StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Chirurgiens de l'Espace
  • Titre original Battle Surgeons
  • Genre Roman
  • Série La Guerre des Clones (Vol. 1)
  • Univers Legends
  • Année et période -20 (Emergence de l'Empire)
  • Auteur(s) Michael Reaves & Steve Perry
  • Couverture Dave Seeley
  • Traducteur(s) Gabriel Repettati
  • Synopsis : La Guerre des Clones, synonyme d'années sombres pour la République, n’épargne personne, que ce soit des Jedi, des soldats clones ou bien des droïdes. Entre deux sanglantes batailles pour le contrôle des usines de Drongar, la planète jungle, une petite unité médicale essaye tant bien que mal de soigner les blessés. Parmi eux, un chirurgien cherchant à masquer son désespoir à grand renfort d’humour sardonique, un autre qui essaye d’oublier la misère et la mort grâce à la musique, une admirable infirmière mettant du coeur à l’ouvrage et dont les yeux sont dirigés vers un docteur, une jeune apprentie Jedi se retrouvant pour la première fois seule sans son mentor. Tous doivent affronter quotidiennement le désespoir.
  • Note du staff SWU
     (82 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (70 % - 4 commentaires)
     (94 %)
    I - Quoi de neuf docteur?
    Bon, ne traînons pas, commençons tout de suite par ce qui risque d’en fâcher certains, une grosse absence d’action. Et non, Battle Surgeons ne nous narre pas une nouvelle fois les exploits extraordinaires de nos jedi favoris. Point d’immenses batailles spatiales, ni de colossales armées qui s’affrontent… ou plutôt si, mais loin, à l’horizon…
    Ici, on nous raconte avant tout la vie quotidienne dans une Unité Chirurgicale Mobile de la République (Republic Mobile Surgical Unit, plus communément nommée RMSU ou « Rimsoo »), avec son lot quotidien de blessés ramenés du front. Une vie quotidienne tout de même pimentée par la présence d’un mystérieux agent triple ainsi qu’un trafic illégal de Bota, plante médicinale aux vertus miraculeuses et unique enjeu de la bataille opposant la République aux Séparatistes sur l’inhospitalière planète Drongar. Pour veiller au stockage et à la bonne expédition du Bota à la République, le conseil jedi envoie Barriss Offee, jeune guérisseuse jedi dont on a déjà pu apprécier les talents dans The Approaching Storm.

    II – Bon, ok, ça bouge pas beaucoup… Le scénario est bien au moins ?
    Et bien, oui… et non., tout dépend de ce qu’on attend. Si on espère une histoire classique, avec par exemple une longue enquête de Bariss sur le trafic de Bota, on peut être vite déçu en constatant que ce dernier reste finalement très secondaire. De même pour l’agent triple dont les interventions servent surtout de « teaser » pour le second volume ou la guerre elle-même qui ne se manifeste quasiment que par ses transports réguliers de blessés.
    En fait il n’y a pas une seule histoire mais plusieurs, somme toute relativement détachées les unes des autres. Car Bariss n’est pas plus le l’héroïne de l’histoire que la galerie de personnages qui l’entoure, des personnages « humains » (façon de parler) dont on suit les petites intrigues et les drames personnels.

    III – Et ces personnages justement ?
    Haha ! On touche enfin au grand point fort du bouquin ! Commençons par celle qui semble au premier abord être l’actrice centrale du roman, Bariss. Loin des jedi virevoltants et pleins d’assurance auxquels on a pu s’habituer, on a ici affaire à une apprentie pleine de doutes et de faiblesses, confrontée à son propre côté obscur au cours de sa querelle avec le redoutable soldat républicain Phow Ji. Les autres protagonistes ne sont pas en reste, avec au premier plan Jos, simple médecin de guerre dont les convictions s’effondrent peu à peu. Bon point, le roman ne cède jamais à la facilité de transformer Jos en « héros ». De plus je crois qu’il faut remonter à une vieille nouvelle des Tales from the Empire (Do No Harm) pour retrouver un médecin de guerre en personnage central d’une quelconque histoire dans l’univers Star Wars. Autre personnage intéressant et inhabituel, Den, journaliste désillusionné en quête de scoop. Ou encore I-Five, droïde philosophe plein d’humanité.

    IV – Un mot sur les auteurs.
    Déjà tous deux à l’origine de deux bons romans Star Wars, les auteurs signent pourtant un roman assez inattendu par rapports à leurs précédents ouvrages (spécialement s’il l’on compare au haletant l’Ombre du Chasseur de Reaves). Ils n’en oublient pas pour autant de glisser quelques éléments de leurs univers respectifs, avec par exemple du côté de Reaves, I-Five, droïde survivant de l’Ombre du Chasseur (Tope-là en VF), ou pour Perry le fameux Soleil Noir ainsi qu’un vaisseau du même modèle que celui de Guri dans les Ombres de l’Empire. Au rang des petites erreurs on notera une référence au Conflit Hyperspatial de Stark bien mal situé chronologiquement : 5000 ans avant le roman au lieu de 24… Probablement confondu avec la Grande Guerre de l’Hyperespace des Légendes des Jedi. Allez hop, on leur pardonne cette petite gaffe.

    V – Conclusion.
    Un très intéressant premier volume pour cette duologie Medstar, avec un point de vue inédit sur la Guerre des Clones, vue ici au travers des yeux de personnages peu habituels dans l’univers Star Wars et très attachants malgré leur relatif, voire total, anonymat.
    On attendra quand même le deuxième volume pour se faire un avis définitif sur la trame de fond, qui malgré plusieurs évènements d’importance n’avance au final pas tant que ça. A suivre…

    + Les plus

    De très bons personnages qui portent littéralement le roman.
    Un point de vue original sur la Guerre des Clones.
    Un bon final avec beaucoup d’émotion.

    - Les moins

    Un goût d’inachevé par rapport à la bataille pour le Bota, mais bon, n’oublions pas qu’il ne s’agit que du premier volume…
  • 06/02/2015
     (70 %)  •  Langue : VF
    Sur la planète Drongar, planète-jungle au climat étouffant et tropical, les armées clones et droïdes s'affrontent pour le contrôle de la bota, une plante-miracle capable de tout guérir. Mais au sein de la RMSU 7, les équipes médicales s'acharnent à essayer de soigner les clones blessés lors des affrontements d'une extrême violence, et le flot incessant des navettes de secours rythme la vie des chirurgiens Jos Vandar et Zan Yant, et de l'infirmière Tolk. L'arrivée d'une Jedi – en mission officieuse pour déterminer qui détourne de la bota – et celles d'un Sullustéen avide de reportages et d'un droïde philosophe peut-elle les soutenir dans ces moments de doutes ?

    Anecdotique, vous avez dit anecdotique ? Une chose est sûre : les personnages du roman ne font que « réagir » aux événements, et à aucun moment ne prennent les devants pour changer leur situation. Ici, c'est clairement le propos du roman, donc ce n'est pas un reproche adressé aux duos d'auteurs, qui ont d'ailleurs parfaitement réussi à créer des personnages attachants, subtils et loin d'être manichéens. Les voir interagir ensemble est un régal, tant leurs conversations paraissent naturelles.

    Mais si les personnages sont intéressants, encore faut-il qu'ils aient une intrigue dans laquelle s'épanouir. Là, si la plupart des personnages a droit à sa petite histoire personnelle (l'amourette de Jos, les diverses enquêtes de Den Dhur...), il n'y a aucune intrigue d'envergure les impliquant tous. Le problème, c'est qu'on a vite fait le tour des dilemmes des personnages, au point qu'il devient parfois étonnant que certains personnages changent d'attitude d'un chapitre à l'autre. J'en veux pour preuves les intrigues liées à l'Amiral Bleyd, à Phow Ji (dont le destin a lieu hors champ!), ou encore au grand méchant espion... Bref, tout cela manque d'enjeux, de panache. Voir des personnages intéressants, c'est bien, les impliquer dans l'histoire, c'est mieux !

    Difficile de faire un réel bilan de la lecture, tant il est perceptible qu'on a affaire à un roman qui ne se suffit pas à lui-même et qui appelle une suite. Si le deuxième volet est du même acabit, on pourrait presque en venir à se dire qu'un seul roman aurait pu suffire, évitant ainsi les (nombreuses) longueurs sensibles à la lecture.

    J'attends la suite !

    Note : 70%

    En revanche, gros coup de gueule contre la VF : entre Black Sun, I-5, et les nombreuses maladresses du style du traducteur, et bien... c'est pas la joie ! :grrr:
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

99 membres le possèdent (qui ?)
54 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité