[FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Spinful » Ven 27 Jan 2017 - 15:38   Sujet: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour à vous,

Je me lance dans une fan-fiction. J’ai déjà écris le premier chapitre et je continuerai selon les retours.

L’Histoire se situe en l’épisode III et IV (je n’ai pas encore vraiment daté). Bon vous verrez que je n’ai pas une très belle plume mais j’ai de l’imagination. Il y a sûrement des fautes d’orthographes. Si vous voyez de grosses incohérence n’hésitez pas. J'adopte pour un type de narration particulier, j'ai une histoire à vous raconter, mais vous allez la vivre avec les yeux et le ressenti de chaque personnage (ce qui me forcera à développer chaque personnage et ne pas centrer que sur un seul).

Au niveau du synopsis (difficile de vous en dire beaucoup sans vous dévoiler des éléments de l’intrigue) :

Dans cette histoire nous suivons l’escouade 67, une escouade de stormtroopers chargée de faire une mission de reconnaissance sur une planète dans laquelle un Jedi se serait réfugié après la Purge.



Fan Fiction :
Dans l’ombre de la rébellion



Dans une galaxie lointaine, très lointaine …

Sur une planète de la bordure extérieure, un croiseur impérial de Classe Venator était en orbite au-dessus d'une planète. Le nouvel Empire a été fondé sur les ressources de l'ancienne République. Les chantiers impériaux tournaient toujours à plein régime, mais les premiers Destroyers étaient encore en phase d'essai. Les armées de l'Empire devaient pour l'instant se contenter des anciens croiseurs de la République. Ils étaient vieux et usés par la guerre. De plus, ils avaient été construit dans la précipitation et il n'était pas rare de trouver certaines parties du bâtiment bâclées ou non terminées. Le commandant Fack faisait les 100 pas dans son bureau. Il était anxieux et très inquiet pour son avenir.
Au début, le commandant Fack pensait que c'était un honneur de servir sous les ordres du Seigneur Vador, sauf que celui-ci avait la fâcheuse tendance à punir ses subalternes par un coup de sabre de laser, bien souvent fatal

Cela faisait 72 heures qu’il n’avait aucune nouvelle de l’escouade 67, envoyée sur la planète Kastar. En temps normal, il n’aurait eu que faire d’une escouade de quelques soldats, sauf que celle-ci n’était pas n’importe laquelle. Elle comptait parmi ses effectifs un nouveau prototype de soldat secret de l’empire.


- Chapitre 1 – L’escouade 67
Raconté par « Le Sergent »


Pourquoi vivons-nous ? Dans cet espace si dense, si immense … « Pour l’empire » devrais-je me répondre ?
Pour maintenir toute une galaxie dans un climat de paix, seule la répression et donc la peur fonctionnent. Je suis un stromtrooper, élevé depuis ma naissance dans un seul but : servir l’empire. Cela fait presque 03 ans que le dernier clone de la grande guerre séparatiste a quitté les armées de l’empire. Selon certains officiers supérieurs, qui ont connu la guerre séparatiste, l’efficacité des Stromtroopers laissent clairement désiré …
Mais ce n’est plus la même guerre. Les Clones se battaient contre des droïdes, des tas de ferraille qui exécutent bêtement un ordre. Aujourd’hui nous faisons face à une rébellion. Ils ont leurs convictions et donc une raison de se battre… Même si ….
- Escouade 67 ! Au rapport !

J'ai été sorti de mes pensées par l'officier de quart. Dans un mouvement instinctif, je me levai en saisissant mon blaster dans la main droite. Je pris la posture réglementaire même si j'essayais de voir autour de moi si tout le monde avait correctement réagit. Après tout, c'est moi le commandant de cette escouade et si un de mes personnels faisaient une faute, d'une manière ou d'une autre, on me trouvera une part de responsabilité.
- Sergent !
- Présent !, « je m'étais moi-même surpris à lui avoir répondu aussi rapidement »
- A moi !
Je m'avançai jusqu'à lui et me tint droit en attente du prochain ordre.
- En vue de la prochaine mission qui vous sera confiée, vous recevrez le renfort d'un effectif supplémentaire. Celui-ci devrait venir à vous dans quelques instants. Je compte sur vous pour lui offrir un bon accueil.
J'hochai la tête en signe de compréhension.
- Bien, rendez-vous dans le bureau du directeur des opérations qui vous donnera personnellement les détails de votre mission.
- JK – 130992 ! Je n'appelle pas mes soldats par leurs matricules sauf en présence d'un officier. Lorsque nous sommes entre nous, l'ambiance est beaucoup plus détendue. Je pense que c'est nécessaire de créer une cohésion de groupe.

- Oui Sergent !
- Veillez à ce que notre nouveau compagnon soit équipé pour notre prochaine mission.
A peine avais-je fini de donner mes ordres, que je me lançai à la poursuite de l'officier de quart. Quand enfin je l'avais rattrapé, il essayai de me faire la conversation. Il me disait que cette mission était très importante, qu'elle était supervisée par le Seigneur Vador en personne … Comme si seulement fait d'évoquer son nom était censé me mettre la pression. Il est certes le bras droit de l'empereur, mais il ne me fait pas peur. Je ne l'ai croisé qu'une seule fois. C'est tout juste s'il arrive à marcher dans son espèce de combinaison. On dit que sa respiration suffit à insuffler la peur, moi j'ai surtout l'impression qu'il a du mal à respirer.

- Attendez-ici.
J'arrête mon pas pour faire face au bureau qui se tenait devant moi. L'officier de quart s'éloigna. Je n'étais jamais venu dans cette partie du vaisseau. Les structures étaient en meilleurs états que le reste du bâtiment mais, à part ça, pas de différence notable comparé aux autres parties du vaisseau que j'avais pu visiter. Je pensai que les officiers supérieurs avaient droit à des quartiers de luxe, je m'étais trompé. La porte devant moi s'ouvrit et je pus découvrir le fameux bureau du directeur des opérations. Il n'avait rien d'impressionnant, c'était une petite pièce composait d'un bureau sur lesquels une tonne de document était entreposée. Derrière une pile, je vis un homme qui se prenait la tête a deux mains. Il avait l'air très fatigué et me fit signe d'approcher.

- Entrez, entrez …
Je m'avançai d'un pas décidé. Je n'avais jamais été impressionné par les officiers supérieurs. Je n'avais vu que le directeur des opérations (ou DO) qu'une seule fois, c'était avant que nous embarquions dans le croiseur. Il nous avait fait un discours, que je n'avais pas écouté (comme tous les autres discours d'ailleurs).
- Vous êtes le commandant de l'escouade 67 … J'ai lu votre dossier, il semblerait que vous soyez un bon soldat … C'est plutôt rare depuis que les clones ne sont plus là. Bien, asseyez-vous … oh et, retirez votre casque.
Je m'exécutai sans sourciller. J'ai horreur de porter ce casque. Je ne m'y sens pas à l'aise et je trouve qu'il nous rend tellement … inexpressif. Cependant, il m'avait sauvé la vie plus d'une fois.

- Bien, pas la peine de me présenter j'imagine que vous savez qui je suis. Dans très exactement, 1 heure nous serons en orbite au-dessus de Kastar. Officiellement, vous et votre escouade allez mener une opération de reconnaissance. Et dans les grandes lignes, c'est bien ce que vous allez faire, cependant certains détails de la mission resteront uniquement à votre connaissance, est-ce que c'est clair ?
Je lui hochai la tête mais, avant qu'il ne puisse reprendre la parole, son intercom sonna.
- Monsieur ? Le scanner a terminé son analyse, la planète est effectivement habitable, l'air y est respirable et la température moyenne est de 09 degrés pour la journée et -10 degrés pour la nuit. Elle possède une caractéristique notable, la planète est recouverte d'un champ magnétique très dense, apparemment d'origine naturelle. Toutes communications planète-orbite seront compromises.

- Bien, merci, autre chose ?
- Non, Monsieur.
Il coupa l'intercom, avant s'adresser à moi.
- Vous avez entendu ? C'est un paramètre assez important à prendre en compte pour votre mission. Bien ou en étions nous ? Ah, oui vous allez mener une opération de reconnaissance sur la planète. Je veux que vous identifiez les poches de population, que vous preniez contact avec elle et évaluer son ressenti vis-à-vis de l'Empire. Si vous trouvez quelqu'un qui y est favorable, je veux que vous enquêtiez sur la …

Il semblait chercher ses mots …
- Probable venu d'un Jedi, qui aurait trouvé refuge sur cette planète. Vous savez que les Jedi sont des traîtres, qu'ils ont forcé la République à devenir un Empire.
- Oui je le sais Monsieur.
- Et vous savez à quel point ils sont redoutables au combat ?
- J'ai entendu quelques histoires Monsieur.
- Ce ne sont pas que des histoires, même un padawan pourrait décimer toute votre escouade sans que réussissiez à le toucher. C'est pourquoi, si vous le localisez, n'engagez pas le combat avec lui. Du moins, pas votre escouade directement …

Encore une fois il semblait chercher ses mots. Je n'avais pas vraiment compris ce qu'il m'avait dit et il l'avait vu sur mon visage. Durant ma longue formation, on m'avait enseigné à ne laisser transparaître aucune émotion, mais après toutes ces années derrière ce casque ...
- Ce que je veux dire, c'est que si tout jamais vous localisez le Jedi, laisser AI – 140539 s'en occupait, est-ce clair ?
- Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, aucun soldat avec ce matricule ne fait parti de l'escouade 67.
- Je viens de vous l'affectez …, dit-il en soupirant. Et je vous préviens, c'est un soldat un peu particulier, disons un nouveau prototype de soldat, sur lequel vous devrez veiller. Si jamais il devait perdre la vie sous votre commandement, je ne donne pas chère de votre peau. Vous pouvez y aller, un transporteur vous attend dans la baie d'embarquement B. J'affecte également un Overtank à votre dotation pour cette mission. Vous pouvez y aller.

Je le salua avant de remettre mon casque et de sortir de son bureau. Quelques centaines de mètres plus loin se trouvait nos quartiers. Ils étaient rudimentaires mais nous offrait un espace personnel convenable. Une pièce principale avec des casiers dans lesquels on stockait notre équipement et nos quelques effets personnels. Dans le fond, un petit escalier qui menait aux chambres.
A peine avais-je mis un pied dedans que je retira de nouveau mon casque.

«  - Bon les gars, on se prépare, on a une mission, est-ce que notre nouvelle recrue est-elle arrivée ?
- Ouais il est là, j'ai préparé son équipement comme tu me l'avais demandé mais, il est arrivé déjà équipé, … « Et le sien a rien à voir avec le nôtre »
Je m'avançai dans sa direction …
- « AI – 140539 » je présume … Je me présente, SK – 895623, je suis le commandant de cette escouade, tu peux m'appeler Sergent. Lui là c'est JK-130992, mais on l'appelle « le Sorcier ». C'est l'expert en technologie de l'escouade. Lui là c'est c'est « le Clone », même si ça n'en est pas un. On lui donne ce surnom car il faisait parti des premiers Stromtroopers à intégrer les escouades de clones. Lui là c'est « la Lunette », mon commandant en second, expert au fusil de précision. Lui c'est « Air Pod », il peut presque tout piloter. Pour terminer « Flamme », notre expert en démolition. Et tous ensemble, nous formons l'Escouade 67.
Le soldat prototype regardait chacun de mes soldats, comme s'il cherchait à les évaluer. Il n'avait pas l'air de comprendre que nous attendions tous qu'il se présente. Air Pod essaya de l'aider
« Et toi, c'est quoi ta spécialité ?
- Le combat. Lui répond-il sèchement
Flamme éclata de rire avant d'ajouter :
« Ça tombe bien parce que nous notre spécialité c'est la danse. Pauvre fou, nous sommes tous des spécialistes du combat ici. »

Volontairement, je ne m'interposai pas. Je voulais évaluer sa répartie. Et puis de toute façon je devais préparer mon équipement cependant je prêtais quand même une oreille attentive à la conversation.
- Je suis un spécialiste du combat, après si vous souhaitez évaluer mes compétences, c'est quand vous voulez, dit-il, avec un air menaçant tout en serrant la poignée de son blaster.
Pas mal, il ne se laisse pas faire, mais là je devais intervenir. Je ne voulais pas que ça dérape non plus.
- Bon ça suffit, on est dans le même camp ok ? Si vous êtes tous prêt, on y va et on se prépare pour l'embarquement. Rendez-vous dans la baie d'embarquement B en formation.
Ils se mirent tous en formation, moi et mon adjoint en queue de peloton. Alors qu'on se dirigeait vers la baie d'embarquement, la Lunette me disait qu'il trouvait le nouveau vraiment bizarre. Il me demanda d'où est qu'il sortait. Je lui répondis que je n'en savais rien, mais lui demanda quand même de garder un œil sur lui.

Lorsque nous sommes arrivés à la baie d'embarquement, un officier nous attendait. Je demandai à mon escouade de prendre place, commencer à installer le matériel et au Sorcier de faire l'état des lieux des véhicules que nous allions emprunter. Je signais les formalités administratives auprès de l'officier. Je ne pris même pas la peine de lire les documents que je signais. De toute manière c'était toujours le même baratin « … Que je m'engageais à restituer le matériel mis à ma disposition dans le même état … ». Une fois les documents signés je lui demandai combien de vaisseaux vous nous escorter. Il me répondit, sèchement « Aucun TIE n'est actuellement disponible ». Je me retournai et vit plusieurs rangées de TIE stationnés. Les pilotes, dans une verrière qui surplombait la baie d'embarquement semblait jouer à une partie de cartes. Je lançai un regard froid à l'officier qu'il ne pouvait remarquer à cause de mon casque et je mis en route en direction de notre vaisseau de transport. Air Pod avait déjà pris place au siège conducteur et commençait à tester les moteurs.

- L'overTank est dans un sale état, seul les fonctions primaires sont utilisables.
Je me retournai et vit le Sorcier en train de bricoler dans l'engin de guerre.
- Le chauffage fonctionne ?
- Pas besoin, suffit juste de faire tourner le moteur et tout l'habitacle sera chauffé.
- Je ne lui en demande pas plus, de toute façon c'est une mission de reconnaissance, il n'est pas prévu qu'on engage le combat contre qui que ce soit.
- Dans ce cas pourquoi nous affecter un tank ?
- Tu poses trop de questions, contente d'obéir aux ordres ou bien tu auras des ennuis.
- Oui, Sergent !
Je sentis presque de la défiance dans sa façon de parler. Je n'aime pas trop employer ce ton avec les soldats de mon escouade, mais des fois c'est nécessaire pour pas qu'ils ne prennent trop de libertés.
Dans le fond, il n'avait pas tort, pourquoi nous affecter un overtank si celui-ci n'est presque pas opérationnel. Et puis on nous fait atterrir sans escorte. Alors que je me posais toutes ces questions je regardai autour de moi. Mon regard s'arrêta sur le soldat prototype. Il ne bougeait pas, comme s'il essayais de se concentrer. Je vis sa main droite trembler, d'une étrange façon.
- Aouw ! Putain bordel de merde ! s'écria Flamme.
Je me retournai vers Flamme, qui se relevais. Un module scanner lui était tombé dessus.
- Bon dieu Flamme ! Qu-est-ce qu'il t'arrive ?
- C'est ce putain de module.
- Bon allez ramasse le et remet le à sa place. Et tu fais gaffe qu'il ne retombe pas. Bon Air Pod qu-est-ce qu'on a comme vaisseau là ?
- Ben c'est un vaisseau de transport, et il ne faudra pas lui demander plus que de nous transporter.
- Pas d'armement ? De bouclier déflecteur ?
- Que dalle. Mais bon on s'en fout si on est sous escorte ..
- Nous n'avons pas d'escorte.
- Quoi ? s'exclama le Clone. Moi je ne monte pas dans ce rafiot si nous n'avons pas d'escorte ni bouclier déflecteur.
- C'est une mission suicide ou quoi ? Me demanda « La Lunette » ?


EDIT du 30/01/17 : fautes corrigées à la deuxième relecture. D'autres corrections viendront...
Modifié en dernier par Spinful le Mer 01 Fév 2017 - 17:54, modifié 2 fois.
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Ven 27 Jan 2017 - 19:44   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour Spinful ! Ça fait plaisir de voir des nouvelles têtes dans la section FF !

Je n'ai pas encore lu ton histoire (je vais le faire tout de suite), mais je souhaitais émettre un avis sur ça :
Spinful a écrit:J’ai déjà écris le premier chapitre et je continuerai selon les retours.

Sache que le chantage aux commentaires est plutôt mal vu en règle générale. Si tu écris, c'est avant tout pour toi. Si tu veux continuer ton histoire, tu continues. Si tu veux arrêter, tu arrêtes. C'est à toi de décider, pas aux autres de te pousser au cul.
Qui plus est, les communautés de fanfiqueurs sont plutôt avares de commentaires (en France, en tout cas ; je ne sais pas comment ça se passe ailleurs). SWU est même plutôt une exception à ce niveau là, vu qu'une grande partie des auteurs de la section commente les œuvres de leurs confrères.
Enfin, ce n'est pas parce que personne ne commente que personne ne lit ! À l'heure qu'il est (18h40), 32 personnes sont déjà venues sur ce sujet alors que tu as posté vers 14h30. C'est déjà pas mal.
Tout ça pour dire que le chantage aux commentaires est une mauvaise idée qui ne peut que desservir tes intérêts, vu que ça donne plus envie d'aller voir ailleurs que de commenter, justement.

Édit : J'ai lu. Alors, ça peut être intéressant, mais il y a trop de fautes. Beaucoup trop. De plus, quelques mots sont mal employés (purge ? Il a juste signé un formulaire ! Une décharge, plutôt). Dans l'idéal, trouves un prélecteur (et un bon, parce qu'il y a du boulot), par exemple un ami à toi ou un membre du forum. Tu peux aussi utiliser des Bescherelles (il y en a des très biens sur internet) et des cours de grammaire en ligne.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Spinful » Ven 27 Jan 2017 - 22:41   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonsoir,

Alors pour l'histoire des retours, loin de moi l'idée de faire du chantage. Si ça était perçu comme ça je m'en excuse.
Ce que je voulais dire par là c'est que si ça n'intéresse personne, je ne sais pas si je trouverai la motivation de continuer.

Pour les fautes, je suis vraiment vraiment désolé, ça ne me ressemble pas de faire autant de fautes. Mais je n'ai pas l'habitude d'autant rédiger. Je ne me suis relu qu'une seule fois, et c'est loin d'être suffisant.

Je vais reprendre le texte pour qu'il y ait moins de fautes.
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Ven 27 Jan 2017 - 22:52   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Je me doute que tu ne voulais pas faire du chantage, mais c'est comme ça que ça s'appelle.
Pour tes fautes, il s'agit surtout (mais pas que) de fautes de conjugaison. Je te conseille donc un Bescherelle (tu peux en trouver des très bons sur internet).
Bonne chance à toi !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar mat-vador » Ven 27 Jan 2017 - 23:36   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Mince Zed a déjà tout dit :D !
Il y a un point essentiel sur lequel je le rejoins à chaud! il y a en effet un peu de trop de fautes.

exemple: je me leva => je me levai si c'est bien au passé simple que tu veux le conjuguer.

Le fonds de l'histoire me donne envie d'en savoir plus mais la structure reste à encore travailler. Cela manque de densité, il faudrait que tu étoffes tes descriptions, avec moult figures de style etc..

Enfin si tu veux espérer des retours, n'oublie pas de lire quelques fan fics déjà publiées et de les commenter :idea: .
Comme Zed l'a dit, ce sont d'abord des projets personnels très personnels. C'est avant tout pour te faire plaisir, toi :oui: . C'est d'ailleurs pour ça qu'il est difficile de bâtir un projet collectif :cry: .
Zed et moi, on en sait quelque chose sur ce dernier détail.
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea 1ère partie, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1550
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Ven 27 Jan 2017 - 23:51   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

mat-vador a écrit:Mince Zed a déjà tout dit :D !

Tu vas pas t'y mettre aussi ! Avec Enginox, vous faites vraiment la paire. :pfff: Vous n'avez qu'à poster plus vite.

mat-vador a écrit:Cela manque de densité, il faudrait que tu étoffes tes descriptions, avec moult figures de style etc..

Des figures de style, pas forcément. Mais plus de descriptions, pour caractériser les personnages, les rendre uniques (pour qu'on puisse s'y attacher)...

mat-vador a écrit:Zed et moi, on en sait quelque chose sur ce dernier détail.

Aiden veut ressusciter le projet, tu pourras jeter un œil si tu as toujours le lien.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Spinful » Sam 28 Jan 2017 - 12:10   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

J'ai choisi de raconter mon histoire en utilisant le passé mais je ne sais pas si c'est la bonne solution. Le passé simple n'est pas simple (sans mauvais jeu de mot) à utiliser. J'ai envie de tout remettre au présent pour que ça soit plus "vivant".

Qu'en pensez vous ?
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Sam 28 Jan 2017 - 12:14   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

C'est à toi de décider, pas à nous. Sache juste que l'utilisation du présent implique d'autres contraintes et n'est en rien un gage de qualité.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar yahiko » Dim 29 Jan 2017 - 8:22   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Salut Spinful,

Bienvenue parmi nous :cute:

Je viens de lire ta prose. Et je trouve que c'est tout à fait plaisant à lire. Le pitch est digne d'intérêt et ton style est plutôt bon. On entre dans ton histoire sans problème. Oui, il y a bien quelques fautes d'orthographe par-ci et par-là, mais ça ne m'a pas trop gêné. J'ai relevé quelques punchlines qui pimentent tes dialogues. C'est bien. Ne t'arrête pas en si bon chemin.

Sinon, juste pour revenir sur ce que tu dis dans ton introduction. Si l'histoire te tiens à cœur, fait abstraction des retours (ou non-retours), élogieux ou critiques, et efforce-toi de la terminer. Personne ne pourra le faire à ta place ;)

Bon courage !
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 970
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar Jagen Eripsa » Lun 30 Jan 2017 - 16:56   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bienvenue dans la section Fan-Fictions ! :hello:

Je viens de lire ton texte, et si je n'ai rien à redire sur la trame je serai un peu plus critique sur la forme. Pas mal de fautes de grammaire ("empire" au lieu d'"Empire"), et trop de nombres écrits en chiffres. Pour les noms (matricules par exemple) et les années, c'est normal ; pour les durées, les décomptes, il vaut mieux utiliser les nombres en lettres.

(Petit lien utile au passage, je l'ai toujours dans mes marques-pages : http://chiffre-en-lettre.fr/ )

Après, comme l'a dit Zèd, tu écris avant tout pour toi et non pour les autres... Quand j'ai commencé (Y avait beaucoup moins de monde dans le coin à l'époque, depuis y a eu un paquet de nouveaux ou de retours !) j'ai mis sept chapitres avant d'avoir le moindre retour ! :cute:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19648
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Spinful » Lun 30 Jan 2017 - 18:12   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour,

Merci pour les retours. Je prends en compte vos remarques et j'essaye d'améliorer mes écrits au fur et à mesure.

D'ailleurs j'ai presque terminé le deuxième chapitre. Je vais le relire (plusieurs fois) et je le mettrais en ligne.

Je souhaite également vous remercier du temps que vous prenez à lire mes écrits (que vous ayez laissé un commentaire ou pas :ange: ).

Je vais essayer de passer voir les autres Fan Fics.
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Spinful » Mar 31 Jan 2017 - 9:24   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour à tous,

Voilà le chapitre 02.

Bonne lecture à vous
Chapitre 02 : "... Avec pertes et fracas..."
Racontée par la Lunette.


Je m'étais laissé emporter, en tant que commandant en second de cette escouade, j'aurais dû soutenir le Sergent, pas l'accabler. Mais c'est vrai que cette mission ne m'inspirai pas confiance … On nous affecte un effectif à la dernière minute, on doit atterrir sur une planète que personne ne connaît et qui se trouve dans la bordure extérieure, on n'a pas d'escorte et on a un vaisseau qui tient à peine debout.
- Bon écoutez-moi tous, dit Sergent, s'il y en a parmi vous qui ne veulent pas venir, libre à eux, mais ils iront s'expliquer devant le Directeur des Opérations. Ok ?
Au moment où il avait fini sa phrase, je vis derrière lui le Directeur des Opérations qui s'approchait dans notre direction. Il avait sa longue tenue d'officier supérieur et marchait d'un pas lent … les bras croisés derrière son dos.
- Quand on parle du loup, dit-je en faisant signe de la tête au Sergent pour le prévenir.
Il se retourna et nous demanda de continuer à préparer le matériel. Je fis mine de m'exécuter mais, du coin de l'œil, je continuai d'observer le Sergent. Le DO semblait lui parler d'une manière calme. Il posa sa main sur l'épaule du Sergent et celui-ci lui répondit d'un signe d'approbation de la tête. Il fit demi-tour pour nous rejoindre.
- Bon Air-Pod ? On est prêt ?
- Oui, il nous faut seulement l'accord du centre d'opération et pourra décoller.
- Bien dans ce cas, prenez place messieurs, ordona le Sergent.
Je montai dans la soute avec l'overtank à l'intérieur. Il y avait une échelle qui permettait d'accéder à l'étage supérieur.
- Le Clone et Flamme, prenez place directement dans l'Overtank qu'on puisse vous déployer en premier quand on aura atterri, on ne sait jamais sur quoi on va tomber en arrivant.
- Je croyais que c'était uniquement une mission de reconnaissance, et qu'on n'aurait pas besoin de se battre ? Hein mon bon Sergent ?
Je voyais bien que notre chef était agacé. Flamme était un bon soldat, un peu trapu mais costaud. C'est anticonformiste notoire. Il trouve toujours quelque chose à redire à tout. Pour lui, rien n'est jamais bien. D'ailleurs il est passé plus d'une fois en commission de discipline. Une fois, j'avais dû le défendre sur sa coupe de cheveux… Il possède une longue chevelure bouclée, ce qui est totalement interdit pour un Stormtrooper, et il le sait, mais c'est sa façon à lui de dire qu'il en rien à foutre. Et puis la plupart du temps, on a un casque donc ça ne se voit pas. Mais il avait été surpris alors qu'il prenait sa douche par une inspection surprise. Pour sa défense, on peut dire que c'est vraiment un bon soldat, il tiendra son poste quoi qu'il arrive et son efficacité au combat nous a sauvé la mise plus d'une fois.
- Ça suffit Flamme, lui dit-je d'un ton exaspéré, monte dans cet overtank et tais toi.
Il s'exécuta en marmonnant des mots incompréhensibles. Je me dirigeai vers l'échelle pour accéder à l'étage supérieur quand le Sergent me souffla un « Merci ».
- Les joies du commandement hein ? Lui dit-je en m'engageant dans la montée de l'échelle.
L'étage du vaisseau était beaucoup plus petit. Un compartiment de deux rangées de trois sièges et dans le fond une porte qui était ouverte et qui donnait sur le cockpit. Airpod avait déjà pris place et le Sorcier l'avait rejoint en tant que co-pilote. La nouvelle recrue était assise, son fusil blaster coincé entre ses jambes. Il fixait le sol, sans bouger. Un instant, j'avais même cru qu'il ne respirait plus.
Le Sergent me fit signe de la tête dans sa direction pour me faire comprendre que je devrais essayer de lui parler.
Je me suis assis à côté de lui. Il ne bougeait toujours pas.
- Première mission hein ?
Il releva la tête doucement.
- Qu'est-ce que ça peut vous faire ?
Je fus surpris de sa réponse. J'essayai de lui faire comprendre que dans notre escouade, la rigueur militaire quand on était entre nous, on s'en foutait un peu.
- Je ne sais pas combien de temps tu vas rester dans notre Escouade mais, si tu veux t'intégrer, va falloir que tu te sociabilises hein ?
- Je ne suis pas là pour me faire des amis, on a une mission à accomplir et nos seules interactions doivent se limiter à la réussite de notre mission.
J'avais l'impression de parler à un droïde de protocole. Les jeunes Stormtroopers qui sortent de la formation ont encore la rigueur militaire encore bien ancrée en eux. Ils se plient, plus que nécessaire, au protocole, mais après quelques jours, ils finissent par se lâcher un peu et retrouver une petite part d'humanité
. Je me suis dit que ça finirait par lui passer. De toute manière, notre escouade était déjà complète et c'était un sur-effectif, donc il n'allait pas rester longtemps.
- Ok soldat, lui dit le Sergent en prenant place à côté de lui. Commence par t'attacher, le spécialiste du combat, on discutera de nos interactions stratégiques après hein.
- Echo 67, Echo 67 de poste de commandement, vous avez l'autorisation de vous engager.
- Ok, poste de commandement, bien reçu de Echo 67, on s'engage, terminé.
Et nous étions partis, dans le vide intersidéral. Je retirai mon casque et je mis ma tête en arrière, histoire de fermer les yeux quelques instants. Lorsque nous sommes embarqués dans un croiseur, on a plus vraiment la notion de cycle jour/nuit comme sur une planète. Et puis nous sommes tellement sollicités qu'on saisit n'importe quel instant pour pouvoir fermer les yeux quelques secondes.
- Est-ce-que tu peux faire un essai radio avec l'overtank ? Me demanda le Sergent. Je vais commencer mon rapport de mission le temps du trajet.
Il se détacha pour aller chercher ce dont il avait besoin dans ses effets personnels.
- Overtank de Lima deux vous me recevez.
- … vous reçoit … trois sur cinq.
- Le tank se trouve à même pas un mètre de nous et ça capte mal ils doivent avoir un transpondeur dans un sale état.
- On fait avec ce qu'on a, dit le Sergent en soupirant.
- Attention, on rentre bientôt dans l'atmosphère, avertissai Air Pod.
- Sergent, assis toi et remet ta …
Une violente secousse traversa tout le vaisseau. Mon premier réflexe a été de vérifier ou se trouvait le Sergent. Il était par terre. Mais il était toujours conscient car il ne tarda pas à crier « Airpod ! » en essayant de se relever
- Plus aucune commandes ne répondent
- Relance le moteur ! Lui ordonna Sergent.
- Impossible, tous les systèmes sont grillés, lui répondi le Sorcier.
Dans la confusion la plus totale, je sentais que le vaisseau tournait sur lui-même, je ne pouvais pas bouger, ne serait-ce que mon doigt tant la force centrifuge m'écrasait au fond de mon fauteuil.
- On va s'écraser !
- Ejectez-vous ! Leur ordonna le Sergent
Il avait réussi à trouver un endroit où s'accrocher. Je n'imaginais même pas la force qu'il devait avoir dans ses bras pour pouvoir tenir.
- Non, chef !
- C’est un ordre !
Le pilote et co-pilote se regardèrent avant d'hésiter quelques secondes et de s'éjecter. Ce fut une très mauvaise idée. L'ouverture créée par les éjections d'AirPod et le Sorcier créa un appel d'air qui ne tarda pas à aspirer le sergent qui avait lâché prise. Mais au moment ou il allait disparaît à travers le cockpit , il s'immobilisa, en apesanteur. Je tournai la tête et vis le nouveau, les deux bras levés, comme s'il tenait le Sergent à bout de bras mais celui-ci était à un bon mètre de lui. Ses bras tremblaient et il semblait être en grande difficulté.
Il cria « Je vais lâcher ! »
Le Sergent se tourna vers moi et cria « Il doit rester en vie, quoiqu'il arrive ! » avant de disparaître totalement à travers le cockpit. A cet instant, je ne sais pas si j'étais cloué à mon siège par la peur ou la force centrifuge. Je ne voulais pas voir ce qu'il allait arriver. J'attrapai mon casque et l'enfila aussitôt et puis j'ai fermé les yeux, en attendant que ça passe …
- Un croiseur de l'empire ! Ils sont là pour les enfants ! Cachez-les ! Cachez-les ou ils vous les prendront.

- Maman j'ai peur.
- Ne t'inquiètes pas, tant que tu resteras avec moi il ne t'arrivera rien.
- Promis ?
- Oui et souviens-toi que quoiqu'il arrive, je serais toujours présente ici, dans ton cœur.

- Lâchez-le ou nous ferons feu !
- Non, vous ne me le prendrais pas !
- Bien, à mon commandement …
- MMAAMMMANNN !
Lorsque j'avais ouvert les yeux, ma vision était troublée, très floue. J'avais mal à la tête et mes oreilles sifflaient. J'essayais de reprendre mes esprits en me relevant mais impossible, j'avais la tête qui tournait et des vertiges, alors je suis resté avec genou à terre, un petit moment. J'ai enlevé mon casque avant de laisser tomber. Il roula sur quelques mètres. Je ne savais pas pourquoi mais j'étais essoufflé, je regardai autour de moi. Le vaisseau ou du moins ce qu'il en restait était à une dizaine de mètres. Nous avions atterri, avec pertes et fracas mais, au moins, j'étais en vie. Je continuai d'observer le paysage autour de moi. J'étais au sommet d'une colline. Le sol était recouvert d'un sable blanc, tellement blanc, que j'avais cru que c'était de la neige. J'avais pris une poignée de ce sable avant de le laisser s'écouler lentement entre mes doigts. Il n'y avait rien autour de nous, pas de végétation, pas d'animaux ni même un signe de vie quelconque. Uniquement ce sable blanc à perte de vue. Je baissai la tête quelques instants pour faire le point.
Nous nous sommes crashés, Airpod et le Sorcier se sont éjectés. Le Sergent a été aspiré en dehors du vaisseau et … La soute et l'overtank n'étaient plus là. Ils ont du certainement s'éjecter en plein vol quand ils ont senti que le vaisseau partait en vrille, du moins je l'espérais. « Mais le nouveau et comment je me suis retrouvé ici. A mon dernier souvenir j'étais à l'intérieur du vaisseau ». Et c'est à cet instant que je vis une traînée dans le sable blanc qui partait du vaisseau pour arriver jusqu'à moi. On m'avait sorti lorsque j'étais inconscient. Le nouveau sans doute. Je me relevai tant bien que mal et pris la direction de l'épave du vaisseau.


EDIT : Correction des fautes après 1er relecture
Modifié en dernier par Spinful le Mer 01 Fév 2017 - 17:52, modifié 1 fois.
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 31 Jan 2017 - 17:52   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Spinful a écrit:Je vais le relire (plusieurs fois) et je le mettrais en ligne.

Tu sais, la relecture doit être utile, sinon ce n'est pas la peine. Tu as visiblement des difficultés en conjugaison et en grammaire. Te relire toi-même ne sert donc probablement à grand chose. Ce que tu peux faire, c'est utiliser des cours de grammaire et des Bescherelles en ligne pour vérifier si ce que tu écris est juste. Parce que là, il y a au moins autant de fautes que dans le premier chapitre, voire plus.

Qui plus est :
Jagen Eripsa a écrit:trop de nombres écrits en chiffres. Pour les noms (matricules par exemple) et les années, c'est normal ; pour les durées, les décomptes, il vaut mieux utiliser les nombres en lettres.

Ça serait bien que tu tiennes compte de cette remarque de Jagen, qui est frappée au coin du bon sens.
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Spinful » Mar 31 Jan 2017 - 18:33   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bon je vais essayer de vous montrer comment je fais pour me relire ...

Je m’étais laissé emporter, en tant que commandant en second de cette escouade, j’aurais verbe "devoir" à la 1er du singulier au conditionnel passé dû soutenir le Sergent, pas l’accabler On remplace par un verbe du 3e groupe, j'aurais dû le "vendre" donc infinitif = er . Mais c’est vrai que cette mission ne m’inspirai 1er personne du passé simple pas confiance … On nous a affecté On nous a "vendu" donc participe passé un effectif à la dernière minute, on doit atterrir on doit "vendre" donc infinitif sur une planète que personne ne connaît 3e personne du présent de l'indicatif et qui se trouve dans la bordure extérieure, on a pas d’escorte et on a un vaisseau qui tient tenir au présent de l'indicatif à peine debout.

- Bon écoutez-moi tous, dit Sergent, si il y en a parmi vous qui ne veulent pas venir, libre à eux, mais ils iront le verbe "devoir" aurait été plus approprié, je le concède s’expliquer se "vendre" auprès du Directeur donc infinitif devant le Directeur des Opérations. Ok ?

Au moment ou il avait fini sa phrase, je vis "voir" passé simple à la 1er pers du singulier derrière lui le Directeur des Opérations qui s’approchait utilisation de l'imparfait car c'est une action qui est en train de dérouler dans notre direction. Il avait sa longue tenue d’officier supérieur et marchait d’un pas lent … les bras croisés derrière son dos.

- Quand on parle du loup, dit-je en faisant signe de la tête au Sergent pour le prévenir.




Je n'ai pas la bonne méthode ? Je me trompe dans mes connaissances ?

Merci.
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mar 31 Jan 2017 - 23:09   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Spinful a écrit:Je n'ai pas la bonne méthode ? Je me trompe dans mes connaissances ?

Non, ça c'est bon. Ce qui ne l'est pas, c'est (entre autres) :

Spinful a écrit:j’aurais du soutenir le Sergent

Spinful a écrit:cette mission ne m’inspirai pas confiance

Spinful a écrit:Au moment ou il avait fini sa phrase

Spinful a écrit:Je fit mine de m’exécuter

Spinful a écrit:je continuai d’observer le Sergent.

Et tout ça, rien que dans les premiers paragraphes. Visiblement, ta méthode est bonne, le problème viendrait plutôt de tes connaissances – ou de ton attention, je ne sais pas.
Mais si tu as la méthode, c'est un bon début.

Au fait, quand tu dis :
Spinful a écrit:Bon je vais essayer de vous montrer

Tu parles à qui ?

Bonne chance pour t'améliorer !
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Spinful » Mer 01 Fév 2017 - 17:59   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour,

Quand je dis "vous", ben c'est à vous, ou du moins tout ceux qui veulent savoir comment je me relis :D


Bonne chance pour t'améliorer !


Merci ! :transpire: :transpire:
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Mer 01 Fév 2017 - 22:37   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Spinful a écrit:Quand je dis "vous", ben c'est à vous, ou du moins tout ceux qui veulent savoir comment je me relis

OK. Vu que j'étais le seul à avoir répondu à ton chapitre, je me demandais (étant encore mineur, ça me met mal à l'aise quand on me vouvoie, ça me donne l'impression d'être un vieux).
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Enginox » Jeu 02 Fév 2017 - 0:06   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Zèd-3 Èt a écrit:
Spinful a écrit:étant encore mineur, ça me met mal à l'aise quand on me vouvoie, ça me donne l'impression d'être un vieux


Ah bon ?
Avec ta photo de profil on dirait un oeil antique de milles ans. :D

Je n'ai pas eu le temps de lire ta fan-fiction mais je m'en occuperai dés que je pourrais.
Dans l'ensemble, ça ma l'air très sympathique et correcte. :jap:
"Ainsi s'éteint la liberté, sous une pluie d'applaudissements."
Enginox
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1379
Enregistré le: 12 Juil 2016
Localisation: En orbite de l'Etoile Noire, avec R2-X2.
 

Messagepar Spinful » Jeu 02 Fév 2017 - 10:20   Sujet: Re: [FanFIC] Dans l'ombre de la Rébéllion

Bonjour Enginox,

Bienvenue sur ma Fan Story et bonne lecture à toi.

Le Chapitre 03 mettra un peu plus de temps que prévu à sortir, mais j'ai des retournements de situation à amener, donc j'essaye de m'appliquer (non je ne vous tease pas :transpire: :transpire: )
"Pas plus de deux ... un maître et un apprenti"
Spinful
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83
Enregistré le: 05 Déc 2016
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations