[2.0] R E V E N G E (Chapitre 4)

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar XeNoM » Ven 10 Fév 2017 - 0:38   Sujet: [2.0] R E V E N G E (Chapitre 4)

Bien le bonsoir, ou le bonjour ! Après plusieurs mois d'arrêt, je voudrais relancer ma fiction, dont 9 chapitres sont déjà parus sur le site. Seulement, après l'avoir relue, et en prenant compte des avis que j'avais pu recevoir, je souhaiterai y apporter un petit coup de polish. J'entends par là la correction de certaines incohérences, de fautes d'orthographe, réécriture de certains passages un peu poussifs et lourds afin de rendre la lecture plus agréable et fluide, et peut-être même des modifications de certains passages. J'ai donc pris la décision de reposter ici depuis le début. J'espère sincèrement que c'est autorisé, et que je ne suis pas en train de faire quelque chose qui va à l'encontre du règlement de la section FanFics :neutre: Si c'est le cas et que je suis un grand délinquant, j'imagine que le staff me le fera savoir assez vite :D Mais si ça n'est pas le cas, je vous souhaite une excellente lecture ! J'attends vos critiques, et les chapitres suivants paraîtront dans les prochains jours/semaines en fonction de la réécriture.

Chapitre 1


Un éclair déchira le ciel de la nuit. Il pleuvait, comme d'habitude. On aurait été en droit de se demander si parfois, sur cette planète, un soleil daignait se montrer. Cela arrivait, rarement. La mer, qui recouvrait la quasi-intégralité de la planète était déchaînée. Des infrastructures montées sur pilotis s'éparpillaient au dessus de l'océan. Le vrombissement sonore d'un vaisseau, presque entièrement couvert par le fracas des vagues, se fit entendre. C'était le Slave I, appareil du célèbre chasseur de primes Jango Fett. Après avoir survolé quelques temps Tipoca City, le vaisseau se posa sur une des plateformes conçues à cet effet. Le pilote descendit et se dirigea vers l'entrée du complexe kaminoan. Des portes vitrées s'ouvrirent à son arrivée et il pénétra dans ce qui semblait être un hall d'entrée. Tous les murs étaient blancs et l'architecture était plutôt simpliste. Jango n'attendit pas longtemps. Un Kaminoan se dirigea vers lui. Le chasseur de primes n'était pas petit, loin de là, pourtant le corps élancé de l'indigène le dépassait de presque un mètre.

- Nous ne vous attendions pas si tôt, mandalorien.
- Je n'ai pas beaucoup de temps à vous consacrer. Avez-vous ce que je vous ai demandé ?

En effet, quelques semaines plus tôt, Fett s'était déjà rendu sur Kamino. En réalité, c'était l'un des membres du conseil du peuple de la planète océanique qui avait fait quérir sa présence car avant tout cela, Jango ne connaissait même pas Kamino. Des rumeurs mentionnaient son existence, mais rien de très concret, et le chasseur de primes aimaient les choses concrètes. On l'avait fait venir pour lui proposer un marché : en échange d'une grosse somme d'argent, il confierait son modèle génétique aux scientifiques kaminoans pour qu'ils puissent le recréer sur des clones. Lorsque l'on avait appris à Jango que les Jedi comptaient se payer une armée de clones, il n'y avait pas cru. Ses soupçons s'étaient finalement atténués quand le Jedi Syfo-Dias s'était présenté à lui. Seulement, peu après son arrivée, un autre mandalorien avait fait irruption : Montross. Le pire ennemi de Fett, et ce depuis son plus jeune âge.
L'utilisateur de la Force promit les crédits à celui qui rapporterait la tête de la criminelle Komari Vosa. Cette manière d'agir était peu conventionnelle pour un Jedi avait pensé Jango. Mais après tout, ça n'était pas ses affaires. Les deux chasseurs de primes s'étaient donc lancés à la poursuite de Vosa et un combat titanesque eut lieu entre les deux Mandaloriens sur Malastare. Jango en sortit finalement vainqueur, traqua puis tua la Jedi déchue, et devint le modèle génétique des clones. Pourtant il n'était pas satisfait et, loin d'être idiot, Fett savait qu'il se tramait quelque chose d'important derrière cette armée clone et ce Syfo-Dias, quelque chose qu'il pourrait peut être retourner à son avantage. En fouinant un peu et en faisant ses propres recherches, il ne tarda pas à découvrir que le soit disant maître Jedi était en réalité Dark Tyrannus, le véritable Syfo-Dias ayant été assassiné par le Sith. Le chasseur de primes ne s'en préoccupait guère. Jedi et Sith, ce n'était pas sa guerre. Mais il réussit à convaincre Tyrannus de lui confier le corps du défunt maître Jedi. Il le donna aux scientifiques kaminoans après leur avoir imposé une nouvelle condition, il leur confierait son code génétique mais ils devaient lui fabriquer deux clones non modifiés. Le chasseur de primes avait en effet toujours eu envie d'avoir quelqu'un à qui léguer son expérience mais il ne se marierait sans doute jamais, c'est ainsi qu'il eut l'idée des clones. L'un serait "classique" mais il demanda aux scientifiques, à l'aide de leur technologie avancée, d'extraire les midi-chloriens de Syfo-Dias et de les injecter dans l'embryon du second clone. Ainsi, si l'expérience marchait, Fett aurait un successeur capable de maîtriser la force, un pouvoir au potentiel incroyable.

- Nous avons augmenté la vitesse de croissance du sujet n°2 pour obtenir des résultats plus rapides, malheureusement, les tests de midi- chloriens sont négatifs, devons nous continuer les recherches ? annonça le kaminoan, l'air neutre.
- Non, ça ne sert plus à grand chose, le premier me suffira.

L'hôte de Jango Fett s'absenta un moment et revint avec une serviette blanche dans les bras. Enroulé à l'intérieur, un bébé dormait. Comme son père génétique, il avait la peau mate et les yeux marrons, bien qu'il soit impossible de le voir actuellement. Le chasseur de primes prit l'enfant, âgé d'approximativement quelques mois. Sans un mot, il tourna les talons et quitta le complexe. Une fois seul, le kaminoan se dirigea vers une baie vitrée, quelques couloirs plus loin, on pouvait voir à travers un enfant, assis sur un lit, il s'amusait avec des cubes et n'avait pas remarqué le kaminoan. Ce dernier regarda le sujet n°2, un peu plus vieux que son "frère" en se demandant ce qu'il allait bien pouvoir faire de lui...

Quelques mois plus tard, un croiseur de type Gozanti survola l'atmosphère de la planète océanique. À son bord, Galli et Jon Vender. Un couple de diplomates envoyés en mission par le sénat de Coruscant sur Rishi. Leur tâche avait été simple, vérifier la bonne réinstallation d'une tribu indigène qui avait demandé l'aide des Jedi, après la destruction de leur village par des séparatistes. Seulement, quelques temps après leur départ pour retourner sur Coruscant, le générateur d'hyperespace avait commencé à faire des siennes. Jon avait indiqué à sa femme qu'il devrait s'arrêter sur la planète la plus proche afin d'effectuer des réparations d'urgence. Une sphère bleue s'était alors présentée sous leurs yeux ébahis : Kamino. La surprise passée, Jon avait procédé aux manœuvres permettant de s'arrimer à la station d'atterrissage la plus proche.

- Je vais descendre voir si quelqu'un est là pour indiquer notre présence, fit Galli.
La jeune femme était assez petite, une chevelure presque rouge tombait en cascade sur ses épaules. Jon quant à lui était plutôt grand et costaud et des cheveux blonds en épis encadraient son visage carré.
- Soit prudente, lui répondit ce dernier, le visage inquiet. Cette planète n'est même pas sensée exister.

Galli descendit du vaisseau et suivit les chemins menant au complexe. Les portes coulissantes s'ouvrirent à sa venue et elle fut surprise de la luminosité de l'environnement dans laquelle elle se trouvait. Tandis qu'elle observait les alentours, elle sursauta lorsque quelque chose heurta violemment son dos. Manquant de tomber à la renverse, la jeune femme poussa un cri de terreur et fit volte-face. Derrière elle était assis un petit garçon d'environ 4 ans. Il la regardait avec de grands yeux verts, étonnant quand on connaissait ses origines. Au bout de quelques secondes, un kaminoan surgit dans la pièce.

- Te voilà toi, vociféra t-il en direction du petit garçon.

Il remarqua ensuite Galli et eut presque un sursaut.

- Qui êtes vous ? Que faîtes vous ici !?
- Galli Vender, diplomate du sénat de Coruscant, mon mari et moi même sommes tombés en panne et nous avons dû atterrir ici d'urgence. Nous sommes sur Kamino n'est-ce pas ? Quel est ce complexe ? Et qui est ce petit garçon ? Il ne semble pas être de votre espèce.
- Je suis n°2 madame, répondit l'enfant.

Galli, étonnée que le petit parle déjà aussi bien à cet âge, s'accroupit à sa hauteur.

- Où sont tes parents mon petit ?
- Je n'en ai pas.

La jeune femme, surprise, eut un mouvement de recul. Le kaminoan poussa un soupir et lui expliqua les grandes lignes de la situation. Il proposa ensuite à Galli d'emmener l'enfant avec elle. La jeune femme réfléchit un moment et demanda à s'entretenir avec son mari. En réalité, l'occasion était rêvée pour le couple. Ils voulaient avoir des enfants mais le temps qu'ils devaient consacrer à leur travail les en empêchait. Ils ne mirent pas longtemps à se décider et acceptèrent très vite. En apprenant cela, le Kaminoan attrapa l'enfant et lui injecta à l'aide d'une seringue un liquide jaune, avant de le tendre à Galli. Nº2 pleurait à chaudes larmes et se blottit dans les bras de sa mère adoptive, avant de s'endormir.

- Mais que venez-vous de faire ?! s'insurgea la jeune femme.
- Je viens de lui inoculer un produit qui effacera sa mémoire, afin qu'il ne se souvienne pas de cet endroit. Le liquide contient aussi une nano-puce que nous pouvons contrôler d'ici. Et si nous ordonnions son autodestruction, un agent chimique se répandrait en quelques secondes dans le corps de l'enfant et le tuerait. Si vous ne voulez pas qu'un événement aussi fâcheux ne se produise, je vous demanderais de ne révéler l'emplacement ou l'existence de cette planète à personne. Des membres du conseil de Coruscant sont déjà au courant de ce qui se passe ici et vous aussi vous saurez, quand le moment sera venu.

En ce qui concernait la puce, le Kaminoan mentait, mais cela ferait un bon moyen de pression pour le moment.
Bientôt, le vaisseau fut prêt à redécoller, avec à son bord un nouveau passager. Le petit garçon, qui n'avait pas tardé à se réveiller semblait très heureux de quitter Kamino et l'ambiance austère qu'il subissait au quotidien. Galli alla s'installer dans le cockpit où se trouvait déjà Jon et l'enfant. L'homme montrait au petit garçon les boutons qui constituaient le tableau de bord, ce dernier ne comprenait sans doute pas grand chose, mais il buvait les paroles de son nouveau père. Galli le mit sur ses genoux et le fit sauter ce qui provoqua des éclats de rire chez le petit garçon.

- Dorénavant, tu t'appelles Akers, Akers Vender.

L'enfant regarda sa mère et sursauta lorsque l'hyperespace s'enclencha. Quelques temps plus tard, il aperçut la gigantesque Coruscant pour la première fois. Les yeux remplis d'étoiles, Akers Vender se dirigeait vers son nouveau foyer.
Modifié en dernier par XeNoM le Mer 15 Fév 2017 - 4:33, modifié 3 fois.
Un jour peut être, je saurai quoi mettre en signature...
Revenge (FanFiction)
XeNoM
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17
Enregistré le: 19 Mar 2016
Localisation: Dans une galaxie lointaine...
 

Messagepar XeNoM » Sam 11 Fév 2017 - 19:38   Sujet: Re: [2.0] R E V E N G E (Chapitre 2)

Chapitre 2



3 années passèrent, Akers avait environ 7 ans maintenant. Entouré de deux parents aimants, il avait grandi sans se souvenir de ses véritables origines. Galli lui avait appris à lire et à compter, tandis que Jon l'avait initié aux sciences et à l'histoire. Peu après son cinquième anniversaire, Akers avait commencé à développer une forte affinité avec la Force. Au début, il avait été capable de déplacer quelques objets, mais à présent il pouvait même faire léviter le grand canapé du salon. Ses parents vivaient dans la crainte qu'un Jedi vienne le chercher pour l'emmener au temple. Mais plus le temps passait, plus l'espoir de garder leur petit garçon auprès d'eux grandissait. En effet, les Jedi recrutaient rarement des enfants ayant dépassé 3 ou 4 ans. Pourtant, ce qui devait arriver arriva. Un soir, alors qu'Akers s'amusait à faire tournoyer des cubes autour de lui, on sonna. Galli, qui était en train de préparer le dîner, arriva rapidement et ouvrit. Sur le seuil se trouvait deux hommes. L'un était grand, des cheveux noirs lui tombaient sur les omoplates et des yeux gris perçants soulignaient son visage fin. Quant à l'autre, il devait n'avoir que 16 ou 17 ans, une tresse était attachée dans ses cheveux blonds.
Ils portaient tout deux une bure brune et Galli les identifia immédiatement.

- Sortez de chez moi ! lança t'elle avec frayeur.

Elle tenta de refermer la porte, mais les deux Jedi s'avancèrent dans le hall. Alerté par les cris de sa femme, Jon descendit en vitesse de son bureau, situé à l'étage supérieur. Il comprit tout de suite la situation et commença à se résigner. Au fond de lui, il avait toujours su que ce jour arriverait à un moment ou un autre. Il saisit Galli par les épaules et la serra contre lui en lui frottant le dos, essayant de l'apaiser.

- Je croyais qu'au dessus de 2 ou 3 ans, les petits ne vous intéressaient plus ! sanglota la femme.
- C'est le cas, fit l'homme le plus âgé, nous ne l'avons détecté que très tard, mais maître Yoda observe le petit depuis quelques temps maintenant, et il ressent tellement de potentiel chez ce garçon qu'il tenait à l'avoir avec lui, vous savez, si son pouvoir n'est pas correctement appris et maitrisé, ça pourrait être dangereux pour lui comme pour vous. Je vous promets que vous le reverrai un jour, et vous pourrez être fiers de lui, ce sera sans doute devenu un grand défenseur de la paix.

Galli pleura, puis comprenant que c'était son devoir, elle alla chercher son petit garçon, le serra de toutes ses forces une dernière fois et le présenta aux deux Jedi. Akers ne pleura même pas lorsqu'ils l'emmenèrent, il semblait avoir compris que quelque chose de très important était en train de se passer.

L'arrivée au temple Jedi fut compliquée pour le jeune garçon. Les autres apprentis ayant commencé leur formation ensemble et bien avant lui, de puissants liens s'étaient déjà tissés entre eux, et ils étaient plutôt méfiants vis-à-vis du nouvel arrivant. C'était compréhensible, il commençait sa formation plus tard que tout le monde, sous la recommandation de Maître Yoda par surcroît. Les enfants ne se comportaient pas méchamment avec Akers, il le tenait simplement le plus à l'écart. Une fois, un Jedi était intervenu pour leur demander de l'intégrer, mais les enfants n'aimant pas la contrainte, l'effet inverse avait été obtenu.  Akers en souffrait énormément, les premières semaines, il avait même voulu retourner chez lui. Ses parents lui manquaient affreusement et la solitude n'arrangeait rien.
Pourtant, un jour, alors qu'il broyait du noir dans la bibliothèque, quelques mois après son arrivée, un garçon et une fille vinrent lui parler.

- Tu sais où l'on pourrait trouver un document sur les dragons Krayt ? fit le jeune garçon. On en a besoin pour le travail que Maître Marko nous a demandé.
- Section biologie, registres sur les créatures de la galaxie, répondit Akers sombrement.
- Merci, c'est gentil, ça te dirait de te mettre avec nous pour le devoir ?
- Sincèrement ?
- Bien sûr, lui assura la jeune fille. Moi c'est Kaliska, et lui, c'est Sam. Toi c'est Akers non ?
- C'est ça, Akers Vender.

- Akers Vender, il serait fort aimable de votre part de vous réveiller, ce n'est pas parce qu'aujourd'hui est un jour de repos qu'il faut en profiter pour se tourner les pouces. Ça vaut pour toi aussi Sam !

De nombreuses années avaient passé depuis la rencontre des trois amis, ils s'étaient fortement rapprochés, si bien que pour les autres apprentis, il était plutôt rare de voir l'un seul sans les deux autres. Et c'est ce matin là, après plusieurs jours assez chargés, en vue des examens prochains, que Kaliska avait choisi pour faire irruption dans la chambre de Sam et d'Akers, à une heure matinale, pour les forcer à aller travailler à la bibliothèque.

- Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "jour de repos" Kaliska, maugréa Sam, encore à demi endormi.
- Sûrement repos, répondit elle énergiquement, allez ! Levez-vous ! On se retrouve à la bibliothèque dans un quart d'heure, et Sam, fais moi le plaisir d'aller te brosser les dents, je suis pas particulièrement fan de l'haleine de Bantha...

Quinze minutes plus tard, les deux jeunes hommes, qui avaient finalement réussi à se lever, rejoignirent leur amie. Une discussion animée sur leurs futurs examens s'entama rapidement. Le résultat de ces évaluations leur permettrait peut être de continuer leur formation sous la tutelle d'un maître Jedi et d'accéder au rang de Padawan. Les trois adolescents, et plus généralement tous les apprentis de leur âge ne parlaient plus que de ça depuis quelques semaines.

- Vous imaginez, je pars en formation avec maître Skywalker ?! Ça serait génial non ? lança Sam, surexcité.
- Sois réaliste Sam, l'Ordre n'est pas assez fou pour confier quelqu'un de ton tempérament au Jedi qui a le caractère le plus explosif... fit remarquer Kaliska.

Akers ne disait rien, il ne voulait pas partir dans des spéculations inutiles, même si il était vrai que l'occasion d'étudier avec un maître tel qu'Anakin Skywalker était rêvée par tous les apprentis. Le Jedi s'était illustré à de nombreuses reprises depuis le début de la guerre des clones. Akers observa un moment ses deux amis, qui étaient lancés sur une discussion à propos du tempérament de Sam.
Ce dernier n'était pas un très grand gabarit, il était mince et élancé, ses cheveux blonds et indisciplinés avaient la couleur du sable de Tatooine, planète   dont il était originaire. Sam était un garçon plein de vie, souvent en train d'essayer d'amuser la galerie mais qui possédait un cœur d'or et une grande générosité. Au sabre laser, sa vélocité en faisait un adversaire dont il fallait particulièrement se méfier, par ailleurs, son style de combat s'orienterait sûrement plus tard vers l'Ataru.
Quant à Kaliska, c'était plutôt le contraire. La jeune fille, originaire d'Aldérande était de nature calme, elle préférait discuter et n'aimait pas les conflits. Ses cheveux châtains tombaient en cascade entre ses omoplates et ses yeux bleus pétillaient de plaisir. Elle était studieuse et reprenait souvent les garçons à propos du travail qu'ils devaient fournir, qu'elle trouvait parfois insuffisant.
Akers complétait le trio, il était grand, même pour son âge. Ses larges épaules encadraient son visage métis et il essayait de couper régulièrement ses cheveux noirs. Même si on lui avait appris l'art de la diplomatie, le jeune homme ne se sentait pas particulièrement attiré vers cette voie. Ses professeurs lui avaient déjà d'ailleurs fait remarquer à plusieurs reprises sa trop grande impatience. Akers était en revanche un bon stratège et un redoutable combattant au sabre laser.
Les interrogations du groupe furent bientôt coupées par l'arrivée d'un autre apprenti. Il semblait essoufflé.

- Certaines épreuves vont bientôt débuter apparemment ! Venez !
Un jour peut être, je saurai quoi mettre en signature...
Revenge (FanFiction)
XeNoM
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17
Enregistré le: 19 Mar 2016
Localisation: Dans une galaxie lointaine...
 

Messagepar mat-vador » Sam 11 Fév 2017 - 23:54   Sujet: Re: [2.0] R E V E N G E

Salut XeNom! J'ai lu tes deux extraits et je trouve que c'est vraiment sympa, le thème est intéressant. Un clone de Jango sensible à la Force et qui intègre l'Ordre Jedi..cela promet :sournois: .
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea 1ère partie, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1557
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar XeNoM » Lun 13 Fév 2017 - 23:18   Sujet: Re: [2.0] R E V E N G E (Chapitre 2)

Merci Mat ! Content de voir que ce début de récit te plait, voici la suite !

Chapitre 3


Le trio se dirigea vers l'allée centrale du temple. Arrivés sur place, ils constatèrent qu'un attroupement s'était déjà formé. À peu près tous les apprentis de leur âge étaient présents, et d'autres arrivaient encore. Un brouhaha envahit l'air. Personne ne savait vraiment ce qui allait se dérouler par la suite. Normalement, les Jedi choisissaient leur futur Padawan comme bon leur semblaient, mais souvent des tests pratiqués en marge de cette répartition les aidaient à faire leur choix.

- Un peu de silence je vous prie !

Une voix forte et tranchante coupa court à toute l'agitation. C'était Mace Windu, l'un des maîtres les plus respectés de l'ordre. Et derrière lui se trouvaient nombre d'autres Jedi réputés, dont maître Yoda. Il était étonnant de les voir sur Coruscant car ils étaient très sollicités sur plusieurs fronts, par les temps qui couraient, excepté peut être maître Yoda, qui était plus souvent présent au temple pour s'occuper de l'apprentissage des élèves.

- Eh Akers ! T'as vu ? C'est Windu ! C'est Windu ! J'en reviens pas, qu'est-ce qu'il peut bien faire ici à ton avis ? Hein Akers ?

Exaspéré, ce dernier reconnut la voix geignarde de son interlocuteur, sa silhouette élancée, ses cheveux bruns et ses yeux bleus qui semblaient délavés. C'était Milos Leunx.
Milos était la première personne qui s'était quelque peu rapprochée d'Akers à son arrivée au temple, et pour cause, lui non plus n'avait pas d'amis. C'était triste à dire, mais ça n'était pas étonnant. Milos était insupportable. Pendant les exercices, il comptait toujours sur les aptitudes des autres, et s'en attribuait ensuite le mérite. Il était d'un niveau pathétique au sabre laser et peu enclin à la philosophie. Akers était sûr qu'il ne connaissait même pas le code Jedi. Pourtant, malgré toutes ses réticences, Milos lui vouait une incompréhensible admiration. Dès qu'il le pouvait, il le suivait partout, l'assommant de paroles inutiles et inintéressantes. Kaliska reprochait d'ailleurs parfois son manque d'empathie à Akers, mais rien n'y faisait. Et le jeune homme n'avait même pas le réconfort de penser que Milos ne deviendrait pas un Jedi, car il était doté d'un don remarquable qui l'excusait auprès des maîtres pour son manque de talent évident. En effet, l'adolescent pouvait assimiler les énergies qui l'entouraient. Par exemple, en touchant un mur, il avait la possibilité d'absorber l'énergie électrique qui le parcourait. Avant qu'il ne maitrise son pouvoir, il avait d'ailleurs déjà provoqué plusieurs pannes dans des secteurs du temple.
Akers ignora son intervention et essaya de se reconcentrer sur les paroles du maître Jedi.

- Cela fait maintenant plusieurs années que vous étudiez ici, sous la tutelle des enseignants les plus compétents, qui chaque jour, vous apprennent la philosophie Jedi, les arts complexes de la diplomatie, de la justice ou encore une connaissance approfondie de l'histoire. Vous avez aussi reçu une formation militaire comprenant des bases de la stratégie, la maîtrise de la force ou du combat au sabre laser. Même si ce dernier ne doit être utilisé que si la situation l'exige, à votre âge, c'est lorsque vous vous battez qu'il est le plus facile de dresser votre profil, aussi bien physique que psychologique. Le combat est l'expression la plus simple de vous-même en résumé. Et malheureusement, ces derniers temps, il est plus qu'utile et souvent nécessaire de savoir se battre, ainsi que de savoir supporter la pression engendrée. C'est dans cette optique qu'un tournoi au sabre d'entraînement est organisé ce jour. La règle est simple, le premier qui arrive à toucher son adversaire remporte son duel. Vous pouvez faire appel à la Force tant que cela ne met pas en péril la santé de votre adversaire ou celle de l'assemblée et l'intégrité du temple. Bien sûr, toute forme d'agressivité gratuite est bannie et la victoire n'engage à rien, nous étudierons la façon dont
vous vous comportez face à des adversaires différents, votre faculté d'adaptation.

Windu marqua une courte pause, puis continua d'une voix forte.

- À la suite de ce tournoi, plusieurs apprentis seront sélectionnés et deviendront des Padawan de l'ordre Jedi.

Cette déclaration laissa les élèves sidérés, enfin ils allaient avoir l'opportunité de quitter Coruscant et le temple, et d'aller se battre aux côtés d'un maître Jedi et des soldats clones contre la menace séparatiste.
Sans laisser le temps à l'assemblée d'exploser, Windu énonça le nom des deux premiers élèves qui s'affronteraient en duel. Akers ne les connaissaient que de vue. Ils s'avancèrent et se mirent face à face. On leur donna une vibrolame d'entraînement et après un court instant, ils débutèrent le combat.
Les duels se suivirent les uns après les autres des heures durant. Certains ne durait même pas quelques secondes, d'autres s'éternisaient pendant plusieurs dizaines de minutes.
Presque deux heures après le premier affrontement, on appela Akers et son premier opposant, qui n'était autre que... Milos. Akers fut étonné et quelque peu dégouté dans un premier temps, mais en y réfléchissant, il se rendit compte qu'il n'aurait aucun mal à se débarrasser de son adversaire et que c'était là l'occasion de faire bonne impression auprès des maîtres. En s'avançant, il vit du coin de l'œil que Sam et Kaliska lui souriait et lui faisait un petit signe d'encouragement. Ils avaient respectivement remporté et perdu leur premier duel. Reprenant sa concentration, Akers fit face à Milos, qui était tout sourire. On leur fournit une vibrolame et au signal de Windu, le combat s'engagea. Sans laisser le temps à son adversaire de réagir, Akers leva la paume vers lui. L'effet fut immédiat, Milos, qui n'était absolument pas sur ses gardes, fut propulsé vers Akers. Ce dernier le freina à un mètre de lui en levant sa vibrolame. Le bout de celle-ci vint se poser sur le torse de son opposant. Le duel était fini, après à peine cinq secondes.

- Je... Je... T'es vraiment doué Akers... fit Milos, les yeux écarquillés.

Sans lui prêter attention, Akers salua d'un signe de tête Mace Windu, et recula jusqu'aux autres élèves. Il fut rapidement rejoint par Sam et Kaliska.

- Eh ! Bien joué vieux ! Le coup de l'attraction de force, il l'a pas vu venir ! fit Sam d'un ton chaleureux en lui envoyant une tape dans le dos.
- C'est vrai que c'était un joli coup, mais tu ne devrais pas montrer autant de mépris envers Milos, ou ton adversaire en général, la condescendance n'est sûrement pas une qualité recherchée par les maîtres, compléta Kaliska.

Akers haussa les épaules et entama une discussion animée avec Sam sur les précédents duels.
Une heure après, Windu énonça à nouveau le nom d'Akers.

- Se préparent : Akers Vender et Sam Kallum.

Cette fois ci Akers fronça les sourcils, il trouvait étrange d'affronter par deux fois des connaissances, alors que les autres se battaient souvent avec des élèves qu'ils ne connaissaient pas. En levant les yeux, il constata que maître Yoda l'observait attentivement. Impressionné, l'adolescent s'avança avec son ami. Ils reprirent les vibrolames et se firent face. Et comme la première fois, au signal du Jedi, le duel commença.

- En garde ! lança Sam en s'avançant.

Sans laisser le temps à Akers de réfléchir à une quelconque stratégie, Sam attaqua avec une rapidité et une vélocité étonnante. Il se mouvait avec une grande fluidité et une pluie de coups s'abattait sur son adversaire qui pour l'instant, ne faisait que parer et ne pouvait répliquer. Akers espérait qu'il finirait par se fatiguer et laisser des ouvertures dont il pourrait ainsi profiter. C'était bien mal connaître son meilleur ami, car, au contraire, Sam augmenta au fur et à mesure le rythme, multipliant feintes, coups circulaires et tournoiements. Akers contra une frappe et essaya de bloquer son opposant. Mais celui-ci exécuta un salto arrière et en profita pour lui asséner du talon un coup qui l'atteint au menton. L'adolescent fut déséquilibré tandis que le natif de Tatooine retombait gracieusement quelques mètres plus loin. Akers sentit le goût du sang sur sa langue. La douleur lui donna un regain d'énergie et il bondit soudainement sur Sam, envoyant des coups de vibrolame relativement puissants, mais précis. Son adversaire avait du mal à se défendre et il reculait peu à peu sous la force croissante de l'autre duelliste. Il fut bientôt acculé contre l'un des murs du temple. Sentant que la victoire n'était pas loin, Akers intensifia son attaque. Il frappait avec rage dans l'espoir de désarmer Sam. Mais celui-ci, tentant le tout pour le tout, se laissa tomber sur les genoux, esquivant par la même occasion une frappe rotative d'Akers et tendit son arme, touchant son ami à la cuisse, mettant ainsi un terme au combat. C'était une victoire, obtenue d'une manière étonnante, mais une victoire quand même. Akers s'en voulait terriblement d'avoir perdu de cette façon. Il avait laissé ses émotions l'envahir et le guider, l'exact opposé de ce qu'on lui avait appris ces dernières années. Que cela lui serve de leçon pensa t-il. Essoufflés, les deux amis se saluèrent et reculèrent vers l'assemblée qui applaudissait l'un des combats les plus intéressants de l'après-midi. Kaliska les félicita à son tour, décryptant les bons et les mauvais points de leur technique. Mais Akers constata que maître Yoda le fixait plus intensément que jamais. L'apprenti baissa les yeux en se demandant qu'est-ce qui lui valait tant d'attentions. La journée se poursuivit et au terme de trois duels qu'il remporta finalement de façon plutôt aisée, ce fut Sam qui remporta le tournoi, sous les congratulations des élèves, de ses amis et même de certains maîtres Jedi. Windu s'éclaircit la voix et prit alors la parole.

- Les maîtres et moi même vous remercions pour ce tournoi passionnant que vous nous avez offert, de ce côté, l'avenir de l'ordre est clairement assuré. Je vous invite maintenant à vous diriger vers le self et récupérer de cette journée éprouvante, pendant que maître Yoda et les Jedi concernés procèdent à une délibération. Les élèves sélectionnés seront prévenus avant la fin de la soirée et quitteront Coruscant dans les prochains jours, si ce n'est demain.

Les apprentis, plus excités que jamais, se massèrent progressivement dans le self. Le trio réussit à dénicher une table après avoir été chercher un plateau de nourriture. Pourtant aucun des trois n'y toucha. Ils avaient l'estomac noué, attendant avec une impatience non dissimulée les résultats. Même Kaliska d'un naturel très calme avait l'air de ne plus tenir en place. Pour chacun, le pire scénario était de voir partir les deux autres et rester seul au temple. Une grosse heure passa sans que chacun ne dise un mot. Soudain, maître Marko traversa les rangées de table appelant le nom de plusieurs élèves, l'un d'eux interpella Akers.

- Daiklan Lenkops, Milos Leunx, Riley Syrew, Kiloela O'baa...

Akers n'en revenait pas ! Ce moins que rien de Milos avait été sélectionné, c'était impossible ! Il ne possédait aucune qualité excepté son don particulier. Mais ces mauvaises pensées furent vite chassées par les paroles de maître Marko qui continuait son énonciation.

- Sam Kallum, Pziqa Gaeogh, Kaliska Daora, Akers Vender...

Abasourdis, les trois amis se regardèrent, ébahis. Ils allaient quitter le temple et poursuivre leur formation avec un Jedi, combattre aux côtés de l'armée clone, avoir leur propre sabre laser... Et dans quelques années ils deviendraient eux aussi des Jedi respectés de l'ordre. Tant de perspectives réjouissantes s'offraient à eux, mais ils ne réalisaient toujours pas.

- Les apprentis dont j'ai cité le nom sont convoqués immédiatement dans le grand hall, poursuivit Marko.

Les élèves concernés ne se firent pas prier et se dirigèrent vers l'endroit indiqué. Ils étaient peu nombreux. En arrivant, ils constatèrent qu'une bonne vingtaine de Jedi étaient déjà présents. Certains physiquement, d'autres via hologramme. Les maîtres Yoda et Windu s'avancèrent. Ce dernier prit la parole d'une voix forte, comme à son habitude.

- Apprentis, vous avez été sélectionnés pour vos qualités uniques. Ce soir vous n'êtes plus des élèves du temple Jedi, mais des Padawan de l'ordre. Vous rejoindrez bientôt le front avec votre futur maître. C'est peut être un peu soudain, ou brusque, mais le temps est un luxe que nous ne possédons plus ces temps-ci. Veuillez vous avancer lorsque j'appellerai votre nom. Vous serez dès lors confié à votre nouveau maître. Et si celui-ci n'est pas présent, une navette vous enverra le rejoindre dans deux heures.

Une documentaliste de la bibliothèque apporta une note au Jedi, avant de s'éclipser.

- Daiklan Lenkops ?

Un garçon à la forte stature et aux cheveux bruns coupés courts s'avança. On aurait presque dit un militaire.

- Vous êtes dès à présent le Padawan de maître Mann Lyneron.

Le Jedi en question fit un sourire à son nouvel apprenti, qui le rejoint rapidement. Windu continua l'affectation et, petit à petit, chaque élève se retrouvait avec un Jedi.

- Milos Leunx, vous êtes avec maître Dal Bengor. Kaliska Daora, avec maître Jagane Pensoff. Sam Kallum, voici maître Aeloy Sicoey. Et pour finir, Akers Vender, avec maître Ary Enbers.

Ému, Akers s'avança vers maître Enbers, un Jedi qu'il ne connaissait pas, comme la plupart des autres d'ailleurs. Le Jedi était plutôt svelte, ses cheveux d'une couleur blond platine lui tombait en cascade sur les épaules et ses yeux bleus étaient pratiquement blancs. Il semblait plutôt jeune, il ne devait même pas encore avoir atteint la trentaine. Comme ses compatriotes, Enbers portait la bure traditionnelle des Jedi. Akers remarqua immédiatement le sabre laser accroché à sa ceinture. Il se demanda quelle était la couleur de la lame, même si aujourd'hui, elle n'avait plus vraiment de signification et était choisie à la convenance de son utilisateur. Maître Enbers adressa un fin sourire à son Padawan et posa une main sur son épaule.

- Bienvenue dans l'ordre Akers, dit-il d'une voix douce.

Ce dernier lui rendit son sourire et jeta un rapide coup d'œil à ses amis. Aujourd'hui, ils devenaient des Padawan de l'ordre Jedi. Qui donc pouvait prédire les aventures qu'ils allaient vivre par la suite.
Un jour peut être, je saurai quoi mettre en signature...
Revenge (FanFiction)
XeNoM
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17
Enregistré le: 19 Mar 2016
Localisation: Dans une galaxie lointaine...
 

Messagepar XeNoM » Mer 15 Fév 2017 - 4:32   Sujet: Re: [2.0] R E V E N G E (Chapitre 4)

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une critique, ça ne peut que m'être bénéfique. Ce ne sont pas les chapitres les plus passionnants, mais la suite arrive rapidement. :oui:

Chapitre 4


- Tu devrais rassembler tes affaires, Padawan, nous partons dès ce soir. Nous sommes attendus dans le système d'Alsakan. Je t'expliquerai la situation en chemin. Dis aussi au revoir à tes camarades, tu ne les reverras sûrement pas avant un petit moment. Retrouve moi sur l'aire de décollage 47B dans 20 minutes.

Sur ces mots, maître Enbers tourna les talons et disparut au détour d'un couloir. La plupart des Jedi firent de même après avoir donné un point de rendez-vous à leur apprenti. Sam et Akers se dirigèrent en trottinant vers leur chambre et commencèrent à rassembler quelques affaires sans dire un mot. En effet, même si la perspective de quitter l'endroit était excitante, une dure réalité venait de les rattraper. Depuis leur arrivée au temple, les trois amis ne s'étaient jamais quittés. Et maintenant ils ne se reverraient sans doute pas avant plusieurs mois. La gorge nouée, les deux garçons finirent en vitesse de se préparer. Ils retrouvèrent Kaliska dans le couloir des dortoirs. Akers constata que la jeune femme n'était pas non plus dans son état normal. Ses yeux bleus d'habitude pleins de vie étaient embués, et quelques larmes roulaient sur ses joues. Akers déglutit avec peine lui aussi. Il se souvenait avec mélancolie de leur première rencontre, dans la bibliothèque. Tout s'était déroulé tellement vite, pensa t-il.
Sans rien dire, les trois Padawan s'étreignirent avec force.

- On se revoit bientôt, souffla Sam.

Même son éternel optimisme avait laissé place à une profonde nostalgie.

- D'ici là, tellement de choses auront changées j'imagine, répondit Akers d'une voix faible.
- Ça va aller les filles ? fit Kaliska avec un petit sourire.

Ils se lâchèrent et reculèrent.

- On se donne des nouvelles régulièrement ? Et vous avez pas intérêt à vous faire tuer ! Sinon vous aurez affaire à moi ! poursuivit la jeune femme.

Les deux garçons acquiescèrent doucement. La notion de danger serait nouvelle pour tout le monde, mais cela ne pouvait que les faire grandir. Ils se regardèrent une dernière fois, puis se tournèrent, empruntant chacun un chemin différent, sans un regard en arrière. Pendant qu'il se dirigeait vers l'aire 47B, le cœur d'Akers se serra, mais en pensant à tout ce qu'il allait vivre, et devenir, il eût un regain d'énergie. L'ambiance du temple allait lui manquer finalement. Mais une nouvelle étape de sa vie commençait maintenant. Alors que le jeune homme traversait un couloir désert, une voix l'appela, le coupant dans son élan.

- Jeune Padawan, approche.

C'était maître Yoda. Il obéit et s'approcha du vénérable Jedi.

- Aujourd'hui commence ta véritable formation. User de prudence en toutes circonstances, tu devras. Et ne jamais oublier les enseignements Jedi les plus élémentaires. Te souvenir que l'impatience et le dédain ne sont pas la voie de la lumière, tu dois. Grand est ton potentiel, et grand deviendra ton pouvoir, fais-en un bon usage.
- Oui maître, je ne vous décevrai pas, répondit le néo-Padawan.
- Va, maintenant, jeune Padawan. Un long chemin t'attends. Seul ton cœur décidera de l'endroit où il te mènera.

Akers salua respectueusement le vieux Jedi et continua sa route. Pourquoi Yoda en personne était-il venu lui dire quelques mots avant son départ ? Était-ce un avertissement ? Il chassa ces pensées négatives et arriva au point de rendez-vous . Son maître l'attendait, les bras croisés, appuyé contre un chasseur Jedi de couleur beige.

- On peux y tenir à deux, même si ça reste relativement étroit, fit Enbers avec un sourire, répondant à l'interrogation silencieuse de son apprenti.

Akers jeta son sac dans le cockpit et s'installa à l'arrière. Son maître le rejoignit bientôt, prenant place devant le tableau de commandes. L'habitacle se ferma et les moteurs s'allumèrent dans un vrombissement sonore. Quelques bips se firent entendre et Akers constata qu'un droïde astro-mécano était installé sur l'aile droite du vaisseau.

- Je te présente R7, réparations, calculs de trajectoires et j'en passe, dit maître Enbers.

Le chasseur décolla et prit rapidement de l'altitude. Par la vitre du cockpit, le jeune homme voyait le temple rétrécir à vue d'œil. Beaucoup de souvenirs lui revinrent soudainement en mémoire, mais il préféra les ignorer. Le vaisseau quitta l'atmosphère de Coruscant. Émerveillé, Akers vit les étoiles s'étirer autour de lui tandis que le chasseur passait en vitesse lumière.

- C'est ton premier voyage lumière ? lui demanda son maître.
- Oui, nous avons eu quelques simulations à l'académie mais ça n'est rien comparé à la réalité, répondit Akers d'un ton rêveur.
- Ah le temple Jedi, ma formation, c'était il y a quelques années maintenant... fit Enbers, qui semblait se replonger dans un passé plus ou moins lointain.
- Qui a été votre mentor lorsque vous étiez un Padawan maître ?
- Le regretté Erdwins Laxem, qui a malheureusement perdu la vie lors de la bataille de Geonosis, répondit tristement le Jedi, dont les yeux s'assombrirent. Enfin, comme je te l'ai dit, nous partons pour la planète Alaskan, dans le Secteur Alpha7. Notre flotte, dirigée par les généraux Dodonna et Screed, fait face aux Séparatistes. Notre aide à été requise, ainsi que celle de plusieurs autres Jedi. C'est plutôt inhabituel mais cette bataille est d'une importance capitale car plusieurs avant-postes militaires de la République ont déjà été détruit dans le secteur. Mais avant tout, ta première tâche sera de confectionner ton sabre laser, il te sera plus qu'utile pour la suite des événements. Comme tu le sais, c'est l'arme traditionnelle des Jedi, en la portant, tu représentes une partie de l'Ordre. Souviens toi que même éteint, il t'octroie un certain pouvoir. J'ai déjà le matériel nécessaire mais ce sera à toi d'assembler les composants. J'ai deux cristaux de couleur, un bleu et un vert, les couleurs les plus répandues. Il en existe beaucoup d'autres, mais qui sont plus rares.

Le Jedi s'arrêta quelques instants. Akers avait envie de sauter de joie, même si pour le moment, c'était relativement compliqué. Bientôt il aurait son propre sabre laser.

- Maintenant, apprenti, tu devrais dormir un peu, je sais que tu as eu une journée très remplie et éprouvante, et que tu dois assimiler beaucoup d'informations en très peu de temps, mais un peu de repos te fera le plus grand bien. Je te réveillerai lorsque nous serons à destination.

Akers chercha donc une position confortable et posa la tête contre la vitre du cockpit. À l'extérieur tout défilait à une vitesse folle. Il avait l'impression de se trouver dans un tunnel dont les parois se mouvaient continuellement. Il ferma doucement les yeux en repensant à sa journée. Encore ce matin il était au temple, et ne se serait jamais douté de la suite. Tout était arrivé si vite. Le tournoi, les sélections, son départ. Mais comme l'avait dit maître Windu, en temps de guerre, le temps venait rapidement à manquer, et l'Ordre ne pouvait se permettre d'en perdre. Akers se demanda où pouvait se trouver ses deux amis en ce moment. Puis il les chassa de son esprit. Pour le moment, il devait être concentré sur une seule chose, sa mission.
Un jour peut être, je saurai quoi mettre en signature...
Revenge (FanFiction)
XeNoM
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17
Enregistré le: 19 Mar 2016
Localisation: Dans une galaxie lointaine...
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations