l'oeuvre avec cet évènement innatendu...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Défenseur quitta l'Hyperespace en orbite de la planète des Jed'aii, Odessenn.

-Nous sommes arrivées Maitresse, annonça C2.

-Super C2. Poses-nous là où tu as l'habitude, ordonna cette dernière.

Celle-ci retourna à la salle principale de l'appareil où les autres s'étaient réunis.

-Prêt à voir les autres, Maitre? Lui demanda-t-elle.

Yoda avait médité pendant tout le voyage. Il avait senti à travers la Force la surprise de Sidious mais heureusement ce dernier ne pouvait pas le localiser pour une raison inconnue mais cela n'était pas plus mal tout compte fait...

-Je le suis, répondit-il calmement.

Le vaisseau se posa à son emplacement habituel, sous le regard de certains Je'daii sur place. Quand la porte de l'appareil s'ouvrit, ils furent stupéfais de voir l'ex-Grand Maitre Jedi Yoda encore en vie descendre doucement l'escalier de l'appareil.

-C'est...

-Va prévenir les autres, vite!

Celui qui reçu l'ordre obéit et courut pour annoncer la bonne nouvelle totalement inespérée.

Le groupe entra dans le couloir principal du bâtiment où s'agglutinèrent tous les survivants Jedi de l'Ordre 66. Tout le monde était ravi, content, heureux, joyeux même de retrouver le plus célèbre Jedi de leur Ordre disparu. Personne n'avait crû qu'il avait survécu et malgré le choc de la nouvelle, c'est plus l'enthousiame qui prévalut qu'autre chose.

Yoda fut assailli de questions de leur part, voulant savoir ce qu'il avait fait depuis tout ce temps. Le trio dut calmer la foule et laisser de place pour le plus âgé d'entre eux. Yoda approchait des 900 ans et ce n'était pas rien dans la vie d'un Jedi d'atteindre un tel grand nombre d'années...

-Vous pourrez le revoir dès qu'il se sera suffisamment reposé. Pour l'instant, nous devons savoir où vous en êtes dans vos entraînements, rappela la Mirialan, ce qui stoppa la joie de ses élèves mais il le fallait bien pour que ces derniers puissent devenir la nouvelle génération d'un ordre antique qui n'aurait jamais dû disparaitre de la Galaxie.

Certains élèves boudèrent, d'autres comprirent l'importance de la requête de la Mirialan, leur Maitre à tous et à toutes. Certes, La Sith au Sang Pur et la Voss avaient été les premières Jed'aii du Nouvel Ordre mais ces dernières servaient aussi d'instructrices auprès de la nouvelle génération. Le fameux trio était connu de tout le monde et chacun ressentait à la fois de l'excitation et de la crainte à être évaluée par l'une d'entre elle...

Les Jedi les plus importants prirent le trio à parti pour leur annoncer une bien mauvaise nouvelle...

-Non?! Lâcha Ana.

-Malheureusement oui, murmura en baissant la tête la Togruta Shaak Ti.

-Comment est-ce possible que Maitre Jocasta ait rejoint la Force? Aux dernières nouvelles elle était en parfaite santé malgré son âge, rétorqua la Sith au Sang Pur.

-Quand la Force rappelle ses enfants, c'est à n'importe quel âge malheureusement et on ne peut rien y faire, rétorqua Maitre Ti.

-Elle nous a cependant laissé des connaissances précieuses durant sa longue vie d'humaine, ajouta le Nautolan Kit Fisto, présent pour assiter à l'annonce.

-Un grand hommage lui sera rendu ce soir, précisa Aayla Secura, la compagne Twi'lek du Nautolan.

-C'est vraiment dommage d'autant plus qu'elle aurait été ravie de revoir Maitre Yoda, précisa Ti.

-Il n'est pas encore au courant et je préconise d'attendre encore un peu avant de le lui annoncer, vu son grand âge, préconisa le Nautolan.

-Je suis d'accord, soutint Ayanna. Nous avons été tous surpris de son état physique quand on l'a vu. Nous pensions qu'il aurait la même apparence qu'à l'époque, mais nous nous trompions.

-La guerre n'épargne personne Ayanna. Ses effets peuvent se voir physiquement, informa la Twi'lek.

-En effet, constata la Sith au Sang Pur en soupirant. De plus, il nous as dit qu'il était trop vieux pour se battre. Face à Sidious, il ne tiendrait surement pas.

-Vu la manière dont il s'est déplacé, je peux vous certifier qu'il tombera à la première occasion face au Sith. Il n'a plus la force physique de se battre, informa Anakin.

-Vous pensez que.., commença à dire, inquiète, Ana.

-Oui. Lui aussi va y passer. Dans combien de temps? Nul ne le sait mais sa présence ici réconforte les plus jeunes. C'est l'occasion unique même pour nous de recevoir ses perles de sagesse et surtout de se préparer à l'inéluctable, prévint Shaak Ti.

-Ok, souffla la Mirialan. Allons déjà prendre un peu de repos et s'enquérir de nos élèves, conclut-elle.

Les autres acquièscèrent et rejoignirent les survivants, tandis que le petit Maitre Jedi qui avait reçu une chambre à son intention, s'assit sur son lit et se plongea dans la Force pour méditer. Il savait que ses jours étaient comptés, qu'il n'était plus en bonne condition physique pour combattre encore une fois Dark Sidious au sabre-laser. Déjà qu'à l'époque de la Revanche du Sith c'était devenu quasiment limite, ayant donné tout ce qu'il avait accumulé en plus de 800 ans de vie sans le résultat escompté, mais-là ce serait carrément du suicide... Yoda se savait être le dernier des Jedi d'une très lointaine époque, que la génération actuelle qu'il avait eu en tant qu'élève et qui était déjà vieille par rapport aux plus jeunes n'avait pu connaitre. Sa disparition sonnerait la fin définitive de l'Ordre Jedi crée sur Ossus il y a des milliers d'années. Cependant, l'espoir était-là. Son exil sur Dagobah lui avait fait prendre conscience de l'importance du rôle des trois femmes qui s'étaient présentées à lui il y a plus dix-neuf ans. Leur propos blasphématoires pour l'époque avaient eu de l'effet sur lui durant son exil. L'Ordre Jedi et l'Ordre Sith n'auraient jamais dû voir le jour, telle avait été sa conclusion...

Le trio continua son travail d'enseignement du Code Jed'aii et au vu des très nombreux progrès de la nouvelle génération, nulle doute que sa mission de recréer l'antique ordre serait un succès...

Comme prévu Yoda fut mis au courant du décès de Jocasta Nu et cela eut un profond impact sur lui car elle avait été son élève. Cependant Yoda resta quand même fort et refusa d'être ébranlé au point de réagir d'une façon inquiétante pour ses proches. Il y avait encore du travail à faire, il se devait de préparer sa sucession d'une certaine façon... Pour l'instant, il dirigea comme il put la perte de Maitre Jocasta avant de se préparer à sa crémation dans la plus pure tradition Jedi...

Ce fut le soir-même qu'eu lieu cet évènement. Dans le plus absolu des silences, Jocasta Nu, Maitre Jedi et Bibliothécaire en Chef des Archives Jedi du Temple de Coruscant, reçu un dernier hommage par ses frères et soeurs Jedi.

À suivre...
Modifié en dernier par ShamanWhills le Sam 30 Mar 2024 - 15:06, modifié 2 fois.
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ENZO » Sam 30 Mar 2024 - 10:01   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Vivement la suite ....
ENZO
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 22
Enregistré le: 04 Mar 2009
Localisation: Plombières les Bains
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 12 Avr 2024 - 18:27   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonjour à tous et à toutes. J'espère que vous vivez de très bonnes vacances de Pâques. On continue l'histoire de ma fic avec le chapitre 19. J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite :)


Chapitre 19 : La Cité des Nuages

La navette Tydirium sortit de l'Hyperespace et entama son approche de la planète Bespin, le célèbre monde où était produit le fameux Gaz Tibanna, conservé très facilement dans de la Carbonite...

Mara Jade avait entamé ses recherches sur la fille d'Anakin Skywalker. Les rumeurs pouvaient s'avérer très utile quand on savait bien les exploiter... C'est ainsi que l'une d'entre elles l'avait informée que la jeune femme s'était amourachée d'un célèbre contrebandier du nom de Han Solo... Un nom pour le moins sulfureux dans ce monde sans fois ni loi. On disait qu'il avait eu de nombreuses conquêtes et qu'il avait beaucoup de mal à payer ses dettes.

À force de coupes et de recoupes, Mara avait pu déterminer que le fameux contrebandier avait réussi cet exploit mais aussi qu'il était ami avec un certain Lando Calrissian... Et ce nom n'était pas anonyme : l'homme était l'Administrateur de la Cité des Nuages, une ville évoluant littéralement dans les nuages. De ce fait, pour Mara le deal était claire : soit Calrissian se soumettrait à l'Empire, soit la Cité partirait en fumée.. Bien évidemment, la Main comptait bien jouer sur le passé tout aussi sulfureux de l'Administrateur pour attirer Solo qui, aux dernières nouvelles, était membre de la Rébellion...

Nul doute possible que Lando ferait appel à lui pour le sortir de ce mauvais pas. Il ne resterait plus qu'à Mara de prendre l'appât et ainsi attirer la fille qui volerait à son secours grâce à son amour pour lui...

Quand le vaisseau se posa sur l'air de stationnement, la Main en sortit pour se diriger directement vers les quartiers du directeur de la Cité. Il fallait y aller direct afin de ne pas perdre de temps et être le plus efficace possible.

Ce dernier venait d'apprendre l'arrivée de l'Empire dans sa ville. Voulant se la jouer cool, Lando Calrissian, ancien contrebandier et Administrateur de la Cité des Nuages sortit de son bureau pour accueillir comme il se devait un membre de l'Empire.

Quand ils se virent à l'extérieur sur le pont reliant le tarmac du vaisseau au bureau de Lando, ce dernier fut très surpris de la beauté de sa visiteuse. Les femmes Rousses ne couraient pas les rues mais du niveau qu'il avait en face selon ses expériences avec nombre de ces dernières, c'était ultra-rare... Il fut immédiatement séduit par elle et joua son rôle de Charmeur malgré lui... ne pouvant pas résister à une telle beauté...

Comme prévu, Mara sentit sur l'instant l'attrait de ce dernier pour elle et en joua volontiers en usant de la Force. La Main de l'Empereur avait fait des recherches sur lui et avait noté sa forte attirance pour les Rousses ce qui était parfait pour elle. D'ailleurs elle-même avait également jouait à ce jeu par le passé, collectionnant nombre de partenaires, quelques fois même de son propre sexe, tant de race humaine que de races exotiques comme les Zeltrons ou les Twi'leks, voire même les Nautolans ou les Arkaniens, en passant carrément chez les Falleens.. Elle avait engrangé de l'expérience et elle saurait bien utiliser tout ce qu'elle avait appris pour faire tomber facilement ce bel homme...

-Bonjour, je suis Lando Calrissian, Administrateur de cette Cité, se présenta-t-il d'un ton joyeux en souriant de toutes ses dents blanches puis en prenant l'une de ses mains, il lui demanda : et vous ma chère qui êtes-vous ?

Mara continua de jouer à ce petit jeu de séduction et d'une voix suave, répondit :

-Mara... Mara Jade...

-Bonjour Mara, murmura-t-il en lui faisant un baise-main tout en la regardant droit dans les yeux.

La jeune femme sourit à ce geste, toujours dans cette optique de séduction et ne le lâchant pas des yeux...

-Merci pour votre accueil Monsieur Calarissian.

-Appelez-moi Lando ma chère, ce sera beaucoup mieux.

'Déjà ? Eh bien dit donc, je ne m'attendais pas à ce qu'il tombe aussi facilement'.

-D'accord, soutint-elle.

-Puis-je savoir pourquoi vous êtes venus nous voir ?

-En tant que Main de l'Empereur, ce dernier m'a confié la mission d'établir un partenariat avec vous.

-Main de l'Empereur ? Demanda-t-il.

-Voyez cela comme son bras droit ou son garde du corps personnel si vous voulez.

-Ah d'accord, je vois... dit-il, ses sourcils légèrement froncés.

-C'est normal que vous ne connaissiez pas mon titre il n'est connu que des membres les plus proches de l'Empereur et au sein des hautes sphères de l'armée impériale.

-Vous êtes donc une personne très haut placée, très importante ?

-Oui, répondit-elle avec un sourire. Mais ne vous inquiétez pas Lando, je ne suis pas-là pour vous menacer. Je suis-là uniquement pour affaire et pourquoi pas un peu plus... Si affinité, suggéra-t-elle dans un murmure à son oreille tout en utilisant la Force pour renforcer sa séduction et le pousser à tomber encore plus dans son piège...

Ce dernier ne vit que du feu et focalisé sur le son de sa voix, sur l'aura charmeuse qui se dégageait d'elle, hocha la tête en souriant.

-Je pense que nous allons bien nous entendre, tous les deux, dit-il en souriant...

Lando joua alors le guide touristique en faisant visiter sa Cité à son invitée afin qu'elle sache le plus possible de chose sur cette dernière....
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Odessen, les élèves du futur Ordre Je'daii progressaient et certains étaient déjà sélectionnés pour se préparer aux épreuves de passages. Le trio était heureux de voir cette avancée et la concrétisation de la Mirialan de réussir sa mission que son Maître Spirituel lui avait confiée...

-Alètheia serait tellement fière de ce que tu as accomplis, lui dit sa petite amie.

-Oui mais tu le sais bien, tant que Sidious est au pouvoir, nous ne pouvons nous révéler à la Galaxie entière. De plus, n'oublie pas qu'il a Luke avec lui et ce dernier pourrait bien nous avoir trahi contre son gré.

-Si c'était le cas, nous serions déjà envahis Aria... rectifia la Sith au Sang Pur.

-Je sais Aya, mais j'ai l'impression que ce n'est qu'une question de temps avant que l'Empire n'arrive.

-Ayanna a raison, appuya la Voss. Luke a peut-être sombré dans le Côté Obscur mais si Sidious n'est pas encore-là, cela veut dire que le fils d'Anakin n'a pas vendu la mèche.

-Ce serait un exploit alors, nota l'ex-Inquisitrice. Le Côté Obscur a la fâcheuse tendance à pousser ses disciples à la trahison, j'en sais quelque chose... informa-t-elle dans un murmure...

Ariandelle posa une main réconfortante sur son épaule et conclut :

-Alors Luke est beaucoup plus fort que ce qu'on l'imagine. Gardons espoir qu'il résistera malgré tout à l'envie profond de nous doubler, comme dirait Han Solo.

-À propos de lui, regarder qui vient nous voir, annonça Ana-Rae en voyant dans le ciel le vaisseau du Contrebandier se diriger vers eux.

-Solo qui vient sur Odessen, c'est une première, nota la Mirialan.

-Nous savons tous pourquoi il vient ici ma chère, murmura Ayanna en souriant.

-Exact, renforça la Voss en souriant également.

La Mirialan comprit de quoi il en retournait.

-Allons voir ça de plus prêt, sourit-elle également en se dirigeant vers l'air atterrissage du Faucon Millénium...

Son pilote descendit de l'appareil, accompagné de son fidèle ami, le Wookie Chewbacca. Les deux purent voir celle qui faisait battre le cœur du vaurien venir à leur encontre.

-Han Solo. Je ne m'attendais pas à vous voir ici. Que me vaut le plaisir de votre visite ?

Avant-même qu'il ne réponde, ce dernier entendit la respiration caractéristique d'Anakin Skywalker. Il se racla la gorge avant de répondre à la fille de ce dernier :

-Je suis venu pour vous informer que Lando m'a envoyé une invitation pour rencontrer sa partenaire de travail.

-Lando... Qui est-ce ?

-Lando Calrissian, un vieil ami à moi qui s'est reconverti dans l'administration et la gestion de la Cité des Nuages qui se trouve sur Bespin. Je lui ai demandé de me donner plus d'information sur sa nouvelle « partenaire » car telle que je le connais, il fait très attention à ne pas sortir du droit chemin et surtout à ne pas se faire avoir en affaire. Cependant il ne m'a rien dit à ce sujet. En dehors de cela, je me demandais si cela vous conviendrez de visiter sa Cité ? Vu que j'ai reçu une invitation et que je peux venir avec qui je veux, tant qu'à faire, autant vous proposer de venir à avec moi... Si Anakin est d'accord... termina-t-il en regardant le cyborg.

Ce dernier était présent au côté de sa femme et des deux droïdes, C3-PO et R2-D2.

-Tu as bien avancé dans ton entraînement et comme beaucoup d'autres, tu as été sélectionnée pour passer les épreuves. Tu as droit à quelques jours de repos, informa-t-il.

-C'est vrai. Tu peux aller avec lui, soutint Ariandelle.

-Tu seras en charge de sa sécurité Han. Je veux que tu la ramènes à la même heure ici après votre petit séjour, c'est compris ? Demanda-t-il sous un ton faussement paternaliste.

-Papa...

-Je vous le promet Anakin, répondit-il avec le plus sérieux qu'il pouvait montrer.

-Mieux vaut avoir une double garde. Vous irez avec C3-PO et R2-D2, ajouta Padmé

-Quoi ? Non c'est une blague maman !

-Pas de discussion jeune fille. C'est à l'origine pour ça que je l'ai construit, pour aider et surveiller ta défunte grand-mère....

Padmé posa sa main sur l'épaule de son mari en guise de réconfort. Elle savait de quoi il parlait...

Léia acquiesça avec regret... Elle n'était plus une enfant, elle n'avait pas besoin d'un baby-sitter robotique mais elle connaissait la crainte de son père de perdre ses enfants. Déjà que son propre frère était entre les mains de Sidious, hors de question pour elle de devenir la nouvelle prisonnière de l'Empire...

Le trio lui souhaita un bon séjour avant qu'elle ne quitte la planète à bord du Faucon Millénium...

-J'espère sincèrement qu'il ne lui arrivera rien de grave, s'inquiéta son père.

-Je ne me fais pas de soucis Anakin, réconforta la Mirialan. Leia est forte et puissante dans la Force. Elle saura se défendre quand bien même Solo est en charge de sa sécurité...

-Tu lui a quand-même donné la pression, rétorqua Padmé en souriant...

-J'ai bien vu que notre fille s'amourachait de ce Contrebandier. Fallait bien lui mettre une charge sur ses épaules, se défendit-il.

-Tu lui fait passer un test. Qu'est-ce qui arrivera s'il échoue ? Demanda Ayanna.

-Mieux vaut ne pas savoir, répondit-il sous un ton faussement menaçant.

Ayanna le vit partir en esquissant un léger sourire. Même si elle savait qu'il était ultra-protecteur, il ne dépasserait pas une certaine limite. Il se devait d'être un bon père, pas un tyran...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Faucon Millénium arriva en orbite de Bespin et entama sa descente vers la planète. Leia, assise dans le poste de pilotage, observa l'entrée dans l'atmosphère du vaisseau. Après quelques minutes, l'appareil émergea des nuages et la jeune femme ne vit rien que ces derniers à perte de vue. Aucune structure en vue, aucun bâtiment, aucune terre, rien que des nuages.

-Vous êtes sure que Lando habite dans une Cité ?

-Oui. C'est normal que vous ne voyez rien, la Cité est construit sur des structures qui lévitent toutes seules dans les airs. C'est pour cela qu'on l'appelle la Cité des Nuages.

Le vaisseau continua son chemin jusqu'à ce que deux petits vaisseaux oranges apparaissent derrière eux. Han reçu un appel de l'un d'eux lui ordonnant de les suivre pour l'approche finale. Han obéit et après plusieurs minutes, le vaisseau arriva à la Cité des Nuages.

Leia se leva de son siège pour la voir. D'immenses immeubles et autres ponts constituées la Cité.

-C'est une belle Cité. Je ne m'attendais pas à la voir de cette façon. C'est immense je trouve.

-Oui, on peut vite s'y perdre. On arrive à notre air de stationnement, informa-t-il.

Le vaisseau entama son approche finale après que les deux petits vaisseaux l'aient escorté jusqu'au point de rendez-vous. Quand il se posa, les occupants ne virent personne les accueillir.

-D'habitude il arrive toujours pile au moment où je me pose.

-Il y a de quoi s'inquiéter ?

-Non pas vraiment, répondit-il. Je pense plutôt que sa nouvelle partenaire doit être très importante pour qu'il dédaigne nous accueillir.

Chewbacca émit un grognement qui voulait tout dire...

-Cela ne m'étonnerait pas qu'elle lui plaise, tu connais Lando, confirma-t-il.

-Ce serait donc plus une compagne qu'une partenaire de travail alors, appuya Leia.

-Euh.. eh bien.. tenta-t-il de dire avant d'être coupée par la fille.

-Inutile de trouver une explication, je vois très bien ce qu'il en est. Espérons seulement qu'il ne nous ait pas oublié...

Ils quittèrent le vaisseau et c'est à ce moment-là que les portes extérieures du bâtiment se trouvant de l'autre côté du pont reliant le tarmac du vaisseau à l'immeuble s'ouvrit pour laisser apparaître un homme mince, arborant une tenue chic et une cape posée sur ses épaules. Il se dirigea vers eux.

-Lando je suppose, murmura Leia.

-C'est bien lui, affirma Solo sur le même ton.

-Han, cela fait un bail, interpella Lando.

-En effet vieux forban !

Ils se firent l'accolade en souriant.

-Alors comment va mon appareil ? Demanda l'administrateur.

-Ton appareil ? Tu oublies que je l'ai gagné au Sabacc contre toi de façon nette et sans bavure, reprit sérieusement Solo en pointant son doigt vers son ami.

Ce dernier comprit et ne poussa pas le bouchon trop loin.

-Eh comment vas-tu Chewbacca ?

Ce dernier émit un simple grognement voulant dire « ça va ». Quand Leia fit son apparition, Lando ne put contenir sa joie.

-Bonjour... qu'est-ce que nous avons-là, murmura-t-il. Bienvenue je m'appelle Lando Calrissian je suis l'Administrateur de ce complexe, se présenta-t-il en s'approchant de Leia et en lui prenant sa main. Et vous ma chère qui êtes-vous ? Demanda-t-il sous un ton charmant en affichant son beau sourire.

-Leia, répondit-elle sous le même ton.

-Bonjour Leia, lui dit-il en lui faisant un baise-main.

La jeune fille n'était pas insensible au charme de l'administrateur mais le levé de yeux de Han lui fit comprendre que ce dernier commençait à être jaloux. D'ailleurs ce dernier se mit entre eux et arrêta la séduction de son vieil ami.

-Bon ça va, vieux Charmeur.

C3-PO et R2-D2 s'avancèrent vers ce dernier et le droïde de protocole se lança dans sa présentation mais Lando n'avait de yeux que pour la jeune femme. Il oublia bien vite le droïde.

Il prit la tête du groupe.

-Alors, pour ton invitation. Quand vas-tu nous présenter ta nouvelle partenaire ? Questionna Solo.

-Elle est extraordinaire. Je n'ai jamais rien vu de tel. J'ai hâte de vous la présenter mais d'abord nous allons à vos appartements. Demain matin nous ferons la visite des lieux et à midi nous mangerons tous ensemble. C'est-là que vous la verrai.

-Pourquoi pas durant la visite de la matinée ? Se demanda Leia.

-Nous sommes actuellement en pleine négociation d'un contrat fort juteux pour nos deux partis et je me dois d'être à la hauteur pour que tout se passe bien. On ne joue pas avec les affaires ma chère...

Leia ne dit rien mais nota l'exaspération de son accompagnateur.

Quand ils rentrèrent dans leurs appartements alloués, Lando les quitta et les voyageurs dormirent...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin, Lando les récupéra pour leur faire visiter la Cité des Nuages. Contrairement à Han, Leia fut très impressionnée par l'architecture des bâtiments et autres immeubles constituant la fameuse Cité. Elle était bâtie sur plusieurs plates-formes servant de support à cette dernière. De très nombreux ponts reliaient le tout dans une certaine harmonie. Les habitants étaient très nombreux et de tout horizon différent. Ce qui était intriguant était la quasi-absence d'autres bâtiments en dehors de ceux constituant la ville. La sensation d'être isolée de tout, vu que la ville était au milieu de nulle part, en suspension d'en l'air, était présente. Le manque de repaire visuel par l'absence de terre, d'eau et d'autres éléments naturels permettant de se repérer dans l'espace pouvait donner un sentiment de malaise mais Lando avait prévenu que cette inconfort était tout à fait normal pour qui n'avait pas du tout l'habitude de vivre dans ce genre d'environnement.

Quand l'extérieur fut visité, Lando leur présenta tout ce qu'il y avait à l'intérieur. Leia remarqua que l'architecture ressemblait beaucoup à ce que ses parents lui avaient dit au sujet de Coruscant...

Cela ne l'étonna pas au vu de la multiplicité des espèces présentes au sein de la Cité des Nuages... Coruscant avait certes était bâti par des humains mais les millénaires suivants l'établissement de ces derniers sur ce monde avaient permis à d'autres espèces de la visiter et d'y apporter leurs visions de l'architecture...

Alors qu'ils étaient à un couloir, Leia commença à se sentir mal à l'aise pour une raison inconnue. Les gens qu'elles voyaient n'arrêtaient pas de les regarder, et cela la perturba. En jetant des coups d’œil au groupe, elle remarqua que le Wookie commençait à être nerveux, jetant systématiquement des regards un peu partout, comme s'il balayait son environnement à la recherche de quelque chose en particulier. Seul Han et les droïdes ne se rendaient pas compte de la situation, les deux droïdes se parlant entre eux et Solo en pleine discussion avec Calrissian.

-Toi aussi tu sens que quelque chose ne va pas, murmura la fille Skywalker.

Un grognement bien prononcée lui confirma le comportement de Chewbacca.

-Je vois que tu t'es bien reconverti, constata Han.

-Eh oui, j'ai de grandes responsabilités maintenant, affirma Lando.

-Eh concernant l'Empire alors? Le Gaz Tibanna étant un élément très important, le régime pourrait avoir des vues sur toi.

-Oh je fais tout pour rester le plus petit possible et ne pas faire de vague. Mes affaires ne concernent pas l'Empire et je fais tout pour être loin de leur influence, dit-il neutralement, la tête basse.

Son comportement n'échappa pas à Leia. Elle sentit une tension chez l'Administrateur de la Cité des Nuages. Il semblait vouloir cacher quelque chose mais elle ne savait pas quoi.

Le groupe arriva devant une porte fermée. Lando se mit sur le côté, en face d'un bouton d'activation.

-Nous sommes arrivées. Vous allez enfin connaître ma nouvelle partenaire, annonça-t-il, mais sans le ton joyeux qui l'émettait quand il parlait de cette dernière et avec un regard neutre.

Leia sentit la Force la prévenir d'un danger imminent bien que rien autour d'eux ne le montrait...

Quand Lando appuya sur le bouton d'activation, la porte coulissa et le groupe se tourna d'un même mouvement vers l'intérieur de la pièce pour voir une jeune femme aux cheveux roux se lever avec le sourire.

Chewbacca réagit à l'instant même où il l'a vit. Il hurla de défi, marquant le signe claire d'un danger. Solo la reconnut aussi et dégainant son blaster, tira dans la seconde suivante mais la jeune femme mit ses mains bien en évidence devant elle pour les arrêter et ces dernières percutèrent sa main dans une gerbe d'étincelle. Son blaster lui fut arraché des mains sans même le toucher physiquement et l'objet vola à travers la pièce pour atterrir dans celles de la partenaire de Lando.

Leia eu à peine le temps de prendre son arme en main qu'elle sentit le canon d'un fusil sur sa tempe.

-Bouges et meurs, dit froidement un Stormtrooper.

Dans la seconde qui suivit, d'autres soldats impériaux surgirent derrière eux et les mirent en joue.

Totalement stupéfait, Han se tourna vers son ami, le regard incrédule.

-Je n'avais pas le choix ils étaient-là bien avant votre arrivée. Je suis désolé, dit Lando.

Solo prit la main de Leia pour l'amener à lui.

-Pas autant que moi, lança-t-il froidement.

Ils entrèrent tous dans la salle à manger, les soldats derrière eux et les portes se fermèrent.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 03 Mai 2024 - 19:44   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir tout le monde :)

J'espère que vous allez bien. On continue l'histoire avec le chapitre 20 qui clôture la réinterprétation de l'Empire Contre-Attaque.

J'espère qu'il vous plaira. Je vous souhaite une bonne lecture et à bientôt pour la suite.


Chapitre 20 : Capture et fuite

Après le repas fort tendu entre entre les membres de la Rébellion et ceux de l'Empire, les invités de Lando furent mis en cellule. Bien évidemment, Lando avait tenté de s'expliquer par la suite mais sur l'instant ils ne le crurent pas du tout, choqués et en colère qu'il les ait vendu à l'Empire. Han le blâma pour son mensonge d'avoir changé et que finalement, l'Administrateur de la Cité des Nuages avait toujours été un vaurien doublé d'un charme hypocrite...

Quand Lando revint une deuxième fois après que tout le monde se soit calmé il reçut de la part de son désormais « ex-ami » une belle droite de ce dernier. Cependant le charmeur tint bon malgré tout et réitéra à nouveau ses explications, malgré le nouveau refus de Solo de l'écouter une nouvelle fois.

Cependant Leia qui s'était calmée entre-temps grâce à la Force dédaigna l'écouter pour mieux comprendre comment Mara Jade, le nom de la Main de l'Empereur, avait fait pour l'amadouer.

-Encore une fois Han je n'y suis pour rien. Quand je me suis rendu compte après ce qui a été la nuit la plus folle de mon existence que je lui avais cédée la Cité, je me suis senti pris au piège. Cette fille savait exactement quoi faire pour que je tombe dans le panneau. Elle m'a fait un truc Han, je ne sais pas quoi exactement...

-Mais bien sûre. Je connais ton point faible pour les Rousses, cette fille t'a retourné le cerveau et tu es tombé dans ses bras comme un débutant ! Mais qu'est-ce que tu croyais hein?! Rétorqua Solo en se retournant vers lui.

-Sur l'instant bien faire car je l'ai crû sur parole quand elle m'a dit qu'elle était-là uniquement pour faire affaire et plus si affinité... Je me sentais euphorique comme pas possible, jamais cela ne m'étais arrivé auparavant, d'aussi loin que je m'en souvienne... Han, je sais quand on veut me doubler mais avec elle, ce fut quasi-impossible... J'étais comme dans un état second, je n'ai rien vu venir...

-Comment vous avez su que vous étiez dans cet état second ? Demanda Leia.

-Dès mon réveil, le jour-même où vous êtes arrivés. Elle était dans mon lit, dormant paisiblement mais moi je me sentais bizarre, comme si je me réveillais d'un mauvais rêve ou sortais d'une torpeur. Mon esprit a été très clair cet instant-là, j'ai senti sans pouvoir l'expliquer, que j'avais fait une bêtise monumentale, du genre qui vous hante pour le reste de votre vie. Quand elle s'est réveillée, elle m'a vu et a de suite compris. Même si je lui avais cédé les droits de la Cité, elle savait que j'y étais très attaché et de fait, elle a menacé de la détruire si jamais je refusais de vous livrer à elle... Comment faire un tel choix quand la vie de ceux qui vous sont chères sont sur la balance comme ça ?

Leia ne dit rien mais réfléchit. Le dilemme que lui avait proposé Mara était terrible. Choisir entre la vie de vos proches et celle de centaines d'habitants dont vous avez la charge, c'était impossible...

-On voit qui sont réellement ceux qui te sont chères, rouspéta sous la colère Han.

-Tu es sérieux ?! Rétorqua, sous le choc, Lando, en entendant le sous-entendu de Solo.

-Moi au moins je n'aurais pas vendu les miens !

-Non mais tu t'entends parler ?! Alors comme ça dans une situation identique tu lui aurais donné la vie des rebelles sur un plateau c'est ça ? Pour protéger Leia, Chewie, les droïdes, moi et qui sais-je encore tu aurais accepté d'avoir le sang de centaines de gens sur les mains ? Mec je te reconnais plus-là ! Où est passé le valeureux Contrebandier de ma jeunesse qui n'hésitait pas à sauver la veuve et l'orphelin quand il le fallait, même contre une bourse de crédits bien pleine quelques fois ?

Leia fut tout aussi choquée que Lando par les propos de Han mais elle sentait encore la colère en lui et donc comprenait que ses paroles n'étaient pas vraies.

-Cela suffit vous d'eux ! Si on continue à se disputer, on n'aura pas de plan pour s'en sortir... Lando, je comprends vos explications et je sais pourquoi vous avez cédé aussi facilement. Mara Jade a fait bien plus que vous séduire... Elle est sensible à la Force et l'a utilisée sur vous à son avantage.

-La Force ? Qu'est-ce que sait ?

Leia la lui expliqua en prenant le temps nécessaire pour que Lando ait plus conscience du problème dans lequel il s'était fourré...

Après l'explication de Leia, l'Administrateur de la Cité des Nuages fut choqué de l'existence d'une telle énergie et du pouvoir qui pouvait en ressortir. Il lui fallut quelques minutes pour se remettre de cette révélation avant que son cerveau ne carbure pour trouver une solution à ce problème fâcheux...

-Bon, OK... J'ai involontairement merdé mais ce n'est pas une raison pour me blâmer Han. Trouvons ensemble un moyen de nous échapper de ce bourbier. Je vais tenter de discuter à nouveau avec Jade pour voir si je peux réduire les dégâts, en attendant pas d'héroïsme vous deux. La Cité est visée par le vaisseau amiral de Mara et ses hommes sont à chaque coin de rue.

Han ne dit rien mais sous le regard insistant de Leia, acquiesça d'un mouvement de tête en croisant ses bras. Chewie grogna de mécontentement mais suivit le mouvement ainsi que les deux droïdes.

Lando sortit de la cellule et se dirigea vers son ancien bureau.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans ce dernier, la Main de l'Empereur épluchait des dossiers administratifs. Elle sentit l'arrivée de Lando et son agitation. Elle savait très bien qu'il voudrait rabattre les cartes pour une nouvelle partie mais elle ne le laisserait pas faire.

-Bonjour mon cher collègue, lui lança-t-elle quand il franchit les portes du bureau.

Lando ne répondit pas à son accueil, se contentant pour l'instant de garder le silence. Mara se leva pour lui faire face.

-Ne fait pas cette tête. Tu savais très bien ce qu'il t'en aurait coûté si tu ne les avais pas capturés pour moi.

-Justement, maintenant que c'est fait, tu...

-Rien n'est encore fait. Tu oublies qu'ils sont encore dans ta cellule. Tu n'as fait qu'une partie du job mais il te reste une dernière épreuve, le coupa-t-elle.

-Laquelle ? Demanda-t-il, sentant un nouveau piège.

-D'abord, amènes-moi la fille, elle est ma principale priorité. Ensuite, ton épreuve est la suivante : soit tu lui livres Solo, soit je lance l'ordre de détruire la ville, proposa-t-elle en se tournant vers une partie de son bureau.

Lando suivit le mouvement et vit jaillir dans l'ombre un individu fort bien connu dans la Galaxie.

-Qu'est-ce que sait que ces conneries ?! Lâcha-t-il en reconnaissant Boba Fett.

-Monsieur Fett a un contrat auprès de Jabba le Hutt, répondit calmement Mara.

-C'est une blague ?! Han a payé sa dette auprès de ce dernier !!

-En effet Calrissian mais Jabba veut Solo pour une mission. Tu sais très bien que quand on travaille pour lui, c'est à vie, dette ou pas dette, dit Boba.

-C'est quoi ce joker à la con ?! Ce n'était pas prévu dans notre accord que Han se fasse capturer par ce Chasseur de Primes ! Cria-t-il envers Mara tout en pointant du doigt ce dernier.

-J'ai changé les termes de l'accord ! Soit heureux que je ne les change pas d'avantage, menaça-t-elle.

Lando se trouvait dos au mur. Il venait de se faire rouler encore une fois et de la pire des manières.

-Je suppose que Leia t'as parlé de moi depuis ta prise de conscience... Tu es donc au courant de mes capacités... Ainsi si tu tentes toi-même de me doubler par quelque moyen que ce soit, je le sentirai et donc le saurai d'office.

Calrissian serra les dents. Il ne pouvait rien faire pour l'instant.

-Nous viendrons dans dix minutes. En attendant, je te laisse leur annoncer la nouvelle partie que je viens de lancer, conclut-elle, retournant s'asseoir à son bureau et reprenant son action précédente...

Lando sortit de la pièce en colère, furieux d'avoir ses mains et pieds aussi liés que ça. Il n'avait pas d'autres plans pour se sortir de cette situation catastrophique.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En cellule, les prisonniers furent mis au courant de la situation. Han leva ses yeux et ses mains au ciel, blasé mais pas du tout surpris du résultat. Chewbacca en revanche se fit bien entendre de la part de ses amis. Il connaissait très bien Fett pour l'avoir combattu à de multiples reprises avec son coéquipier et ami humain.

-Là, je n'ai vraiment pas le choix que d'obéir, conclut Lando, tête baissé.

-C'est vrai. Nous allons donc accepter, annonça Leia.

-Pardon votre honneur, ai-je bien entendu?! Demanda subitement Han en se retournant.

-Oui très chère, vous avez-bien entendu, répondit-elle sur le même ton.

-Mais c'est du suicide ! Vous oubliez que j'ai la pression de votre père sur les épaules. Je me dois de vous ramener auprès de lui après notre séjour à la même heure.

-Je sais et c'est pour cela qu'il ne vous en tiendra pas rigueur quand vous vous échapperez de Boba Fett.

Han écarquilla les sourcils, ne comprenant pas où elle voulait en venir.

-Me livrer à Mara sera un excellent moyen pour moi de tenter de ramener Luke. C'est mon frère et je me dois de tout faire pour le sauver.

-Au péril de votre propre vie ? Insista-t-il dans une intonation marquant la peur de la perte.

Leia le sentait. Il craignait de la perdre et elle aussi... Mais elle ne répondit pas à sa question ce qui d'un certain point de vue, était une réponse... La futur Je'daii changea de sujet pour ne pas laisser le malaise s'installer...

-Pour l'instant jouons le jeu. Nous aviserons en chemin.

Après que les dix minutes se soient écoulées, les soldats impériaux escortant Mara Jade vinrent dans la cellule récupérer les prisonniers. Ces derniers les suivirent et Lando fut surpris du chemin pris par la Main de l'Empereur.

-Pourquoi les emmener dans la Chambre de Carbonite ?

-Parce je veux savoir s'il est possible de congeler un être humain...

-Je te demande pardon ? Questionna-t-il, ayant mal entendu...

-Allons mon cher Lando, tu m'as très bien entendue... Je sais que la carbonite sert à stocker des composants pour une très longue durée par le système de congélation... Si des éléments chimiques peuvent l'être, je ne vois pas pourquoi un humain ne le pourrait pas...

-Mais la carbonite n'a pas été conçue pour congeler des être humains à l'origine...

-Alors ce sera donc l'occasion de voir si c'est possible.. Monsieur Fett, voulez-vous lui expliquer...

-Nous savons tous que Solo ne se laissera pas faire et qu'il trouvera un moyen de m'échapper, dit-il en regardant ce dernier qui le menaçait visuellement. C'est pour cela que Jabba m'a demandé de lui amener Solo congelé dans la Carbonite.

Leia fut choquée d'entendre cette information, tout comme le concerné, Chewbacca et Lando.

-Jabba veut que je serve de cobaye c'est ça ! Cria Han.

-En effet et tu seras le premier sur la liste, affirma Mara.

-Le premier ? Qui est le second ? Demanda Leia.

-Mais toi voyons, qui d'autres ? Répondit la Main en la regardant avec le sourire aux lèvres...

Leia sursauta face à cette réponse...

-Tu es précieuse pour l'Empereur et même si tu m'as fait forte impression durant notre combat sur Hoth, je ne tiens pas à perdre mon temps pour un deuxième round. S'il survit, tu seras la prochaine...

-Et s'il n'y survit pas ?

-Un de perdu, dix de retrouvés comme on dit, lâcha-t-elle en ricanant...

Cela lui fit froid dans le dos.. Par cette réponse Leia sut que Mara était au courant de sa relation avec Han... Les cartes venaient à l'instant d'être rebattues une nouvelle fois... Lando ne savait plus où se mettre, tellement le jeu lui filait entre les doigts... La pression était énorme, Mara abattant au fur et à mesure ses cartes pièges, ayant à chaque fois un coup d'avance sur eux...

Après de longues minutes de marche, le groupe entra dans la fameuse Chambre de Carbonite.

L'endroit était froid, lugubre, avec des lumières rouges parsemées sur tous les murs. La disposition de la Chambre était circulaire, en son centre une grille qui coulissait de chaque côté, permettant à ce lui qui était au centre de descendre via une petite plate-forme dans le dispositif de congélation. De la fumée sortait de la grille et des techniciens ayant une tête de cochon, les Ugnauths, s'affairaient déjà à préparer le système de congélation.

Han fut amené au centre de la plate-forme sans que les autres ne puissent rien faire, fermement surveillés par les Soldats Impériaux et le Chasseur de Primes.

Quand Han fut prêt, une envie folle fut ressentie pour lui et Leia de le dire et contre tout attente, ce fut Mara qui leur donna l'occasion par cette simple question :

-Un dernier mot ?

Avant même que Han n'ouvre la bouche, Leia le devança :

-Je...

Mais la jeune femme ne put rien dire, sentant soudainement une contraction sur sa gorge, au même titre que Han.

-Ah oui... le fameux « Je t'aime, moi aussi »... Ou encore mieux : « Je t'aime... je sais... » làcha-telle. Ça en jette j'avoue.... Mais comme vous le sentez, ça ne sera pas possible... désolé... lâcha Mara, chacune de ses mains en forme de poing pointée en direction de la gorge de chacun d'eux...

Chewie hurla face à ce qu'il voyait mais les soldats le frappèrent violemment et le mire à genoux et en joue, la pointe des blasters directement sur sa tête.

Sous la douleur, Han réussit quand même à secouer sa tête négativement pour empêcher le Wookie de faire une bêtise... Les techniciens activèrent la console et la plate-forme descendit lentement. Leia, sous l'emprise de l’Étranglement de Force tout comme son amoureux, commença à avoir les larmes aux yeux. Elle pouvait utiliser la Force pour se défaire de cette étreinte mais elle savait que Mara le sentirait et qu'un simple geste de cette dernière et il en serait fini de Solo...

Quand la plate-forme fut entièrement descendue, de la fumée commença à jaillir et c'est à cet instant que Mara relâcha son étreinte sur les deux qui retrouvèrent leur souffle, mais pas pour longtemps dans le cas de Han. Une seconde après sa libération, il fut entièrement pris dans le processus de congélation de la carbonite...

Leia sentit de la colère envers Mara mais se retint de faire elle aussi une bêtise...

-Je sais que tu veux me faire la peau ma chère, mais tu en auras l'occasion un jour... Pour l'instant, c'est moi qui est le beau rôle dans l'histoire, affirma Mara qui vit un grand bloc émerger de la volute de fumée.

Quand la plate-forme fut entièrement remise à sa position initiale, les techniciens Ugnauths se positionnèrent devant le bloc et le poussèrent. Celui-ci tomba à la renverse et présenta le résultat du processus de congélation : en relief, Han Solo, figé dans sa dernière attitude, comme s'il avait été pétrifié en pleine traversée d'un mur... la vision était macabre. Le Wookie lâcha une longue plainte face à la perte de son ami.

-Alors Lando a-t-il survécu ? Demanda Mara tandis que Lando s'agenouillait devant le panneau de contrôle du bloc de carbonite.

Après quelques secondes il lui répondit :

-Oui il est vivant... Et en parfait état de conservation.

-Il est à vous Monsieur Fett, annonça-t-elle au concerné.

Quelques Soldats impériaux prirent le bloc de carbonite et escortèrent le Chasseur de Primes à son vaisseau.

-Et maintenant ? Questionna Calrissian.

-Maintenant c'est au tour de notre chère Leia Skywalker, répondit Mara.

Léia n'en pouvait plus. Cela en était trop. Il fallait y mettre un terme. De rage, elle utilisa la Force en détachant ses menottes. Son geste lui permit également d'envoyer dans le décor les quelques Soldats Impériaux restant qui voltigèrent et atterrirent loin d'elle. Cependant Mara l'avait sentie et s'était protégée pour éviter de terminer dans le décor mais la réaction de la jeune femme fut le signal pour les prisonniers de réagir.

Le wookie quitta sa position et se rua sur un Soldat sur le point de se relever pour l'assommer et lui prendre son arme tandis que Lando fit de même. Quant à Léia, elle profita que le corps de Mara soit exposée à n'importe quelle attaque pour récupérer son sabre-laser attaché à la ceinture de cette dernière, l'activer et bondir sur la Main de l'Empereur qui s'écarta d'un saut périlleux arrière avant de décrocher ses propres sabres.

-Allez-y Lando, récupérez Han, je me charge d'elle ! Lui ordonna-t-elle.

Très vite ce fut la pagaille. Les premiers tirs fusèrent de partout. L'Administrateur profita du combat pour sortir un petit appareil de communication. Se mettant à couvert, il parla et son message fut diffusé dans toute la Cité des Nuages.

-Attention, ici Lando Calrissian, l'Empire est sur le point de détruire la Cité. À tous les habitants, veuillez immédiatement évacuer ! Je répète, l'Empire est sur le point de détruire la Cité. Ce n'est pas un exercice !

Dans la Cité les habitants paniquèrent et commencèrent à se disperser dans toutes les directions.

-Chewie ! Avec moi, par-là ! Cria-t-il à l'intention du Wookie sous le feu ennemi.

Après que les derniers soldats aient été tués, l'Administrateur sortit de la Chambre et se dirigea vers un couloir, suivit du Wookie et des deux droïdes. C3-PO, totalement en panique, n'arrêta pas de leur ordonner d'aller moins vite, ne pouvant courir aussi vite qu'eux.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

D'un bond sur le côté, Leia évita un lancé de sabre de la part de Mara.

-Tu te débrouilles mieux qu'avant. La Colère te donnes de la puissance brute, je le sens.

-Oui mais je ne sombrerai pas pour autant, lâcha-t-elle en attaquant.

Une passe d'arme de la part de Mara et Leia se retrouva désarmée, son sabre voltigeant à travers la pièce pour tomber sur la grille ouverte menant au processus de congélation. Elle évita une frappe de Mara et dévala les escaliers en y roulant dessus. La Main en profita pour bondir sur elle telle un rapace près à attraper sa proie. D'une roulade avant Skywalker s'écarta et se releva.

-Étonnant que tu veuilles me combattre. Quand est-il de ton frère ? Je pensais que tu te livrerais à moi.

-C'était avant de savoir que vous aviez l'intention de congeler Han. Si vous ne l'aviez pas fait, je me serais volontairement laissée prisonnier. Vous avez abattu votre carte, j'en ai fait de même.

Mara feignit une frappe et Leia tomba en arrière sur la plate-forme. Jade utilisa la Force sur le panneau de contrôle et la plate-forme commença à descendre.

-Tu plairas à l'Empereur, c'est claire, dit-elle.

En plein dans le lieu du processus de congélation, Leia sentit Mara utiliser à nouveau la Force sur le panneau de contrôle. La manette activant le processus fut enclenchée et la jeune femme vit de la fumée émerger du grillage se trouvant à ses pieds. Juste avant qu'elle ne soit piégée, elle fit un Saut de Force qui la propulsa directement sur les tuyaux en hauteur. Mara ne l'ayant pas vu, elle entendit un fort bruit au-dessus d'elle. Relevant la tête, elle aperçu Leia agrippée aux tuyaux.

-Impressionnante... murmura la Main en frappant au-dessus d'elle.

Leia évita le coup en grimpant de plus en plus haut. Une autre frappe de lame fit à nouveau jaillir des étincelles d'un autre tuyau coupé.

-Très impressionnante... finit par constater Mara, surprise d'un tel retournement de situation, n'ayant pas du tout crût un seul instant que Leia s'en sortirait aussi facilement.

Celle-ci lâcha les tuyaux et se rétablit sur ses pieds. Juste avant que la Main de l'attaque, Leia prit un tuyau coupé et le dirigea vers elle. La fumée y sortant aveugla Mara quelques instants permettant à Leia de se retourner pour attirer son arme avec la Force, l'activer et faire à nouveau face à Mara pour bloquer un coup dans le même mouvement.

-Ta Haine en vers moi est forte. Je sais que tu veux ma peau.

-Et je sais aussi que vous ne voulez pas de deuxième round. Désolé mais il va falloir vous y faire.

Après ce bras de fer, elles reprirent de plus belles leur joute...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les couloirs de la Cité des Nuages, Lando, Chewbacca et les deux droïdes continuaient de se frayer un chemin au milieu des habitants en panique totale. Les Soldats Impériaux avaient tenté de tirer sur la population, mais les membres de la sécurité de la Cité avaient déjà répliqué pour protéger les habitants.

Le groupe de rebelles réussirent à atteindre le vaisseau de Boba Fett alors que ce dernier poussait le bloc de Carbonite posé sur un support en lévitation en direction de son vaisseau.

-Fett ! Stop ! Cria Lando qui tira.

Cependant, le Chasseur de Primes était escorté de Soldats Impériaux qui le protégèrent.
Les tirs fusèrent mais malgré la hargne de Lando et de Chewie d'en découdre avec Boba Fett, celui-ci entra tranquillement dans son vaisseau, enclencha les moteurs et commença à décoller.

Le barrage de tirs impériaux empêchèrent les rebelles de viser le vaisseau de Fett qui partit sans être en danger.

-Merde ! Fulmina de rage l'Administrateur de la Cité des Nuages.

Chewie continua de tirer sur les Impériaux malgré tout et ces derniers tombèrent.

-Nous devons à tout prix quitter la Cité, lâcha Lando, constatant qu'il n'y avait plus rien à faire.

Chewie approuva mais nota qu'il fallait d'abord récupérer Leia.

-D'accord. J'espère juste qu'elle sait ce qu'elle fait en s'attaquant à cette sorcière !
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette dernière frappa à nouveau mais son adversaire évita le coup.

Depuis la Chambre de Carbonite, les deux combattantes s'étaient déplacées à travers les entrailles de la Cité des Nuages, passant à travers des bouches d'aérations et autres espaces clos.

-Je commence sérieusement à en avoir marre de toi, fulmina Mara qui augmenta sa puissance brute sous l'effet de la Colère.

Leia sentit d'un coup la différence de niveau et dû utiliser la défense pour se protéger. La Main était une experte dans le maniement de deux sabre-lasers et n'hésita pas à augmenter la vitesse, poussant Leia à reculer à chaque frappe.

Les deux duellistes se retrouvèrent dans un lieu très aéré, en forme de coupole mais où le vent était Maître car de nombreux puis d'évacuation se trouvaient sur toute la surface de la coupole.

Mara poussa son adversaire en direction d'un pont très étroit. Même s'il était solide, le vent était fort et n'importe quelle personne pouvait facilement être emporté par le vent en perdant l'équilibre et en tombant dans le vide...

Les deux adversaires continuèrent de se donner des coups et par une passe d'arme Léia désarma la Main de l'Empereur. Alors que le sabre de cette dernière était en l'air, la rebelle donna un coup et le sabre fut coupé en deux. Des étincelles jaillirent à l'impact, poussant les deux femmes à s'écarter en se protégeant leurs yeux.

Furieuse de se revirement de situation, Mara se rua sur la jeune fille. Cette dernière remarqua alors que les coups étaient moins précis et que de nombreuses ouvertures se présentaient à elle et utilisa cela à son avantage. Évitant un autre coup de lame, elle se plaça au bout du pont et s'accrocha à un pilier dont la partie supérieure fut coupée en deux par la lame violette de la Main de l'Empereur.

Leia attaqua avec sa main droite mais la fureur de Mara la poussa à la désarmer d'un coup violent. Cependant, Leia réussit à rabattre sa main vers elle une seconde avant que lame ne passe là ou fut cette dernière. Surprise que la rebelle ait pu voir son prochain coup, Mara ne capta pas le Saut de Force de cette dernière qui prit son arme au vol et fit une chandelle. Distrait par le mouvement, elle leva son bras, croyant à un impact de lame, mais son adversaire fit un mouvement souple du poignet et lui trancha sa main. La douleur fit hurler Mara tandis que Leia atterrissait sur ses pieds et utilisait la Force pour l'écarter loin d'elle. La Main percuta le poteau mais s'y accrocha pour ne pas tomber.

-C'est fini Jade, vous avez perdu !

Mara était sidérée. Elle n'aurait jamais crû perdre un duel face à elle. Luke avait facilement été défait mais force et de constater que sa sœur était beaucoup plus coriace et plus difficile à vaincre. La Main de l'Empereur ne pouvait pas terminer sur un échec...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le groupe de rebelles arriva dans la Chambre de Carbonite mais ne trouva pas Leia. Cependant, le Wookie vit qu'une trappe menant à un passage avait été ouverte. Son flaire lui permit de détecter l'odeur de la jeune femme. Il fit signe à Lando de le suivre, et ce dernier obéit, non sans avoir donné l'ordre aux deux droïdes de rester sur place, l'endroit où ils devaient aller étant trop dangereux pour eux...

Ils prirent le passage et descendirent dans les entrailles de la Cité des Nuages.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Jamais tu m'entends ! Tant que je respire, rien n'est perdu ! Cria Mara, folle de rage.

La sensation de la douleur fut fortement atténuée par sa colère et d'un geste brusque elle souleva son adversaire avec la Force avant de la plaquer au sol grâce à cette dernière. Le coup fut tel que l'arme de Leia lui échappa des mains. Sonnée par l'impact la rebelle ne vit pas son arme être pointée sur elle. Leia utilisa la Force pour bloquer l'avancée du manche du sabre mais c'était sans compter le coup traître de Mara qui l'alluma grâce à la Force, surprenant Leia au passage qui ne put rien faire que de ressentir une partie de la lame se planter dans son flanc. Elle cria de douleur ce qui lui fit lâcher sa concentration.

-Maintenant c'est la fin ! Je vais t'amener directement à l'Empereur et ma mission sera achevée...

Se relevant, elle commença à se diriger lentement vers la Skywalker... Cependant Lando et Chewie émergèrent d'un couloir et virent les deux femmes sur le pont. Ils n'hésitèrent pas à tirer sur la Main qui sentit le danger une seconde trop tard. Un premier laser la toucha à l'épaule, suivit d'un autre sur l'autre épaule. Grognant de douleur, elle du mettre sa main valide devant elle pour créer un bouclier d'énergie. Cependant la cadence des tirs augmenta et certains rayons touchèrent le sol, la poussant à reculer d'avantage. Sa concentration diminua du fait de la douleur qui commençait à la lanciner. Les rebelles avancèrent au fur et à mesure que Mara reculait, continuant à la canarder de tirs de blaster et d’arbalète. Avec rage, Chewie programma son arme à puissance maximale et tira. Le rayon vert traversa le bouclier d'énergie et toucha Mara à l'abdomen. La violence de l'impact la fit basculer en arrière et elle tomba dans le vide en hurlant !

Les deux rebelles coururent vers Leia qui gémissait de douleur.

-On va vous sortir de-là ! Chewie, aide-moi à la relever.

Le Wookie obéit et quand Leia fut debout, il la prit dans ses puissants bras.

-Mon... Mon sabre-laser... murmura-t-elle en pointant du doigt le sol.

Lando suivit le mouvement et vit sur le pont un objet cylindrique. Il le prit et le lui donna.

-Maintenant on y va ! Il faut filer d'ici avant que la Cité ne soit réduite en poussière !

Ils revirent au pas de course à la Chambre de Carbonite. C3-PO fut ravit de leur retour mais ne put exprimer plus longtemps sa joie, les autres lui ordonnant de courir jusqu'au Faucon. Arrivés jusqu'à ce dernier, ils y embarquèrent et décollèrent en trombe.
Quand le Faucon quitta Bespin, Lando put voir le vaisseau impérial tirer en direction de la Cité des Nuages. Les larmes envahirent ses yeux et coulèrent sur ses joues.

Chewbacca borda Leia couchée sur un des lits disponibles du vaisseau avant de lui caresser sa joue.

Elle hocha silencieusement la tête et le tendre geste du Wookie l'apaisa et la poussa à s'endormir, sa blessure étant en phase de guérison grâce aux premiers soins prodigués et à la Force...

Le Wookie la laissa se rétablir et revint au cockpit où Lando tentait d'échapper aux tirs impériaux. L'ami de Solo émit une question auquel il eut rapidement la réponse.

-Dans quelques minutes, le temps de capter la balise. Dès que le voyant s'allume, tu l'enclenches.

Chewbacca s'installa au poste du copilote et aida l'ancien contrebandier dans ses manœuvres pour rester en vie.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À bord du vaisseau de Mara, les techniciens avaient aperçus le Faucon et s'apprêtaient à le capturer.

-Dès que les rayons tracteurs sont prêts, vous l'attraper, c'est clair ? demanda la Main de l'Empereur.

-À vos ordres Madame, répondit un des officiers.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après plusieurs minutes, le voyant d'activation de l'hyperdrive s'alluma tout comme la confirmation du vaisseau rebelle dans la zone d'effet des rayons tracteurs.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Maintenant Chewie ! Lâcha Lando
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Activez ! Ordonna Mara.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le même geste fut enclenché par les concernés mais à une seconde d'intervalle...

Au moment même où les étoiles s'étirèrent vers le Faucon, le rayon fila vers le vaisseau rebelle mais ce dernier lui échappa juste à temps...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le silence tomba dans la Salle de Commandement. Personne ne dit mot tandis que Mara Jade, ses yeux verts fixant les étoiles, se retourna et quitta lentement le lieu sous le regard des officiers qui s'attendirent à tout instant à une punition qui ne vint pas...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À bord du Faucon Millenium, les deux pilotes soufflèrent. Ils s'en étaient sortis mais de très peu. Ils leur restaient qu'une seule chose à faire : prévenir les futur Jed'aii de ce qui s'était passé sur la Cité des Nuages.

À suivre...
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Messagepar ENZO » Sam 25 Mai 2024 - 9:14   Sujet: Re: La Jedi de Tython

vivement la suite !
ENZO
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 22
Enregistré le: 04 Mar 2009
Localisation: Plombières les Bains
 

Messagepar ShamanWhills » Ven 14 Juin 2024 - 21:43   Sujet: Re: La Jedi de Tython

Bonsoir à tous et à toutes. J'espère que vous allez bien. L'histoire n'est pas abandonnée et continue toujours son périple. Voici le chapitre 21. J'espère qu'il vous plaira. je vous souhaite une bonne lecture. À bientôt pour la suite.


Chapitre 21: Le sauvetage Partie 1

Sur Odessenn, Anakin Skywalker finalisait son auto-apprentissage de respiration sans assistance...

Une année était passée depuis la capture de Han Solo aux mains du Chasseur de Primes Boba Fett...

Quand Leia Skywalker était revenue de son aventure de la Cité des Nuages en retard et sans Solo, il avait failli perdre son calme en voyant son état physique. Cependant, l'explication de Lando sur les évènements s'étant produit sur sa Cité lui avait permis de comprendre le danger qu'avait encouru sa fille sans le savoir... La menace que représensait la Main de l'Empereur, Mara Jade, était encore plus dangereuse qu'il ne l'avait escompté... Il fallut du temps à Leia de se remettre de son combat contre elle mais aussi de l'impact émotionnel envers Han. Ses sentiments pour lui étaient forts et n'avaient pas baissé en intensité, bien au contraire...Elle s'était promise de le sauver des griffes de Fett après son rétablissement mais ses parents l'avaient empêchée de se jeter précipitemment dans la geule du loup.

Avec ces derniers et l'aide des autres Jedi et de Lando, un plan avait été mis en place afin d'avoir les meilleures chance de succès pour sauver Han. Il leur fallut l'année écoulée pour tout mettre en place et permettre un sauvetage efficace, nette et sans bavure...

L'Elu de la Prophétie Jedi termina sa méditation. Grâce aux médecins, une fausse peau avait pu lui être greffée au niveau de sa gorge et de ses poumons, lui permettant de se passer de son assistance respiratoire. Cependant, la Force lui était nécessaire pour maintenir ses poumons en état bien que la guérison de ces derniers grâce à Elle avait grandement été améliorée durant ces plus de dix-neufs années d'exil sur cette planète...

Se repositionnant sur ses jambes, le futur Je'daii se dirigea vers le bâtiment principal, saluant les autres Jedi ou ceux sur le point de passer leurs épreuves d'un moment à l'autre. En chemin, il passa voir Maitre Yoda dans ses appartements, toujours en train de méditer; cependant l'Elu savait que le petit homme vert n'en avait plus pour très longtemps. Il espérait être-là quand le moment sera venu..

-Maitre Yoda?

L'ex-Grand Maitre Jedi ouvrit lentement les yeux. Anakin Skywalker avait bien changé depuis leur rencontre il y a de nombreux années. L'Elu de la Prophétie Jedi en avait parcouru du chemin et avait appris beaucoup sur lui, sur la Force, sur le rapport aux autres, grâce notamment au trio féminin qui avait été une bénédiction pour ce dernier mais pour lui aussi, ainsi que les autres tombés au combat ou ayant survécu à l'Ordre 66 et à la Purge Jedi lancés par Dark Sidious. Que ce serait-il passé si ces trois femmes n'avaient pas été-là, à cette période précise de l'Histoire des Jedi? Il n'en avait aucune idée et préférait ne pas y penser... Comme disait les humains, "avec des si on mettrait Coruscant en bouteille..."

-Skywalker.

Le Chevalier Jedi s'assit en tailleurs à même le sol, Yoda l'imitant.

-Je souhaitais simplement être-là, Maitre.

-Vraiment? Demanda-t-il, sous un ton poussant à la confession.

Anakin souffla légèrement en baissant la tête en esquissant un sourire. Impossible d'avoir le vieux de cette façon, il savait très bien lire dans les pensées des gens, d'un certain point de vue...

-En vérité c'était pour vous faire part de mon soutien dans votre épreuve. Nous le voyons et savons qu'à un moment donné vous nous quitterez cependant je profite d'être avec vous parce que je ne sais pas si je serai-là à temps...

Yoda ferma les yeux. Il sentit de la crainte non pour sa mort mais pour l'absence de ce dernier à ses funérailles...

-Pas d'inquiétude tu n'as à te faire, jeune Skywalker. La Force te le dira.

Anakin hôcha sa tête. Il se devait de faire confiance en la Force qui était, est et sera toujours comme l'avait dit Yoda: "mon alliée la plus puissante"...

-Bien Maître, conclut-il avant de se relever.

-Merci, dit Yoda.

-Pourquoi?

-La réponse tu connais, conclut-il, retournant à sa méditation.

Anakin le vit léviter, toujours en position du Lotus. L'observant pendant un petit moment, il comprit alors la signification de la réponse de Yoda. Il s'inclina en avant et quitta la pièce, sous le sourire du petit homme vert...

Dans le bâtiment principal, dans la Salle des Opérations, le groupe d'intervention n'attendait plus que lui.

-Je ne m'attendais pas à ce que vous soyez tous déjà-là. Je suis en retard c'est ça? Demanda-t-il sous un ton humouristique.

-En effet, répondit Ayanna.

-Qu'est-ce qui t'as retenu? Questionna sa fille.

-Maitre Yoda, répondit simplement son père.

Tout le monde garda le silence pendant un moment, comprenant parfaitement la réelle raison de ce retard...

-Nous serons-là avant qu'il ne parte, affirma Kit, soutenu par les autres qui acquiescèrent en silence.

-Alors ne perdons pas plus de temps que nécessaire. Récapitulons, lança Anakin, reprenant son rôle de leader comme à l'époque de la Guerre des Clones.

Pendant plusieurs minutes, le groupe revut une nouvelle fois le plan en détail pour sauver Han Solo des mains de Jabba le Hutt et du Chasseur de Primes Boba Fett...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jamais il n'aurait crû revenir une deuxième fois sur cette planète qu'il considérait comme maudite depuis son enfance; Il avait eu que des problèmes avec elle, d'abord par son sable qui s'insinuait encore dans ses vêtements de Jedi... Ensuite par la vie d'esclave qu'elle lui avait envoyé et enfin la pire d'entre toute, l'arrachement à sa mère par ses habitants, les Tuskens. Leur mise à mort au camp où il l'avait retrouvée avait étanché sa soif de haine et de vengeance, sans pour autant la ressusciter.

Anakin, assit dans un grotte, mit son sabre-laser à l'intérieur de son fidèle compagnon, le droïde de l'ex-Reine de Naboo, R2-D2.

-Oui R2, ça va le faire, ne t'inquiète pas, rassura son maître.

Le petit droïde, très débrouillard, avait émis des réserves quant à la réussite de la mission, surtout par le fait qu'il devait accompagner C-3PO, pas vraiment fait pour ce genre de mission, bien que sa compétence linguistique soit fort utile pour ce genre de cas... Jabba le Hutt ne parlait que sa langue maternelle et pour le comprendre, il n'y avait que deux solutions possibles: parler le Hutt ou se dôter d'un droïde de Protocole qui le parle, ce qui était le cas de "6PO", comme disait sa fille Leia... Après tout, Anakin l'avait construit étant enfant dans le but premier qu'il aide sa défunte mère, il était donc tout à fait normal qu'il l'ait programmé à parler plus de six millions de forme de communication...

-Je sais qu'il est trouillard, mais ave toi à ses côtés, il s'en sortira, comme toujours, le rassura-t-il à nouveau...

Après quelques minutes, Anakin sortit de la grotte et rejoignit le droïde de Protocole au côté de R2.

-Maitre Anakin, je crains vraiment ne pas pouvoir réussir cette mission.

-Tu n'as jamais échoué une mission 3PO et c'est grâce à ma programmation. Tu es fait pour réussir, affirma-t-il avec sérieux.

Le droïde de protocole ne le voyait pas de cette façon, sa peur l’empêchant selon lui d’être pleinement efficace. Son compagnon mécanicien lui siffla d’y aller, ce qu’il fit en le suivant sur la longue route menant au Palais de Jabba.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À l’intérieur de ce dernier, Leia, sous le costume d’un Chasseur de Prime, avait réussi à menacer la grande limace de tout faire exploser avec un Détonateur Thermique si cette dernière ne lui livrait pas Han Solo en échange du Wookie. Le Chef du Cartel des Hutt lui avait rie au nez, ne prenant pas du tout sa menace au sérieuse. Bien que Jabba fusse entouré sans le savoir de Jedi en mission, chacun d’eux sous les traits d’un mercenaire, d’un serveur, ou d’une danseuse, celui-ci croyait toujours avoir l’avantage.

Leia avait fini par céder pour éviter que cela n’empire. La manière douce ayant échoué, il fallut passer au plan B. Le soir, alors que tout le monde dormait, la jeune Skywalker, malgré les inquiétudes de ses amis, avait décidé de libérer le Contrebandier de sa prison et avait réussi dans le silence le plus total selon elle, mais c’était sans compter sur la perspicacité du Hutt qui n’avait fait que somnoler, trompant sa vigilance. Démasquée, elle fut prisonnière et transformée en fille de joie, sa nouvelle tenue mettant largement en avant son physique, une chaîne attachée à son cou et dont le bout se trouver dans la main du Hutt. Allongée contre ce dernier, elle ne pouvait physiquement rien faire, mais c’était sans compter la Force qu’elle aurait pu à loisir déchaîner contre lui et ses sbires, cependant, cela aurait mis la vie de Han en danger et elle ne voulut pas courir ce risque. Ses amis n’avaient rien pu faire pour empêcher cela. Maintenant, il fallait passer au plan C qui arriva plus vite qu’ils ne le crurent…

En effet, peu après la nouvelle transformation de Leia, deux individus apparurent devant elle et le Hutt. Elle reconnut les deux droïdes de ses parents, arrivés en renfort pour le lancement de ce nouveau plan…
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Anakin entra tranquillement dans le Palais du Hutt. Abordé par deux gardes Gamorréens, il les menaça avec un léger Etranglement de Force. Ces derniers reculèrent, ressentant l’emprise de la Mort sur leur trachée, tentant par tous les moyens nécessaires de la libérer de ce serrement invisible…

Quand il descendit les escaliers menant Jabba, le Twi’lek Bib Fortuna, second du Hutt, l’intercepta.

-Tu es celui qu’on appelle Anakin Skywalker, lança-t-il.

L’Elu le reconnut. Il l’avait déjà vu quand il était enfant, lors de la Course de la Bounta. À l’époque, il accompagnait aussi la « femme » du Hutt, son ancienne Maîtresse, Gardula la Hutt à qui Watto avait tout fait pour le récupérer, lui et sa mère. L’échange avait été fructueux, d’un certains point de vue : sa mère avait eu un peu plus de liberté, ne se tuant plus à la tâche et lui-même avait eu l’occasion de participer à de nombreuses reprises à la Course de Module dans l’espoir dans gagner une, malgré l’envie du Toydarien de le voir mordre la poussière face à son concurrent Sebulba… Jusqu’à l’arrivée de Qui-Gon Jinn et comme l’avait si bien remarqué Padmé, jamais il n’avait gagné une course… jusqu’à ce fameux jour où toute sa vie avait basculé, tant pour le meilleur que pour le pire…

Se concentrant sur l’Instant Présent, Anakin s’adressa au Twi’lek.

-Je dois voir Jabba.

-Il ne peut pas te recevoir maintenant.

Anakin bougea légèrement sa main…

-Tu vas me conduire à Jabba tout de suite.

L’effet fut instantané chez le bras droit de la limace et ce dernier lui montra le chemin.

-Tu es un très bon serviteur et tu sers bien ton Maître. Tu seras récompensé, lui dit-il.

Son arrivée fut remarquée par les convives et autres hommes du Chef du Cartel. Anakin balaya rapidement la salle et remarqua bien vite où se situait ses amis : Aayla en danseuse à côté d’une autre au sein d’un groupe de musique, Kit, Ariandelle, Ayanna et Ana-Rae en tant que serveurs, Lando en tant que mercenaire. Il aperçut rapidement le Mandalorien Chasseur de Primes Boba Fett grâce à la description qu’en avait fait Calrissian. Cependant, nulle présence du Wookie ou de Solo, mais le coup d’oeil sur le bloc de carbonite ouvert lui confirma qu’Han avait été libéré.

‘Il doit sûrement être dans l’une des prisons du Palais’.

-Ah ! Maître Anakin est-là, s’exclama C-3PO, heureux que son créateur soit présent pour le sauver.

Anakin ne dit rien mais remarqua bien vite le vêtement que portait sa fille et où elle se situait par rapport à Jabba. Cela le répugna et une soudaine envie de tuer la limace sur le champs le traversa physiquement…

Jabba se demandait qui pouvait être cet Anakin Skywalker présenté en hologramme par R2-D2. L’homme était encapuchonné, son visage dans l’ombre. Il portait une tenue atypique, étrange pour des gens habitants sur Tatooïne. L’humain s’adressa à lui.

-Je suis venu renégocier la libération de Han Solo.

<-Tu crois vraiment que deux droïdes feront l’affaire ?> Demanda-t-il en Hutt mais traduit par son droïde de Protocole.

-Oui car je suis le créateur du droïde de Protocole et le droïde mécano a appartenu à une reine.

<-Toi, créateur de ce robot doré ? Impossible.>

-Bien au contraire, Maître Anakin m’a bel et bien construit alors qu’il n’était qu’un enfant, rectifia-t-il

Cette information déclencha un petit sifflement dans l’assistance. Construire un droïde de ce genre était très complexe et c’est pour cela qu’il existait une entreprise spécialisée mais qu’un enfant réussisse à monter un sans l’aide de personne, cela relevait tout simplement de l’exploit.

<-Cela n’est pas suffisant. Solo a une valeur inestimable à mes yeux. Ce n’est pas ton droïde et celui d’une reine qui changeront l’affaire>

Anakin soupira légèrement. Il n’était pas fait pour la diplomatie, c’était un homme d’action. Relevant sa capuche, il lui lança alors :

-Vous allez me livrer le Capitaine Solo et le Woookie.

Le visage de Skywalker intrigua Jabba qui plissa les yeux. Fouillant dans sa mémoire à la recherche d’une information confirmant sa sensation de familiarité, des images de la Guerre des Clones vint alors à son esprit…

<-Toi ! Non, j’hallucine !>

Les autres convives ne comprirent pas son étonnement. Prenant Bib Fortuna par le col, il l’approcha de lui pour lui rétorquer au visage :

<-Idiot ! Tu m’as amené un Chevalier Jedi !

-Quoi ? Comment ça Maître ?!

-Cet Anakin Skywalker a fait la Guerre des Clones ! Je l’ai vu sur l’Holonet ! Tu t’es fait berner par ses pouvoirs de Jedi !>

Il le poussa violemment en arrière et le Twi’lek tomba à la renverse. Faisant à nouveau face au Jedi, Jabba tenta de se réconforter sur sa position. Il savait les pouvoirs des Jedi très grands, surtout ceux de celui se trouvant face à lui.

-Ma réputation est arrivée jusque-là, incroyable, dit-il ironiquement. Dans ce cas-là, vous savez de quoi je suis capable et ce que je pourrais vous faire, menaça-t-il tout en s’approchant de lui, suivit par les autres convives qui s’étaient rapprochés, armes levées, pointées sur lui et prêt à tirer.

Le Hutt avala sa salive. La limace leva son bras et ses hommes stoppèrent leur action.

<-Négocions à nouveau. La seule chose qui aurait autant de valeur à mes yeux que Han est cette fille.>, désigna-t-il en pointant du doigt Leia.

-Hors de question ! Affirma fermement Anakin.

< -C’est non négociable et n’avise pas d’utiliser tes pouvoirs de Jedi sur moi.>

-Sinon quoi ? Demanda-t-il sous un ton menaçant.

-Sinon on te fout un rayon dans la tête, répondit avec hargne Boba Fett, le canon de son blaster touchant la tempe du Jedi.

Pour le Chasseur de Primes, ce serait un immense honneur que de lui faire mordre la poussière. Lui aussi avait une image d’Anakin Skywalker en tête. Il n’était qu’un enfant quand il l’avait vu dans l’arène de Géonosis, accompagné d’une femme et d’un autre Jedi barbu. D’ailleurs ce fut un Jedi à la peau noire qui avait décapité son père sous ses yeux. Son paternel devait être vengé et à défaut de pouvoir le faire de ses propres mains à l’époque où il n’était qu’un gamin, l’Ordre 66 et la Purge Jedi l’avaient indirectement aidé. Maintenant qu’il était un adulte et surentraîné pour faire face à des Jedi qui auraient pu survivre, l’occasion ici et maintenant d’en découdre avec l’un d’entre eux était à sa portée. Il ne lui restait plus qu’à presser la détente de son arme et s’en serait fini d’Anakin Skywalker.

-Je vois ça. Cependant je ne suis pas le seul Jedi à être-là. Il y en a d’autres dans vos rangs, lâcha-t-il, faisant paniquer les autres hommes du Hutt. Ces derniers, commencèrent à regarder la salle et à se regarder mutuellement, cherchant à savoir lequel était un Jedi déguisé et commençant à se pointer mutuellement leur propre arme.

-Tu bluffs. On l’aurait su de suite si un Jedi s’était infiltré dans nos rangs.

-Pourtant c’est exactement ce que je viens de faire. Si Jabba ne m’avait pas reconnu, vous ne l’auriez pas su en ce moment-même…Imagine ce que c’est quand je t’affirme que d’autres Jedi sont venus avant moi et sont parmi vous.

La peur commença à toucher les hommes de Jabba. Les Jedi déguisés ne firent rien, sachant très bien le but de Skywalker de dire ça. Boba tourna sa tête vers eux, leur ordonnant de se reprendre. Ce fut son erreur car dans la seconde suivante son ordre et malgré le contact du canon sur la tempe du Jedi, ce dernier, à la vitesse d’un éclair, s’abaissa et utilisa la Force pour envoyer une petite onde de choc vers ses adversaires. Ces derniers voltigèrent à travers la pièce. Anakin profita de l’ouverture pour attirer un blaster à sa main mais un des hommes de Jabba qui avait réussi à se relever rapidement lui prit le poigné tenant l’arme. Jabba, apeuré, commença à crier. Il abaissa son bras sur un bouton au moment même ou un tir du blaster tenu par le Jedi toucha le plafond. La grille sur laquelle il était s’ouvrit et il glissa à l’intérieur, accompagné de l’homme qui avait tenté de lui reprendre l’arme.

Les deux individus dévalèrent la pente en roulant avant de s’arrêter sur un sol dur mais dont l’odeur qui en émana fut nauséabonde. Anakin se releva et d’un geste de la Force brisa la nuque de l’homme.

À l’étage, tout le monde se rapprocha de la grille pour voir le spectacle. En face d’Anakin, une grande porte s’ouvrit et un grondement se fit entendre. Le Jedi aperçut une gigantesque créature sortir de la pièce où il était. Anakin recula lentement face à la créature qu’il reconnaissait pour en avoir vu des croquis et des dessins dans les Archives du Temple Jedi.

‘Un Rancor’ pensa-t-il.

La créature venant de Dathomir se redressa de toute sa hauteur en criant de défi. Regardant l’humain devant lui, accolé à un mur, il se pourlécha ses babines, sentant son ventre gargouiller…

À suivre….
Fan Fiction: La Jedi de Tython
ShamanWhills
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 01 Jan 2016
Localisation: Toulouse
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations