StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Villian Dance
Biographie
 

1. Formé à bonne école

Villian Dance entra à l’École Impériale de Coruscant des la fin de son adolescence. Depuis son plus jeune âge, le Corellien avait pour rêve de rejoindre l’Empire Galactique de Palpatine afin de faire régner l’ordre et pacifier les peuples. Venant d’une famille de classe moyenne, il obtint une entrée dans la plus prestigieuse école grâce à des économies de longue date. Sur place, il se découvrit un don particulier dans le pilotage de vaisseaux TIE, ayant pour professeur le plus célèbre pilote de l’Empire : Vindoo Barvel. Ce dernier était réputé pour n’avoir aucun égal à travers la galaxie, hormis le Seigneur Sith Dark Vador qui le ridiculisa lors d’un défi entre les deux hommes. Malgré que son mentor tombait quelque peu dans l’oubli suite à la cuisante défaite qu’il encaissa contre Vador, Dance était un homme de parole qui ne trahissait jamais l’un des siens pour un quelconque prétexte. Après diverses missions de petites envergures, l’Empire l’affecta sur le Destroyer Stellaire Le Talon de fer où il entra sous les ordres du Commandant Nast Hoberd.

2. Le lieutenant Corellien

Durant plusieurs années, Vil Dance prouva ses nombreuses compétences à bord de son chasseur TIE ou il participa à de nombreuses escarmouches face à l’Alliance Rebelle. Bien vite, ses capacités attirèrent les regards de ses supérieurs qui le nommèrent Lieutenant et lui confièrent un escadron qu’il nomma Alpha. Composé de pilotes d’élite comme Benjo, Raar Anyell ou Lude, Vil était à la tête du meilleur groupe de combattants du Talon de Fer. Ils enchainèrent ensemble de nombreuses victoires avec une rare synchronisation qui leurs permettaient de prétendre au nom « d’invincibles ». L’une des dernières missions de l’escouade Alpha consistait à rapatrier une navette de classe Lambda composée de fugitifs de la planète Despayre. Après un rapide briefing provenant de la hiérarchie, Vil et son équipe décollèrent comme un seul homme, toujours avec ce malin plaisir que leur procurait cette sensation de vide sidérale quand ils quittèrent le Talon de Fer. Comme à leur habitude, les hommes de l’escadron Alpha en profitèrent pour tester leurs appareils avec une série de loopings et plusieurs formations afin de s’adapter au trajet de la navette ennemie. Une fois à portée, Vil activa son com pour entrer dans d’éventuelles négociations avec les détenus. Il comprit bien assez tôt que ces derniers étaient prêts à mourir plutôt que rallier Despayre. Ils ouvrirent le feu de façon grossière, mais Vil n’était pas homme à jouer avec la vie des membres de son équipe. Il centra l’objectif, et abattit la navette ennemie en quelques secondes. Quand l’occasion se présentait, les hommes de Vil passait du bon temps dans les cantinas à siroter quelques alcools forts, ou jouer à des jeux de coordination visuelle dont raffolait le Lieutenant Dance. Il n’était pas rare que les pauses des soldats soient interrompues par des exercices d’alertes ou événements occasionnels. Quelques jours avant la réaffectation de Dance, la sirène du Talon de fer sonna de nouveau, mais pour un cas bien plus rare qu’habituellement. Une fois sur le pont et en tenue de combat, Dance demanda un rapport aux droïdes de pont concernant la mission. Il s’avéra que Dark Vador en personne allait se présenter sur le Talon de fer, et qu’il lui fallait une escorte de chasseurs pour la transition entre les deux vaisseaux. De vieux démons resurgirent dans l’esprit de Vil en se rappelant la seule fois ou il avait vu le seigneur Sith dans le passé. Lors de ses études à l’Académie de Coruscant, son mentor, Vindoo Barvel fut ridiculisé face à Vador lors d’un duel de pilotage. L’instructeur tomba dans l’oubli, tandis que son adversaire assit sa supériorité sur la galaxie en éclaboussant l’Académie de ses talents de pilote.

3. Consécration

Quelques jours plus tard, un Officier annonça à Vil sa mutation sur la nouvelle arme de l’Empire : l’Étoile noire. Bien entendu, il avait entendu parler de cette dernière à de nombreuses reprises en tant que soldat de l’Empire, mais malgré d’évidentes compétences de pilote, il ne pensait nullement à être engagé sur l’Étoile noire. Il était fier de lui, et se rappelait des paroles de Barvel lui disant que le travail et le talent étaient toujours payants. Il arriva sur la station spatiale comme un jeune élève débordant d’envie d’apprendre. Il s’inscrit aux cours de tirs au fusil blaster et à ceux du combat à mains nues où il fit la connaissance du Sergent Nova Stihl. Cet adepte de différents arts martiaux était capable de mettre à terre ou tuer n’importe quel homme de toutes catégories uniquement avec ses poings et ses pieds. Les deux hommes sympathisèrent au fil du temps, et il n’était pas rare de voir le Sergent Stihl donner des cours particuliers à un Lieutenant Dance débordant d’envie. Les semaines qui suivirent s’annoncèrent troubles pour Vil Dance. Lors d’une escarmouche face à des troupes de l’Alliance Rebelle, il perdit pour la première fois l’un de ses hommes tombé au combat : Kendo. Vil ne réussit jamais à faire son deuil pour celui qu’il considérait comme un frère, et se promit intérieurement que plus jamais un membre de l’escadron Alpha ne devait périr sous ses yeux. Pour remédier à cette situation, il doubla ses efforts déjà conséquents en passant ses jours de repos sur le simulateur de chasseur TIE dans le but de battre le score de son ancien mentor. Bien qu’irréel, les nombreux acharnements de Vil au simulateur était d’une considérable fatigue physique. Après une longue période, il réussit enfin à approcher de sa cible qu’était Vindoo Barvel en consultant le tableau des meilleurs scores. Vil se classait désormais comme le dix neuvième meilleure pilote de l’histoire de l’Empire, qui en comptait pas moins de deux cent trente mille dans les archives. Lors d’un énième exercice, Dance fut coupé dans son élan par une alerte com, mais provenant cette fois-ci du Grand Moff Tarkin. Ce dernier lui annonça l’approche d’un cargo ennemi de classe Lucrehulk : le Fortressa. Vil comprit immédiatement que l’opération s’avérait ardue. Il connaissait parfaitement ces anciens cargos de la fédération du commerce reboostés et réutilisés par l’Alliance Rebelle. Bien qu’il possédait une très faible force de frappe ainsi que de légères défenses, il pouvait renfermer pas moins de mille X-Wings. Vil était partagé entre l’excitation et la terreur de perdre à nouveau un homme de son escadron. Bien aidé par le rayon destructeur de l’Étoile noire qui réduisit en cendres le Fortressa, Vil et le reste de son équipe enchaînèrent les assauts sur les X-Wings ennemis qui comprirent bien assez tôt qu’ils n’étaient pas de taille face à des hommes entrainés quotidiennement à ce genre de situations. En moins de trente minutes, il ne restait plus un seul appareil de l’Alliance Rebelle.

4. Le point faible de Vil

Lors de ses temps de repos, Vil allait assez fréquemment boire un verre à la cantina le cœur dur situé dans le secteur N-Un de l’Étoile noire. Sur place, il fit la connaissance de Memah Roothes et Rodo, la patronne de la cantina et son videur. Plusieurs fois, son regard s’attarda sur une Mirialan du nom de Teela Karz. Petit à petit, il apprit à connaître l’ancienne détenue que l’Empire embaucha comme architecte. Devenus intimes, Teela emménagea dans les quartiers privés de Vil tandis qu’une grande complicité s’installa entre eux. A de nombreuses reprises, Vil repensa à la dernière bataille face au Fortressa dont il fit parti quelques temps plus tôt en se remémorant les nombreux corps des soldats de l’Alliance Rebelle flottant dans l’espace. Il finit par partager ses pensées avec Teela, bien que cette dernière connaissait pertinemment les pensées de son amant grâce à un don qu’elle acquit des la naissance. A de nombreuses reprises, Vil et Teela débattirent de la politique de l’Empire. Tandis que le pilote était persuadé de vivre une future utopie sous le régime impérial, Teela était quant à elle bien plus lucide et savait que l’idéologie de l’Empereur passait par un règne de terreur et de xénophobie. Les semaines suivantes étaient sans aucun doute les plus dur que vécut Dance. Sur ordre de Tarkin, les agents de l’Empire firent exploser consécutivement Despayre et Alderaan laissant derrière eux des milliards d’innocents. Les bruits couraient qu’Alderaan cachait un noyau de rebelles, mais pour Vil, rien n’excusait un tel acte. Il était auparavant convaincu du bienfondé de l’Empire, de l’ordre que ses hauts dirigeants instauraient depuis de longues années, ainsi que d’une prochaine pacification de la galaxie par les voies diplomatiques ou musclées lorsque c’était nécessaire. Malgré les grands espoirs qu’il plaçait dans cette idéologie, il était pourtant loin de se douter qu’il était l’un des nombreux soldats à collaborer avec un organisme criminel à l’échelle galactique. Ne sachant que faire, il passait la plupart de son temps avec Teela au cœur dur, bien loin de ses entrainements quotidiens et de son envie de dépasser le score de Vindoo Barvel.

5. Changement de cap

Le tournant pour Vil intervint quelques jours après la destruction d’Alderaan. Alors qu’il était une fois de plus attablé au cœur dur en compagnie de Teela et de ses nouveaux amis : Memah Roothes et Rodo, il assista à une scène qui changea son existence. Le groupe était quelque peu abattu par les récents évènements, et ne trouvèrent aucun mot pour décrire l’abomination que venait d’accomplir l’Empire. Deux Alderaaniens étaient assis au fond de la cantina, le regard vide et sans aucune parole à échanger. Tandis que Vil et le reste du groupe n’osaient pas engager une quelconque conversation avec ces personnes ayant certainement perdu leurs familles, deux soldats entrèrent et incriminèrent Alderaan dans leur conversation en avançant le prétexte d’une éventuelle rébellion sur le monde que dirigeait Bail Organa. Malgré que cet acte ne concernait pas le petit groupe d’amis, il restaient offusqués devant le peu d’humanité de la part des deux hommes. Le cercle de la cantina s’agrandit, et accueillit de nouveaux membres en désaccord avec les actes de l’Empire comme le bibliothécaire Atour Riten, le Sergent Nova Stihl ou le fugitif Celot Ratua Dil. Étant tous profondément scandalisés par les récents évènements, ils envisagèrent de quitter la station spatiale via un plan mis au point par Atour Riten, le cerveau du groupe. Consistant à quitter l’Étoile noire par une navette médicale, le plan impliquait les compétences de pilotage de Vil Dance pour les sortir le plus rapidement possible du rayon tracteur. Quelques heures plus tard, ils profitèrent d’un assaut inespéré de l’Alliance Rebelle pour quitter les lieux. En perdant en route Atour Riten que deux stormtroopers débusquèrent à cause de son droïde, ainsi que Nova Stihl et Rodo qui se sacrifièrent pour sauver le groupe, ils arrivèrent enfin à bord de la navette et constatèrent que Riten avait bien désactivé le rayon tracteur avant de tomber dans le piège des Impériaux. Ils ne tardèrent pas à quitter l’Étoile noire, mais furent pourchassés par un Vador empreint d’une colère noire quand il vit les fugitifs. Il quitta le combat l’opposant aux X-Wings de l’Alliance Rebelle et se lança à l’assaut de la navette médicale. Vil comprit que le moment était venu pour enfin battre le record de son mentor. Il enchaina différentes feintes alliant loopings et virages brusques, ne cessant de varier son pilotage pour distancer le Seigneur Sith. Vador n’entra pas dans le piège et ne lâcha pas d’un fil l’ancien pilote de l’Empire. La poursuite dura de longues minutes, et Vil n’était pas loin d’abdiquer face aux talents innés de son poursuivant. Juste avant d’être rejoint, la navette vit Vador quitter la course poursuite pour se recentrer sur les X-Wings adverses sans que personne ne sut jamais pourquoi. Vil put enfin quitter les lieux, et vit l’Étoile noire exploser dans son dos dans un immense cercle de feu. Le groupe d’amis quitta le système galactique, et chacun emprunta un chemin différent. Aux dernières nouvelles, Vil Dance et Teela Karz continuèrent leur route ensemble.

Apparitions
 
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 21/12/2016
Rédacteur(s) : Yocana
Mise en page : Shess'caro'csapla

Sources

L'Etoile Noire

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Villian Dance. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité