Une mission peu ordinaire

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Goran Skarr » Lun 07 Aoû 2017 - 20:54   Sujet: Une mission peu ordinaire

Bonjour les "fan fictionistes"

Ça fait un petit moment que ça me trotte, j'ai jamais osé, mais qu'ai je à perdre sinon... rien :paf:
Du coup je vous propose cette petite histoire. Le récit est bouclé dans les grandes lignes, je posterais ça au grès des corrections ainsi que de vos remarques. J'attends donc vos critiques.

Petit brief sur le contexte inspiration etc. Je m'inspire des films bien entendu, Clone Wars, des jeux (que Jagen qualifiera sans doute de vieux :whistle: ), puisqu’il s'agit de Republic Commando, Jedi Knight, et SW Galactic Battleground. Donc une forte tendence à partir sur du Legend
Dans cette nouvelle, l'action se passe 4 ans après la revanche des Sith. Je vous laisse découvrir la suite..... Ah si juste avant, merci de votre lecture :)

Partie 1 :
Nous sommes arrivés ce matin sur le système d’Anoth. L’atmosphère est bien plus rude que je ne le croyais. J’avais lu dans des archives qu’une seule partie de la planète y était habitable, je serais curieux d’avoir une conversation avec l’auteur, sur la notion d’habitable. Ceci étant dit, ça me permet de tester les nouvelles améliorations de nos armures Katarn. Je me souviens d’une mission sur Rhen Var, nos armures avaient une forte tendance à gripper au niveau des jointures à cause de l’humidité et du froid ambiant. En deux jours de présence, aucun signe d’usure de ce type, c’est bien le seul point positif depuis qu’on est arrivé sur ce caillou.
Une autre amélioration de taille, bien que dans notre cas précis je crains que ce ne soit pas d’une grande utilité, le générateur d’invisibilité. Il fonctionne via un cristal incrusté à notre équipement, générant un champ nous rendant invisible. Lors de l’annonce au congrès, je me souviens de l’émoi et de l’excitation dans les rangs des commandos, on se voyait déjà invincible. Et par-dessus le marché nous passions à une organisation impériale, libéré de tous ces les grattes papiers corrompus ! A une subtilité prête, les armes ne sont pas équipées de cette technologie….
Comme quoi, à y repenser, il en reste encore quelques-uns de ces grattes papier…

    - De retour Capt’aine. La voix venait de derrière moi, nul besoin de l’affichage tête haute pour reconnaitre Dusty. Depuis 4 ans qu’on faisait équipe, les formalités avaient disparues.
    - La forêt se porte bien ?
    - Tu ne crois pas si bien dire, j’ai inspecté les alentours, aucun signe de vie humaine, aucune trace de passage même ancien. Mes scans n’ont rien détectés. Par contre si c’est de la vie extraterrestre qu’on cherche, il y a de très beaux spécimens.
    - Ce n’est pas une étude naturaliste, tu peux ranger tes datablocs et tes crayons ! Va te poser au-dessus de la grotte et guette le retour de nos petits camarades
    - Avec une joie à peine dissimulée.
Dusty s’exécuta, inutile de voir son visage, pour comprendre qu’il en avait déjà marre d'être sur ce rocher. Je peux le comprendre, Dusty a toujours eu un faible pour les sciences et les aliens. Combien de fois les journées de permission, il nous comptait l’histoire des dewbacks, où de l’évolution des Gungans. Ça change, même si ce n’est pas du gout de tout le monde.

*******


Ici, on doit guetter à l’ancienne. On en a connu des missions tordues depuis la création de l’escouade, des déserts, des plaines enneigées ; à tuer un séparatiste ici, des nostalgiques de la république là. Mais c’est la première fois que notre mission était aussi simple, du moins en apparence.

    - Qu’est-ce que tu penses du Luisant ? Me demanda Dusty
Le Luisant c'est YP-458, un transfuge de feu, la grande armée de la république. Il n’en est pas à sa première mission terrain, mais en tant que commando, c’était son baptême. Et on dira ce qu’on voudra mais, petit soldat dans l’armée c’est autre chose que chez nous. Il remplace Freluque, notre ancien porteur de mitrailleuse, tombé lors d'une mission de « pacification » sur Chandrilla.

    - Il est de bonne volonté, mais je crains qu’il soit moins débrouillard que Freluque. Une certaine nostalgie s'empara de moi, je me repris rapidement. Pour un baptême du feu, c’est un sacré baptême, il ne faudrait pas qu’il nous claque dans les doigts !
    - C’est bien vrai, Dusty étouffa un rire. En même temps, avant lui, je crois que personne n’avait encore essayé d’installer un silencieux sur un rotatif Z-6, c’est plus de la débrouillardise, c’est de la bêtise ! Bref, pour moi le Luisant, il s’attend a avoir une jolie médaille et son nom sur l’holo ! Mais sur le terrain, face à un Rancor, je lui donne 2 minutes pour survivre et la moitié pour se pisser dessus.
    - Charmant… Donne lui sa chance et laisse le se familiariser avec son nouvel équipement…
Dusty soupira puis se tut. Je jetais un coup d’œil à l’heure, voila trois heures que Triple 6 et YP étaient partis, j’espérais qu’ils ramèneraient plus de matière que Dusty…
Modifié en dernier par Goran Skarr le Mar 08 Aoû 2017 - 23:13, modifié 8 fois.
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 07 Aoû 2017 - 21:37   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Hé hé, l'ami Goran qui pointe son nez par ici... Bienvenue ! :cute:

Goran Skarr a écrit:(que Jagen qualifiera sans doute de vieux :whistle: )


Tout à fait.

Et dans ma bouche, c'est un compliment, car à part les productions Paradox le marché actuel du jeu vidéo me laisse de marbre. :oui:

J'ai lu ton chapitre, y a bien quelques petites fautes d'accord mais dans l'ensemble c'est pas mal.
Par contre niveau cohérence "Legends", l'Empire n'a jamais eu connaissance d'Anoth qui est justement une planète secrète dont l'emplacement n'est connu que d'Ackbar, Winter et Luke Skywalker... :transpire:

Hâte de voir ce que ça va donner ! :cute:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19461
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 07 Aoû 2017 - 23:43   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Oh, un staffeur ! Mode léchage de pompes activé
Très bon premier chapitre, l'histoire me semble absolument passionnante ! Personnellement, je n'ai vu aucune faute et je dirais même plus : la qualité d'écriture est exceptionnelle !
J'attends la suite avec une grande impatience !

Spoiler: Afficher
Mode léchage de pompes désactivé :diable:
Jagen, tu me protège, hein ? :transpire:

Bon alors... un peu plus sérieusement...
L'histoire semble sympa, mais le chapitre est un peu court pour juger. Nous verrons la suite...
Il y a quelques fautes ici et là, mais rien de bien méchant. Juste un "s'était son baptême" qui m'a un peu piqué les yeux et une phrase de narration au beau milieu d'un dialogue, mais dans l'ensemble, ça va.
Pour la planète Anoth, j'avoue mon ignorance la plus totale, mais je fais confiance à Jagen.

Bonne continuation !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Goran Skarr » Mar 08 Aoû 2017 - 9:04   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Jagen Eripsa a écrit:Par contre niveau cohérence "Legends", l'Empire n'a jamais eu connaissance d'Anoth qui est justement une planète secrète dont l'emplacement n'est connu que d'Ackbar, Winter et Luke Skywalker... :transpire:
Hâte de voir ce que ça va donner ! :cute:

Oui bon.... en fait la planète Anoth m'a toujours interloqué car sur la map des dossiers Officiels d'hachette, tu avais une planète quasi toute noire avec des bordure blanche. Et je n'ai rien lu (en livre) sur cette planète. Du coup je n'étais pas influencé, même si oui ce n'est pas très raccord :)

Zèd-3 Èt a écrit:Bon alors... un peu plus sérieusement...
L'histoire semble sympa, mais le chapitre est un peu court pour juger. Nous verrons la suite...
Il y a quelques fautes ici et là, mais rien de bien méchant. Juste un "s'était son baptême" qui m'a un peu piqué les yeux et une phrase de narration au beau milieu d'un dialogue, mais dans l'ensemble, ça va.
Pour la planète Anoth, j'avoue mon ignorance la plus totale, mais je fais confiance à Jagen.


J'ai fait effectivement court car ce n'est que la partie que j'ai relu, j'ose pas dire plusieurs fois car ça n'a pas empêcher vos yeux de saigner...Et je te comprends, les miens aussi a posteriori (je ne suis pas très bon à relire mes faute sur écran).
Je ferais attention aux accords et aux fautes dans les prochains mises à jour du récit. Et je vais arrêter les narrations dans les dialogues :paf: .

Merci à vous pour vos retours :jap:
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Goran Skarr » Mar 08 Aoû 2017 - 18:49   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

la suite donc. @ Jagen j'ai tenté d'accorder mes temps. @ Zed j'ai essayé de limité au maximum les narrations dans les dialogues, n'ayant pas trouvé de solution pour une je l'ai mis en italique. Quant aux fautes.... j'espère qu'il y en a le moins possible :)


*****

Je rentrais à l'intérieur de notre grotte, devenu un camp de base improvisé. Elle était légèrement en hauteur, mais la brume était telle qu’on n’y voyait pas à 100m. J’enlevais mon casque, afin de relire le début de notre mission :
Vous serez seuls, aucune aide technologique quelque ce soit ne pourra être usitée, sauf votre émetteur/récepteur…..
La transmission de données se faisait avec un radar dernière technologie, calquant ses ondes sur les dégagements gazeux de la planète, le rendant ainsi indétectable, enfin c’était comme cela qu’on nous l’avait présenté.

Dusty entra dans la grotte accompagné d’YP-458 et de Triple 6. Ce dernier prit la parole, tout en enlevant son casque.
    - Rien à signaler, la zone est assez chaotique, plus bas au Nord, on tombe sur des sources d’eaux chaudes. Une sorte d’oasis pour la faune locale. Par contre si tu prends vers l’Est, tu fais bien encore 2 kilomètres de forêt vierge pour tomber sur un glacier se terminant en pierrier. Hormis des traces animales, je n’ai rien trouvé qui s’apparente à une présence humaine. Et tiens pendant que j’y suis, les créatures présentes sont peu hostiles. Enfin celles que j’ai rencontrées, hein le luisant ? Triple 6 marqua une pose, en regardant YP-458, sourire en coin.
    - Je… Je suis tombé effectivement sur un carnivore local. Après sa courte hésitation YP-458, sembla reprendre son assurance. Il avait un regard de félin et la vivacité qui allait avec. J’ai eu du mal à m’en débarrasser...
    - As-tu ramené ton spécimen à père Dusty, ironisa Triple 6.
    - Arrête ton char Six Six, lui rétorqua notre scientifique autodidacte. Triple 6 n’affectionnait pas ce surnom, depuis que Dusty lui avait sorti que c’était la prononciation phonétique d’une princesse de Naboo.
    - On se calme les gars, 458 as-tu utilisé une quelconque arme énergétique, ou tout autre instrument pouvant trahir notre présence.
    - Non, juste ma vibrolame, conformément à vos instructions capitaine. Mais je n’ai pas réussi à la tuer, elle est seulement bien amochée, et a disparu la queue entre les jambes.
Son armure trahissait effectivement les traces d’une lutte avec une créature primitive, il s’en était sorti indemne et sans blaster, c’était déjà une petite victoire en soi, pensais je.
    - Bien et sinon, as-tu décelé des traces suggérant un habitat ou autre chose ?
    - Non, rien que de la forêt vierge, j’ai bien voulu escalader un arbre pour tenter de voir au loin, mais, la brume est trop épaisse. D’ailleurs on est bien sur qu’elle est réelle la brume, elle n’est pas…
    - Arrête tout de suite le Luisant, le coupa Dusty, les brumes artificielles c’est une légende de l’armée pour faire peur aux nouvelles recrues.
    - Dans le mille....Triple 6 frappa la main de Dusty amicalement.
    - Stop ! Mettez vos relevés topographiques en commun, je retourne dehors voir si on y voit plus clair.

Non seulement la brume ne s’était pas levée et mais en plus la luminosité commençait à décliner, déjà qu’on n’y voyait pas grand-chose avant. La cible était maligne, il allait falloir être créatif. La forêt était trop vaste et présentait trop de caches pour mener à bien notre mission. Le glacier pouvait être un excellent refuge, mais nos traces de pas nous trahirons. L’idée étant de voir sans être vu, à ce propos aurais-je négligé un détail ? J’eus soudain un mauvais pressentiment, mais je ne saurais mettre un mot dessus.
YP-458 sortit de la grotte :

    - Capitaine, puis je m’entretenir avec vous ?J’appuyais sur la molette de la macro binoculaire intégrée, puis lui fis signe de continuer. Je suis conscient que c’est ma première mission avec vous et qu’elle revêt un caractère inhabituel. Mais dans la 518ème je n’étais pas, non plus, le grouillot de service, j’ai fait mes armes sur Kashyyyk, j’ai fini la guerre comme Lieutenant, et je sais me servir d’une arme.
    - Je connais ton curriculum, c’est moi qui est validé ton intégration... Si tu es ici c’est grâce à lui d’ailleurs. Si tu cherches ici la gloire et le prestige de l’uniforme, je préfère t’avertir tout de suite, aucun commando n’est mort dans son lit. Dusty est une encyclopédie à lui tout seul, ses connaissances nous ont sortis de la merde plus d’une fois, quant à 666, il sait trouver les meilleurs positions pour nous couvrir, ou dégommer une cible. Trouve ta place avec des faits pas des mots. Rompez !
Il n’a pas foncièrement tort, ils ne sont pas tendres les gars. Mais ces soldats de l’armée si personne ne les remet pas en place, bientôt ils nous apprendront à appuyer sur la gâchette. Je retournais à notre abri de fortune.
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Goran Skarr » Ven 11 Aoû 2017 - 14:45   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Voici l'avant dernière partie.
*****

Après avoir étudié la carte, je déclarais :
    - S’il est sur Anoth, c’est qu’il ne s’attend pas vraiment à avoir de la visite, raison de plus pour vivre dans le lieu le plus attrayant possible. Les sources chaudes me semble le meilleur endroit où s’attarder. Elles sont situées dans un cirque bordé par les reliefs du glacier d’une part et la forêt d’autre part. Elles en seront d’autant plus faciles à couvrir. Et on devrait bien trouver de quoi se reposer là bas.
Nous nous mîmes en marche. La traversée fut lente et laborieuse, nous avancions en aile delta, blaster dans le dos (afin de palier à ce fameux soucis de camouflage). Seul le bruit de nos bottes sur la terre humide brisait le silence, entrecoupé de quelques « Tchâk » quand l’un d’entre nous sortait sa vibrolame pour couper un branchage gênant. Mon scanner indiquait plusieurs formes de vie, dont certaines nous suivaient, par chance aucune ne décida de nous approcher. Nous ne devions plus être très loin des sources maintenant, la température et la végétation s’en ressentaient.
Remarquant un arbre au tronc imposant, je fis signe à mon escouade de stopper à l’abri de ses racines tortueuses. Une partie sortaient à hauteur suffisante du sol pour nous couvrir en cas de repli. Une fois libéré de nos paquetages, nous entamâmes nos rations :
    - Succulente cette ration lyophilisée... un rat Womp n’en voudrait même pas, s’énerva 458
    - Si seulement tu nous avais ramené ton gibier, il était peut être comestible, qui sait ? Rétorqua Triple 6.
    - Pendant qu’on est dans les réjouissances, en profitais-je. Qui attaque le premier tour de garde ?
    - Je veux bien commencer le tour de garde pour cette nuit, qui prend la relève ?
    - Je te relaierai, puis 666 et enfin Dusty finira la veille.
Le reste du repas se passa sans un mot, puis chacun essaya de trouver un emplacement pour se reposer. Je m’endormis d’un sommeil léger, et ne fus réveillé que pour prendre la relève. Même la nuit, il ne se passait rien… Décidément quelle mission palpitante ! De temps à autre, un bruit rauque survenait, surement un prédateur fondant sur sa proie. Triple 6 vint s’asseoir à côté de moi :
    - Tu ne devrais pas dormir toi ?
    - Impossible de dormir ? Même la musique enregistrée dans mon casque n’arrive pas à me bercer. Tu crois qu’il est vraiment ici ?
    - C'est vrai que j’ai un peu de mal l’imaginer vivre ici…. Le commandant tient l’info d’un chasseur de primes, ou d’une petite frappe dans le genre...
    - AAHH le chasseur de prime, gage de qualité…. ironisa Triple 6. Tu m’expliques pourquoi il ne l’a pas envoyé à notre place. L’armée en avait engagé un ou deux il y a quelques temps.
    - On est moins cher que ces mercenaires, dis-je en rigolant. Et on ne risque pas de demander des indemnités si la cible n’est plus sur place.
    - Par contre, s’il n’est pas là, compte sur moi pour avoir une petite discussion avec ce peigne cul.
    - Ce n’est pas moi qui t’en empêcherais ! Bon aller je te laisse prendre la suite, je vais faire un tour. Révise ta faune locale, en cas d’interrogation de Dusty…
    - Bonne promenade chef.
Je décidais d’aller inspecter les sources chaudes. La forêt se terminait brutalement pour laisser place à plusieurs retenues ou bassins d’eau chaude, leurs surfaces étaient parfois troublées par un geyser. Je vérifiais si mon invisibilité était bien enclenchée avant de m’aventurer à découvert, on n’est jamais trop prudent... Je pris la direction d’un petit monticule de calcaire, situé au centre du cirque. Il devrait me permettre d’avoir une vue d’ensemble. En route, mon attention se porta sur une série des tâches brunes formant un chemin. C’était des tâches de sang, trop noires pour appartenir à un humain. Elles descendaient vers une petite retenue d’eau située en contre bas. Au bord du bassin, la créature gisait dans une marre de sang, amputée d’une partie de son arrière train. La bête aux traits de félins, devait peser dans les 200kilos. Elle portait diverses entailles sur son flanc gauche, et une blessure beaucoup plus profonde au niveau du garrot. Sans doute celle qui lui avait été fatale. Ce devait être l’animal qui avait attaqué 458.

Soudain, un feulement glaçant brisa la relative quiétude nocturne, il venait d’au-dessus. Un nexu surplombait le bassin, regardant la carcasse avec un certain appétit. Je fis plusieurs pas en arrière. Ces animaux là n’étaient pas de ce monde…. D’un habile saut, le nexu se retrouva au pied de la charogne, la renifla, puis en arracha un bout. Ses piquants frémirent brièvement. Sa queue se mit à s’agiter, déclenchant un léger nuage de poussière autour de lui. Le félin renifla, puis se tourna dans ma direction, ses épines dorsales étaient maintenant à la verticale. N’étant pas encore complètement fou, et n’ayant pas besoin d’une descente de lit dans l’immédiat, je décidais de me replier aussi silencieusement que possible. Mais le nexu avançait à pas feutrés vers moi, hochant de temps à autre la tête. La luminosité revenait petit à petit, me permettant de désactiver la vision nocturne. Je contrôlais une nouvelle fois, oui, mon camouflage était bien actif. L’animal marqua un arrêt pour humer une nouvelle fois l’air ambiant. En un bond il fut sur ma position, j’eue à peine le temps d’effectuer une roulade pour l’esquiver.Comment diable a-t-il fait ? Je fis sauter le cran d’arrêt de ma vibrolame. La bête était déjà sur moi et me fit valser contre la roche, juste à côté de son ancien repas. Mon équipement émit divers signaux sonores peu rassurants. Pas le temps de vérifier, le nexu me barrait la route, se déplaçant un coup à droite, un coup à gauche, comme un chat jouant avec sa proie. Il se dressa sur son train arrière, prêt à s’abattre toutes griffes sorties. Je fis une autre esquive, pour lui assener un coup au niveau de sa patte arrière. Le prédateur eu un bref mouvement de recul, sa queue battant le sable de plus bel. Il regardait dans ma direction, gueule béante et bave aux lèvres. Allez mon châton, viens voir papa. Je m’élançais vers lui, et au dernier moment je fis un entrechat afin de porter mon attaque sur son flanc. Le nexu gémit dans un miaulement aigu, tout en se retournant pour me donner un violent coup de tête me projetant de nouveau en arrière. Mon réacteur dorsal ne supporta pas ce second choc. Il se détacha montant en flèche avant d’exploser en vol. Merde, niveau discrétion ca se pose là. Le nexu surpris par l’explosion de mon jet pack, avait reculé de quelques mètres, léchant ses plaies. Elles étaient superficielles, mais j’espérais qu’il perdit en rapidité. Au point ou j’en étais, je désactivais le champ d’invisibilité de mon armure, et me saisis de mon fusil Blaster. Le nexu me chargea, je lui tirais une grenade, il fit une roulade pour atterrir dans le bassin. Je profitais de l’occasion pour me précipiter vers la lisière. Il recommença son feulement, avant de me prendre en chasse. J’eue beau sprinter ; en quelques foulées il m’avait rattrapé, se permettant même le luxe d’effectuer un bond, atterrissant ainsi face à moi, tous crocs sortis. Un geyser apparu dans le bassin d’à côté, le Nexu me quitta des yeux un bref instant, je tirais une salve. Le Nexu grogna méchamment et me chargea.

Au même moment un autre tir vint frapper l’arrière train de l’animal, furieux, il fit volte face :
    - Cap’taine par ici ! Cria Dusty surgissant des fourrées.
Je m’exécutais, courant aussi vite que possible. Les salves de blaster continuaient. J’entendis par l’intermédiaire du comlink un «On décroche ». Nous nous retrouvâmes au pied de l’arbre qui nous avait servi de campement de fortune.
    - Il ne nous a pas suivis ? Demandais-je, essoufflé.
    - Non la forêt ce n’est pas trop leur élément, répliqua Dusty.
    - Pour la mauvaise nouvelle, il est encore vivant. Je ne sais pas si la moitié de mes tirs ont fait mouche, il est sacrément agile le bestiau, rajouta YP-458
    - Comment est ce que ce con à fait pour me détecter, m'énervais- je, Je veux bien…
    - Il a une paire d’yeux lui permet de voir en infrarouge, me coupa Dusty. Je hochais la tête, pantois
    - La prochaine fois, tirez directement en l’air chef, ca nous évitera d’attendre que vous perdiez votre jet pack pour intervenir, ricana Triple 6.
    - Ca va...
    - Votre armure a pris un sacré coup capitaine, rajouta le nouveau en m’inspectant le dos. Votre module de transmission est quasiment HS.
    - Ce qui explique pourquoi je ne vous ai pas entendu arriver. Ça ne va pas nous faciliter les choses.
    - Et avec le raffut que vous avez fait, il se doute qu'il va avoir de la visite.
    - Je n'avais pas de lait de bantha pour l'amadouer, mon cher Dusty. En tout état de cause nous allons devoir l’affronter sur son terrain., inutile d'espérer qu'il se montre après ça. Au centre des sources, se trouve un monticule calcaire, sa porosité recèle quelques grottes, où je pense que l’on peut facilement se cacher. Une fois sur place on improvisera. Inutile de vous servir de votre invisibilité, avancez arme au poing. Et contre le nexu, un conseil, prenez l’anti blindage !
Modifié en dernier par Goran Skarr le Sam 19 Aoû 2017 - 20:34, modifié 1 fois.
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar L2-D2 » Ven 11 Aoû 2017 - 18:37   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Salut, camarade Goran !

J'ai lu les trois premières parties de ton récit, et je dois avouer que dans le fond, l'intrigue me plait. Une escouade de stormtroopers, seuls, sans renforts, à la recherche d'une mystérieuse cible (un Jedi ?) sur une planète paumée et sauvage, forcément ça suscite mon intérêt. Et d'ailleurs, j'attends la conclusion avec ambiance ; qui que soit la cible, je ne m'attends pas à un combat facile ! :D

Dans la forme, c'est un peu moins enthousiasmant. Il y a des ponctuations (notamment des points d'interrogation manquants), des formulations, des erreurs de concordance de temps qui trahissent une petite maladresse dans l'écriture. Rien de problématique, pas du tout, mais il y a sans doute moyen d'améliorer un peu la rédaction... :wink:

En tout cas, je le redis, j'ai hâte de lire la conclusion ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5172
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Sam 12 Aoû 2017 - 12:33   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Goran Skarr a écrit:@ Zed j'ai essayé de limité au maximum les narrations dans les dialogues, n'ayant pas trouvé de solution pour une je l'ai mis en italique.

En fait, je parlais de ça :
- C’est bien vrai, Dusty étouffa un rire

Que tu aurais pu écrire :
- C’est bien vrai, pouffa Dusty

Ou :
- C’est bien vrai, fit Dusty en étouffant un rire


Et du coup, pour ta phrase en italique, tu aurais pu tout simplement aller à la ligne :
- Capitaine, puis je m’entretenir avec vous ?
J’appuyais sur la molette de la macro binoculaire intégrée, puis lui fis signe de continuer.
- Je suis conscient que c’est ma première mission avec vous

Et voilà, problème réglé :wink:

Sinon, j'ai bien aimé les derniers chapitres et j'ai une théorie sur la personne qu'ils recherchent : ton escouade a l'air de bien le connaître, donc j'aurais tendance à dire que c'est un déserteur impérial, peut-être un ancien membre de l'escouade. J'ai bon ?
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Goran Skarr » Lun 14 Aoû 2017 - 19:06   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

L2-D2 a écrit:Salut, camarade Goran !
Dans la forme, c'est un peu moins enthousiasmant. Il y a des ponctuations (notamment des points d'interrogation manquants), des formulations, des erreurs de concordance de temps qui trahissent une petite maladresse dans l'écriture. Rien de problématique, pas du tout, mais il y a sans doute moyen d'améliorer un peu la rédaction... :wink:

En tout cas, je le redis, j'ai hâte de lire la conclusion ! :oui:


Merci L2 pour tes remarques, je trouve aussi mon style un peu lourd, comme le rappelle justement Zed dans son post juste au dessus. J'écris trois mots là ou je ne pourrais en mettre qu'un seul :transpire: . Je vais essayer d'y prêter une attention plus particulière sur la suite du récit.

Zed encore une fois merci pour tes trucs et astuces constructifs. Je vais tenter me trouver un cachet contre les esprits tortueux et compliqués !

Et content que l'histoire vous plaise un minimum :). Je vais modifier/relire ma dernière partie pour éviter trop de lourdeurs, et peut être partir sur un autre nouvelle....

En tous les cas merci pour vos retours !!

PS l'un de vous 2 à raison quant à la cible recherchée :whistle:
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 14 Aoû 2017 - 19:11   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Goran Skarr a écrit:Zed encore une fois merci pour tes trucs et astuces constructive.

Ben de rien :D
Après tout, c'est en forgeant...
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Goran Skarr » Lun 14 Aoû 2017 - 19:13   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Zèd-3 Èt a écrit:
Goran Skarr a écrit:Zed encore une fois merci pour tes trucs et astuces constructive.

Ben de rien :D
Après tout, c'est en forgeant...


Par contre juste quand j'ai posté je n'avais pas relu tu peux citer le post corriger, là j'ai honte ! :paf: :paf: :paf: :paf: :paf:.
Et sinon je suis bien d'accord, mais au moins ce que je trouve cool c'est qu'on a un retour, et pas un ouais c’est chouette ou non c'est pourri, bisous à bientôt
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Lun 14 Aoû 2017 - 19:48   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Goran Skarr a écrit:Par contre juste quand j'ai posté je n'avais pas relu tu peux citer le post corriger, là j'ai honte ! :paf: :paf: :paf: :paf: :paf:.

Il faut parfois garder des traces de ses erreurs :D
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2723
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Goran Skarr » Jeu 17 Aoû 2017 - 22:55   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Et voila le dénouement. j'espère qu'il vous comblera vos attentes, j'ai essayé encore une fois de faire plus léger.
A noter un petite précision, le pistolet Blaster utilisé est le EC-17 (armement des scouts)


******

La traversée des sources se fit sans encombre. Le monticule était effectivement poreux. Une cavité plus profonde que les autres s’enfonçait sous terre. Sans surprise on y voyait les empruntes du Nexu. Un feulement nous accueilli mais impossible de savoir d’où il venait, le son se répercutant sur les parois :
    - Ainsi c’est son nouvel animal de compagnie, lâcha Triple 6
    - On lui manquait, rétorqua Dusty. Et bien on dirait que ca va encore se terminer sous terre…
    - Pourquoi ? L’interrogea 458.
    - La dernière fois que nous l’avons vu c’était dans des souterrains sur Geonosis.
    - Mais encore ? Insista le nouveau.
Je me décidais à lui répondre
    - C’était à la fin de la guerre des clones. On devait occire un des derniers chefs séparatistes géonosien, Hyto Sek. L’insecte s’était retranché dans une ruche avec ses sbires. Pour l’occasion nous étions épaulés par le général Jedi, Cilu Marod. Il venait parfois en mission avec nous, quand le commandement le jugeait nécessaire. Une fois les cibles pacifiées, je reçus une communication de la chancellerie.
    - Et l’erreur arriva ! Ironisa Triple 6. Tu noteras que sans cette faute d‘inattention on ne serait peut être pas là aujourd’hui.
    - Ce qu’il veut dire, continuais-je. C’est que la communication avait un code de cryptage différent, sous entendant un message important, et pour cause, il me demandait d’exécuter l’ordre 66. La transmission était à peine terminée que le maître jedi avait compris. Il nous repoussa à l’aide de la force, juste avant de s’enfuir dans le dédale.
    - A noter, rappela Dusty, qu’il a pris le temps de nous bloquer la sortie par un éboulement… je crois qu’on a bien du mettre une bonne demi heure à tout déblayer… Expliquant ainsi notre manque d’enthousiasme à l’idée de réitérer cette petite expérience !
Le luisant acquiesça.
    - Bon ! Maintenant que le décor est posé, peut-être pouvons nous passer à l’action ? Proposa Triple 6.
Nous progressions les uns à la suite des autres. Nous passâmes devant une petite cavité éclairée par une ouverture dans la roche, contenant un coussin et quelques hololivres. Nous ne devions plus être très loin. Le souterrain s’agrandissait au fur et à mesure que nous descendions. Un léger sifflement se fit entendre, puis une détonation. Une charge flash nous désorienta un court instant. L’animal surgit de nulle part, se ruant sur Dusty. Le nexu recula sous quelques tirs de blaster, se plaçant entre Dusty, 458 et nous.
    - Continuez sans nous ! On s’occupe de lui, cria 458
Nous fîmes encore quelques mètres pour arriver dans une grande pièce ronde. Elle comprenait un large puits à son extrémité gauche, au dessus une grande ouverture vers la surface. L’endroit était sobrement aménagé, un petit générateur solaire alimentait un assainisseur d’air ainsi qu’un chauffage d’appoint. Des roches taillées grossièrement servaient de mobilier, à l’image de ce lit sommaire sculpté dans le mur.
    - Bienvenue chez moi… La voix provenait du puisard, il se rapprocha pour sortir de l’ombre. J’imagine que vous avez fait déjà connaissance avec RC-4210, mon nexu. Non pas que je sois nostalgique, mais…c’est fou ce qu'il se montrer traître parfois....
Maitre Marod n’avait pas perdu de sa superbe. Zabrak d’une quarantaine d’année, il portait toujours sa tenue de maître Jedi, sans la bure toutefois. Son sabre laser pendait à sa ceinture. Il avait gardé cette attitude nonchalante, ne s’étonnant de rien. Il s’arrêta à une dizaine de mètres de nous, sourire en coin.
    - Ainsi c’est vous que l’Empire a choisi pour me supprimer. C’est dommage, moi qui m’attendais à un combat équitable…. Enfin, un peu d’exercice n’est pas pour me déplaire non plus, ça me changera de la méditation ! Vous a-t-on donné quelques techniques supplémentaires pour éliminer un jedi ?
    - Vous m’étiez sympathique Marod, lui lança Triple 6. Mais votre goût pour les entrées en matière théâtrales m’a toujours gonflé.
Sur ce, Triple 6 lui tira une charge anti blindage. Le jedi effectua un salto, l’évitant, tout en mettant sous tension son sabre laser. Je le mitraillais de mon coté, pendant que 666 lui dégomma une nouvelle charge. Cette fois-ci, il lui renvoya. Elle explosa non loin de mon équipier, faisant trembler les murs de la pièce.
    - C’est vrai que la subtilité n’a jamais été ton fort RC-0666. En même temps, on ne vous demande pas de réfléchir, mais de jouer au jeu du « Chancelier a dit ».
    - La paix est revenue dans la galaxie, rétorquais-je
    - A quel prix ? Questionna Marod, sourire en coin.
    Triple 6 se releva, pointant le jedi de son arme. Quant à moi, je décidais de dégainer ma vibrolame pour affronter notre ancien général.
    - Venez me chercher capitaine, renchéri Marod.
Je le chargeais tout en criant. Nous échangeâmes quelques coups de lames, puis il me repoussa à l’aide de la force. Triple 6 l’harcela de quelques tirs, je retournais au contact. Le duel était d’une rare vivacité, feintes, parades, ripostes, rien ne semblait pouvoir percer sa défense. Il fut cependant touché par un tir de 666. Il sauta pour retomber dans une onde de choc nous projetant aux extrémités de la pièce, puis s’enfuit par la percée du plafond.


    - Tout va bien ? Demandais-je.
    - Non ! Je n’ai plus de charge anti blindage ! Il vieillit bien l’effronté. Triple 6 s’élança vers moi. Accrochez vous capt’aine.
Il m’empoigna avant de me propulser à l’extérieur à l’aide de son jet pack. Il me déposa, avant de dégainer à son tour sa lame. Le maître Jedi nous attendait, sabre au clair. Il siffla, feintant son étonnement
    - Vous êtes équipés de réacteurs dorsaux maintenant… Dommage que leur solidité ne soit pas à toute épreuve, n’est ce pas capitaine ?… Oh j’y pense, j’espère que vos petits camarades n’ont pas eu trop de déconvenues avec mon nexu… Comment vont-ils ?
    - Aux dernières nouvelles, ils semblaient en meilleur forme que votre padawan…
Ma dernière réplique fit mouche. Le jedi se rua sur nous, enchainant les attaques plus puissantes les unes que les autres. Nos trois lames se bloquèrent dans un crépitement sourd
    - Ce n’est pas vous qui, à l’époque, nous conseillait de ne pas céder à la colère ? Ironisa 666.
Une certaine fureur se lisait effectivement dans les yeux de l’ancien maître. Nos lames se débloquèrent, Maitre Marod propulsa mon équipier en l’air, pour retourner ses attaques contre moi. Je reçu un violent coup de pied, me faisant trébucher dans une mare. Le jedi s’avança pour m’achever. Au même moment, Triple 6 le percuta de plein fouet, aidé par son réacteur. Le jedi roula dans un bassin adjacent, lâchant au passage son sabre. Je saisis mon pistolet pour lui tirer quelques coups, qu’il stoppa de sa main. Il récupéra son sabre laser avant de nous charger de plus bel. Après quelques passes d’armes nos lames se bloquèrent de nouveaux.

Un tir de blaster, puis un deuxième, notre assaillant s’écroula. Triple 6 tenait son pistolet de la main gauche, le canon encore fumant :
    - Et cette subtilité, qu’en pensez-vous ?
    J’ôtais mon casque, avant de donner un coup de pied dans le corps du jedi pour m’assurer qu’il était bien sans vie.
    - Qui est le traitre ? Agonisa Marod
    - C’est tellement banal de se livrer sur son lit de mort. Triple 6 retira dans le corps du jedi.
    - Je crois qu’il a son compte, dis-je en posant ma main sur son épaule. Allons retrouver les autres.
Nous rengainâmes nos différentes armes, je ramassais le sabre laser, puis nous partîmes en direction de l’ouverture par laquelle nous étions sortis. En bas nous vîmes le reste de mon escouade. Dusty semblait salement amoché, du sang coulait de ses lèvres. Triple 6 me transporta dans l’ancienne pièce de vie.
    - Content de vous revoir en un seul morceau, leur annonçais-je
    - J’ai bien dû en perdre un ou deux dans la bataille, rigola Dusty. Tiens Triple 6 ! Une patte de Nexu, ça porte bonheur !
    - Qu’est ce que tu veux que j’en fasse…
    - Désolé de ne pas vous avoir rejoint plus tôt, mais la bestiole a mis du temps à rendre son dernier souffle.
    - Notez les gars, que c’est le luisant qui a buté le chaton, expliqua Dusty
    - On n’imaginait pas cela autrement ! Vu ton état, je doute même que tu puisses venir à bout d’un ewok !
    - Va te faire Six Six.
Ils se disputèrent gentiment, je demandais à 458 de m’attraper l’émetteur que j’avais remarqué au pied du lit du jedi. Tiens dernière communication vers Dagobah…. Qu’est ce qu’il peut bien y avoir là bas. Je rentrais les coordonnées du commandement, la radio émit quelques bruits, puis j’attendis que la communication se fasse. Derrière moi les gars continuaient à discuter
    - Qu’est ce que tu penses de Nexu comme surnom, le luisant ? Je pense même qu’on pourrait t’accrocher la patte quelque part.
    - Je commençais à m’y faire, mais va pour Nexu.
    - Vous saviez que Marod avait donné un nom à son animal de compagnie ? dit Triple 6
L’émetteur cracha quelques interférences, puis le signal s’établit :
    - Ici RC-4210, chef d’escouade Omicron, mission accomplie, demande extraction.
    - Notre navette en orbite sur Bespin se dirige vers vous, soldats. Dégagez une zone d’exfiltration. Transmission terminée.
    - Bon les gars, on décroche pour de bon, dis- je en me retournant vers eux. Le commandement nous envoie une navette.
Ils furent tous pris d’un net soulagement. Nous nous installâmes en évidence au sommet du petit monticule de calcaire. La prise de bacta avait déjà soulagé Dusty. Les gars rigolaient entre eux. Sans doute décompressaient-ils de la mission. La navette arriva quelques heures après. Nous montâmes à son bord, le pilote nous félicita pour la réussite de notre mission et nous assura que le commandement en était tout aussi ravi.
    - Vous semblez ailleurs capt’aine, me demanda Nexu.
    - Un peu fatigué, ca ira merci. Prenez soin de Dust’.
Il s’éloigna. « A quel prix ? »…. Je ruminais encore sa question…. Triple 6 me dirait sans doute que c’est cliché de se poser des questions à la fin d’une mission…Je m’assis au signal du passage en hyperespace, Triple 6 se mit en face de moi et me gratifiant d’un signe de tête respectueux. Nous rentrions à la « maison »
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 

Messagepar Pic » Sam 19 Aoû 2017 - 20:06   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Bonjour Goran,

Ton histoire est très intéressante. Une fois qu'on a commencé, on a envie d'aller au bout.
Du côté des points positifs, tu as su trouver un sujet qui tient le lecteur en haleine : qui doivent-ils éliminer ? y parviendront-ils ? qui en réchappera ?
J'ai particulièrement apprécié le premier affrontement avec le nexu, car tu as su employer un vocabulaire un peu plus soutenu, voire littéraire. D'une manière générale les scènes d'action sont bien rythmées.
Du côté des points perfectibles, je plussoie la remarque des mes petits camarades sur les incises qui deviennent des éléments de narration au milieu des dialogues. J'ai aussi été gêné par l'emploi (involontaire ?) de l'imparfait dans la narration des actions ("Je le chargeais" au lieu de "Je le chargeai", "Je me décidais" au lieu de "Je me décidai", etc.).
Il y a aussi "pour lui assainir un coup" qui m'a piqué les yeux (asséner et pas assainir).

En tous cas, c'est une très bonne histoire, que j'ai lue avec plaisir !
Modifié en dernier par Pic le Dim 20 Aoû 2017 - 21:18, modifié 1 fois.
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 

Messagepar L2-D2 » Dim 20 Aoû 2017 - 18:35   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Conclusion lue !

Et cette conclusion a le mérite d'être un peu plus longue que tes précédentes parties, ce qui améliore les choses, d'autant plus que les fautes d'orthographe m'ont semblé moins présentes (ou alors j'ai été davantage immergé dans le récit ; l'un dans l'autre, c'est du tout bon !).

L'escouade qui traque son ancien commandant, c'est une bonne idée. D'autant plus qu'au début, à la mention d'un chef Séparatiste géonosien, je me suis dit "c'est leur cible". Et en fait non ! La surprise n'est intervenu que quelques lignes plus bas, mais ça a marché pour moi ! :oui:

L'affrontement avec le Jedi (et son nexu de compagnie, trop fort ! :lol: ) m'a bien plu, on le sent violent, âpre, le sabre-laser n'intervient qu'après quelques premiers "rounds"... mais je trouve que le Jedi y passe un peu trop vite en fait. La durée de l'affrontement est tout à fait correcte, mais on passe d'un combat serré... à deux-trois tirs de blasters qui l'achèvent. Ça retombe un peu vite, en fait. Mais peut-être que l'effet était-il voulu parce qu'au final, là encore, le lecteur est surpris. :neutre:

Au final, pour un court récit, ça m'a paru perfectible, mais efficace. C'est pas mal ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5172
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Goran Skarr » Dim 20 Aoû 2017 - 18:54   Sujet: Re: Une mission peu ordinaire

Merci à vous pour vos retours encore une fois

@ PIC : Non l'imparfait n'est pas une maladresse mais une faute d'orthographe :)

@ L2 : Au départ la bataille était plus longue, mais je trouvais que c'était trop lourd, et je ne voulais pas trop tirer sur la corde. Content que tu trouve cette dernière partie plus "aboutie" que les autres, ayant passé plus de temps à la reprendre.

En tous les cas merci à vous tous pour vos retours :jap: , je vais essayer d'en faire d'autre, peut être un peu plus longue, tout en gardant vos conseils en tête. En attendant je vais retourner lire les différentes Fan Fic pour m'en imprégner !
Oh, look ! Here’s Lyra. Back from the dead. It’s a miracle !
Staffeur costume : C'est en dessous de pigiste comme grade
Goran Skarr
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2257
Enregistré le: 23 Oct 2015
Localisation: A bord du ST 149
 


Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations