StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
X-Wing Vs TIE Fighter
Fiche et test (PC) | Cheat Codes
X-Wing Vs TIE Fighter
 
  • Genre Simulation Spatiale
  • Série X-Wing
  • Année de sortie 1997
  • Année et période +2 (Empire)
  • Plate-forme(s) PC
  • C’est après trois ans d’attente que sort enfin la troisième volet de la série des X-Wings en 1997, X-Wing VS TIE Fighter. Annoncé dés le départ comme contenant une fonctionnalité multijoueur, certaines rumeurs nourrissent les espérances les plus folles (comme la présence de toutes les missions et campagnes de ses prédécesseurs), d’autant qu’il s’agit du tout premier volet de la série développé sur CD-Rom. Malheureusement, le résultat fut loin d’être à la hauteur des espérances...
  • Note du staff SWU
     (68 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (71 % - 2 commentaires)

Introduction

C’est après trois ans d’attente que sort enfin le troisième volet de la série des X-Wings en 1997, X-Wing VS TIE Fighter. Annoncé dès le départ comme contenant une fonctionnalité multijoueur, certaines rumeurs nourrissent les espérances les plus folles (comme la présence de toutes les missions et campagnes de ses prédécesseurs), d’autant qu’il s’agit du tout premier volet de la série développé sur CD-Rom. Malheureusement, le résultat fut loin d’être à la hauteur des espérances...

Configuration minimale

Système d'exploitation : Windows 95. Compatible DirectX.
Processuer : 90 MHz requis pour le mode solo, 100 MHz pour jouer en multijoueur. 133 MHz pour jouer sur internet.
Mémoire : 16 MB RAM requis.
Vidéo :
  • Rendu logiciel : Carte graphique PCI.
  • Rendu matériel : Carte graphique accélératrice 3D compatible avec Direct3D.

Son : Carte son 16-bit.
CD-ROM : 2X minimum. 4X recommandé.
Périphériques : Joystick, souris, et clavier requis.
DirectX : DirectX 5.

Support multijoueur :
  • LAN (IPX ou TCP/IP) : 8 joueurs.
  • Internet (TCP/IP) : 4 joueurs.
  • Connexion directe Modem : 2 joueurs.
  • Connexion série : 2 joueurs.

Matériel requis pour le mode multijoueur :
  • Modem: 14.4 Kbps ou plus rapide pour connexion directe par modem ou jeu sur internet.
  • Internet: 28.8 Kbps minimum.
  • Connexion série: Cable Null modem requis.

Une technique irréprochable

S’il y a un point où X-Wing VS TIE Fighter est une réussite, c’est sur l’aspect graphique. Pour la première fois dans la série on nous propose ainsi des graphismes en 3D texturée en haute résolution (640x480). Le résultat est des plus convaincants pour l’époque et malgré l’absence d’accélération 3D, il reste encore correct. Les vaisseaux sont de toute beauté, et l’on ne s’est jamais autant sentit immergé dans l’univers de Star Wars.

Tout cela est encore renforcé par l’ambiance sonore. Les bruitages sont encore améliorés, quant aux musiques elle utilisent enfin les véritables compositions de John Williams directement intégrées au jeu sous la forme de pistes audio présentes sur le CD-Rom. Si la musique perd ainsi son dynamisme (elle ne réagit plus selon les événements de la mission), elle permet néanmoins d’offrir une atmosphère de plus en plus proche de celle des films.

Un gameplay qui déçoit

Si l’aspect technique de X-Wing VS TIE Fighter est irréprochable, le reste du jeu ne suit malheureusement pas. En se concentrant sur l’aspect multijoueur, les développeurs ont tout simplement oublié de tenir compte du jeu en solo. Si le gameplay, identique à celui de TIE Fighter reste excellent, c’est au niveau des missions que cela pêche grandement.

Tout d’abord elles sont loin d’être aussi nombreuses que dans X-Wing ou TIE Fighter. Même si leur nombre reste convenable, on est loin des très longues heures de jeu que procuraient les précédents volets, d’autant que les missions Impériales et Rebelles sont les mêmes ; elle se situent juste dans le camp opposé. De plus un nombre assez conséquent de missions est tiré directement des missions d’entraînement de TIE Fighter, ce qui pour les habitués entraîne une très désagréable impression de déjà vu. Et comble du malheur, le jeu ne reprend qu’une partie des chasseurs des précédents volets.

Le pire reste quand même l’absence totale d’une quelconque campagne sous une forme ou une autre. Bref il n’y absolument pas de mode de jeu qui puisse convenir à un joueur seul ; c’est comme si X-Wing n’avait eu que ses missions historiques. Et c’est très dommage car cela entame le plaisir de se retrouver enfin avec la possibilité de joueur à plusieurs. A ce niveau le mode multijoueur est sans doute le meilleur aspect de ce soft ; puisqu’on peut avoir le plaisir de joueur jusqu’à huit joueurs en même temps sur toutes les missions présentes dans le jeu.

Et les innovations ?

Si le gameplay reste globalement identique à celui de TIE Fighter, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas non plus d’innovations. Outre l’aspect technique, on notera tout d’abord la présence d’un nouveau chasseur Rebelle le Z-95 Headhunter, ancêtre du X-Wing, et ajouté sans doute afin d’équilibrer le jeu envers les chasseurs Impériaux bien faiblards comparés aux vaisseaux Rebelles.

Les autres innovations présentes sont en fait surtout là pour renforcer le mode multijoueur. La plus intéressante est qu’il est maintenant possible de choisir son escadron lors d’une mission. Cela peut paraître peu, mais quand on sait que chaque escadron possède ses propres objectifs, cela permet somme toute de prolonger la durée de vie du jeu en refaisant les missions sous un autre point de vue. On notera également que l’on incarne plus exactement un seul pilote, puisque lorsque l’on est détruit, on est immédiatement transporté dans un autre chasseur de l’escadre. Bref ce n’est pas grand chose, mais ça reste tout de même quelques nouveautés assez sympathiques.

Conclusion

Il faut bien avouer qu’au delà de ses qualités techniques, X-Wing VS TIE Fighter fut bel et bien une grosse déception après l’excellence des deux précédents volets de la série. L’apparition très appréciable d’un excellent mode multijoueur ne compense malheureusement pas son intérêt limité en solo. Il faut donc relativiser la note, autant X-Wing VS Tie Fighter mérite bien un 75% en multijoueur, son intérêt pour le joueur solitaire ne dépasse pas les 60%.

Sergorn.
X-Wing Vs TIE Fighter
Plate-forme :  PC

Points positifs

  • Une gameplay toujours aussi excellent
  • L’apparition du multijoueur
  • Les véritables musiques de John Williams

Points négatifs

  • L’aspect graphique, qui a tout de même un peu vieilli
  • Les musiques ne réagissent plus aux évènements de la mission
  • Quasiment aucune innovation dans le gameplay
  • Un intérêt et une durée de vie très limités en solo
Note :
(68 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

54 membres le possèdent (qui ?)
46 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité