Nouvelle en cours : Outside

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar xximus » Lun 23 Fév 2009 - 17:35   Sujet: Nouvelle en cours : Outside

Bonjour tout le monde !
Ayant téléchargé le recueil de l'Ordre 66 il y a quelques mois maintenant (plus que 3 autres à lire :transpire: ),
j'ai décidé de venir poster une histoire qui me trottait dans la tête contemporaine de cette période. J'ai pas pu tout lire du recueil, ni tout ce qui a été posté ici, donc j'espère que le développement proposé n'aura pas déjà été traité.
Voilà, je poste ici les 2 premières parties, je posterai la suite régulièrement, n'hésitez pas à commenter :wink:

NB: pendant l'écriture, j'ai eu très vite l'envie d'en faire une parodie. Incapable de trancher entre une version "sérieuse" et une version détournée, j'ai fait les deux en simultané !
Voici donc d'abord l'histoire "originale", et lorsque tout aura été posté, la parodie suivra :wink: (ou alors tout le monde aura trouvé ça mauvais et j'aurai pas l'audace de la proposer :D ).


Bonne lecture !

Outside

I


Le bâtiment des Investigations des Affaires Militaires avait ceci de particulier qu'il frappait même le regard du badaud Coruscanti le plus blasé, par sa taille immense et par la majesté qu'il dégageait. Totalement recouvert de vitres mates, il reflétait la splendeur de la multitude d'immeubles qui composaient le paysage urbain de Coruscant, offrant sur sa façade une réalité inversée s'étendant à perte de vue... À mesure qu'il s'approchait de la surface du bâtiment, polie comme une pierre précieuse, le Jedi pouvait voir s'y dessiner son propre reflet et celui, fantomatique, du clone qui le suivait consciencieusement.
_Nous y sommes, fit Aran.
_Bel esprit de déduction, lui répondit Goma. C'est la Force qui vous a soufflé ça ?
Aran sourit et ne releva pas. Les sarcasmes de Goma étaient toujours inattendus, et somme toute osés pour un clone s'adressant à un supérieur hiérarchique, mais le lien qui liait le Jedi au clone ne relevait plus de cette nature depuis bien longtemps... Depuis le début de la Guerre, à bien y réfléchir.
Les deux hommes arrivèrent devant les imposantes portes vitrées qui s'ouvrirent automatiquement. Aran marqua une pause.
_Nous allons voir si l'autorisation de Maître Windu va donner quelque chose...
_Après vous, lâcha Goma dans un souffle.
Ils se dirigèrent vers un vaste bureau circulaire trônant en plein centre du grand hall d'accueil. Il s'y croisait une multitude d'employés, tous vêtus du même uniforme grisâtre et foncé, dont quelques uns escortaient des politiciens à l'air affairé. Tout ceci dans un silence troublant où seul le murmure léger des conversations et les bruits de pas résonnaient sous l'immense dôme. L'arrivée d'un clone en armure intégrale et d'un Jedi fit son petit effet dans ce microcosme uniforme, mais très vite tout le monde reprit ses occupations sans plus se soucier d'eux.
Arrivé au niveau du bureau, Aran s'adressa à l'agent d'accueil.
_Je suis le Padawan Aran et voici le Commandant T-1123. Nous sommes envoyés sur requête directe du Conseil Jedi. Nous venons pour une investigation concernant l'occurrence 27-C-MI.
L'hôtesse releva la tête, posa un regard bienveillant sur eux et leur répondit poliment :
_Je me renseigne, un instant je vous prie.
Goma s'approcha légèrement de l'oreille du Jedi et chuchota :
_C'est moi Général ou vous lui avez tapé dans l'œil à cette petite ?
Aran sourit.
_C'est vous, Goma, lui répondit-il d'un ton amusé.
La jeune femme coupa leur échange d'une voix douce :
_On me dit malheureusement que l'accès à ce dossier est momentanément bloqué. Puis-je éventuellement prendre une requête écrite ?
_Motifs du refus d'accès ? demanda abruptement Goma.
_Eh bien, le système informatique le classe simplement comme tel, je ne peux vous donner de plus amples informations. Si je puis...
_Mais vous pouvez en revanche nous débloquer l'accès, la coupa Aran.
La jeune femme dévisagea le Jedi et sourit timidement, visiblement gênée.
_Je regrette messieurs, je ne suis pas autorisée à modifier les classifications des identifications de dossiers. Si je puis vous...
_Cela ne pose aucun problème, vous pouvez nous donner l'accès, nous sommes des personnes de confiance, lâcha Aran en fixant intensément la jeune femme droit dans les yeux.
Oh non, il va pas remettre ça en plein public..., se dit Goma pour lui-même. Mais heureusement pour eux, personne ne prêtait attention à ce qui se tramait devant le terminal.
_Cela ne pose aucun problème, répéta la jeune femme, comme si elle cherchait à s'en convaincre. Elle tapa rapidement sur son interface. Vous êtes des personnes de confiance.
_Mouais... lâcha doucement Goma dans le dos du Jedi.
_Je vous remercie continua Aran, sans lâcher la jeune femme du regard.
_Turbo-élévateur 2, sous-sol 23-A, lui dit l'hôtesse en lui tendant une datacarte.
_Merci beaucoup, dit le Jedi en s'éloignant.
Goma regarda encore un moment la jeune femme puis s'éloigna pour suivre le Jedi.
_Je ne m'exprimerai pas sur le caractère suspect de vos méthodes..., dit-il d'un ton blasé tandis qu'il rentrait dans la cabine et appuyait sur les touches du panneau d'ascenceur.
_Et cela tombe très bien puisque je ne vous ai rien demandé sur le sujet..., lui répondit le Jedi avec une lueur de malice dans le regard.
Les portes se refermèrent sur les deux hommes.


Arrivé au sous-sol, Aran et Goma se dirigèrent vers le poste de contrôle et présentèrent leur autorisation au vigile. Celui-ci marqua un temps d'arrêt.
_Dossier 27-C-ES ? demanda-t-il en haussant un sourcil. Il les toisa un long moment du regard puis se leva.
_Suivez-moi, c'est par là.
Les deux hommes lui emboitèrent le pas.
Son étonnement est plutôt normal, se dit Goma. l'homme devait savoir que ce genre d'affaire était confidentiel, et il était rare qu'on autorise des personnes hors du service à examiner ce type de dossier. Et celui-ci était de niveau 27, sur une échelle de 30, le maximum en matière de secret militaire. Et puis, un indice C-ES, sur Coruscant, il n'a pas dû en voir tous les jours dans sa carrière, se dit le clone tout en continuant de suivre Aran et l'autre homme.
_Voilà, c'est ici, dit l'homme en s'arrêtant devant une porte massive. Il glissa une datacarte dans la borne à côté de la porte. Sur cette dernière figurait en gros l'inscription « 27-C-ES »
27 pour la classification.
C pour Crash
ES pour Engin Séparatiste.
La porte s'ouvrit sur l'obscurité, et le bruit du clac métallique résonna longtemps par l'ouverture.
Puis des lumières dans le plafond s'allumèrent, révélant un gigantesque hangar, dont tout l'espace était rempli par une immense carcasse métallique en ruine, telle un monstre marin échoué sur le flanc.
_Vous pouvez disposer, dit Aran au vigile.
Ce dernier referma la porte sur lui, tandis que Goma retirait son casque et avançait lentement vers le monstre de métal, n'arrivant pas à le saisir tout entier dans son champ de vision.
La Main Invisible.

II


_Allez, on ne traîne pas, dit Aran en s'approchant de la carlingue et en cherchant un accès.
_Vous êtes sûr de savoir ce que vous cherchez, Général ?
_Pas vraiment... lui dit le Jedi.
Il trouva une écoutille, dont la fermeture avait apparemment fondue.
_Par là, lança Aran en s'engageant dans l'obscurité.
En observant la fine silhouette d'Aran entrer dans l'énorme vaisseau, Goma se sentit tout d'un coup extrêmement... oppressé. Enfermé dans son armure, se trouvant sous des tonnes d'acier à des dizaines de kilomètres sous terre, il devait maintenant rentrer se perdre dans le labyrinthe d'une carcasse de métal carbonisée...
_Un peu plus ou un peu moins, lâcha-t-il pour lui-même.
Il emboîta le pas au Jedi et avança dans le noir.
La vision de nuit de son casque s'activa instantanément, révélant un long couloir où pendaient de nombreux câbles et autre panneaux de métals, le tout baigné d'une teinte verdâtre. Aran ne devait rien voir du tout dans ce four.
_Général, vous devriez me laisser ouvrir la route...
_Tout va bien, lui répondit une voix plus loin dans le corridor. Goma vit le Jedi avancer en effleurant de sa main le long du mur, évitant les obstacles et progressant facilement.
Sacrément efficace son système de guidage, se répéta le clone pour la millième fois. Voir dans le noir, c'était une chose. Mais avoir accès au passé des objets inanimés, c'en était une autre.
Par le biais de sa perception psychométrique, Aran progressait dans le dédale du vaisseau, à travers une foule de droïdes et de Neïmodiens qui couraient dans les coursives. Pas après pas, il revoyait ce qui s'était passé pour l'équipage juste avant le crash. Et ce n'était pas des plus apaisant. À la sensation de panique et de terreur se mêlait le brouhaha des alarmes et l'odeur de brûlé. Tout le monde cherchait un moyen de fuir, certains neimoidiens laissant derrière eux leurs congénères moins chanceux, coincés sous des câbles et des plaques de métal, d'autres vociférant inutilement des ordres paniqués sur des droïdes incapables de gérer une telle situation.
Arrivé au coin d'une coursive, Aran tourna la tête et vit à côté de lui, juste à ses pieds, un neimoidien en train d'étrangler un humain, hurlant sous le coup de l'effort pour enfin parvenir à faire expirer sa victime. Puis il prit la clé magnétique que le cadavre tenait dans sa main, courut vers l'écoutille d'une cabine de sauvetage et s'engouffra dedans sans se retourner.
Aran ferma les yeux un moment. Du passé. Juste du passé.
La main gantée de Goma sur son épaule le fit sortir doucement de sa transe.
_Ça va Général ?
_Maintenant oui, lui répondit Aran en lui tapotant l'épaule. Je crois bien que c'est par là, poursuivit-il, indiquant un long corridor menant à une double porte.
Le clone et le Jedi se dirigèrent jusqu'à elle.
_C'est verrouillé, nota le clone.
_Bel esprit de déduction, fit Aran. Est-ce la Force qui vous a...
_Je voulais dire par là, le coupa le clone, à vous l'honneur... dit-il avec une pointe de condescendance légèrement exagérée.
Aran ne put s'empêcher de sourire dans le noir, et activa son sabre laser. Le couloir fut tout d'un coup illuminé d'une pâle lueur azur, puis orange lorsque le Jedi plongea sa lame dans l'acier. Au bout de quelques instants, la plaque qu'il dessinait céda et tomba par l'ouverture improvisée.
Aran et Goma entrèrent dans la salle.
_Ce sont bien les quartiers de Grievous.
Aran le savait sans même chercher d'autre indices qui auraient pu le lui confirmer. Il se dégageait de tous les coins de la pièce des courants houleux dans la Force. Et une forte présence de l'obscurité.
_Eh bien... On dirait que tout a crâmé là aussi... Vous êtes sûr que vous allez trouver quelque chose dans ce tas de cendres ?
Le Jedi ne répondit rien et continua d'arpenter la pièce, à l'écoute des fluctuations de la Force.
Là. Dans un coin de la pièce. Niché au creux d'une alcôve de métal fondu. Il était encore là. La grande verrière de la salle avait évidemment éclaté durant le crash, mais il était par miracle resté coincé dans ce minuscule endroit, à l'abri d'une chute infinie dans le vide glacé de l'espace.
Le sabre de Dooku.


Aran s'en saisit, et fut instantanément plongé dans une autre sphère temporelle, comme à chaque fois qu'il faisait usage de sa capacité. Mais ce qu'il vit était inattendu. À ses pieds se trouvait le possesseur de l'arme, le regard implorant, une lame pourpre et une autre bleue encadrant son coup. Aran eut le temps de noter que ses deux mains étaient coupées. Il entendit à cet instant même une voix glaciale, venant de sa gauche, mais qu'il ne pouvait identifier...
Fais-le.
Elle claqua dans l'air et en lui comme un couperet, et dans un éclair aveuglant la tête de Dooku fut tranchée nette.
Aran s'extirpa de sa vision en sueur, les projecteurs du HUD de Goma l'aveuglant.
_Aran ? demanda-t-il d'une voix inquiète.
Lorsque Goma l'appelait par son prénom, cela signifiait qu'il sentait que la situation était grave, et qu'il était là pour soutenir son ami, et pas seulement un général.
_On nous a menti, articula péniblement le Jedi, haletant. Quelque chose de grave se trame.
_Expliquez-moi, lui dit Goma en le soutenant par l'épaule.
Mais Aran ne pouvait s'empêcher de reconstruire intérieurement le puzzle des événements, et sentait qu'il avait mis le doigt sur l'élément qui avait échappé à tout le monde. Il marmonnait pour lui-même :
_Si Maître Kenobi était dans les pommes et que Maître Skywalker tenait le Comte à sa merci, alors... alors... Goma, il faut se rendre au plus vite au bureau du Chancelier. Dooku n'a pas été tué au combat, comme on le répète en boucle jour et nuit sur l'Holonet.
Il marqua un temps d'arrêt.
_Il a été assassiné.
Goma resta interdit pendant un instant. Puis il considéra qu'il devait quand même exprimer le fond de sa pensée.
_Et quelle différence y a-t-il dans cette incroyable révélation ?
_Tu ne comprends donc pas ? répliqua Aran, visiblement encore sous le choc, qui se dirigeait vers la sortie. Dooku n'a pas été vaincu par Skywalker au cours d'un combat, il a été exécuté, alors qu'il l'implorait à genoux et désarmé. Skywalker l'a abattu froidement. Et sur ordre de quelqu'un...
_Quelqu'un ?
Le Jedi et le clone gagnèrent enfin la sortie. Le Jedi s'arrêta et fixa le clone avec un regard mêlé de peur, de tristesse et de détermination. Goma n'aurait sû dire si le jeune homme était blessé de voir un de ses pairs s'être livré à un tel acte de violence, ou si quelque chose d'autre le déstabilisait à ce point. Il avait vu pour sa part tellement pire au cour de la guerre...
_Dans les heures qui vont suivre, lui dit le Jedi, nous allons vivre de sombres événements...
Et Goma ne put rien faire d'autre que d'opiner en son for intérieur, parce qu'il savait que si Aran confessait une telle chose, c'est que c'était malheureusement vrai. Et qu'il allait falloir faire avec cette certitude.



III


Aran déboula du wagon du maglev en renversant presque un vieux Dug sur son passage. Le clone s'excusa pour lui et bondit hors de la rame à son tour. Il avait du mal à suivre le jeune homme dans la foule sans bousculer les passants avec son armure.
_Vous avez remarquez Général ? le héla le clone
_Quoi donc ? lui répondit-il, alors qu'il se frayait un chemin dans la masse mouvante d'individus.
_La foule. Vous ne notez rien de particulier ?, réussit-il à dire par-dessus le brouhaha infernal qui régnait dans la station.
Aran pris le temps de regarder tout autour de lui en avançant, et la chose le frappa par sa visibilité flagrante. Des clones. Des clones partout. Il n'avait pas réalisé à quel point ils étaient désormais nombreux dans les rues. Mais pourquoi ?
_Après ce qu'a subit Coruscant ces derniers jours, le renforcement de la sécurité des civils semble plutôt logique, dit-il au clone, répondant du même coup à sa propre question. Même s'il n'était pas particulièrement convaincu par son raisonnement.
Les deux hommes continuèrent leur chemin jusqu'aux quartiers supérieurs du 2e quadrant, la nuit tombant définitivement sur Coruscant. Ils arrivèrent enfin au pied du 500 Republica. Qui tranchait nettement avec le décor de tout à l'heure.
_C'est désert, remarqua le clone. Il parcourait les fréquences des Services de Sécurité pour savoir si la zone était classée interdite. Apparemment non.
_Et pourtant... Et pourtant... murmurait le Jedi, Il se passe quelque chose. C'est ici que tout se joue...
À peine eut-il le temps d'achever sa phrase qu'une fenêtre vola en éclat dans les étages les plus élevés du bâtiment.
Tous deux relevèrent la tête, Goma levant son DC-17 vers l'endroit.
_Contact, Général. On se bat, là-haut.
Sans la lunette dont bénéficiait Goma, Aran pouvait quand même voir des éclats de lumière sortir de la lointaine ouverture.
_Quel étage, demanda-t-il ?
Goma dénombrait déjà les niveaux en comptant intérieurement.
_320 je dirais.
La suite du Chancelier.
Les deux hommes restèrent immobiles un moment. Les éclats cessèrent.
_Général ?
_Je n'arrive pas à savoir ce qui se passe de là où nous sommes, mais je perçois une présence. Je suis sûr que Skywalker est là. Et il y en a deux autres, obscures elles aussi.
Les éclairs reprirent tout en haut de l'immeuble, avec un éclat décuplé. Pendant un long moment, Goma et Aran restèrent là, fasciné par l'étrangeté du spectacle et incapables de décider quoi faire. Puis les éclairs cessèrent à nouveau.
_On y va, fit Aran.
_Attendez mon Général, mieux vaut attendre les Services de Sécurité. On ignore ce qui se passe là-haut, et quel est le nombre de...
_Justement, on monte pour savoir ce qu'il en est et on intervient ! Les Services de Sécurité vont mettre des lustres à venir, et le Chancelier dispose déjà des siens. S'ils ne sont pas déjà en train d'essayer de mettre fin au combat, cela veut dire qu'il y a un problème non ?
Le raisonnement du Jedi n'était pas faux, et Goma allait donner son feu vert lorsque retentit à nouveau un immense fracas du haut du bâtiment.
Ils virent alors quelque chose de minuscule tomber de la fenêtre, brillant un instant d'un éclat fugace et disparaissant dans l'obscurité vers le sol.
Et la présence se fit durant un court laps de temps beaucoup plus nette dans l'esprit d'Aran.
_Maître Windu...
Puis elle disparut dans l'obscurité.
Le clone cligna des yeux un bref instant derrière la lunette de son fusil, pas vraiment sûr de ce qu'il avait vu, puis il se retourna vers le Jedi.
_D'accord, on entre.
_Plus maintenant, dit Aran en s'éloignant du bâtiment en courant.
_Général où allez-vous ? lui cria Goma en se mettant lui aussi à courir.
_Chercher mon Maître.
_Mais le Chancelier ? En cas d'attaque du chef d'état, l'Ordre 7 stipule que la protection...
_Goma, le Chancelier n'a pas besoin de protection pour l'instant, crois-moi ! lui dit-il en se frayant un chemin dans des rues labyrinthiques, qui devinrent bientôt des ruelles de plus en plus sombres.
Aran n'écoutait que les courants de la Force pour se guider, et poursuivait son chemin sans jamais hésiter, tournant abruptement à chaque croisement, et repartant de plus belle à une vitesse impressionante. Goma avait du mal à le suivre à cette allure.
Tout à coup, ils s'arrêtèrent au croisement d'une ruelle, le Jedi aux aguets.
Et enfin il le vit. Une tâche floue sur le sol, dans un renforcement sombre. Sa présence dans la Force était comme toujours unique, mais désormais évanescente.
_Maître !
Le Jedi se rua jusqu'à l'homme au sol, et le retourna. Il était inconscient, et son visage était inanimé, comme celui d'un mort. Une de ses mains avait été... tranchée.
_Est-ce qu'il est toujours... ?
_Il respire. Il faut qu'on l'emmène au Temple immédiatement.
Goma ne protesta même pas, sachant qu'Aran ne changerait pas d'avis. Il activa son comlink pour dépêcher un LAAT/i jusqu'à leur position, lorsqu'Aran l'en empêcha.
_Non, on part maintenant, à pied. Si les Services de Sécurité ne sont pas intervenus tout à l'heure, je doute que quiconque puisse intervenir pour un sauvetage ici.
_Général...
_C'est une intuition, c'est tout. On fait le chemin à couvert, pas de contact avec l'extérieur, compris ?
Goma le regarda un long moment et acquiesça.
_Ok, alors on y va mon Général.
Et il se pencha vers Windu et le prit sur ses épaules.
_Voilà, comme ça vous ouvrez la marche, lui dit-il, et moi je fais la baby-sitter.
Aran réussi à lui faire un pâle sourire reconnaissant, puis il se mirent en route vers le Temple.
Durant tout le trajet, les deux hommes n'échangèrent pas un mot, Aran étant trop inquiet, son esprit entièrement tourné vers son Maître, et Goma, bien au fait de son inquiétude, préférant ne pas l'augmenter en commentant la situation.

À mi-chemin, le comlink de ce dernier bipa.
Mais il ne prit même pas le temps de ralentir pour prendre la communication.
Il mit l'appel en attente.
Et continua à courir.

Après de longs moments, ils débouchèrent enfin sur la large place du Temple.
Où y régnait le chaos.

IV


Du majestueux édifice dédié à l'Ordre Jedi se dégageait un enfer de flammes et de fumée. De l'intérieur du bâtiment, on entendait résonner des tirs de blasters et des cris s'élever dans la nuit, perçant le vacarme assourdissant de l'incendie.
_C'est impossible... murmura le Jedi, anéanti.
_Général, lui dit Goma, il nous faut un véhicule d'extraction. Maintenant.
Aran se retourna vers lui, et le clone fut abasourdi. Pendant un long instant, figé hors du temps, il se vit lui. Lorsqu'il était sur Kamino. Lorsqu'il était encore un enfant. Et que les cloneurs, avec leur long cou effrayant, menaçaient d'emmener les plus récalcitrants d'entre-eux à l'extérieur, sous les orages, et de les jeter dans la mer déchaînée, afin d'en faire un cruel exemple. Et malheureusement, les enfants comprenaient mieux avec des exemples...
Aran était redevenu comme cet enfant. Apeuré, dans le chaos, loin des siens, impuissant à les sauver et à se sauver.
_Général, lui dit doucement Goma. Il faut s'en aller.
Aran se détourna et avança vers le Temple, obnubilé par la vision fantasmagorique qui s'offrait à son regard baigné de larmes.
_Je...
Un tir de blaster fusa depuis l'entrée, frôlant le Jedi à la tête. Il n'avait même pas réagi. Ce que Goma ne manqua pas de noter.
_Général, à terre !! lui hurla-t-il.
Mais le Jedi ne bougeait pas. Goma déposa aussi délicatement et rapidement que possible son fardeau, et se rua pour plaquer le jeune homme au sol.
Ce qu'il ne put jamais faire.
Un deuxième tir, mieux ajusté celui-là, souffla la tête du Jedi.
Pendant un instant, il resta comme suspendu dans les airs, sa silhouette sombre se détachant sur les flammes, avant de s'écrouler sans un bruit.
Goma fit instantanément volte-face, et courut ventre à terre se saisir de Windu, le hissa en un mouvement incroyablement rapide sur ses épaules, et se mit à courir de toutes ses forces pour gagner les ruelles sombres qui s'ouvraient devant lui.


V


Il courut sans s'arrêter, sans savoir réellement où il allait, l'esprit totalement embrumé ; mais son corps prenait le relais et le guidait, toujours plus loin du Temple. Il ignorait s'il était poursuivi.
La priorité : trouver un véhicule pour se mettre à l'abri, hors de portée, et aviser ensuite. Goma modifia l'affichage de son HUD et une carte du quadrant apparut en surbrillance. Il recherchait le dock le plus proche et en trouva un, juste un niveau en dessous du sien. Il suivit le chemin indiqué et se retrouva sur la baie, déserte. Quelques speeders étaient encore garés ça et là, Goma se dirigea vers le seul ayant un habitacle fermé. Arrivé près du véhicule, il introduisit dans le lecteur une clé magnétique, qui ronronna un instant, puis déverrouilla la porte. Il déposa doucement le corps inanimé de Windu à l'arrière.
Assis derrière les commandes, Goma relâcha enfin toute la pression qui l'habitait. Il ne réalisait pas ce qui venait de se produire, et ne comprenait pas pourquoi ses mains tremblaient sur les leviers du véhicule.
Un bip familier retentit. Son esprit reprit le dessus. La com. Toujours en attente. Avec le Jedi sur le dos, il n'avait même pas eu le temps de s'arrêter pour en prendre connaissance.
Machinalement, il sortit le comlink de sa poche et l'activa.
La figure de Palpatine, métamorphosée, apparut et déclara : Exécutez l'Ordre 66.
Puis sa paume redevint noir, et la petite cabine fut plongée dans l'obscurité, laissant le clone seul avec ces mots résonnant dans sa tête. Il prit son DC dans les mains. Les larmes qui glissaient sur ses joues lui laissaient un goût amer.
Ça n'aurait rien changé de toute façon. Rien.

Il cherchait à s'en convaincre alors qu'il glissait le canon de son arme vers la tête du Maître Jedi. Celui-ci, alors, ouvrit les yeux, pour voir venir la mort.


Épilogue


Dans une ruelle sombre de Coruscant, un jeune enfant dépenaillé cherchait de quoi se nourrir ce soir. Il fouillait sous un tas de détritus lorsqu'il vit en haut d'un autre quelque chose de brillant. Il grimpa au sommet de la pile d'immondices et saisit l'objet dans sa main. Il le regarda, longuement, comme si l'objet entrait en résonance avec lui. Puis il sentit une protubérance sous son pouce, sur laquelle il appuya.
Et un nouvel espoir s'alluma au cœur de l'obscurité.


Fin II


La figure de Palpatine, métamorphosée, apparut et déclara : Exécutez l'Ordre 66.
Puis sa paume redevint noir, et la petite cabine fut plongée dans l'obscurité, laissant le clone seul avec ces mots résonnant dans sa tête.
Et Il voyait par cette image qui flottait encore devant ses rétines toute l'amertume, toute la colère, toute la tristesse que lui renvoyait cette ironie du sort. C'est par cet ordre, l'ordre de tuer un ami, qu'il aurait pu le sauver. Tout lui dire et le mettre en garde. Trop tard. Juste trop tard. Goma se retourna, regarda Windu. Et il savait maintenant quel était son but. Le sauver, lui, à tout prix.
Mais lorsqu'il vit que sa poitrine ne se soulevait plus, il comprit que la mort ne voulait rien négocier ce soir.


Épilogue II


Du voile noir et glacé de l'espace émergea dans un éclair un minuscule vaisseau. Celui-ci mit le cap sur une planète sombre, qui était parcourue de lueurs brillantes et fugaces. Il se dirigea vers un pôle, puis rentra dans l'atmosphère nuageuse torturée par le vent et les orages.
Il découvrit alors sous lui un océan sombre en furie à perte de vue. Le vaisseau effleura la surface de l'eau, parsemée de blocs de glace, dérivant à la surface de vagues effrayantes. Il plana un moment sur place puis se posa sur l'eau mouvante. Il en sortit un homme en armure blanche, comme un fantôme dans l'immensité déchaînée, qui tenait dans ses bras un corps, enroulé dans une étole brune. Il se pencha, plongea le corps dans l'eau, et le regarda sombrer lentement dans les profondeurs noires, avant d'être recouvert par les tourbillons de vagues et d'écumes.
Puis le fantôme sauta, par le hublot de la cabine, pour se poser sur le radeau de glace qui se trouvait tout près du vaisseau. Très vite, il fut emporté par les vagues et il se perdit, dans l'obscurité, et le lointain.
Modifié en dernier par xximus le Jeu 05 Mar 2009 - 18:53, modifié 2 fois.
J'adore me réveiller le matin sans savoir ce qu'il va m'arriver. Qui je vais rencontrer. Où je vais échouer. Il y a quelques jours, j'ai dormi sous un pont. Et aujourd'hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne.
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6708
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Notsil » Lun 23 Fév 2009 - 18:58   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Snif c'est court :)

Ca se sent que tu as eu envie de partir en parodie à certains moments (ou est-ce parce que tu l'as dit au début ? :sournois: ).

En tout cas le Jedi fait une belle découverte ^^ Il est très complice avec le clone, est-ce que ça tournera ou pas à son avantage, erf va falloir attendre la suite :P
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2325
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar TAWAK » Lun 23 Fév 2009 - 19:02   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Début plaisant, mais pas assez long pour me juger quoique ce soit :wink: ! J'attends la suite donc (tu nous la joues comme Dark Cador : il écrivait normalement la plupart du temps mais parfois ça partait en parodie/grand n'importe quoi :D) !
Wedge Antilles : Si Corellia ne se rallie pas à l'AG, si la guerre éclate vraiment, quelque chose de très grave va se passer ... Je risque de ne pas toucher ma retraite militaire de l'Alliance Galactique !
TAWAK
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11029
Enregistré le: 20 Déc 2001
Localisation: Paris
 

Messagepar tamose » Lun 23 Fév 2009 - 19:51   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

idem, trop court pour vraiment me faire une idée.... Par contre, le Jedi est-il un membre du clan Vos?
Ah et tu dis aussi que Aran est un Padawan. Un petit mot pour savoir pourquoi il n'est pas avec son Maître va arriver?
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar xximus » Lun 23 Fév 2009 - 22:15   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

tamose a écrit:le Jedi est-il un membre du clan Vos?

Négatif, mais il a juste les mêmes capacités :wink:

tamose a écrit:Ah et tu dis aussi que Aran est un Padawan. Un petit mot pour savoir pourquoi il n'est pas avec son Maître va arriver?

Son Maître est un certain Mace Windu (je sais, c'est pas canon du tout, j'ai vu en plus que DarkWilliam lui avait déjà donné un padawan dans le recueil ordre 66 :transpire: ).
Son Maître va arriver, voui.

Snif c'est court :)

Début plaisant, mais pas assez long pour me juger quoique ce soit :wink: !

idem, trop court pour vraiment me faire une idée....


J'en prends bonne note... J'avais peur de tout balancer et que ça soit rebutant de devoir tout lire d'un coup...
Valà la suite plus haut (partie III et IV) :wink:

EDIT Merci de l'avoir lu :)
J'adore me réveiller le matin sans savoir ce qu'il va m'arriver. Qui je vais rencontrer. Où je vais échouer. Il y a quelques jours, j'ai dormi sous un pont. Et aujourd'hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne.
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6708
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Notsil » Mar 24 Fév 2009 - 22:21   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Ahah, sympa aussi la suite :)

J'ai particulièrement aimé le ptit moment où le comlink du clone bip et qu'il n'y répond pas ;) Quand on sait qu'il s'agit du fameux ordre 66, on note qu'Aran a la Force avec lui ^^ (bon ok ça va pas durer :) ).

Bon, maintenant, j'aimerai bien savoir ce qu'il va arriver à Mace et à son sauveur clone qui peut à tout moment se retourner contre lui ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2325
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar xximus » Jeu 05 Mar 2009 - 18:57   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Voilà, la dernière partie (V) et la fin (ou les fins) de l'histoire ! Deux fins légèrement différentes, avec 2 épilogues pour chacunes (et une référence litt en prime...).
Bon sur ces fins je voyais pas trop comment m'en dépatouiller, mais je voulais pas faire plus compliqué et c'est celles-ci que j'avais en tête :wink:
Va arriver sous peu la parodie, qui j'espère ne sera pas censurée :D
J'adore me réveiller le matin sans savoir ce qu'il va m'arriver. Qui je vais rencontrer. Où je vais échouer. Il y a quelques jours, j'ai dormi sous un pont. Et aujourd'hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne.
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6708
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Notsil » Jeu 05 Mar 2009 - 22:40   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Je préfère la fin I ^^ Parce qu'elle est plus "joyeuse" malgré tout que l'autre (enfin au niveau de l'épilogue).
L'autre est plus noble pour le clone, mais j'ai trouvé triste ^^

Manque plus qu'à voir comment tu as parodié tout ça ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2325
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar xximus » Ven 06 Mar 2009 - 12:46   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

Merci pour ta lecture :wink:
Alors à la demande générale ( :D ), voici la parodie. Il est préférable de lire l'originale avant quand même (premier post tout en haut :wink: ).

Outside n°2


I


Aran et Goma arrivèrent devant le grand bâtiment des Investigations des Affaires Militaires.
_Eh, ils ont pas fait sauter un gros paragraphe de description là ? s'écria Goma.
_Ouais, mais je crois qu'ils avaient la flemme de le remettre, et puis en même temps c'est qu'une parodie, y a pas besoin de développer outre mesure...
_Quand même, « ctrl+v », c'est pas très compliqué, bougonna le clone...
_De quoi tu te plains ? Le principal, c'est qu'on sache qu'on se dirige vers le bureau des IAM.
_...Tiens, ça ferait un super nom de groupe.
_De quoi ?
_Ben IAM, ça le fait nan ?
_... Eh mais toi t'es vraiment pas net.
_Nan, c'est toi qu'est pas net.
_Nan toi.
_Nan, toi !
_Nan, toi !
Ils en étaient à dégainer blaster et sabre laser lorsqu'ils arrivèrent devant le bureau de l'hôtesse d'accueil.
_Bonjour messieurs, puis-je vous renseigner ?
_Je suis le Padawan Aran et voici le Commandant T-1123. Nous sommes envoyés sur requête directe du Conseil Jedi. Nous venons pour une investigation concernant l'occurrence 27-C-MI.
L'hôtesse releva la tête, posa un regard bienveillant sur eux et leur répondit poliment :
_Je me renseigne, un instant je vous prie.
Goma s'approcha légèrement de l'oreille du Jedi et chuchota :
_Général, elle est ultra-b....
_La ferme Goma. On est là en mission, pas pour reluquer les employées de bureau...
La jeune femme coupa leur échange d'une voix douce :
_On me dit malheureusement que l'accès à ce dossier est momentanément bloqué. Puis-je éventuellement prendre une requête écrite ?
_Oh madame, j'en ai une, intervint brutalement Goma. Je me sens d'un coup bien à l'étroit dans une certaine partie de mon armure...
_GOMA!!! s'exclama Aran.
_Ben quoi, c'est vrai quoi...
La jeune femme le dévisagea et sourit timidement, visiblement gênée.
_Et vous pouvez nous débloquer l'accès, non ? demanda Aran.
_Je regrette messieurs, je ne suis pas autorisée à modifier les classifications des dossiers d'identification. Si je puis vous...
_Écoute ma belle, dit le clone. Si tu nous file l'accès, je te jure que je reviens te voir à ma prochaine perm' pour qu'on prenne un peu de bon temps tous les deux.
Le Jedi le tira un instant en arrière.
_'Tain mais GOMA !! Mais ferme ta gueule bordel ! Tu vas tout faire foirer là !!!
À sa grande surprise, la jeune fille pouffa de rire et lui remis la datacarte en rougissant.
_Turbo-élévateur 2, sous-sol 23-A, lui dit-elle en lui tendant une datacarte.
Aran resta un moment sans bouger avec la datacarte dans la main, médusé.
_Merci bien poulette, lui dit le clone en prenant d'un coup sec la datacarte dans la main d'Aran. Il se dirigea vers l'ascenceur.
Le Jedi regarda encore un moment la jeune femme puis s'éloigna pour suivre le clone.
_Je veux juste rien entendre et faire comme si j'avais rien vu, dit-il d'un ton blasé tandis qu'il rentrait dans la cabine et appuyait sur les touches du panneau d'ascenceur.
_Et cela tombe très bien puisque je ne vous ai rien demandé sur le sujet..., lui répondit le clone avec une lueur de malice dans le regard.
Les portes se refermèrent sur les deux hommes.


[ Deleted scene ]

( Petite musique d'ascenceur )

_...
_Mais... Oh non Goma, non !
_Ben quoi ?
_Oh non, c'est pas humain ce que tu nous as fait, là...
_Je sais pas si c'est humain mais ça soulage...


Arrivés au sous-sol, Aran et Goma se dirigèrent vers le poste de contrôle. Aran commença à sortir son autorisation quand Goma retint son bras.
_Attend. Laisse.
_Mais... commença le Jedi.
_T'occupe, et admire.
Goma s'avança vers le vigile.
_On voudrait avoir accès au dossier 27-C-ES, lui dit le clone en tapotant du pied, d'un air un peu agacé et supérieur.
_Et je peux voir vos autorisations ? demanda le vigile d'un ton suspicieux.
_Nos autorisations ? Aaaah tu veux voir nos autorisations ? Et bien, prends-les donc !
Goma leva son DC-17, et lâcha deux salves dans le buffet du garde, qui s'écroula derrière son poste.
Aran le rejoignit en courant.
_'Tain ! Mais Goma ! Abruti !!! Abruti-con !!
_Ben quoi ?
_Mais pourquoi t'as fait ça ?!!!
_Ben franchement... Cette scène manquait cruellement d'action, non ?
_Mais c'est pas un méchant, lui, putain !!! Pourquoi tu te mets à flinguer tout le monde à tout berzingue ?
_Et à quoi ça sert si dans le scénar' on me donne un DC et que je peux pas m'en servir ? Hein ? Hein ?
Goma resta là à le regarder les yeux grands ouverts jusqu'à ce que le Jedi abandonne la partie.
-Hè mais toi ça va tu doutes de rien... lui dit Aran en s'éloignant à la recherche de la bonne porte. Le clone lui emboîta le pas.
Ils arrivèrent devant une porte portant l'inscription 27-C-ES.
_C'est là, dit le Jedi.
_Bravo Général. Bel esprit de déduction. C'est la Force qui vous a soufflé ça ou...?
_Hè, franchement, sérieux ferme bien ta gueule, lui dit le Jedi. Moi je dis ce qu'il y a écrit dans le script, OK ? M'en fout de savoir si c'est crédible ou pas...
_C'est clair que « Aran », c'est pas très crédible, lâcha doucement le clone en ricanant.
_Ah ouais ? C'est vrai que « Goma » ça fait pas du tout inventé comme nom.
_C'est toujours mieux qu'un nom de fille en tout cas...
_Moi de toute façon c'est fini, je te parle plus, fit le Jedi.
_Nan, c'est moi qui te parle plus, rétorqua Goma en faisant la moue et en croisant les bras.
Le clone glissa une datacarte dans la borne à côté de la porte, qui s'ouvrit sur l'obscurité, et le bruit du clac métallique résonna longtemps par l'ouverture.
_Chouette, s'exclama-t-il tout joyeux. On y va, Aranounet ?
Et il entra dans la salle en sautillant.
_Totalement incohérent... souffla le Jedi pour lui-même.
Puis des lumières dans le plafond s'allumèrent, révélant un gigantesque hangar, dont tout l'espace était rempli par une immense carcasse métallique en ruine, telle un monstre marin échoué sur le flanc.
_Vous pouvez disposer, dit Goma au vigile.
_Heu Goma... Elle sert plus à rien cette phrase du script.
_Pourquoi ?
_Parce que tu l'as butté tout à l'heure en entrant, le vigile...
_Ah bon ?
Tandis qu'Aran rongeait fébrilement sa toge Jedi pour ne pas étriper le clone sur place, Goma retira son casque et avança lentement vers le monstre de métal.

La Main Invisible.

Se retournant vers Aran, il lui dit, les larmes aux yeux à force de se retenir de rire de sa blague :
_J'arrive pas à la voir !!
_... Ok, dit le Jedi, bon là je crois qu'on a fait toutes les blagues vaseuses possibles jusque-là... Autant changer de chapitre.
_Ou de... chat qui fait le zouave !
_...
_... non ?
_Le silence... Je veux le silence Goma...


II


_Allez, on ne traîne pas, dit Aran en s'approchant de la carlingue et en cherchant un accès.
_Vous êtes sûr de savoir ce que vous cherchez, Général ?
_Pas vraiment... lui dit le Jedi.
_Et ça serait pas le sabre laser du Comte Dooku par hasard ?
Et il le sortit d'un des rangements de son armure.
_Mais comment as-tu... commença le Jedi.
_Ben je sais pas, je me suis retrouvé avec ça dans les mains.
_Là c'est abusé le script est trop mal foutu...
_Ben ouais, surtout qu'ils ont refait sauter une grosse partie là quand même...
_En même temps je crois que c'est pour éviter de faire un truc trop long, commenta le Jedi. Les forumeurs se sont déjà tapés l'histoire originale, ils ont peut-être pas envie de se retaper un truc longuet à lire...
_Bon, dit Goma, scène suivante alors !
Il leva son fusil vers Aran.
_Tu te prends un tir en pleine tronche, je retrouve Windu, et je le butte.
_Heu, attend, fit Aran paniqué. Doit y avoir une erreur non ?
_mmhh... Mis à part que je me rends compte que c'est finalement assez creux comme intrigue, non, je crois pas.
Le Jedi leva tout à coup les mains.
_Goma, derrière toi !
Le clone se retourna, et le Jedi en profita pour lui retirer son arme à l'aide de la Force.
_Ché !
_Wa l'autre hé, fit le clone. Vas-y rend moi ça, sérieux.
_C'est mort, dit le Jedi.
_Eh sérieux j'suis un ouf là, j'plaisante pas...
_C'est bien gamin, c'est bien... T'es beau, t'es beau, la terre est belle...
_Hè mais fils de p*** cherche pas à m'vénère rend le moi j'te dis. 'Tain mais j'vais t'mettre une droite !
_Ben vas-y essaye j'te défonce sac à f.....
Soudain, la porte du hangar s'ouvrit avec fracas sur un Jedi à l'allure ultra-décontractée, avec une pointe de Shaft dans le style.
_Putain, mais au nom de la Force c'est quoi ce bordel ?
_Maître Windu ! s'exclama Aran.
_Roh la la, alors ça si ça fait pas inventé comme nom... dit le clone
_Euh non non, tu te trompes là, Goma, lui dit Aran. « Windu », c'est dans la prélo. C'était même déjà dans les scénarii préliminaires de George Lucas...
_Ouais. Et moi, un jour, j'ai vu un dirigeable. Tu te rends bien compte que je m'en bats les c****** de tout ça, là ? Moi je veux juste boucler le script et aller rejoindre la petite standardiste du dessus.
Windu activa son arme et en fit claquer la lame contre le mur.
_WOOHH !!! Mais qu'est-ce que vous foutez, là ? Aran je te donne l'autorisation pour enquêter sur la Main Invisible et je te retrouve en train de t'embrouiller avec Moka.
_Goma. C'est Goma, rectifia Goma.
_Peu importe, larbin de clone, lui répartit le Jedi. Bon, vous traînez pas tous les deux, vous suivez le script, pigé ? Moi je retourne au 500 Republica, je suis déjà en retard, j'ai une main à me faire couper...
Et il partit.
_Allez on y va Goma, fit Aran.
_Où ça ?
_... ... ... Gnniii... Chapitre, vite, où je vais faire un malheur...


III


Aran déboula du wagon du maglev en renversant presque un vieux Dug sur son passage. Le clone s'excusa pour lui et bondit hors de la rame à son tour. Il avait du mal à suivre le jeune homme dans la foule sans bousculer les passants avec son armure.
Les deux hommes continuèrent leur chemin jusqu'aux quartiers supérieurs du 2e quadrant, la nuit tombant définitivement sur Coruscant. Ils arrivèrent enfin au pied du 500 Republica.
_C'est désert ici... En plus, y pas eu de blague depuis au moins 5 lignes... C'est léger pour une parodie je trouve.
_Et pourtant... Et pourtant... murmurait le Jedi, Il se passe quelque chose. C'est ici que tout se joue...
À peine eut-il le temps d'achever sa phrase qu'une fenêtre vola en éclat dans les étages les plus élevés du bâtiment.
Tous deux relevèrent la tête, Goma levant son DC-17 vers l'endroit.
_Tu vois quelque chose lui ? demanda Aran
_Oh oui mon Général... La Twi'lek à l'étage juste au-dessous à une de ces paires de...
_GOMA !!! L'explosion !
_Ah oui... Euh... Contact, Général. On se bat, là-haut... C'est Mace Windu, qui est en train de se tapper vénère avec Palps. (il rit derrière son viseur) Il a de bons restes le bougre...
_Tu te rends bien compte que t'es juste en train de niquer tout l'effet littéraire de la scène là ?
Peu après ils virent quelque chose de minuscule tomber de la fenêtre, brillant un instant d'un éclat fugace et disparaissant dans l'obscurité vers le sol.
_Eeeet... voooilà Windu qui arrive. Bon, on le chope et on bouge au Temple se faire un barbecue ?
Ils arrivèrent dans une ruelle sombre et trouvèrent Windu, dans les pommes.
_Qui le porte ? demanda Aran.
_On tire ça à la courte-paille ? fit le clone
_Ok.
_... T'as de la paille, Général ?
_Négatif, trooper. Bon, comme le stipule l'Ordre 22, t'es sous mes ordres, donc tu le portes.
_Ça vous jouera de mauvais tour d'abuser de votre autorité, grommela le clone en hissant Windu sur ses épaules.
Puis il se mirent en route vers le Temple, le Jedi en tête, Goma fermant la marche.

À mi-chemin, le comlink de ce dernier bipa.
_Attendez Général, lui dit Goma tout joyeux en s'arrêtant et en laissant tomber Windu, ça doit être la petite standardiste de tout à l'heure qui cherche à me joindre !
_Non, Goma ne prend pas à cet appel !!
Mais le clone activait déjà son comlink.
La figure de Palpatine, métamorphosée, apparut et déclara : Exécutez l'Ordre 66.
Puis sa paume redevint noire.
_Mince, souffla le clone...
Il regarda le Jedi droit dans les yeux.
_J'ai reçu l'ordre d'abattre tous les Jawas que je suis susceptible de croiser.
_... Mais ça c'est l'ordre 67, non ?
_Ah oui... dit-il en riant. Alors le 66 ça doit être...
_Bon ! Le coupa Aran. Et si on se prenait des vacances, là comme ça ? Après tout, t'es un clone et il te reste, quoi, une vingtaine d'années avant d'être un vieux croulant ? T'aurais pas envie qu'on se fasse une petite virée sur une planète paradisiaque tant que t'as encore la côte avec les filles, plutôt que de faire la guerre ?
Un lourd silence s'installa entre le Jedi et le clone.
_Ma foi, dit Goma au bout d'un moment, je viens juste de me rappeler ce qu'est l'Ordre 66... mais ce petit speech m'a convaincu ! Mais on change totalement le scénar là ? Et Windu, qu'est-ce qu'on en fait ?
_Ben, j'en sais rien. Là je t'avouerais que j'ai envie que ça finisse, et c'est plutôt dangereux de s'encombrer d'un Jedi inconscient et célèbre par les temps qui courent. Donc sans vouloir faire mon égoïste... on le laisse là ! Comme a dit je sais plus qui, ainsi vont les choses, ainsi va la Force ! Et si c'est la volonté de la Force, il survivra.
_C'est un peu dur et attentiste comme raisonnement, non ?
_Oui.
_Ok ! Bon, quelle planète ? demanda le clone avec enthousiasme.
_Je te laisse le choix.
_Ok, alors Ryloth, sans hésiter.
_C'est plutôt venteux et inhospitalier comme endroit... Pourquoi là ?
_Deux mots : danseuses Twi'leks.


Épilogue (pas canon du tout)


1,7 milliards d'années plus tard, Coruscant est pulvérisée par une Étoile Noire, construite par un certain Tan Skywalker, Jedi ayant basculé du côté obscur, qui a retrouvé les plans de l'arme dans les entrailles d'un certain petit droïde astromechano...

233 ans plus tard, un chasseur de prime du nom de Gavarn Mohs sillone le secteur à la recherche de possibles reliques dans les débris qui furent l'ancienne capitale galactique. Il trouve un sabre laser parfaitement conservé, avec une finition à l'electrum du plus bel effet.

12 ans plus tard, Gavarn Mohs rencontre un problème d'hyperdrive et émerge de l'hyperespace à 322 années lumières de sa galaxie d'origine, dans un système solaire à 9 planètes. Il se crashe sur la seule habitée, dans un endroit totalement désert.

344 ans plus tard, un jeune touriste en vacances dans un grand canyon dit « de l'Arizona », tombe sur un tas de débris métallique à l'intérieur duquel il découvre le sabre laser. Croyant avoir découvert une édition limitée Master Replicas, il manipule avec un grand sourire l'arme entre ses mains, la matrice d'émission tournée vers lui, et active le sabre par inadvertance.

Heureusement pour lui, la batterie s'est déchargée depuis longtemps. Et depuis, l'arme de Windu trône toujours chez lui sur un magnifique présentoir.
J'adore me réveiller le matin sans savoir ce qu'il va m'arriver. Qui je vais rencontrer. Où je vais échouer. Il y a quelques jours, j'ai dormi sous un pont. Et aujourd'hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne.
xximus
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6708
Enregistré le: 09 Fév 2008
Localisation: Rouen
 

Messagepar Notsil » Ven 06 Mar 2009 - 13:10   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

L'ordre 66 y est sympa ^^ Et l'épilogue bien chouette ^^ Dommage que ça jure autant :P M'enfin y'a une belle complicité entre le Jedi et le clone, j'adore aussi l'abandon de Mace avec la pseudo-justification Jedi-esque ;)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2325
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar tamose » Ven 06 Mar 2009 - 13:55   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

J'ai bien aimé le coup de tuer tout les Jawas qui passent :lol:
Sinon, je doit avouer que bien que cela arrache quelques sourires, il manque le petit truc qui fait qu'on est mort de rire :wink:
"Eh bien, je dirais que soit il a une ampoule dans le derrière, soit son colon à une idée lumineuse."
"J'élimine l'espère humaine un foetus à la fois", Dr House.
Ff en cours: Les enfants de la Force 2
tamose
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4695
Enregistré le: 27 Mai 2006
Localisation: avec les Ewoks, en train de boire du saké
 

Messagepar ENZO » Mer 11 Mar 2009 - 16:11   Sujet: Re: Nouvelle en cours : Outside

j'aime beaucoup cette histoire vivement la suite !
ENZO
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7
Enregistré le: 04 Mar 2009
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations